Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le Déchronologue de Stéphane Beauverger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miriel
Gleaner of Books


Nombre de messages : 3092
Age : 57
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 19 Juil 2011 - 10:12

Christ mort!* Quel livre! cheers cheers cheers

Pute vierge!* Cela faisait un bon bout de temps que je n'avais pas lu un livre aussi original, de langue française, et qui plus est à l'écriture si dense et si maîtrisée dans son registre!!!!!


Quatrième de couverture de l'édition « poche »

Citation :
« Je suis le capitaine Henri Villon, et je mourrai bientôt. Non, ne ricanez pas en lisant cette sentencieuse présentation. N’est-ce pas l’ultime privilège d’un condamné d’annoncer son trépas comme il l’entend ? C’est mon droit. Et si vous ne me l’accordez pas, alors disons que je le prends ». Ainsi débute le récit du capitaine Villon. Il lutte avec son équipage de pirates pour préserver sa liberté dans un monde déchiré par d’impitoyables perturbations temporelles. Son arme : le Déchronologue, un navire dont les canons tirent du temps.


Un roman de science-fiction????? scratch

D'abord et avant tout un roman de piraterie! Dès les premières pages, les premières lignes, vous plongez dans l'univers de la flibusterie des mers Caraïbes entre 1640 et 1653.
Description ambitieuse, pleine de verve, mais sans artifice, des pirates, de la vie à bord des navires, des batailles, des moeurs de ces féroces Frères de la Côte! affraid

Peu à peu, par touches légères, très naturellement, quelques menus détails, quelques objets, quelques « maravillas », émaillent le récit, vous entraînant vers un O.L.N.I (objet à lire non identifié) tout cela sans rupture, sans décalage....

Le décalage, il est dans la construction livrée à un désordre apparent: chapitres après chapitres, de retours en arrière et de bonds en avant, sans cesse le temps du récit oscille au gré des souvenirs et des expériences temporelles du narrateur, le Capitaine Henri Villon....
Que le lecteur n'essaie pas à tout prix à retrouver une logique, lire en mettant les chapitres dans l'ordre par exemple.....No par le mystère de la construction romanesque et la magie d'un aléatoire finement maîtrisé qui nous emportent, les évènements prennent leur place, s'esquissent , s'entremêlent, s'entrevoient , explorent le futur, puis rebroussent chemin, reviennent sur leurs pas, anticipent sans déflorer, tissant la grand-voile du récit qui nous emporte vers l'assaut final de la conclusion que même l'aveu proclamé par le narrateur dès la première ligne - « Je suis le capitaine Henri Villon et je mourrai bientôt.»  - ne permet au lecteur, si avisé et perspicace soit-il, de deviner..... Quelles perspectives d'ailleurs offre-t-elle cette fin!!!! cheers

Un roman de science-fiction????scratch

Un récit historique aussi : l'ombre de Cortès plane, la conquête du Nouveau-Monde n'en finit pas de tailler dans le vif , les rescapés des civilisations englouties dans la panse des monarques des pays européens résistent à leur manière, la guerre maritime par pirates interposés se déploie sur les mers Caraïbes, de Carthagène des Indes à Tortuga.... On sort de ce livre en ayant envie de replonger dans ce moment crucial de l'Histoire. study

Un roman de science-fiction?????scratch

Quel récit charnel!!! les hommes sont « in-corporés » (in corpo), Villon le premier. Le corps se fait entendre de toutes les manières possibles, il subit, exècre, expulse, engouffre, rend, souffre, exulte....il est le lieu de tous les excès. L'odeur et le bruit de la chair se déploient crûment à chaque page.
Deux mondes s'affrontent : l'ancien et le nouveau. Villon appartient à l'ancien, la clef de son univers est la sensualité de l’esprit et du corps qui représente l’amalgame de l’existence humaine. Mais Villon est condamné, cette incarnation charnelle est condamnée . Dans le monde nouveau qui se met en marche, le corps est proscrit, il doit s'effacer, se plier, obéir, se taire jusque dans ses organes: il se vêt de concepts et d'idées, c'est l'avènement de l'intellect, de l'immatériel, du virtuel même. C'est le monde moderne qui s'annonce. Cela vaut bien quelques tempêtes temporelles!!!! Twisted Evil

Un roman de science-fiction????scratch

Un roman picaresque!!! Villon, pirate français érudit, aventurier (pícaro), sans illusions et sans scrupules, dont la vie, dénuée de tout héroïsme, est contée par lui-même avec réalisme et souvent avec humour. Pourtant, alcoolique, édenté, cet anti-héros, comme le proclame la sublime dédicace du livre « A tous les buveurs de tafia et à tous ceux qui choisissent de rester debout », met toutes ses forces à résister – par le corps, oui d'abord, et par l'esprit, à survivre, à tenir debout contre vents et marées, contre les despotes de tous poils, contre la marche du monde et même celle du temps !!!!! C'est donc aussi un roman sur la résistance.cheers

Alors un roman de science-fiction???? scratch


Oui, un roman de science-fiction!!!!... cheers cheers cheers
mais renouvelée, originale, inouïe au premier sens du terme!!!!

Et l'écriture en est brillante, dense, riche, vigoureuse, elle vous emporte comme le Déchronologue et ses canons du temps emporte le capitaine Villon vers l'ultime aventure temporelle!

Je m'enflamme, me direz-vous!
Oui, c'est un roman pour s'enflammer! Un coup de coeur, non.... un coup de sang, une montée de fièvre, sûrement un des livres que je relirais régulièrement....et qui me donne envie de découvrir les autres livres de Stéphane Beauverger, en particulier la trilogie « Chromosomes ».....

Allez mes gorets*! Un bon coup de fouet, une lecture revigorante!!!!
Rejoignez donc le capitaine Henri Villon, Gobe-la-Mouche, Féfé de Dieppe, Le Baptiste et tous les autres boucaniers à bord du Chronos, du Toujours Debout et du Déchronologue!

Bon vent... heu..... bonne lecture à tous, amateurs de tafias et les autres!!!!


* mes écarts de langage, empruntés aux personnages du roman, sont dus à une trop longue immersion temporelle dans ce livre !!!!! Ventrepute!!!*Razz lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 19 Juil 2011 - 10:31

Ohla, quel enthousiasme !

Mon frère m'avait parlé de ce livre et de cet auteur, car il a eu l'occasion de travailler avec lui dans son ancienne boîte mais il me l'a moins bien vendu que toi ! cheers

Non mais des pirateuuuh ! cheers

Bon, en revanche, je n'aime pas savoir dès le début que ça finira mal. Ca m'agaaaace : à quoi ça sert de me vendre un héros, de me le faire apprécier, si c'est pour savoir dèèès le début que tout va foirer finalement. Mais bon, comme
Citation :
ne permet au lecteur, si avisé et perspicace soit-il, de deviner..... Quelles perspectives d'ailleurs offre-t-elle cette fin!
je vais surement laisser à ce livre le bénéfice du doute et me l'offrir (ou me le faire offrir, mon anniversaire est pour bientôt tongue) car il rentre pile poil dans le genre de bouquins que j'ai envie de lire en ce moment.

Même si a priori, les histoires avec des problèmes temporels, c'est pas trop mon truc (sauf Doctor Who, où tout est logique, étrangement. Bah oui : « Time is [...] more like a big ball of wibbly-wobbly...timey-wimey...stuff »)
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Miriel
Gleaner of Books


Nombre de messages : 3092
Age : 57
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 19 Juil 2011 - 11:00

Sale Panda a écrit:
Bon, en revanche, je n'aime pas savoir dès le début que ça finira mal. Ca m'agaaaace : à quoi ça sert de me vendre un héros, de me le faire apprécier, si c'est pour savoir dèèès le début que tout va foirer finalement. Mais bon, comme
Citation :
ne permet au lecteur, si avisé et perspicace soit-il, de deviner..... Quelles perspectives d'ailleurs offre-t-elle cette fin!

J'essaie toujours de ne pas spoiler.... Wink je m'en suis tenue à la première ligne du livre... Ne te laisse pas impressionner par elle, si je puis me permettre..... lol!

Sale Panda a écrit:
Même si a priori, les histoires avec des problèmes temporels, c'est pas trop mon truc (sauf Doctor Who, où tout est logique, étrangement. Bah oui : « Time is [...] more like a big ball of wibbly-wobbly...timey-wimey...stuff »)

A priori, je ne suis pas extra-fan non plus.....Mais l'angle de vue ici est différent....je te laisse le découvrir! sunny

De toutes façons, je suis de parti-pris! Razz lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2982
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 19 Juil 2011 - 11:19

Je l'ai lu à sa sortie en poche et effectivement, ça vaut le détour! C'est vraiment très original et bien écrit. Les premiers chapitres peuvent déconcerter, l'histoire n'étant pas racontée dans l'ordre chronologique, mais on s'y retrouve facilement, d'autant que l'auteur a vraiment un style beau et très vif. L'inconvénient est que certains chapitres peuvent ensuite paraître un peu inutiles car l'essentiel a déjà été dit dans des chapitres précédents se déroulant à une époque postérieure, mais ce n'est pas ennuyeux pour autant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 19 Juil 2011 - 11:40

Eh bien, avec un enthousiasme pareil, je crois que si je le vois en rayon la prochaine fois que je vais dans une librairie il repart avec moi lol!

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 19 Juil 2011 - 11:52

Pandora Black a écrit:
Eh bien, avec un enthousiasme pareil, je crois que si je le vois en rayon la prochaine fois que je vais dans une librairie il repart avec moi lol!

ventre saint gris!!

Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Miriel
Gleaner of Books


Nombre de messages : 3092
Age : 57
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 19 Juil 2011 - 12:15

Pandora Black a écrit:
la prochaine fois que je vais dans une librairie il repart avec moi lol!

C'est pour quand?????!!!!!!! lol! lol! lol!

Zakath Nath a écrit:
L'inconvénient est que certains chapitres peuvent ensuite paraître un peu inutiles car l'essentiel a déjà été dit dans des chapitres précédents se déroulant à une époque postérieure, mais ce n'est pas ennuyeux pour autant.

Merci Zakath Nath d'avoir soulevé ce point ,
même si je n 'ai pas du tout le même ressenti que toi! Wink

L'ambition de Beauverger n'est pas que de transposer en quelque sorte dans la construction un des thèmes du roman (car pour moi, l'aspect temporel n'est qu'un des thèmes et surtout un prétexte pour les autres) c'est une manière subtile de faire glisser les éléments fictionnistes dans le récit. Personnellement, je n'ai découvert aucun chapitre avec l'impression de déjà-lu, mais avec la sensation d'éclaircir des points qui, ailleurs, n 'avaient été que suggéré, effleuré, entrevu... et j'ai souvent été intriguée à nouveau par quelques détails.... car Beauverger donne quelques références, avec beaucoup d'humour souvent, mais il ne livre pas toutes les clés.... même une fois le livre refermé.

Il est difficile de traiter de tout car ce livre est foisonnant. Je pense que les futurs ou déjà lecteurs y pourvoieront. sunny

Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7170
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Lun 19 Sep 2011 - 1:33

J'ai beaucoup aimé la lecture de ce roman. Very Happy Le style est d'une grande richesse et la construction éclatée ne fait qu'ajouter à l'originalité de ce récit totalement inclassable.

Je me suis quand même souvent reportée à la table des matières qui m'aidait à me situer dans le temps, car le découpage est déconcertant de prime abord. Puis j'ai été conquise par ce récit foisonnant et atypique, et surtout par l'écriture pleine de verve qui m'a plongée en pleine mer des Caraïbes au milieu des pirates du 17ème siècle.

L'aspect science-fiction n'apparaît pas tout de suite, quelques étrangetés m'ont intriguée, puis je me suis laissée porter par le récit en me disant que j'en trouverais bien les clés plus loin. Effectivement, mais pas toutes les clés !!! Razz

Bref une lecture intrigante et fascinante, qui renouvelle de façon magistrale la science-fiction française.
Revenir en haut Aller en bas
Miriel
Gleaner of Books


Nombre de messages : 3092
Age : 57
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 20 Sep 2011 - 23:04

cheers J'attendais ton avis avec impatience, Rosalinde! cheers
Ravie que tu aies apprécié ce roman! sunny

Rosalinde a écrit:
Bref une lecture intrigante et fascinante, qui renouvelle de façon magistrale la science-fiction française.

D'autant plus à souligner que, pour ma part, je ne suis pas particulièrement adepte de littérature française, lol! mais là, j'ai été conquise! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7170
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mar 20 Sep 2011 - 23:36

Et tu as su faire partager ton enthousiasme Very Happy

Bravo pour ta présentation très attrayante, qui m'a donné envie de me précipiter sur ce livre Wink

As-tu déjà trouvé la trilogie des "Chromosomes" ?
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Mer 21 Sep 2011 - 9:17

cheers Cette présentation m'avait totalement échappée! Allez hop, sur la PAL tout de suiiiitte!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Sam 12 Nov 2011 - 11:10

Me voilà de retour après avoir lu Le Déchronologue Smile Un grand merci à Miriel sans laquelle j'aurais manqué ce livre certes inclassable et déroutant mais au récit haletant.
Tout d'abord, on est plongé jusqu'au cou dans l'univers maritime des Caraïbes du XVIIe siècle. ça "pirate", ça combat, ça complote, ça se soule sur son navire et dans les ports. Les termes et détails sur la navigation et la vie d'un équipage sont relativement précis, l'auteur, breton, connait la mer. L'époque mise à part, il y a comme un petit goût de Patrick O'Brian et de Jack Aubrey dans Stéphane Beauverger et Henri Villon.
Le tout est décrit dans une belle langue ancienne et imagée, que l'on découvre dès les premières pages :
Citation :
La nuit était longue et bleue comme un lame de Tolède. Nos trois torches griffaient les ténèbres, leurs grésillements accrochant des reflets sauvages aux bijoux et médailles de mes matelots pour conjurer les ombres. D'un pas lent, doigts serrés sur son poignard, le gros Perric ouvrait la marche pour notre cortège. Je voyais ses longs cheveux sales dégouliner de sa lourde tête de cheval de labour. Derrière moi, le Cierge et la Crevette suivaient sans bruit. L’obscurité qui avait englouti Porte-Margot aurait pu receler cent périls, mais je n'en marchais pas moins au centre du triangle flamboyant de mon escorte : ce soir, la capitaine Villon souhaitait que son équipée fût aussi remarquable que remarquée.

Un langue qui par ailleurs n'hésite pas à être cruelle avec ses personnages et le lecteur...

N'oublions pas cependant qu'il s'agit d'un ouvrage de science fiction. C'est là la première originalité du livre : il nous plonge dans un contexte historique qui finit par dérailler. D'abord, on se rend compte que l'histoire n'est pas racontée dans l'ordre : d'un chapitre à l'autre, on saute des années, puis on revient en arrière. ça m'a clairement déroutée dans la première moitié du livre jusqu'à ce que je m'habitue à voir des personnages apparaître, ou disparaître, pour n'en découvrir la raison que bien des pages plus loin.
Ensuite, il est fait mention d'objets et de phénomènes qui ne devraient pas être. Mais je vais m'arrêter là pour ne pas dévoiler l'intrigue.

Ce livre est extrêmement original, il déroute beaucoup mais ne perd jamais complètement le lecteur. Dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé, sans être vraiment transportée. Peut-être à cause de l'excès d'originalité de la construction du récit et de nombreuses questions qui restent en suspend. Ceci dit, c'est un ouvrage à recommander Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Sam 12 Nov 2011 - 11:54

Merci à Miriel d'avoir ouvert ce topic et à Rosalinde et Natacha de l'avoir fait remonter car j'étais complètement passée à côté moi aussi. Ce m'attire énormément...J'ai lu vos commentaires avec intérêt et j'espère pouvoir vous en dire plus à mon tour un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Miriel
Gleaner of Books


Nombre de messages : 3092
Age : 57
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Sam 12 Nov 2011 - 20:01

Ravie Natacha que tu aies découvert ce livre original et que l'aies apprécié! cheers

Le passage que tu cites est un reflet très accrocheur du verbe du narrateur.... et du style de l'auteur!

@ Rosalinde : la commande est en attente depuis plusieurs mois.... Embarassed Mais c'est un de mes projets pas trop lointains... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Déchronologue de Stéphane Beauverger   Aujourd'hui à 18:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Déchronologue de Stéphane Beauverger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Déchronologue de Stéphane Beauverger
» LE DECHRONOLOGUE de Stéphane Beauverger
» Alain Damasio (La Horde du Contrevent, La Zone du Dehors et autres nouvelles)
» [Beauverger, Stéphane] Le déchronologue
» Les bagnes de Poulo Condore (Stéphane Bidouze) - PC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: