Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Biographies, autobiographies, mémoires...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10675
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 22 Avr 2018 - 19:14


Grand merci pour ton retour Miss Raisa Very Happy .
Talleyrand a une personnalité et un itinéraire fascinants oui, et Emmanuel de Waresquiel le raconte avec brio. Il a réussi la prouesse de survivre à la Révolution, à s'imposer auprès de Napoléon qui ne l'aimait toutefois pas et à continuer à servir les régimes jusqu'à la Monarchie de Juillet. Je ne sais pas trop d'où vient sa légende noire (Waresquiel en parle peut-être ? Mes souvenirs de lecture sont loin) mais il est sûr qu'il s'est fait beaucoup d'ennemis et a été vu comme celui qui a retourné sa veste au gré des régimes pour servir ses propres intérêts (ce qui n'est pas tout à fait faux Razz ) tout en symbolisant jusqu'au bout le raffinement de l'Ancien Régime.

Je te souhaite d'ores-et-déjà une bonne lecture des biographies de Fouché (c'est un bon pendant au Diable boiteux) et de Churchill, toutes deux passionnantes.

Et tu veux poursuivre ton chemin avec Talleyrand, E. de Waresquiel (qui reconnaît avoir du mal à abandonner ses héros) lui a consacré un autre livre, Talleyrand, dernières nouvelles du Diable qui doit être très intéressant, et que je me promets de lire depuis pas mal de temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Miss Raisa
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 24
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 22 Avr 2018 - 19:32

Autant Paul Murray Kendall nous précisait en quoi les Tudors avaient tout intérêt à noircir Richard III, autant le sujet n'est pas vraiment abordé pour Talleyrand. Mais il faut dire que Shakespeare n'a rien écrit sur lui qu'il faudrait (ou non) démentir Razz Oui au final il s'est fait beaucoup d'ennemis, ça c'est sûr ! (faut dire qu'il valait mieux que lui ne vous considère pas comme son ennemi, mais les amis non plus n'étaient pas à l'abri...) Même si je trouve à la fois drôle et émouvant qu'à la fin de sa vie il ait connu une sorte de triomphe.
Ce que je trouve le plus impressionnant, d'ailleurs, c'est qu'il ne s'est pas contenté de retourner sa veste, il participait tout en finesse aux différents renversements, en jouant le plus longtemps possible sur les deux tableaux, et je trouve ça ébahissant qu'il ait réussi à le faire plusieurs fois. Et à s'en sortir aussi bien à chaque fois, même si personne n'était vraiment dupe.
En tout cas ça m'a aussi donné envie de lire plus de chose sur la Monarchie de Juillet, Louis-Philippe m'a bien plu et je veux en savoir plus Laughing

Merci Very Happy j'ai très envie de tout de suite me replonger dans une biographie, mais je vais essayer d'être raisonnable... ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10675
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 22 Avr 2018 - 19:50


Miss Raisa a écrit:
Ce que je trouve le plus impressionnant, d'ailleurs, c'est qu'il ne s'est pas contenté de retourner sa veste, il participait tout en finesse aux différents renversements, en jouant le plus longtemps possible sur les deux tableaux, et je trouve ça ébahissant qu'il ait réussi à le faire plusieurs fois. Et à s'en sortir aussi bien à chaque fois, même si personne n'était vraiment dupe.

Tout à fait, le bonhomme était extrêmement fin, rusé et doué pour participer aux évènements en coulisse et garder des contacts dans les deux camps, le régime finissant et celui qui allait commencer. Il est unique en son genre. Je me souviens qu'à la fin de ma lecture j'avais eu très envie d'adhérer à l'association des Amis de Talleyrand tant j'en étais sortie impressionnée et pleine d'admiration (je le suis toujours d'ailleurs)  Laughing . Nos propres vies paraissent bien ternes à côté d'une existence comme la sienne lol! .

Oui il est mort dans une sorte d'aura. Finalement la Révolution aura été, pour lui comme pour d'autres comme Fouché, une réelle chance, lui permettant d'abandonner des fonctions épiscopales pour lesquelles il n'avait aucun goût pour parvenir sur le devant de la scène politique (même s'il lui a fallu attendre le Directoire pour recevoir une fonction ministérielle).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Mer 30 Mai 2018 - 16:55

Une petite liste des biographies que j'ai lues ces dernières années :

- Thomas Hardy: The Time-torn Man, de Claire Tomalin  ****, une plongée dans un esprit complexe, dont on ressort un peu lessivé, comme quand on lit les romans de Hardy.   Laughing

- Léon Tolstoï, de Henri Troyat *****,  la personnalité de ce grand narcissique magistralement cernée par un fin connaisseur de la Russie et qui plus est un maître du genre biographique. Une superbe écriture qui nous fait littéralement vivre aux côtés du maître. Si près qu'on a parfois envie de l'étrangler pour qu'il revienne à la réalité.  Rolling Eyes

- Darwin, de Andrian Desmond et James Moore *****, approche intimiste pour décrire le parcours original d'un géant scientifique; tellement passionnant que je me suis ensuite plongée avec passion vers tout ce qui touche à l'évolution; ça occupe!  sunny

- John Stuart Mill: Victorian Firebrand, de Richard Reeves *****, même commentaire que pour Darwin mais on change scientifique pour économiste ou mieux, touche-à-tout, et ensuite on se plonge dans l'économie, la philosophie, la politique et même le féminisme.  rendeer

- Robespierre, de Hervé Leuwers ****, pour une vue nuancée de celui que Henri Guillemin m'a donné envie de mieux connaître dans son 1789 : silence aux pauvres!

- Universal Man: The Seven Lives of John Maynard Keynes *****, de  Richard Davenport-Hines, encore un touche-à-tout de génie, le plus pragmatique de membres du groupe de Bloomsbury, décrit sous ses diverses facettes, comme le titre le laisse entendre :  un régal de finesse et de précision.

EDIT : Oups, et j'ai oublié :

- Condorcet, 1743-1794, de Elisabeth et Robert Badinter ***, intéressant mais assez mal écrit; je n'ai rien contre l'abondance de notes en général mais là c'est vraiment indigeste, car une bonne partie des notes aurait pu/dû être incorporée au texte, à mon avis.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Mer 30 Mai 2018 - 18:15

Merci pour cette liste, Cat ! cheers Je note la biographie de Thomas Hardy I love you
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10675
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Mer 30 Mai 2018 - 21:15


Très beau bilan Cat  

cat47 a écrit:
- Léon Tolstoï, de Henri Troyat

Citation :
- Robespierre, de Hervé Leuwers

Citation :
- Condorcet, 1743-1794, de Elisabeth et Robert Badinter

Toutes les trois sont sur ma PAL, assez intimidantes, en particulier la dernière. Je n'ai pas hésité à acquérir le Tolstoï malgré sa taille, Troyat étant en effet un excellent biographe. Ton commentaire me donne envie de sauter dessus  Razz .

Je voyage actuellement en plein Moyen-Age, période historique que je connais peu, grâce au Richard Coeur de Lion de Georges Minois. L'ouvrage, très détaillé, souligne les qualités de ce roi-chevalier, son époque cruelle pale et son histoire familiale conflictuelle (c'est peu dire Rolling Eyes ). J'apprends beaucoup sur la mentalité et les usages de la fin du XIIe siècle, et sur ce mythe de l'histoire anglaise qu'a été le monarque, autour duquel s'est forgée une légende romantique éloignée de la réalité. Monarque qui a passé en tout et pour tout 6 mois de son règne en Angleterre. Il était bien plus Poitevin, Normand et Angevin qu'Anglais, un comble lol! .

_________________


Dernière édition par Tatiana le Jeu 31 Mai 2018 - 8:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Raisa
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 24
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 3 Juin 2018 - 15:01

J'ai moi aussi une biographie de Richard Coeur de Lion sur ma PAL Tatiana, celle de chez Fayard, je ne me souviens plus de l'auteur par contre, pas impossible que ce soit la même que la tienne mais pas sûr non plus ^^ c'est une bonne biographie de Jean Sans-Terre que j'aimerais bien me trouver aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10675
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 3 Juin 2018 - 15:13


Oui moi aussi, même si ce personnage n'a vraiment rien pour lui Rolling Eyes .
Zakath Nath en a commentée une plus haut (publiée en anglais, à voir si elle a été traduite).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Mar 12 Juin 2018 - 16:50

Tatiana a écrit:
Monarque qui a passé en tout et pour tout 6 mois de son règne en Angleterre. Il était bien plus Poitevin, Normand et Angevin qu'Anglais, un comble lol! .

Je ne l'ai pas encore rencontré dans mon "1000 Years of Annoying the French" que j'ai laissé un peu en standby mais je sens que je ne vais pas m'ennuyer. Very Happy

Tu vas te régaler avec le Tolstoï de Troyat, Tatiana. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3479
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Lun 18 Juin 2018 - 8:57

Citation :
Monarque qui a passé en tout et pour tout 6 mois de son règne en Angleterre. Il était bien plus Poitevin, Normand et Angevin qu'Anglais, un comble lol!

En effet, l'Angleterre était surtout un endroit qui lui permettait de lever des impôts pour alimenter ses guerres au loin, mais il a réussi à se tailler une bonne réputation malgré cela, contrairement au petit frère (qui n'a pas volé la sienne) lol! !

De mon côté, j'ai fini Captain Francis Crozier: Last Man Standing? de Michael Smith, qui est une biographie de... Francis Crozier, oui.
Officier de la Royal Navy et explorateur qui a participé à des expéditions dans l'Arctique et dans l’Antarctique mais n'a jamais vraiment eu la reconnaissance qu'il méritait de son vivant, avant de disparaître avec le reste de l'expédition Franklin en 1848.
La bio est assez courte, avec pas mal de cartes et d'images, c'est très clair et concis. Smith donne pas mal de détails sur les principales expéditions notamment la première que Crozier ait faite sous les ordres de Parry, puis surtout celle en Antarctique avec James Clark Ross, où il a fait connaissance des Franklin et a commandé le Terror pour la première fois.
On spécule pas mal sur les raisons du manque de promotion qu'il a subi, puisque malgré les succès et l'estime de ses supérieurs il a toujours eu du mal à obtenir des postes et contrairement à pas mal de ses collègues il n'a pas été fait chevalier. Smith met en avant ses origines irlandaises comme blocage potentiel mais on a aussi l'impression que Crozier n'aimait pas du tout se mettre en avant et n'avait pas trop le caractère pour se "vendre", contrairement à son ami Ross. Du coup, alors qu'il avait toutes les compétences requises, c'était plutôt le genre de personnes qu'on voyait comme un second fiable mais pas comme un chef.
On se concentre enfin pas mal sur l'expédition Franklin. Franklin n'était pas le premier choix, mais Crozier, malgré son expérience, n'a pas été officiellement envisagé (le Premier Lord de l'Amirauté pensait bien à lui mais il ne l'a mentionné qu'en privé). À en croire ses lettres, Crozier lui-même voulait bien être second mais pas diriger l'expédition (il avait l'air en pleine dépression à ce moment-là, en fait, donc peut-être qu'il n'avait pas la force ou la volonté de batailler pour ça à ce moment-là). ce qui s'explique moins, c'est pourquoi alors qu'il était second, on a passé pas mal de ses responsabilités à Fitzjames, qui venait après lui en ordre d'importance: non seulement c'est Fitzjames qui a choisi les officiers (dont la plupart n'avait pas plus d'expérience que lui en matière d'exploration arctique) mais on lui a aussi confié le volet scientifique alors que les travaux de Crozier avaient été suffisamment reconnus après ses autres voyages pour qu'il devienne membre de la Royal Society.
Ensuite cela résume assez bien ce que l'on sait de l'expédition fatale (la maladie, l'incapacité à apprendre des contacts avec les Inuits comment s'adapter à ce type de milieu) et ce sur quoi on peut spéculer, notamment le sort de Crozier puisqu'il y a des témoignages comme quoi on l'aurait vu plusieurs années après sa mort supposée avec quelques autres membres de l'équipage, mais faute de preuves et avec des récits contradictoires et pas toujours fiables, on ne saura sans doute jamais exactement quand et comment il a fini.
C'est plutôt instructif et bien fait si on veut une idée générale de la carrière du monsieur même si c'est un peu déprimant (il avait vraiment l'air malheureux dans ses dernières lettres à James Ross). Mais au moins il a droit à un cratère sur la Lune qui porte son nom, ce n'est pas si mal comme reconnaissance posthume Very Happy )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 31691
Age : 56
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Jeu 21 Juin 2018 - 7:17

Merci pour ton retour, Zak, le livre a l'air en effet instructif cheers j'espère qu'il y aura une parution en français drunken  J'ignorais qu'un cratère sur la lune portait son nom lol!
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3479
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Jeu 21 Juin 2018 - 18:23

Malheureusement la biographie date de 2006 et je ne crois pas quele sujet intéresse suffisamment en France pour qu'on pense à la traduire Neutral .

Depuis, j'ai poursuivi dans cette veine puisque j'ai lu James Fitzjames:The Mystery Man of the Franklin Expedition de William Battersby.
Le moins qu'on puisse dire c'est que le personnage était haut en couleur et Battersby a fait un gros boulot de recherches,  sur ses origines notamment ou pourquoi sir John Barrow lui a accordé ses faveurs à la fin de sa vie. Les scénaristes de The Terror ont d'ailleurs dû pas mal se reposer là-dessus pour étoffer le personnage par rapport au roman de Simmons écrit avant cette biographie.
Alors le reproche que je ferais du coup c'est que l'auteur donne parfois l'impression, lorsqu'il dément les affirmations de ceux qui ont écrit avant lui sur le sujet, de les prendre un peu de haut pour s'être trompé sur le sujet. Ce n'est pas forcément voulu et c'est peut-être moi qui y voit quelque chose qui n'y est pas, mais ça peut être un poil agaçant.
Néanmoins, c'est intéressant car Fitzjames était très aventureux, et on apprend pas mal de choses, notamment un certain goût pour les déguisements qui amène des anecdotes amusantes Laughing .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 1 Juil 2018 - 18:53

Je reviens pour poster mon avis sur Karl Marx, homme du XIXe siècle, de  Jonathan Sperber.

Cette biographie très fouillée restitue le parcours intellectuel du philosophe dans ses moindre détails, en n'évitant malheureusement pas certaines redites et dans une traduction pas toujours des plus élégantes.

Les faiblesses et les contradictions de l'homme ne sont pas occultées. Profondément influencé par les idées de la Révolution française, il essaie très tôt d'agir sur le monde qui l'entoure par ses réflexions et ses écrits. Une certaine tendance à l'intransigeance limite par contre son action politique. Querelles de clocher et rivalités de mâles alpha minent les mouvements révolutionnaires presque autant que la répression et le conservatisme ambiant.

Sperber rend justice à l'énorme travail fourni par le penseur pour essayer de construire, sans rejeter le gros de la théorie classique, une nouvelle vision de l'économie politique. Mais il souligne aussi très justement que le raisonnement de Marx est constamment tourné vers le passé. Or le matérialisme historique n'est peut-être pas une mécanique aussi bien huilée que cela. Ce qui explique sans doute que Marx n'a pas été un très bon visionnaire. ^^ Il n'a par exemple pas du tout anticipé le fait que les services prendraient peu à peu autant si ce n'est plus d'importance que l'industrie. Pour lui, les personnes travaillant dans les services ne produisaient tout simplement pas de valeur!

Quant à l'homme "privé", il est également tout à fait de son temps. Sa vision de la femme très traditionnelle  lui fait donner une éducation "bourgeoise" à ses filles. Ce qui m'a le plus étonnée : qu'il ait une domestique même pendant les moments les plus difficiles financièrement, et qu'en plus il ait eu un fils avec elle.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 20986
Age : 56
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 1 Juil 2018 - 19:34

Merci pour ce compte rendu, Cat. Je n'ai pas lu de biographies ou extraits de ses œuvres depuis mes études Laughing C'est dire que ça remonte à loin Laughing Embarassed Mais très intéressée par cette remontée d’Intérêt pour sa personne et ses œuvres, j'ai suivi avec plaisir les documentaires diffusés récemment sur ARTE; Très instructifs sur sa personnalité et ses contradictions. Notamment une docu-fiction qui date de mai, Je crois. Illustrée par des commentaires de chercheurs, historiens, biographes,... Ça change en tout cas la vision qu'on a de lui (moi en l’occurrence Laughing ). Sa vie n'a pas été un long fleuve tranquille. Fragilisé par la maladie, ses problèmes financiers, jusqu'à sa rencontre avec un certain Engels etc, ...
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 1 Juil 2018 - 19:39

Ysabelle a écrit:
Mais très intéressée par cette remontée d’Intérêt pour sa personne et ses œuvres, j'ai suivi avec plaisir les documentaires diffusés récemment sur ARTE; Très instructifs sur sa personnalité et ses contradictions. Notamment une docu-fiction qui date de mai, Je crois. Illustrée par des commentaires de chercheurs, historiens, biographes,...

J'ai loupé ça, il va falloir que j'essaie de retrouver ces documentaires. On fête le 200e anniversaire de sa naissance, d'où le regain d'intérêt.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 20986
Age : 56
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 1 Juil 2018 - 19:49

Elles sont toujours disponibles, à priori Very Happy :
Arrow et Arrow

Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Lun 2 Juil 2018 - 14:57

Oh merci, Ysabelle! Je m'y mets à l'instant.

Le temps de poster mes impressions sur la biographie de Jean Jaurès par Gilles Candar et Vincent Duclert. Ouvrage n'est pas inintéressant mais frôle l'hagiographie, ce qui est décevant de la part d'auteurs semblant maitriser leurs sources et connaissant le contexte sur le bout des doigts (Gilles Candar est président de la société d'Etudes jaurésienne et Vincent Duclert a écrit une biographie de Dreyfuss).

Mal écrit (que de redites, quel style ampoulé et brouillon), difficile à suivre si vous ne maîtrisez pas à la perfection le cadre historique, cette biographie ne s'adresse manifestement pas au plus grand nombre. Après cette lecture, je me retrouve avec l'idée d'un tribun opportuniste alors que quelques paragraphes laissent quand même apparaître l'image d'un humaniste sincère. Perturbant. Bon, je vais essayer de retenir avant tout que  Jaurès, loin de tout dogmatisme, s'est battu avec sa propre conscience pour faire avancer l'idée démocratique, à gauche comme à droite, ce qui est déjà pas mal. Mais franchement, le fondateur de l'Huma mérite sans doute une biographie plus accessible et surtout plus lisible.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]


Dernière édition par cat47 le Jeu 5 Juil 2018 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10675
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Mar 3 Juil 2018 - 12:34


Ah mince, cette biographie figure sur ma liste d'envies et ton avis me refroidit Cat. Les deux auteurs sont des références et j'ai depuis longtemps envie de mieux connaître Jaurès (après une première tentative infructueuse avec la biographie de JP Rioux qui m'était tombée des mains il y a quelques années).
Je l'ai offerte à sa sortie à un membre de ma famille qui l'a bien appréciée, et je compte emprunter son exemplaire. En privilégiant une période où j'aurai de large plages de lecture, par exemple un été. Quand je l'aurai lue je te donnerai un retour Smile .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Jeu 5 Juil 2018 - 13:09

Tatiana a écrit:
j'ai depuis longtemps envie de mieux connaître Jaurès (après une première tentative infructueuse avec la biographie de JP Rioux qui m'était tombée des mains il y a quelques années).

Mince, je me demandais si je n'allais pas la lire pour me consoler, celle-là. Je suis refroidie à mon tour. pale  

Etant en train de lire avec passion la bio de Dickens, je commence à mon poser des questions : laisser tomber les hommes politiques et me consacrer aux écrivains. Question  

Oui...? Mais non. La bio d'un autre philosophe et politicien, John Stuart Mill: Victorian Firebrand, par Richard Reeves, figurant dans mes livres favoris, je ne vais pas me laisser décourager. study

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10675
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Jeu 5 Juil 2018 - 13:42


cat47 a écrit:
Tatiana a écrit:
j'ai depuis longtemps envie de mieux connaître Jaurès (après une première tentative infructueuse avec la biographie de JP Rioux qui m'était tombée des mains il y a quelques années).

Mince, je me demandais si je n'allais pas la lire pour me consoler, celle-là. Je suis refroidie à mon tour. pale  

Si je me souviens bien j'avais trouvé le propos trop complexe, trop centré sur la dimension politique du personnage au détriment de l'homme, parce que j'ai envie de lire une vraie biographie et non un ouvrage centré sur son engagement politique. Cela dit je n'étais pas allée bien loin...

Citation :
Etant en train de lire avec passion la bio de Dickens (...)

Oh, laquelle ? bounce

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Jeu 5 Juil 2018 - 15:52

Tatiana a écrit:
Si je me souviens bien j'avais trouvé le propos trop complexe, trop centré sur la dimension politique du personnage au détriment de l'homme, parce que j'ai envie de lire une vraie biographie et non un ouvrage centré sur son engagement politique.

C'est exactement ce que je reproche à la bio que je viens de presque terminer. J'aurais aimé un peu plus de dimension humaine, tant pour Marx que pour Jaurès. La pensée politique est économique, j'adore, mais je suis persuadée que le lien avec la vie personnelle est fondamentale. Idem que pour les écrivains, d'ailleurs, ou même pour les scientifiques. Une vie de Darwin avec juste son apport à la science, sans approfondir le lien avec son parcours et les aléas de sa vie privée, ce serait terriblement aride aussi, j'imagine.  

Citation :
Citation :
Etant en train de lire avec passion la bio de Dickens (...)

Oh, laquelle ? bounce
Celle de Claire Tomalin. et je peux déjà te dire que c'est un véritable régal.  

A propos de biographie faisant le lien avec la vie privée, je viens de poster un avis sur la bio de John Stuart Mill citéée plus haut sur Amazon. Je le recopie vite fait ici.

Citation :
Qui en France connaît John Stuart Mill et sa pensée ? Ce personnage fascinant est une sorte d’icône pour certains adeptes de l’ultralibéralisme qui n’ont, je le crains, pas rendu justice à la puissance de ses idées. Mill est un libéral, au sens noble du terme. Enfant du XIXe siècle et produit d’une éducation « idéale », il est sans doute le penseur qui a le mieux synthétisé la notion de « liberté, égalité, et fraternité » prise comme un tout. Et donc ses paradoxes...

Cette biographie rend justice à la personnalité infiniment riche de ce « produit » de l’Angleterre éclairée. Mill et son entourage prennent vie dans les pages de cet ouvrage. On y découvre ses doutes, ses tâtonnements, sa lutte contre les idées reçues, son engagement pour une vie meilleure, non pour lui, qui n’avait pas trop de soucis matériels, mais pour ceux qui avaient moins de chance que lui, en particulier les femmes et les plus pauvres. Reeves nous peint une image passionnante de la vie d’un homme élevé sans mère par un philosophe, ami de Bentham et Ricardo, qui veut donner à son fils une éducation universelle. Le petit prodige maîtrise les grands penseurs de l’Antiquité dans le texte avant ses quinze ans et finit, en toute logique, par développer une pensée originale et par faire de sa grande culture la base d’un engagement au service de la collectivité et d’une réflexion approfondie sur la liberté et le sens. Son activité politique et ses écrits témoignent d’un questionnement sans cesse renouvelé et sa vie privée est l’illustration de son attachement à ses principes.

Cet homme en avance sur son temps (précurseur du féminisme, défenseur de la liberté d’expression et penseur de la démocratie) est également l’auteur des Principes d’économie politiques dans lesquels Marx a révisé et consolidé ses connaissances en économie avant de se lancer dans l’écriture du Capital. Qui dit mieux?

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Mar 11 Sep 2018 - 12:50

J'ai lu au printemps dernier une biographie de John Law par Nicolat Buat : John Law, La dette ou comment s'en débarasser.

La vie mouvementée de John Law y est racontée d'un plume très agréable et sert de trame à une belle leçon d'économie et de finance. L'auteur dresse un portrait nuancé de Law, qui nous permet de cerner assez bien sa personnalité, même si l'homme reste une énigme. Nicolas Buat maîtrise son sujet à la perfection et nous raconte les manoeuvres politiques de la Régence sans tomber dans la caricature. Il donne vie de de nombreux personnages, des plus illustres aux moins connus. La description du montage du Système et de son écroulement est parfaitement claire et jamais aride. Hautement recommandable pour qui s'intéresse à l'économie de l'Ancien Régime, et en particulier à la dette, à l'impôt et à la circulation monétaire.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24023
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 16 Sep 2018 - 12:55

J'ai laissé tomber Thomas More, La Face cachée des Tudors de Bernard Cottret (style ampoulé, trop érudit, un peu fouilli, l'auteur semble penser pense que son lecteur maîtrise parfaitement le contexte et nous laisse sur le carreau) et j'ai enchaîné avec Thomas More, de Marie-Claire Phélippeau, que j'ai dévoré en deux temps trois mouvement. Cette bio aborde aussi bien l'histoire personnelle de Thomas More, que ses idées et ses relations avec ses proches ou ses "adversaires", tout en ne négligeant pas le contexte. Très bien écrite, sans fioritures ni lourdeurs, elle se lit comme un roman.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]


Dernière édition par cat47 le Lun 12 Nov 2018 - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5659
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 16 Sep 2018 - 13:05

Tout ça ! Merci Cat !
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10675
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   Dim 16 Sep 2018 - 20:35


C'est très tentant merci Cat (et en plus cette biographie existe en Folio Gallimard, le côté pratique n'est pas à négliger Laughing ).

Ma lecture en cours : la biographie Louise Elisabeth Vigée Le Brun, histoire d'un regard de Geneviève Haroche-Bouzinac, pour rester dans le XVIIIe siècle et retrouver quelques personnages de l'excellent Les derniers Libertins de Benedetta Craveri. Je l'avais achetée à la retrospective consacrée à cette immense portraitiste au Grand Palais il y a quelques années. Dans la catégorie destins exceptionnels Mme Vigée Le Brun occupe une place de choix, la Révolution française l'ayant conduite à travers toute l'Europe où elle a peint une grande partie de la haute société italienne, autrichienne puis russe. Cette biographie est peut-être un brin conventionnelle mais fluide et très bien écrite, elle explore la personnalité, le milieu familial et professionnel et l'oeuvre d'une artiste qui s'est imposée comme l'une des plus grandes de son temps. Mon édition contient deux cahiers photos présentant un certain nombre de ses toiles, car impossible de reproduire ses quelques 300 tableaux. Pour les portraits absents que le lecteur souhaite contempler, vive Internet Smile .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biographies, autobiographies, mémoires...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biographies, autobiographies, mémoires...
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Biographies, autobiographies, mémoires...
» Biographies et autobiographies
» Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima
» Les Cahiers Ukrainiens [mémoires du temps de l'URSS] d'Igort
» APN : Le choix des cartes mémoires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: On revient à la réalité^^-
Sauter vers: