Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8550
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Lun 31 Jan 2011, 12:26

KAWAKAMI Hiromi est née en 1958 à Tokyo et elle a remporté en 2000 le prix Tanizaki pour "Les Années Douces" (il semble que ce soit un équivalent de notre prix Goncourt).

Pour mon premier roman japonais, j'ai été attirée par ce roman, essentiellement pour son titre et sa couverture




Le petit texte figurant en quatrième de couverture et les citations élogieuses ont fini de me convaincre.

Présentation de l'éditeur :

Citation :
Tsukiko croise par hasard, dans le café où elle va boire un verre tous les soirs après son travail, son ancien professeur de japonais. Elle est, semble-t-il, une célibataire endurcie, quant à lui, il est veuf depuis de longues années. Et c'est insensiblement, presque à leur cœur défendant, qu'au fil des rencontres les liens se resserrent entre eux. Des rencontres, il y en a beaucoup. Le livre choisit de n'en raconter qu'une douzaine, chacune comme un récit à part. La cueillette des champignons. Les poussins achetés au marché. La fête des fleurs. Les vingt-deux étoiles d'une nuit d'automne... Ces histoires sont tellement simples qu'il est difficile de dire pourquoi on ne peut les quitter. Peut-être est-ce l'air du bonheur qu'on y respire, celui des choses non pas ordinaires, mais si ténues qu'elles se volatilisent quand on essaie de les toucher. Ce livre agit comme un charme, il capte en plein vol la douceur de la vie avant qu'elle ne s'enfuie.


Mais j'ai été déçue ...je me suis un tantinet ennuyée à la lecture de cette histoire No . Les personnages ne m'ont pas paru très incarnés, le personnage du maître ne m'a intéressée. Mon attention s'est éveillée quand la narratrice amorce une histoire d'amour avec un ancien camarade de lycée, mais en vain... j'avoue que j'ai même lu la fin sans être très attentive Embarassed pressée d'en finir et de passer à autre chose No

Ceci étant dit, c'est très bien écrit (en tout cas, la traduction, signée Elisabeth Suetsugu, est agréable) et en plus, il parait (source MissAcacia sur un autre topic) que ce roman a été décliné en manga par Taniguchi dont j'aime bien le travail ...

Mais pour terminer sur une note positive, ce roman m'a permis de remplir une de mes résolutions littéraires lol!
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Lun 31 Jan 2011, 17:17

Je me demande si tu ne vas pas te faire taper sur les doigts Serendipity. Wink

Pour en revenir au sujet, j'aime beaucoup la couverture de ce livre. A propos de ta déception, je crois que la littérature japonaise est souvent assez détachée, et forcément ça bouleverse nos habitudes. Very Happy Je ne suis pas spécialiste du tout, mais il y a peut-être des auteurs japonais plus faciles pour commencer avec cette littérature.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6602
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Mar 01 Fév 2011, 13:06

Serendipity, je me permets de remettre ici un commentaire que je t'ai fait en substance directement. Wink

J'ai raté l'adaptation BD de Taniguchi (je confirme qu'elle existe) à la bibliothèque samedi (il a été emprunté presque sous mon nez !) et ils n'ont pas le roman.
Dommage car après ce que tu en dis, j'aurai bien comparé avec les Petits contes du printemps de Sôseki qui sont de brèves tranches de vie, des "impressions soleil levant" (sans mauvais jeu de mot) littéraires.
bref, tout ça pour dire que je vais sûrement me laisser tenter malgré mes bonnes résolutions (pardon ô vertigineuse PAL) mais en commençant par l'adaptation BD, pour une fois.

Taniguchi aime bien adapter ce genre d'histoires qui n'en sont pas car ta description me rappelle furieusement "L'homme qui marche" ou "le gourmet solitaire" (mon butin de samedi à la bibli) et dans une moindre mesure "L'orme du Caucase".

Enfin je plussoie MissHoneychurch pour le peu que j'ai vu de littérature japonaise (et aussi pour la couverture du livre qui est bien jolie, merci de l'avoir mise).


Dernière édition par MissAcacia le Mar 01 Fév 2011, 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 49518
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Mar 01 Fév 2011, 13:23

J'ai vu la version Taniguchi, elle me plaisait bien, et l'achat en est prévu ! Effectivement elle me tente plus que le roman ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8550
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Mar 01 Fév 2011, 21:14

J'ai vu ce we en librairie que le manga de Taniguchi comportait un 2è tome qui vient a priori de sortir récemment (est-ce le dernier d'ailleurs, du coup je m'interroge ...)

Désolée pour le HS qui suit :
MissHo : je n'en resterai probablement pas là avec les auteurs nippons car j'ai deux livres de Yasushi Inoué dans ma PAL ...
S'agissant du rangement du topic, je crois que la chose n'a pas été définitivement tranchée et par souci de cohérence, j'ai posté dans la partie littéraire. Ouvrir ce topic dans la partie télévision ne me paraissait pas logique et pas forcement de nature à permettre un echange avec des lecteurs / lectrices - je pense notamment aux personnes qui fréquentent peu ou depuis peu le forum. Mais si une position contraire avait été adoptée, je ne doute pas que mon topic serait déplacé Wink
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Mar 01 Fév 2011, 23:52

[je continue le HS] Il a effectivement été décidé de regrouper dans l'aquarium tous les topics ayant un rapport avec l'Asie, qu'il s'agisse de livres, ciné, tv, nourriture, culture ou autre (accessoirement, on laisse ce sous forum dans la partie tv du forum parce qu'on y parle quand même à 80% de séries tv, mais pas que ^^).
Mais comme je comprends les réticences que ce "bazar (très bien) organisé" peut déclencher, je laisse en général le topic-pas-à-la-bonne-place à sa (mauvaise) place pendant quelques temps, histoire qu'il trouve son éventuel public - mais bon, l'expérience a montré que ... heuuuu Rolling Eyes Laughing - puis je le déplace et je mets à jour le topic récapitulatif qui se trouve ici Arrow
Donc non, ton topic ne sera pas perdu au fin fond de l'aquarium ^^, et pour peu que des lecteurs s'intéressent à la littérature asiatique, ils n'auront qu'à chercher en toute logique dans le sous forum "autres auteurs", et ils tomberont obligatoirement sur le topic "littérature asiatique" (qui est d'ailleurs régulièrement mis à jour et ne tombe jamais dans les profondeurs du forum). C'est magique ^^


Pour faire plus constructif, je trouve la couverture très jolie, mais au vu de ton avis moyennement enthousiaste, je ne suis pas sûre de sauter le pas Embarassed

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
jennie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Lun 07 Fév 2011, 10:58

Ce livre me faisait de l'oeil depuis quelque temps déjà car j'ai envie de découvrir la littérature japonaise. J'ai adoré le seul livre japonais que j'ai lu jusqu'à maintenant :
Un cri d'amour au centre du monde qui est vraiment très beau.
La couverture du livre Les années douces est jolie mais j'ai été un peu refroidie par des commentaires peu enthousiastes ( apparemment, beaucoup se sont ennuyées en le lisant, comme Serendipity) alors pour l'instant, j'ai juste feuilleté quelques pages. Et je suis tombée sur des extraits où ça parlait pas mal de nourriture. Genre: les personnages vont dans un resto et on a le descriptif de ce qu'ils mangent. Mais peut-être que ça ne concernait qu'une page. Je n'ai pas lu le livre.
Je suis allée faire un tour dans l'Aquarium mais pour l'instant, il y a pas beaucoup de livres japonais qui me tente ( ou alors je suis trop exigente Very Happy ).
J'essaierais peut-être les Contes du printemps dont parle Miss Acacia. La couv' du livre est jolie aussi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
tsubame
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/01/2011

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Ven 11 Fév 2011, 15:32

J'ai terminé récemment le manga de Taniguchi tiré du livre de Kawakami et je dois dire que j'ai bien aimé

Citation :
Dans le café où elle a ses habitudes, une trentenaire, Tsukiko, fait la connaissance d’un homme solitaire et élégant, de plus de trente ans son aîné. Elle réalise qu’elle le connaît : il fut autrefois son professeur de japonais. Elle est célibataire, il est veuf. Complices, ils prennent l’habitude de se revoir dans le même café, au hasard de leur emploi du temps, puis, bientôt, d’improviser des sorties ensemble. Insensiblement, à petites touches légères, une connivence s’établit, puis une véritable affection, et peut être même…

Ce sont ces rencontres que retracent une à une les chapitres des Années douces, chacune comme une histoire à part entière : la cueillette des champignons, les poussins achetés au marché, la fête des fleurs ou les vingt-deux étoiles d'une nuit d'automne. Un récit pudique et délicat, tissé de bonheurs fugaces et d’enchantements saisis au vol : Jirô Taniguchi au meilleur de son art.

Comme à son habitude Taniguchi arrive à bien retranscrire les sentiments au travers de scènes de la vie de tous les jours.
Un très bon recueil même si j'ai préféré quartier lointain pour la densité de son histoire.

Il y a également un entretien entre Kawakami et Taniguchi à la fin du 2e volume. C'est là que j'ai appris que les deux derniers chapitre où on découvre Tsukiko enfant ne sont pas dans le livre mais font partie d'un recueil illustré de Kawakami écrit par après.

Le livre me tentait bien mais j'avoue avoir également été refroidie un peu par la critique moyenne faite.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8550
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Ven 11 Fév 2011, 15:50

J'espère que ce n'est pas mon post qui vous refroidit les filles. J'adorerais que quelqu'un me montre à quel point je suis passée à côté de cette lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21421
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Mar 07 Juin 2011, 10:05

Je ramasse le gant Serendipity... Autant le dire tout net, j'adore ''Les Années Douces''.

C'est du Rohmer façon Japon. Une chronique douce-amère sur la vie qui passe et dont on ne peut rien retenir.



C'est très très Japonais dans le contexte culturel et leur attitude philosophique, je lui trouve des liens de filiation direct avec le Genji du 11eme siecle. La même pensée vagabonde et nous incite à prendre conscience dans la notion d'impermanence si fondamentale la-bas. (Notre attitude est tellement différente... souvenez-vous de l'attitude toute japonaise pendant le tsunami... ils sont ainsi, philosophe, conscients et respectables dans tout)

Si vous n'êtes pas un petit peu pénétrés de la mentalité du Pays du Soleil Levant, je comprends que vous restiez en dehors du livre, sans chance de réussir a plonger dans le roman.

Certaines des scènes du livre renvoient à des traditions, tout prend alors une signification particulière.

Galy pourrait l'exprimer mieux que moi, les Japonais ont une passion pour l'observation de la nature et le fil des saisons. C'est un sport national ! l'on mange, l'on se vêt, l'on raisonne printemps... l'on s'exprime printemps comme l'on change de vaisselle pour chaque saison : c'est un rituel venu du fond des âges et le monde moderne magnifie encore plus cette tendance !
"Les Années Douces'' accessibles pour un futur voyageur (touriste) se préparant à visiter le Japon.

Contrairement à "Pays de Neige" de Yasunari Kawabata (prix Nobel de littérature tout de même) dont l'histoire me poussait dans les retranchements de ma compréhension de la culture nippone (j'avais du mal à être sure de l'interprétation à donner aux comportements des personnages... j'en avais plusieurs, j'étais incapable de détecter toutes les pistes laissées par l'auteur), les évocations évidentes pour un Japonais ne l'était pas toujours pour moi.

En résumé, il ne faut pas aborder ces romans lointains avec notre bon sens cartésien et gaulois... sinon c'est la déception.

Il faut les aborder comme l'histoire des ''Asa Gao'' (traduction littérale ''visage du matin''), ou volubilis, ou ipomées et se dire :

"Il était une fois, a Kyoto, un moine zen passe maitre dans l'art de cultiver les ipomées. Il devint célèbre dans toute la capitale pour la beauté extraordinaire de ces fleurs. Le général en chef de l'armée de l'empereur en entendit parler et décida d'aller voir le jardin extraordinaire du temple au nord de Kyoto entretenu par ce moine. Celui-ci fut averti de la visite du grand guerrier.
(Remarque : ce n'est pas évident dans une contexte européen qu'un général en chef se préoccupe de contempler des fleurs... ).

Le jour ou le général vint au jardin, quelle ne fut pas sa stupéfaction, toutes les fleurs qui les jours précédents qui cascadaient le long des lianes volubiles avaient disparues. Elles avaient été cueillies. Fou de rage devant cet affront du jardinier moine à son honneur, le général se précipita dans le temple afin de tuer le responsable de cette déplorable action.

Et là, juste éclairée par un trait de lumière, portée par un vase à la délicate couleur céladon (vert très délicat), une seule fleur d'ipomée. Parfaite.

Le moine avait sacrifie toutes ses consoeurs pour ne garder que la plus belle, celle dont la perfection représentait à elle seule toute l'âme de la fleur.

Le général, submergé par l'émotion devant tant de beauté, tomba a genoux, et oubliant sa colère, il pleura.


... Voila, voila. C'est idiot comme histoire, vu de France, mais moi je l'adore. Je trouve qu'elle résume bien la recherche du beau japonais, telle que je l'ai comprise.

Quand on lit un roman de la-bas, il faut se laisser aller pour que les images créées dessinent cette peinture parfaite, cet instantané merveilleux mais déjà perdu. Quelques heures et la délicate corolle d'ipomée ne sera plus que soies froissées... décomposées.

C'est pour cela que leurs romans sont toujours entre rire et larmes, car si l'on né shinto, avec un panthéon de dieux multiples et souvent facétieux, on meurt bouddhiste, dans le renoncement au monde.


lol et je recommande cette lecture...


Un exemple pour mieux comprendre ce qui nous sépare : quand un occidental voit des nuages qui s’étirent dans le ciel en longs rubans à l’automne, il ne va pas faire systématiquement un gros coup de blues. Alors qu"un héros ou une héroïne du pays du soleil levant va très vraisemblablement faire un méga spleen, avec si il/elle est doué(e) un haiku associant les nuages aux souvenirs d’un être cher et du jour ou il a disparu (fumées de crémation / nuages, une association d’idées classique au Japon. Sauf que si tu ne sais pas, tu ne vas pas comprendre pourquoi tu passes 4 pages à pleurer à cause des nuages dans le ciel ! lol Je le signale parce que c’est un des passages poignants du Dit du Genji… quand on l'a lu ! ). Tout Japonais a en mémoire une kyrielle d'ancêtres et agit en fonction de .... pas nous.
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Dim 01 Mar 2015, 14:20

J'ai enfin lu Les années douces que je devais bien avoir dans ma PAL...depuis 2 ans Very Happy J'ai bien aimé le style du récit, poétique et délicat.
Ce sont des tranches de vies, il ne s'y passe rien d'extraordinaire (comme la vie normale) mais ce sont des petits riens qui comptent pour les 2 personnages du roman.
J'ai trouvé un petit côté Barbara Pym (sans la touche british, of course Very Happy ) dans ces descriptions du quotidien.
Pour moi, ce fut une lecture franchement très agréable et apaisante. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6602
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Mer 11 Mar 2015, 20:00

Merci pour ton avis, Jennie. Tu m'as redonné envie de le lire, je raffole des tranches de vie japonaises (je rejoins tout à fait Fée Clochette). Je viens de l'acheter... yapluka Rolling Eyes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6602
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Sam 28 Mar 2015, 23:20

Double post pour la bonne cause, je l'ai presque fini.

Bon, eh bien je suis plutôt de la Fée Clochette & Jennie team, j'apprécie beaucoup ma lecture. C'est effectivement un roman "tranche de vie", un peu flottant, rempli d'impressions glanées par la narratrice, qui elle-même donne l'impression de se laisser porter par la vie, pas intéressée du tout par les objectifs classiques d'une femme japonaise (se marier, avoir des enfants, une maison, etc...). J'aime beaucoup la description de petits moments qui émaillent le récit, comme les tranches de poulpe qui remontent dans l'eau bouillante, les pétales de cerisiers qui tombent dans le verre de saké, les petites bêtes qui grouillent sur le sol de la forêt quand on s'arrête pour souffler un peu et que l'on regarde par terre... etc.
Et puis, il y a tout les non-dits, les sentiments non exprimés (le Maître Matsumoto est un spécialiste), les regrets, les petites vexations rentrées (les silences entre Tsukiko et sa mère, par exemple).
Enfin, voilà encore une ode à la gourmandise, remplie de plats plus alléchants les uns que les autres (et très largement arrosés Rolling Eyes ).
Je compléterai un peu mon avis quand je l'aurai tout à fait fini.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 49518
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Dim 29 Mar 2015, 00:26

J'ai beaucoup aimé "les années douces" dont le titre, déjà, m'avait alléchée ! cheers Cette relation improbable et particulière entre la narratrice et le professeur, leurs conversations, la délicatesse du trait, la simplicité fascinante de l'histoire, comme ces dessins qui évoquent un monde en trois coups de pinceaux d'encre sur une feuille blanche, tout m'avait charmé. "le temps qui va, le temps qui vient" m'a moins envoûtée, bien que très attachant.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6602
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Dim 29 Mar 2015, 18:41

Je confirme ma bonne impression. La fin m'a paru émouvante avec
Spoiler:
 
Le personnage du professeur est un curieux mélange de politesse guindée et de réserve (ce qui fait que l'on a plutôt des non-conversations que des conversations entre Tsukiko et lui et ce qui lui donne une aura de mystère assez trompeuse) et de liberté d'esprit et d'assurance, une fois la première barrière passée, qui ressort bien du récit entrecoupé de sa vie privée "d'avant". Il a aussi un petit côté caustique qui me plaît assez.
Spoiler:
 
Et puis j'aime bien cette histoire de rencontre
Spoiler:
 
Et en filigrane, un petit degré supérieur de conscience sur le temps qui passe, comme le soulignait Fée Clochette.

J'aime bien l'image des trois coups de pinceaux sur la feuille blanche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10140
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Dim 29 Mar 2015, 18:53

Comme je compte le lire prochainement, je me suis forcée à ne pas ouvrir tes spoilers MissA Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10140
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Jeu 16 Avr 2015, 21:14

Je viens de terminer Les années douces et j'ai énormément aimé: à raison d'un petit chapitre à chaque trajet de RER je l'ai lu bien tranquillement Smile
J'aime bien ces histoires "tranches de vie", c'est doux, c'est lent mais c'est beau.
J'ai vraiment passé de très bons moments avec ce livre et je crois que je peux dire que j'aime définitivement la littérature nippone! study
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6112
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Sam 14 Jan 2017, 13:59

Je remonte un peu ce topic pour vous parler de Soudain, j'ai entendu la voix de l'eau, sorti en France en 2016 aux éditions Picquier (traduction Elisabeth Suetsugu).

J'ai attrapé ce livre complètement au hasard dans les rayonnages à la Fnac, sans connaître l'auteur. De mémoire, c'est le premier livre de littérature japonaise que je lis... mais je m'y suis complètement sentie en terrain connu. Je ne vais pas y aller par 4 chemins, j'ai adoré ce roman, poétique, réconfortant, doux-amer, et je vous le conseille vivement.


Citation :
Un frère et une sœur reviennent vivre dans la maison de leur enfance. Là où dort enfoui le temps du bonheur, des désirs les plus secrets et les plus interdits, prêts à se réveiller. L'odeur du beurre fondu, les crissements d'un drap de lin, la ritournelle des cigales de montagne, le tic-tac lancinant d'une horloge dans une chambre toujours fermée à clé… Quelle est cette sensation qu'on ne peut oublier, et qui fait encore chavirer le cœur ?

Les souvenirs s'emmêlent, le trou noir de l'attentat au gaz sarin de 1995 et la douceur des lèvres du premier baiser, ils passent de l'ombre à la lumière en révélant les liens invisibles qui unissent une famille ; suspendu à ce murmure fragile et tenace comme le fil de la vie, le lecteur retient son souffle.

Le point délicat est le sujet de l'histoire. Même si c'est en filigrane, et toujours plein de réserve, ce qui habite la narratrice est son amour pour son frère. Le roman ne juge pas, il n'est pas malsain, bien au contraire, mais je comprendrais que ça puisse être rédhibitoire pour le lecteur (mieux vaut être prévenu donc ! Wink). Personnellement, je n'ai pas été dérangée. J'ai juste été très troublée. En peu de mots, l'auteur traduit un amour très puissant, et très tendre, c'est troublant vraiment...

Miyako, la narratrice, qui a la cinquantaine, se souvient de son enfance, de sa famille, de bribes de conversations. Le roman n'est pas linéaire, il navigue avec une grande fluidité entre les époques, les scènes de vie quotidienne, les moments d'émotions puissantes. Le style est très pur, mais sans la moindre sécheresse, c'est doux, et sensuel parfois.  I love you La plume de l'auteur est puissante dans la simplicité, et fortement évocatrice. Quelques mots suffisent à créer une atmosphère, on voit la vieille maison japonaise, le jardin, on devine les odeurs, le temps qu'il fait... Le personnage central du récit est la mère de la narratrice, présentée d'emblée aux antipodes de la japonaise traditionnelle, avec une personnalité forte, hors norme, étouffante sûrement, les enfants ne peuvent vivre sans elle... mais on ne le ressent pas comme ça au travers du regard de la narratrice, je ne me suis pas sentie étouffée.

Comme tous les ouvrages poétiques, difficile de donner une critique objective. On entre vraiment dans le domaine du ressenti. Je dirais juste que ce roman ressemble à la vie, mais à la vie sur laquelle on porterait un regard sage et philosophe, pas forcément résigné, mais simplement sans exigences. I love you On ressent que les personnages sont à fleur de peau, on ressent leur ennui, leur égarement face à l'absence de but de l'existence, les douleurs qu'ils ont traversées, leur solitude. Ce sont des thèmes graves, des sentiments pénibles. Mais il n'y a pas de colère. C'est ce que j'ai aimé dans ce roman. J'ai retrouvé des émotions personnelles, douloureuses, mais comme si elles avaient été enveloppées dans du coton, avec bienveillance.

Je ne veux rien dire de plus, je préfère vous laisser la surprise. Peut-être n'aimerez vous pas ce livre autant que moi. Il semblera sans doute passable aux habitués de littérature japonaise. Mais je lui ai trouvé une ambiance à part, comme un cocon paisible au milieu des tumultes du monde. Je suis gaie et mélancolique après l'avoir fini.

KAWAKAMI Hiromi (interview par Télérama) a écrit:
Tant que la vie est là, on peut connaître des instants lumineux sans nombre. Ce scintillement est précieux, sans équivalent. J'éprouve de l'amour pour cet éclat qui s'éteint à peine né. Il me donne de la joie. Il m'attriste aussi. Je crois pouvoir dire que c'est ce bref éclat que je tente d'appréhender et d'introduire dans mes œuvres.
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10140
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Sam 14 Jan 2017, 16:02

Merci pour ton avis Annwvyn, tu me donnes envie Smile
Je vais voir si je peux le trouver en médiathèque, sinon je te l'emprunterai à l'occasion si tu veux bien Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 49518
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Sam 14 Jan 2017, 16:58

Il est allé direct sur ma liste de bonnes résolutions !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6112
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Sam 14 Jan 2017, 19:18

Génial ! J'ai hâte de pouvoir en discuter avec vous. Le personnage de la maman m'a beaucoup intriguée en particulier. Smile J'espère que vous aimerez en tout cas. Peut-être que vous, qui avez plus l'habitude de la littérature japonaise, ne le trouverez ni meilleur ni moins bon qu'un autre. Razz

Ju, si tu veux je te l'apporte mercredi. On restera dans le thème Japon ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10140
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Sam 14 Jan 2017, 22:37

Je veux bien merci
Je vais bientôt commencer Les 47 ronins de Jiro Osaragi que je veux absolument lire depuis l'avis de Clinchamps !
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10140
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Lun 23 Jan 2017, 08:53

Finalement j'ai abandonné Les 47 ronins (j'ai bien trop de mal avec la traduction pour réussir à tenir pendant 1100 pages... J'en ai lu 100 pourtant mais c'est compliqué, j'y reviendrai peut-être un jour Wink) et j'ai lu en quelques heures Soudain, j'ai entendu la voix de l'eau (merci Annwvyn )
C'est très dur de passer après l'avis d'Annwvyn qui est très bien écrit, donc je vais me contenter de plussoyer et de dire que j'ai beaucoup aimé cette lecture !
Il faut se concentrer (sauts dans plusieurs époques différentes) mais l'écriture est si fluide que ça se lit tout seul... Et j'ai trouvé que c'était typiquement un roman japonais, au niveau du style d'écriture I love you Il ne se passe pas grand chose, mais j'ai totalement accroché, c'est si bien écrit I love you
Un beau moment de lecture study
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6112
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   Lun 23 Jan 2017, 09:46

Je suis vraiment très contente que tu aies aimé ce roman Ju. Smile J'avais vraiment trouvé que c'était un joli roman, avec une ambiance très japonaise. En tout cas, ça me donne encore plus envie d'attaquer Les années douces, que je me suis acheté, et que tu avais bien aimé aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.   

Revenir en haut Aller en bas
 
KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KAWAKAMI Hiromi, "Les Années Douces" et autres oeuvres.
» [Kawakami, Hiromi] La brocante Nakano
» [Kawakami, Hiromi] Cette lumière qui vient de la mer
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» Seinen: Les années douces - Volume 1 [Taniguchi, Jiro]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: