Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Cranford (la série)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7930
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 9 Fév 2016 - 22:38

Fée clochette a écrit:
je n'ai toujours pas le DVD, deuxième fois que je le renvoie, il bloque et je ne peux rien voir, c'est assez curieux.

As-tu essayé de le visionner sur un autre lecteur dvd ?
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Jeu 11 Fév 2016 - 10:47

hélas oui, Rosalind, j'ai essayé sur trois lecteurs différents, et ça coince au même endroit.... rendeer affraid
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50738
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Jeu 11 Fév 2016 - 10:56

Fée Clochette, je l'ai en double maintenant, tout au moins la première saison, et si tu lis bien les sous-titres anglais je peux te l'envoyer ! Cadeau bien sûr ! je l'ai vu et il passe sur mes deux lecteurs ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Jeu 11 Fév 2016 - 20:47

Merci clinchamps, tu es très gentille, ce sera juste un prêt, le temps de discuter avec vous. drunken sunny
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50738
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 12:27

Coucou, les copines, on est en mars, on se la refait quand, la re-vision ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 17073
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 12:51

Je suis prête, j'attends le feu vert Wink
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 13:58

Peut-on commencer Lundi prochain seulement ? Cela fait trois semaines que je ne touche pas terre... Vacances scolaires avec les petits enfants à demeure lol! parce qu'abandonnés par papamaman affraid  puis maintenant mon petit frère et ses petits enfants parce que merci l'éducation nationale, ils sont arrivés en décalés  pour cousiner Rolling Eyes et profiter de la neige qui fond Wink  je suis sur bookée, le soir  je manque d'énergie pour visionner après minuit  lol! . La quille c'est impossible avant lundi soir prochain. Milles excuses, mais si vous ne pouvez pas attendre, je prendrai le train en marche.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50738
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 14:00

Lundi prochain, ça me va très bien ! On peut faire les épisodes deux par deux tous les trois jours pour discuter, ou simplement chacune à son rythme et on vient en parler après ?
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 17073
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 14:04

La semaine prochaine, çà me va très bien sunny Pour le rythme, je vous suis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 17096
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 16:56

C'est bon, pour moi.
Le visionnage se fera à quelle heure, ou est-ce quartier libre? Si en groupe, ce serait bien le soir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8728
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 17:55

Je vous suivrai de loin car moi et tout ce qui est organisé à l'avance c'est pas possible ...
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7930
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 19:24

C'est bon pour moi aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50738
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 1 Mar 2016 - 20:29

Ysabelle a écrit:
C'est bon, pour moi.
Le visionnage se fera à quelle heure, ou est-ce quartier libre? Si en groupe, ce serait bien le soir. Very Happy

Pas trop de rigidité, quand même, je crois que deux épisodes sur trois jours (à l'heure qui nous arrange) et une petite discussion, ce serait pas mal ! Laughing Mais si vous voulez vous caler ensemble, pas de souci, mais je ne pourrai pas le faire, de mon côté. Ça ne m'empêchera pas de participer quand même ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 8 Mar 2016 - 9:59

Me voilà en place... après trois semaines intense de "réceptions" lol!  maison pleine de visiteurs  Wink  merci l'éducation nationale et les congés successifs. Je suis KO, donc en forme pour visionner.

J'aime déjà beaucoup lire Cranford, et grâce à la série, j'ai pui mettre des visages sur les personnages c'est étonnant et séduisant. Le téléfilm est très réussi. D'abord les costumes sont parfaits, ils reflètent bien la situation et le caractère des personnes et j'ai apprécié les situations cocasses, sérieuses, dramatiques, les différences sociales etc. J'avais une impression réelle d'être chez moi  Shocked  curieux n'est-ce pas ?

Retrouver Judi Dench en gentille Matty Jenkyns m'a convaincu  :  je l'avais vu dans "the importance of Being Earnest" puis en Lady Catherine de Bourgh, alors devenir  si adorable, j'ai aimé.
Comme dans toute famille ou deux soeurs célibataires vivent ensemble, l'une prend le dessus et l'autre laisse faire.  j'ai été amusé par leur comportement,  Deborah Jenkyns si raide, si digne, qui a horreur du changement et raisonne sa soeur dès qu'elle a envie de faire un "faux pas" c'est très jouissif.

Elles accueillent Mary Smith qui vient se ressourcer et échapper à un foyer où elle n'est pas très heureuse, et papottent sur la vie des habitants de la bourgade, bourgade où tout le monde se connaît.  Mary apprécie, cela la change de Manchester. D'ailleurs l'on parle souvent de Manchester. J'ai l'impression qu'à part Mary qui y a vécu, le reste de la population de Cranford, bien à l'abri dans sa bulle, en parle comme l'on parle des habitants d'un autre continent. Cranford est un continent à elle seule et l'une de ses habitantes tient à ce que cela le reste. L'évolution vers une ouverture n'est pas de mise. Marie par ses réflexions nous le fait bien sentir.

Ce que j'aime dès le début, c'est l'impression d'avoir vécu cette vie à Cranford et de faire partie du bourg. La suite me le dira.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50738
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 8 Mar 2016 - 11:48

Donc tu as commencé ?? Tu en es où ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 17096
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 8 Mar 2016 - 14:30

Merci Fée Clochette pour ce compte-rendu. J'ai oublié son devait commencer lundi. Ou est-ce le 15 ?scratch Je suis lamentable Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 8 Mar 2016 - 17:09

Laughing   je me suis arrêtée au moment où le docteur Frank Harrison cavale à toute allure vers Manchester pour aller chercher des aiguilles et des médicaments pour son patient : le chéri de la bonne Martha des demoiselles Jenkyns  qui vient de se casser le bras. Ici se joue la vie d'un homme et aussi, médecine à l'ancienne et médecine moderne  bounce

J'avoue, j'aime moins les scènes de soins médicaux... et tout ce qui a trait à la médecine de cette époque.  Elles me stressent.  J'ai toujours eu l'impression d'être un O.V.N.I parce que je n'apprécie pas ce genre de scène Mad  Cela ne m'apporte rien, je saute à pieds joints par dessus.

Par contre, je me réjouie des scènes intimistes des vieilles demoiselles Jenkyns, de leurs rapports quotidiens et leur rituel de visite. Cette époque, c'est l'art d'attendre, l'art de rendre la vie plus pétillante en rapportant la moindre information à ses voisins. Mrs Pole avec son agitation perpétuelle rend bien cet état d'exitation. Tout est nouvelle, tout est prétexte, tout est extraordinaire, alors que la vie semble bien calme à Cranford limite ennuyeuse. Seul le passage bruyant de la dilligence anime le bourg et un petit accident sans blessé fait parler des semaines... alors une chute d'arbre, un bras cassé, et le bourg est en émoi avec  la réunion dans la rue principale de Mrs. Jamieson et son chien dans la chaise à porteur, une snob de chez snob !

A part cette légère critique sur les scènes médicales où apparait  Edmund Carter, régisseur du domaine de Lady Ludlow qui nous fait visiter "une glacière", j'ai été amusée par le "ménage" à l'ancienne ches les Jenkyns avec la chambre inutilisée couverte de draps et le tapis que l'on déroule dans un joyeux envol de poussière affraid il ne faut pas être allergique lol! il est vrai qu'à cette époque l'aspirateur était inconnu et que l'on couvrait de draps les meubles pour éviter d'avoir à les dépoussiérer constamment.

Dès le premier instant, la séduction joue : il y a les dessins du village, les champs de la verte campagne Anglaise pendant que sur le film défile les noms des acteurs. En position dominante, le château de Lady Ludlow : Hanbury Court.

Chacun est à sa place, du haut en bas, et la série commence par le bas. Logique, Cranford le pays où l'on vit de cancans s'éveille et accueille deux étrangers de Manchester. C'est beaucoup pour ce petit lieu. Laughing comme c'est excitant !

La dégustation des oranges est pour moi un grand, très grand moment. Cela m'a rappelé "le festin de Babette", cette gourmandise innée en chacun de nous, surtout la façon de déguster un produit excessivement rare avec révération. Presque une prière de remerciement au créateur. Alors que moi, tous les matins, mon jus d'oranges pressées ... Bien je crois que je ne verrais plus mon verre de la même façon  sunny

Pêle mêle, le bal des bougies pour la lecture,  les conseils vestimentaires du Docteur Morgan au Docteur Harisson  et surtout son coup de foudre pour la jeune et jolie Sophy Hutton, l’ainée du pasteur. My god qu'elle est jolie ce n'est pas étonnant que notre jeune médecin soit sous le charme.

J'ai appris une méthode absolument nouvelle de cueillir les cerises  lol! taper sur les branches pour qu'elles tombent comme des noix   lol!  une idée de cinéaste  certainement pour montrer qu'un médecin n'est pas un campagnard !

Contrairement à Miss Bennet, je suis ravie par ce début. Le cinéaste a tout mis en place, il ne reste plus qu'à regarder attentivement ces femmes qui tirent partie de la vie avec  brio.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9877
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 8 Mar 2016 - 19:18


Merci pour tes commentaires Fée Clochette, je revisionne les scènes mentalement en te lisant  Very Happy Ah oui la scène de dégustation des oranges est un des grands moments de cette mini-série. On n'imagine pas jusqu'où allait le souci de dignité de ces dames à l'époque lol!

c'est vraiment toute la vie quotidienne d'un village des années 1840 qui est dépeinte, ainsi que toutes les situations et métiers (médecin, domestiques, gestionnaire du domaine...) L'aînée des soeurs Jenkins est très impressionnante dans sa raideur et sa sévérité, mais elle reste sympathique. J'aime beaucoup Matty également.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 8 Mar 2016 - 20:36

Tatiana a écrit:
On n'imagine pas jusqu'où allait le souci de dignité de ces dames à l'époque

Ah la la ! la gourmandise est un pêché, et prendre plaisir à ce point est coupable pour une puritaine, sauf dans l'intimité de sa chambre lol!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50738
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 8 Mar 2016 - 22:18

lol! Plus qu'une affaire de péché, c'est une question de dignité, car manger une orange sans s'en barbouiller le visage ou s'en mettre jusqu'au poignet avec le jus, c'est bien difficile ! Sans compter les bruits incongrus de la méthode de mary : faire un trou et aspirer !! c'est pourquoi il fallait faire tout ça dans l'intimité de la chambre !! Quand j'ai lu le roman (il y a des décades !) c'est cet épisodes qui m'a le plus marquée !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mar 8 Mar 2016 - 22:44

clinchamps a écrit:
Plus qu'une affaire de péché, c'est une question de dignité,


Certes, seulement à l'image, Deborah est extatique et l'on sent la jouissance  provoquée par le jus parfumé et sucré qui coule dans sa bouche.
Matty et Mary creusent un trou et aspirent, ce n'est pas très élégant, mais la pire c'est  Deborah, qui a tranché le fruit et le fourre dans la bouche en aspirant le jus. Elle a un air de recueillement qui m'a fait penser que sous son air rébarbatif, qu'elle est la plus gourmande donc la plus  grande pécheresse   lol!    elle se laisse emporter par la luxure à l'abri des regards  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 9 Mar 2016 - 18:23

Ce matin grâce à Cranford, j'ai pressé mes oranges en pensant que je n'avais nul besoin de m'enfermer dans ma chambre pour en déguster le résultat ( j'ai cet avantage sur Deborah qu'enfin ce fruit n'est plus rare) et je suis à cette heure là la dernière à petit déjeuner, mais j'ai apprécié plus que de coutume rendeer rendeer  


J'ai tenu jusqu'à la fin du premier épisode, c'est un tour de force car j'ai ensuite enchaîné avec le deuxième épisode. Pourquoi est-ce un tour de force de ma part lol!  simplement qu'à force de lire les sous-titres, je fatigue plus vite. La difficulté se corse lorsque les acteurs parlent vite sous le coup d'une émotion ou d'une colère scratch  Je choisis de lire les sous-titres ou je regarde en ne comprenant rien ...  

Notre jeune et beau Docteur Harrison est revenu avec le matériel et notre patient est enfin soigné.
C'est la nuit, et il doit pratiquer rapidement, il faut s'éclairer avec  des bougies. Sinon pas d'intervention la situation sera catastrophique, la gangrène gagnera le bras blessé, et il faudra amputer affraid   quelle chance que notre époque !  j'ai un peu zappé les images je suis vraiment trop sensible, mais je n'ai pas manqué de remarquer que si le commerçant avait reçu l'habit de notre jeune médecin le désespoir le gagne, il n'a pas de bougies. Heureusement que nos potineuses se fédèrent pour réaliser une action charitable, le don des bougies : mon angoisse s'envole un peu et j'admire Mary qui se propose d'assister à l'opération !

Je trouve que les tableaux parfois passent trop vite, mais j'aime toujours autant.

Cranford accueille un autre étranger, un demi solde le Capitaine Brown qui lit et offre à la lecture en signe de bon voisinage à Déborah et Matty "The Pickwick papers" ce qui le fait baisser dans l'estime de Déborah lol!  pensez-donc du Dickens chez elle ! j'ai bien aimé la scène, elle donne l'impression qu'on lui offre un livre empoisonné et même Matty et Mary très tentées, n'osent se rebeller Rolling Eyes

S'ensuit tout une série de quiproquos certains cocasses (le chat et la dentelle), d'autres dramatiques (une des filles du Capitaine Bron meurt.

Je savais vaguement que les femmes n'assistent pas aux funérailles, mais je ne sais plus pourquoi, si l'une d'entre vous le sait je veux bien l'information, merci.

Dans cette épisode apparaît une passéiste pure et dure sous la forme de Lady Dudlow. Elle forme un drôle de couple avec son intendant aux idées avancée qui pense que les enfants du peuple doivent recevoir une éducation... Ah la la, la révolution française a vraiment traumatisé Lady Dudlow et l'absence de son fils de santé fragile parti en Italie, la taraude.

Cependant, elle ne perd pas une miette de sa hauteur et de sa condescendance, le monde change mais elle  maintient  un ordre stricte et un peu factice avec sa Garden Party. Son devoir est d'accueillir généreusement, même si les finances sont au plus bas.

La Garden Party fait vraiment partie de l'oeuvre d'Elizabeth Gaskell lorsqu'elle écrit sur les moeurs de l'aristocratie (Femmes et Filles), et tout le petit monde d'en bas bruisse d'activité, cela passe aux achats de chapeaux, de tissus que l'on se dispute, des rêves fou des jeunes filles qui espèrent rencontrer l'Amour sous la forme de ce cher Docteur Harisson qui a toutes les filles à ses trousses ... Tout le monde rêve, la gourmandise future n'étant pas exclue, ahhhhhhh goûter à la crême glacée !  C'est tout un pan de la vie à la campagne et ma fois, cette façon de se "presque mélanger" Madame restant en haut de son escalier pendant que les villageois s'égayent sur la pelouse.  Mon esprit républicain s'est bien gaussé mais c'est le charme Anglais, ce genre de rencontre renforce l'appartenance à la communauté avec tout ce que cela représente d'avantages et d'inconvénients.

la suite plus tard, .... ma cuisine m'appelle  
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 9 Mar 2016 - 19:14

Ma Fée, le sais-tu ? Tu peux ralentir une scène au rythme endiablé grâce à ton lecteur. J'ai ainsi, regardant les Palliser sur mon ordinateur, réglé tous les problèmes dont tu parles en mettant mes DVD à 90 % de la vitesse normale. Un lecteur de DVD comporte également cette possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50738
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 9 Mar 2016 - 19:32

J'aime beaucoup Déborah, qui transgresse les divins commandements des traditions pour suivre ce corbillard par pure compassion ! cheers Quelle différence avec lady Dudlow, qui, elle ne transige jamais et pourrait envoyer un enfant aux galères !! Quant à la santé fragile du fils j'ai eu mon idée faite de suite, car on sait pourquoi, souvent, les jeunes héritiers anglais se retrouvaient à vivre en Italie et d'ailleurs la fin l'a confirmé. Wink Bien sûr j'ai une tendresse toute spéciale pour Mr Carter, le personnage et l'acteur !! Sa fidélité sans faille à lady Ludlow n'empêche pas quelques piques échangées. Mais celle que j'aime beaucoup, c'est Constantia !! Cette femme est celle, avec Mary, qui fait penser le plus à Elisabeth Gaskell !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21735
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Cranford (la série)   Mer 9 Mar 2016 - 19:37

Merci Selenh  sunny




clinchamps a écrit:
j'aime beaucoup Déborah, qui transgresse les divins commandements des traditions pour suivre ce corbillard par pure compassion !

La tradition perdra le monde   lol!  mais d'où vient-elle ? Je n'ai jamais eu l'impression que les femmes chez nous étaient interdites de funérailles. Nous en avions déjà discuté, mais je ne retrouve rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cranford (la série)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cranford (la série)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une édition de Cranford en français (2009)
» Cranford en français déjà disponible sur le site de L'Herne et chez les libraires
» Cranford : Christmas Special 2010
» Cranford le livre
» Cranford en français déjà disponible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Elizabeth Gaskell-
Sauter vers: