Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5344
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 14:08

Dans ce cas tu vas craquer Clinchamps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lysander
Subtil compliment


Nombre de messages : 192
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 14:14

misshoneychurch a écrit:
J'ai quand même été très agréablement surprise par la bande originale. Moi qui suis fan de Joe Hisaishi, il ne m'a pas manqué. Par contre, j'ai trouvé dommage qu'ils aient traduit la chanson finale. Evil or Very Mad Je la trouve beaucoup plus jolie dans la version d'origine.

Moi aussi j'adore Joe Hisaishi! Je dois avoir toutes les B.O. de ses films, à peu de choses près!!
Quand à la chanson finale, elle n'a pas été traduite dans la version V.O. : c'est un mélange d'anglais et de japonais.

J'avoue que la maison de poupée est adorable!! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5838
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 16:03

J'ai vu hier soir Arrietty... et j'ai adoré ! cheers cheers
Je me suis d'ailleurs empressée d'écrire un billet dessus sur mon blog, pour convaincre tout le monde d'y aller ! sunny C'est par ici si vous voulez : Arrow
Si je dois résumer, je reprendrai le mot d'Esperluette : enchanteur. Ce film est très beau, bourré de poésie, apaisant aussi. Certes, il n'y a pas d'événements "magiques" ou incompréhensibles, et pas non plus de "grand message". Mais j'ai quand même vu un appel à la tolérance, au calme, à la douceur, et c'est déjà beaucoup ! Very Happy
Je suis tombée sous le charme du jardin, de la maison de poupée, de Sho aussi (doux et maladroit drunken).
Je suis sortie du cinéma sereine, reposée, toutes les belles images défilant dans ma tête. C'est juste beau.

Clinchamps, j'espère que tu vas adorer ! sunny

Puisque c'est mon premier post dans ce topic, je vais juste dire que si je n'ai pas vu tous les films des studios Ghibli, je suis quand même assez fière de mon score. Razz J'ai vu et adoré Le Château Ambulant, et Totoro. Beaucoup aimé Kiki la petite sorcière et Ponyo. Aimé Le Château dans le Ciel. Et j'ai été un peu déconcertée par Chihiro. Wink Au delà de H.Miyazaki, j'ai aussi vu Le Tombeau des lucioles (bouleversant et pour le moins émouvant ) et Les Contes de Terremer.
Vous voyez qu'il m'en reste encore plusieurs à voir, et je les découvre progressivement. Le prochain sur la liste sera sans doute Princesse Mononoké. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 16:14

Je ne connais Arriety que parce que j'ai feuilleté un album à Virgin. Les dessins et l'histoire avaient l'air vraiment sympa en tous cas et il y avait beaucoup de vert. Je vais aller voir la bande-annonce pour juger si ça vaut ou pas le coup que j'aille le voir ou pas. Smile

Annwvyn a écrit:
Le prochain sur la liste sera sans doute Princesse Mononoké. Very Happy
Très bon choix, il est vraiment beau et les musiques sont... Mais fait attention car si Chihiro t'as un peu déconcerté, celui-là risque aussi de te choquer un peu. Il est pas mal gore... :S Sinon, je te conseille aussi Nausicaa que j'adore. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 17:12

Marian a écrit:
Annwvyn a écrit:
Le prochain sur la liste sera sans doute Princesse Mononoké. Very Happy
Très bon choix, il est vraiment beau et les musiques sont... Mais fait attention car si Chihiro t'as un peu déconcerté, celui-là risque aussi de te choquer un peu. Il est pas mal gore... :S Sinon, je te conseille aussi Nausicaa que j'adore. Razz

Oui, enfin gore... euh... ça marche avec le contexte aussi.. pour deux bras qui volent ... Suspect C'est Miyazaki, hein, pas Tarantino ou Eli Roth... Rolling Eyes

Donc Annwvyn, oui, tu regardes Princesse Mononoke, qui est plus que bien, qui est effectivement le plus adulte des Miyazaki (c'est lui-même qui le dit) par le thème traité, par la façon de mettre en scène l'histoire, par la densité de son propos... ceci dit, Nausicaa, c'est pareil... à la limite, je te conseille Nausicaa film avant, qui est quand même plus simple dans l'histoire (mais avec aussi des scène "gore", avec le "monstre" final Twisted Evil ) et ensuite Nausicaa livre, qui rejoint l'intensité de Princesse Mononoke
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5838
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 17:15

Merci pour vos conseils les filles ! Very Happy Je savais effectivement que Princesse Mononoké était le plus adulte. Mais même si j'ai été déconcertée par Chihiro, j'ai quand même envie de découvrir Princesse M (et je connais un peu la musique, qui est très jolie). Donc, si je suis les conseils de Kusa, je vais commencer par aller voir si ma bibliothèque a Nausicaa. Wink


Dernière édition par Annwvyn le Dim 23 Jan 2011 - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Dune
Silver Screen Addict


Nombre de messages : 3669
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 17:20

Vous me donnez presque envie de revoir Princesse Mononoké...Je ne l'ai jamais revu depuis le cinéma car il m'avait vraiment traumatisée (j'en avais même rêvé... Rolling Eyes ). Et vous me rappelez que j'ai eu Nausicaa à Noël, il faudra peut être que je le regarde un de ces jours !!
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 17:25

Dune a écrit:
Et vous me rappelez que j'ai eu Nausicaa à Noël, il faudra peut être que je le regarde un de ces jours !!

Quoi ??? Tout de suite !!!!! namého !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 17:30

Kusanagi a écrit:
Oui, enfin gore... euh... ça marche avec le contexte aussi.. pour deux bras qui volent ... Suspect C'est Miyazaki, hein, pas Tarantino ou Eli Roth... Rolling Eyes
Je n'ai jamais dit le contraire. Mais le pire c'est quand même le démon sanglier. Smile Avec Nausicaa et Hotaru no Haka, c'est d'ailleurs mon préféré de Miyasaki. Le livre est vraiment bien aussi. D'ailleurs Nausicaa, je l'avais lu avant de le voir et j'ai été surprise que malgré tous les raccourcis le film ait autant d'ntensité et m'ait autant accroché. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 17:43

Hotaru no Haka (le Tombeau des Lucioles, donc) n'est pas de Miyazaki mais d'Isao Takahata (l'autre pilier de Ghibli)

Et je maintiens, ce n'est pas gore... c'est la façon qu'à Miyazaki, imprégné par sa culture (japonaise) de représenté... je ne dirais pas le mal (on a bien vu que cette notion bien/mal n'existait pas) mais l'impur. Et cela se retrouve dans toutes ses œuvres (Nausicaa, Chihiro, Mononoke, Le Château Ambulant...) Et si je ne m'abuse, c'est aussi une façon traditionnelle de représenter les monstres... study
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Lysander
Subtil compliment


Nombre de messages : 192
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 23 Jan 2011 - 18:14

Oui, il y a de très fortes influences de la religion shintoïste dans ses films (l'extrême importance de la nature, son caractère sacré est la base du shintoïsme). Les rites et coutumes locaux, actuels comme anciens, sont magnifiquement exploités et nous permettent de découvrir le côté très pittoresque du Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5838
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 18:44

J'ai parlé d'animation japonaise aujourd'hui autour de moi, et je suis tombée des nues. Une personne que je connais a fait voir tous les Miyazaki (sauf Totoro... Rolling Eyes) à sa fille... qui vient d'avoir 5 ans. Shocked

Je me suis demandée si c'est moi qui avait un problème avec les passages déroutants ou violents. Rolling Eyes La personne à qui j'ai parlé m'a dit : "mais ma fille n'a pas peur parce qu'elle ne comprend pas".

Alors, je ne sais pas. Est ce que c'est bien de montrer Princesse Mononoké à un enfant si jeune ? C'est peut être embêtant s'il ne comprend pas, non ? Et puis, quel gâchis culturel pour celui qui regarde ces dessins animés là comme n'importe quel autre. No (quoi, c'est vrai, comment apprécier la qualité de Chihiro à 5 ans ?). Sans compter qu'il y a toujours l'idée reçue qu'un dessin animé est forcément pour un enfant.

Ce qui est sûr, c'est que je lance un lobbying actif pour qu'elle regarde Totoro. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 18:50

Je te comprends tout à fait Annwvynn !!! mes petis-enfants (ils avaient 11 ans à l'époque) m'avaient réclamé Mononoke, et je le leur avais passé, après quelques précautions oratoires, et en restant avec eux, bien sûr. La fille, ça ne lui a fait ni chaud ni froid, il était évident que ce n'était pas son univers, mais le garçon a été passionné, mais effrayé aussi, il a eu du mal à s'endormir le soir (bon, il est hyper sensible et hyper imaginatif) et il avait 11 ans !! Alors 5 ! Totoro, avec Ponyo, est le seul qui soit adapté à cet âge. mais c'est vrai que le matraquage dysneyen nous a bien formaté les neurones ! Je me souviens du choc que j'ai eu en voyant "Proncesse mononoke" au cinéma et j'étais plus qu'adulte !!! C'était comme de se réveiller brutalement pour voir une autre réalité !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 19:23

Ben moi, je vois pas bien l'intérêt de montrer tous les Miyazaki... sauf Totoro, qui est plus celui pour les petits... (même si à n'importe quel âge, on y découvre quelque chose Laughing )

Personnellement, ce ne sont pas les passages violents qui me choque (bon, ok, quand je l'ai montré il y a deux ans à mes CM2... me suis rendue compte qu'effectivement, y'avait de l'action, dirions nous... lol! ) mais juste qu'à 5 ans, en effet, on ne va pas vraiment comprendre le film, donc l'intérêt de la chose, je ne le vois pas...Est ce qu'elle lui montre le Guépard, à 5 ans? Ou Dersou Ouzala (pour rester dans l'animisme, la nature et le rapport nature/culture/homme/civilisation...) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 19:28

Quand je parle de choc, c'est dans sens de prendre un coup !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
emmaD
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2641
Age : 35
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 19:31

En même temps, il ne faut pas prendre les enfants pour des idiots et ne leur faire voir que des trucs mignons ou simplistes... À cinq ans, la violence peut ou non être traumatisante, ça dépend de la sensibilité et de l'imaginaire de l'enfant en question. Par ailleurs, les Miyazaki se finissent plutôt bien et ne mettent jamais en place une ambiance glauque ou malsaine. Je ne ferais pas voir Le Tombeau des Lucioles à un enfant, par exemple, parce que là, c'est vraiment terrible comme histoire. Mais bon, il est évident que certains enfants feront des cauchemars après avoir vu Totoro ou Ponyo, pour peu qu'ils aient eu peur d'un personnage pourtant parfaitement inoffensif, comme il arrive que des tout-petits soient morts de trouille devant un clown, alors que d'autres seront morts de rire devant Princesse Mononoké. Je crois que le plus important, c'est de regarder avec eux, quand on peut, ou au moins de leur faire raconter ce qu'ils ont vu. Car partir du principe que ce n'est pas grave parce qu'ils ne comprennent rien, ça me paraît léger. Je ne comprenais pas tout aux Mystérieuses Cités d'or quand j'avais trois ans, c'est sûr, mais pas rien non plus, et j'adorais cette série qui m'a profondément marquée. Je dirais même que les trucs qu'on voit tout-petit sont très importants parce que leur influence, dans une certaine mesure, devient subconsciente. Ça construit l'imaginaire. Alors, autant prendre de la qualité et du positif, ce que Miyazaki apporte en abondance.

Ceci dit, dans les histoires qu'on racontait traditionnellement aux enfants, la mort et la violence ont une belle part. Princesse Mononoké, est-ce tellement plus traumatisant qu'entendre raconter à tout bout de champ des contes avec des enfants abandonnés, des orphelins maltraités, des ogres et des sorcières anthropophages, des maris qui trucident leurs femmes et des loups voraces ? Mais cela permet aussi aux enfants d'exorciser leurs propres angoisses et de se dire qu'ils peuvent s'en sortir (après tout, leur situation de départ est nettement moins sombre que celle du petit Poucet). La fiction pour les enfants ne sert pas qu'à les distraire, elle leur apprend aussi à gérer la violence, la mort et la peur (et elle leur enseigne la morale quand il s'agit de la comtesse de Ségur). De jolies histoires toutes mignonnes ont leur place aussi, mais même chez Walt Disney, la maman de Bambi et le papa de Simba, ils meurent et traumatisent des générations d'enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 19:39

Ah mais moi, j'ai rien contre le fait de montrer Miyazaki à des enfants de 5 ans... mais je continue de poser la question... Si Mononoke était un film en prise de vue réelle, les gens le montreraient-ils à leur enfants?
C'est l'idée que l'on a que le dessin animé va forcément véhiculer des choses plus gamines, simplistes, etc...

L'an dernier, j'ai montré Pompoko à des CE2... c'est mignon tout plein, ça parle aussi du développement des villes et de la place de la nature, et c'est un message qu'ils ont parfaitement compris. Sauf que dedans, il y a parfois des scène en prise de vue réelle sur la vie des tanukis (raton-laveur japonais), en particulier, l'impact de la circulation sur... ben la courte espérance de vie. Et ça, oui, ça fait de l'effet...

Mais enfin bon, après tout, Walt Disney lui-même (qui s'en prends plein la tête souvent) disait qu'il ne faisait pas des dessins animés pour enfants... après, si les enfants regardaient (et Blanche-Neige, c'est pas les enfants qui en ont fait le succès ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 20:11

Kusanagi a écrit:
Hotaru no Haka (le Tombeau des Lucioles, donc) n'est pas de Miyazaki mais d'Isao Takahata (l'autre pilier de Ghibli)
Oh, merci Kusa, je ne savais vraiment pas !! Surprised Je me disais bien aussi que c'était très différent du reste, déjà parce qu'il n'y a pas de côté vraiment fantastique et que par bien des points de vue, c'est ce réalisme si terrible qui donne au film toute sa puissance et sa splendeur... Razz

Je suis d'accord avec vous aussi bien sûr au sujet des dessins-animés. Il faut dire aussi que dans la culture asiatique tout ce qui est histoires graphiques est même plus souvent orienté vers les adultes (il suffit de regarder le contenu d'une grande partie des mangas, animés ou papier pour le comprendre). Après, je ne sais pas, peut-être que la jeunesse là-bas est un peu plus habitué à la violence et à tout ça que chez nous et qu'il y a moins de taboo. Car ça m'étonnerait que Mononoke No Hime soit indiqué comme interdit aux moins de ... ou ait besoin d'une guidance parentale. Après, c'est aussi parce que les petits Japonais comprennent sans doute mieux tout ce qui est spirituel. C’est leur culture, leur ancienne religion, et depuis leur enfance ils ont du entendre des histoires sur les esprits, les Dieux, etc. Tandis qu'un petit européen, s'il n'a pas un minimum de connaissances sur le Japon (et adulte ou pas d'ailleurs), que voulez-vous qu'il comprenne ? Normal que cela puisse autant choquer. Du coup, clinchamps, tes précautions oratoires étaient les bienvenues je pense (et nécessaires), et Kusa, je pense que tu as fais une bon choix pour tes CE2, à cet âge et avec les connaissances qu'ils ont sur le sujet, il n'aurait pas été intéressant de leur montrer Chihiro ou Mononoke. Même si après, chacun sa méthode : en CE2 nous notre prof elle nous avait montré un documentaire sur la bombe d'Hiroshima et que la moitié de la classe en a fait des cauchemars (parce qu'il faut dire que ce documentaire avait des images qui auraient facilement choqué n'importe quel adulte), d'où sans doute l'attachement que j'ai à Hotaru no Haka (et la sensibilité face à celui-ci puisque je pleure toutes les larmes de mon corps à chaque fois... Sad).

Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 20:17

Mais de rien pour Takahata Laughing

pour le reste je vais répondre directement dans la section Manga/Anime, aprce qu'on s'éloigne un peu de Ghibli en général dans ma réponse ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5838
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 24 Jan 2011 - 20:40

Je ne suis pas contre montrer un minimum du monde réel aux enfants : il n'est pas question de les surprotéger. Mais ceci n'empêche pas qu'un enfant, de la même façon qu'il doit jouer, a droit à ses moments de rêves, pour ensuite être plus à même de comprendre et de réagir face au monde réel. Mes cousines par exemple ont été si tôt mises face à la réalité qu'elles font de minis-adultes, qui ne seront pas plus équilibrés pour autant. No

Dans ce cadre, j'ai l'avis qu'un enfant doit comprendre ce qu'il voit. Et certes les contes de fées occidentaux sont assez violents (Barbe Bleue hum... Razz) mais ils sont plus compréhensible à nos yeux d'européens que les films comme Chihiro ou Mononoké. (personnellement, je n'ai pas tout compris dans Chihiro) En ceci, je rejoins tout à fait l'avis de Clinchamps : les enfants doivent voir des choses qu'ils comprennent et il faut leur expliquer.

Enfin, je vois ce que tu veux dire EmmaD : tant qu'à faire voir des choses aux enfants, que ce soient des dessins animés de qualité. Mais, justement, n'est ce pas dommage de ne pas réserver le plaisir de la découverte de Mononoké à un moment plus lointain ? Là seulement, l'enfant pourra comprendre et apprécier la qualité de l'oeuvre, sa complexité et ses détails. Smile Je vois par exemple des enfants, qui ont vus des beaux dessins animés trop jeunes, entre deux mauvais dessin animés, et qui aujourd'hui ne voient pas la différence, et sont devenus des consommateurs de culture incapable de voir la qualité d'une oeuvre. C'est très triste pour des beaux films comme ceux de Miyazaki si on n'est pas à même de les apprécier à leur juste valeur.

Je suis pour la qualité, mais une qualité raisonnée. Pourquoi les parents ne pourraient ils pas opérer un choix ? Chaque chose en son temps, commencer par Totoro, c'est bien. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6289
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Mar 25 Jan 2011 - 0:10

Je donne juste mon expérience de parent d'enfants de moins de huit ans. De Myazaki, ils ont vu Totoro (plusieurs fois), ils ont commencé par là. Puis Porco Rosso, le Château dans le Ciel, Kiki la petite sorcière, Conan le fils du futur et enfin, Le voyage de Chihiro. Il les ont vus avec nous, au moins la première fois pour ceux qu'ils ont vu plusieurs fois.
Ce week-end, le grand a vu le Château Ambulant chez des amis.
Pas encore Princesse Mononoke.

EDIT: j'ai oublié Ponyo (apprécié par les deux) et Arietty (le grand ++, le petit s'est un peu ennuyé), vus au cinéma.

Pour Chihiro, je ne suis pas tout à fait d'accord avec certaines d'entre vous sur les esprits et la difficulté de les appréhender. Nous n'avons pas la même base culturelle que les japonais mais nous avons aussi nous esprits: naïades, dryades, sirènes, korrigans, trolls, farfadets, ogres, fées et quelques vieux dieux païens pas encore totalement oubliés. Avec une petite base de contes de fées et quelques notions de civilisations anciennes pour les plus grands (voire même un bon Astérix ou un Thorgal Wink ), les enfants ne sont pas si perdus que ça dans l'univers de Chihiro ou celui du dieu cerf...


Dernière édition par MissAcacia le Mar 25 Jan 2011 - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict


Nombre de messages : 3669
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Mar 25 Jan 2011 - 0:27

Je plussoie ce que vous dites sur la compréhension !
Pour parler de mon expérience personnelle, j'ai vu Princesse Mononoké à 8 ans, et je n'ai pas aimé, je pense parce que je n'avais pas compris et que ça m'avait impressionnée. Du coup j'avoue ne pas avoir envie de le revoir alors que je n'en entends que des critiques élogieuses. Mais l'avoir vu trop jeune ça m'a empêchée de l'apprécier et c'est dommage.

C'est pareil pour Chihiro, je n'avais pas non plus tout compris mais cette fois je l'ai bien aimé, parce que j'étais un peu plus grande.

Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Mar 25 Jan 2011 - 0:34

Je crois que ce qui nous déstabilise, c'est que les êtres magiques, les esprits dirons-nous, ne sont ni bons ni mauvais, ils sont là c'est tout, alors que chez nous il y a toujours une qualité attribuée, un bon ou un mauvais génie, une bonne ou une méchante fée, et ils viennent pour interférer dans la vie des humains alors que chez les japonais, ils sont à côté, peut-être néfaste, mais seulement accessoirement (je pense à "Mushishi" que j'ai eu du mal à "comprendre" parce que je crois en y repensant qu'il n'y avait rien à"comprendre" seulement à ressentir et à se laisser porter). Bon je me suis embarquée dans une phrase légèrement filandreuse !! Faites ce que vous pouvez avec !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Mar 25 Jan 2011 - 0:52

Je pense aussi que cela dépends de l'âge pas uniquement de l'enfant-spectateur, mais du héros... même avec des personnages "magiques", il est plus facile pour un plus jeune de s'identifier à Sen/Chihiro, aux gamines de Totoro, à Ponyo, parce que ce sont des enfants, et que leur attentes sont plus proches de celles des enfants (y'a souvent un truc avec les aprents...)

Alors que Mononoke, ce sont des adolescents, mais qui ont déjà la mentalité et les responsabilités d'un adulte... même si à 8 ans, on peut apprécier, je ne pense pas que l'identification marche à fond scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
emmaD
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2641
Age : 35
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Mar 25 Jan 2011 - 14:54

À vrai dire, je suis sûre qu'à huit ans, j'aurais détesté Princesse Mononoké (il y a du sang, donc c'est trop violent pour les enfants, comme Les Chevaliers du Zodiaque, quoi : j'avais des critères aussi rigoureux qu'un peu bêtes à cet âge-là). À cinq ans, j'aurais eu très peur, je n'aurais probablement pas compris toute l'intrigue, mais ça m'aurait marquée (je me souviens avoir vu très jeune Brisby et le secret de Nimh, qui me faisait affreusement peur ; mais du coup, je n'ai jamais oublié que je l'avais vu et j'ai eu grand plaisir à le revoir, parce que c'est un très bon dessin animé).

Vers huit-dix ans, on a suffisamment d'expérience de ce qu'est en général un dessin animé ou une histoire pour les enfants pour être perturbé quand on tombe sur un truc que ne correspond pas à ce dont on a l'habitude. Pour peu qu'on soit un peu psychorigide, comme moi, on risque de détester ce qui dérange les règles. Du coup, pour faire découvrir les Miyazaki, il vaut peut-être mieux s'y prendre tôt...

L'absence de distinction bons/méchants n'est pas forcément très perturbante. Ça change des dessins animés habituels, mais un enfant qui s'est intéressé à la mythologie ou à des recueils de contes et légendes traditionnels aura pu déjà se familiariser avec ce genre de personnages. La distinction bien/mal a eu beaucoup de succès chez nous, mais il nous reste encore des êtres qui n'en relèvent pas et vivent leur vie de lutins sans s'en soucier. J'avais un petit livre sur les korrigans, par exemple, qui les montrait gentils avec des gens gentils et affreusement méchants avec les égoïstes ; le Sans-Visage dans Chihiro n'agit pas autrement, puisqu'il punit l'avidité de ceux qui se montrent cupides et qu'il ne montre de respect que pour l'héroïne. Les petits enfants voient souvent les grandes personnes comme des êtres mystérieux et incompréhensibles, vivant dans leur propre monde et imposant des règles dont on ne comprend pas toujours la raison d'être : les créatures magiques de Miyazaki n'agissent pas plus bizarrement que la plupart des grandes personnes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Aujourd'hui à 4:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» - top 5 - les meilleurs studios d'animation japonaise
» STUDIO GHIBLI / LIENS POUR COMMANDES ET PLUS. . .
» Images des dessins animés du Studio Ghibli
» Les films du studio ghibli
» [Actu] Ségolène Royal contre l'animation japonaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: