Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma italien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Sam 15 Sep 2012 - 9:44

J'ai regardé hier La fille à la valise et mon avis est un peu mitigé. J'ai bien aimé le début, Claudia Cardinale est sublime et Jacques Perrin très juste (et tout jeunot !) mais ensuite on ne comprend plus trop vers quoi on va, et même si le film est émouvant j'ai trouvé que la deuxième partie traînait en longueur.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8058
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Dim 2 Juin 2013 - 11:54

Pour celles que cela intéresse, je signale que le cinéma de minuit (France 3) semble entamer ce soir un cycle de cinéma italien avec "Le Mariage de Minuit" (1941) de Mario Soldati (adapté d'un classique italien de la fin du XIXè siècle) :

Citation :
En Lombardie, sous la domination autrichienne, à la fin du XIXe siècle.
Petit-fils d'une marquise tyrannique, le jeune Franco Maironi épouse Luisa, la fille d'un modeste fonctionnaire....La vieille marquise persécute alors le couple, déshérite Franco, malgré l'existence d'un testament dont un ami, le professeur Gilardoni, en a conservé fort heureusement une copie

Et comme tout est lié, Mario Soldati est aussi un grand écrivain italien (j'ai entendu un chroniqueur le désigner un jour comme le Zweig italien). Il a publié une quinzaine de livres et réalisé une trentaine de films cheers
(et il figure dans ma PAL 2013 lol! ).
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 15 Sep 2014 - 11:10

J'ai regardé hier Mariage à l'italienne, j'ai bien aimé sans plus. Le scénario est un peu bizarre mais ça vaut le coup pour Sophia Loren et Mastroianni.
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 15 Sep 2014 - 11:43

J'ai aussi regardé hier et j'ai le même avis que toi Smile c'était sympathique pour l'ambiance, la langue italienne (que j'ai eu du mal à comprendre, heureusement qu'il y avait les sous-titres) mais j'ai trouvé que Mastroianni ne jouait pas très bien dans certaines scènes j'ai été déçue Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8058
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 15 Sep 2014 - 11:52

Je n'ai pas pu le voir hier soir et je pensais prendre le DVD à la médiathèque Wink à la lecture de vos avis, je pense que ce film ne sera pas prioritaire pour moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
John Thornton
Préceptrice


Nombre de messages : 37
Age : 15
Localisation : In the White Hell
Date d'inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 23 Fév 2015 - 7:32

Il y a toujours des chambres intéressantes dans cette auberge! Vous n'êtes jamais en panne d'inspiration et/ou de sujets diverses les filles! C'est impressionnant!

Je dois dire que ce sujet acquiert toute mon attention car non seulement je suis italienne (ce qui joue beaucoup quand même Razz) mais aussi qu'il y a de vraies perles dans le cinéma italien. Quand je dis cela je parle de "Cinema Paradiso" et "La vita è bella" par exemple qui m'ont beaucoup émue (et m'ont fait pleurer je le confesse). Mais qui après tout, n'as pas pleuré lors de la fin de Cinema Paradiso? Personne il me semble...
Après je n'ai pas une connaissance étendue du sujet, sûrement à cause de mon jeune âge:P , mais j'espère que je verrai beaucoup d'autres films italiens et je remarque déjà quelques uns qui m'intéresse.. Mon père a déjà "Affreux, sales et méchants" et nous attendons le moment propice pour le regarder Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves


Nombre de messages : 14136
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 4 Juil 2016 - 16:34

Je suis allée voir Folles de joie, film de Paolo Virzì avec Valeria Bruni Tedeschi et Micaela Ramazzotti.

Résumé a écrit:
Beatrice est une mythomane bavarde au comportement excessif. Donatella est une jeune femme tatouée, fragile et introvertie. Ces deux patientes de la Villa Biondi, une institution thérapeutique pour femmes sujettes à des troubles mentaux, se lient d'amitié. Une après-midi, elles décident de s'enfuir bien décidées à trouver un peu de bonheur dans cet asile de fous à ciel ouvert qu'est le monde des gens « sains».

Le film nous entraine dans le rythme débridé de la fuite de deux femmes et de leur quête du bonheur.

Les 2 actrices offrent une interprétation excellente de leurs personnages. Elles sont complémentaires l'une de l'autre. Leur folie et leur facéties nous font sourire, mais petit à petit elles dévoilent leur faille et leur douleur.

Au final, on se retrouve devant une très belles histoire d'amitié. Un très beau film
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8058
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 4 Juil 2016 - 16:57

Merci pour ton avis Ludi Very Happy . J'avais vu la bande annonce et elle ne m'avait pas vraiment donné envie Wink
Du coup, je me le note dans ma liste des "pourquoi pas un jour" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall


Nombre de messages : 11085
Age : 19
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 4 Juil 2016 - 17:21

Comme Serendipity cheers J'ai découvert ce film un peu par hasard, mais la bande-annonce m'a donné envie de le voir sunny

Merci pour ton avis Ludi
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: le cinéma italien   Sam 15 Oct 2016 - 22:52

Bonsoir !! cheers Comme il y a longtemps que je ne suis pas passée ici, j'ai tellement de films italiens découverts ces dernières années que je préfère pour l'instant me concentrer sur trois films magnifiques que j'ai vus cette semaine. Il s'agit de trois films des frères Taviani dont je ne connaissais pas du tout la filmographie auparavant ! Je me suis fait une petite découverte / rétrospective.
Les trois films que j'ai vus sont Padre Padrone, Kaos et enfin Contes Italiens, sorti en salles l'année dernière.

- Padre Padrone ("père patron") est un film de 1977 adapté du célèbre roman autobiographique Gavino Ledda. J'ai commencé par ce film, récompensé au festival de Cannes présidé par Roberto Rossellini cette année là (je ne m'étonne pas du tout de son choix). Padre Padrone raconte l'histoire d'un jeune garçon, l'auteur, retiré de l'école très tôt pour aider son père à garder les animaux, dans une Sardaigne illettrée et rurale des années 1940 environ. Le film est dur, âpre, hyper réaliste, avec des moments terribles et des moments de grâce. Les frères Taviani filment cette terre avec autant de répulsion que d'amour, caractéristique que j'ai retrouvée dans Kaos. Certaines scènes sont extrêmement marquantes, notamment celles entre le père et le fils, entre violence du père et amour malgré tout viscéral du fils. Le jeu des acteurs est extrêmement puissant.

- Kaos, contes siciliens, sorti en 1984, est une adaptation de cinq contes du poète sicilien Luigi Pirandello, Nouvelles pour une année. C'est le film qui m'a le plus bouleversée sur les trois, par son réalisme, son lyrisme, sa justesse, sa poésie, sa rudesse et surtout par l'amour de la Sicile de Pirandello, la région d'Agrigente, qui transparaît dans les aspects les plus sombres et les plus lumineux du film. C'est d'ailleurs le film considéré comme le chef d'oeuvre des frères Taviani. Evidemment, sur les cinq contes, je dois dire que certains m'ont plus marqués que les autres. Les plus forts personnellement ont été L'autre fils (L'altro figlio) qui traite des ravages de l'émigration dans les familles restées au pays et tout particulièrement au travers du drame d'une femme que l'on considère comme la folle du village.
Ensuite, Le Mal de Lune (Mal di Luna) est un conte un peu fantastique dont le personnage principal est une jeune femme récemment mariée et confrontée, un soir de pleine lune, à un mal étrange qui ronge son mari pris de violence, telle l'histoire du loup garou. Ce conte, animé par une musique absolument magnifique de Nicola Piovani qui compose la musique du film (et des airs qui vous resteront bien en tête, en particulier la "Canzone del mal di luna"), parle aussi du désir de cette jeune femme, et de l'impossible communication entre les hommes et les femmes dans ces terres rurales pétries de traditions. Ce conte ma beaucoup émue.
Enfin le conte le plus mélancolique est l'épilogue du film, le conte appelé Entretien avec la mère (colloquio con la madre). Elle parle d'un auteur à succès retournant dans la maison maternelle, vide et déserte, après la mort de sa mère. Il discute en rêve avec son fantôme, et évoquent notamment un épisode anecdotique de l'enfance de sa mère, un exil sur une barque, un arrêt sur une île déserte, le soleil, la mer... Les frères Taviani s'attardent sur des moments fugitifs, un souvenir qui pourrait ne pas sembler important... L'écrivain se rend compte que cette histoire dont parlait tant sa mère, il ne l'a jamais vraiment écoutée et ne se rappelle plus des détails de cette histoire qui l'intéresse désormais, et maintenant que sa mère est morte il ne peut plus lui demander. Les réminiscences de l'écrivain sont rythmées par la partition de Mozart des Noces de Figaro, 'L'ho perdutta... mi meschina" drunken Ce dernier volet du film est mélancolique et magnifique, avec une esthétique qui n'est pas sans rappeler Visconti.

je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager cette sublime musique :



- Enfin, fascinée par le talent de conteurs des deux frères, j'étais assez excitée à l'idée de découvrir le tout récent Contes Italiens (Maraviglioso Boccaccio), adaptation du Décameron de Boccacce, déjà adapté par Pasolini, il faudrait que je regarde cette version !  Smile
Encore une fois, les frères Taviani ont choisi cinq contes, nous plongeant cette fois-ci dans le Moyen Âge italien. On retrouve de plus beaucoup de têtes connues du cinéma italien actuel telles que Jasmine Trinca, Riccardo Scamarcio, Vittoria Puccini ou Kim Rossi Stuart, totalement enlaidi pour son rôle dans le conte le plus loufoque du film. Il y a une trame qui lie les contes entre eux, inventée par les réalisateurs : alors que Florence est ravagée par la peste, des jeunes gens décident de fuir la ville pour se retrouver en pleine campagne toscane. Pour mettre un peu de gaieté à leur malheur, ils décident de raconter chacun leur tour un conte.
J'ai trouvé le film moins réussi et magnifique que Kaos. Les frères Taviani réussissent moins les parties comiques et le tout manque un peu de réalisme, c'est un peu lisse. Malgré tout, j'ai été charmée par la beauté qui se dégage souvent de ce film, en particulier la beauté des histoires d'amour qui traversent les contes (et qui finissent souvent plutôt bien, ça fait toujours plaisir Laughing ), en particulier le dernier conte avec Jasmine Trinca.



Voilà j'espère n'avoir pas été trop longue et vous avoir donné envie de découvrir ces oeuvres peut être. Je les ai toutes les trois aimées, même si vous l'aurez compris, j'ai été vraiment transportée par la beauté de Kaos malgré la longueur du film.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall


Nombre de messages : 11085
Age : 19
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Dim 16 Oct 2016 - 17:37

Emily !! I love you

Merci pour tes avis sunny J'avoue que je suis plus tentée par le dernier (le casting n'y est pas pour rien Razz ), mais comme tu as vraiment apprécié Kaos, je le note ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5378
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Jeu 20 Oct 2016 - 17:21

Merci Emily, d'avoir ravivé mes souvenirs de ces merveilleux films italiens que sont ceux des frères Taviani. sunny

J'ai vu les 2 premiers que tu cites, Padre Padrone (je l'ai vu enfant) m'avait beaucoup impressionnée, parce que le jeune héros avait à peu près mon âge, et est confronté à des situations très dures ; je me souviens que j'avais été très touchée quand il revient comme instituteur dans son village.
Et Kaos m'avait beaucoup plu, de la poésie et de la magie, à l'état pur I love you , tout l'imaginaire méditerranéen !
Je n'ai pas vu le plus récent, Contes italiens, dont la bande-annonce donne vraiment envie, ce format de contes convient très bien aux Taviani, et en général l'image est magnifique ; j'ai reconnu aussi Michele Riondino, qui joue le jeune Montalbano dans les enquêtes diffusées en ce moment sur F3.
Dans un autre genre, j'avais beaucoup aimé Good morning Babilonia, qui parle de l'émigration italienne du début du XXe siècle et du film de Griffith Intolerance en 1914 ; et après ça m'avait donné envie de voir ce fameux Intolérance, film contesté et glorifiant le mythe de la nation américaine.
Dans un registre beaucoup plus tragique et sombre, il y a aussi La nuit de San Lorenzo, qui relate un massacre comme celui d'Oradour sur Glane.


Dernière édition par Petit Faucon le Mer 26 Oct 2016 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: cinéma italien   Mer 26 Oct 2016 - 10:28

Merci beaucoup Petit Faucon pour tes suggestions ! Je te donnerai mon avis quand j'aurais vu ces films car j'ai bien l'intention de continuer à découvrir la filmographie des frères Taviani !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Aujourd'hui à 15:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma italien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Cinéma italien
» Let Sleeping Corpses Lie (1974, Jorge Grau)
» Jo vous invite au Cinéma Paradiso
» Cinéma de genre italien sur M6
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: