Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Luis Sepùlveda

Aller en bas 
AuteurMessage
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze
avatar

Nombre de messages : 3275
Age : 28
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Luis Sepùlveda   Dim 13 Fév 2011 - 21:46

Ce soir je me suis rendue compte que cet homme absolument extraodinaire n'avait pas sa chambre dans l'auberge!

Alors laissons faire Wiki-mon-ami pour une courte biographie:

Luis Sepúlveda est un écrivain chilien né le 4 octobre 1949 à Ovalle.
Son premier roman, Le Vieux qui lisait des romans d'amour, traduit en trente-cinq langues, lui a apporté une renommée internationale. Son œuvre, fortement marquée par l'engagement politique et écologique ainsi que par la répression des dictatures des années 70, mêle le goût du voyage et son intérêt pour les peuples premiers.

Il milite très jeune dans les Jeunesses communistes en 1961. Étudiant, il est emprisonné par le régime du général Augusto Pinochet et séjourne deux ans et demi à Temuco, prison pour opposants politiques : « A la fin d’un procès sommaire du tribunal militaire, en temps de guerre, à Temuco en février 1975, au terme duquel je fus accusé de trahison de la patrie, conspiration subversive, et appartenance aux groupes armés, entre autres délits, mon avocat commis d’office (un lieutenant de l’armée chilienne) est sorti de la salle - nous sommes restés dans une salle à côté - et, euphorique, m’a annoncé que ça s’était bien passé pour moi : j’avais échappé à la peine capitale et j’étais condamné seulement à vingt-huit ans de prison. » Suspect Rolling Eyes Laughing
(Comme quoi tout est relatif....)

En 1977, grâce à l'intervention d'Amnesty International, Luis Sepúlveda est libéré. Sa peine de vingt-huit ans de détention est commuée en huit années d'exil en Suède.
En fait, le jeune homme va voyager et sillonner l'Amérique du Sud. Il séjourne en Équateur, où il fonde une troupe de théâtre dans le cadre de l'Alliance française ; puis au Pérou, en Colombie et au Nicaragua.
En 1978, il partage pendant un an la vie des indiens shuars dans le cadre d'un programme d'étude pour l'UNESCO afin d'étudier l'impact de la colonisation sur ce peuple. Au Nicaragua, il s'engage dans la lutte armée aux côtés des sandinistes (il intègre en 1979 la Brigade Internationale Simón Bolívar).
Après la victoire de la révolution, il travaille comme reporter.

A partir de 1982, Luis Sepúlveda s'installe en Europe. Il travaille avec Greenpeace de 1982 à 1987 sur l'un de ses bateaux. L'écrivain s'établit ensuite dans les Asturies, dans le nord de l'Espagne. Il milite à la Fédération internationale des droits de l'homme.

Sa bibliographie:
1992 : Le Vieux qui lisait des romans d'amour
1993 : Le Monde du bout du monde
1996 : Un Nom de toréro
1996 : Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler
1996 : Le Neveu d'Amérique
1997 : Rendez-vous d'amour dans un pays en guerre
1998 : Journal d'un tueur sentimental
1999 : Hot Line
1999 : Yakaré
2001 : Les Roses d'Atacama
2003 : La Folie de Pinochet
2005 : Une sale histoire
2005 : Les Pires Contes des frères Grimm (coécrit avec Mario Delgado Aparain)
2008 : La lampe d'Aladino et autres histoires pour vaincre l'oubli
2010 : L'ombre de ce que nous avons été

Voilà; so long my friend Wiki!




C'est d'ailleurs grâce au forum que j'ai découvert cet auteur et son premier roman Le Vieux qui lisait des romans d'amour. D'abord avec un titre pareil, cela ne pouvait que m'attirer. J'ai été très surprise de me retrouver devant un tout petit livre qui se lit en moins de deux heures. Et j'ai été prise dès le début à fond, dans cette drôle d'histoire loin d'être conventionnelle. Je n'avais encore jamais vu une telle facon d'écrire et surtout de raconter les histoires.


Le cadavre d'un homme est retrouvé sur une pirogue, en pleine forêt amazonienne, et les habitants d'El Idilio accusent aussitôt les indiens. Antonio José Bolivar, un vieux monsieur, qui vit de facon très sauvage depuis très longtemps près de la jungle reconnait pourtant là l'œuvre d'un félin. Ce passionné de romans d'amour (très kitsch les romans d'ailleurs) va s'enfoncer dans la forêt, à la poursuite de la bête.


j'aime beaucoup la dernière phrase, très simple et belle:

Spoiler:
 


J'ai vraiment eu le coup de coeur pour ce petit roman.
Spoiler:
 

J'ai également lu Journal d'un tueur sentimental (mais je l'ai moins aimé, la fin m'a beaucoup énervée) et j'ai terminé Hotline ainsi que Yakaré cet après-midi.

Hotline était trés sympa (un policier puni pour avoir refusé de se plier aux crimes d'un militaire se retrouve dans un bureau à s'occuper des problèmes des téléphones roses)
Et j'ai beaucoup aimé Yakaré (la vengeance des indiens envers les européens qui viennent détruire et vendre les crocodiles sacrés pour eux et qu'ils protègent de leurs vies. Très belle lecon de vie)

C'est toujours très court et beau à lire. Bref tout ca pour dire, je vous le conseille.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Dim 13 Fév 2011 - 22:22

Merci d'avoir ouvert cette chambre à Luis Sepulveda, Accalia. J'ai lu il y a longtemps (dans une phase "sud-américaine") Le vieux qui lisait des romans d'amours ainsi que Le neveu d'Amérique et (je crois) Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler.
Mes souvenirs sont hélas imprécis mais je me retrouve dans ce que tu dis de sa façon de raconter ses histoires. Tu me donnes envie de découvrir ses ouvrages plus récents.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24048
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Dim 13 Fév 2011 - 23:20

Je ne sais plus par quel hasard j'ai mis Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler sur ma PAL il y a quelques semaines, je crois que c'est le titre qui m'a interpelée et de vagues souvenirs de commentaires positifs sur l'auteur. En tout cas ce topic m'indique que j'ai bien fait. De même que la réaction enthousiaste de ma fille, qui l'a adoré après que je lui ai mis dans les mains sans l'avoir encore lu.

Merci pour l'ouverture de ce topic, Accalia. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.
[/url]
Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa [url=https://servimg.com/view/20001968/9]
Revenir en haut Aller en bas
Meha
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 30
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Lun 14 Fév 2011 - 17:03

Je n'en ai lu que deux. Le vieux qui lisait des romans d'amour (que j'ai préféré) et journal d'un tueur sentimental. à chaque fois j'ai été frustrée, je trouvais les romans beaucoup trop courts, et voulais que ca continue.

J'ai trouvé le journal... très original, la fin m'a également laissée un peu perplexe, mais très bon tout de même.
Pour le vieux ... on a l'impression d'entrer dans un monde à part, de découvrir une nouvelle vie. Je ne sais pas comment il réussi à nous faire nous attacher à ses personnages, à ces lieux en aussi peu de pages, mais ce livre est génial!

Merci pour la biographie, je ne savais pas qu'il avait vécu autant de choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze
avatar

Nombre de messages : 3275
Age : 28
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Dim 24 Avr 2011 - 8:55

Durant ces vacances, j'ai lu L'histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler.

Ce petit roman - qui est plutôt pour enfants- est frais, charmant et on en sort avec un petit sourire aux lèvres: c'est ce que j'adore avec cet auteur.

On ne se prend pas la tête, mais on en sort avec une lecon de la vie, simple et brutale.
Vraiment les mamans du forum n'hésitez pas à lire ce roman à vos enfants:
Il est très court, les animaux parlent, ont leur propres vies, trouvent les réponses dans l'encyclopédie et les poèmes et les humains sont de gentils idiots qui ne se rendent pas compte de ce qu'ils font comme erreur avec la terre.

Ce n'est pas mon Sepúlveda préféré, mais j'ai passé un agréable moment et je garde ce livre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Dim 24 Avr 2011 - 9:41

Je n'avais pas vu ce topic. Je connaissais cet auteur de nom et en février j'ai lu de lui Journal d'un tueur sentimental mais je n'ai pas aimé.

Le livre est très court, le héros m'a vite agacé et je l'ai trouvé vulgaire et puis la fin ne m'a pas plu du tout! J'ai préféré de loin les deux autres personnages que le tueur.
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10838
Age : 28
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Mar 27 Déc 2011 - 11:51

J'ai lu Le vieux qui lisait des romans d'amour ce week end et j'ai failli oublier de poster Razz
Merci Accalia de m'avoir fait découvrir ce roman, j'ai beaucoup aimé!
Il es trop court malheureusement, en moins de 2h c'est fini!
J'ai bien aimé l'ambiance et puis le style est vraiment très bien Smile
Et je suis d'accord pour la dernière phrase
Revenir en haut Aller en bas
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze
avatar

Nombre de messages : 3275
Age : 28
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Mar 27 Déc 2011 - 12:40

Je suis ravie que cela te plaise cheers ! J'aime beaucoup cet auteur, il est plein de poésies sur des thèmes souvent assez durs, cela fait bien passer le message!

Et puis cette dernière phrase quoi...
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9274
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Mar 27 Déc 2011 - 12:43

J'étais passée à côté de ce topic. Merci Accalia (et les autres), tu m'as donné envie de découvrir cet auteur (et de le faire découvrir autour de moi). J'avais entendu des passages de ses oeuvres lus à la radio par Bernard Giraudeau et cela m'avait donné des idées cadeau (pas encore concrétisées à vrai dire Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8100
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   Jeu 28 Nov 2013 - 12:28

J'ai lu hier le Journal d'un tueur sentimental et j'ai bien aimé cette première incursion dans l'univers de Luis Sepulveda. Very Happy 

Au cours de ce récit, nous suivons un tueur à gages, qui, pour la première fois de sa carrière, va se laisser troubler par ses sentiments alors qu'il travaille sur un "contrat" important. La fin ne m'a pas totalement surprise, je me suis doutée en cours de route

Spoiler:
 

mais j'ai bien aimé l'écriture et l'humour du texte. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 23
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Luis Sepulveda   Sam 15 Oct 2016 - 23:16

J'ai découvert cet écrivain cet été, en pleine plongée dans la littérature sud américaine. cheers
J'ai lu Le vieux qui lisait des romans d'amour et j'ai absolument adoré, je me joins à vos remarques. Mon auteur préféré étant Gabriel Garcia Marquez, j'ai retrouvé un peu de réalisme magique dans cette histoire et surtout le portrait de ce vieux sage. Je n'ai rien à ajouter... Le vieux qui lisait des romans d'amour fait partie de ces livres que l'on ouvre pour ne les refermer qu'à la phrase finale, avec l'impression au coeur d'avoir lu quelque chose de grand et essentiel.

Dans la foulée j'ai aussi dévoré Les roses d'Atacama et je relis quelques histoires de temps en temps. J'ai trouvé le style moins beau que dans Le vieux qui lisait des romans d'amour, mais la beauté et l'amour qui se dégagent dans les portraits de ces héros anonymes, et leur engagement quel qu'il soit dans un monde où ces valeurs sont bien peu souvent reconnues, rend cet ouvrage très précieux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luis Sepùlveda   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luis Sepùlveda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sepùlveda, Luis] Histoire d'une mouette et d'un chat qui lui apprit à voler
» Luis Sepùlveda
» Luis SEPULVEDA: Le vieux qui lisait des romans d'amour
» Luis Sepúlveda
» Luis SEPÙLVEDA (Chili/Espagne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: