Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alain Fournier, le grand Meaulnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meha
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1071
Age : 29
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 15:53

Écrivain francais, mort en 1914 à 27 ans dans les tranchées. Il est surtout connu pour avoir écrit le grand Meaulnes, mais qqes correspondances et le début d'un autre livre ont également été publiés.
Son nom figure sur les murs du Panthéon de Paris dans la liste des écrivains morts au champ d'honneur pendant la guerre 1914-1918

OEuvres publiées

1913 : le Grand Meaulnes (publié de juillet à novembre dans La Nouvelle Revue française et chez Émile-Paul la même année)
La peinture, le cœur et l'esprit. Correspondance inédite (1907-1924). André Lhote, Alain-Fournier, Jacques Rivière
1925 : Correspondance avec Jacques Rivière
Lettres au petit B... (Le petit B est René Bichet, poète, ancien camarade du lycée Lakanal, ami d'Alain-Fournier et de Jacques Rivière)
Lettres à sa famille (1905-1914)
Miracles (poèmes)
Colombe Blanchet - Esquisses d'un second roman. Transcription d'un manuscrit de 133 pages éparses (esquisses et brouillons, notes préparatoires


Le grand Meaulnes

Francois Seurel (le narrateur) et Augustin Meaulnes sont tous deux écoliers dans le même village Le grand Meaulnes aime l'aventure, et entraîne Francois Seurel avec lui. Ils découvrent une fête étrange dans un lieu non moins étrange. Le Grand Meaulnes tombe amoureux de la soeur du marié, mais le mariage n'aura pas lieu, la mariée s'est enfuie. La fête prend fin et le grand Meaulnes et la jeune fille se séparent. Revenus à leur vie normale, le Grand Meaulnes n'arrive pas à oublier cette jeune fille, et quitte le village.
Francois Seurel part à la recherche de la jeune fille.

C'est un livre vraiment magique. Les descriptions, surtout de la fête font penser à un lieu imaginaire. Le Grand Meaulnes est très indépendant, comme si il savait ce qu'il cherchait, j'ai le souvenir d'un Francois, béat d'admiration qui s'accrochait à lui. (Mais peut être ai-je éxagéré ceci dans ma mémoire.
J'ai adoré la fin, elle donne envie de raconter une suite, je trouve.

À vous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9987
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 18:55

Je n'ai lu que Le Grand Meaulnes au collège et j'avais beaucoup aimé! C'est un très beau roman et l'histoire est très touchante. Je me suis sentie transportée dans cet univers le temps de ma lecture (et que demander de mieux à un livre? Smile )
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7528
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 19:03

J'ai lu ce livre en fin de primaire ou début de collège, persuadée que j'allais aimer, mais ça n'a pas été le cas, à ce moment là je n'avais pas été sensible à l'atmosphère du livre. No Je pense que je le relirais un jour. Wink
J'ai aussi vu le film, et pas aimé du tout du tout. Ce qui ne m'avait pas emballée dans le livre était encore plus flagrant, je trouve que ce roman ne se prête pas bien à l'adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
Vegas
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1869
Age : 25
Localisation : Au bord du lac de Pemberley, dans l'herbe, à l'entendre réciter des poèmes de Ted Hughes....
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 19:51

Pareil qu'Esperluette, j'ai lu le livre fin collège....Je l'ai trouvé à la fois perturbant et fascinant...Certains scènes sont très bien décrites dans toute cette atmosphère mystérieuse mais en même temps la fin m'avait laissé un goût bizarre... Je me rappelle m'être dite " Tout ça pour ça?!" Wink Je l'ai trouvé très beau, très triste mais en même temps je ne comprenais pas trop où voulait en venir l'auteur...Enfin c'est un vague souvenir d'enfance et c'est certain qu'une 2e lecture est plus que nécessaire Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://arts.e-monsite.com/
Meha
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1071
Age : 29
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 21:28

Je remarque que nous sommes nombreuses à dire l'avoir lu très tôt, voire trop tôt. C'était mon avis également, c'est pour ca que je l'ai relu il y a 3-4 ans.
Pour quel âge le conseilleriez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 21:42

Je vais répéter ce que j'ai dit sur l'autre topic^^

Le livre a toujours fait partie de la mince bibliothèque familiale et vers mes 10 ans j'ai voulu le lire...je me suis arrêtée au moment où Meaulnes disparait quand il veut aller chercher les grands-parents de son ami. Je ne sais pas pourquoi, impossible de continuer, ça m'ennuyait trop. Pendant quelques années j'ai retenté à plusieurs reprises et je m'arrêtais toujours au même moment. Et un jour vers 14 ans le déclic, j'ai réussi à le lire en entier et j'ai beaucoup aimé I love you
Je pense qu'il ne faut pas le lire trop tot, la fin du collège, voire le lycée, ça me parait une bonne période Very Happy

Je n'en ai pas beaucoup de souvenirs, mais j'aimais beaucoup l'évocation de la fête et les personnages, il faudrait que je le relise un jour!

J'étais tentée de voir le film quand il est sorti au ciné mais finalement il ne me tente plus trop.



Dernière édition par nathy's le Mar 18 Jan 2011 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9987
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 21:44

Je dirais pas avant fin du collège voire lycée.
Je l'avais lu une première fois étant assez petite mais ca ne m'avait pas marquée, je n'en avais aucun souvenir. Par contre quand je l'ai relu plus tard (lycée peut-être) j'ai beaucoup plus apprécié ma lecture!

Je vois que j'ai mis pareil que nathy's Wink[
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 6061
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 22:06

Je me souviens avoir commencé à penser lire Le Grand Meaulnes en 6ème. Ma prof de français nous parlait de belles dames, de robes et de chevilles toujours cachées... drunken
Finalement, je l'ai lu beaucoup plus tard (fin collège, début lycée peut être ? ou pendant le lycée ?). En fait, ce livre m'a laissé très peu de souvenirs. L'ai je lu à moitié, puis en entier ? Ou direment en entier ? Comment est ce que le roman finit ? (le "tout ça pour ça !" de Vegas me semble familier Smile ). Ai-je aimé ou m'a t'il laissée indifférente ? Une seule image me revient en tête : je lis Le Grand Meaulnes lors d'un voyage en voiture.

Il ne me reste pas grand chose du roman donc. Comme si j'en avais juste rêvé la lecture. C'est peut être l'ambiance que j'ai rencontrée dans le roman qui m'a fait cet effet là (un peu magique, un peu triste, un peu surréaliste...) mais je ne peux rien dire de plus. Pour moi aussi, une relecture s'impose !

En revanche, j'ai vu le film, et je m'en souviens. J'avais trouvé que la qualité du film n'était pas au rendez vous, que les images de campagne sur grand écran faisaient presque "téléfilm". Ma maman (venue avec moi) avait trouvé que Clémence Poésy n'était pas une "héroïne assez romantique/romanesque". Et puis il y avait aussi ces fameux problèmes de budgets qui faisaient que Jean Baptiste Maunier jouait le rôle du héros du début à la fin (et non, lui ajouter de la moustache, ne le faisait pas vieillir lol!). La scène de la fête m'avait semblé assez magique en revanche... Mais bon. Je n'en ai pas gardé un souvenir impérissable, et je ne suis pas certaine que ce soit le film du siècle. Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5402
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mar 18 Jan 2011 - 22:20

Merci pour l'ouverture du topic Meha Very Happy

C'est un livre que j'ai trouvé envoûtant pour ma part I love you C'est une histoire avec laquelle il faut se laisser porter pour que la magie opère. Il déboussole et appuie beaucoup sur les impressions, et c'est peut-être pour ça qu'il a déplu à certaines qui l'ont lu jeunes Wink

Je n'ai pas vu le film, et je n'en ai aucune envie, mais je me ferais bien une relecture Smile
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5625
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Jeu 2 Avr 2015 - 12:59

Je n'ai lu qu'une seule fois Le grand Meaulnes et j'en avais été terriblement déçue, sans doute lu trop jeune ; je m'attendais à une histoire, et c'était tellement léger, que j'ai le souvenir de m'être dit "tout ça pour ça" ...

Il y a aussi des livres qui captent l'esprit de leur temps, et qui sont incompréhensibles pour des lecteurs du siècle suivant ; j'ai toujours pensé que le Grand Meaulnes était de ceux-là.

Je devrais peut-être tenter de le relire pour m'en faire une meilleure opinion.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 47891
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Jeu 2 Avr 2015 - 13:30

"Le grand Meaulnes", ça m'a envoûtée, quand je l'ai lu à 15 ans, et je n'au pas retrouvé la même magie en le relisant longtemps plus tard... Comme quoi, la nature humaine est diverse... La fête magique, ce que ça m'a fait rêver, ce château perdu, on n'ignore où ça se trouve, qui sont ces gens, j'avais l'impression d'être dans un rêve...
On en ferait bien une lecture de groupe, tiens ! Laughing
ça ne tente personne ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Léti
Ready for a strike!


Nombre de messages : 902
Age : 35
Localisation : En chemin
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Jeu 2 Avr 2015 - 13:41

J'ai l'impression, en lisant plusieurs avis ci-dessus, que le "tout ça pour ça" revient plusieurs fois Wink
Comme tu le dis, Petit Faucon, c'est peut-être une question d'époque (je viens d'apprendre par le premier post sur ce sujet que Fournier est mort dans les tranchées. Je le situais un peu plus tard).

Pour ma part, j'ai aimé la fête onirique, mais trouvé un peu long le début et la fin de l'histoire. On en voudrait plus avec les personnages de la fête (je trouve)
Moi qui n'aime pourtant pas catégoriser en genres littéraires, je me demande si le coté "ni réel ni irréel" ne m'a pas un peu dérangée Embarassed

Peut-être aussi que je suis trop habituée aux sagas qui prennent leur temps, comme Harry Potter Razz
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8224
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   Mer 19 Aoû 2015 - 12:31

clinchamps a écrit:
"Le grand Meaulnes", ça m'a envoûtée, quand je l'ai lu à 15 ans, et je n'au pas retrouvé la même magie en le relisant longtemps plus tard...
On en ferait bien une lecture de groupe, tiens ! Laughing
ça ne tente personne ? Very Happy

Je n'avais pas vu ta proposition clinchamps Wink ce serait une idée sympa pour l'année prochaine si la découverte (ou la relecture) de ce roman tente plusieurs membres Wink

Je suis venue relire les avis sur ce topic car j'ai été frappée de voir à quel point ce roman a été marquant pour plusieurs générations (et en particulier celle de Simone de Beauvoir, elle fait allusion à Alain Fournier à plusieurs reprises dans ses "Mémoires d'une jeune fille rangée"). J'ai un peu peur que ce roman ne me plaise pas mais si une lecture de groupe venait à être proposée, je pense que je tenterais la lecture Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Fournier, le grand Meaulnes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Fournier, le grand Meaulnes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Fournier, le grand Meaulnes
» LE GRAND MEAULNES d'Alain-Fournier
» Le Grand Meaulnes - Alain-Fournier
» Le Grand Meaulnes en BD
» [Fournier, Jean-Louis] Le Petit Meaulnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: