Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jorge Semprún

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Jorge Semprún    Mar 10 Mai - 12:40

J'ouvre un topic pour cet auteur dont j'ai été amenée à lire un livre (en vue d'une journée d'études autour de son oeuvre la semaine prochaine à la fac, où il sera présent Wink ) et que j'ai beaucoup apprécié.

Jorge Semprún


J'avoue que jusqu'à très récemment je ne savais rien de cet auteur, son nom me disait vaguement quelque chose mais c'était tout... En apprenant que j'allais assister à cette journée d'études je me suis dit que ça serait peut-être intéressant de voir un peu qui c'était et de découvrir un peu son oeuvre !

J'ai d'abord été impressionnée en survolant sa biographie, cet homme a vécu plusieurs vies. Shocked Né en 1923 à Madrid, il est issu d'une famille de la bourgeoisie espagnole. Ses parents sont engagés politiquement du côté des Républicains au cours de la Guerre civile. Plus tard ils s'exileront en France, où Jorge poursuit ses études notamment au lycée Henri IV à Paris.
Pendant la Seconde guerre mondiale, il rejoint la Résistance, et il est arrêté par la Gestapo et déporté à Buchenwald en 1943. Le camp sera libéré en avril 1945, Semprún retourne alors à Paris. Sous Franco, il appartient à la Résistance communiste. Il commence à écrire dans les années soixante.
Il sera également ministre de la Culture en Espagne à la fin des années 1980.

Il a écrit (la plupart du temps en français) des romans, des oeuvres autobiographiques, des pièces de théâtre mais également des scénarios (notamment des films de Costa-Gavras Z et L'aveu ou du Stavisky d'Alain Resnais).

Bibliographie (tiré de Wikipédia) :
Citation :
1963 : Le Grand Voyage - Prix Formentor
1967 : L'Évanouissement
1969 : La Deuxième Mort de Ramón Mercader - Prix Femina
1976 : Autobiografía de Federico Sánchez (Autobiographie de Federico Sánchez) - Prix Planeta 1977
1980 : Quel beau dimanche !
1981 : L'Algarabie
1983 : Montand la vie continue, Éditions Denoël
1986 : La Montagne blanche
1987 : Netchaïev est de retour
1993 : Federico Sánchez vous salue bien
1994 : L'Écriture ou la Vie - Prix Femina Vacaresco
1995 : Mal et modernité
1995 : Se taire est impossible, avec Elie Wiesel
1998 : Adieu, vive clarté…
1998 : Le Retour de Carola Neher et le Manteau d'Arlequin
2001 : Le mort qu'il faut - Prix des Charmettes/J.-J. Rousseau 2001
2002 : Les sandales, Éditions Mercure de France
2003 : Veinte años y un día (Vingt ans et un jour)
2005 : L'Homme européen, avec Dominique de Villepin, Collection Tempus, Éditions Perrin, 2006, Paris
2008 : Où va la gauche ?, Éditions Flammarion
2010 : Une tombe au creux des nuages. Essais sur l'Europe d'hier et d'aujourd'hui, Collection Climats, Éditions Flammarion

Celui que je viens de lire est Le mort qu'il faut; il s'agit d'une oeuvre autobiographique sur un épisode précis de sa vie à Buchenwald. Tout d'abord je dois préciser que j'ai beaucoup de mal à lire des textes se rapportant aux camps de concentration. Je n'ai pas pu terminer Si c'est un homme de Primo Levi et j'ai commencé à deux reprises le Journal d'Anne Franck, avant de l'abandonner lâchement. Embarassed L'horreur dont témoignent ces textes me submerge complètement. pale

Autant dire que je redoutais un peu cette lecture (je pensais au départ lire plutôt un de ses livres sur la résistance communiste sous Franco mais j'étais tombé sur celui-là par hasard chez un bouquiniste). Et finalement je viens de dévorer ce livre en deux jours, à la fois bouleversée par ce qu'y raconte Semprún mais également complètement séduite par son style.
Le récit se centre en fait autour d'une journée vécue par l'auteur, entourée de plusieurs flash-backs. Au début du livre on apprend qu'une note est arrivée de Berlin, adressée à la direction du camp, au sujet de Semprún. Une véritable organisation de résistance communiste s'est formée souterrainement dans le camp, ce qui a permis à un déporté d'apprendre l'arrivée de la note. Ne sachant s'il s'agit d'une menace réelle, plusieurs de ses amis vont organiser sa "mort" éventuelle, c'est-à-dire qu'ils trouvent un moribond lui ressemblant assez pour qu'il puisse éventuellement échanger d'identité, l'idée étant d'envoyer ensuite Semprún dans un camp extérieur sous sa nouvelle identité.

Bon je raconte très mal Rolling Eyes mais c'est un peu complexe à expliquer, et puis surtout ce n'est pas le seul sujet du livre. Tout est passionnant dans ce que raconte Semprún : l'organisation du travail dans ce camp de "rééducation", la façon dont on envisage la vie et la mort lorsqu'on s'y trouve, la promiscuité, la faim, mais également la solidarité et l'envie de ne pas sombrer. Son style est à la fois assez "détaché", il ne joue pas sur le pathos, mais en même temps très percutant. Il arrive à la fois à nous faire sentir l'horreur qu'il a vécu, et l'envie de vivre qui a toujours été présente et dominante en lui. Le livre mêle également quelques épisodes de sa vie antérieure et postérieure, et il évoque des expériences littéraires, qu'il a notamment eu à Buchenwald (j'ai appris en lisant ce livre qu'il y avait une bibliothèque dans certains camps). Bref j'en parle maladroitement, mais je vous conseille vivement ce livre. Je pense lire d'autres oeuvres de lui, ses livres majeurs semblant être Le grand voyage ou L'écriture ou la vie mais je vais déjà me laisser le temps de digérer celui-ci.


Dernière édition par esperluette le Mer 30 Mai - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Lun 23 Mai - 10:25

Merci pour cette ouverture de topic Esperluette, j'étais passée à côté Embarassed
(et je te rassure, tu n'en parles pas mal Wink ).

J'ai très envie de lire Semprun depuis des années et notamment "l'Ecriture ou la Vie" dont j'ai entendu que c'était un chef d'oeuvre.

Ce que tu nous dis de "La Mort qu'il Faut" me fait ajouter illico dans ma PAL virtuelle Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Lun 23 Mai - 11:40

Contente de voir que mon topic intéresse au moins une personne ! lol! Oui L'écriture ou la vie est apparemment son grand chef-d'oeuvre, je pense le lire un jour. Wink
Par contre j'ai été un peu déçue car Semprun n'était finalement pas présent à ma journée d'étude. Neutral Mais les interventions que j'ai vues étaient intéressantes quand même. Smile Et avant de me remettre à ses livres, je pense que je vais chercher à découvrir un peu les films auxquels il a participé, notamment ceux de Costa-Gavras. Wink La semaine dernière j'ai enregistré Stavisky de Resnais, qui n'a pas de supers critiques d'après ce que j'ai pu lire, mais bon, avec Belmondo dans le rôle principal et Semprun au scénario, je suis obligée de regarder ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Lun 23 Mai - 12:04

esperluette a écrit:
Contente de voir que mon topic intéresse au moins une personne ! lol!

Oh oui Razz, j'espère que d'autres personnes viendront nous rejoindre Very Happy

esperluette a écrit:
La semaine dernière j'ai enregistré Stavisky de Resnais, qui n'a pas de supers critiques d'après ce que j'ai pu lire, mais bon, avec Belmondo dans le rôle principal et Semprun au scénario, je suis obligée de regarder ! Razz

D'autant que c'est toujours intéressant pour la culture historique Razz (j'ignorais que Semprun avait signé le scénario Embarassed).
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Mar 7 Juin - 21:49

Je viens d'apprendre le décès de J. Semprun ... Triste nouvelle...
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Mer 8 Juin - 7:16

Je viens de l'apprendre aussi... No
Revenir en haut Aller en bas
Vegas
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1869
Age : 25
Localisation : Au bord du lac de Pemberley, dans l'herbe, à l'entendre réciter des poèmes de Ted Hughes....
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Mer 8 Juin - 7:19

Pareil hier soir... C'est très triste, sachant tout ce qu'il a vécu, tout son ressenti sur la mort, la vie ça fait vraiment bizarre...
Je te conseille vivement l'Ecriture ou la vie Serendipity, je ne dirais pas que c'est une lecture agréable, loin de là, on en ressort plutôt déprimée, mais toute la réflexion de l'auteur qui hésite entre l'écriture(revivre la mort des camps) ou la vie(mais une vie qui n'est qu'enfer tant qu'il n'a pas fait sa "thérapie") est passionnante et émouvante. Sans compter son témoignage des camps, très frappant...
Revenir en haut Aller en bas
http://arts.e-monsite.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46686
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Mer 8 Juin - 9:53

C'est le départ d'un grand monsieur !! Sad Quelle vie ! Quel homme :: Hasta siempre, Jorge Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6277
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Mer 8 Juin - 10:50

Vous m'apprenez ce triste évènement Sad . La majeure partie de son oeuvre me reste à découvrir mais son récit sur les camps (le même qu'Esperluette) m'avait beaucoup marquée.

Je n'avais pas percuté qu'il était l'auteur du scénario de Z (moins ignorante un peu chaque jour et ce forum est toujours une mine inépuisable).

Hasta siempre. Nos queda su obra.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Mer 15 Juin - 19:06

Pour celles qui seraient intéressées je viens d'apprendre que France Culture diffuse dans son émission "A Voix Nue" (diffusée les soirs de semaine) des entretiens réalisés avec Jorge Semprun. Chaque émission dure un peu moins de 30 minutes (et malheureusement pour moi, j'ai déjà raté les entretiens diffusés lundi et mardi soirs).

Ces émissions sont réecoutables et podcastables sur le site de la station !

(je suis un peu triste que ce topic ne soit pas un peu plus frequenté Sad )
Revenir en haut Aller en bas
majeanne
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1115
Age : 56
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Dim 19 Juin - 8:48

J'ai écouté "Les Liaisons heureuses" (France Inter, le samedi à 16h je crois) sur Jorge Semprun et cela m'a donné envie,
associé à votre topic, de découvrir ce grand écrivain que je ne connais pas du tout.

Donc peut être à bientôt de vous rejoindre sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jorge Semprún    Aujourd'hui à 8:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Jorge Semprún
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ateliers Jorge Rodriguez
» Stage, démo et milonga avec Jorge Rodriguez et Maria Filali
» [Ibargüengoitia, Jorge] Les mortes
» Ateliers avec Jorge Rodriguez
» Sempré Jacques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: