Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ford Madox Ford, un auteur négligé?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Satine
Flaming Eyes and Soul
Satine

Nombre de messages : 2885
Age : 28
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Sam 22 Déc 2012 - 23:22

J'ai enfin regardé cette mini-série cheers Je précise avant tout que je n'ai pas lu les livres dont est tirée la série !

Je l'ai bien apprécié. J'ai beaucoup moins aimé les 2 derniers épisodes (trop centrés sur la guerre à mon goût) mais les 3 premiers étaient bien surtout le 3ème épisode que j'ai beaucoup aimé.
J'a trouvé la série visuellement MAGNIFIQUE ! Les décors, les plans, les paysages, mais surtout les costumes sont absolument éblouissants
Le casting est génial Tous les seconds rôles sont excellents Mais j'ai surtout été épaté par la prestation de Benedict et de Rebecca Hall
J'ai adoré le personnage de cette dernière qui est un personnage très ambigue et complexe et Rebecca s'en sort à merveille Je suis sous le charme de Benedict Je ne l'avais vu que dans Tinker Soldier Spy (La Taupe) avant, et franchement je ne comprenais pas ce qu'on trouvait chez lui .... Et bien là je comprends beaucoup mieux lol! Il a du charme mais surtout beaucoup de talent. J'ai vraiment été bleuffé par son jeu qui m'a souvent ému jusqu'au point d'avoir les larmes aux yeux ... J'ai vraiment été touché par son personnage. Justement ce que j'ai beaucoup aimé dans cette mini-série c'est la psychologie des personnages qui sont traitées en profondeur ! Notamment celles de Benedict et Rebecca ...
Adelaide Clemens est très mignone mais elle ne sait pas pleurer No Elle est jeune et a encore des progrés à faire dans son jeu MAIS j'ai adoré l'alchimie qu'ils ont elle et Benedict Donc elle ne m'a pas du tout gêné. Dès le premier épisode, j'ai vraiment cru à leur amour. Je ne sais pas mais on aurait dit qu'une force les poussé l'un contre l'autre. Ils avaient vraiment l'air d'être complètement amoureux J'ai d'ailleurs ADORE la scène dans la brume

Par moment, ça m'a beaucoup rappelé Downton Abbey surtout durant les scènes dans les tranchés. D'ailleurs, j'ai trouvé que Benedict ressemblait beaucoup à Dan Stevens par moment lol!

Donc voilà en gros, une mini-série bien sympatique avec pas mal de points forts surtout très beau visuellement mais ce n'est pas un coup de coeur pour moi ...
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
Lily of the valley

Nombre de messages : 6541
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Dim 23 Déc 2012 - 9:25

Satine a écrit:

J'a trouvé la série visuellement MAGNIFIQUE ! Les décors, les plans, les paysages, mais surtout les costumes sont absolument éblouissants

Alors c'est bien car dans le livre les descriptions sont magnifiques aussi bien des paysages que des intérieurs et des vêtements...

Satine a écrit:

Je suis sous le charme de Benedict Je ne l'avais vu que dans Tinker Soldier Spy (La Taupe) avant, et franchement je ne comprenais pas ce qu'on trouvait chez lui .... Et bien là je comprends beaucoup mieux lol! Il a du charme mais surtout beaucoup de talent. J'ai vraiment été bleuffé par son jeu qui m'a souvent ému jusqu'au point d'avoir les larmes aux yeux ...

Et voilà, il a encore contaminé quelqu'un ... Et tu n'as pas vu Sherlock ???
En effet, il a du charme, enfin moi je dirais qu'il est "racé" et justement ça convient bien au personnage (pourtant, il s'est vraiment beaucoup transformé physiquement pour ce rôle). C'est vrai qu'il a un sacré charisme et sa voix n'y est pas étrangère.. drunken . Bon j'arrête, on va encore me charrier ! lol! Mais plus j'avance dans le livre, plus je trouve qu'il est le personnage, avec toutes ses ambiguïtés, le personnage qu'on a envie de secouer, de frapper et de consoler à la fois, fort, faible, charmant et détestable... une sorte de grand enfant maladroit (clumsy revient très souvent à son propos) J'attends avec impatience de voir la série pour apprécier tout ce que je lis...


Satine a écrit:


t de Rebecca Hall
J'ai adoré le personnage de cette dernière qui est un personnage très ambigue et complexe et Rebecca s'en sort à merveille ]
[quote="Satine"]

Effectivement c'est un personnage complexe. Et je pense que la comédienne convient parfaitement (belle, voix grave, vénéneuse, attachante)
Au début du livre, je la trouvais détestable, méprisante, limite vulgaire (d'ailleurs elle en parle elle-même vulgarité/vice) et puis peu à peu elle apparaît comme une femme minée par cette haine/amour qu'elle éprouve pour son mari
Spoiler:
 

Satine a écrit:

Par moment, ça m'a beaucoup rappelé Downton Abbey surtout durant les scènes dans les tranchés. D'ailleurs, j'ai trouvé que Benedict ressemblait beaucoup à Dan Stevens par moment lol!
[/justify]
ça c'est l'effet des yeux bleu-lagon au milieu de la boue... et peut-être les cheveux décolorés... lol! (ils sont tous les deux mieux avec leur vraie couleur auburn) Et les scènes pour ce que j'en ai vu sont tournées un peu de la même façon.

Par contre, dans le livre, j'aime beaucoup toute la partie qui se déroule au front. Je la trouve beaucoup plus humaine et les psychologie des personnages y est très très développée
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Satine
Flaming Eyes and Soul
Satine

Nombre de messages : 2885
Age : 28
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Mar 25 Déc 2012 - 14:31

Lily, hâte de connaitre ton avis dessus Smile

Non je ne regarde pas Sherlock donc lol! Oui c'est vrai quelle voix quand même Razz

Niveau visuel, je suis sure que tu ne seras pas déçue, dans le fond et la fidélité, j'ignore mais d'après ce que tu dis, je crois que tu seras également satisfaite Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
Darcy
Romancière anglaise
Darcy

Nombre de messages : 5820
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Mar 25 Déc 2012 - 15:48

Oh là là, tu m'as donné envie, Kusa, de voir la série. Je surveillais le topic ni plus ni moins, mais là je vais vraiment m'y intéresser. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Winter
Ready for a strike!
Winter

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Jeu 14 Mar 2013 - 14:45

Excellente nouvelle pour B. Cumberbatch!

Parade's End wins four Broadcasting Press Guild awards

The BBC's World War I drama Parade's End has received four honours at this year's Broadcasting Press Guild Awards.

It was named best drama series, stars Benedict Cumberbatch and Rebecca Hall won best actor and best actress, while Sir Tom Stoppard won the writer's award for adapting Ford Madox Ford's novels.

The awards, presented in London, were voted for by media journalists.

http://www.hollywoodreporter.com/news/uk-broadcasting-press-guild-awards-428546

Bon après va nous falloir attendre pour qu'une chaine française s’intéresse à cette série. Enfin je parle des malheureuses qui ne lisent pas l'anglais dans le texte. No
Revenir en haut Aller en bas
cléopatre
gypsy acid cat
cléopatre

Nombre de messages : 7664
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Jeu 14 Mar 2013 - 14:54

c'est une bonne nouvelle! c'est vrai qu'il joue très bien dans cette série
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Zakath Nath
Romancière anglaise
Zakath Nath

Nombre de messages : 3515
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Jeu 14 Mar 2013 - 15:31

Je crois qu'Arte a acheté les droits ou était intéressée.

En tout cas, ça fait plaisir, j'avais vraiment trouvé cette adaptation réussie même si les avis étaient globalement mitigés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
ludi33
Fairest of all elves
ludi33

Nombre de messages : 19240
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Jeu 14 Mar 2013 - 15:42

C'est une coproduction BBC-Arte, donc çà va forcément passer sur Arte.
Revenir en haut Aller en bas
Winter
Ready for a strike!
Winter

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: move   Jeu 14 Mar 2013 - 16:48

Merci pour l'info bounce Bon venez le dire si vous en apprenez la programmation. On ne sait jamais , qu'on ne passe pas à coté. lol!
Par avance
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24094
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Jeu 14 Mar 2013 - 18:23

Ne t'en fais pas, Winter, je serai aux aguets et j'essaierai de ne pas manquer la diffusion. Et donc d'en parler. Mais ce sera ici, pas dans le topic de Benedict. Wink

Le site hypnoweb.net parle d'une diffusion pour 2013, sans être plus précis pour l'instant, malheureusement. Arrow

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
Lily of the valley

Nombre de messages : 6541
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Ven 15 Mar 2013 - 0:08

J ai hâte car j ai vraiment aimé le livre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
Lily of the valley

Nombre de messages : 6541
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: move   Lun 18 Mar 2013 - 15:11

Bon ça pourrait être aussi posté dans Parade's end, mais vu la longueur du texte de l'article (il y a plus de photo que de texte !!!). Voici donc un article paru dans un journal que ma collègue a acheté le dernier jour de notre voyage à Londres :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Winter
Ready for a strike!
Winter

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Sam 11 Mai 2013 - 13:57

Je viens de terminer de regarder cette mini série. Je rejoins en tous points les propos de Satine

Ces personnages restent longtemps en mémoire, la vision de ce monde qui s’effondre, de celui qui se construira sur ses cendres, la mutation de cet homme trop honnête, visionnaire et terriblement romantique, cette manière qu'à la vie parfois de vous faire constamment vivre un temps en retard ou en avance...

J'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé ce ton, un peu suranné et agonisant, tête haute...

Il y a tout de m^m une chose qui m'a frappé assez vite c'est le parallèle que j'ai vu entre de Parade's End et Rebecca. La m^m distance sépare Max et Christopher des deux femmes qu'ils plébisciteront.Rebecca et Sylvia sont assez proches tout comme la Narratrice et Valentine. La m^m incompréhension existe dans le couple et pratiquement pour les m^mes raisons. La m^m violence passion pour l'une ou naïveté presque enfantine pour l'autre chez ces femmes... Et la m^m incompétence/incapacité chez ces deux hommes a être acteur de leur existence...

Je crois que je vais attendre un peu une seconde vision, car c'est assez dense Suspect
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
christelle

Nombre de messages : 3484
Age : 43
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Lun 20 Mai 2013 - 11:04

Sur Arte dans moins d'un mois!
Parade's End devrait arriver les 7 et 17 Juin. Smile

EDIT
j'ai donc vu les 3 premiers épisodes vendredi soir, et malheureusement je ne partage pas votre avis.
J'ai trouvé ça vraiment longuet, peu attractif, pour ne pas dire franchement rasoir.

De plus, je n'adhère pas du tout à la façon dont sont présentés les persos.
Sylvia est présentée comme une séductrice, alors qu'à notre époque elle serait certainement beaucoup plus épanouie comme femme libre.
Je la trouve beaucoup plus féministe que la petite suffragette, qui ressemble aussi à une oie blanche, même si elle a des idées intéressantes, et qu'elle se sent aussi libre.
Le souci de Sylvia c'est qu'elle a besoin des hommes et de leur statut social. Elle les utilise, mais comment lui en vouloir, puisqu'elle n'a pas vraiment le choix.

En fait, j’ai un peu l'impression que Ford Maddox Ford présente ces deux femmes comme les deux facettes d'une libération de la femme.

Au milieu, Tietjens ( (quel nom impossible) ne me fait pas bonne impression, il est compassé, enfermé dans ses valeurs, du coup, je n'ai aucune sympathie pour lui, mais il incarne sans doute très bien le type même de l'homme TORY de l'époque.

En passant, encore un titre qui n'a jamais reparu en français, depuis une obscure trad... Du coup, c'est difficile d'en parler sans avoir lu le bouquin... Sad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
Lily of the valley

Nombre de messages : 6541
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Mer 12 Juin 2013 - 15:22

J'ai personnellement bien adhéré sur ces trois premiers épisodes. J'ai retrouvé l'ambiance du livre. La scène du brouillard, un peu courte peut-être par rapport au livre est très bien retranscrite.

Valentine, est certes une oie blanche mais avec son caractère tout de même ! Elle n'hésite pas à parler franchement à Christopher alors qu'elle ne le connaît pratiquement pas) Et je l'ai trouvée parfaitement conforme au personnage du livre.
Christopher, idem (mais je crois bien que celui-là je vais avoir du mal à critiquer son jeu !Twisted Evil Mis à part que les trucs qu'ils lui ont mis dans la bouche le font parler comme s'il finissait son porridge et donc la VF est quasiment aussi agréable que la VO). Il est ambigü, hyper sensible et coincé. Comme un volcan éteint qui aimerait  se réveiller... (c'est ce que j'ai ressenti dans le livre). On a à la fois envie de le consoler (ah, ben oui, on se refait pas !) tout en le secouant et de le giflant !
Sylvia, me convient moins bien. Je ne trouve pas son jeu assez nuancé. Je ne la trouve pas attachante du tout. Alors que dans le livre on compatit avec elle alors qu'elle fait tout pour réveiller son pain de glace de mari qui lui devient bien plus attachant dans la deuxième partie du livre (quand il retourne à la guerre).
Sylvia et CHristopher se détestent mais ne peuvent se passer l'un de l'autre. Elle se pâme dans les bras des autres mais n'attend de lui qu'une chose, c'est qu'il se comporte en homme...comme les autres.  Ce sentiment me paraît moins sensible dans la série que dans le livre. Dans la série elle est trop pimbêhce égoïste et ce, dès le départ.

J'ai bien aimé les ajouts des scénaristes. Je trouve la scène du cauchemar de Michael très bien faite et très émouvante.
Dans le livre, on ne parle pas de l'enfant par son nom. Surtout Sylvia qui ne dit que "it" ou "the child". POurtant on a le sentiment de l"amour que lui porte son "père". Il fallait donc une scène qui le montre et c'est plutôt réussi.

Je pense qu'on apprécie d'autant plus la série qu'on a lu le livre. Mais dans mon entourage, je ne connais personne qui n'ait apprécié et personne qui ait lu le livre.

Par contre, dans le livre, si ma mémoire est bonne, Mark n'annonce pas directement à son père les ragots qui circulent sur son petit frère. Il n'est pas aussi direct et commence d'ailleurs par en parler à Christopher.
Mais bon, c'est un détail... mais c'est amené un peu vite...
De même la première scène de guerre est un peu vite expédiée.
Par contre, le petit déjeuner chez les Duchemin est très fidèle (y compris les fleurs du vase derrière lequel on planque Mrs Wannop et même la couleur de ces fleurs) . Rufus Sewell est impressionnant !

Christelle, tu as trouvé ça longuet mais le roman fait 700 pages et il y a aussi de sacrées longueurs mais il est magnifique. Il y a en particulier des descriptions de paysages, de plantes et de pièces qui sont absolument fabuleuses... Du coup, moi j'ai trouvé la série carrément ultra rapide par rapport au roman !Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Tatiana
A view from the past
Tatiana

Nombre de messages : 10843
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Mer 12 Juin 2013 - 18:53

J'ai suivi ces trois épisodes en parallèle sur mon DVD, occasion de voir cette adaptation en même temps que d'autres grâce à la diffusion d'Arte. (Et Toxic a dû les voir également au vu de son superbe nouveau look ).

Ne connaissant pas les romans j'ai eu du mal à entrer dans cette histoire très dense, le scénariste n'a pas dû rigoler tous les jours en adaptant le livre qui a l'air d'un roman-fleuve. Le premier quart d'heure est compliqué, on change d'année et de lieu et plusieurs personnages sont introduits. Mais le temps d'adaptation passé, je suis entrée dans l'histoire. Il m'a fallu un moment pour arriver à cerner Christopher, mais finalement je le trouve très sympathique (mais pas tellement attachant - sauf quand il se préoccupe du traitement des cheveux - comme tous les autres d'ailleurs). Lorsque Sylvia le raille en disant qu'il corrige les erreurs dans l'Encyclopédie, j'ai cru qu'elle plaisantait jusqu'à ce que je me rende compte que c'est vraiment le cas Razz. C'est un homme très droit, la loyauté incarnée. Sa relation avec Sylvia est intéressante en ce qu'on ne connaît pas franchement leurs sentiments respectifs. Elle évolue avec le temps et semble peinée qu'il ne lui montre pas plus d'intérêt. Lui tente de rester de marbre mais n'a pas l'air aussi insensible que cela. Valentine m'a semblé vraiment très très jeune. Dans les deux premiers épisodes, avec sa coupe courte on lui donne 12-13 ans, ce qui n'est pas très réaliste vu son engagement. Je ne sais pas ce qu'il en est dans le livre, mais on a l'impression que Christopher s'éprend d'une ado.

Côté personnages secondaires, le couple Mrs Duchemin-MacMaster ne me fait ni chaud ni froid (sauf que j'adore son accent écossais). En revanche, dommage qu'on ne voit pas davantage Mr Duchemin, car les quelques apparitions de Rufus Sewell sont remarquables et remarquées  Laughing. La scène du premier repas chez les Duchemin est hilarante.
Spoiler:
 

Le contexte est tout à fait passionnant et rappelle beaucoup Downton Abbey (les années de la Belle Epoque et la cassure représentée par la guerre), sauf que la dimension politique est plus marquée ici. Le mouvement des suffragettes et l'arrivée de la guerre sont bien amenes. Autre thème important, les conventions sociales :
Spoiler:
 
cette époque est fascinante, les codes sociaux sont encore bien rigides mais les choses sont en train de changer.

Il y a tellement d'éléments que suivre n'est pas toujours facile, mais la réalisation est de qualité (mention spéciale à la photo), tout comme la reconstitution. Sans parler du talent des acteurs, bien sûr. C'est toujours aussi chouette de retrouver tant de têtes connues, même dans des petits rôles. Benedict C est, sans surprise, très bon (et sa voix est toujours aussi agréable à entendre), et j'aime beaucoup ses deux partenaires féminins, en particulier Rebecca Hall. Je suivrai les deux épisodes suivants (oui, mon DVD, arrivé directement de Grande-Bretagne, en compte 5, alors que Arte en diffuse 6, le découpage doit être différent scratch) avec plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
Lily of the valley

Nombre de messages : 6541
Age : 49
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Mer 12 Juin 2013 - 19:52

Valentine est très jeune dans le roman mais pas 12 ou 13 ans, d'ailleurs, dans la série je ne la vois pas si jeune. Je lui donne bien sa vingtaine d'années...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Edwyn
Coléoptère d'Afrique
Edwyn

Nombre de messages : 272
Age : 29
Localisation : Not in GB, DK, SE, NZ. Stuck in France...
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Jeu 13 Juin 2013 - 20:24

J'ai enfin regardé les 3 premiers épisodes (que j'avais enregistré). Je ne connaissais pas ce roman avant septembre, donc je n'avais pas d'attentes particulières.
Et après visionnage, je me dit heureusement que Benedict est là car je ne raffole pas réellement du reste.
Je trouve Rebecca Hall peu nuancée dans son jeu (hormis juste avant son passage au couvent et au retour de la guerre de Christopher), de toute manière son personnage n'est pas fait pour être apprecié..
Les personnages interprétés par Anne-Marie Duff et Rufus Sewell m'ont laissé de marbre, je me contre-fiche de leur histoire, bien que cela serve de contre-exemple, et montre la pression des convenance, etc...
Parfois cela m'a semblé un peu décousu (comme ce commentaire..).
Concernant Valentine, sa surprise vis à vis de l'attitude de Mme Duchemin m'a parut bien interprété, je suis intriguéepour son avenir (avec Christopher?).
Je déteste tout ceux qui ont sali le nom de Christopher! C'est bien l'homme le plus droit qui soit (HORMIS lors de sa rencontre avec Sylvia..Il n'avait rien d'un Gentleman..). Maudite injustice! (J'ai apprécié le jeu de BC, notamment au tout début lorsqu'il tente de rendormir son fils. Par contre je ne sais pas pourquoi il fait toujours une mou mi-Don Corleone, mi-"Petit vieux"...?? )

Donc malgré tout, Vendredi mon enregistreur sera en marche. Et j'aime bien ta bannière Lily

EDIT / Je n'ai au final pas un avis totalement positif. Le récit m'a parut décousu, mais semble-t-il le livre est aussi ainsi, et il a toujours été dit qu'une adaptation serait difficile.
Mais c'est surtout le Je T'Aime Moi Non Plus, sa pénible femme et son attitude d'enfant gâté qui m'ont fortement agacé. Même si toute histoire ne peut être le Monde des Bisounours.
Pour BC et sa "grimace", j'ai compris qu'il essayait de paraître plus "empâté". Il songeait à MMF pour la prestance de son personnage, car il est plus costaud, MAIS charmant, talentueux, A Lovely voice ... dois-je continuer? 

Bonus : j'étais contente de voir Steven Robertson, Very Happy, qui est trop rarement reconnu à sa juste valeur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/Edwyn
Tatiana
A view from the past
Tatiana

Nombre de messages : 10843
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Jeu 27 Juin 2013 - 13:17


Après avoir vu les deux derniers épisodes qui m'ont emballés, mon bilan de cette adaptation est positif. Je les ai trouvés plus intéressants que les précédents parce que plus clairs. Du fait de la guerre - le contexte historique est tout à fait passionnant et rappelle une nouvelle fois Downton Abbey - le triangle amoureux formé par Christopher, Sylvia et Valentine sont séparés mais la situation a évolué.

Les deux femmes sont bien mises en valeur dans cette seconde partie. Au delà du personnage de Christopher, tiraillé entre raison et sentiments, ce sont elles qui m'ont le plus plu. Avec une préférence pour Sylvia qui n'a cessé de s'affirmer malgré son caractère détestable. Manipulatrice (un peu comme Becky Sharp et Scarlett O'Hara, je me demande d'ailleurs quelles ont été les inspirations de Ford Madox Ford), envahissante (son arrivée sur le camp d'entraînement en France et la réaction du général très british délicieusement interprété par Roger Allam valent leur pesant d'or Laughing) elle est aussi très vulnérable sous un extérieur sûr et séducteur. Sa scène de "confession" envers Christopher m'a beaucoup touchée et j'ai admiré le travail de l'actrice . A ses côtés, Valentine paraît plus forte malgré sa différence d'âge. Elle est intègre - ce qui n'est pas le cas de Sylvia - attachée à ses idées de défense des droits des femmes, bien éduquée et déterminée. Mais avec un côté lisse qui la rend quelque peu fade à côté de Sylvia.

La fin est prévisible et Sylvia apparaît comme la grande perdante - ce qu'elle mérite, après tout. Du coup, j'ai envie de me plonger dans le roman pour découvrir l'oeuvre d'origine. Bien que sa taille ne soit pas franchement encourageante quand on a déjà une PAL qui déborde Rolling Eyes. Ce sera pour plus tard.

Une belle adaptation, donc, un peu confuse dans un premier temps mais qui gagne à être vue, et portée par des acteurs de grand talent (ce qu'on savait déjà).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Saatiya
Jellyfish in a Ceylan Tea
Saatiya

Nombre de messages : 2413
Age : 36
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Dim 10 Nov 2013 - 14:55

Je suis trèèès à la bourre par rapport à vous, mais je venais vous dire que j'avais enfin regardé Parade's end, que j'avais enregistré lors de sa diffusion sur arte. J'ai beaucoup apprécié cette série, je dois préciser que je ne connaissait pas le livre. J'ai apprécié que les personnages qui apparaissent à première vue un peu trop "tout blanc tout noir", soient en fait bien plus ambigu que cela. Le personnage de Sylvia en particulier m'a beaucoup plu (il faut dire que j'ai trouvé l'actrice parfaite pour ce rôle.) En comparaison, Valentine ne m'a pas autant passionnée, un peu trop fade j'ai trouvé, mais certes, c'est le personnage qui est ainsi^^
Et contrairement à ce que j'ai pu lire chez certaines, je ne me suis pas du tout ennuyée pendant la série, j'en ai au contraire apprécié le rythme, ainsi que les étapes successives (la partie concernant la guerre m'a peut être même encore plus plu que le début^^)
Bref, une belle réussite pour moi, que je ne regrette pas d'avoir vu!
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
MissAcacia

Nombre de messages : 7178
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    Mer 16 Jan 2019 - 17:26

Malgré mes bonnes intentions initiales, je n'ai pas lu le livre mais je suis en train de regarder la série. J'ai vu les deux premiers épisodes et cette ambiance de fin d'un monde (brillamment anticipée par Christopher Tietjens) m'intéresse beaucoup.


Zakath Nath a écrit:
De mon côté, je suis venue à bout du bestiau (le livre, pas Benedict). La troisième partie est beaucoup plus centrée sur la Grande Guerre. À part ça, c'était toujours aussi dur à comprendre, il faut vraiment s'accrocher, parce que c'est assez décousu, mais j'ai malgré tout beaucoup aimé.

C'est exactement l'impression qui se dégage des deux premiers épisodes. J'ai eu du mal à suivre qui était qui et qui faisait quoi et comment ils en étaient arrivés là (y compris géographiquement: où sont-ils ? comment y sont-ils arrivés ?) C'est un peu déroutant.

PS: Rufus Sewell joue un personnage vraiment bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ford Madox Ford, un auteur négligé?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ford Madox Ford, un auteur négligé?
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Ford Fiesta III 1.4 80 cv
» Ford
» Ford MK II NSR
» Ford GT Mini Z Championat MiniZ GT FreezSlot 2010
» Ford GT 40 MK I Slot it cette fois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: