Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jérôme Noirez, La dernière flèche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keina
Demande enflammée


Nombre de messages : 361
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Mar 4 Jan 2011 - 11:12

Moi, ça y est, j'ai enfin commencé La Dernière Flèche, et c'est géééénial !
Voici le résumé :

Citation :
Diane de Loxley est une adolescente belle et farouche, au caractère trempé comme l'acier. Ses mots touchent leur cible aussi sûrement qu'une flèche. Rien d'étonnant quand on est la fille de Robin des Bois. Mais il est difficile d'être l'héritière d'une légende, d'un homme meurtri par la mort de son épouse, la célèbre Marianne. L'archer est bien prêt de succomber à l'appel de la forêt.

Diane veut de l'action, Londres va la lui fournir. La cité tentaculaire, pleine de bruits et de fureurs, est contrôlée par de ténébreux démons. Afin de les combattre, la fille de Robin devra s'associer avec le séduisant et mystérieux prince des mendiants, et rassembler les anciens compagnons de Sherwood. Sans compter un allié inattendu, l'ennemi intime de son père, le terrible shérif de Nottingham.

Diane a tout à fait le caractère qu'on pourrait imaginer de la fille de Robin et de Marianne. Je l'imagine parfaitement sous les traits de Lucy Griffiths... ^^ La plume de Jérôme Noirez, comme d'habitude, est superbe, tout en détails, en couleurs, odeurs et sensations. Très crue aussi, on est très loin d'un Moyen-Âge idéalisé ! Le personnage du sherif est très drôle dans son fanatisme et sa détermination à détester Robin jusqu'au bout, même maintenant que celui-ci est un père complètement inoffensif (?) Par contre, le devenir des compagnons de Robin m'a serré le coeur. Je n'en dis pas plus...
C'est une lecture vraiment plaisante et passionnante, je sens que je vais le dévorer en peu de temps, celui-là ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://silfine.free.fr
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Mar 4 Jan 2011 - 12:16

Eh bien Keina !!! Surprised
Genre deux ou trois mois auparavant j'avais donné mon avis ici sur ce livre, et c'était tout à fait l'opposé de ta critique.
Au fait, Diane a quinze ans, est blonde (ou châtain clair scratch ) avec la peau un peu bronzée, difficile de l'imaginer en Lucy Griffiths pour ma part. C'est amusant de voir une critique complètement à l'opposée de celle que j'ai faite, et très intéressant... Tu en es où là ?
Pour ma part, je reste sur mon avis : je n'aime pas trop la façon d'écrire de cet auteur, je ne trouve pas que ce soit un roman jeunesse, et je ne me suis pas du tout attachée aux personnages que je trouve répugnants pour la plupart, et que j'ai beaucoup de mal à comprendre... :S Et puis je ne sais pas, je trouve qu'il y a quelque chose de malsain dans cette histoire... Sans compter que j'ai beaucoup de mal à avaler ce type de roman fantastique et vraiment trop "délirant"...
Revenir en haut Aller en bas
Keina
Demande enflammée


Nombre de messages : 361
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Mar 4 Jan 2011 - 13:47

Marian a écrit:
Eh bien Keina !!! Surprised
Genre deux ou trois mois auparavant j'avais donné mon avis ici sur ce livre, et c'était tout à fait l'opposé de ta critique.
Au fait, Diane a quinze ans, est blonde (ou châtain clair scratch ) avec la peau un peu bronzée, difficile de l'imaginer en Lucy Griffiths pour ma part. C'est amusant de voir une critique complètement à l'opposée de celle que j'ai faite, et très intéressant... Tu en es où là ?
Pour ma part, je reste sur mon avis : je n'aime pas trop la façon d'écrire de cet auteur, je ne trouve pas que ce soit un roman jeunesse, et je ne me suis pas du tout attachée aux personnages que je trouve répugnants pour la plupart, et que j'ai beaucoup de mal à comprendre... :S Et puis je ne sais pas, je trouve qu'il y a quelque chose de malsain dans cette histoire... Sans compter que j'ai beaucoup de mal à avaler ce type de roman fantastique et vraiment trop "délirant"...

Ah ah, c'est vrai pour le personnage de Diane, mais c'est qu'il faut savoir que j'ai la fâcheuse habitude d'escamoter les descriptions des personnages par l'auteur pour en faire ma propre idée dans ma tête. ^^
J'en suis actuellement au retour de Diane de son escapade nocturne, où elle a rencontré pour la première fois le prince des mendiants et vu la magie noire à l'oeuvre dans Londres. Personnellement, j'adore ce genre d'ambiance, mais c'est vraiment une affaire de goût. Par contre, je suis convaincue qu'il correspond bien à la cible de la collection (14-18 ans). Je pense que j'aurais encore plus adoré le lire quand j'étais adolescente (vers 14/15 ans), car à l'époque j'étais fan de Stephen King et de Lovecraft, et je regardais beaucoup de films d'horreur, c'est dire si les ambiances macabres et malsaines ne me dérangent absolument pas ! Wink
Après, c'est possible que le côté fantastique/sorcellerie ne ressorte pas suffisamment sur la couv et la quatrième de couv... scratch Pour ma part, je savais dans quoi je m'engageais, je connais très bien le travail de Jérôme Noirez, mais aussi les goûts de son directeur de collection, Xavier Mauméjean. Du coup aucune déception dans un sens ou dans l'autre, c'est exactement ce à quoi je m'attendais ! Smile
En tout cas, je te déconseille vivement les autres oeuvres de Jérôme Noirez, notamment ses romans et nouvelles adultes, dont les ambiances sont beaucoup plus noires et malsaines. Mais bon, si tu n'aimes pas le fantastique, il y a peu de chance qu'ils passent entre tes mains ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://silfine.free.fr
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Mar 4 Jan 2011 - 15:00

Keina a écrit:
En tout cas, je te déconseille vivement les autres oeuvres de Jérôme Noirez, notamment ses romans et nouvelles adultes, dont les ambiances sont beaucoup plus noires et malsaines. Mais bon, si tu n'aimes pas le fantastique, il y a peu de chance qu'ils passent entre tes mains ! ^^
Ça dépend, pour le fantastique... Je suis une grande fan de Pierre Bottero par exemple (paix à son âme Sad) que j'admirais énormément et dont je trouve l'écriture vraiment passionnante. Mais depuis, à part les classiques, je ne lisais plus trop de littérature française (et en français), et puis j'ai sauté sur l'occasion pour "La Dernière Flèche" parce que c'était Robin et comme ça se passait au Moyen Age, je ne m'attendais pas du tout à ça !! Surprised Ça aurait été dans un autre monde, okay, mais là ça se passait à Londres,alors ça m'a énormément surpris.

Ce que je lui reproche au final, ce n'est pas d'être trop gore ou glauque, mais un peu trop abracadabrant et d'en faire trop. Car il en fait vraiment trop avec tous ses démons et tout je trouve. Et pourtant j'aime beaucoup Miyasaki par exemple, mais là il faut replacer les choses dans leur contexte ! On est en Angleterre au XIIIème siècle !! ^^" Et puis ses personnages sont trop méprisables, et pas assez intéressants. Au final, celui que j'ai préféré, c'était de loin le shérif de Nottingham. Et pourtant, c'est un anti-héros et loin d'être un personnage irréprochable. Mais il a une profondeur qui le rend réel, crédible et intéressant. Les autres personnages sont trop crades (le prince des voleurs et sa clique, ainsi que les compagnons de Robin), ou trop plats (Robin, Diane, etc.). Enfin, c'est vraiment une question de goût : je ne prends vraiment aucun plaisir à suivre ce genre d'intrigue et d'aventure... :S
Revenir en haut Aller en bas
Keina
Demande enflammée


Nombre de messages : 361
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Mar 4 Jan 2011 - 16:18

Je peux comprendre concernant les personnages... moi-même je trouve Robin un peu plat pour le moment. Mais à côté de ça, je trouve Will très drôle, de même que la petite troupe sans foi ni loi du prince des voleurs ! Mais pour le moment, je trouve aussi que le sherif est le meilleur personnage du roman, avec Diane, que j'aime beaucoup, moi. Le côté "répugnant" des personnages ne me dérange pas, au contraire, je trouve que ça donne une touche d'authenticité à l'histoire.
Par contre, je ne te rejoins pas quand tu dis que tu trouves ça abracadabrant de faire du fantastique en pleine Londres du XIIIe siècle ! Au contraire, je trouve le lieu et l'époque particulièrement propice au mystère, à la magie noire, au macabre... Quand le prince des mendiants explique que les Londonniens marchent au dessus des centaines de têtes de romains décapités, ça m'a filé des frissons, tout comme Diane ! Et puis il y a tellement de légendes qui tournent autour des corbeaux de Londres, de la Tour de Londres qui a toujours eu un côté très inquiétant dans ma tête... En fait, le thème de cette histoire me plaît tout particulièrement car j'adore la fantasy urbaine, quand on découvre les dessous d'une ville et qu'il s'y passe des choses inquiétantes, qu'il y a des démons enfouis, des cultes maléfiques de l'ancien temps...
Mais bon, vu que je n'en suis qu'à la moitié, je pense que c'est un peu tôt pour lancer un débat sur ce roman. Il est possible encore que je sois extrêmement déçue par la suite ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://silfine.free.fr
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Mar 4 Jan 2011 - 20:49

Keina a écrit:
Il est possible encore que je sois extrêmement déçue par la suite ! Wink
Si tu aimes le gore, la glauque, Stephen King et la fantasy urbaine, j'en doute.
Comme quoi, c'est vraiment une question de goût. Pour ma part, ce n'est pas du tout mon genre. De plus, cela fait quelques temps maintenant que j'écris ma propre version roman aventure basé la légende de Robin Hood (bien avant d'avoir entamé la série de la BBC), alors je dois dire que c'est sans doute aussi le fait que dans ma tête l'histoire de RH se doit d'avoir pour moi une authenticité et une "réalité" pour être intéressante (je n'ai jamais aimé les films et séries qui mêlaient RH et magie, fées, sorcières et fantastique, etc.) qui a fait que j'ai eu autant de mal à accrocher. Ce qui m'a fait sourire par contre, c'est que le prénom Diane était aussi un de ceux que j'avais envisagé s'il devait y avoir une suite et une fille pour Robin et Marian.
Spoiler:
 
Justement, je reproche aussi un peu à Noiret à la fin son "tout est bien qui finit bien". Et puis on dirait qu'il a vraiment trop regardé Mononoke Hime.
Revenir en haut Aller en bas
MeoOw
Riche célibataire


Nombre de messages : 137
Age : 20
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Mer 2 Fév 2011 - 13:41

Je l'ai lu il n'y a pas longtemps Surprised
Spoiler:
 
Il y a quand même pas mal de langage familer Oo, dans l'ensemble j'ai bien aimé ce livre grâce à l'ambiance et l'action au milieu
Spoiler:
 
Par contre la fin, j'ai trouvé moyen. Faut croire que les géants et l'Homme Vert ne sont pas ma tasse de thé xD

PS : hum c'est normal que les spoilers soient comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Sam 12 Fév 2011 - 14:01

Ah, Keina Merci d'avoir ouvert ce topic, puisqu'il m'a donné envie de lire ce livre, que j'ai terminé hier.

J'ai beaucoup aimé, je l'ai gobé tout cru (quasiment) ce qui ne m'était plus arrivé depuis quelques temps.


Keina a écrit:
on est très loin d'un Moyen-Âge idéalisé !

Ah pour sûr. La peinture des bas-fonds, royaume des mendiants, voleurs et autres est parfaitement glauque mais sonne parfaitement vraie. Estropiés physiquement et mentalement, sales, abîmés, bouffés par la vermine, pour lesquels chaque jour est une nouvelle épreuve qui au final n'en fait qu'une seule : survivre.


Citation :
Le personnage du sherif est très drôle dans son fanatisme et sa détermination à détester Robin jusqu'au bout, même maintenant que celui-ci est un père complètement inoffensif (?)


Ah, au début il m'a exaspérée, moi. A s'inventer sans arrêt des histoires sans queue ni tête pour nourrir sa rancune. Mais au fur et à mesure que j'avançais dans ma lecture, il m'est devenu plus sympathique.
Spoiler:
 

J'aime beaucoup aussi le fait
Spoiler:
 

Citation :
Par contre, le devenir des compagnons de Robin m'a serré le coeur. Je n'en dis pas plus...

Dans ce cas, nous sommes deux Heureusement qu'il y a le final pour rattraper tout ça, parce que là.... No
Des personnages aussi légendaires et auxquels on est tous, je suppose plus ou moins attachés... snif Crying or Very sad


Citation :
C'est une lecture vraiment plaisante et passionnante

Je confirme.

J'ai bien aimé aussi être surprise à plusieurs reprises, notamment et surtout par la (triste) fin de la "romance" de Diane et Trédekeile. Ca semblait tellement classique au départ ! La fille du prince des voleurs rencontre le prince des mendiants, jeune et plutôt joli garçon, les voilà qui deviennent inséparables et font les 400 coups ensemble. Ah ! se dit-on. Je vois venir la fin gros comme une maison, surtout quand on apprend que ce voleur/mendiant est en fait de bonne naissance. Mais pas du tout.... afraid

Spoiler:
 

Entre ça et les... choses... sorciers... je sais pas quoi... y'a de quoi avoir peur chaque fois qu'on croise un corbeau Suspect


Citation :
je trouve Robin un peu plat

Oui, c'est vrai Neutral Mais je mets ça
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jérôme Noirez, La dernière flèche   Aujourd'hui à 21:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Jérôme Noirez, La dernière flèche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fleurus Editions] La dernière Flèche de Jerôme Noirez
» La dernière flèche - Pony Soldier - 1952 - Joseph M Newman
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» trouver un mot avec la dernière syllabe
» La Dernière Prophétie de Gilles Chaillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: