Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 J G Ballard

Aller en bas 
AuteurMessage
alvin
Pauvre gouvernante
alvin

Nombre de messages : 14
Age : 63
Localisation : Isère
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: J G Ballard   Dim 5 Fév 2012 - 11:09

Ballard, dont le récit de jeunesse fut porté à l'écran avec le film "L'Empire du soleil" a un penchant marqué - et très britannique - pour les fins du monde. Il a donné plusieurs visions de celles-ci qui se démarquent franchement de celles de ses collègues. Alors que pour un Wyndham, une renaissance est promise à terme, Ballard a un traitement noir et désabusé du sujet. J'ai un gros faible pour "Sécheresse" où le cataclysme final emporte des personnages qui continuent à vivre leur petite vie, comme si l'univers se bornait à leur périmètre. Saisissant. Quels sont vos avis sur cet auteur ? Peut-être y avait-il déjà un topic consacré à cet écrivain ? Si c'est le cas, désolé d'en avoir initié un nouveau, mais je ne l'ai pas trouvé...
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
MissAcacia

Nombre de messages : 7178
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: J G Ballard   Dim 5 Fév 2012 - 12:51

J'ai aussi aimé Sécheresse, que j'ai lu il y a pas mal d'années. Je ne suis plus en capacité d'en parler car le souvenir que j'en garde n'est plus très précis. Mais je me souviens qu'il m'avait marquée. Il faudrait que je me rafraîchisse la mémoire (et que j'explore d'autres oeuvres).
Merci d'ouvrir un sujet à cet auteur, qui a ma connaissance n'en avait pas... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
Rosalind

Nombre de messages : 9274
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: J G Ballard   Dim 5 Fév 2012 - 16:08

J'avais lu et aimé La forêt de cristal mais mes souvenirs sont trop lointains pour que je puisse en dire quelque chose de constructif Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
alvin
Pauvre gouvernante
alvin

Nombre de messages : 14
Age : 63
Localisation : Isère
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: J G Ballard   Lun 6 Fév 2012 - 11:21

Ballard a fait de plus des livres étonnants comme "Crash", ou une sorte de fin du monde vue à travers la folie destructrice de chauffards. Vraiment surprenant, un mélange incroyable de dérision, de sexe et de virées hallucinantes. A lire plusieurs fois pour s'en pénétrer car c'est vraiment déroutant, si je puis dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J G Ballard   Lun 20 Fév 2012 - 18:03

Bonsoir, je n'ai lu qu'Empire du soleil, mais le souvenir est encore vif... Très belle écriture, sujet évidemment touchant.
Revenir en haut Aller en bas
Lilieärendil
Sungkyunkwan Sung Ballad
Lilieärendil

Nombre de messages : 8486
Age : 23
Localisation : Sungkyunkwan, Seoul
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: J G Ballard   Ven 25 Jan 2019 - 15:02

Je n'ai lu aucun roman de J.G. Ballard mais son roman High-Rise (1975), traduit par "I.G.H." (Immeuble de Grande Hauteur) a été adapté fidèlement en un film de 2h en 2015 qui est disponible sur Netfllix.
Tom Hiddleston en a le rôle principal et les autres têtes d'affiches sont Jeremy Irons, Sienna Miller, Luke Evans et Elisabeth Moss.
(Pour info, Tom Hiddleston a enregistré l'audiobook, ça peut peut-être en intéresser certaines Smile )

Voici la quatrième de couverture de l'édition Livre de Poche :
Citation :
I.G.H. décrit la rapide dégradation de la vie dans un immeuble de mille appartements répartis sur quarante étages. La population apparemment homogène de ces logements coûteux ne va pas tarder à se scinder en clans. A mesure que les querelles entre voisins dégénèrent en guerres tribales, Ballard, d'un appartement à l'autre, décrit l'éventail de possibilités que l'existence dans ces cellules capitonnées d'un genre inédit offre à ses hôtes aliénés. La lutte des classes, ici, est réglée par la topographie et ce récit, qui commence dans le pétillement du champagne, s'achèvera dans le sang.
Après Crash ! ce roman-catastrophe constitue une nouvelle pièce à verser au dossier de la psychopathologie de la vie quotidienne dans les sociétés industrielles.

En lisant des avis sur le net, je me suis aperçue que les réactions étaient vraiment scindées en deux groupes opposés : on adore ou on déteste Laughing Et, effectivement, la moyenne est de 5,6 sur IMDb. Laughing
Pour ce qui est de mon avis... J'avoue que je ne sais pas dans quel clan me positionner Laughing Ou alors peut-être dans un troisième groupe Razz
J'ai étrangement beaucoup aimé l'ambiance générale du film qui est carrément glauque et malsaine mais bien révélatrice du bordel psychologique et de l'aliénation de l'ensemble des personnages vivant dans le gratte-ciel. Je ne crois pas avoir déjà vu de film similaire, ce qui peut jouer à mon avis "du milieu" Laughing Mais ce qui est certain c'est que ça m'a bien donné envie de lire cet auteur Very Happy (Bon, surtout d'écouter Tom Hiddleston lire le roman, je dois l'admettre). Il y a aussi un côté qui tient de la science-fiction qui m'a beaucoup plu ! Les acteurs sont évidemment très bons et chaque personnage - bien que tous atteints de cette espèce de maladie psychologico-sociale - a des couleurs différentes qui poussent donc à des réflexions différentes. C'est donc très intéressant de voir cette fourmilière psychologique même si c'était également effrayant, parfois.
J'ai parfois trouvé qu'il manquait de lien entre différentes scènes et ça n'était pas toujours évident à suivre. Je suppose qu'on s'est retrouvé avec un scénario qui se veut fidèle au texte original mais avec la limite de temps qu'impose le cinéma certaines étapes ont dû être sautées... d'où le fait que je me décide à écouter le livre audio pour me faire un vrai avis sur l'histoire Razz

J'ai appris que ce roman consistait en un volume de "la trilogie du béton" (avec Crash! et L'île de béton) qui traite de l'aliénation de l'Homme face à l'urbanisation des années 70 , toujours avec ce côté science-fiction.
Je me demande si je ne me la procurerais pas..!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/liliearendil/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 9365
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: J G Ballard   Ven 25 Jan 2019 - 17:45

Merci d'avoir fait remonter ce topic Lili. Il se trouve que j'ai dans ma PAL immédiate son roman "Millenium People" dont on a un peu parlé ces derniers mois (une histoire troublante -rapport à l'actualité- de révolte des classes moyennes).

Voici le pitch
Citation :
Parce qu'il veut connaître la vérité sur l'attentat qui a coûté la vie à son ex-femme, le psychologue David Markham infiltre un mouvement clandestin curieusement basé dans le quartier résidentiel cossu de la «Marina de Chelsea». Sous l'égide d'un médecin charismatique, ce groupuscule cherche à tirer les classes moyennes de leur torpeur et à les libérer de leur prétendue servitude. Markham se trouve rapidement embarqué dans une série d'actions d'éclat qui prend des proportions alarmantes lorsque les symboles mêmes de l'Angleterre bourgeoise sont pris pour cible et que la révolte gronde dans la capitale...

J'avais prévu de le lire en janvier, c'est un peu compromis (je n'avais pas la tête à ce genre d'histoire) mais j'ai bon espoir de le passer en priorité sur février Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J G Ballard   

Revenir en haut Aller en bas
 
J G Ballard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballard J.G. - Le monde englouti
» Robert Ballard et l'Arche de Noé...
» Le monde englouti - J. G. Ballard
» Dessins de vrais artistes
» Ballard connaissait-il déjà la position de l'épave ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: