Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6707
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Mer 31 Aoû 2011 - 13:41

Et voilà, me voici parvenue à fin du périple d'Huck (et de Jim) sur le fleuve Mississipi. Et au début, car la fin du livre ouvre sur un nouveau départ...

Je ne vais pas résumer cette partie, la crainte de l'injonction de l'auteur est toujours là... mais l'un des passages les plus marquants voit les retrouvailles de Huck avec Tom Sawyer, par un concours de circonstance tout à fait extraordinaire.
L'évasion rocambolesque de Jim sous la houlette de nos deux drôles est un hommage compilé de toutes les grandes évasions de la littérature et a bien failli avoir raison de Tante Sally. C'est un épisode qui m'a bien fait rire.
Mais j'ai aussi été intéressée par tous les portraits qui se succèdent au rythme des rencontres et du fleuve, de même que la façon dont Huck résout ses problèmes et prend ses décisions.
Enfin, le thème de l'esclavage et du racisme est toujours très présent, toujours un peu difficile pour nous parce qu'il demeure une certaine ambigüité dans les positions de huck mais j'apprécie qu'il ne soit pas éludé (beaucoup plus présent que dans Tom Sawyer en tous cas), puisque c'était une composante forte de la société de l'époque. J'imagine que la façon dont Mark Twain l'aborde, de façon très concrète et en présentant toutes les facettes de la relation entre blancs et noirs ou maîtres et esclave - notamment le poids de l'éducation et la difficulté à s'en détacher - a du donner matière à réflexion à ses lecteurs de l'époque.
J'espère ne pas trop insister sur ce point, il me semble que c'est un thème assez central.
Je ne parlerai pas du style de l'auteur, je pense que la traduction que j'ai ne lui fait pas justice (j'attendrai donc une éventuelle lecture en VO ou de la trad. 2008).

Enfin, voilà, à vous Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6707
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Lun 12 Sep 2011 - 22:43

Double post pour la bonne cause.

En attendant les commentaires sur cette dernière partie, je me suis dit qu'un petit blues nous mettrait au diapason du fleuve:

Mississipi heavy water blues
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 37
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Mer 14 Sep 2011 - 13:39

J'ai trainé pour venir poster ce dernier commentaire car j'ai du mal à rassembler mes idées sur cette troisième partie qui se distingue des deux premières par l'arrivée de Tom Sawyer. Jusqu'à présent, on suivait Huck au fil de l'eau, on le voyait lutter contre ses préjugés pour sauver son ami Jim, et puis Tom arrive et le ton change radicalement.
On passe de la sobriété de Huck, enfant très mature, à folle et égoïste exubérance de Tom. J'ai plus de mal avec ce personnage et avec son inconséquence, mais j'avoue avoir souri face à son imagination débordante.
Au final, cette lecture a été très agréable, je te remercie MissAcacia pour toute cette organisation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50449
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Mer 14 Sep 2011 - 14:07

j'ai franchement ri devant l'imagination débordante de Tom dans le but de faire évader un esclave libre et de plus j'ai admiré la grande culture de ce gamin du Sud, qui a lu tous les grands feuilletonistes européens !! Wink J'ai admiré la patience et l'amitié indéfectible de Jim et de Huck qui le suivent dans tous ses délires et je pense que c'est à travers eux que nous arrivons à une image assez claire et précise de cette époque, où l'esclavage était si enraciné dans les esprits que pour Huck c'est une véritable crise de conscience de ne pas dénoncer Jim. Remarquons quand même qu'il pense risquer l'enfer ce faisant et qu'il va se décider pour ce qui à nous paraît évident : protéger Jim. Peut-on trouver dans cette culture si prégnante une explication (et non une excuse) pour le racisme persistant des états du Sud des USA ? Comment réagirions-nous si cette théorie esclavagiste nous avait été inculquée pendant plusieurs générations avec cette force ? Je pense que ce livre nous éclaire sur les origines d'une caractéristique de la mentalité américaine, et que sous ses dehors de comédie il cache une description très fine d'une époque et de la mentalité de cette époque dans un lieu déterminé. Ce qui me frappe le plus c'est l'ambivalence constante chez Huck entre une affection sincère envers Jim et en même temps la notion constante que c'est un esclave, pas un instant Huck n'est effleuré par l'idée qu'ils sont tous deux humains !! Pour finir j'ai bien aimé relire ce livre et le redécouvrir, mais j'ai du mal à y voir la racine du roman moderne américain ou quelque chose d'approchant ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16808
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Jeu 15 Sep 2011 - 12:34

J'ai également fini les incroyables aventures de Huck, depuis un moment, j'avoue Embarassed , mais j'attendais le feu vert pour poster.
J'ai beaucoup apprécié ce livre que je lis pour la première fois, contrairement à celui de Tom Sawyer.
C'était un "beau périple" à travers le Mississippi et une Amérique profonde, avec ses croyances et préjugés. Le décors, les portraits des personnages rencontrés, si minutieux qu'on croyait avoir vécu longtemps parmi eux.
Concernant Huck, je trouve qu'il était motivé par ses sentiments, très nobles d'ailleurs et qu'il laissait les principes et autre ordre préétablit à ceux qui savent les gérer. Huck, ne rentre pas dans des idéologies compliquées pour son petit cerveau, ne cherche pas ce qui doit être. Il fait face aux présent et se sent investi d'une mission face aux faits concrets. Il a un être qu'il aime et qu'il a décidé d'en faire son ami. Qu'à cela ne tienne, sa liberté était de son devoir. Racisme ou pas racisme? Je ne pense pas qu'il ait eu les bases culturelles, les connaissances, la maturité et le recul nécessaires pour analyser et décréter de ce qui doit être. A chaque situation concrète, une solution concrète. Huck n'était pas cérébral.
Le chapitre rencontre Tom / Huck était des plus hilarants. J'ai beaucoup rigolé devant les fantasmes de Tom et son esprit vagabond. Libérer un esclave qui ne l'était plus, et utiliser toute l'esthétique possible afin que ce fait, soit "historique", était un roman à lui tout seul.
Ce roman a été très enrichissant et très divertissant. J'ai passé un agréable moment sunny
Merci Miss Accacia pour l'organisation et ta patience et merci pour "l'électorat" qui a fait que ce livre soit choisi. Je ne l'aurait probablement pas lu de moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Miriel
Gleaner of Books
avatar

Nombre de messages : 3092
Age : 58
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Dim 18 Sep 2011 - 18:08

Pour cette dernière partie, je rejoins tout à fait l'avis de Natacha! cheers

Le retour de Tom, qui fait passer Huck et ses visions au second plan m'a déconcertée : pourquoi le faire revenir? Comme si Mark Twain n'était pas content ou assez sûr de son personnage? scratch
Toutes les inventions de Tom pour une évasion réussie comme-il-en-a-lu-dans-les-livres, m'ont franchement agacée, puis lassée : la nature du propos s'est délitée, le charme s'est évanoui.... ce beau voyage s'est arrêté....du coup je me demande même si j'arriverais un jour à lire "Les aventures de Tom Sawyer" tellement ce dernier m'a saoûlée! lol!

En ce qui concerne Jim,
Spoiler:
 

Je suis donc déçue par le choix de l'auteur pour cette dernière partie, comme s'il était brusquement pressé d'en finir....
Mais j'ai aimé découvrir ce livre, ce personnage de Huck, ce fleuve mythique, ce monde.... que j'ai un peu mieux compris! sunny

Donc une fois encore, je suis ravie de ces lectures de groupe qui me font découvrir des livres vers lesquels je n'aurai pas été spontanément... et je suis désolée de n'avoir pas été plus dans les échanges.... les dates de fin de cette lecture étaient déjà trop dans la perspective de la rentrée pour moi...

Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6707
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Dim 18 Sep 2011 - 19:14

Merci pour vos avis, que j'ai lu avec beaucoup de plaisir.

Il me semble que Les Aventures de Huckleberry Finn est considéré comme l'un des textes fondateurs du roman moderne américain à cause de son style et non du sujet traité. C'est mal rendu dans les traductions un peu anciennes mais je me souviens avoir lu que le "style parlé", les dialectes retranscris par Mark Twain avaient fait scandale à l'époque à cause de leur vulgarité. Il me semble aussi que le réalisme du roman (pas la succession d'aventures ou l'évasion de Jim made in Tom Wink ) sur les conditions de vie des petites gens. Pour ce que je viens d'en lire, il était très apprécié d'auteurs comme Sherwood Anderson* qui ont eux-même influencé certains "grands auteurs" du XXème siècle comme Hemingway ou Faulkner (tout ceci vient d'une recherche assez superficielle, je ne suis pas spécialiste de la littérature américaine Wink , donc n'hésitez pas à me faire remarquer mes erreurs grossières). Un article qui m'a l'air intéressant (je n'ai lu encore que le début: Arrow)

@Miriel: je te dirais de ne pas te laisser rebuter par l'intervention de Tom à la fin du roman et de laisser une chance aux Aventures de Tom Sawyer. C'est vrai qu'à plusieurs reprises je me suis dit qu'il poussait le bouchon un peu loin dans la surabondance de complications (et que ça alourdissait la fin du roman), alors que je n'ai pas eu cette impression à la lecture de Tom Sawyer. C'est plus "enfantin" que Huckleberry Finn mais c'est aussi une jolie chronique familiale et villageoise racontée à hauteur d'enfant.

* dont j'aime beaucoup les deux œuvres que j'ai lues (Winesburg, Ohio et Pauvre Blanc).
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7894
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Dim 18 Sep 2011 - 20:45

Comme Miriel et Natacha j'ai eu un peu de mal avec Tom, j'aurais aimé apprécier les références littéraires des évadés célèbres et m'en amuser, mais cela m'a plutôt ennuyée scratch
C'était à prendre au second degré mais je n'y arrivais pas, la situation de Jim me paraissait beaucoup trop critique pour pouvoir en rire Shocked

Toutefois j'ai bien apprécié cette lecture, que je n'aurais sans doute jamais faite sans la lecture de groupe Smile Donc grâces te soient rendues Miss Acacia

J'irai même plus loin : j'ai redécouvert au fond du grnier un exemplaire de Tom Sawyer et il a rejoint ma PAL Wink ceci dit, vu la hauteur de celle-ci, ce ne sera peut-être pas pour tout de suite lol!
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6707
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Mar 20 Sep 2011 - 0:34

Merci Rosalinde, je n'ai pas fait grand chose à part lire les livres lol!

J'ai lu l'article de Jane Smiley dont j'ai posté le lien un post plus haut. Intitulé "Say it ain't so, Huck"* et paru en 1996, cet article repose la question soulevée par Clinchamps, à savoir si Les Aventures de Huckleberry Finn méritent la place qu'on lui attribue souvent: "oeuvre fondatrice du roman moderne américain". Inutile de vous dire qu'elle conteste cette thèse (on s'en doutait dès le titre). Plusieurs raisons à cela (d'après ce que j'ai compris):

  • selon Jane Smiley, la construction du roman n'est pas parfaite voire bancale, notamment les douze derniers chapitres (le retour de Tom et l'évasion rocambolesque de Jim), point déjà souligné par plusieurs d'entre vous. Elle donne quelques éléments intéressants sur la genèse de l'oeuvre, contemporaine de Tom Sawyer mais beaucoup plus laborieuse et portant la trace des "reprises" de l'auteur, parfois à plusieurs années d'intervalle, et de ses hésitations.
  • l'"intronisation" du roman est tardive et se situe plutôt dans les années 40-50, époque qualifiée de "propaganda era" par Jane Smiley. Ce choix correspondrait plus à un choix culturel, une certaine image que certains intellectuels et critiques (j'avoue que je ne connais aucune des personnes citées) ont voulu donner de la littérature américaine du XIXème et de l'histoire du pays.
  • toujours selon Jane Smiley, Mark Twain est passé à côté de ce qui aurait pu devenir le thème majeur de son roman: l'esclavage. Ce sujet est traité de façon superficielle et peu réaliste (Jim est un personnage inconsistant et Huck se limite à reconnaître qu'il est humain lorsqu'ils sont tous seuls sur le bateau - j'essaie toujours de résumer l'article). Elle développe longuement une comparaison avec La case de l'Oncle Tom de Harriet Beecher-Stowe, publié plusieurs années avant Huck et qui traite le sujet d'une façon beaucoup plus approfondie et réaliste. Elle se demande aussi pourquoi ce n'est pas "la case" qui occupe la place que l'on donne à Huck, ce qui m'a un peu surprise car j'ai toujours considéré que ce roman était un grand classique de la littérature américaine (et maintenant j'ai envie de le lire).
Jane Smiley passe assez rapidement sur l'innovation stylistique proposée par Mark Twain et qui a séduit quelques "poids-lourds" comme Anderson ou Hemingway - un peu comme si elle avait décidé de mettre en avant les point négatifs de l'oeuvre - mais j'ai trouvé cette approche intéressante - et pas trop longue - à lire et j'ai essayé de vous en donner les grandes lignes.

Je vous copie ici la laconique phrase du wikipédia fr sur Jane Smiley: Jane Smiley est femmes de lettres américaine née à Los Angeles, en Californie, le 26 septembre 1949. Elle est lauréate du Prix Pulitzer 1992 pour le roman L' Exploitation inspiré du Roi Lear de Shakespeare.

* allusion à une phrase célèbre aux Etats-Unis, devenue proverbiale: "Say it ain't so Joe", prononcée semble-t-il par un jeune fan de l'équipe de base-ball White Sox de Chicago à l'annonce de la tricherie de la star de l'équipe Joe Jackson en 1919 (elle a inspiré une chanson de Murray Head Arrow et accessoirement une réplique récurrente du J-drama Love Shuffle, bien connu de certain(e)s: "dis-moi que ce n'est pas vrai, Joe"). Rien à voir avec le Schmilblick mais j'ai une faiblesse passagère à étaler ma confiture récemment acquise Embarassed Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16808
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Mar 20 Sep 2011 - 10:44

Merci Miss Accacia pour ces infos qui donnent un regard plus critique à l'œuvre de M.Twain. Ça permet de voir les différents avis et tendances. Quant à moi, je penche plutôt du côté de Anderson / Hemingway. Je ne suis pas experte en matière de littérature américaine mais je trouve un style nouveau, différent allégé du poids de la littérature pure et dure, du fait des aspects linguistiques inhabituels. M.Twain a voulu donner une place aux différents dialectes, dits populaires de l'époque. Ce qui donne une nouvelle dimension à son œuvre. C'est "hasardeux" mais pas dénué d'intérêt. L'aspect linguistique véhicule tout un contexte et c'est d'ailleurs souvent le problème que posent le recours aux langues dites classiques et les traductions dans d'autres langues. Les personnes qui lisent un ouvrage dans sa langue d'origine et dans une langue de traduction, se rendent compte de la différence.
S'agissant des faits, là aussi je tends plutôt à approuver M.Twain dans son choix. Peut-être pas dans l'ensemble des chapitres mais du moins en ce qui concerne les prises de positions concernant les questions importantes, tel que l'esclavage, les inégalités sociales, etc...,
Les personnages principaux sont des enfants. Je ramène les choses à leur niveau. Je ne m'attends pas à ce qu'un enfant ait de grandes réflexions et décisions là ou des adultes ne sont pas capables de distinguer le bien du mal. Les choses auraient été tout autres, si les personnages étaient des adultes. C'est un contexte qui est vécu et observé à travers le regard d'un enfant. Certes, un enfant soumis à des conditions extraordinaires mais tout de même pas assez mature ni outillé pour se livrer à des analyses. L'attitude de Huck est plutôt révolutionnaire pour son âge.
A mon avis M. Twain a choisi juste susciter ou suggérer une situation. Faire un constat sans entrer dans des analyses plus critiques. En ayant recours à des personnages baignant encore dans le monde magique de l'enfance, en faisant de ce livre un ouvrage aussi drôle et divertissant qu'informatif, il a transmis plus qu'une pensée.
Ceci est un humble avis d'une lectrice très très loin des grosses pointures de la littérature lol!

EDIT: J'ai trouvé cet article, très intéressant sur Mark Twain
http://blog.mondediplo.net/2011-09-19-Mark-Twain-anti-imperialiste
Revenir en haut Aller en bas
April
Black Leather's Violet
avatar

Nombre de messages : 16359
Age : 43
Localisation : Allongée sur des pétales de violettes, en très bonne compagnie
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Mer 5 Oct 2011 - 13:06

Oups, je viens de m rendre compte que je n'ai pas posté mon avis sur la fin du livre. Embarassed

Je n'ai pas grand'chose à ajouter, j'ai bien aimé cette partie du livre. Very Happy

Les retrouvailles de Huck et Tom étaient fort sympathiques, j'ai trouvé que ce dernier avait une imagination débordante pour trouver des idées afin de faire évader Jim, surtout quand la famille pensait devenir folle à chaque fois qu'un objet disparaissait. Je pense notamment à la scène du comptage de cuillères. lol!

Par contre, je suis un peu comme Miriel. Si j'ai trouvé les idées de Tom marrantes au départ, cela à commencer à me lasser quand à chaque fois que Huck voulait délivrer Jim avec une solution plus simple, Tom lui reprochait de ne pas faire les choses "comme il faut". On parle quand même de la vie d'un homme, ce n'est pas un jeu... et en plus, il finit par se prendre une balle dans la jambe. No

Pour finir, je dirai que j'ai trouvé la lecture de ce livre plaisante et je remercie Miss Accacia pour toute son organisation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aprilsviolet.wordpress.com
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8689
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   Jeu 13 Oct 2011 - 15:12

Je vous rejoins très tardivement, après avoir achevé la lecture de Huckleberry Finn ... le week-end dernier ! Et oui, j'ai pris mon temps sur cette lecture Rolling Eyes

Mon avis rejoins celui exprimé par Rosalind :

Rosalind a écrit:
Comme Miriel et Natacha j'ai eu un peu de mal avec Tom, j'aurais aimé apprécier les références littéraires des évadés célèbres et m'en amuser, mais cela m'a plutôt ennuyée scratch

C'était à prendre au second degré mais je n'y arrivais pas, la situation de Jim me paraissait beaucoup trop critique pour pouvoir en rire Shocked

Toutefois j'ai bien apprécié cette lecture, que je n'aurais sans doute jamais faite sans la lecture de groupe Smile Donc grâces te soient rendues Miss Acacia

Et comme l'ensemble des courageuses qui ont tenu pendant cette lecture de groupe, je vous remercie toutes (dont MissA pour l'organisation) d'avoir participé (sans vous, j'aurais abandonné ce livre depuis fort longtemps Wink ).

Je reste sur un sentiment général très mitigé, la lecture en VO a été souvent pénible, mais je suis convaincue que je n'oublierai pas ce livre scratch

Merci MissAcacia pour le lien vers l'article de Jane Smiley, je l'ai imprimé et le lirai tranquillement ce we !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn   

Revenir en haut Aller en bas
 
3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3ème semaine: la fin des aventures d'Huck Finn
» 3ème semaine: fin du roman
» Les Aventures de Huckleberry Finn
» Maudit Karma 3ème semaine: chapitres 40 à ... la fin quoi.
» Défis 3ème semaine : Dictée par Fabi (réalisations reçues)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture :: Lectures de groupe :: Anciennes lectures de groupe :: Lecture de groupe n° 11 : Les Aventures de Huckleberry Finn, Mark Twain-
Sauter vers: