Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Solaire

Aller en bas 
AuteurMessage
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Solaire   Dim 24 Avr 2011 - 13:45

Je vois que nous n'avons pas encore de topic sur le tout-dernier roman de Ian McEwan, comme je viens de le lire, je m'y colle ! Razz


L'intrigue :
Citation :
Michael Beard aurait tout de l’antihéros pathétique (boulimique, chauve, bedonnant, il est proche
de la soixantaine et son cinquième mariage est sur le déclin) s’il ne s’était vu décerner le Prix Nobel de physique. Croyant que son heure de gloire est derrière lui, il végète en faisant de vagues recherches sur les énergies renouvelables, et c’est par ailleurs un coureur de jupons invétéré. Mais voilà qu’il rencontre un étudiant, Tom Aldous, qui prétend avoir trouvé la solution pour lutter contre le réchauffement climatique. Contre toute attente, cette rencontre va remettre Michael Beard en selle. Celui-ci décide de se rendre au pôle Nord et à son retour, il va de surprise en surprise. Non seulement il trouve Aldous installé chez lui (il est flagrant qu’il est devenu l’amant de sa femme) ; mais lorsque Beard lui demande de quitter les lieux, Aldous glisse malencontreusement, sa tête heurte le coin de la table et il meurt. Beard se débrouille alors pour faire accuser Tarpin, l’amant « officiel » de sa femme, lequel écopera de 18 ans de prison. Dans le même temps, Beard compulse les notes qu’Aldous avait laissées pour lui. Il se les approprie et parcourt le monde de conférence en conférence en prônant cette thèse d’avant-garde, mais ne tarde pas à se voir traité d’imposteur et de plagiaire par son propre centre de recherche, désireux de récupérer le brevet… Comme souvent chez McEwan, trajectoire individuelle et destin collectif sont indissociables : de même que l’état de la planète sert de toile de fond pour mettre en scène les déviances de Michael Beard et le pousser dans ses derniers retranchements, les errements du physicien représentent autant de signes avant-coureurs de l’apocalypse annoncée. Le comique du début cède la place à une ironie absolue, le divertissement à la parabole. Beard, qui devait sauver la planète du désastre écologique, apparaît pour ce qu’il est : un prédateur narcissique incapable d’accepter la moindre frustration. Malgré ses promesses répétées de se réformer, il remet sans cesse au lendemain et court à sa perte. Comme l’humanité. Le dernier sommet de Copenhague rend d’une actualité « brûlante » ce roman, sans doute l’un des plus intelligents et des plus narquois de Ian McEwan.

Ce roman a été une découverte fabuleuse !! je dois dire que j'ai beaucoup, beaucoup ri des aventures de notre Einstein des temps modernes, Ian McEwan a une manière à la fois tendre et sarcastique de décrire ses différents déboires... Mieux encore, il réussit à rendre sympathique ce personnage qui est franchement et bien souvent détestable...

D'une grande intelligence et même d'une grande rigueur scientifique, ce roman s'inscrit parfaitement dans l'air du temps avec une réflexion profonde sur les problèmes écologiques actuels, il a le mérite d'en faire pour nous la synthèse (même si on reste dans une fiction), ça fait réfléchir.

Une lecture que je recommande vivement, à lire, au soleil, confortablement installé sur l'herbe verte !
cheers
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 52532
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Solaire   Dim 24 Avr 2011 - 14:27

Merci Lady Clare !! cela fait un moment qu'il me fait de l'œil chez mon libraire !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 38
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Solaire   Dim 24 Avr 2011 - 20:02

Pareil (tout comme le nouveau Coe, il m'est difficile de les dissocier bizarrement) mais sagement, je vais me résigner à attendre la sortie en livre de poche (ou éventuellement la possibilité de les emprunter en bibliothèque mais la liste d'attente semble longue). Et puis, ce n'est pas comme si je n'avais pas d'autres livres de Mc Ewan à lire et découvrir pour me faire patienter d'ici là.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdeseverine.over-blog.com/
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Solaire   Lun 25 Avr 2011 - 11:38

Si vous avez l'occasion de le lire, il est vraiment réussi, un bon cru ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5620
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Solaire   Lun 25 Avr 2011 - 11:48

J'avais été refroidie par un avis négatif, mais là je suis rassurée. Very Happy Bon, de toute façon, je n'ai jamais été déçue par McEwan, et en plus le livre est déjà dans ma bibliothèque. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23671
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Solaire   Lun 25 Avr 2011 - 16:36

Séverine a écrit:
sagement, je vais me résigner à attendre la sortie en livre de poche (...) Et puis, ce n'est pas comme si je n'avais pas d'autres livres de Mc Ewan à lire et découvrir pour me faire patienter d'ici là.
Tout pareil! Ta présentation donne envie, Lady Clare. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5620
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Solaire   Jeu 11 Aoû 2011 - 20:42

Je viens de terminer ce livre, et franchement je ne sais pas quoi en penser. Neutral

J'avais beau avoir compris que ce livre était à part dans l’œuvre de l'auteur, j'étais confiante. J'ai lu environ la moitié des romans de McEwan sans jamais éprouver autre chose que des sensations fortes. Mais là, je suis déçue.

Les choses qui m'ont rebutée :
- la plupart des passages assez scientifiques (et on en a à la pelle Rolling Eyes ). Bon, je n'étais peut-être pas d'humeur à me concentrer, mais je les ai souvent trouvés indigestes, et à quelques exceptions près, beaucoup trop premier degré dans un roman qui avait des ambitions bien plus importantes.
- remarque qui découle de la première, beaucoup de choses sont cocasses, devraient faire rire le lecteur. Mais, même si ça arrive de temps à autre (on a des scènes formidables), j'ai trouvé le comique de ce roman souvent raté.
- le milieu du roman. J'ai mis plusieurs jours à lire cent pages tellement j'avais le sentiment d'être dans une impasse. No

Les très bons points :
- C'est McEwan. On a donc toujours une écriture impeccable et une construction remarquable. La première partie, la scène pivot du roman et la toute fin (très importantes chez McEwan) sont irréprochables.
Spoiler:
 
- La présentation de l'écologie, dans toutes ses dimensions, à travers le personnage de Beard.

Une lecture très inégale en fait. La première partie m'a passionnée, le milieu beaucoup moins, et la fin est tellement bonne qu'elle m'a permis de finir sur une bonne touche et d'être un peu moins frustrée. Mais on est très loin du grand McEwan malgré tout. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Planète Terre, système solaire et mappemonde
» Chargeur solaire
» Eruption solaire
» Cadran solaire...
» Besoin d'aide pour un projet: avion de modelisme a faire marcher a l'energie solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Ian McEwan-
Sauter vers: