Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Janet Evanovich, du chic-lit déjanté

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mani911
Lallybroch's Time Traveler
avatar

Nombre de messages : 2156
Age : 30
Localisation : Castle Leoch
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Mer 19 Oct 2011 - 13:40

Je me demandais d'où venait ton look Ekat, et je viens juste de trouver ce topic. Du coup, ça me donne envie d'essayer de me plonger dans le premier tome, voir s'y j'accroche. Si j'ai un peu de temps devant moi, je me laisserai peut-être tentée.
Revenir en haut Aller en bas
http://readytobebitten.forumactif.org
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 38
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Mer 7 Déc 2011 - 12:06

J'ai lu le premier tome en 24 h le week-end dernier et j'ai beaucoup pouffé au cours de cette lecture Laughing ...du coup, j'ai commandé le tome 2 illico (mais je l'ai payé un peu cher, on dirait que ça fait longtemps qu'il n'a pas été réédité No ).
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Ven 6 Jan 2012 - 23:26

La sortie du film est programmée pour le 8 février et le titre est.....Recherche bad boys désespérement

mais qui s'occupe des titres français, je le trouve vraiment nul celui-ci!
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Sam 7 Jan 2012 - 0:16

Merci pour la nouvelle Nathy's cheers


Effectivement ce titre est affraid confused Suspect

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Wavering Wanderer
avatar

Nombre de messages : 4398
Age : 36
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Sam 7 Jan 2012 - 9:48

En même temps les titres des romans, en français ... pour le tome 5 ça donne " Cinq à sexe", troooop bon jeu de mots non ? Laughing
Je n'avais pas vu le topic avant qu'il remonte, je ne vais jamais dans la partie romance du forum, alors qu'en fait telle monsieur Jourdain qui fait de la prose, j'en lit sans le savoir...
J'ai lu uniquement le tome 4 (si mes souvenirs sont bons) , c'était sympa, bien loufoque. Je n'ai pas adoré au point de me jeter sur les autres tomes, mais j'ai passé un bon moment.
Je tenterai peut-être le 5 en anglais, c'est double bénéfice : m'entrainer à l'anglais ET ne pas me taper la honte avec le titre quand je lis dans un lieu public Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 38
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Mar 7 Fév 2012 - 18:28

J'ai lu récemment le 2e tome (Deux fois n'est pas coutume), c'était sympa (je suis fan de mamie Mazur Laughing ) mais je suis moins enthousiaste que pour le premier tome. A vrai dire, j'ai saturé par moments à cause du côté un chouilla vulgaire de l'écriture ( affraid je me découvre chochotte lol! ).
Le 3e tome ne sera donc pas pour tout de suite...

Sinon, j'ai vu la bande annonce du film au cinéma le week-end dernier, mais que d'un oeil (on me parlait pendant qu'elle passait) et le peu de scènes que j'ai pu capter m'ont semblées plutôt conformes au scenario de La Prime!
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9102
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Mer 8 Fév 2012 - 12:42

Natacha Rostov a écrit:
J'ai lu récemment le 2e tome (...) je suis moins enthousiaste que pour le premier tome. A vrai dire, j'ai saturé par moments à cause du côté un chouilla vulgaire de l'écriture ( affraid je me découvre chochotte lol! ).

Je suis surprise Natacha. J'ai lu ces livres il y a presque une dizaine d'années, donc je les ai bien oubliés (et à la fin, ils m'ont un peu lassée par leur caractère répétitif, donc j'ai laissé le compteur tourner en restant bloquée au 6 ou au 7).

Je me souviens avoir plus aimé les numéros 2 et 3 que le premier (j'avais été longue à entrer dans le délire). Et pourtant, je peux avoir aussi un côté chochotte scratch

(donc je t'aurais bien demandé un exemple de ce que tu as trouvé vulgaire mais je ne suis pas certaine que tu aies le temps et l'envie et je ne voudrais pas non plus ouvrir la boîte de Pandore et donner à ce topic des développements vulgos lol!).

Je profite de ce post pour vous montrer la nouvelle couverture du livre (je suis tombée dessus hier en furetant en librairie .. au rayon polar Wink



Personnellement, je préfère de loin cette nouvelle couverture à l'ancienne (je ne fais pas du rousse bashing, mais la fille sur la photo c'est vraiment pas Stephanie Plum affraid).

Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Wavering Wanderer
avatar

Nombre de messages : 4398
Age : 36
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Mar 21 Fév 2012 - 0:45

Je suis allée voir l'adaptation du tome 1 (je préfère ne pas répéter le titre français Laughing , ce fut déjà douloureux à la caisse du cinéma!) et j'ai passé un excellent moment, c'était drôle, Joe Morelli et Ranger étaient de parfaits bad boys sexys, l'ensemble est très fidèle à l'univers des romans ... je n'ai lu que le tome 4 mais j'étais accompagnée d'une fan de la série qui a pu me le confirmer Twisted Evil Bref ça m'a donné en vie de lire le reste de la prose de Janet Evanovitch (genre les tomes 2 et 3 pour commencer)

PS: en trainant dans le rayon anglais d'une librairie parisienne, j'ai vu que le tome 18 était paru Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 41
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Ven 28 Sep 2012 - 19:55

J'ai terminé récemment La Prime, le premier tome des aventures de Stephanie Plum et je crois que mon avis pourrait se résumer à ... mouais bof

Disons qu'il y a beaucoup de choses que j'ai bien aimées dans ce livre : la description du Bourg et de ses us et coutumes, les personnages hauts en couleur, la gouaille de Stephanie, son côté un chouya vulgaire mais en même temps hyper traditionnaliste (qui tout comme vous m'a pas mal rappelé Une nounou d'enfer Wink ). Nan franchement là dessus, y a rien à redire, c'est plaisant, il y a des situations très cocasses et j'ai même éclaté de rire devant certaines.

Mais alors l'intrigue... C'est vraiment creux de chez creux Laughing . Franchement, j'ai eu du mal à comprendre comment Morelli pouvait être insaisissable alors que Stephanie n'arrête pas de se taper dedans. Laughing Quant à toute l'histoire avec Ramirez, je l'ai trouvée totalement sans intérêt Rolling Eyes

Après voilà quoi, c'est le genre de romans qu'on lit plus pour les personnages que pour l'histoire en elle même. De ce point de vue là, je dirais donc que La Prime remplit bien sa mission.
Concernant le débat Ranger / Morelli, j'avoue que pour l'instant, j'aime bien Ranger moi (surtout s'il ressemble au Mossieur qu'on voit dans la bande annonce du film Razz ... même si c'est pas vraiment fidèle à la description du roman). J'aime bien son côté chevalier servant détaché. Morelli, il a trop ce côté "je suis irrésistible et je le sais", ça m'énerve très vite ça (même si je suis d'accord que le fait qu'il fasse la cuisine et le ménage, c'est quand même trop la classe Wink ).

Donc voilà, je n'exclue pas la possibilité d'en lire d'autres en guise de "pause détente" mais je pense que je ne vais pas me précipiter dessus non plus. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9102
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Ven 28 Sep 2012 - 21:19

toxicangel a écrit:
J'ai terminé récemment La Prime (...)

l'intrigue... C'est vraiment creux de chez creux Laughing . (...)

Après voilà quoi, c'est le genre de romans qu'on lit plus pour les personnages que pour l'histoire en elle même.

Je pense que cela s'applique à tous les livres de Janet Evanovitch Wink comme je le disais plus haut soit on entre dans le délire (et on fait abstraction de l'histoire) soit on n'y entre pas No

J'ai bien adhéré au délire pendant quelques bouquins et puis après je me suis lassée No
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Sam 29 Sep 2012 - 10:20

Je suis d'accord à 200% avec ton analyse Toxic, les histoires sont tellement minces qu'elles se lisent pour s'oublier très vite ensuite Rolling Eyes j'ai fini par attendre les aventures de Stéphanie plus pour découvrir les nouveaux personnages et retrouver les anciens que pour la pseudo intrigue policière.
Mais comme vient de le souligner Serendipity la lassitude a fini par s'installer, surtout à cause du trio Stephanie/Morelli/Ranger même après plus de 15 livres reste au même point... j'avance d'un pas et je recule de 3 Rolling Eyes

Et effectivement, même si je ne m'étais pas vraiment attaché au personnage (j'étais jeune et bête à l'époque), Ranger dans le fond est bien plus intéressant que Morelli. Plus gentleman et plus de nuances. Morelli par moments est un sacré c*** macho et moi j'ordonne, il faut bien le dire.


Je viens de me rappeller en vous lisant que je n'ai toujours pas vu le film. Je crois qu'une balade à la Fnac s'impose cet après midi Razz

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 41
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Dim 30 Sep 2012 - 16:34

C'est étrange ekat, en lisant la description de Ranger, je me disais au contraire que tu avais forcément craqué à la première seconde : "Ses cheveux bruns et raides étaient tirés en arrière et tenus par un catogan. Ses biceps donnaient l'impression d'avoir été taillés dans du granite et polis au Mirror. Il mesurait plus d'un mètre quatre-vingts, avait un cou de taureau et un corps vaut-mieux-pas-me-chercher-des-noises."
Il faut croire que tes goûts de l'époque n'étaient pas les mêmes lol!

Par rapport aux enquêtes de Stephanie Plum, disons que ce premier roman m'a un peu rappelé une autre série de polars un peu humoristiques : la série des croque-morts de Tim Cockey. C'est un peu moins déjanté (encore que, son ex femme est quand même particulièrement barge), les personnages sont ultra charismatiques, c'est plein d'humour... mais les enquêtes sont totalement convenues et sans intérêt. Je me suis lassé au bout de 2 tomes (peut être 3, je sais plus).
Je pense que là ça risque de faire pareil mais bon, un petit plaisir de temps à autre pour retrouver les personnages, pourquoi pas. Wink

Et je n'ai pas vu le film non plus mais en ce moment, j'essaye d'être raisonnable (nan mais mes étagères sont pleines de trucs à regarder et là le DVD est encore plein tarif donc faut pas pousser).
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Lun 1 Oct 2012 - 0:12

Tu veux dire que c'est typique le look d'un acteur de telenovelas ? lol! nan mais c'est quoi cette réputation que tu me fais nan madame j'aime pas forcément les catcheurs

En fait au début je le trouvais un peu hermétique comme garçon, mais il se dégèle un peu plus à mesure que l'on avance dans la série. Même si les avancée sont toutes relatives au niveau des personnages. Toute plaisanterie mise à part, j'ai jamais fait trop attention à son physique, j'avais plutôt l'image d'une armoire à glace scratch

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
avatar

Nombre de messages : 2324
Age : 57
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Lun 1 Oct 2012 - 20:34

Je plussoie

C'est sympa et déjanté mais l'intrigue est assez mince (c'est peut etre un peu plus construit dans le 2) J'en ai acheté plusieurs d'avance et je les garde pour les jours sombres, à petites doses quand même Laughing
J'ai aussi un faible pour Ranger et son coté taciturne (ah bon, c'est une armoire à glace ?)

Pour le dvd, je plussoie Toxic : j'attends qu'il soit pasé au rayon nanards à moins de 5 euros Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Jeu 1 Nov 2012 - 19:51

Je dois dire que pour une fan de la 1ère heure, je suis une bonne à rien lol! ce n'est seulement qu'hier que j'ai ENFIN vu l'adaptation de La Prime, dont je me refuse à écrire le nom à coucher dehors et totalement ridicule dont les traducteurs l'ont affublé Rolling Eyes
Non mais franchement on dirait vraiment un film à la Bridget Jones où l'héroïne est complètement désespérée de son célibat et recherche activement un petit ami Suspect

Vu donc hier soir et je me poste tout de suite mon avis, sinon dans 10 ans je ne l'aurais toujours pas fait Rolling Eyes

Bonnie a écrit:
Je suis allée voir l'adaptation du tome 1 (je préfère ne pas répéter le titre français Laughing , ce fut déjà douloureux à la caisse du cinéma!) et j'ai passé un excellent moment, c'était drôle, Joe Morelli et Ranger étaient de parfaits bad boys sexys, l'ensemble est très fidèle à l'univers des romans ...
Sentiment beaucoup plus mitigé que Bonnies, je suis ressortie de mon visionnage avec plus de moins que de plus. Ce n'est pas que je n'ai pas aimé, mais il en ressort une légère déception.
Il ne faut jamais partir avec des attentes, on est forcément déçu à l'arrivée Rolling Eyes j'ai comparé il y a longtemps la famille de Stéphanie à celle de Fran dans Une nounou d'Enfer, dernièrement il y a eu celle de Betty dans Uggly Betty qui était délicieusement tarrée^^ Je pense que j'attendais un mix des deux. Une profusion de couleurs, des haut cris, des cheveux crêpés (les cheveux si ma mémoire est bonne sont très important dans le look de Trenton) et bien d'autres choses encore. En fait le petit je ne sais quoi, le grain de folie qui caractérise les habitants de Trenton.

Le film est trop sage, j'ai trouvé qu'il manquait de peps, il avait plus l'envergure d'un film de télévision que de grand écran.

L'histoire est plus ou moins bien respectée, ou tout du moins ce que je m'en souviens. Le ryhtme du livre était effectivement assez lent, le film l'est également. Le casting est pas mal dans son ensemble, mais là où le bas blaisse c'est l'actrice principale. Autant dire que j'aime bien katherine Heigl, elle n'a pas son pareil pour jouer les rigolottes dans les films romantiques. A la base je trouvais le choix judicieux, mais au final je n'ai pas retrouvé Stephanie. La Stéphanie du livre est complètement barge, elle est maladroite souvent échevelée, écorchée, secouée, un point garçon manqué même. La Stéphanie du film est trop propre sur elle, pas un cheveux qui dépasse, trop sage.
Et que dire de mamie Mazur affraid mais où est passée Mamie Mazur. C'est quoi cet erzat complètement éteint ????? Où est passé le jogging, où sont passés les funérariums!?!?!? Mais bon sang c'est Yetta mamie Mazur qu'on se le dise

Spoiler:
 
Morelli par contre est PARFAIT, il EST le personnage : rustre, beau gosse, sombre et flic jusqu'au bout des ongles et toujours en rogne après Stéphanie. Ranger est pas mal non plus physiquement parlant j'entends, sexy en diable^^ Mais là encore un peu trop policé à mon goût par rapport au personnage du roman, trop "chevalier blanc". Stéphanie est un boulet novice dans le métier de chasseur de prime. Elle réussie à résoudre les enquêtes souvent plus par hasard que par déduction. je ne sais plus où, mais il me semble me souvenir d'une conversation où Morelli dit à Stéphanie qu'elle a de la chance que les indices lui tombent toujours tous cuits dessus. Dans le film elle réfléchi beaucoup trop d'ailleurs. Pour en revenir à ranger, c'est souvent d'un air désolé et désabusé qu'il vient lui porter secours, là c'est loin d'être le cas. Et puis il sourie trop souvent. Ranger est sombre, limite il fait peur.
La tension sexuelle est sensée être palpable entre les 3. Pourtant on a plus l'impression d'être entre popes qu'entre de potentiels amants

Autre grande réussite, bien qu'on la voit peu, est le personnage de Lula. Qui est parfaite elle aussi.


En résumé un ensemble trop lisse, trop propre. Pas assez d'humour décalé parmi les personnages. C'est dommage parce que c'est cela à mon sens la marque de fabrique de la série. Dans les bonus du dvd, la productrice disait qu'ils avaient utilisé le résumé officiel du roman pour l'itunes. Je pense que c'est un tord, ils sont passés à côté des petits détails qui donnent de l'âme à l'ambiance de Trenton et aux personnages un peu tarés que l'on y rencontre.

On verra s'il y a une suite. Les 1ers épisodes sont souvent difficiles à gérer. Poser les bases et trouver un juste milieu entre les fans qui connaiseent déjà la série et les autres qui ma découvrent.
Je ne dis pas que je suis complètement déçue, c'est bien joué, les acteurs sont bons, l'histoire tient la route. Mais trop lisse et convenu dans la réalisation. Je ne regrette donc pas d'avoir attendu une promo pour me le procurer.


Edit : j'avais oublié, concernant la fin du film, la toute dernière scène. je trouve le changement très symbolique.
Spoiler:
 

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death


Dernière édition par ekaterin64 le Jeu 1 Nov 2012 - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9102
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Jeu 1 Nov 2012 - 21:53

Merci pour cet avis Ekat. Ils ont osé nous priver Mamie Mazur de funérariums Shocked
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Jeu 1 Nov 2012 - 22:30

Oui je te le fais pas dire Evil or Very Mad

Ce sont tous pleins de petits détails qui pris un à un peuvent sembler ridicules mais qui au final comptent. Je ne l'ai absolument pas reconnue, j'avais une autre personnalité face à moi. Plus mature, plus "vieille traditionnelle", plus pondérée... n'importe nawak scratch ou alors c'est moi qui me l'ai fantasmée autrement dans les livres lol!


_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
angé
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 30
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Lun 25 Fév 2013 - 15:51

J'ai lu Stephanie Plum par curiosité après avoir passé un bon moment devant Recherche bad boys désespéremment.
Stephanie Plum est légère, comique, rocambolesque et sympathique à suivre. Seulement, si on en lit un, on les a tous lu ! J'ai lâchement abandonné la saga après le 4e tome Four to score car au bout d'un moment, lire toujours la même chose, c'est usant. Et c'est vraiment dommage car J. Evanovich a inventé tout un petit monde fort agréable à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Lun 25 Fév 2013 - 15:59

angé a écrit:
car au bout d'un moment, lire toujours la même chose, c'est usant. Et c'est vraiment dommage car J. Evanovich a inventé tout un petit monde fort agréable à suivre.
Tout à fait d'accord avec toi, c'est vraiment dommage qu'il n'y ait pas d'évolution No

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 18692
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Lun 25 Fév 2013 - 16:10

Je n'ai pas eu cette sensation, sans doute parce que j'ai lu les livres au fur et à mesure de leur sortie française, donc avec un certain temps entre les différents tomes.
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Lun 25 Fév 2013 - 16:16

C'est ce que j'ai fait également Ludi. Bon il est vrai que je n'ai pas été essoufflé au bout de 4 tomes, mais quand même au moment où Pocket a arrêté d'éditer la série j'ai été moyennement déçue. Depuis 3 ou 4 tomes, à part pour les personnages secondaires qui eux changeaient et évoluaient, j'en avait un peu marre du triangle amoureux. Il était temps qu'ils grandissent un peu et que l'auteur arrête de jouer au yoyo

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
angé
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 30
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Lun 25 Fév 2013 - 16:22

@ludi33
Pour ma part, j'ai enchainé les 4 premiers tomes (ou presque) directement après avoir vu le film... Ma rapide saturation vient peut-être de là, d'autant plus que je les ai lu en vo et par moments, il m'était difficile de comprendre le vocabulaire argotique.

@ekaterin64
En règle générale, les triangles amoureux prennent toute la place jusqu'à la dernière minute (et il en va de même dans les séries TV quand on regarde bien) et si on accroche pas au triangle, on sature peut-être plus vite...
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Lun 25 Fév 2013 - 16:33

Je ne suis pas vraiment d'accord, le triangle n'est pas vraiment mon problème. J'aime bien les trois personnages et finalement je n'avais pas de préférence entre Morelli et Ranger.
Spoiler:
 
C'est un peu ridicule et Stéphanie y perd de sa crédibilité. Je veux bien qu'elle hésite mais il y a des limites.
Dans le lot c'est Ranger qui finalement avançait le plus, c'est Morelli et Stephanie qui n'avançait plus

En fait ce qui me dérangeait c'était aussi la place de leurs histoires au détriment des intrigues policières. Et puis plus de 10 tomes cela commence à bien faire. Sans évolution de quelque côté que ce soit on finit par se lasser. Je sais que ce n'est pas de la grande littérature, mais Janet Evanovich à l'époque où elle écrivait pour harlequin, avait réussi à faire le différence. Il y avait un je ne sais quoi dans des histoires qui donnait du peps, sortaient un peu de l'ordinaire. Je trouve que dans les derniers tomes elle a perdu de son peps

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
angé
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 30
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Mar 26 Fév 2013 - 10:54

Je ne savais pas que J. Evanovich avait écrit pour Harlequin... Aurais-tu un titre à me conseiller par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17471
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   Mar 26 Fév 2013 - 11:13

J'avais mis quelques titres de ses 1ers livres dans la présentation en p1 du topic

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Janet Evanovich, du chic-lit déjanté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Janet Evanovich, du chic-lit déjanté
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Janet Evanovich, du chic-lit déjanté
» STEPHANIE PLUM (Tome 2) DEUX FOIS N'EST PAS COUTUME de Janet Evanovich
» [Janet Evanovich] Stéphanie Plum tome 3 : À la une, à la deux, à la mort
» STEPHANIE PLUM (Tome 3) A LA UNE, A LA DEUX, A LA MORT de Janet Evanovich
» [Janet Evanovich] Saga Stéphanie Plum tome 7 : Septième ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: La Romance et sa grande famille : Bit Lit, Chick Lit & Compagnie-
Sauter vers: