Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Richard David Precht, un philosophe grand public

Aller en bas 
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23671
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Richard David Precht, un philosophe grand public   Jeu 2 Fév 2012 - 14:08

Rapide ouverture de topic, plus dans l'esprit d'un marque-page que dans l'idée de convertir les foules (encore une fois, je crains de me retrouver bien seule sur ce topic, mais on ne sait jamais Very Happy ).

Je viens de tomber sur un article Arrow présentant le troisième ouvrage traduit en français du philosophe allemand Richard David Precht, L'art de ne pas être égoïste. Pour un éthique responsable. Clairement dans l'air du temps, lorsqu'on voit que le mouvement des Indignés parvient à sensibiliser jusqu'aux grands prêtres de Davos. L'écrivain a fait un tabac en Allemagne avec un autre livre, Qui suis-je et si je suis combien ? Voyage en philosophie, paru en français chez Belfond en 2010 et sorti en poche en janvier 2012. Le livre a été traduit en 32 langues. Autant dire qu'il parvient à intéresser les masses. Very Happy

Je vous mets les quatrièmes de couverture de ses trois livres traduits en français :

Qui suis-je et, si je suis, combien ? : Voyage en philosophie
Citation :
Un livre phénomène, vendu à plus de un million d'exemplaires en Allemagne. À la fois drôle et érudite, divertissante et cultivée, une extraordinaire initiation à la philosophie, ou comment un jeune et brillant philosophe allemand dépoussière les classiques. De Descartes à Freud en passant par Star Trek et les Monty Python, jamais vous n'auriez imaginé si réjouissante approche de la philosophie. Inspiré des trois questions kantiennes (Que puis-je savoir ? Que dois-je faire ? Que m'est-il permis d'espérer ?), cet essai est une invitation à réfléchir par soi-même en revisitant les notions fondamentales que sont la vérité, la connaissance, la mémoire, la religion, la justice ou le bonheur. Mêlant les disciplines, ajoutant anecdotes personnelles et références inattendues, l'auteur nous guide avec esprit à travers le continent du savoir, à la découverte de nous-mêmes. Chemin faisant, il convoque aussi bien Nietzsche, Schopenhauer ou Darwin que Louis Armstrong, nous entraîne dans les îles grecques pour évoquer Socrate, cite les Beatles pour parler d'anthropologie ou Tolstoï pour nous initier au sens de la vie. Un voyage aussi amusant qu'enrichissant, qui vous fera tout simplement redécouvrir le plaisir de penser.

Amour - déconstruction d'un sentiment
Citation :
Dans un chapitre de Qui suis-je et, si je suis, combien ? consacré à l'amour, Richard David Precht disait qu'il ne faisait « qu'éclairer le ciel de la nuit avec une lampe de poche ». La question méritait bien un livre. Dans Amour : déconstruction d'un sentiment, Richard David Precht part à la découverte de cette grande affaire qui nous passionne tous, et qui s'est souvent dérobée à la philosophie. Au passage, comme à son habitude, il interroge des sciences aussi diverses que la psychologie, les neurosciences, la sociologie ou la biologie. Nous fait croiser le chemin de Jean-Paul Sartre, du jeune Richard Dawkins, de Darwin ou d'Erich Fromm. Convoque aussi bien ses souvenirs d'adolescence d'un été en Corse que Sex & the City, la poésie courtoise que la singulière vie sexuelle des hippocampes. Brillant, impertinent, enrichissant, un nouveau voyage en philosophie pour nous faire toucher du doigt l'étrangeté de l'amour, cette chose « improbable et tout à fait normale

L'art de ne pas être égoïste. Pour un éthique responsable
Citation :
Après Qui suis-je et, si je suis, combien ? et Amour, déconstruction d'un sentiment, le livre le plus engagé et le plus personnel du jeune philosophe allemand. De Platon à Wikipédia, des traders aux singes capucins, un voyage philosophique érudit, pédagogique et amusant qui fait le point sur la notion de morale au mue siècle. En cette période de crise économique et d'incertitude généralisée, le constat s'impose à chacun : notre société est minée de l'intérieur par une indifférence nocive. Une irresponsabilité et un mépris de l'autre banalisés dont les conséquences humaines, financières et écologiques sont désastreuses. Comment dépasser cet égoïsme dans lequel tant de réflexes nous enferment ? Comment retrouver les valeurs d'entraide et de civisme auxquelles nous aspirons tous ? Richard David Precht nous livre ici un essai incisif, un brûlant plaidoyer pour un véritable engagement citoyen dans l'écologie, l'économie et la politique. Un coup de semonce pour une reprise en main de notre mieux-vivre.

Quelqu'un connaît? En tout cas, moi j'ai très envie de mieux connaître les idées du monsieur. Et puis la philo, c'est la vie! Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
 
Richard David Precht, un philosophe grand public
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bon café avec une machine grand public... possible?
» L'ordinateur grand public à interface graphique a 25 ans !
» Collection de poche grand public (Albin Michel)
» [ANDROID - JEU : MONSTRE DE SUCRE]Jeux grand public avec des mini jeux [Gratuit]
» machine a cafe percolateur pro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: On revient à la réalité^^-
Sauter vers: