Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma italien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7631
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Jeu 14 Avr 2011 - 19:19

Et Affreux, sales et méchants, tu l'as vu? Parce que c'est bien barré aussi, et dans un genre différent d'Amarcord je trouve. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17174
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Jeu 14 Avr 2011 - 19:28

Non je ne crois pas.
Merci pour vos idées, les filles. On va voir si vous me faites changer d'avis


Après je n'aime pas que le barré lol! les films normaux aussi j'en regarde rendeer

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8546
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Dim 17 Avr 2011 - 20:09

Pour celles qui voudraient se (re) mettre aux classiques italiens en VO, France 3 diffuse ce soir "Désirs" de Roberto Rosselini (cinéma de minuit). Je n'en sais pas plus sur ce film, mais il pourrait marquer le début d'un cycle consacré au cinéma italien au Cinéma de Minuit (à suivre donc ...)
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8546
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Mar 19 Avr 2011 - 12:50

Une fois de plus, merci pour ce topic Esperluette, il m'a redonné envie de sortir les films italiens qui dormaient dans ma PAV et d'en découvrir de nouveaux cheers

Je confirme l'info que je donnais plus haut, le Cinéma de Minuit de France 3 a entamé un cycle "Drames et mélodrames à l'italienne" (qui devrait s'étaler sur 5 semaines environ).

Sinon, en compétition à Cannes cette année, le nouveau Nanni Moretti "Habemus Papam", avec Michel Piccoli dans le rôle du pape (voir l'article du Monde sur la réception du film en Italie).


Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7631
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Mar 19 Avr 2011 - 21:29

serendipity a écrit:
Je confirme l'info que je donnais plus haut, le Cinéma de Minuit de France 3 a entamé un cycle "Drames et mélodrames à l'italienne" (qui devrait s'étaler sur 5 semaines environ).

Merci pour l'info Serendipity ! Very Happy Je vais surveiller ça alors. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Jeu 29 Sep 2011 - 20:30

Ah ma co-épouse, j'interviens tard, mais il faut que je te convertisse au cinéma italien, et il faut voir Affreux, Sales et méchants!

Sinon, je repassais par ici, parce que je suis allée d'abord chez Visconti, et c'est en citant La Terre tremble (film néo-réaliste sur les conditions de vie des pécheurs en Sicile dans les années 40) que je me suis souvenue d'où j'en avais entendu parler pour la première fois... et que c'est dans une bonne intro au cinéma italien...

Tout simplement dans mon voyage en Italie, de Martin Scorsese, un documentaire tirée d'une des ses master-class à Columbia sur le cinéma, ou il raconte son parcourt, sa découverte et ce qu'il aime dans le cinéma italien, et c'est juste : I love you I love you I love you I love you

Et ça m'a fait penser qu'il cite le jeu d'acteur d'Alberto Sordi, et qu'il va falloir que je développe sur le grand Alberto, trop oublié en France, mais génial, capable de passer du rire aux larmes en 2 secondes... cheers cheers drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8483
Age : 52
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Jeu 29 Sep 2011 - 20:36

esperluette a écrit:
Et Affreux, sales et méchants, tu l'as vu? Parce que c'est bien barré aussi, et dans un genre différent d'Amarcord je trouve. Wink

Affreux ,sales et méchants un classique , un chef d'oeuvre de cynisme cheers


Un petit bijou que j'adore : Le pigeon de Monicelli avec Vittorio Gasman et Divorce à l'italienne avec le divin Marcello
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7631
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Ven 30 Sep 2011 - 18:38

Contente de voir ce topic remonter ! Very Happy

Je suis allée voir Habemus papam de Moretti cette semaine (il me semble que des avis ont été postés dans "et si on allait au ciné?" je les recopierai ici Wink ) et j'ai beaucoup beaucoup aimé ! Smile
C'était le premier film de Nanni Moretti que je voyais et j'ai très envie de découvrir les autres maintenant. Smile J'ai trouvé le sujet très bien traité, le film maintient un bon équilibre entre le drame et le côté plus sérieux, les acteurs sont excellents (Michel Piccoli... et Moretti lui-même excellent dans le rôle du psychanaliste ! ). On ne s'ennuie pas une seconde, c'est un beau film mais pas du tout plombant comme le sujet aurait pu le faire croire, c'est très décalé mais ça passe bien. Smile Et en plus ça m'a permis de réviser mon italien et de réaliser que j'avais de bons restes ! Very Happy

Voilà, je viens de retrouver les avis de Dune et Tatiana : Very Happy

Dune a écrit:
Je suis allée voir Habemus Papam ce soir et j'ai beaucoup aimé cheers C'est un film avec un humour finalement assez absurde
Spoiler:
 
. On s'attache à tout le monde, en particulier au pape bien entendu, et aux problèmes auxquels il est confronté. J'ai vraiment passé un bon moment, c'est un film unique et très bien fait Very Happy

Tatiana a écrit:

J'ai moi aussi vu Habemus Papam (peut-être les avis sur ce film seraient à déplacer dans le topic sur le cinéma italien ?) et comme Dune j'ai passé un bon moment. Le scénario est très original, à la fois invraisemblable et dans le domaine du possible, puisqu'un cardinal terrorisé et déprimé par son élection papale pourrait tout à fait exister.
Michel Piccoli est très bien, et en pleine forme. J'ai beaucoup aimé l'humour de certaines scènes entre le psychanalyste - incarné par Nanni Morretti qui parle un très très bel italien, c'était un vrai plaisir de l'entendre - et les membres du conclave tenus à rester dans l'enceinte du Vatican jusqu'à l'annonce officielle du résultat de l'élection.

Je ne connaissais Morretti que de nom et de réputation, et je suis contente de l'avoir découvert grâce à ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 22
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: cinema   Sam 1 Oct 2011 - 15:54

J'ai profité cette semaine de la réouverture de ma médiatheque pour emprunter Le fanfaron (Il sorpasso) de Dino Risi avec Vittorio Gassman et Jean-Louis Trintignant. Je le conseille à toutes et à tous ceux qui ne l'ont pas encore vu, surtout pour les amoureux de l'Italie. Mon père a passé son enfance dans cette ambiance du film alors ça lui a vraiment plu de revoir ce film également, un bon moment de détente et de rire

Spoiler:
 

Bref un merveilleux film, très drôle, un merveilleux jeu d'acteur.

Image :

Spoiler:
 

A mon avis je vais souvent reposter ici dans les jours qui vont suivre parce que j'ai decidé de rattraper tout mon retard sur le cinéma italien, je suis concquise d'après le peu que j'en ai vu. Les prochains seront je pense Une journée particulière et la famiglia d'Ettore Scola, puis bien sur les Fellini et les Visconti que je n'ai pas vus.
Mon père avait très très envie de revoir le jardin des finzi contini également, et parfum de femme toujours avec Vittorio Gassman. J'ai très envie de découvrir tout ça.
Et puis bien sur j'ai vu et adoré et pleuré sur La vie est belle de Roberto Begnini. Ca me fait toujours rire de voir sa réaction aux Oscars, et la façon dont il s'est jetté dans les bras de Sofia Loren est super émouvante je trouve. C'est dommage que de nos jours le cinéma italien ne soit plus dans son âge d'or même si on découvre toujours quelques très bons films comme Vincere que j'ai vu il y a quelques mois de ça, de Marco Bellocchio. J'ai littéralement était renversée par le tragique de cette histoire qui est tombée dans l'oubli total.


Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Sam 1 Oct 2011 - 19:59

cheers cheers La Fanfaron, c'est aussi toute la jeunesse du mien de père, qui en parlait souvent quand on évoquait Vittorio Gassamn.

Un comédie à l'italienne, en effet douce-amère... dont les deux personnages symbolise bien cette Italie du "miracle économique"...
Spoiler:
 

Et j'attends avec impatience ton avis sur Una giornata particolare et La famiglia, deux films que j'aime beaucoup drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 22
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: cinéma italien   Dim 2 Oct 2011 - 11:29

J'ai regardé hier La famiglia d'Ettore Scola et je suis concquise, je pense que c'est devenu un de mes films préférés. Ahlala que dire, des acteurs exceptionnels, Fanny Ardant, Vittorio Gassman, les trois tantes, Carlo jeune (j'arrive pas à trouver son nom...) tout est parfait. Comme à chaque fois avec le cinéma italien, on ne sait pas si on doit rire ou pleurer, à la fin du film on a l'impression de connaître tellement bien tous les membres de cette famille qu'on a suivit depuis leur naissance que c'est triste de les quitter. En général je suis toujours très émue par les saga familiales, voir le destin et le cheminement de mêmes personnages ça me touche, et puis ce qui est original dans ce film c'est qu'il se passe entièrement dans le même appartement. En voyant le couloir à la fin on se dit "qu'est ce qu'il en a vu ce couloir en 100 ans !" Un vrai chef d'oeuvre, un remonte moral total, j'adore !

J'ai adoré aussi le dernier dialogue entre Fanny Ardant et Vittorio Gassman :

Spoiler:
 

Bon évidemment en italien c'est encore mieux.
Bref, franchement un énorme coup de coeur, un film qu'on a envie de revoir. Alors si quelqu'un ne l'a pas encore vu qu'il le fasse sans hésiter, c'est du très grand art !
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict
avatar

Nombre de messages : 3751
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Sam 8 Oct 2011 - 14:10

Hier soir j'ai regardé "Journal Intime" de Nanni Moretti et j'ai bien aimé Very Happy

Au début j'ai eu un peur peur car j'ai cru que j'allais devoir regarder Nanni Moretti sur sa vespa pendant 1h30 Laughing Heureusement les choses changent en fonction des chapitres ! Mais même dans les moments que je n'ai forcément trouvé visuellement passionnant, il y avait toujours suffisamment d'humour pour que je ne décroche pas du film !

J'ai particulièrement aimé la partie sur les critiques de cinéma , sur les telenovelas et sur les enfants uniques au téléphone

Toute la dernière partie sur les médecins était à la fois amusante et effrayante (je ne sais pas si c'est inspiré de la vie de Moretti ou pas... scratch ) !

C'était en tout cas un film intéressant car très étonnant !!
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8546
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Sam 8 Oct 2011 - 15:00

Merci pour cet avis Dune ! La scène sur "bioutiful" est une de mes préférées ;-) et malheureusement, la partie sur la maladie de Moretti est bel et bien autobiographique. Si tu as aimé "Journal Intime", je te conseille aussi "Aprile" ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 22
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: le cinema italien   Sam 8 Oct 2011 - 22:15

Je viens de finir de voir Le bal d'Ettore Scola. Un bon moment de cinéma avec de très bons acteurs. Ce film muet n'a pas besoin de paroles ! A voir absolument !
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
avatar

Nombre de messages : 2324
Age : 56
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Sam 8 Oct 2011 - 23:29

serendipity a écrit:
Merci pour cet avis Dune ! La scène sur "bioutiful" est une de mes préférées ;-) et malheureusement, la partie sur la maladie de Moretti est bel et bien autobiographique. Si tu as aimé "Journal Intime", je te conseille aussi "Aprile" ;-)




Il y a aussi des films plus anciens qui sont vraiment très droles et très fins : sogni d'oro, Bianca: , la messe est finie et Palombella Rossa qui tous brossent un tableau à la fois ironique et tendre des intellectuels de gauche italiens.

Je n'ai pas encore vu habemus papam mais sinon son film le plus abouti est pour moi la chambre du fils dans un registre completement différent de sa fantaisies habituelle. C'est vraiment un film magnifique cheers
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 22
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: cinema   Dim 9 Oct 2011 - 15:11

Je continue mon périple du cinéma italien (j'arrête pas en ce moment ) avec Parfum de femme (Porfumo di donna) de Dino Risi. Voilà, j'ai adoré l'histoire, je ne savais qu'ils avaient repris les grandes lignes dans Scent of a woman avec Al Pacino. Vittorio Gassman y est absolument fabuleux, comme dans tous les rôles où j'ai pu le voir ces dernières semaines. il fait maintenant partie de mon classement des meilleurs acteurs de tous les temps je pense.
Voilà que dire sur le film ? J'ai adoré il est magnifique, les personnages sont profonds, ce qui est surtout à retenir c'est la performance d'acteur de Gassman je pense, de cet homme aveugle, vulgaire qui n'a plus foi en rien et qui se refuse d'être heureux en se sacrifiant un peu... Voilà !
C'était marrant de retrouver à nouveau le monologue interieur du garçon qui accompagne l'aveugle partout, comme dans le Fanfaron, tous deux retracent l'itinéraires de deux personnes aux antipodes l'unes de l'autres.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8546
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 10 Oct 2011 - 15:12

althea a écrit:
Il y a aussi des films plus anciens qui sont vraiment très droles et très fins : sogni d'oro, Bianca: , la messe est finie et Palombella Rossa qui tous brossent un tableau à la fois ironique et tendre des intellectuels de gauche italiens.

Je n'ai pas encore vu habemus papam mais sinon son film le plus abouti est pour moi la chambre du fils dans un registre completement différent de sa fantaisies habituelle. C'est vraiment un film magnifique cheers

"La Chambre du Fils" m'a gênée par son côté mélo (désolée j'ai bien conscience que cet adjectif n'est pas approprié mais je ne trouve pas mieux).

En revanche, je note tes conseils ci-dessus qui devraient correspondre plus à mes goûts (j'ai déjà vu "Palombella Rossa" que j'avais trouvé gentiment farfelu, mais j'étais un peu trop jeune et ignorante de l'histoire politique italienne à l'époque pour apprécier pleinement ce film. J'ai très envie de le revoir depuis quelques années Razz ).
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
avatar

Nombre de messages : 2324
Age : 56
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 10 Oct 2011 - 15:49

serendipity a écrit:


"La Chambre du Fils" m'a gênée par son côté mélo (désolée j'ai bien conscience que cet adjectif n'est pas approprié mais je ne trouve pas mieux).


Un peu trop de pathos? Cela ne m'a pas gênée : j'ai trouvé justement que Moretti nous faisait vivre la douleur puis l'apprentissage du deuil avec beaucoup de finesse et sans tomber dans le sentimentalisme. Au départ, je n'avais pas trop envie d'aller voir ce film car je craignais ce coté "atmosphère de plomb" et j'ai été agréablement surprise. Tu dois supporter cette ambiance encore moins que moi Laughing

Les plus vieux doivent exister en dvd. Sinon il faut attendre une restrospective ...Ils sont tous très farfelus. Je crois que mon préféré est Bianca


Dernière édition par althea le Lun 10 Oct 2011 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8546
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Lun 10 Oct 2011 - 16:02

Je sais que certains ont été édités en DVD (je les ai vus à la médiathèque). Il faudra que je jette un oeil à l'occasion Wink (je commencerai par Bianca Wink ).

S'agissant de "La Chambre du Fils" ton analyse doit être la bonne, ajouté au fait que ce que j'aime chez Moretti c'est son côté faussement fantaisiste Wink (je tolère parfois le pathos puisque j'ai adoré "L'Innocent" de Visconti lol! ).
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 22
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Sam 5 Nov 2011 - 14:08

J'ai vu Une journée particulière ! C'est un très très beau film, même si de Scola, j'ai été plus émue dans La Famille. Je pense que je retiendrais surtout le magnifique regard de Sofia Loren et la scène d'ouverture où elle se retrouve seule dans son appartement à devoir faire le ménage. Quelle grande actrice ! Mastroinanni est génial aussi.
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7631
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Dim 13 Nov 2011 - 9:49

J'ai regardé 1900 de Bertolucci cette semaine (oui, je dis bien cette semaine, il dure cinq heures donc je l'ai étalé sur plusieurs jours Laughing ) et je dois dire que c'est un film très intéressant... mais aussi très éprouvant. pale

Petit résumé Wikipedia :

Citation :
Le film raconte les vies parallèles de deux garçons nés le même jour dans une grande propriété terrienne de l'Émilie-Romagne en Italie au début du XXe siècle.

L'action débute fin janvier 1901, à l'annonce la mort de Giuseppe Verdi (intervenue le 27 janvier). C'est à ce moment que naissent Alfredo, le fils du propriétaire, et Olmo, le fils bâtard d'une grande famille de métayers attachée à l'exploitation. Les deux garçons grandissent ensemble et prennent peu à peu conscience de leur statut social opposé.

Alfredo est un fils de bourgeois, brimé par son père autoritaire proche des milieux fascistes. Il cherchera à échapper à cette emprise paternelle et à mener une vie insouciante, laissant le contre-maître fasciste Attila (membre des Chemises noires) prendre le contrôle de la propriété et brutaliser les paysans.

Olmo, fils de paysan, est éveillé très tôt à son statut social pauvre. Face à l'injustice, il affirmera ses convictions socialistes et organisera la résistance contre les fascistes.

L'opposition de ces deux destins accompagne l'histoire de l'Italie, du progrès technologique à la Première Guerre mondiale, à la montée des revendications sociales puis du fascisme (squadristi). Le film se terminera avec la fin de la Seconde Guerre mondiale et la victoire des paysans sur les fascistes.

Le film est interdit aux moins de 16 ans, et très franchement, je comprends pourquoi. Il y a des scènes de sexe très crues, mais également quelques scènes d'une violence inouïe :

Spoiler:
 

J'ai bien aimé cette plongée dans l'histoire de l'Italie, mais je n'ai pas trouvé que le film était vraiment une fresque comme je l'avais lu plusieurs fois. J'aurais du mal à le classer en fait. scratch L'ambiance est assez sombre, on est confronté à ce que la nature humaine a de moins glorieux...

Les acteurs sont excellents, et il faut dire que le casting est impressionnant. De Niro et Depardieu dans le même film, c'est la classe quand même. Cool Dominique Sanda est très émouvante, et alors Donald Sutherland... Shocked pale moi qui l'associait à des rôles sympas style Mr Bennett ou son rôle dans Space cowboys^^ je l'ai trouvé terrorisant dans ce film. Il est impressionnant dans le rôle du salaud limite cinglé.

J'ai lu plusieurs critiques sur Allociné qui reprochent au film son aspect très engagé côté communiste et l'aspect manichéen du film. J'avoue que ça ne m'a pas dérangée (de toute manière, on ne va pas se mentir, les Chemises noires c'était pas des enfants de choeurs hein... Rolling Eyes alors peut-être que les paysans communistes apparaissent trop comme "les gentils" de l'histoire du coup, je ne sais pas...), je pense qu'on est peut-être tout simplement plus habitués à voir un cinéma engagé à une heure où les artistes prennent de moins en moins position. Question Ceci dit je reconnais que la fin du film est un peu démonstrative.

Donc voilà, un film difficile, très éprouvant, mais un grand film quand même. Mais bon, je ne pense pas que je le regarderais des dizaines de fois pour le plaisir hein, c'est trop dur pour moi. lol!

Sinon, j'ai emprunté récemment le Satyricon de Fellini à la BU, mais j'ai laissé tomber au bout de cinq minutes. J'ai trouvé que c'était du grand n'importe quoi et je me suis dit que ce n'était pas la peine que je me fâche tout de suite avec Fellini. Razz
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8546
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Dim 13 Nov 2011 - 10:19

lol! Ah je constate que nous avons les mêmes rapports avec Fellini esperluette lol!
Si tu veux commencer en étant en bons termes avec Federico, je te conseille de commencer par "I vitellonni", le seul Fellini qui a réussi à me plaire Wink (je serais en peine de t'en conseiller un 2ème car ensuite nos rapports se sont dégradés avec "8 et demi" et "La dolce vita" No
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7631
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Dim 13 Nov 2011 - 10:29

Non mais en plus j'avais plutôt bien commencé avec lui, le seul film que j'avais vu c'était Amarcord et j'avais bien aimé, mais là, on a failli se fâcher lui et moi. Razz Je retiens pour I vitelloni. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 22
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Dim 13 Nov 2011 - 11:19

Moi pour l'instant j'ai vu La dolce vita et la Strada de Fellini et j'adore, mais c'est vrai que je ne me risquerai pas à voir 1900 ou des films plus difficiles...


Dernière édition par Emily-de-Winter le Jeu 1 Déc 2011 - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma italien    Dim 13 Nov 2011 - 11:36

Pour Fellini, essaie La Strada, Esperluette. Rien à voir avec les autres. Very Happy

J'ai lu ton commentaire sur le 1900 de Bertolucci avec beaucoup d'intérêt. Je me souviens avoir beaucoup aimé ce film, que j'ai vu au cinéma à l'époque. Je me souviens d'une certaine lenteur, mais les scènes de violence ne m'ont pas marquée plus que cela. A croire que j'étais plus insensible que maintenant à l'époque... ou que j'ai vu une version édulcorée. Surprised

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma italien    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma italien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cinéma italien
» Let Sleeping Corpses Lie (1974, Jorge Grau)
» Jo vous invite au Cinéma Paradiso
» Cinéma de genre italien sur M6
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: