Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Connie Willis : a very british american writer

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
manue
Star Sheep Trooper
manue

Nombre de messages : 2133
Age : 48
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Jeu 8 Mar 2012 - 23:08

althea a écrit:
… sans oublier mon préféré Cyril le chien Laughing Je crois que je ne pourrais plus aller à un vide grenier sans penser aux essuie-plumes Razz

Copine cheers cheers cheers

Et Cat, juste histoire de faire monter le livre vers les sommets de ta PAL, il est aussi question de chats (et de poissons, mais je suis pas sûre de toucher une corde sensible avec le poisson lol! )
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24094
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Jeu 8 Mar 2012 - 23:14

Oh, tu touches la corde avec tous les animaux, ne t'en fais. pas. Mais j'ai également quelques brebis sur le feu, il va donc falloir choisir. lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
Rosalind

Nombre de messages : 9272
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Jeu 8 Mar 2012 - 23:57

manue a écrit:

Et Cat, juste histoire de faire monter le livre vers les sommets de ta PAL, il est aussi question de chats (et de poissons, mais je suis pas sûre de toucher une corde sensible avec le poisson lol! )

En ce qui concerne les poissons, leur participation à l'action est éphémère Laughing âmes sensibles s'abstenir lol!
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
althea

Nombre de messages : 2324
Age : 58
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Ven 9 Mar 2012 - 10:21

Mais ils ont de très jolis noms qui peuvent attirer les amatrices de crevettes (et pas seulement princesse A.) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
Natacha Rostov

Nombre de messages : 3014
Age : 39
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Jeu 3 Mai 2012 - 16:36

J'ai absolument dévoré Le grand livre (évoqué par Manue et Rosalind dans ce topic), ses 700 pages ont défilé à toute vitesse. Bref, j'ai beaucoup aimé I love you . Je l'ai cependant trouvé très différent de Sans parler du chien : l'humour y est beaucoup moins présent, même si l'auteur utilise toujours avec autant de finesse les situations absurdes, et le ton est beaucoup plus sombre puisqu'on y parle d'épidémie (voire de pandémie) Crying or Very sad .
J'ai beaucoup aimé la double histoire, celle de Kirvin catapultée en Moyen-Age en 1320, à l'orée de l'épidémie de la peste, et celle de Dunworthy resté en 2060 alors qu'une épidémie d'une grippe extrêment virulente se répend à Oxford et qu'il tente de ramener Kirvin dans son époque malgré la totale désorganisation ambiante.
Les destins incertains des différents personnages nous tiennent en haleine tout au long du roman. Connie Willis ne nous ménage pas et on passe par toutes sortes d'angoisses
Spoiler:
 
Je crois avoir lu que l'auteur s'était énormément documentée sur le Moyen-Age pour écrire cette histoire et je dois dire que l'on sent vraiment qu'elle maitrise le sujet car certaines de ses descriptions sont très précises. Le moins que l'on puisse dire c'est que le Moyen-Age n'était pas une époque où il faisait bon vivre Rolling Eyes Vraiment, je ne m'attendais pas à
Spoiler:
 
mais c'est ce qui rend l'histoire plus marquante encore.

Comme déjà annoncé dans ces pages, Connie Willis a redonné vie à ses historiens voyageurs dans le temps dans Blackout qui sortira en France en 2 tomes. Le premier, Blitz, est annoncé pour le 24 août prochain (et non en avril dernier). Comme son titre le laisse entendre, il se passe pendant la seconde guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
Selenh

Nombre de messages : 5686
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mer 4 Juil 2012 - 17:41

Ah, vraiment bravo et merci, Natacha, je viens de finir Sans parler du chien, non mais quel régal!
Je me suis mélangée les pinceaux au départ, j'ai dû relire les quatre premiers chapitres, mais ensuite... drunken
Je ne reviendrai pas sur les synthèses déjà brillamment fournies, juste quelques menus trésors que je retiendrai pour mon compte:
  • La classe, le cran, de l'intrépide, énergique, généreuse et superbe Verity/Kindle!
  • L'adorable Princesse Arjumand et la découverte grâce à elle des valeurs "chat", par le narrateur, en particulier le chat au lit (je pratique beaucoup), et quand Cyril le chien y est aussi c'est encore meilleur.
  • Le voyage dans le temps... du lecteur! Quel bonheur de canoter sur la Tamise en compagnie de gais compagnons et de loufoques professeurs d'Oxford! Et dans un autre genre, quelle impression de vivre une page d'Histoire en se trouvant pris dans le bombardement de la cathédrale de Coventry.

Quelques impressions peut-être incongrues: Tossie me fait penser à la fois à Lydia Bennet et à la Dora de David Copperfield, Baine au Branson de Downton Abbey. Bref, pour du lambtonien c'est du lambtonien ce cher roman!
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
Natacha Rostov

Nombre de messages : 3014
Age : 39
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Jeu 5 Juil 2012 - 16:15

Ravie de lire ton enthousiasme Selenh! cheers Peut-être auras-tu envie de découvrire Le Grand Livre maintenant, même s'il est beaucoup moins lambtonien que Sans parler du chien.
Pour ma part, j'attends avec impatience le 24 août et la sortie de Blitz bounce
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
althea

Nombre de messages : 2324
Age : 58
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Dim 8 Juil 2012 - 10:56

cheers Contente de voir que Sans parler du chien t'a plu , Selenh !
Natacha , merci de nous rafraichir la mémoire : j'avais complement oublié la sortie de Blitz . D'ici là je vais essayer de lire le grand livre
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
althea

Nombre de messages : 2324
Age : 58
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mar 31 Juil 2012 - 15:29

Double post pour la bonne cause Laughing
Je viens de finir Le grand Livre et j'ai pris énormément de plaisir à le lire : j'ai en particulier adoré toute la partie qui se déroule en 2053 (enfin 2000 et des poussières) à Oxford touché par une épidémie . J'ai été moins sensible aux scènes se déroulant au moyen age Pourtant j'ai bien aimé leur coté réaliste : pour une fois, la description de la vie de tous les jours dans un chateau n'est pas franchement idyllique, sans parler de la vie du paysan lambda affraid Mais ce réalisme chasse un peu l'humour et l'absurde , on ne peut pas tout avoir Sad
En tous cas je me réjoui de la sortie de Blitz que j'ai déjà mis sur ma Pal virtuelle lol!
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
althea

Nombre de messages : 2324
Age : 58
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mer 5 Déc 2012 - 13:06

J'ai enfin fini Black out (première partie de Blitz) mais ma lecture a été un peu laborieuse... Quelle déception :par rapport aux deux précédents romans de Connie Willis, j'ai eu l'impression de lire des pages et des pages où rien ne se passe : ni l'action, ni les personnages n'évoluent..
Nous sommes toujours avec les étudiants d' Histoire du professeur Dunworthy. Ici trois d'entre eux sont envoyés en Angleterre en 1940. L'une est employée dans un chateau pour étudier la vie des enfants londonniens réfugiés à la campagne, le deuxième prévoit d'observer l'héroisme des pecheurs Anglais qui ont aidé à rapatrier l'armée coincée à Dunkerque et enfin Polly veut étudier la vie à Londres pendant La Bataille d'Angleterre et en particulier la façon dont les gens vivent dans les abris.
On sent que Connie Willis s'est beaucoup documentée, la description des bombardements sur Londres est très réaliste ainsi que la vie dans les abris mais ces détails historiques extremement précis (tel jour à telle heure une bombe a touché tel batiment ou telle rue) ne comblent pas le manque d'étoffe des 3 personnages principaux : ils sont là en tant qu'observateurs de 2060, ne voulant surtout pas avoir d'influence sur le passé , règle d'or de tout voyage dans le temps. Ils restent donc assez distants des anglais de 1940 mais on ne sait rien non plus de leur vie en 2060 : pourquoi ont ils choisi cette période précise, quels sont leurs désirs,leurs peurs : il est difficile d'éprouver une quelconque sympathie pour eux, même quand il devient clair qu'ils vont avoir quelques problèmes pour revenir à Oxford en 2060.

Bref, c'est un excellent documentaire mais pas un bon roman..

La 2ème partie doit sortir courant 2013 et je ne crois pas que je la lirai même pour connaitre le dénouement.....
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
Selenh

Nombre de messages : 5686
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mer 5 Déc 2012 - 14:13

Merci de ce compte rendu, Althea. L'aspect documentaire m'intéresse beaucoup je dois dire, alors comme j'ai le bouquin sous la main, tu me motives plutôt. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
Natacha Rostov

Nombre de messages : 3014
Age : 39
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mer 5 Déc 2012 - 20:05

althea a écrit:
J'ai enfin fini Black out (première partie de Blitz) mais ma lecture a été un peu laborieuse... Quelle déception :par rapport aux deux précédents romans de Connie Willis,

Aïe, c'est ce que je craignais...
Je n'ai pas encore acheté le livre (25€ affraid ), ayant lu beaucoup de critiques négatives, auxquelles vient s'ajouter la tienne Althea Crying or Very sad Quel dommage, car cet auteur n'étant pas très prolifique, ce n'est pas comme si on pouvait se dire qu'il suffirait d'attendre qu'elle se rattrape avec son prochain roman....
Revenir en haut Aller en bas
manue
Star Sheep Trooper
manue

Nombre de messages : 2133
Age : 48
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mer 5 Déc 2012 - 20:13

Althea Copine
J'ai fini Black out hier, et pour moi aussi se fut difficile. No Alors oui, la plongée détaillée dans le quotidien des Londoniens en 1940 est parfaite, mais pour le reste c'est très moyen.
Je suis déçue, déçue… J'ai vraiment l'impression que Connie Willis a tiré à la ligne pour faire deux tomes, alors qu'un seul aurait largement été suffisant.
Le style est assez plat, de nombreux passages sont redondants et l'histoire s'anime un peu …… à la fin du livre Suspect donc forcement, je vais craquer et acheter le tome 2 ; je me connais
Certains personnages sont cependant fort sympathiques : Merope/Eileen flanquée d'un couple de bambins merveilleusement insupportables et Mike qui va, contre contre gré, participer à l'évacuation de Dunkerque.
Le personnage qui pour l'instant me semble relativement inutile : Polly.
Une impression plus que mitigée donc.
Et je suis d'accord avec Natacha R., 25€ affraid même si le livre était bon, c'est un peu exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
althea

Nombre de messages : 2324
Age : 58
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mer 5 Déc 2012 - 21:17

manue a écrit:
l'histoire s'anime un peu …… à la fin du livre Suspect donc forcement, je vais craquer et acheter le tome 2 ; je me connais


Tu me raconteras, hein ? Je l'ai acheté en version numerique à 1 euro lors d'un we de promo des éditions Bragelonne , donc je ne regrette pas mon achat mais plutot le temps qu'il m'a fallu pour arriver à la déception finale : c'est tout ?

copine de moi Manue : je suis entièrement d'accord avec toi sur Polly ! Et je dois avouer que Mike, au bout d'un moment, je ne supportais plus son obsession : a-t-il oui ou non eu une influence sur les évenements de 1940 ? Au bout de 150 pages de jérémiades, j'en étais arrivée à souhaiter l'invasion de l'Angleterre par les Irlandais alliés aux Allemands lol!
Revenir en haut Aller en bas
manue
Star Sheep Trooper
manue

Nombre de messages : 2133
Age : 48
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Jeu 6 Déc 2012 - 19:01

lol!
Oui en fait, je suis d'accord avec toi. Mike est sympathique au début mais rapidement ce personnage tourne en rond. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
Selenh

Nombre de messages : 5686
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Sam 27 Avr 2013 - 22:27

Je suis dedans... Impressions mitigées aussi, je devrais le fragmenter je pense, ne pas chercher l'histoire mais prendre des "flash" de scènes pittoresques de la vie sous les bombes.

Enfin ce bouquin m'a donné une énième raison de revenir à Londres: je n'ai toujours pas visité la cathédrale Saint-Paul qui semble être un des grands amours de l'auteure.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
Rosalind

Nombre de messages : 9272
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Lun 29 Avr 2013 - 0:26

Merci pour vos commentaires je pense que je vais m'abstenir pour le moment, Blitz attendra un peu !
Quel dommage, je me réjouissais à l'idée de ce nouveau livre car j'avais adoré Le grand livre et surtout Sans parler du chien
Ravie que tu aies aimé Selenh ce roman est un régal Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
Selenh

Nombre de messages : 5686
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Lun 29 Avr 2013 - 9:19

Je dis peut-être quelque chose d'idiot, mais je trouve que pour quelqu'un qui aimerait connaître la vie en Angleterre à Londres pendant la deuxième guerre mondiale ce bouquin complèterait bien le fim La pelouse de camomille. Le séjour d'Eileen me fait aussi beaucoup penser à une saison de Dowton Abbey, le château transformé en dispensaire.
Peut-être faut-il lire ce bouquin comme un recueil de nouvelles sur cette période? Le débarquement de Mary Kent chez auxiliaires-conductrices , c'est bien aussi comme tranche de vie...
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
Natacha Rostov

Nombre de messages : 3014
Age : 39
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Ven 9 Aoû 2013 - 16:37

Un petit message pour vous informer que la seconde partie de Blitz, intitulé All Clear, sort à la fin du mois (le 23 août). Etant donné les avis mitigé sur la première partie (que je n'ai pas encore lue, j'attends sa sortie en poche), je ne sais pas si nous allons compter beaucoup de lecteurs par ici...

M'enfin, voilà quand même la couverture Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
Selenh

Nombre de messages : 5686
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Ven 16 Aoû 2013 - 21:00

Un grand merci, Natacha.
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
Fauvette

Nombre de messages : 3838
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mar 27 Oct 2015 - 12:14

J'ai enfin entamé ma découverte de Connie Willis avec Blackout hier soir et j'avoue que je suis un peu déconcertée par l'intrigue : je croyais qu'il s'agissait d'un roman indépendant de ses précédents opus, mais apparemment on y retrouve des personnages, lieux et technologies déjà connus, ce qui rend l'immersion dans l'histoire un peu difficile pour les néophytes comme moi Embarassed Mais le style est maîtrisé et les points de vue croisés des personnages sont pour l'instant assez intéressants, même si en une centaine de pages lues je n'ai pas encore appris grand-chose de concret sur Poppy, Eileen-Merope et les autres mis à part l'organisation de leurs missions (qui a l'air pour le moins chaotique, les joies des secrétariats universitaires sont admirablement bien rendues ! ). Contrairement aux avis précédents, je ne suis pour l'instant pas déçue de ma lecture, que j'espère apprécier encore plus par la suite, mais je n'ai pas de point de comparaison vu que c'est mon premier roman de cette auteure ! Wink (Et du coup je pense me régaler avec les tomes précédents, s'ils sont dans la même veine que Blackout mais en mieux Very Happy)

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
misshoneychurch

Nombre de messages : 5677
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Mar 27 Oct 2015 - 18:19

J'ai découvert cet auteur cet été avec Sans parler du chien. J'ai trouvé le livre sympathique, mais sans plus. C'est amusant, les références littéraires sont toujours rigolotes, le cadre anglais aussi, mais j'ai trouvé que les longueurs étaient nombreuses, et ce n'est pas assez piquant pour moi. Du coup, j'étais contente d'avoir suivi vos conseils avisés et de ne pas avoir commencé par ses œuvres encore plus longues. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
Natacha Rostov

Nombre de messages : 3014
Age : 39
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Jeu 29 Oct 2015 - 14:59

Fauvette, j'ai hâte d'avoir ton avis définitif sur Black out (qui se trouve sur ma PAL, ainsi que la suite All clear) depuis un temps immémorable Rolling Eyes .
misshoneychurch, zut, je suis désolée que le livre ne t'ait pas emballée plus que ça...je ne me souviens pas assez précisément de ma lecture pour me rappeler d'éventuelles longueurs Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
Miss Piou Piou

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Jeu 15 Juin 2017 - 13:39

J'ai reçu en cadeau, il y a quelques années Sans parler du chier et depuis, il dormait dans ma biblio.
Et lundi, je ne savais pas quoi lire après une grosse déception (teintée d'énervement) en romance. Je me suis plantée devant mes étagères et j'ai sorti le livre ! Grand bien m'en a pris! C'est une véritable pépite de loufoquerie mi-absurde mi-sérieuse very british! Bon il m'a fallu une bonne centaine de pages (sur 600 le ratio est raisonnable) pour vraiment rentrer dedans mais j'ai adoré me baigner dans ces références historiques, politiques et littéraires! cheers study

Gaëlle
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
MyleneS
Woodalchi lady
MyleneS

Nombre de messages : 15177
Age : 29
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   Lun 19 Nov 2018 - 20:10

J'ai terminé hier soir le roman Interférences, premier roman de l'auteur que je lisais. Sorti en octobre de l'année dernière, voici un petit résumé du roman :

Dans un futur proche, une intervention cérébrale a été mise au point pour améliorer la vie de couple. Briddey se réjouit quand Trent, son petit ami, lui propose cette opération avant leurs fiançailles : ils percevront les pensées l’un de l’autre et leur lien émotionnel en sera renforcé. Or les choses ne se déroulent pas comme prévu : malgré elle, Briddey se retrouve connectée à quelqu’un d’autre...

Bon, je dois dire que ma lecture a été très mitigée... L'histoire de base est intéressante, mais manque vraiment de rythme : le roman est long à démarrer, il devient ensuite répétitif et lent, pour finir par nous donner pleins d'explications et de révélations en à peine quelques pages. Donc pour moi, le roman est très mal rythmé... L'intrigue, qui est donc intéressante comme je l'ai dis, s'avère finalement être très tirée par les cheveux et j'ai trouvé qu'elle partait un peu en cacahuète No Les personnages sont pour la plupart attachants, donc sur ce point je n'ai rien à dire. Mais je n'ai pas accroché à l'écriture de l'auteur, trop simple et passe-partout, limite banale.

J'ai lu le roman jusqu'au bout, donc je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé, il y avait quand même des moments sympas, mais je pense bien que ce sera le seul roman que je lirai de Connie Willis. Il ne m'a pas donné envie d'en découvrir plus No
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/smetsmyl
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Connie Willis : a very british american writer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Connie Willis : a very british american writer
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» SANS PARLER DU CHIEN de Connie Willis
» Connie Willis
» BLITZ (Tome 1) BLACK-OUT de Connie Willis
» [Connie WILLIS] Blitz tome 2 : All clear
» LE GRAND LIVRE de Connie Willis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: