Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 André Brink

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Oz
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: André Brink   Sam 25 Nov 2006 - 11:38

Et voilà, l'Afrique du Sud....!
J'ai développé une passion pour ce pays grâce à André Brink - et ceci malgré l'apartheid ou devrais-je dire "grâce" à l'apartheid puisque les livres d'André Brink sont très nettement engagés et, je le dis sans hésitation, absolument formidables!
Je n'ai pas tout lu car je n'apprécie guère les "essais" mais j'ai certainement lu tous ses romans: Une saison blanche et sèche, L’Ambassadeur, Au plus noir de la nuit, Un instant dans le vent, Rumeurs de pluie, Un turbulent silence, Les Imaginations du sable, sans oublier, selon moi, son chef d'oeuvre: Un acte de terreur.
Il y en a d'autres (voir http://www.librairie-compagnie.fr/afrique-sud/auteurs/brink.htm) mais je voudrais vous parler de Un acte de terreur.
Ce livre m'a beaucoup fait réféchir sur la question de la violence - question sur laquelle j'avais beaucoup réfléchi, avant de lire le livre, puisque je me suis opposé, à l'époque, à nos autorités militaires.
Ce livre m'a fait remettre en question mes certitudes (sur la violence en particulier) et m'a réellement ouvert les yeux sur la situation en AdS, la situation qui prévalait avant que Nelson Mandela ne devienne président.
Andre Brink (je ne sais pas si il y a un accent sur le "e" de Andre) fait partie des romanciers à lire absolument, je lui attribue personnellement la note de 10/10, un monument du roman sud-africain et du monde anglo-saxon à mon humble avis!
Voilà, j'espère avoir réussi à vous convaincre de lire Andre Brink - lisez-le et donnez-moi votre avis - pas de préférence dans l'ordre de lecture, tous ses livres sont remarquables et, j'en suis persuadé, sauront vous donner le virus!
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady
avatar

Nombre de messages : 2237
Age : 61
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: André Brink   Mer 29 Nov 2006 - 17:20

J'ai lu Une saison blanche et sèche il y a plusieurs années, mais cela ne m'avait pas beaucoup plu. J'avais eu du mal à accrocher à l'histoire mais peut-être faudrait-il que je réessaies?

Séli
Revenir en haut Aller en bas
Oz
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: André Brink   Jeu 30 Nov 2006 - 6:47

Hmmmmmmmmmmmmmm, pas beaucoup aimé....
Mais je peux comprendre, Une saison blanche et sèche n'est peut-être pas son roman le plus élaboré.
Si je peux essayer de conseiller un autre de ses romans, pour te remettre éventuellement "sur les rails", Séli, essaye An Act of Terror, ou bien Imaginings of the Sand: ces deux-là sont mes "very best".
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady
avatar

Nombre de messages : 2237
Age : 61
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: André Brink   Jeu 30 Nov 2006 - 11:06

Tout à fait prête à faire un autre essai , mais comme lire en anglais me prendrais trop de temps, peux-tu m'indiquer des titres en Français, s'il te plait. Merci d'avance.

Séli
Revenir en haut Aller en bas
Oz
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: André Brink   Jeu 30 Nov 2006 - 17:38

Quelques suggestions, alors ...
Un turbulent silence (Houd-den-beck / A Chain of Voices, 1982), Un acte de terreur (An Act of Terror, 1991), Les Imaginations du sable (Sandkastele, 1995 / Imaginings of Sand, 1996)

Un Turbulent silence: le maître de maison est assassiné par son domestique noir et l'histoire est racontée successivement par les différents personnages de la ferme. Tout simplement incroyable et captivant.

Un acte de terreur: l'histoire est récente (contrairement au livre précédent) et décrit le cheminement de deux terroristes qui veulent assassiner le président d'AdS. Le récit débute par la pose de la bombe, la fuite de nos terroristes "amateurs" et ensuite toute la réflexion sur la violence et le gain/perte occasionné par l'explosion de la bombe et l'assassinat d'une personne du gouvernement (en l'occurence le président). Je l'ai déjà lu 2 ou 3 fois, absolument admirable.

Les imaginations du sable: cette exilée sud-africaine revient au pays pour assister sa grand-mère qui est mourante. Le livre décrit l'échange entre ces deux femmes... un mélange d'esprits, de sorcières/sorciers, une liste des membres de la famille, tous plus "timbrés" les uns que les autres, etc... Et au total, une incroyable fresque de l'AdS, des premiers colons jusqu'à nos jours, avec en toile de fond l'esclavage, la guerre quasi incessante contre les anglais...
Rien que de le décrire, j'en rêve à nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9137
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Sam 10 Nov 2007 - 23:47

J'ai beaucoup lu Andre Brink quand j'étais au lycée grâce à une prof de français qui avait eu la bonne idée de nous donner une de ses citations à commenter.

Je ne peux que rejoindre Oz : c'est assurément un auteur à découvrir (et également un orateur captivant : j'ai eu la chance de l'écouter en conférence il y a 2/3 ans et c'était un très bon moment).

Je crois que mon préféré a été "Au plus noir de la nuit" (ou "Un Instant dans le Vent" ... j'ai un doute scratch bref, il s'agissait d'une belle histoire d'amour entre un noir et une blanche, à l'époque de l'Apartheid).

Plus récemment, j'ai acheté "Les Imaginations du Sable", mais il figure dans ma PAL depuis plusieurs années maintenant et je n'ai pas réussi à le lire. Ce que je viens d'en lire ici me donne envie de le reprendre cependant ....

Séli : as-tu refait une tentative sur cet auteur depuis ton dernier post ?
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9137
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 17 Sep 2012 - 10:11

Note de la modération : les messages ci-dessous ont été rapatriés à partir du topic sur la littérature sud-africaine Wink


Merci d'avoir ouvert ce topic zoju  cheers

J'ai eu ma période André Brink vers l'âge de 17/22 ans (suite à une dissertation de Français en première). De cet auteur, j'ai lu :

- L'Ambassadeur (1964) :
Spoiler:
 

- Au plus noir de la nuit (1973) :
Spoiler:
 

- Un instant dans le vent (1976) :
Spoiler:
 

J'ai surtout beaucoup aimé Au plus Noir de la Nuit et Un Instant dans le Vent, qui sont deux très belles histoires d'amour et  Very Happy

Dans ma PAL (depuis des années  Embarassed ), j'ai "Une Saison Blanche et Sèche" (1979), "Le Mur de la Peste" (1983) et "Les Imaginations du Sable" (1995).

Les livres d'André Brink m'ont donné envie de m'intéresser à d'autres écrivains sud-africains mais je dois avouer qu'en dépit de mes bonnes intentions, je ne me suis jamais encore lancée sur Nadine Gordimer ou Coetzee (qui me fait carrément peur  Embarassed ).

Je n'ai jamais lu Deon Meyer non plus (et shame on me, tu m'apprends zoju, que Caryl Ferey est sud-africain, je n'en avais pas la moindre idée  scratch bon en même temps, je n'ai pas lu un seul de ses polars, mais c'est un auteur qui semble connaître un certain succès, je vois beaucoup ses romans dans les transports en commun).
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1608
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 17 Sep 2012 - 13:53



Le mur de la peste est également une belle histoire d'amour, mais pas uniquement. L'action se situe en France, et Brink nous parle donc de son amour pour notre pays. Il évoque aussi la nécessité de l'action politique dans un pays tel que le sien, durant l'apartheid.

Il m'était apparu plus dépouillé que les autres, mais c'est celui que j'ai préféré, pour la fin notamment.

J'ai eu également ma période Brink, où j'ai à peu près tout lu , à peu près aux mêmes époques que les tiennes, Serendipity.
Les quelques livres post apartheid que j'ai lu de lui , m'ont moins convaincue.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9137
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 17 Sep 2012 - 14:30

zoju a écrit:
Les quelques livres post apartheid que j'ai lu de lui , m'ont moins convaincue.

J'avoue que c'est un peu la raison pour laquelle je n'ai pas réussi à lire "Les Imaginations du Sable" (après l'avoir acheté, je me suis rendue compte que ce roman-ci avait l'air d'être d'une toute autre veine que ceux que j'avais aimés, peut-être moins orientés sur une histoire mais plus sur le style scratch mais j'avoue c'est un préjugé, je n'ai fait qu'entamer le livre et le reposer Embarassed ).

Je ressortirai peut-être "Le Mur de la Peste" à l'occasion Wink
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1608
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 17 Sep 2012 - 16:10

serendipity a écrit:
[
Je ressortirai peut-être "Le Mur de la Peste" à l'occasion Wink

tu peux le placer en haut de ta pile, tu ne seras pas déçue
crois moi, je ne suis pas toujours de mauvais conseil lol!

Moi, ce sujet m'a donné envie de m'attaquer à Nadine Gordimer, et je vais acheter Un amant de fortune

Mais bon, ceci dit, je comprends qu'il faille être motivé et voire parfois un peu maso pour s' attaquer à certains livres de ces auteurs; ils décrivent une société très violente. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 17 Sep 2012 - 18:56


Je tombe sans doute à côté du sujet – auquel cas j'effacerais toute ou partie de mon message – mais je voudrais signaler l'existence d'une adaptation cinématographique d'Une saison blanche et sèche, réalisée par la Martiniquaise Euzhan Palzy, et que j'avais visionnée au Collège, dans le cadre d'un cycle sur la littérature sud-africaine et l'apartheid.



Il a été tourné au début des années 90, si mes souvenirs sont bons, avec, dans trois des rôles titres Donald Sutherland – qui joue donc le rôle principal de Ben Du Toit, un Afrikaner privilégié qui réalise peu à peu à quels traitements sont soumis les Africains de son entourage -, Susan Sarandon – dans celui d'une journaliste cherchant à dévoiler les tortures exercées sur la population – et Jürgen Prochnow – dont la tête de tortionnaire occasionnel est finement mise à profit par le scénario.



Un film très beau, blanc et sec, comme son titre, mais littéralement épouvantable – au sens de « suscitant l'épouvante » –, notamment au cours des scènes de torture évoquées de manière suffisamment allusive pour être supportable mais dont le caractère elliptique, jouant essentiellement sur des cris derrière des portes closes ou des gros plans sur des visages, décuple la pénibilité.

L'une des finesses pédagogiques de l'histoire réside dans le fait que l'on accompagne vraiment le personnage principal, un homme sympathique et bienveillant mais complètement inconscient quant aux conditions de vie des Sud-Africains, dans sa découverte progressive des crimes commis par le gouvernement à l'encontre d'une grande partie de la population, enfants compris, et que l'on passe avec lui d'une certaine incrédulité à la révolte la plus pure en passant par toutes les étapes successives du dévoilement.

Spoiler:
 

Peut-être encore à relever que le titre du livre et, par conséquent, du film éponyme est tiré d'un magnifique texte de Mongane Wally Serote, qui est un grand poète sud-africain né en 1944 et auteur de recueils, de romans et d'essais écrits en exil :

Spoiler:
 

Je me souviens avoir vu ce film en parallèle de la lecture de Cry Freedom, livre de John Briley ayant donné naissance à un film de Richard Attenborough datant à peu près de la même époque que celui d'Euzhan Palzy et racontant l'histoire, vraie je crois, de l'activiste noire Steve Biko et de son amitié pour un journaliste blanc.



John Briley n'étant pas un auteur sud-africain – mais américain –, je persiste donc dans le hors-sujet. Néanmoins, l'histoire n'est pas sans rappeler celle d'A dry white season, roman ou film, et les heures, les plus blanches et les plus sèches donc, de la politique de discrimination pratiquée dans ce pays.

Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1608
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 17 Sep 2012 - 20:41

Non , tu n'es pas HS, Dérinoé avec ta contribution au sujet. cheers

Une saison blanche et sèche, est de souvenir un livre très éprouvant, car je l'ai lu il y a quelques années. Mais qu'il était important de lire, à cette époque là, car l'apartheid était encore en cours.
Mais c'est le genre de livre , une fois lu, que l'on a pas envie de relire une deuxième fois.

Mais ce que tu dis du film parait tout bonnement effrayant, et ne donne pas envie de se jeter dessus. pale
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 17 Sep 2012 - 22:21


@ Zoju:

Citation :
Non , tu n'es pas HS, Dérinoé avec ta contribution au sujet.

Tant mieux. Parce qu'entre le film de l'Antillaise et le livre de l'Américain, je me sentais doublement hors de la cible. rabbit

Citation :
Mais c'est le genre de livre , une fois lu, que l'on a pas envie de relire une deuxième fois.

C'est un peu le genre de sentiment que j'éprouve vis-à-vis du film de Palzy. Il est beau et passionnant mais si éprouvant que j'hésite à le revoir.

Citation :
Mais ce que tu dis du film parait tout bonnement effrayant, et ne donne pas envie de se jeter dessus.


L'histoire est prenante et les acteurs, dans mon souvenir en tous les cas, impeccables. Mais les scènes de torture, quoique filmées de manière pudique, sont réellement insoutenables dans ce sens où la réalisatrice a réussi à faire ressentir, en évitant toutefois les facilités d'une mise en scène sanglante, la violence imprimée dans la chair des personnages. Je me souviens avoir eu l'impression de souffrir avec eux - et l'effet est tout à fait pertinent car il n'est aucune raison d'édulcorer le martyr vécu par ces hommes, ces femmes et ces enfants.

Peut-être que le plus éprouvant réside dans l'idée que, pour les personnes mutilées ou mortes dans les geôles, il n'existe aucune forme de compensation ou de rétablissement de l'immense injustice qui leur a été faite. Toute cette souffrance physique et morale disparaît au fond du siphon et la mort, dans une horrible égalité, remet tous les compteurs à zéro - ceux des victimes, ceux des bourreaux.

Toutefois, la trame principale, c'est-à-dire l'éveil de Ben Du Toit aux conditions de vie de ses compatriotes, occupe la plus grande partie du film et me semble tout à fait réussie.

Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1608
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: André Brink   Mar 18 Sep 2012 - 21:20

Ce pays a connu une politique tellement aberrante pendant toutes ses années.Politique qu'il a fallu maintenir à coup de terreur, de massacres de foules,d' emprisonnements,de torture .. de tous les contestataires, que l'on imagine mal comment on peut rayer tout ça d'un coup. Il doit falloir plusieurs générations pour parvenir à retrouver une sorte de sérénité.

Ceci dit, n’effrayons pas tout le monde, il y a des romans sud africains , qui tout en abordant la réalité de la société, ne tombent pas dans l'horreur.

b]Une saison blanche et sècheest un des romans qui a contribué à faire découvrir au monde l'horreur de l'apartheid.
Mais Brink a raconté aussi beaucoup d'histoires d'amour, certes difficiles voire impossible à vivre.

Ce que l'on retrouve et que j'apprécie, c'est le dépaysement complet, dans la description des paysages sud africains.
L'afrique du sud a la réputation d'être un pays magnifique, et souvent on ressent l'amour qu'il peut y avoir pour ce pays , dans les écrits.
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Mer 23 Jan 2013 - 14:37

Je connais André Brink de nom mais j'ai toujours voulu lire un de ses livres surtout An act of terror : on en avait étudié un extrait en anglais au lycée et je ne sais pas pourquoi, il y avait une phrase qu'on trouvait tous super classe: "The starkness of his words was like a bucket of cold water on my flesh"

la prof nous avait dit que si on arrivait à la recaser un jour dans un devoir ou au bac, ça ferait un bel effet du coup on a toujours essayé mais sans succès car les examens ne correspondaient pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1608
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: André Brink   Sam 7 Fév 2015 - 13:58

La littérature sud africaine est en deuil, puisque le décès d'André Brink , un  des auteurs les plus connus et des plus talentueux de ce pays, a été annoncé.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53312
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Sam 7 Fév 2015 - 15:16

Oui, j'ai entendu ça à France Inter ce matin... Un grand écrivain et un grand humaniste, fer de lance de la lutte contre l'Apartheid. Sad
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5661
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: André Brink   Sam 7 Fév 2015 - 19:27

J'ai vu ça tout à l'heure et j'ai pensé à vous. Wink Je ne l'ai jamais lu, mais j'ai quelques livres de lui dans ma PAL.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9137
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Dim 8 Fév 2015 - 10:27

Il y avait un bel hommage (rendu par son traducteur) ce matin vers 8h50 sur France Inter Wink
Celui-ci demande à Anne Hidalgo de donner le nom d'André Brink à une rue ou un jardin, c'est une très belle idée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53312
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Dim 8 Fév 2015 - 11:25

serendipity a écrit:
Il y avait un bel hommage (rendu par son traducteur) ce matin vers 8h50 sur France Inter Wink
Celui-ci demande à Anne Hidalgo de donner le nom d'André Brink à une rue ou un jardin, c'est une très belle idée Very Happy

Je suis bien d'accord !! J'espère que ce sera entendu !! Il parlait un français magnifique, en plus ! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9137
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Dim 8 Fév 2015 - 18:14

André Brink avait fait ses études à la Sorbonne et son traducteur expliquait ce matin qu'il avait décidé dans sa jeunesse de s'installer en France. Jusqu'à ce que de nouveaux événements en Afrique du Sud lui intiment de rentrer et de s'engager.

@ misshoneychurch : j'espère que tu auras l'occasion de lire certains des titres que tu as dans ta PAL et que tu viendras nous donner ton sentiment. J'ai toujours "Une saison blanche et sèche" dans ma PAL et ce serait bien de programmer cette lecture en 2015 Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 53312
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Dim 8 Fév 2015 - 18:35

serendipity a écrit:
J'ai toujours "Une saison blanche et sèche" dans ma PAL et ce serait bien de programmer cette lecture en 2015 Wink
Bonne idée !
cheers
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1608
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 9 Fév 2015 - 11:04

Si on peut deja etre 3 au minimum, ca peut etre le debut d'un projet de lecture de groupe. cheers
Ca pourrait etre une forme d'hommage a' ce grand homme . cheers
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 18873
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 9 Fév 2015 - 11:16

Je pourrais me joindre à vous Question
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9137
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: André Brink   Lun 9 Fév 2015 - 11:27

Je ne pensais pas susciter une lecture de groupe par mon commentaire Embarassed
C'était juste une encouragement à moi-même Wink
L'idée n'est pas pour me déplaire mais le calendrier est méga chargé, on pourrait caser ça quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: André Brink   

Revenir en haut Aller en bas
 
André Brink
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» André Brink
» André Brink
» André BRINK (Afrique du Sud)
» André BRINK - Au plus noir de la nuit
» André BRINK - Les imaginations du sable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: