Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Cranford (la série)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50728
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 9 Mar 2016 - 19:40

Il est fait allusion à cette tradition dans la saga de John Gallsworthy, (Les Forsythes)où les femmes ne peuvent suivre qu'en voiture.
Mais pourquoi ?? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 9 Mar 2016 - 20:14

Ysabelle a écrit:
Merci Fée Clochette pour ce compte-rendu. J'ai oublié son devait commencer lundi. Ou est-ce le 15 ?scratch Je suis lamentable Embarassed
Itou !
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 9 Mar 2016 - 21:20

Alors j'attends Lundi prochain...


Je me souviens bien des funérailles chez les Forsyte clinchamps En France, chez Pagnol, il y a aussi l'enterrement de Monsieur Panisse où il n'y a que des hommes scratch
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7922
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Ven 11 Mar 2016 - 0:23

J'ai regardé la première partie et c'est un vrai régal

Dès le générique le ton est donné, les dessins sont charmants et on entre dans le livre d'images  Very Happy  c'est vrai que c'est surprenant de la part d'Elizabeth Gaskell de nous enchanter avec ces personnages un peu ridicules mais si touchants, elle qui excelle dans la peinture sociale des cités industrielles.

Comme j'ai lu Cranford et Les confessions du docteur Harrison, j'ai retrouvé avec bonheur Miss Matty, ah Judi Dench   Miss Jenkyns et les autres.

Dans l'épisode des oranges j'adore l'air pincé de Miss Jenkyns quand Mary prononce le mot suck  

Et l'épisode des bougies ! Mary qui essaie de lire dans la semi-obscurité, le changement de bougie pour égaliser  Laughing comme dit Miss Matty
Citation :
elegant economy, as we say in Cranford
et surtout comme elles se précipitent pour attiser le feu et rallumer la bougie quand quelqu'un frappe à la porte ! il faut en mettre plein la vue lol!

Comme toi Fée je lis les sous-titres et du coup je profite moins du jeu des acteurs. Peut-être qu'au nième visionnage j'arriverai à comprendre sans les sous-titres Wink et sans le dictionnaire Embarassed auquel j'ai eu recours plusieurs fois, par exemple pour
Citation :
you must gird your loins  
et
Citation :
he will need te seal the stump
Bon quand j'ai compris j'ai failli tourner de l'oeil affraid lol!

Seul bémol pour le moment je suis un peu perdue avec l'histoire de la lady scratch je suppose que je comprendrai mieux par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50728
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Ven 11 Mar 2016 - 0:58

La lady, comme tu dis, a un seul enfant, un fils, vivant en Italie "pour sa santé" et elle se ruine pour lui assurer un train de vie digne de ce qu'elle estime lui devoir. L'absence de son fils lui est un chagrin perpétuel, et M. Carter fait tout ce qu'il peut pour maintenir sa fortune, surtout qu'elle ne veut rien vendre pour léguer son domaine intact à son fils. Very Happy Je ne vois pas autre chose ...
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Ven 11 Mar 2016 - 11:24

clinchamps a écrit:
La lady, comme tu dis, a un seul enfant, un fils, vivant en Italie "pour sa santé"

J'avoue que M. Carter est un régisseur d'une rigueur et d'une clairvoyance absolue, l'héritier en enfant gâté ruine son patrimoine et reste en Italie pour vivre et certainement cacher ses actions à sa mère. Lady Dudlow n'a pas l'air en santé. Ses vêtements correspondent à son statut, à son âge et au froid des pièces de son château.

Rosalind a écrit:
l'épisode des bougies

Un reflet exact de l'économie, de la parcimonie de cette époque : une bougie chaude brûle plus vite qu'une bougie refroidie, d'ou l'importance de l'alternance.
L'économie pour nous est minime, mais pour les demoiselles vivant de leur petite rente, celle-ci est importante.
Je vais comparer ça à mon arrière grand-mère qui récupérait les papiers journaux pour en faire des sachets et des cornets pour son magasin épicerie (je sais toujours faire un sac d'une feuille de journal ... affraid depuis c'est interdit.
Maman collectionnait les élastics (si peu utilisés ensuite, j'ai vidé deux tiroirs) car ça peut servir un jour et ma grand tante, notait sur les tickets récupérés,  la liste d'achat suivant ... ah mais c'est que le papier c'est cher et toutes ces dames n'étaient pas particulièrement désargentées mais tout le monde vivait peu ou prou ainsi jusqu'en 1950.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Ven 11 Mar 2016 - 18:12

Ca y est, j'ai vu le premier épisode. C'est tout mignon, un peu/beaucoup bisounours, mais je suppose que c'est voulu ? J'avais lu le Docteur Harrison, et oublié complètement avec laquelle il se case à la fin, tant mieux, ça ne me gâtera pas la surprise, ainsi.

Fée clochette a écrit:
Un reflet exact de l'économie, de la parcimonie de cette époque : une bougie chaude brûle plus vite qu'une bougie refroidie, d'ou l'importance de l'alternance.
L'économie pour nous est minime, mais pour les demoiselles vivant de leur petite rente, celle-ci est importante.

Je croyais que c'était pour donner l'illusion qu'elles en allumaient deux à la fois, pour qu'on ne sache pas qu'elles n'en utilisaient qu'une !
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 17078
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Ven 11 Mar 2016 - 21:38

Ah yéah!  j'ai pu enfin regarder le premier épisode. C'est très agréable de plonger dans cette ambiance désuète ou le moindre bruit a une grande importance, le moindre événement crée une telle effervescence!  Le voisin tousse et tout le monde veut savoir pourquoi. Laughing
J'aime beaucoup les dialogues, très étudiés, le choix des termes, la ponctuation, ... J'adore la diction de Miss Debrah Laughing .  
Les situations cocasses sont légion et j'ai ri aux larmes.

Rosalind a écrit:
Dans l'épisode des oranges j'adore l'air pincé de Miss Jenkyns quand Mary prononce le mot suck

Elle a failli suffoquer

Pour ma part, c'était l'histoire du chat, qui a failli me tuer! J'ai hurlé de rire!  

Fée clochette a écrit:

Un reflet exact de l'économie, de la parcimonie de cette époque : une bougie chaude brûle plus vite qu'une bougie refroidie, d'ou l'importance de l'alternance.
L'économie pour nous est minime, mais pour les demoiselles vivant de leur petite rente, celle-ci est importante.

Selenh a écrit:
Je croyais que c'était pour donner l'illusion qu'elles en allumaient deux à la fois, pour qu'on ne sache pas qu'elles n'en utilisaient qu'une !

Je pensais aussi que c'était par mesure d'économie scratch
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Sam 12 Mar 2016 - 8:39

Ysabelle a écrit:
Pour ma part, c'était l'histoire du chat, qui a failli me tuer! J'ai hurlé de rire!

Pas moi, mais je reconnais que c'est un classique de l'humour crash Anglais (je penses à "Joyeuses funérailles" etc...) c'est le genre de scène que je n'apprécie pas du tout ! (comment ça, je suis collet monté Rolling Eyes )

Je pense que la scène n'est pas réaliste,  parce que pour avaler un col de dentelle de cette longueur, le chat aurait dû s'étrangler avant l'ingestion complète. Ysabelle, fait le chat .....  essaie de manger même un fil de couture...  affraid    et tu nous en reparles.

L'idée de la botte  rendeer  elle était superbe, et le monsieur avait de très longues jambes    mais ce n'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 17078
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Sam 12 Mar 2016 - 15:39

J'ai trouvé cette histoire hilarante des que le chat a commencé le travail, une fois ces dames, le dos tourné, s' étaient livrées à un petite dégustation de ce qui se passait dans les parages. Qu'il devait être précieux ce morceau de dentelle!  Laughing Quant au côté irréaliste de la situation, cela ne m'a pas choquée. D'où mon absence de compassion pour notre ami le chat. La situation aurait - elle eu une once de réalisme, que cela m'aurait paru cruel et m'aurait fait probablement même stopper illico ma petite séance de cinéma. Le fait est que cela ressemblait plus à du "Tom et Jerry". Bref, c'est normal qu'il y ait des divergences de point de vue, et c'est cela même la raison qui nous fait partager des moments pareils. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Sam 12 Mar 2016 - 21:22

Ysabelle a écrit:
Qu'il devait être précieux ce morceau de dentelle !

Très précieux Ysabelle, c'était un héritage de famille fait soit à l'aiguille, soit au fuseaux, elle y tenait du point de vu sentimental d'où l'affolement après l'absorption du col, de plus un col aussi fin en dentelle était fort cher. Si c'est un héritage familial, il peut être dans la famille depuis la fin du 18e siècle. A l'époque, les dentelles étaient de lins le plus fin et le plus blanc, sauf qu'à force de porter le col, il jaunit.
Dans le film nous voyons comment blanchir le col de dentelle. Il faut le plonger dans le lait et le laisser tremper jusqu'à ce que le lait devienne gris, mais hélas le chat entre en scène et c'est l'affolement général. Souvent, c'était les pauvres dentelières qui faisaient ce travail. En vieillissant, la vue baisse, et elles se reconvertissaient dans l'entretien de ce que leurs mains habiles avaient créé. Comme elles étaient pauvres, pour ne pas perdre, elles buvaient le lait gris en filtrant avec une étamine pour enlever le plus de crasse possible.

Actuellement Ysabelle, tu as l'habitude de voir de la dentelle industrielle lol! grâce à quelques Anglais fabricant de tulles justement qui ont fuit leur pays pour s'installer à Calais pour essayer de construire des machines qui introduisaient des motifs floraux dans leur tulle. Vers le début du 19e il se produisait enfin une dentelle industrielle bas prix pour les gens moins huppés. Le chat l'aurait avalée c'était moins catastrophique lol!

http://pratclif.com/calais/dentelle/

Ci-dessous un blog très intéressant avec quelques types de dentelle.

http://lesfilsdhelene.over-blog.com/article-17733362.html
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 17078
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Sam 12 Mar 2016 - 22:14

Merci Fée Clochette pour ces précisions et les liens que j'ai trouvé très intéressants. Je n'ai jamais visité Calais et ce que je sais de ses dentelles me vient plus de ce que j'entends.Embarassed J'ai, en revanche, pu admirer des boutiques à Bruxelles et Bruges.
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Lun 14 Mar 2016 - 12:20

Very Happy j'ai abordé le deuxième DVD, et j'avoue qu'une scène me pose problème.

La scène de la vache affraid

Je sais que les cultivateurs, amendaient leur champs avec de la chaux éteinte et qu'ils stockaient celle-ci dans des fosses réparties régulièrement dans les terres agricole (c'était comme ça chez nous, et il y a encore pas mal de chaufour dans ce qui reste des terres cultivables mais ne servent plus du tout depuis les années 1945).
Dans le film, la vache tombe dans la fosse affraid mais apparemment, c'est de la chaux vive !!!

Ce qui m'interpelle, ce n'est pas qu'elle tombe dans la chaux, mais simplement, qu'elle survit à ce qui paraît être de la chaux vive ! Chez moi, les fosses n'étaient pas laissées à l'air libre et soigneusement entretenues. Donc apparemment la voûte qui ferme le chaufour ou la fosse est en mauvais état, la vache tombant fait effondrer l'ensemble et qu'elle patauge dedans.

Première réflexion, c'est de la chaux vive, elle est tellement brûlée, que personne ne peut la sauver, ou alors c'est une vache exceptionnelle de résistance.

Deuxième réflexion, c'est de la chaux éteinte... et à part un maquillage blanc, tout part au nettoyage. Se peut-il que les poils s'enlèvent avec de la chaux éteinte ?

L'épisode est drôle mais est-il réaliste scratch

Y a-t-il des chimistes sur le forum, j'aimerai des explications à ce qui pour moi reste une enigme ... même si le livre en parle dès le début.
Mrs Gaskell est-elle bien informée du monde agricole ? lol!

Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50728
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Lun 14 Mar 2016 - 12:31

J'ai trouvé ce lien :

http://www.pierreverte.com/index.php?option=com_content&task=view&id=221&Itemid=219&limit=1&limitstart=3

qui semblerait montrer que la chaux éteinte ne l'est pas forcément complètement et resterait corrosive... Ceci dit je n'ai aucune notion de ces choses-là, et j'avoue ne pas trop m'être interrogée sur la vraisemblance de l'épisode ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Lun 14 Mar 2016 - 12:56

Merci pour le lien clinchamps, donc la chaux éteinte peut toujours brûler.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50728
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Lun 14 Mar 2016 - 13:31

Le cuir d'une vache est assez costaud, on peut supposer que la chaux n'a été qu'un dépilatoire, parce que l'animal n'y est pas resté trop longtemps ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 16 Mar 2016 - 11:09

Wink  je ne vais pas essayer le "dépilatoire" n'ayant pas un cuir de vache.

J'ai bien aimé l'agitation qui saisit toute la communauté des dames et demoiselles pour se préparer à la garden party. Elles font marcher le commerce !

Le charmant docteur met en émoi toute la gent féminine célibataire de moins de trente ans, alors qu'il n'a d'yeux que pour la jolie fille du Pasteur lol!  la vie n'est pas juste pour les demoiselles ayant peu de beauté, elles peuvent mettre des robes de soie et s'inventer des maux, mais cela ne suffit pas !

Personnellement, j'ai une grande faiblesse pour Greg Wise avec ses aristocratiques tempes grises, il veillit bien et son rôle lui va comme un gant. Passera, passera pas... le chemin de fer a un très bon défenseur drunken
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7922
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 16 Mar 2016 - 22:04

Oui elles font marcher le commerce ! c'est vraiment l’événement de l'année  Laughing

Je n'ai pas fait attention, des dates ont été données ? je me demande combien de temps elles ont eu pour se préparer scratch
Parce que quand même une robe ça ne se coud pas en deux jours confused surtout avec les volants, froufrous et dentelles...
Et il faut nommer les couleurs des tissus ! loden, sauge ou rhubarbe Laughing

Quand j'ai vu la vache habillée, j'ai ri comme les enfants bien sûr, mais surtout j'ai imaginé les assistants en train de lui passer son pyjama lol!

Le père du jeune Harry réagit violemment quand il voit que l'enfant sait lire. Pourquoi veut-il le maintenir dans l'ignorance ? est-il vraiment son père ?

Je suis arrivée au bout de l'épisode 2, c'est trop triste Sad
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 16 Mar 2016 - 22:28

Rosalind a écrit:
Le père du jeune Harry réagit violemment quand il voit que l'enfant sait lire.

Razz il devrait être fier, mais je pense qu'il a une réaction de peur. L'éducation est l'apanage de la classe dirigeante comme Lady Dudlow et son intendant. Si son fils sait lire, il n'est plus qu'un produit intermédiaire entre lui et le château, il se sent certainement humilié de voir que son fils évolue dans un monde qu'il hait, il ne va plus pouvoir le manipuler.

L'épisode finit vraiment tristement, mais nous allons certainement apprendre l'histoire de Miss Matty et de son vieil amoureux sunny enfin j'aimerais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7922
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 16 Mar 2016 - 22:43

Je m'interroge toujours sur l'enfant. Quand lady L. demande qui il est, l'intendant lui répond "le fils de... d'une famille du village" comme s'il ne voulait pas dire le nom. Pourquoi confused

Miss Matty a peut-être éconduit son vieil amoureux, comme Miss Jessie Sad j'espère qu'elle va pouvoir le rattraper Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50728
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Jeu 17 Mar 2016 - 1:20

Il n'y a pas de mystère sur les origines de l'enfant, il est bien le fils de son père le braconnier et de sa mère. L'intendant s'intéresse à lui seulement parce qu'il a décelé en lui une intelligence, de plus condamner un enfant pour braconnage lui paraît très excessif... surtout quand l'enfant et sa famille crèvent de faim ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7922
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Lun 28 Mar 2016 - 23:26

J'ai fini la première partie (le disque 1). Je ne m'attendais pas à autant de tristesse et de deuils, après les joyeux commérages du début.

Le personnage de l'intendant est particulièrement intéressant, je pense quand même qu'il s'agit d'une exception !

La lady que je jugeais inintéressante se montre finalement sous un jour plus charitable. Je me demande si on verra son rejeton qui semble bien occupé à dilapider sa fortune.

Miss Caroline est un peu bécasse, elle ne se rend même pas compte que le docteur n'a d'yeux que pour la jolie Sophy. Elle fantasme à fond, et elle m'a bien fait rire quand elle imagine le docteur en chemise de nuit ! elle en est toute émoustillée lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21728
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Sam 9 Avr 2016 - 17:45

J'ai dû arrêter le visionnage brutalement, mais je reprends bientôt !

c'est vrai que la fin est assez triste avec les deuils successifs, mais à l'époque, les soins étaient souvent inexistants. A part absorber les tisanes de saules, boire de la sève de bouleau et en manger les feuilles, faire transpirer, mettre des ventouses pour soigner les bronchites, des cataplasmes d'herbes ou de farine de moutarde ou de lin.... affraid l'on mourait bien vite, il n'y avait pas d'autres choix.affraid

J'aime beaucoup l'intendant et contrairement à toi Rosalind, je pense qu'il devait tout de même en exister pas mal, ils n'étaient tout de même pas tous menteur voleur etc... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Kiwxi
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 26
Localisation : Tours
Date d'inscription : 11/07/2013

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 20 Avr 2016 - 19:15

Hello Smile

Je viens de regarder pour la première fois le premier épisode de Cranford par curiosité. Elle m'intriguait cette série, j'en avais vu l'affiche il y a de ça il y a quelques temps déjà. Et punaise il y a une sacrée distribution dans cette mini série !!! On y voit de nombreuses têtes connues du genre, je suis impressionnée ! Hormis cet élément non négligeable, je suis restée sur ma faim je dois le dire... Ce qui me gêne le plus je crois que c'est cette ambiance, cet état d'esprit du village. Après il y a de nombreux rebondissements, somme toute du lot quotidien rien à voir avec ce que long peut voir dans d'autres histoires. Comparativement bien plus anecdotiques par rapport à ce que l'on peut voir Downton Abbey par exemple. Je ne sais pas si j'exprime bien mon idée Laughing ...

Bref je vais poursuivre voir si cela évolue (ce qui laisse penser la réaction de la soeur très traditionnelle lorsqu'elle accepte de suivre le cortège d'enterrement de la nouvelle voisine). Désolée je n'ai pas encore enregistré les noms des personnages x)...

Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Ven 22 Avr 2016 - 16:41

Je viens aussi de finir le premier DVD.

C'est plaisant, mais un peu mièvre et peu vraisemblable si effectivement on compare à DA, qui est, par les dates et par le fait, beaucoup plus "historique".

Alors j'arrête de comparer, mais... tout cela manque un peu d'enjeu et de passion. Des camées, des anecdotes, de mini questions existentielles (comment mangerons-nous nos oranges désormais ?) laissent l'impression d'un certain charme innocent, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cranford (la série)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cranford (la série)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une édition de Cranford en français (2009)
» Cranford en français déjà disponible sur le site de L'Herne et chez les libraires
» Cranford : Christmas Special 2010
» Cranford le livre
» Cranford en français déjà disponible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Elizabeth Gaskell-
Sauter vers: