Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 24  Suivant
AuteurMessage
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Ven 20 Juil 2007 - 15:30

Je confirme Clinchamps, c'est un virus qui s'attrape très facilement, mais qui ne nuit pas forcement à la santé lol!

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50505
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Jeu 26 Juil 2007 - 20:36

J'ai attaqué "Cordelia", j'aime beaucoup, c'est un style nerveux, vivant, je crois que ça va accrocher !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 28 Oct 2007 - 21:12

Suite au lobbying actif d'Ekaterin et de Bexounet, je viens de lire tout ce qui précède : j'ai appris plein de choses : par exemple, je ne savais pas que Lois MacMaster Bujold était une femme Embarassed et que la saga Vorkosigan comptait 13 volumes Surprised A ce que je vois, vous êtes tous de vrais passionnés et les livres dont vous parlez, eh bien! vous me donnez vraiment envie de les lire... je crois que je vais me laisser tenter!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Lun 29 Oct 2007 - 0:36

Super Popila, j'attends avec impatience ton avis

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Bexounet
The Admin's Worshipper
avatar

Nombre de messages : 1940
Age : 42
Localisation : Lyon, derrière un bouquin... ou un clavier
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Lun 29 Oct 2007 - 19:10

cheers
Le lobbying marche !!!!

Il ne va pas sans dire, Popila, que j'attend avec impatience tes commentaires sur Cordélia Vorkosigan....

Bexounet
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Lun 29 Oct 2007 - 20:33

Bexounet a écrit:
Il ne va pas sans dire, Popila, que j'attend avec impatience tes commentaires sur Cordélia Vorkosigan...
Ciel! Je suis attendue au coin du tournant, là... promis, je me le procure dès demain ; je suis très curieuse de savoir si ça va me plaire ou non... à part Ray Bradbury, je ne connais pas grand chose à la science fiction. J'espère que j'aurai mon Cordelia Vorkosigan assez vite pour pouvoir le commencer dès ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Sam 3 Nov 2007 - 22:36

Ca y est : je l'ai acheté, je l'ai lu et j'ai terminé! Et je dois ajouter que j'ai beaucoup aimé : la preuve, c'est que j'ai bien l'intention de m'acheter le second tome de la saga!

Bien sûr, ce qui m'a le plus interessé, c'est l'histoire d'amour entre Cordelia et le séduisant Aral : j'ai trouvé ces deux personnages extrêmement attachants ; la relation qui les unit est tout à fait crédible et bien conduite : ce sont des êtres qui sont certes des héros, mais qui en même temps restent humains, ce qui fait qu'on peut facilement s'identifier à eux.

J'ai trouvé que la réflexion politique contenue dans le livre était extrêmement intéressante : Lois McMaster Bujold nous montre deux systèmes politiques dévoyés ; celui, soi-disant démocratique, de Beta, et celui, aristocratique et militaire, de Barrayar. La dénonciation des excès des deux systèmes est efficace ; je me suis demandée si Lois McMaster Bujold n'avait pas une idée derrière la tête en décrivant ces deux Etats qui sont en guerre l'un contre l'autre et que tout oppose.

En quelques phrases, Lois McMaster Bujold parvient à dépeindre un monde qui n'est finalement pas si éloigné du nôtre :

Citation :
Des écharpes de brume grises et impalpables flottaient à travers la forêt. Sur les hauteurs, le brouillard que commençait à réchauffer le soleil naissant devenait plus lumineux, mais au fond du ravin silencieux régnait encore la fraîche pénombre de l'aurore.
(...) Les minuscules bestioles ailées, semblables à celles de la Terre, étaient pour la plupart organisées selon une symétrie radiale. Certaines, pareilles à des méduses remplies de gaz, flottaient en nuages iridescents au-dessus du cours d'eau telles de fragiles bulles de savon, et leur vue émerveillait Cordelia.


Certaines formules du livre sont vraiment très belles ; elles semblent avoir été coulées dans du bronze et sonnent comme des maximes :

Citation :
Cordélia leva un instant les yeux vers l'écoutille. Il est là, à trois mètres de mois, songea-t-elle. Un abîme infranchissable. Dans la physique du coeur, la distance est relative ; le temps seul est absolu.


Citation :
Je ne le hais pas. Mais je ne suis pas non plus en adoration devant lui. (Cordélia observa un moment de silence avant d'ajouter en regardant sa mère dans les yeux:) Mais quand il se coupe, je saigne.

Citation :
Les gens de bien regardent la douleur en face. Mais les grandes âmes l'embrassent.

Voilà, il y aurait encore une multitude de choses à dire, mais je ne voudrais pas déflorer complètement le livre, et puis... je me sens un peu paresseuse, ce soir. Mais j'adorerais échanger sur ce livre avec vous, Bexounet et Ekaterin (et d'autres), surtout que certains détails m'ont un peu échappé (Que s'est-il passé entre Aral et Vorrutyer autrefois? Quelle manoeuvre Cordelia entreprend elle exactement pour sortir du Général Vorkraft et regagner le René-Magritte au chapitre 6? Que signifie exactement le titre anglais Shards of Honor? La suite explicite-t-elle certaines obscurités du texte?)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 4 Nov 2007 - 11:05

Je suis ravie de voir que ce livre t'ai plu Popila Very Happy

Je suis justement en train de relire Cordelia Vorkosigan, je ne manquerais très bientôt d'engager la discussion avec toi. Juste le temps de préparer une argumentation digne de ce nom.

A très vite

Edit / Tout d’abord je dois te remercier Popila, car en répondant à tes questions je me suis rendue compte que je suis vraiment toquée mordu de cette série. Et que finalement le choix de mon pseudo n’était pas dû au hasard tongue

popila a écrit:
Ce sont des êtres qui sont certes des héros, mais qui en même temps restent humains, ce qui fait qu'on peut facilement s'identifier à eux (…)En quelques phrases, Lois McMaster Bujold parvient à dépeindre un monde qui n'est finalement pas si éloigné du nôtre
Laure a écrit:
L'auteur a une qualité excellente qui est de savoir tenir en haleine, de décrire comme si tout nous passait devant les yeux. Ses personnages sont à la fois attachants et originaux, et surtout (fait important pour moi), ils ne sont pas parfaits, tant physiquement qu'au niveau du caractère. (il n'y a rien de plus irritant, je trouve, que ces espèces de héros parfaits fantasmés!) (...) J'ai bien aimé aussi le fait que la partie "psychologique" ne soit pas oubliée après la guerre: les combattants passent devant des psys, ils font des cauchemars... ce qui les rend d'autant plus humains (si ce n'est "terriens" Wink )
Chez LMB rien n’est jamais ni tout blanc ni tout noir. Tu parlais d’humanité, moi je rajoute que c’est plutôt la noirceur de l’âme qui est son domaine de prédilection. C’est une de ses caractéristiques, on retrouve d’ailleurs cette constante dans Le Fléau de Chalion et Le Paladin des Ames.
Le dépassement de soi, la lutte de l’être humain pour trouver sa place. Cordélia Vorgosigan n’est que l’introduction de la saga. C’est une présentation psychologique de même que géographique, qui nous font comprendre dans quel monde le petit Miles va naître. C’est lui le véritable héros de l’histoire, ou je devrais plutôt dire d’anti-héros.

Citation :
Au milieu de tous ses soldats parfaits, imaginons un enfant qui naît différent. Objet du rejet, voire de la peur. Sa difformité étant souvent associée pour les campagnes les plus reculées, au mauvais œil. Miles ne doit sa survie qu’à son intelligence et surtout à un charisme extraordinaire.

En quelques mots, elle réussit à créer un univers. LMB a le soucis du détail, mais il vient au fur et à mesure des tomes. Comme le petit Poucet, elle rajoute une pierre par ci, une pierre par là. Si tu as la patience d’arriver à Memory et Ekaterin, tu comprendras que chacune de ses petites infos finissent par s’imbriquer les unes au autres pour arriver à un tout. Au fur et à mesure, les personnages secondaires s’étoffent et acquièrent une personnalité propre qui n’est plus « étouffé » par la présence de Miles.

popila a écrit:
Certaines formules du livre sont vraiment très belles ; elles semblent avoir été coulées dans du bronze et sonnent comme des maximes.
Comme l’a souvent dit Bexounet, c’est une œuvre de SF qui est bien écrite. Les phrases sont à la fois poétiques et percutantes. Il y a quelques temps j’avais trouvé un site de fans où se trouvaient des avatars qui reprenaient certaines de ces phrases. Voici quelques exemples



popila a écrit:
Que signifie exactement le titre anglais Shards of Honor? La suite explicite-t-elle certaines obscurités du texte?)
L’honneur tient une place primordiale dans ce 1er tome mais aussi dans l’ensemble de la saga. N’oublions pas que c'est une des base de l’idéologie politique de Barrayar. Je crois l’avoir déjà comparé un peu plus haut à Sparte.

Citation :
Pour situer le contexte et puisque c’est d’actualité partons de 300. Le monde où Miles a grandi pourrait ressembler à la ville de Spartes sous l’Antiquité. Société militaire, où tous les hommes se doivent d’être grands, bruns, beau et musclés. Elevés dans un but militaire et prêt au sacrifice pour leur mère patrie. Au milieu de tous ses soldats parfaits, imaginons un enfant qui naît différent. Objet du rejet, voire de la peur. Sa difformité étant souvent associée pour les campagnes les plus reculées, au mauvais œil. Miles ne doit sa survie qu’à son intelligence et surtout à un charisme extraordinaire.
A cela je rajoute un zeste de samouraïs. Certes beaucoup de barrayarans sont des acharnés de la gâchette, mais ils ont aussi un sens de l’honneur poussé à l’extrême. Le déshonneur étant pire que la mort, le suicide est monnaie courante chez eux. Prenons comme exemple la scène entre Cordelia et Aral lorsqu’ils prennent conscience de la gravité des blessures de Dubauer.
Spoiler:
 
Pour Cordélia s’est un acte barbare, alors que pour Aral non. Ce geste est naturel, c’est même un signe de respect envers ses prisonniers.
Je n’en dirai pas plus pour ne pas dévoiler la suite de l’intrigue, mais le poignard est un signe distinctif de l’aristocratie barrayarane. C’est une arme noble qui servait accessoirement à cet effet. La référence au poignard reviendra d’ailleurs régulièrement par la suite.
Lorsque l’histoire commence, l’honneur d’Aral est déjà bien égratigné.
Spoiler:
 
Il est très pointilleux sur la question. Il croit en l’honneur plus que tout. Dans l’absolu, c’est l’idéal de la société barrayarane. Mais c’est une utopie, parce que dans la pratique ce n’est toujours pas le cas. J’ai demandé à Camille de m’aider, littéralement « tessons d’honneur » ? Je rajouterais une notion de lambeaux ou de traces. Pour simplifier je pense que la réponse se trouve à la fin du livre.
Spoiler:
 

popila a écrit:
Que s'est-il passé entre Aral et Vorrutyer autrefois?
Le contentieux entre les deux vient de l’ambivalence sexuelle d’Aral qui est sous entendu par Vorrutyer. Si tu fais bien attention, l’explication de cette histoire se découle en deux temps.
Spoiler:
 

popila a écrit:
Quelle manoeuvre Cordelia entreprend elle exactement pour sortir du Général Vorkraft et regagner le René-Magritte au chapitre 6?
En fait c’est très simple, il n’y a pas grand chose à comprendre. C’est un grand coup de bleuf de la part de Cordélia , beaucoup de chance et une question d’honneur. L’honneur encore et toujours.
Spoiler:
 
Voilà j’espère avoir pu répondre à tes questions

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death


Dernière édition par le Lun 5 Nov 2007 - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laure
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1327
Localisation : Perdue dans la lande
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 4 Nov 2007 - 21:10

merci ekat pour ces explications...popila a soulevé des points auxquels je n'aurais pas forcément réfléchi, et c'est tant mieux. Ca m'aiguise l'appétit pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 4 Nov 2007 - 22:26

Ekaterin, je viens de découvrir ton message : merci d'avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions ; tes explications sont tout simplement lumineuses!

Laure a écrit:
L'auteur a une qualité excellente qui est de savoir tenir en haleine, de décrire comme si tout nous passait devant les yeux.
Très juste, et d'ailleurs, je me demande comment il se fait qu'il n'y ait pas encore eu, du moins à ma connaissance, d'adaptation cinématographique, car le livre est très visuel.

Ekaterin a écrit:
Chez LMB rien n’est jamais ni tout blanc ni tout noir. Tu parlais d’humanité, moi je rajoute que c’est plutôt la noirceur de l’âme qui est son domaine de prédilection.
Oui, la précision est importante.

Ekaterin a écrit:
Cordélia Vorgosigan n’est que l’introduction de la saga. C’est une présentation psychologique de même que géographique, qui nous font comprendre dans quel monde le petit Miles va naître. C’est lui le véritable héros de l’histoire, ou je devrais plutôt dire d’anti-héros.
LMB a le souci du détail, mais il vient au fur et à mesure des tomes. Comme le petit Poucet, elle rajoute une pierre par-ci, une pierre par là. Si tu as la patience d’arriver à Memory et Ekaterin, tu comprendras que chacune de ses petites infos finissent par s’imbriquer les uns au autres pour arriver à un tout.
Oui, je comprends bien, CV est comme une des pièces d'un immense puzzle : il faut que je lise l'ensemble de la saga pour que je puisse avoir une vision d'ensemble de l'édifice.

Ekaterin a écrit:
Il y a quelques temps j’avais trouvé un site de fans où se trouvaient des avatars qui reprenaient certaines de ces phrases.
Je crois avoir repéré le site sur Internet : c'est un forum qui fonctionne un peu comme celui-ci, non?

Ekaterin a écrit:
L’honneur tient une place primordiale dans ce 1er tome mais aussi dans l’ensemble de la saga. N’oublions pas l’idéologie politique de Barrayar. Je crois l’avoir déjà comparé un peu plus haut à Sparte.
J'avais sans cesse cette référence à l'esprit. D'ailleurs, il y a un certain nombre de références culturelles explicites dans le livre (le syllogisme du Crétois, le Marquis de Sade, ...). La cour de l'Empereur m'a fait songer à celle de la Chine ancienne. L'ambiance générale m'a surtout fait penser aux pièces de Corneille, où la notion d'honneur joue un rôle si important.

Ekaterin a écrit:
J’ai demandé à Camille de m’aider, littéralement « tessons d’honneur » ? Je rajouterais une notion de lambeaux ou de traces.
Merci, Camille! Le titre anglais est meilleur que le titre français, je trouve. Ceci dit, j'aime bien les sonorités des noms du livre (et donc du titre).

Ekaterin a écrit:
Pour simplifier je pense que la réponse se trouve à la fin du livre.
Ah?

Pour Vorrutyer et Aral, je n'étais pas sûre d'avoir compris, parce que les informations sont données par bribes et sont sujettes à caution. L'histoire de l'homosexualité va bien avec les moeurs spartiates, en tout cas. Et je suis d'accord sur la manière dont tu envisages l'amour d'Aral pour Cordélia : elle est très femme ; Aral la sent comme très maternelle, il souligne lui même que malgré sa fonction, elle ne cherche pas à passer pour un succédané d'homme, et à la fin, il la complimente sur sa robe qui la met mieux en valeur que l'uniforme.

Ekaterin a écrit:
popila a écrit:
Quelle manoeuvre Cordelia entreprend elle exactement pour sortir du Général Vorkraft et regagner le René-Magritte au chapitre 6?
En fait c’est très simple, il n’y a pas grand chose à comprendre.
Peut-être, mais merci de m'avoir tout réexpliqué quand même : sur le coup, ça m'avait paru tellement opaque que je m'étais demandé si dans ma hâte je n'avais pas sauté un chapitre : c'est que je ne suis pas encore une spécialiste des manoeuvres spatiales, moi!Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 4 Nov 2007 - 23:08

De rien les filles c'est pour la bonne cause

Citation :
Je crois avoir repéré le site sur Internet : c'est un forum qui fonctionne un peu comme celui-ci, non?
Non en fait c'était plutôt un site de fanart
Mais je sais qu'il existe un forum en français entièrement dédié à la saga. Ca peut paraître bizarrement je ne m'y suis jamais inscrite. Je ne pourrais dire s'il est intéressant ou non. The Inn est en fait le seul où je vais régulièrment.

Citation :
J'avais sans cesse cette référence à l'esprit. D'ailleurs, il y a un certain nombre de références culturelles explicites dans le livre (le syllogisme du Crétois, le Marquis de Sade, ...). La cour de l'Empereur m'a fait songer à celle de la Chine ancienne. L'ambiance générale m'a surtout fait penser aux pièces de Corneille, où la notion d'honneur joue un rôle si important.
Les références à l'histoire sont nombreuse dans la saga. Je pense que c'est aussi une des raisons pour lesquelle ce monde nous semble si "réel". Il est ancrée dans notre réalité. C'est un futur hypothétique bien loin de celui de star wars par exemple. Je prends cet élément de comparaison car nous sommes ici face à deux mondes dit de "space opéra". Mais pour Barrayar, pas de monstre à deux têtes, pas d'extraterrestres. les "monstres" c'est nous.

Citation :
Ekaterin a écrit:
Pour simplifier je pense que la réponse se trouve à la fin du livre.
Ah?
Je te cite la phrase dont je voulais parler, lorsque Cordélia rencontre le vieux comte Vorkosigan à son arrivée sur Barrayar.
Spoiler:
 

Citation :
Peut-être, mais merci de m'avoir tout réexpliqué quand même : sur le coup, ça m'avait paru tellement opaque que je m'étais demandé si dans ma hâte je n'avais pas sauté un chapitre : c'est que je ne suis pas encore une spécialiste des manoeuvres spatiales, moi!Wink
En fait je ne disais pas que c'était difficile à comprendre, mais que c'était le plan lui même qui était facile. Puisqu'il s'agissait plutôt d'un concours de circonstance.
Spoiler:
 
Lorsque tu en seras comme moi à la 10ème relecture, tu seras un peu plus familiarisée avec les plans complètement rocambolesque de la famille, ou leur non plan aussi d'ailleurs

Maintenant il ne te reste plus qu'à connaître l'avis de Bexounet

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death


Dernière édition par le Lun 5 Nov 2007 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 4 Nov 2007 - 23:28

Cette fois, tout est parfaitement éclairci sunny

ekaterin64 a écrit:
Les références à l'histoire sont nombreuses dans la saga. Je pense que c'est aussi une des raisons pour lesquelle ce monde nous semble si "réel". Il est ancré dans notre réalité. Pour Barrayar, pas de monstre à deux têtes, pas d'extraterrestres. Les "monstres" c'est nous.

Indeed! Et je crois que c'est ce qui me plaît le plus dans cette saga ; d'ailleurs, je n'imagine pas du tout Cornélia, Aral et les autres comme sur la couverture, mais plutôt comme des personnages victoriens portant les mêmes costumes que Yoko Tsuno.

Ekaterin a écrit:
Maintenant il ne te reste plus qu'à connaître l'avis de Bexounet

Mais oui! Et je l'attends avec impatience!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 4 Nov 2007 - 23:37

Maintenant il ne te reste plus qu'à digérer tout ça et de passer à Barrayar study

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 4 Nov 2007 - 23:53

Ca va, ça ne pèse pas trop sur l'estomac! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 4 Nov 2007 - 23:56

Ouf je suis soulagée, ça peut être pesant trop de lobying lol!

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Bexounet
The Admin's Worshipper
avatar

Nombre de messages : 1940
Age : 42
Localisation : Lyon, derrière un bouquin... ou un clavier
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Lun 5 Nov 2007 - 10:51

Waho... Je suis impressionné par Ekaterin.
Bon... Il faut que je travaille un peu pour atteindre m'approcher, seulement, de la qualité impressionnante du post d'Ekaterin.

Par contre, il est probable que nous soyons contraint de faire usage de la balise Spoiler... On en dit sans doute trop pour quelqu'un qui n'a pas lu la saga... ou même son premier volume.

Pour ce qui est du titre "Shards of Honor", éclat d'honneur, j'y ai toujours vu une référence à ce que dit Aral de Cordélia quand il répond à l'empereur (page 302 de mon edition j'ai lu):
Spoiler:
 
Mais j'y vois aussi une référence au passage qu'Ekaterin cite elle aussi (page 262, "jai lu") :
Spoiler:
 

Bon... je n'ai vraiment pas le temps de faire plus.

Bexounet
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Lun 5 Nov 2007 - 13:13

Bexounet a écrit:
Par contre, il est probable que nous soyons contraint de faire usage de la balise Spoiler... On en dit sans doute trop pour quelqu'un qui n'a pas lu la saga... ou même son premier volume:
J'y avais pensé, et puis à un moment je me suis retrouvé à spolier quasiment toute une partie du texte, donc je m'en suis abstenue.
Après réflexion, j'ai changé d'avis et suivie ton conseil. Mes post sont maintenant balisés.

Bexounet a écrit:
Pour ce qui est du titre "Shards of Honor", éclat d'honneur, j'y ai toujours vu une référence à ce que dit Aral de Cordélia quand il répond à l'empereur (page 302 de mon edition j'ai lu):
Spoiler:
 
C'est vrai je l'avais zappé celle-là. Cette vision est d'ailleurs beaucoup plus optimiste que le mienne Very Happy

Spoiler:
 

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Lun 5 Nov 2007 - 17:37

Merci, Bexounet et Ekaterin ; vos deux citations sont vraiment éclairantes. sunny

Mais quel est le nom de la maison d'édition anglaise/américaine? Je ne suis probablement pas capable de lire le texte dans la langue originale, mais j'aimerais néanmoins savoir s'il est facile de se le procurer...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Lun 5 Nov 2007 - 18:43

La maison d'édition qui édite la série s'appelle Baen Books
http://www.baen.com/series_list.asp

Ils existent en e-book, je crois me souvenir que Bexounet les a lu en anglais sur ce support
http://www.webscription.net/c-45-the-vorkosigan-saga.aspx

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Bexounet
The Admin's Worshipper
avatar

Nombre de messages : 1940
Age : 42
Localisation : Lyon, derrière un bouquin... ou un clavier
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Mar 6 Nov 2007 - 21:00

Je confirme que j'ai toute la saga en VO en format electronique...

Pour celles et qui voudrait, envoyez moi un message privé...

Bexounet
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Mar 6 Nov 2007 - 21:45

Un chaleureux merci à vous deux, Ekaterin, pour les liens*, très utiles, et Bexounet, pour ton offre : je pense d'abord lire les oeuvres en français, puis éventuellement, en anglais ; je ne crois pas avoir un niveau suffisant pour me permettre de les lire d'emblée dans la langue originale : si je le faisais, ce serait sans doute trop ardu et je n'y trouverais aucun plaisir.

*Je préfère de beaucoup les couvertures des éditions américaines : et vous?

Pas encore pu me procurer Barrayar pour le moment, mais ça viendra : il suffit de faire les choses les unes après les autres!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 11 Nov 2007 - 17:46

popila a écrit:
*Je préfère de beaucoup les couvertures des éditions américaines : et vous?
Popila tu m’aurais posé la question il y a quelques années, j’aurais été d’accord avec toi. Mais c’est finalement grâce à elles que j’ai été attirée la 1ère fois par Cordélia Vorkosigan. Je trouvai cela tellement moche que poussée par la curiosité j’ai voulu lire la 4ème de couverture pour voir qu’elle pouvait en être l’histoire.


Quand on la voit, on a du mal à se dire que l’on va lire entre autre chose une très belle histoire d’amour. Pour ce seul volume je lui préfère la version US. Barrayar US aussi est très belle. Les deux sont signées Alan Gutierrez


Il est vrai que les couvertures françaises sont assez surprenantes. Au départ je ne les trouvais pas vraiment représentatives des romans, mais maintenant que j’ai lu toute la saga je me dis que Caza a trouvé le bon ton avec ses illustrations. Ces guerriers sont des bêtes de guerres transfigurés par le combat.


Certains personnages monstrueux sont proches des expérimentations qui sortent des laboratoires de l’Ensemble Jackson.
Spoiler:
 
Je trouve personnellement les illustrations US généralement trop banales et léchées par rapport à l’histoire. La pire étant A Civil Campain qui ressemble plus à une couverture de Barbara Cartland qu’autre chose. Celles de Caza sont plus percutantes


Si tu souhaites en savoir un peu plus, le site de dendarii a répertorié les différentes couvertures selon les pays
http://www.dendarii.com/artists.html
http://www.dendarii.co.uk/Covers/

Avec celle d’Ethan d'Athos, la couverture VF que je n’aime pas du tout est celle faite par Philippe Jozelon pour la 1ère édition Des frontières de l’Infini. Rien que pour ça, je serai presque tentée d’acheter la 2ème édition illustrée par Caza.


Rien que pour le plaisir, je te mets mes préférées. les 3 dernières sont d'ailleurs très représentatives des histoires cette fois-ci plus intimistes


_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death


Dernière édition par le Dim 11 Nov 2007 - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50505
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 11 Nov 2007 - 18:47

Je trouve personnellement les couvertures françaises très laides (pauvre Cordélia !!) et sans le lobbying de l'auberge jamais je n'aurais eu envie d'ouvrir ce livre. Pour le moment j'en suis restée au 1 et 2, car entre temps j'ai "fait" tous les HP et je voudrais finir "l'assassin royal" (Tome 10 sur les treize) et encore trois de "l'arche des ombres", les deux de robin Hobb,et qui sont convergentes. Après tout ça je réattaque Les vorkosigan, qui me plaisent beaucoup. Ouf Vivement la retraite, que je puisse baisser le niveau de ma PAL !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 11 Nov 2007 - 22:22

Quand Ekaterin fait du lobbying, elle ne fait pas les choses à moitié... merci et chapeau bas!

Je suis comme toi, Clinchamps : si Ekaterin et Bexounet n'avaient pas entamé auprès de moi un lobbying actif pour que je lise Cordelia Vorkosigan, je n'aurais sans doute jamais ouvert le livre, tant la couverture est plutôt du genre à me rebuter. Non pas que ce soit mal dessiné, mais je n'aime pas du tout ; d'ailleurs, quand je l'ai acheté, je me suis arrangée pour que ma libraire ne voit pas la couverture : que voulez-vous, il y a des choses que je suis prête à assumer dans la vie, mais pas toutes!

Pour Cordelia Vorkosigan et Barrayar, je préfère aussi les couvertures américaines ; mais il est vrai qu'elles ont un côté un peu désuet et que toutes ne sont pas réussies.

Pour la fin de la saga, je trouve effectivement les couvertures françaises plus séduisantes, en particulier celles-ci :



Mais pour l'instant, je n'en suis pas encore là, puisque j'attends toujours de recevoir Barrayar et L'apprentissage du guerrier : eh oui, les livres de Lois McMaster Bujold ne fleurissent guère dans les rayons des librairies, par chez moi ; j'en suis à supposer que des pillards fanatiques s'en sont tout récemment emparés, histoire de m'empêcher d'acheter les ouvrages par moi convoités. J'ai donc recours aux services d'Internet, qui m'évitent du moins de Embarassed de honte sous le regard clairement réprobateur de ma libraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Bexounet
The Admin's Worshipper
avatar

Nombre de messages : 1940
Age : 42
Localisation : Lyon, derrière un bouquin... ou un clavier
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   Dim 11 Nov 2007 - 22:57

popila a écrit:
que voulez-vous, il y a des choses que je suis prête à assumer dans la vie, mais pas toutes!

[...]

J'ai donc recours aux services d'Internet, qui m'évitent du moins de Embarassed de honte sous le regard clairement réprobateur de ma libraire!
scratch Euh... Donc, si je poursuis ce raisonement, l'informaticien que je suis ne devrais pas me montrer avec "femmes et filles"...


lol!

Content en tout cas que le Lobbying soit efficace.
Pour en revenir au couverture, s'il est vrai que j'apprécie beaucoup les couvertures de Caza, je n'aime pas trop celle de Cordélia...

Et... Je salue véritablement le sérieux et l'efficacité des post d'Ekaterin... Bravo.

Bexounet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold   

Revenir en haut Aller en bas
 
Science fiction : La Saga Vorkosigan, Lois Mac Master Bujold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 24Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mc Master Bujold, Lois] La saga Vorkosigan - Série
» Lois McMaster Bujold, la saga Vorksigan
» La saga Vorkosigan
» [Lois McMaster Bujold] Chalion, tome 3 : La Chasse sacrée
» [Mac Master Bujold, Lois] Ekaterin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: