Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mary Barton : A Tale of Manchester Life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Mer 9 Jan 2013 - 19:20

C'est toujours un plaisir de voir ce topic remonter. cheers Nos avis se rejoignent en tous points, M.J. sunny

Espérons que l'adaptation prévue redonnera un peu de visibilité à ce roman, et qui sait, favorisera l'édition d'une nouvelle traduction. Cool Vu que mon voeux d'adaptation, formulé il y a plusieurs années, semble se réaliser, je n'hésite plus à en formuler d'autres. Les astres semblent avec moi. lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
M.J
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 25
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Mer 9 Jan 2013 - 19:29

Et tu as bien raison!! Very Happy ( Il y a de nouvelles informations sur l'adaptation? )
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10140
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Dim 3 Fév 2013 - 18:38

Après un début assez lent (pas le temps de lire), j'ai enfin fini Mary Barton en dévorant littéralement les deux derniers tiers.
J'ai beaucoup accroché à partir du moment où
Spoiler:
 
Le début m'avait un peu moins plu (
Spoiler:
 
)
Je n'ai pas trouvé l'écriture si difficile à lire (certes, le dialecte n'est pas facile au début, mais je m'y suis vite habituée), mais certains passages plus "sociaux" ou "religieux" m'ont un peu Sleep (j'ai un peu honte je sais, mais ça m'avait fait pareil dans N&S Embarassed )

Sinon, j'ai beaucoup aimé le personnage de Jem (on pouvait s'en douter Razz), très rapidement aussi celui de Mary (même si au début, je n'étais pas trop contente de ses actions). Les personnages de Margaret et de son grand-père également Very Happy

Toute la partie suspense qui se culmine avec le procès est très prenante (j'ai eu du mal à faire des pauses pour étudier), la fin est cependant
Spoiler:
 

J'ai lu dans un autre topic qu'une adaptation était en cours de préparation? Ca m'intéresse!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9491
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Jeu 7 Fév 2013 - 19:15


J'ai aussi beaucoup apprécié ce roman I love you , même si comme Ju j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Les premiers chapitres ont peiné à retenir mon attention tant l'intrigue m'a semblé manquer d'originalité. Mais cette impression n'a pas duré.

cat47 a écrit:
J’ai apprécié de retrouver dans ce livre une histoire bien construite, un suspens en bonne partie basé sur un événement que l’on ne s’attend pas à retrouver chez Gaskell mais peut-être plutôt chez Fred Vargas

Tout à fait d'accord. Je savais en raison de la quatrième de couverture qu'il y aurait un crime, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il occupe tant de place.
Spoiler:
 

Elle était clairement intéressée et préoccupée par les questions de société de son époque, plus particulièrement le sort des ouvriers et leurs relations avec les patrons, car ce thème occupe ici une place centrale.

Citation :
Elizabeth Gaskell décrit avec précision et nuances les causes des mouvements ouvriers, qui peuvent pousser les plus amers à la violence.

C'est aussi un aspect très intéressant du roman, car même si la solution prônée, un dialogue entre les deux partis et une meilleure répartition des richesses, manque de réalisme et est un peu simpliste, elle ne manque pas d'intérêt. E. Gaskell devait être dotée de grands talents d'observatrice dans ces années 1840. On ne s'attend pas forcément à trouver ce thème sous la plume d'une femme, de surcroît à cette époque.

Mary est une héroïne attachante, et j'ai beaucoup aimé sa relation avec Jem. Toute leur affection mutuelle est palpable dans les mots de l'auteure. L'aspect religieux autour de la rédemption à la fin est moins passionnant, et trop accentué.
Spoiler:
 

Après cette lecture je me réjouis beaucoup de la future adaptation, car le livre devrait très bien s'y prêter, avec un bon scénariste et de bons acteurs. Sally est un des personnages que je serai contente de voir en chair et en os malgré le peu de sympathie qu'elle suscite au cours de l'histoire Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Jeu 7 Fév 2013 - 20:12

Ravie de voir que vous avez apprécié, Ju et Tatiana. Je suis d'accord avec vous pour Margaret, c'est pousser le bouchon un peu trop loin.

Citation :
je me réjouis beaucoup de la future adaptation, car le livre devrait très bien s'y prêter, avec un bon scénariste et de bons acteurs.


Je suis contente aussi que cette adaptation donne plus de visibilité au livre, qui le mérite. Cool

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6181
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Ven 22 Mar 2013 - 19:54

J'ai commencé le roman que j'ai téléchargé en anglais sur ma liseuse et franchement j'adore. Déjà la description du paysage, des fleurs... c'est toute la sensibilité d' E. G. que je retrouve avec plaisir.
Je viens de faire quelques recherches sur ce livre et je suis tombée sur cette série d'enregistrements, malheureusement, les premiers épisodes ne sont plus disponibles :

http://www.bbc.co.uk/programmes/b00clb7z/episodes/player

Par contre, je n'ai pas écouté
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9491
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Dim 24 Mar 2013 - 18:17


Contente que tu accroches Lily Smile .

Merci pour le lien, ces enregistrements semblent intéressants, je me laisserai sûrement tenter cette semaine si j'ai le temps. En plus, je connais très mal les audio-books, ce sera une découverte. Dommage effectivement pour les premiers épisodes, cela implique d'avoir lu le livre du préalable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6181
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Dim 21 Avr 2013 - 8:59

Bon, ben voilà) j'ai fini....

Enfin, non, mais j'ai lu la fin avant de finir parce que le suspense était pour moi insupportable !!! Non, mais, sans rire, c'est épuisant la fin ! Cette course vers la vérité !!! Je crois que je vais être obligée d'aller me recoucher moi après ce voyage à Liverpool !

Bref, j'ai vraiment adoré et maintenant je vais lire VRAIMENT la fin en étant moins stressée !! lol!

Et plus sérieusement, tout a été dit avant moi, donc je n'ai rien à ajouter... Sinon que pour moi, EG vaut bien Zola pour sa vision de la classe ouvrière... Attention, je vais me faire frapper, mais finalement en connaissant un peu la face cachée d'Emile, n'y aurait-il pas plus de sincérité dans les propos d'Elizabeth ?

Il y a quelque chose que j'ai préféré par rapport à N & S, c'est le fait que la religion est moins présente. Je trouvais que dans N&S c"était parfois un peu lourd et redondant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9491
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Lun 22 Avr 2013 - 19:10


Lily of the valley a écrit:
.. mais finalement en connaissant un peu la face cachée d'Emile, n'y aurait-il pas plus de sincérité dans les propos d'Elizabeth ?.

Non non tu ne vas pas te faire frapper, pas par moi en tout cas Razz . Ta vision est intéressante, mais j'aimerais comprendre ce que tu appelles la "face cachée" de Zola scratch(fais-tu allusion à la double vie qu'il menait aux côtés de la mère de ses enfants ? Mais je ne vois pas bien le rapport avec la classe ouvrière) . Je trouve Zola tout aussi sincère dans sa dénonciation de la classe ouvrière, et plus poignant, plus bouleversant. E. Gaskell y met plus de sensibilité.

Je suis ravie que tu aies autant apprécié ta lecture. Il est vrai que vers la fin le suspense devient insoutenable, c'est ce qui fait un des charmes de ce roman qui mériterait d'être davantage connu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6181
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Lun 22 Avr 2013 - 20:19

Tatiana a écrit:

Non non tu ne vas pas te faire frapper, pas par moi en tout cas Razz . Ta vision est intéressante, mais j'aimerais comprendre ce que tu appelles la "face cachée" de Zola scratch(fais-tu allusion à la double vie qu'il menait aux côtés de la mère de ses enfants ? Mais je ne vois pas bien le rapport avec la classe ouvrière)

Je ne connais pas à fond Zola, mais j'en ai discuté avec une collègue le connaissant très bien (pas personnellement, hein !) et qui m'expliquait que ses écrits ne correspondaient pas toujours vraiment avec ses engagements réels... plus "confortables", politiquement corrects... Peut-on assimiler ses romans à des dénonciations... ? Elle aussi fait un parallèle intéressant entre son engagement dans l'affaire Dreyfus et des romans tels que Germinal... La différence entre l'engagement dans une cause "bourgeoise" et le "non-engagement" réel dans une cause ouvrière... Après, vu de loin, la notion d'engagement politique est quelque chose de délicat pour tout artiste... même pour un écrivain "naturaliste"...
Il faudrait que je lui demande les références des articles qu'elle m'a cités et dont le contenu était très intéressant... j'aurais dû écouter de manière plus attentive...

Et puis, ne connaissant pas Gaskell "en privé" je ne juge que ce qu'elle écrit.
Disons que je préfère la sensibilité de ses écrits. Sans lourdeurs, sans "enfoncer le clou", elle ouvre les yeux des lecteurs sur les problèmes de son époque...
Ce qui me gêne chez Zola c'est cette sorte de "discrimination positive" envers les ouvriers, et la façon de les isoler du reste de l'humanité.
Chez Gaskell la vision me semble différente...

Mais bon, là, )à cette heure-ci, j'ai du mal à parler de manière intelligente... et surtout sans support documentaire valable ! lol!

En tout cas, j'ai adoré ce roman !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9491
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Lun 22 Avr 2013 - 20:37


C'est très intéressant, merci d'avoir précisé ta pensée Lily. Si jamais ta collègue te donne la référence des articles sur lesquels elle s'est appuyée, je suis preneuse. Plus particulièrement pour creuser la comparaison entre la prise de position de Zola dans ses romans en faveur des ouvriers et son engagement dans l'Affaire Dreyfus. Pour moi, même si je suis loin d'être une experte en la matière, Zola a toujours symbolisé l'engagement politique par excellence chez les écrivains.

Je te rejoins sur la manière particulière qu'a E. Gaskell de mettre en valeur les problèmes de la société de son époque. Elle sait y mettre une certaine dose de sensibilité féminine et de délicatesse. Je ne m'attendais même pas à trouver cet aspect dénonciateur dans un de ses romans.

En revanche, la "discrimination positive" des ouvriers chez Zola ne me parle pas trop scratch . Il ne mâche pas ses mots pour dénoncer leurs conditions de vie et de travail, mais je n'ai pas eu l'impression que les personnages de Germinal soient plus isolés et mis sur un piédestal que ceux de Mary Barton. Les deux auteurs sont réalistes à leur manière avec un style différent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6181
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Lun 22 Avr 2013 - 22:01

C'est un sentiment pour moi. C'est comme ça que le ressens. Quand j'ai lu Germinal, j'ai eu la sensation de regarder comme on regarde un échantillon au travers d'un microscope. Dans Mary Barton, j'ai l'impression d'être entrée chez ces gens. Mais c'est une sensation toute personnelle. Eet 20 ans entre les deux lectures.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7708
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Dim 1 Mar 2015 - 0:35

Je viens de lire ce premier roman d’Elizabeth Gaskell et je ne m’attendais pas à une œuvre aussi aboutie, au souffle puissant et au style très maîtrisé.

Le lisant après Nord et Sud, il est tout à fait surprenant de noter le très grand nombre de similitudes, que ce soit dans le décor, le choix des personnages et surtout le contexte social.

La prise de position de l’auteur est très engagée, et j’ai lu sur la quatrième de couverture que le roman, publié anonymement en 1848, suscita une controverse lorsqu’on apprit que c’était l’œuvre d’une femme.

Le cadre est clairement défini, le roman se situe à Manchester, et l’extrême dénuement de certaines familles est encore plus âprement décrit que dans Nord et Sud. Le père de Mary, militant syndical idéaliste, croit naïvement qu’il suffit d’alerter le Parlement sur la misère des ouvriers pour que les choses évoluent. Sa déception sera à la mesure de ses espoirs, et il va sombrer dans le désespoir.
Mary est un personnage tout à fait attachant, car elle évolue. Au début elle est une petite rêveuse étourdie qui se laisse griser par les attentions du fils du patron, et l’on craint qu’elle ne suive le chemin de sa tante Esther qui s’est retrouvée sur le trottoir. Mais quand elle prend conscience de la véritable valeur de ses amoureux respectifs, elle fait preuve d’une grande détermination.

Un chapitre est particulièrement remarquable, c’est celui de la course contre la montre que mène Mary afin de rattraper Will le marin avant que le navire ne mette les voiles. Le style est rapide, haletant, on se croirait dans un film, je retenais mon souffle.

Les personnages secondaires sont bien brossés, que ce soit la vieille Alice, ou Margaret qui fait penser à la Bessie de N&S, et surtout son grand-père, le vieux Job, passionné d’entomologie.

Le point faible d’après moi est l’idéalisme un peu naïf de Mme Gaskell qui veut croire à une solution passant par une meilleure compréhension entre patrons et ouvriers. Un siècle et demi plus tard on n’est malheureusement pas plus avancés.

Savez-vous si une adaptation est prévue ?
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6181
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Dim 1 Mar 2015 - 8:13

Il me semble qu'il en était question mais depuis tellement de temps qu'il est possible qu'exerce soit tombé à l'eau...
L'info que j'avais lue date de 2012...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9491
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Dim 1 Mar 2015 - 10:03


Oui il avait été question d'une adaptation en 2012, mais je ne sais pas si ce projet est toujours en cours. Pourtant d'après cet article du Gardian Arrow la scénariste Heidi Thomas avait déjà commencé à y travailler.

Merci pour tes commentaires Rosalind, dans lesquels je retrouve mes impressions de lecture. Je ne m'étais pas non plus attendue à un roman aussi poignant et fouillé sur le plan social.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Mer 15 Avr 2015 - 17:23

Merci pour ce commentaire, Rosalind. Je vois que nous avons comme souvent le même ressenti.  Very Happy

Rosalind a écrit:
Le point faible d’après moi est l’idéalisme un peu naïf de Mme Gaskell qui veut croire à une solution passant par une meilleure compréhension entre patrons et ouvriers.  Un siècle et demi plus tard on n’est malheureusement pas plus avancés.  

C'est justement ce qui me fait aimer Mme Gaskell. Elle croit en une évolution positive de l'homme, elle voit les choses sous différents angles, elle pense que l'on peut en tirer une leçon pour progresser. Je ne peux qu'être d'accord avec elle!  

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3425
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Mer 12 Aoû 2015 - 14:03

J'ai attaqué il y a quelques jours Mary Barton et même si je ne l'ai pas encore fini, je sens que ce livre va finir dans la liste de mes ouvrages favoris ! I love you Plus je découvre l'oeuvre d'Elizabeth Gaskell, plus j'aime sa façon de décrire la vie de ses personnages et plus particulièrement ceux de la classe ouvrière, sans tomber dans un pathos exagéré ou au contraire dans une idéalisation pleine de bons sentiments. Mary Barton et ses proches en sont un parfait exemple : mis à part peut-être Margaret (que j'aime beaucoup quand même ! ^^), aucun personnage n'est parfait ou entièrement mauvais, et ils en deviennent d'autant plus réels et attachants ! J'aime beaucoup Mary, Jem et Margaret, et bien sûr le grand-père de cette dernière, Job, naturaliste à ses heures perdues cheers et les scènes de vie racontées par l'auteure sont dynamique et étonnamment "modernes" par moments (je pense notamment à une scène où Mary culpabilise de ne pas aller voir la mère de Jem et où elle renonce à le faire à force de reporter sa visite : ce passage est écrit d'une telle façon qu'on ne peut que se reconnaître dans une (voire des Embarassed) situations similaires Laughing). Seul bémol pour l'instant, j'en suis à une bonne moitié du roman et il ne s'est pas encore passé grand-chose (en particulier l'événement un peu spoiler dévoilé par la quatrième de couverture Rolling Eyes), mais nul doute que la narration devrait s'animer un peu dans les prochains chapitres ! Wink

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10140
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Mer 12 Aoû 2015 - 15:19

Je l’ai lu il y a 2-3 ans et je me souviens avoir apprécié, sans en garder particulièrement un grand souvenir. Et en effet, il me semble me rappeler que ça n’avance pas très vite^^

D’ailleurs, juste en passant, une lecture de groupe est en train de s’organiser pour la lecture de Ruth du même auteur, à bon entendeur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3425
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Mer 12 Aoû 2015 - 15:40

J'ai quand même l'impression d'être arrivée au point de "basculement" de l'histoire donc je pense que la suite devrait être plus animée ! ^^ (Et puis même si elle est lente, la première partie est tout de même très plaisante à lire et donne un bon aperçu du contexte socio-historique ainsi que le temps de se familiariser avec les nombreux personnages... et leur accent mancunien à couper au couteau Shocked Laughing)

Merci pour le rappel concernant la lecture de groupe de Ruth, mais j'ai une PàL gigantesque en ce moment et le prochain ouvrage gaskellien que je lirai sera sans doute The Moorland Cottage, qui attend depuis déjà un certain temps que je le lise Embarassed

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 13448
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Mer 12 Aoû 2015 - 16:59

Bonne lecture Fauvette, en espérant que tu apprécieras toujours autant ta lecture cheers
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Dim 16 Aoû 2015 - 2:05

Fauvette a écrit:
aucun personnage n'est parfait ou entièrement mauvais, et ils en deviennent d'autant plus réels et attachants ! J'aime beaucoup Mary, Jem et Margaret, et bien sûr le grand-père de cette dernière, Job, naturaliste à ses heures perdues cheers et les scènes de vie racontées par l'auteure sont dynamique et étonnamment "modernes" par moments (je pense notamment à une scène où Mary culpabilise de ne pas aller voir la mère de Jem et où elle renonce à le faire à force de reporter sa visite : ce passage est écrit d'une telle façon qu'on ne peut que se reconnaître dans une (voire des Embarassed) situations similaires Laughing). Seul bémol pour l'instant, j'en suis à une bonne moitié du roman et il ne s'est pas encore passé grand-chose (en particulier l'événement un peu spoiler dévoilé par la quatrième de couverture Rolling Eyes), mais nul doute que la narration devrait s'animer un peu dans les prochains chapitres ! Wink

Totalement avec toi sur tout, Fauvette.

Je crois que la suite devrait te montrer qu'EG sait aussi manipuler son lecteur. rendeer  Au plaisir de connaître la suite de tes impressions. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 15886
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Dim 16 Aoû 2015 - 10:30

Idem, chère Fauvette.  Very Happy Je suis impatiente de connaître la suite de tes impressions.
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3425
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Jeu 10 Sep 2015 - 16:51

Avec un peu de retard Embarassed, je viens poster ici la suite de mon avis sur Mary Barton ^^ J'ai fini le roman fin août et j'ai déjà oublié quelques détails mais je garde une impression très agréable de ce roman, qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin ! study
Comme je le disais plus haut, l'histoire prend son temps pour se mettre en place mais tout bascule vers la moitié du roman,
Spoiler:
 
A partir de là, la narration s'accélère notablement, et certaines scènes semblent effectivement tirées d'un film tant elles sont prenantes et "visuelles", je pense notamment à la course-poursuite pour rattraper
Spoiler:
 
, seul capable de lui fournir un alibi et en partance imminente pour les Etats-Unis
J'ai beaucoup aimé cette deuxième partie du récit (dont le procès à Liverpool et tout ce qui se passe autour), et la fin donne envie d'en savoir plus
Spoiler:
 
M'étant par mégarde spoilée sur
Spoiler:
 
, j'ai finalement été assez agréablement surprise de voir que ça restait dans les limites du raisonnable ^^
Spoiler:
 
Une excellente lecture donc, qui n'a fait que renforcer mon intérêt pour Elizabeth Gaskell et ses personnages si attachants !

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 13448
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Jeu 10 Sep 2015 - 18:25

Merci pour ton avis Fauvette ! sunny (bon, je n'ai presque rien lu pour ne pas me spoiler ! Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3425
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   Jeu 10 Sep 2015 - 19:18

Désolée Juliette, difficile de partager mes impressions sans mettre des spoilers partout mais j'espère que cela n'était pas trop frustrant à lire Wink Et j'espère que tu auras l'occasion de lire ce très chouette roman ! sunny

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mary Barton : A Tale of Manchester Life   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary Barton : A Tale of Manchester Life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mary Barton : un projet d'adaptation
» Mary Barton : bientôt une adaptation pour la BBC
» Mary Barton - nouvelle traduction chez Fayard (mars 2014)
» Les autres livres d'Elizabeth Gaskell
» Pourquoi North&South n'est pas un classique ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Elizabeth Gaskell-
Sauter vers: