Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ce grand monsieur Kubrick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
aragoHere
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 47
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 8:53

J'ai parcouru les sujets Cinéma, et n'ai rien trouvé sur ce grand monsieur qu'est Stanley Kubrick !

Un des rares réalisateurs a avoir excellé dans tous les genres :
SF : 2001 l'Odysée de l'espace : magnifique quand on voit ce que la technologie crée aujourd'hui comme dépendance et réalité virtuelle !

Horreur : Shining : je crois que c'est le film qui m'a le plus marqué dans le genre horreur... Nicholson donne des frissons dans le dos !

Polar noir : l'ultime razzia et le baiser du tueur : une magnifique scène dans un entrepôt de mannequin !

Guerre : les sentiers de la guerre, puis full metal jacket : que dire sinon que c'est, à mon humble avis, un des meilleur films sur le vietnam avec Apocalypse now bien sûr !

Guerre aussi mais plus ancienne : spartacus : il faut aimer, mais Kubrick excelle à nous conter cette révolte des esclaves.

Comédie satirique : Dc folamour : nommer le général Jack D. Ripper (littéralement jack l'éventreur) est déjà une trouvaille excellente !

Satire de la société : orange mécanique : des images tellement fortes visuellement que je les ai encore dans les mirettes, il suffit d'écouter la 9ème de Beethoven et tout revient !

Fresque historique : Barry Lyndon, un de mes films de chevet pour les lumières, les scènes tournées à la bougie (magnifique), les peintures, la magnifique interprétation de Ryan O'Neil et de Marisa Berenson (dans un rôle presque muet !) et la sarabande de Haëndel !

Peut-être que les frères Coen commencent à égaler cela, à leur manière (en excellant même dans le genre western)

Il n'y a que Fear and desire que je n'ai pas encore vu... quelqu'un l'a-t-il vu ?

Bref, juste pour faire un hommage à ce visionnaire du cinéma, qui a fait peu de film en 40 années, mais la qualité vaut tellement mieux que la quantité !

Alors un grand merci à vous Monsieur Kubrick pour tous ses chefs d'œuvres, et je vous regrette amèrement.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinetour.fr
Panda
Tardy mate
avatar

Nombre de messages : 4708
Age : 31
Localisation : In between places
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 8:58

A ce sujet, il va y avoir une exposition dédiée à Kubrick à la cinémathèque française. Moi ça me botte bien, j'ai prévu d'y aller avec une amie
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50155
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 10:52

Merci pour ce topic, AragoHere !! cheers cheers Oui, Kubrick, c'est un vrai géant du cinéma !! Tu ne mentionnes pas Eyes wide shut, c'est bien de lui ? C'est son dernier, je crois. Je ne l'ai pas vu, mais il a reçu un accueil mitigé malgré la performance de Kidman et Cruise. Autrement j'ai vu ceux que tu cites (presque tous). "Les sentiers de la gloire", longtemps interdit en France, je l'ai revu il y a peu, n'a pas pris une ride, c'est magistral, et Spartacus est un chef d'œuvre. Pour la petite histoire personne ne voulait le produire, c'est Kirk Douglas qui l'a fait lui même, et qui a permis à des gens comme Dalton Trumbo, blacklisté par la commission McCarthy, de travailler sur le scénario, ce qui me donne une raison de plus d'aimer ce film, sans parler de la scène mythique de Laurence Olivier et Tony Curtis dans la piscine, scène coupée par la censure, mais remise dans le DVD !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 31
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 11:16

Si t'as raison, Clinchamps. Eyes Wide Shut est bien de Kubrick et ce fut bien son dernier film. Je l'ai vu ( c'est le seul Kubrick que j'ai vu jusqu'à maintenant d'ailleurs). Je l'ai bien aimé même s'il m'a laissé un peu perplexe, je suis pas sûre d'avoir tout compris au film.
Je crois que Shining passera bientôt sur Arte. Ils vont faire un thema special Frisson.
Revenir en haut Aller en bas
aragoHere
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 47
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 11:36

Oui je n'ai pas parlé d'Eyes Wide Shut, car :
1 - je ne savais pas dans quel genre le classer !
2 - je l'ai aimé, mais il est vrai qu'il a créé une telle polémique... à savoir si Kubrick avait pu finir le montage ou non, et avoir son fameux final cut...
Après, j'ai trouvé Nicole Kidman superbe dans ce film, plus touchante que dans beaucoup d'autres de ces films !
J'ai même joué la scène ouù elle parle de son fantasme (vu que j'étais comédienne, c'était pour faire une scène en anglais dans un dvd de démo... mais tout ça est de l'histoire ancienne, il faut savoir ne pas insister lorsque l'on ne perce pas et que l'on se retrouve à faire des choses inintéressantes juste pour "cachetonner" alors qu'au départ c'était un métier choisi par passion !)
Aujourd'hui je m'adonne à la passion de la création (voir présentation dans le sujet bienvenue)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinetour.fr
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 11:39

Que Kubrick ait du génie est un doux euphémisme. Malgré tout et quelques soient les films que j'ai pu voir de lui je n'ai pas aimé, ils m'ont tous laissé comme un goût de cendre dans la bouche. Une impression de grand gâchis. De quoi vous dégoûter du genre humain.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50155
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 12:39

C'est vrai que son caractère assez névrotique et plutôt dépressif a fait que ses films n'engendrent pas la gaîté et sont assez désespérés. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 12:50

Ce sont des films que tu es content d'avoir vu, parce que au niveau de la culture cinématographique ils apportent quelques choses, même si je n'ai toujours pas compris le pourquoi du comment de l'introduction interminable de 2001 l'Odyssée de l'espace qui est soporifique à l'extrême silent De toute façon ce film est une indigestion à lui tout seul... désolée pour les fans Embarassed
Mais une fois que je les ai vu, je n'ai eu qu'une envie ne plus les voir. Le Tombeaux des Lucioles m'a fait le même effets mais pas pour les même raisons^^


Certains de ses films ont mal vieilli je trouve. Je pense notamment à Orange Mécanique. Je l'ai vu à l'âge adulte et je ne l'ai pas trouvé à la hauteur de sa réputation. Par contre pas de risque avec Shining, mais le film doit beaucoup au jeu magistral de Jack Nicholson.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50155
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 13:38

Je suis d'accord avec toi pour le côté assez hermétique de 2001, "orange mécanique" je l'ai vu adulte aussi ... mais à sa sortie et à l'époque sa cruauté très réaliste était frappante, en tous cas je n'ai jamais eu envie de le revoir. De même que Barry Lindon, que j'ai trouvé très long, malgré la beauté des images et de la musique, pas revu non plus. Il n'y a pas à dire, mes préférés sont "Full metal jackett" et "les sentiers de la gloire" pourtant je n'aime pas les films de guerre, et "Spartacus" que je revois régulièrement pour sa distrib éblouissante et et le côté à la fois grandiose et intimiste de la réalisation !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 13:50

Cela fait quand même peur quand on pense que notre société actuelle fait qu'un film comme Orange mécanique ne nous fait plus d'effets affraid


J'ai vu 3 fois Barry Lindon, visuellement une merveille. Quand on pense que l'éclairage était naturel, tout à la bougie. Du grand travail d'artiste, la photographie est superbe. A chaque fois que je le revois, je le troufve trop cruel et trop long. Mais finalement je reste hypnotisée jusqu'à la fin, comme fasciné par un serpent vénéneux. C'est d'ailleurs l'impression que donne le héros, un homme pourri jusqu'à la moelle.
Spartacus, j'y mettrais un bémol, même si j'aime beaucoup l'interprêtation de Tony Curtis. dans le genre péplum je préfère Ben Hur. J'ai toujours du mal à rentrer dedans, je trouve la fin magnifique. c'est vrai qu'on peut dire que Kubrick savait s'entourer de grands acteurs

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50155
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 14:11

Pour moi question "grand spectacle" ben Hur est un cran au dessus, mais question humanité, parabole sur la liberté, l'oppression, le pouvoir, le rapport entre la liberté de l'esprit par rapport à celle du corps (les esclaves comme le poète) Spartacus est pour moi très nettement au dessus !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 14:47

ekaterin64 a écrit:
Cela fait quand même peur quand on pense que notre société actuelle fait qu'un film comme Orange mécanique ne nous fait plus d'effets affraid
Totalement d'accord. Personnellement je n'ai jamais eu envie de revoir ce film, il m'a fait un tel effet que je n'ai même pas envie de constater s'il m'en ferait moins maintenant. pale Et j'ai demandé à mes enfants d'attendre avant de le voir. Du coup ça m'a fait un petit choc quand mon cadet m'a dit qu'il ne l'avait pas trouvé si impressionnant que cela. Les temps ont effectivement changé. Sad

Citation :
J'ai vu 3 fois Barry Lindon, visuellement une merveille. Quand on pense que l'éclairage était naturel, tout à la bougie. Du grand travail d'artiste, la photographie est superbe. A chaque fois que je le revois, je le troufve trop cruel et trop long. Mais finalement je reste hypnotisée jusqu'à la fin, comme fasciné par un serpent vénéneux. C'est d'ailleurs l'impression que donne le héros, un homme pourri jusqu'à la moelle.


Yes, exactement le même effet sur moi. Ce film me fascine pour sa lumière et sa photo, pour tout l'aspect esthétique, en fait (costumes, coiffures, maquillages, décors, etc) et pour la profondeur de l'analyse mais disons que je ne le regarderais pas pour me divertir. En attendant, il reste un de mes films préférés.

Je pense qu'on peut dire de Kubrick qu'il met le doigt là où ça fait mal, et comme il appuie fort (est peut-être trop longtemps), ce qui fait particulièrement mal. Il ne reste jamais en surface, ce qui explique sans doute la longueur de ses films. Et il aime suggérer plus qu'expliquer, on sent le Britannique en lui.

De lui j'ai vu Les sentiers de la gloire, Spartacus, Lolita, 2001 : L'Odyssée de l'espace, Orange mécanique, Barry Lyndon, Full Metal Jacket, Eyes Wide Shut et des extraits de Shining, que je n'ai jamais pu me résoudre à voir en entier.

Mes préférés sont dans l'ordre : Barry Lindon, Spartacus,Full Metal Jacket, Les sentiers de la gloire, 2001 : L'Odyssée de l'espace et Lolita. Je me suis pratiquement endormie devant Eyes Wide Shut et j'ai été totalement dégoûtée par Orange mécanique. Dégoûtée de l'humanité en fait, jusqu'à ce que je me dise que les personnes montrées par Kubrick n'étaient pas représentatives de l'être humain en moyenne mais de ses aspects les plus sombres. Neutral Et si on considère sa filmo dans son ensemble, on peut dire qu'il n'a pas été voyeur sur ce coup-là comme j'avais à l'époque tendance à le penser mais plutôt qu'il a suivi une trajectoire finalement assez rectiligne. Je le vois poser toujours la même question : "Voilà où sont les pourris, êtes-vous prêts à les supporter? "


Et moi je n'ai pas trouvé 2001 : L'Odyssée de l'espace soporique. Je l'ai même tellement aimé que j'avais acheté le livre adapté du scénario par AC Clarke. C'est même le seul bouquin de SF que j'aie acheté de mon propre chef, je crois. Il faut croire que j'apprécie une touche de métaphysique dans la branche. Je crois bien que c'est le premier film qui m'aie fait réfléchir autant sur le sens de l'humanité et sur plein d'autres choses. Mais c'est peut-être une question d'âge, à l'époque j'étais vraiment très jeune.

Oups, j'allais oublier, merci pour l'ouverture de ce topic, AragoHere. cheers Je pensais en fait que le grand monsieur avait déjà sa chambre à l'auberge. Je te suis reconnaissante d'avoir comblé cette lacune. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
emmaD
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2641
Age : 36
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 18:28

Pour ma part, j'ai vu très peu de films de Kubrick, même si Barry Lindon est un de mes films préférés. Je ne dirais d'ailleurs pas que Barry est un affreux pourri : il développe des aspects assez peu plaisants de sa personnalité, il est vrai, mais poussé autant par ses désirs personnels que par la pression de la société et les actions pas très sympathiques de ceux qui l'entourent : il est un individu ordinaire contraint d'être de plus en plus mauvais pour survivre dans un monde peu propice à la grandeur d'âme ; et le seul moment où il fait preuve d'une vraie noblesse est celui qui lui fait perdre la place qu'il avait si difficilement acquise. Barry Lindon est ce que j'ai vu de mieux en matière de tragédie au cinéma, je crois : construction implacable (aussi rigoureuse que celle de la sarabande de Händel), héros imparfait mais pour lequel on peut compatir et qui atteint la grandeur et la noblesse pour mieux les perdre. Et, comme vous le dites, c'est visuellement superbe et la musique est à tomber tant elle s'accorde avec le sujet. En plus, il y a des moments franchement drôles qui viennent alléger l'atmosphère !

2001, je l'ai vu dans un ciné qui l'avait ressorti à je ne sais plus quelle occasion et je me suis dit qu'il faudrait un jour que je le revoie, histoire d'y comprendre quelque chose (ou pas)... Et Spartacus, je l'ai vu à la télé une fois ou l'autre. Orange mécanique ou Shining, je n'ose pas, déjà que la giclée de sang au début de Spartacus m'a traumatisée : je n'aime pas trop le sang à l'écran (dans les livres, ça me gêne beaucoup moins). Les autres films, je ne pense pas les avoir vus, ce qui prouve que la culture cinématographique est plus que limitée (hélas, le temps pour remédier à ce manque l'est tout autant).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9645
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Jeu 24 Fév 2011 - 19:12


ekaterin64 a écrit:
J'ai vu 3 fois Barry Lindon, visuellement une merveille. Quand on pense que l'éclairage était naturel, tout à la bougie. Du grand travail d'artiste, la photographie est superbe. A chaque fois que je le revois, je le troufve trop cruel et trop long.

J'ai presque honte à avouer que je n'ai jamais fini Barry Lindon Embarassed justement parce que je l'ai trouvé trop long. Mais comme mon demi-visionnage date de plusieurs années j'aimerais bien m'y remettre, depuis le début parce que je ne me souviens plus du tout de l'histoire. Par contre je connais bien la BO, qui est sublime. La musique de Haendel est contemporaine de l'époque de l'intrigue, et on croirait presque qu'elle a été composée pour le film.

En fait le seul film de Kubrik que j'ai vu, c'est Spartacus, dont je garde un bon souvenir. J'avais été plus impressionnée par Ben-Hur et Gladiator, mais dans le genre péplum il est bien fait. Et puis il y a Les Sentiers de la gloire qui figure sur ma PAV virtuelle depuis pas mal de temps et que je me déciderai bien à jour à acheter sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Ven 25 Fév 2011 - 0:59

emmaD a écrit:
Pour ma part, j'ai vu très peu de films de Kubrick, même si Barry Lindon est un de mes films préférés. Je ne dirais d'ailleurs pas que Barry est un affreux pourri : il développe des aspects assez peu plaisants de sa personnalité, il est vrai, mais poussé autant par ses désirs personnels que par la pression de la société et les actions pas très sympathiques de ceux qui l'entourent
Lorsque j'ai utilisée le terme "pourri", c'était un généralisation rhétorique, EmmaD, je m'efforce de raccourcir mes messages, depuis quelques temps. Very Happy A part cela, Barry est un faible, il me semble que c'est le défaut que Kubrick veut mettre en valeur dans ce film. Raison pour laquelle il ne parvient pas à résister aux pressions de la société, ni à ses pulsions malsaines à lui (avidité, indolence, égoïsme). J'ai vraiment de la peine à avoir de l'indulgence pour lui. No Je peux le plaindre comme je plains tous ceux qui finissent mal, mais je ne peux m'empêcher de trouver sa punition juste.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
aragoHere
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 47
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Ven 25 Fév 2011 - 9:17

Je pense que Kubrick ne juge pas ses personnages, et ne nous amène pas à les juger : il montre simplement que la vie ne nous conduit pas toujours là où l'on voudrait aller, car Barry est assez pur au début du film, puis devient aigri et avide au fur et à mesure de ses aventures.
De même il ne juge pas le personnage de Nicole Kidman dans Eyes Wide Shut, ou celui de d'Alex DeLarge dans orange mécanique...
Ses personnages sont toujours nuancés, avec une lueur d'espoir dans l'obscurité, et c'est cela que j'aime aussi chez Kubrick.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinetour.fr
emmaD
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2641
Age : 36
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Ven 25 Fév 2011 - 11:06

Cat, je sais bien que tu parlais en général (c'est Ekaterine qui a dit que Barry était pourri jusqu'à la moelle). Je n'ai pas vu assez de films de Kubrick pour parler en général mais je crois volontiers que ses personnages ne sont jamais très positifs, sans être pour autant jugés par le réalisateur (comme tu le dis, AragoHere).

La punition de Barry n'est pas injuste, c'est certain. Mais elle est aussi plutôt disproportionnée, car il n'est pas particulièrement plus affreux que la plupart des autres personnages. Au contraire, la scène du duel montre qu'il a fini par atteindre une certaine grandeur d'âme (ce qui permet d'ailleurs à son adversaire de le faire chuter, délectable ironie). C'est en cela qu'il s'agit d'un personnage tragique : il mérite d'être puni mais ne mérite pas pour autant de tout perdre.
Spoiler:
 

Je lui trouve un petit côté Œdipe, en fait : un errant qui épouse une jolie veuve, maltraite sa famille (au lieu de tuer son père, il maltraite son beau-fils et cause dans une certaine mesure le malheur de son propre fils) et finit mutilé, errant à nouveau sur les routes, après avoir tout perdu. Les crimes de Barry sont moins extraordinaires que ceux d'Œdipe et il en est davantage responsable (alors qu'Œdipe n'a aucun moyen de comprendre ce qu'il est en train de faire), mais le schéma général ressemble quand même beaucoup et ce n'est pas un hasard, à mon avis. Comme réinterprétation moderne du mythe ancien et de l'Œdipe Roi de Sophocle, la tragédie qu'Aristote considérait comme l'archétype même du genre, le film de Kubrick me paraît une très belle réussite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Ven 25 Fév 2011 - 11:19

C'est vrai, c'est moi qui est dit qu'il était pourri Razz
J'ai toujours trouvé qu'au fond de lui même, il n'y avait rien à rattrapper. C'est son destin, à la base il avait déjà tout pour succomber. C'est pour ça que j'ai parlé de pourri. Pour définir son essence, c'est son karma. Je pense que quelqu'auraient été ses choix, il aurait mal tourné.
Mais par contre sa punution est très dure,
Spoiler:
 


Ce que tu as dit agoraHere me rappelle un film de Ken Loach It's a Free World.... Comment la vie et les circonstances peuvent faire tomber même les plus idéaliste.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Sam 26 Fév 2011 - 19:53

Mon porte-monnaie ne vous remercie pas. No Cette intéressante conversation m'incite à mettre à exécution un projet que je méditais depuis longtemps : lire le livre. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 22
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: kubrick   Sam 26 Fév 2011 - 21:48

Pour une grande admiratrice de cinéma, j'ai un peu honte de mon manque de connaissances sur ce réalisateur... Je n'ai vu que de lui Barry Lyndon que j'adore, ah cette scène où les regards se croisent...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 32
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Sam 26 Fév 2011 - 21:51

Je n'ai pas vu beaucoup de films de Kubrick et en fait, je crois hélas que je suis comme le fils de Cat, ses films ne me font pas grand chose. Je devais avoir 18 ou 19 ans quand j'ai vu Orange Mécanique et je me souviens m'être dit :

" Ah ouai, c'est ça ce film si choquant ? ". Il n'y a que la fin, quand le héros est forcé de garder les yeux ouverts dans cette machine métallique qui m'a rendu mal à l'aise. Le reste du temps, je m'ennuyais Sad

Je ne suis pourtant pas une grande passionnée des films hyper violents. Je crois que j'ai grandi dans une époque trop différente de celles où ont été tournés les films de Kubrick pour pouvoir les apprécier.

Par exemple, j'ai trouvé son Lolita affreusement kitsh (mais en lisant des critiques à son sujet, j'ai vu que je n'étais pas la seule) et je préfère d'ailleurs le remake avec Jeremy Irons ( Oui bon sa présence au générique n'y est peut-être pas totalement étrangère)

Du coup, ça ne me donne pas tellement envie de voir ses autres films. Comme si j'allais tous les trouver trop datés. Pourtant j'aime beaucoup certains vieux films, mais pas tellement ceux de Kubrick que j'ai vu.

Pour Spartacus par exemple, je l'ai vu au collège et à part la scène du char, je ne me souviens pas de grand chose. En fait je crois que ma prof n'avait pas du tout nous diffuser à l'époque.

J'ai vu Eyes Wide Shut au cinéma et pour le coup, ce film m'a rendu mal à l'aise. Bon j'avais 14 ans aussi à sa sortie mais les scènes avec les masques de Venise c'était atroce. J'ai horreur de ces masques Smile

Je vais essayer de voir Barry Lindon et d'autres de ses films, mais j'ai vraiment peur de ne pas aimer Sad


Dernière édition par Camille Mc Avoy le Dim 27 Fév 2011 - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Dim 27 Fév 2011 - 12:32

Ah Emily, quelle scène! Exactement le genre de éalisation que j'aime, et pourtant d'habitude je n'aime pas la lenteur. Je crois que c'est la première fois que je voyais un éclairage aux bougies au cinéma. drunken Je me souviens exactement des conditions : c'était la première fois aussi que j'allais au cinéma à Londres. Cool


Camille, je pense que tu pourrais apprécier Barry Lindon, j'ai l'impression que c'est le genre d'histoire qui peut te parler. Mais si tu n'aimes pas, pas grave, j'espère que tu posteras quand même tes commentaires. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
zlabyab
Demande enflammée
avatar

Nombre de messages : 395
Age : 22
Localisation : Vers l'infini et l'au delà!
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Lun 25 Avr 2011 - 18:20

De passage à Paris, j'ai été voir l'expo Kubrick à la cinémathèque lundi Smile
Personne n'en a parlé donc petite présentation:

(tout ceux qui habitent en région parisienne ont déjà du voir cette image un bon million de fois lol)
"Du 23 mars au 31 juillet, L’exposition phare en 2011 est consacrée à Stanley Kubrick.

Le fonds d’archives de Kubrick renferme de nombreux et précieux documents de travail : scénarios, correspondances, documents de recherches, photos de tournages, costumes et accessoires. L’exposition, film après film, en incluant les projets non aboutis (le Napoléon, que Kubrick envisageait de réaliser, ou encore son film sur les camps, Aryan Papers), permet d’entrer dans l’envers du décor et de mieux comprendre les intentions narratives et techniques de celui qui fut un véritable démiurge du cinéma mondial, à la fois secret et fascinant."


Je ne suis pas une fan absolue de Kubrick, parce que j'ai globalement un peu de mal à rentrer dans ses films. Ou alors je les trouve souvent surestimés, j'aime bien orange mécanique mais bon c'est pas un film qui va me marquer pour l'éternité, j'aimerais beaucoup l'odyssée de l'espace sans les vingts minutes- ou était-ce deux heures, je me suis tellement ennuyée dans ce passage que j'ai du mal à estimer combien de temps il a duré- pseudo psyché de la fin qui ont complètement ruiné ce film dans mon souvenir. J'adore Shining, j'adore l'ambiance, la tension, les décors, le jeu des acteurs, la musique, les plans mais j'ai quand même un gros problème avec ce film c'est qu'il ne me fait pas tellement peur, à part quelques moments où le tensiomètre grimpe un peu. Par contre, je trouve que la bande annonce est probablement la meilleur qu'on ait jamais faite de tout les temps:

Spoiler:
 

J'aime bien les Sentiers de la gloire, le docteur Folamour, Spartacus, mais là encore, rien qui ne me transcende.

Par contre dans la semaine j'ai vu Lolita et lui je l'ai trouvé vraiment génial. Pour moi c'est le chef d'oeuvre de Kubrick (pas taper pas taper je sais que les grands fans ne partagent pas du tout cet avis en général) Il est vraiment horrible, il met très mal à l'aise mais qu'est ce qu'il est fort je trouve! Ensuite, peut-être que cela tient aussi au fait qu'il s'agisse d'une adaptation d'un livre vraiment classique (il faut absolument que je le lise, je l'avais commencé en plus mais j'ai perdu le bouquin!!)

J'ai découvert à l'expo que Kubrick était maladivement perfectionniste, qu'il filmait chaque scène de toutes les façons possibles et imaginables afin de pouvoir bienfaire son choix au montage. Certaines scènes qui ont couté une fortune et demandé des semaines de tournage ne sont parfois finalement jamais apparues au montage final. Et ça ne m'étonne pas, les plans sont très réussis, l'ésthétique superbe etc mais pour moi il manque souvent LE truc en plus.

En fait pour moi le génie de Kübrick consiste surtout en ce qu'il a pu toucher à autant de genre sans faire aucun vraiment mauvais film (à mon goût et de ce que j'ai vu). Pour en revenir à l'expo, j'ai assisté à une conférence donnée par un certain emmanuel siety après la visite ("le cerveau et le monde:shining et après") qui était vraiment passionante et très bien faite (on était dans une grande salle de cinéma et ils projetaient des extraits ou des diapos, c'était super agréable) qui en gros mettait en relation shining (et plus généralement les films de kubrick) avec ceux d'autres cinéastes sur lesquels il a eu de l'influence comme Heineke, David Lynch, gus van sant... selon divers critères. Le conférencier a donc commencé en expliquant qu'il aurait pu rechercher des films dans le corpus des films d'horreur, étant donné le rapport important de Kubrick avec le cinéma de genre, mais qu'en fait les films de Kubrick visaient toujours à être l'apogée d'un genre tout en ne ressemblant pas du tout aux films de ce même genre et par cela difficilement imitables. Je sais pas si je suis très claire mais j'ai trouvé ça très intéressant et très vrai.

Cette conférence faisait partie d'un cycle de débats, tables rondes, rencontres et conférences données dans le cadre de l'exposition et si il y en a encore d'autre, je vous les recommande vraiment! (Pour se renseigner, il faut aller sur le site de la cinémathèque) Aussi, ils ont également organisé une diffusion de l'intégrale de Kubrick a la cinémathèque mais là, toutes les places sont déjà prises, même la séance d'orange mécanique fin mai est déjà complète. Moi j'avais voulu réserver (seulement deux jours à l'avance) des places pour la version longue de Shining qui passait le même soir mais il n'y avait plus de place, j'étais surdégoutée!!

Enfin pour en revenir à nos moutons l'expo était vraiment très sympa, c'était sur deux étages, films par films avec à chaque fois un résumé, des photos du tournage, des affiches, un écran sur lequel passait des extraits et commentaires, des citations de Kubrick, des coupures de journaus et surtout des costumes, des accessoires, comme le costume des droogies, les robes des petites filles et la machine à écrire de shining, l'impressionante collection de masques d'eyes wide shut (il faut que je le voie celui là!), etc...
Et puis petit bonus, les escaliers permettant de passer d'un étage à l'autre de l'expo étaient recouverts de la moquette orange à motifs en alvéoles mythique de shining sur laquelle danny roule dans les corridors de l'hotel avec son trycicle lol!

Enfin ça m'a bien donné envie de voir Barry Lyndon et Eyes wide shut et tous les films dont le conférencier parlait comme Funny games (il nous a montré le générqiue pour prouver les similitudes avec celui de shining je l'ai adoré), twin peaks, le septième continent, Elephant, et mullholland drive! Very Happy
Spoiler:
 


Dernière édition par zlabyab le Dim 1 Mai 2011 - 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9881
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Lun 25 Avr 2011 - 18:25

Merci du compte-rendu Zlabyab, j'ai bien envie d'aller la voir aussi.
Sale Panda avait mis le lien dans son post un peu plus haut ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16594
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   Lun 25 Avr 2011 - 23:01

Décidément même si je vivrais très très longtemps, je n'aurai pas assez de temps pour voir tout ce qu'il y a dans cette auberge! Pourtant ce n'est pas faute de farfouiller!, Laughing
Bref, j'ai découvert aujourd'hui ce topic fort intéressant sur Kubrick que j'aime beaucoup, même si je n'ai pas vu tous ses films.
Je peux vous dire que lorsqu'il est sorti, Orange mécanique a fait couler beaucoup d'encre et de salive! A l'époque, la violence n'était pas aussi étalée dans les médias et c'est pourquoi il était d'ailleurs, interdit au -16 ans si je ne m'abuse? Résultat, ça cultivait l'envie de franchir l'interdit et de le voir. Je ne l'ai vu qu'une 10aine d'années plus tard et ça m'a impressionné. Je l'ai revu récemment et je ne lui ai pas trouvé le même effet, évidemment! Le contexte a changé! Mais cela n'empêche pas que c'était un film dit d'anticipation et assez visionnaire!
J'ai, également vu Spartacus, Shinning, Le docteur Folamour Eyes Wide Shut...! J'aime assez le style Kubrick pour ce côté complexe qui fait qu'on ne comprend jamais tout à fait ses films et qu'on trouve à chaque fois du nouveau en les regardant. Inépuisables!
J'irai bien voir l'expo, Merci Zlabyab pour cet avant goût!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce grand monsieur Kubrick   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce grand monsieur Kubrick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ce grand monsieur Kubrick
» Monsieur Barbichou
» Jaquette livre Trilby
» Un grand monsieur viens de partir !!!!
» Hommage a un grand monsieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: