Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8161
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 16:10

Cela fait un petit moment qu'un topic thématique sur le thème des vieilles filles en littérature me trotte dans la tête (en gros depuis que j'ai lu avec plaisir "Miss MacKenzie" de Trollope, j'ai eu envie d'explorer le traitement de ce thème en littérature study).

Miss MacKenzie chez Trollope , les vieilles filles de Balzac (Mlle Cormon, la cousine Bette et probablement d'autres personnages que je ne connais pas encore ...).

Ou, plus près de nous, les vieilles filles qui émaillent les romans de Barbara Pym, jusqu'à une certaine Bridget Jones , réécriture moderne et transposition chez les trentenaires des Elizabeth Bennett et Anne Eliot de Jane Austen (ce qui permet de réaliser que notre époque moderne a repoussé la frontière au delà de laquelle on devient une "spinster" Laughing ).

Ce statut peut être vécu comme un fardeau (Mlle Cormon dans "La Vieille Fille" de Balzac, ou notre pauvre Bridget qui en cauchemarde) ou comme une forme de liberté (quand on est fortunée comme l'est Miss MacKenzie chez Trollope, ou chez les délicieuses spinsters du Cranford d'Elizabeth Gaskell ).

Avez-vous d'autres exemples du traitement du thème de la femme non mariée en littérature pour enrichir ma collection et élargir mes horizons study ?

(oui, je sais j'ai quelque peu abusé de l'Union Jack sur ce topic lol! )
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 767
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 17:31

Intéressant comme topic ! Very Happy Comme vieilles filles dans la littérature, il ya le personnage de Mildred Lathbury dans des femmes remarquables de Barbara Pym. Il y a aussi un personnage qui s'appelle Elizabeth Philpot dans le roman Prodigieuses créatures de Tracy Chevalier. C'est une vieille fille fascinée par les fossiles.
C'est tout ce qui me vient pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Halcombe
Wandering White Soul


Nombre de messages : 3837
Age : 66
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 17:40

Dans le roman de Germaine Acremant , " Ces Dames aux Chapeaux verts ", les dames en question sont des célibataires, dont la vie va être bouleversée par l'arrivée d'une jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8161
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 17:44

Merci pour vos réponses, Jennie et Miss Halcombe. Il se trouve que "Prodigieuses Créatures" est dans ma PAL Wink



Dernière édition par serendipity le Mar 15 Mar 2011 - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2989
Age : 37
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 17:50

Super idée de topic cheers !

Dans l'immédiat, et en vrac, je pense à :
- Cranford d'Elizabeth Gaskell, mais tu l'a cité,
- Eugénie Grandet de Balzac
- South riding (province anglaise en vf) de Winifred Holby qui nous propose un très beau personnage féminin. Il s'agit de Sarah Burton, une institutrice approchant de la quarantaine, aux idées très avancées, qui tente de s'imposer dans un petite ville anglaise dans les 30's. Présenté ici
- Les romans d'Elizabeth Peters mettant en scène Amelia Peabody et notamment le premier volume Un crocodile sur un banc de sable, un vrai délice! Présenté ici
- Miss Pettigrew lives for a day (Cette sacrée vertue en vf) de Winifred Watson. Présenté ici
- Station Victoria d'Anne Cuneo avec le merveilleux personnage de la très libérée Miss Bee, présenté ici
- Anne of green gables, de Lucy Maud Montgomery, pour le personnage de Marilla, qui adopte Anne
- Le protectorat de l'ombrelle de Gail Carriger. Pas encore lu, mais j'ai cru comprendre que le personnage principal rentrait dans la catégorie des "spinster". On en parle ici
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8996
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 20:19


Il me semble qu'il y a un personnage de vieille fille dans Une vie de Maupassant, mais comme je ne l'ai pas encore lu je n'en suis pas très sûre.

Sinon je pense à la très sympathique Miss Flite de Dickens dans Bleak House.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 20:23

J'allais moi aussi parler de la tante de Jeanne dans Une vie. Ce n'est pas une vieille fille "flamboyante", pour Jeanne elle est surtout celle qui n'a jamais été aimée et courtisée.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
toxicangel
Snails Huntress


Nombre de messages : 6230
Age : 39
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 21:12

Très bonne idée de topic Serendipity. Very Happy
Le premier personnage qui me vient à l'esprit est celui de Sara Howard, une secrétaire qui se joint à l'enquête menée par Laszlo Kreizler et John Moore dans l'Aliéniste puis dans l'Ange des ténèbres de Calebb Carr.
Sa condition de vieille fille n'est pas ce qui définit le plus le personnage, cependant il y a un dialogue dans L'ange des ténèbres où elle parle de son statut et du fait que selon elle, une vieille fille n'est pas considérée comme une femme à part entière (ou quelque chose dans ce goût là, il faudrait que je le relise).
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mar 15 Mar 2011 - 22:38

De mon côté pour le moment la seule qui me vienne à l'esprit c'est Hester Latterly, l'infirmière au caractère bien trempé que l'on trouve dans la série des William Monk de Anne Perry. Elle a participé à la guerre de Crimée aux côtés de Florence Nighingale et prête main forte à Monk lors de ses enquêtes. Il faudrait que je me replonge dedans study pour plus de détails sur cette vieille fille scratch
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6343
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mer 16 Mar 2011 - 0:50

Intéressant sujet Very Happy

Esther Latterly finit par mal tourner (comme Miss Mackenzie), après avoir longtemps oscillé entre Oliver Rathbone et William Monk, si mes souvenirs sont bons...

Est-ce que Miss Havisham, dans les Grandes Espérances est considérée comme une vieille fille ?

Je pense aussi Lucy Snowe, héroïne de Villette et Miss Halcombe dans La Dame en Blanc de Wilkie Collins et les cousines de Lily Bart (l'aigrie) et de Lawrence Selden (la douce résignée) dans Chez les heureux du monde de Edith Wharton, qui servent de repoussoir à l'héroïne. Et puis la cousine de Miss Honeychurch, Miss Bartlett, dans Chambre avec vue de E.M. Forster, si pathétique dans son rôle de demi-pique assiette obligée.

Dans les vieilles filles on retrouve souvent le couple de soeurs comme les Miss Browning de Femmes et Filles d'Elizabeth Gaskell ou les cousines de Jane Eyre (ont-elles l'âge d'être vieilles filles ?)
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Mer 16 Mar 2011 - 9:23

MissAcacia a écrit:

Esther Latterly finit par mal tourner (comme Miss Mackenzie), après avoir longtemps oscillé entre Oliver Rathbone et William Monk, si mes souvenirs sont bons...


Bien mal en effet j'en ai bien peur No lol!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 13:34

Très chouette thème, Serendipity.

Le premier personnage de vieille fille qui me vienne à l'esprit (et je suis très étonnée qu'il n'ait pas été mentionné jusqu'à maintenant mais peut-être que j'ai lu trop vite Embarassed) est celui de Miss Marple. Pour moi c'est le prototype de la célibataire qui s'assume et profite de sa liberté pour mener sa vie à sa guise. cheers Pas aigrie, pas bigote, pas complexée, c'est pour moi la vieille fille idéale en littérature. sunny Pas étonnant qu'elle ait été créée par une femme, et anglaise, qui plus est.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 14:05

Ah oui, "Miss Marple", bien sûr. Very Happy

D'ailleurs, plein de vieilles filles en général chez Agatha Christie.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8161
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 14:37

Bon sang mais c'est bien sûr Cat, pourquoi n'avons-nous pas pensé à Miss Marple

De surcroît, elle est très souvent le personnage principal des romans et nouvelles dans lesquels elle apparaît (quand j'ai créé ce topic, c'est ce type de personnages que j'avais en tête).

Ce qui me fait penser que nous ne savons que peu de choses sur la vie de Miss Marple scratch (attention, terrain ultra glissant, cette conversation, si elle venait à se poursuivre, devrait peut-être avoir lieu dans le sous-forum de Tante Agatha lol!). Je ne me souviens pas de toutes mes lectures, et je n'ai pas lu toutes les oeuvres mettant en scène Miss Marple, mais si quelqu'un a récemment relu Agatha Christie et peut nous éclairer sur ce point, je suis preneuse Very Happy

Je profite de ce post pour remercier les autres contributrices à ce topic Very Happy

Edit : une recherche sur la page "spinster" donne cela :

Citation :
Other celebrity spinsters include Winona Ryder, Ann Coulter, Oprah Winfrey, Condoleezza Rice, Jane Austen, Maureen Dowd, Greta Garbo, Holly Hallstrom, Emily Dickinson, Louisa May Alcott, Elisabeth I, Lillian Gish, Florence Nightingale, Harper Lee, Jane Goodall, and Lizzie Borden.
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 551
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 16:15

La "soeur jumelle" de Miss Marple : Miss Maud Silver, qui mène l'enquête tout en tricotant dans les romans de Patricia Wentworth.

Perso, j'admets Miss Havisham des Grandes Espérances, vieille fille aigrie limite perverse, qui se sert d'Estelle pour se venger de la gent masculine.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8161
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 16:50

pouchkinet a écrit:
La "soeur jumelle" de Miss Marple : Miss Maud Silver, qui mène l'enquête tout en tricotant dans les romans de Patricia Wentworth.

Je n'ai jamais lu cette série de romans policiers, Pouchkinet, la recommandes-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 16:59

Moi, cette série, je ne la recommande pas.

Les énigmes sont d'un ridicule, certaines en particulier, j'étais à la fois ulcérée et morte de rire devant autant de bêtise. Suspect

Et je n'aime pas le personnage de Miss Silver. Mad

En même temps, j'en ai quand même lu une dizaine, donc bon... Laughing

Pour les amateurs, on y retrouve l'ambiance anglaise bourgeoise et campagnarde de bon aloi.

Mais quand même, je trouve que c'est (relativement) mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
emmaD
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2641
Age : 35
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 17:46

À la liste de vieilles filles, il convient de rajouter Miss Bates, dans Emma de Jane Austen : c'est la vieille fille pauvre qui n'a pas eu les moyens de se marier (et n'avait pas assez de charme pour séduire qui que ce fût), et ce qui est intéressant, c'est que le personnage, traité principalement de façon comique dans le roman, devient un être émouvant inspirant tristesse et mélancolie dans la dernière adaptation en date, où on voit que ses bavardages incessants servent d'abord à combler la vacuité terrible de son existence.

Dans un autre registre, il y a Miss Crawley, dans Vanity Fair de William Makepeace Thackeray, une vieille fille très riche à qui tout un troupeau de parasites fait la cour en espérant apparaître en bonne place sur son testament. Elle en profite pour tyranniser tout ce petit monde, avec un profond mépris pour ces vautours qui n'en ont qu'après son argent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
toxicangel
Snails Huntress


Nombre de messages : 6230
Age : 39
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 20:51

C'est dingue ce topic. J'ai eu du mal à sortir un seul nom et quand je vous lis, je me dis "bon sang mais c'est bien sûr, comment ai-je pu l'oublier celle-ci ?" lol!
Et alors, méga honte par rapport à Miss Marple Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8996
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 21:01


toxicangel a écrit:
Et alors, méga honte par rapport à Miss Marple Embarassed

c'est quand même une des vieilles filles les plus célèbres de la littérature Rolling Eyes

En réfléchissant, j'ai pensé aussi à Miss Pittypat Hamilton, tante de Melanie Wilkes dans Autant en emporte le Vent. Elle n'est pas très courageuse, mais elle a le cœur sur la main.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Jeu 17 Mar 2011 - 23:34

C'est vrai que Miss Pittypat est attachante, merci d'avoir pensé à elle, Tatiana. Pas une once de méchanceté chez elle, toujours prête à aimer et à pardonner, si je me souviens bien.

Désolée d'être un peu hors sujet mais je viens penser à un personnage de célibataire moderne et battante que j'adore, malheureusement ce n'est pas dans un livre. Embarassed Il s'agit de CJ Cregg, porte-parole de la présidence dans la série A la Maison Blanche. En fait j'ai pensé à elle à cause de la mention de Condoleezza Rice dans ton post, Serendipity. Simplement que CJ a des amitiés politiques plus fréquentables que Condi (qui a pourtant commencé sa carrière comme démocrate mais a changé de camp, ouh, la vilaine).

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 47545
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Ven 18 Mar 2011 - 0:52

Excellente idée de topic !! je suis d'accord en tous points avec Toxic : toutes vos suggestions sont excellentes, et je n'ai pensé à aucune !!! lol! Même pas à miss Bates !!!!!!! Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 21005
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Ven 18 Mar 2011 - 8:58

Lorsque je vous lis, je dis "ah mais oui"..... suis comme Clinchamps et Toxic. Rolling Eyes sunny
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 767
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Sam 19 Mar 2011 - 10:09

toxicangel a écrit:
Et alors, méga honte par rapport à Miss Marple Embarassed

Moi aussi. J'ai une trentaine de livres d'Agatha Christie chez moi que j'aime lire régulièrement (j'adore Agatha Very Happy ) et quand j'ai vu ce topic, j'ai même pas pensé à Miss Marple alors que je lis régulièrement ses enquêtes (allez comprendre Rolling Eyes ) Au lieu de ça, je cite Miss Philpot de Prodigieuses Créatures alors que j'ai même pas encore lu le roman, c'était écrit sur la 4e de couv' ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Sam 19 Mar 2011 - 15:58

Encore une idée de topic sympa

La seule vieille fille héroïne de romans qui me vienne à l'esprit dans l'immédiat est une héroïne d'Exbrayat, j'ai nommé Imogène Mc Carthery (pitié, oubliez les films si vous les avez vus, c'est une horreur et les livres sont affreusement massacrés et trahis ).

Imogène, donc, est une Ecossaise grand teint, aussi rousse qu'une Ecossaise puisse l'être, quinquagénaire pleine de fougue et de passion.

Après une longue carrière dans les services administratifs de l'Amirauté à Londres, Imogène revient pour ses vacances d'abord puis en mission spéciale à Callander, dans le comté de Perth, sa ville natale (dans la suite de la série, elle y prend sa retraite et se trouve toujours mêlée plus ou moins malgré elle à des intrigues policières).

Imogène est un personnage très humain, dont on peut facilement se sentir proche, car elle est toujours plutôt à côté de la vérité : elle se laisse toujours avoir par ses bons sentiments mais aussi par son nationalisme exacerbé. Elle fonce comme un taureau (ses collègues la surnomment "red bull") car elle est toujours persuadée d'avoir raison....

J'ajoute qu'elle ne crache pas sur le whiskie, qu'elle est fan de Walter Scott et qu'elle voue un véritable culte à son défunt père.

Dans le premier épisode de la série "Ne vous fâchez pas, Imogène", on apprend qu'elle a plusieurs fois dans sa vie l'opportunité de trouver un compagnon, mais pour diverses raisons, ça n'a pas pou se faire. A la fin de ce premier tome, elle rencontre un détective et tous deux projettent de se marier, mais il tombe au champ d'honneur Sad

Passionnée comme elle l'est, Imogène bien sûr lui dédiera également une sorte de culte personnel.

Quoique vieille fille au très mauvais caractère, elle n'est pas aigrie et croit à l'amour, qui l'émeut toujours chez les autres.

J'aime beaucoup ce personnage cheers même si les derniers romans finissent par tourner en rond : l'inspiration finit par s'éteindre, comme souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.   Aujourd'hui à 14:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Spinsters, célibataires en jupons et vieilles filles en littérature.
» deux vieilles filles a la fenetre...
» Vieilles dames dans la littérature et au cinéma
» Marguerite Thiebold
» Projet dessins enfantins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: