Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15351
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Sam 5 Fév 2011 - 9:29

Kusanagi a écrit:


Marie, c'est même pire... si c'était sa grande sœur, il l'appellerait One-san, donc toujours pas de prénom... ^^ (oui, c'est très formel, le japonais...)
Mais c'est un peu la même chose en coréen, les garçons ont l'habitude d'appeler leur grand frère "Hyung", (ça vaut aussi pour "frère" dans le sens "ami", je crois) pour le petit frère, c'est "Donsang", et pour la sœur ainée ou grande sœur , c'est "Noona"...
mais je m'égare là, ce n'est pas vraiment le bon topic...

Par contre, le fait que tous les Japonais appellent leur grande sœur "One-San" ne me choque pas plus que ça, ce qui m'a plus rendu perplexe, c'est d'utiliser les prénoms pour les parents dans Ponyo. Je n'ai pas pu vérifier dans les autres dessins animés vu que je ne les ai pas vus...
Revenir en haut Aller en bas
emmaD
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2641
Age : 35
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 7 Fév 2011 - 16:23

En fait, Marie, Ponyo est le seul dessin animé Ghibli où les parents ne soient pas appelés "Papa" et "Maman" par leurs enfants. C'est pour cela que le choix paraît si curieux, car il se différencie non seulement de la coutume japonaise mais aussi de l'habitude du studio. Je n'arrive pas à voir ce qui dans Ponyo, justifierait cela : on ne se trouve pas dans un cas de figure où l'enfant est plus mature que ses parents, ce qui expliquerait qu'ils soient mis sur un pied d'égalité, car si débrouillard et intelligent que soit Sosuke, il est un petit garçon obéissant dont les parents sont tout à fait responsables et présents (son père a beau être marin et donc souvent absent, il fait tout ce qu'il peut pour rester en contact).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15351
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 7 Fév 2011 - 17:17

Peut-être que c'est une coutume locale? scratch il faudrait poser la question à des Japonais (natifs) pour savoir si ça se fait dans certains coins du Japon. scratch ou
alors, c'est peut-être une coutume due au fait que le petit garçon se retrouve un peu "l'homme de la maison" comme le père est souvent parti en mer. scratch
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 7 Fév 2011 - 20:19

Promis, si j'y pense, on demandera sur place !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Sam 26 Fév 2011 - 18:25

Je peux dire que mon petit-fils a adoré "Ponyo" et ma fille aussi!!! Il a pris la suite de Totoro sans problème !! Very Happy
Je viens d'aller voir enfin "Arietty" et j'en suis sortie enchantée et ravie. J'ai tout aimé dans ce film, la beauté enchanteresse des décors, la musique (j'adore la harpe) l'histoire, et j'ai été particulièrement touchée par la grâce mélancolique et la saveur douce-amère de l'atmosphère qui s'en dégage. J'avoue que j'avais un petite larme à la fin ! Le discours écolo ne m'a pas choquée, je l'ai trouvé très court et vraiment secondaire (je m'attendais à quelque chose de plus évident au vu des divers commentaires croisés ici ou là). Je l'ai vu en français, et je dois dire que le doublage était excellent, en particulier la voix de Cho, dont le léger essoufflement donnait dès le début le sentiment que cet enfant était fragile et malade. Ce qui est sûr, c'est que le DVD ira rejoindre les autres dès que possible !!
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 27 Mar 2011 - 15:10

Lorsque j'aurais revu Chihiro et j'arais revu tous les Ghibli !! \o/ Je les ai tous chez moi maintenant, même Ponyo, Totoro et Kiki que je n'avais pas vu jusqu'à présent. J'ai trouvé Ponyo et Totoro trop choux, surtout parce que ce sont les seuls longs-métrages de Miyasaki destinés aux jeunes enfants. J'attends avec impatience la sortie d'Arietty en DVD/Blu-Ray. Par contre, j'hésite toujours grandement à voir Porco Rosso car j'ai peur que ce film vienne casser le "mythe", aussi j'attends vos commentaires à ce sujet. ^^

Hier c'était Gendo Senki (Les Contes de Terremer). Plus je le vois plus je me dis qu'un jour il faudra vraiment que je trouve le courage de me mettre dans les livres... ^^

Mes personnages préférés de Miyasaki :
* Jiji, le chat noir de Kiki
* Tito, le renard-écureuil de Nausicaa
* Yakuru, l'élan rouge de Ashitaka
* Calcifer, le démon du feu du château ambulant
* Marco, le jeune apprenti de Hauru
* Nausicaa en personne, sans doute mon héroïne favorite de Miyasaki <3
* Ponyo et Sosuke qui sont tout simplement adorables Razz
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1172
Age : 36
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 27 Mar 2011 - 15:42

Et les livres sont vraiment merveilleux, Marian, et Ursula K. Le Guin écrit si bien. C'est un régal. Et du coup, moi, je n'ose pas voir l'adaptation de peur d'être déçue.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdeseverine.over-blog.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 27 Mar 2011 - 17:09

j'ai vu "la traversée du temps", dont voici ce qu'en dit Wiki :
Citation :
La Traversée du temps (時をかける少女, Toki wo Kakeru Shōjo?) est un film d'animation japonais réalisé par Mamoru Hosoda et sorti en 2006, contant l'aventure de Makoto, une lycéenne comme les autres jusqu'au jour où elle découvre qu'elle peut remonter le temps ; elle est aidée par sa tante qui semble mystérieusement en connaître long sur le sujet… Il s'agit en fait de la suite d'une nouvelle de Yasutaka Tsutsui, Toki wo Kakeru Shōjo, histoire culte de la jeunesse japonaise éditée en 1965, déjà traduite en français, précédemment adaptée plusieurs fois à l'écran, en manga, et même en chanson. L'histoire originale raconte l'aventure similaire vécue par la tante de Makoto quand elle était jeune, fait évident pour les spectateurs au Japon, mais qui a pu laisser perplexes ceux d'autres pays.
C'est un film qui m'a captivé par son graphisme simple et élégant et par la façon délicate dont le thème archi bateau du voyage temporel y est traité. On peut dire que Makoto fait des "sauts de puce" dans le passé immédiat de sa vie, mais si au début elle s'en amuse beaucoup, elle se rendra vite compte que cela aura des effets désastreux sur son entourage. Le cadre est celui bien connu des amateurs de drama : le school-drama. Les comportement adolescents sont extrêmement finement analysés et décrits. Les premières amours, les amitiés, les rivalités entre sœurs sont parfaitement rendus. C'est l'été il fait chaud et on ressent cette ambiance ensommeillée des chauds après-midi. Et comme toujours il règne dans ce film une atmosphère très particulière de calme douceur, de tendresse, et un voile de mélancolie tombe peu à peu sur une fin douce-amère comme les japonais en ont le secret. Le voyage temporel est traité avec simplicité, sans explications inutile, énoncé juste comme un fait, et cela suffit.

Une vidéo sur la chanson du film : "Kawara nai Mono" - Oku Hanako


Festival International du Film d'Animation - Annecy 2007 :* Mention Spéciale
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16740
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 27 Mar 2011 - 18:01

Je sais que c'est un film qu'apprécie beaucoup MissAcacia

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
emmaD
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2641
Age : 35
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 28 Mar 2011 - 0:09

Et moi aussi, j'ai beaucoup apprécié La Traversée du Temps : effectivement, c'est un film de facture classique mais il est bien fait et suffisamment travaillé pour apporter quelque chose. En revanche, ce n'est pas un produit de la maison Ghibli...

Marian, Porco Rosso est un film que j'aime énormément. Je pense que c'est le film le plus romantique de Miyazaki, dans un sens. On y retrouve nombre de ses figures favorites, mais dans un contexte très original, puisque les personnages sont italiens et que c'est la Méditerranée qui est dessinée (enfin, l'Adriatique en particulier). Les personnages sont sympathiques et attachants et le scénario est vraiment original et bien pensé. Que crains-tu exactement dans ce film ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Lun 28 Mar 2011 - 1:21

emmaD a écrit:
Et moi aussi, j'ai beaucoup apprécié La Traversée du Temps : effectivement, c'est un film de facture classique mais il est bien fait et suffisamment travaillé pour apporter quelque chose. En revanche, ce n'est pas un produit de la maison Ghibli...
Oui, je me suis aperçue après coup que j'aurais dû poster mon avis dans le topic "manga/animation" car je savais que ce n'était pas un produit Ghibli. Si quelqu'un veut le déplacer ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Jeu 31 Mar 2011 - 12:36

J'ai rerevu Nausicaa hier soir, et je suis décidément trop fan. La princesse de la Vallée du Vent est mon personnage humain de Miyasaki préféré. Elle a trop la classe ! ^^

Et puis son planeur aussi... ça fait rêver... *soupir*
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Sam 21 Mai 2011 - 14:24

Je suis gravement atteinte...
Je suis amoureuse... Oui-oui, amoureuse de la musique de Joe Hitaishi...

Actuellement, j'écoute l'OST de Ponyo et je soupire... ^^
http://www.deezer.com/fr/music/joe-hisaishi/ponyo-on-the-cliff-by-the-sea-273771#music/joe-hisaishi/ponyo-on-the-cliff-by-the-sea-273771


EDIT : Dis donc, les trailers français des films de Miyasaki sont clairement plus émouvants et mieux montés que les trailers américains faits par Disney avec la voix off à la con. Je les trouve très beau, qu'est-ce que vous en pensez ? ^^


http://youtu.be/92jClxFqLLI


http://youtu.be/_yiZQro09lQ


http://youtu.be/BzihxfbHn9M

Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Sam 21 Mai 2011 - 19:21

Définitivement, ces bandes annonces t'emmènent, la musique est si lyrique aussi.
(Ah ces américains, cette reflexion me font penser à l'intervenante de la korean connection et sale Panda lol! ).
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Sam 21 Mai 2011 - 21:27

C'est clair que ces trailers donnent très envie drunken


Une petite news qui n'intéressera probablement pas grand monde à part moi et quelques personnes ^^ :

Tokyograph a écrit:
Nagasawa Masami, Okada Junichi play lead voices in Ghibli’s “Kokurikozaka Kara”


Studio Ghibli has announced its voice cast for its new feature film Kokurikozaka Kara, scheduled to open in theaters on July 16. Nagasawa Masami (23) has been cast as the main character, and V6 member Okada Junichi (30) has been cast as the main male character.

The movie is the second film directed by Miyazaki Hayao’s son Goro, who debuted with Gedo Senki (Tales from Earthsea). As reported last year, the movie is adapted from a shoujo manga of the same name by Takahashi Chizuru and Sayama Tetsuro.

The story takes place in 1963 Yokohama, where the Komatsuzaki family runs an old lodging house. Nagasawa will voice Komatsuzaki Umi, the family’s daughter. The film revolves around her everyday life at high school, particularly with another student named Kazama Shun (played by Okada), in whom she takes an interest.

Other characters are being voiced by Fubuki Jun (58), Takeshita Keiko (57), Naito Takashi (55), Kagawa Teruyuki (45), Ishida Yuriko (41), Omori Nao (39), and Kazama Shunsuke (27).


Ghibli + Junichi + Yokohama = venduuuu


Ca me fait penser que je n'ai pas posté mon avis sur Les Contes de Terremer, que j'ai vu il y a quelques temps. J'ai bien aimé, mais davantage pour son univers graphique que pour l'histoire en elle même. J'avoue que je n'ai pas tout bien compris Embarassed , et que çà m'a un peu frustrée parce que j'aurais bien voulu en savoir plus ... donc j'ai rajouté illico les romans à ma liste de livres à lire un jour ^^
En revanche, j'ai beaucoup apprécié la tonalité sombre (ou douce-amère) de l'ensemble, et côté visuel, j'ai adoré I love you . Vu que c'est mon premier Ghibli/Miyazaki, je suis bien incapable de comparer le travail du père et du fils, mais j'ai plus ou moins noté les influences de la peinture occidentale. Et ce d'autant plus que j'avais suivi un cours sur l'histoire du paysage pendant mes études, donc çà a fait remonter pas mal de souvenirs à la surface ^^. J'ai trouvé çà assez magique de voir prendre vie sous nos yeux des paysages à la fois dépaysants/étranges et familiers drunken
J'ai également bien aimé les personnages, mais comme je l'ai dit un peu plus haut, j'étais un peu frustrée de ne pas en savoir plus sur eux.
Mention particulière à Arren, et pas seulement parce qu'il était doublé par le monsieur de ma ban Laughing (d'ailleurs, fan indigne que je suis, si je n'avais pas su que c'était lui, je n'aurais pas reconnu sa voix Embarassed ). Il se trouve que j'ai regardé le film à un moment où çà n'allait pas fort, et s'il ne m'a pas remonté le moral, au moins, je me suis parfaitement identifiée au héros et à ses angoisses existentielles lol!


Donc en résumé, une entrée en matière qui m'encourage très fortement à jeter un oeil - voire les deux - aux autres oeuvres du studio Ghibli bounce

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Sam 21 Mai 2011 - 22:39

Je suis d'accord avec toi, Mimidd, les contes de Terremer sont un peu obscurs si on n'a pas lu les livres, bien que le film ne vienne que de l'un des trois, le dernier, je crois. ce qui fait que s allusions aux tombeaux sont incompréhensibles !
Mais au niveau esthétique c'est totalement époustouflant. Mon petit-fils a voulu le revoir dimanche alors qu'il était chez moi, donc j'en ai revu quelques passages ... en français, mais maintenant que je sais qui est la voix d'Arren, je vais le revoir les oreilles grandes ouvertes !! lol! Il faut dire que lorsque je l'ai acheté je n'étais pas encore une habitante de l'aquarium !! Et je vais m'intéresser de près au suivant !! Mais le nom de Myiazaki est assez réputé en Europe, nous aurons le film du fiston sur nos écrans !! cheers
Là, je viens de commencer "mes voisins les Yamada", que j'ai arrêté parce que je suis fatiguée et que je veux en apprécier chaque seconde. Déjà j'ai remarqué le clin d'œil à Hokusai, avec la fameuse vague !! Mais tu devrais adorer Myiazaki et son univers Mimidd !!! Faut y aller des deux yeux !! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Sam 21 Mai 2011 - 23:27

Darcy a écrit:
Définitivement, ces bandes annonces t'emmènent, la musique est si lyrique aussi.
(Ah ces américains, cette reflexion me font penser à l'intervenante de la korean connection et sale Panda lol! ).
Et c'était quoi c'est réflexion ? Razz

D'ailleurs, je trouve que les bandes annonces françaises sont carrément mieux que les japonaises, même si les films sont mieux en VO qu'en VF. =)

Trois autres bandes annonces pour le plaisir :

http://youtu.be/3JG6JDuZUoc


http://youtu.be/YTrEECZhpL0


Mon voisin Totoro bande annonce par PlacedeCinema
http://dai.ly/eQnWN2

Dans Totoro, elles sont trop adorables les gamines. Je veux les mêmes. Razz

Les studios ont aussi collaboré sur des jeux vidéos RPG DS/PS3



On reconnaît là musique, style de dessins et monde de l'animation Ghibli...
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Sam 21 Mai 2011 - 23:54

La musique de princesse Mononoke, à chaque fois me transporte. drunken

Voicipour te répondre Marian.
Marian a écrit:
Dis donc, les trailers français des films de Miyasaki sont clairement plus émouvants et mieux montés que les trailers américains faits par Disney avec la voix off à la con.


Citation de l'hilarant compte rendu de Sale Panda pour la Korean connection:
Citation :
Ensuite, il y a eu plein de jolis mots pour expliquer que les dramas c'est trop bien et que si ça plaît, c'est parce qu'on en a marre des séries américaines qui sont trop nulles et qui trichent avec la surenchère d'émotion

La créativité des américains en prend pour leur grade. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 22 Mai 2011 - 0:19

Darcy a écrit:
c'est parce qu'on en a marre des séries américaines qui sont trop nulles et qui trichent avec la surenchère d'émotion
Ben justement, je trouve que c'est les asiatiques qui ont tendance à surenchérir dans l'émotion. Mais on a pas du voir les mêmes dramas... Après, faudrait que Sale Panda en voit certains comme Ichi Rittoru no Namida (pour les japs) et Autumn's Tale (pour les coréens). Si on est pas dans la surenchère d'émotion là... lol!

Nan mais ce qui m'énervent chez les américains sincèrement, ce sont leurs trailers avec cette voix off qui ruinent tout et cette musique (très belle certes) un peu trop épique. Souvent ce sont les mêmes, et puis tu as ces grands coups de tambours, ces fondus au noir... Trop classiques même s'ils restent efficaces, et ça perd un peu de sens la plupart du temps et détournent quelques fois le sens du film. Enfin je trouve... Rolling Eyes

Pour revenir à Ghibli et en particulier à son maître et fondateur Miyasaki...
Ce que je considère comme clairement mieux et fantastique par rapport au Disney, surtout les films faits principalement pour les enfants donc Kiki, Totoro et Ponyo par exemple, c'est qu'ils sont plus "vrais" même si paradoxalement la plupart se déroule dans un tout autre univers. De plus, il n'y a pas cette séparation nette du Bien et du Mal. Comme dans la vraie vie, on réfléchit vraiment et ce n'est pas les gens qui sont fondamentalement bons ou mauvais, mais leurs actions. Les méchants du début s'il y en a se révèlent parfois bien sympathiques (par exemple les pirates du Château dans le Ciel).
Wikiki a écrit:
Miyazaki dénonce également l’inutilité de la violence et la bêtise humaine. Ses personnages montrent justement qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais côtés mais des choix. Il dépasse ainsi les clichés du « héros face au méchant », ses personnages principaux posant des choix et des actions dont la finalité n'est pas le plus important. Dame Eboshi dans Princesse Mononoké est le reflet exact de l’humain avide de pouvoir, souhaitant asseoir son autorité sur la nature. Et, bien que cruelle, elle est juste envers les siens, abritant des lépreux et des prostituées (mis au ban de la société, selon les cultures).
Certains des premiers films de Miyazaki avaient des « méchants » effectivement méchants, comme dans Le Château de Cagliostro et Le Château dans le ciel. D’autres sont remarquables par l’absence totale de personnages « méchants », comme dans Mon voisin Totoro et Kiki la petite sorcière.

Et puis les personnages sont tellement moins clichés je trouve, et tellement plus crédibles dans leurs réactions enfantines. Après, il y a les autres personnages, plus pour les jeunes adultes et adolescents tels que Monoké, Nausicaa et Ashitaka... Les "méchants" ont des qualités qui les rendent moralement ambigus, "comme les kamis de la religion shintoïste" dit Wikipédia (tiens, c'est vrai ça, je n'avais pas fait le rapprochement... ^^). Et puis bien sûr il y a la référence à l'écologie dans quasiment tous ses films, chose que j'adore parce qu'il semble qu'ils mêlent tous les thèmes dans une seule histoires : les passions/sentiments humain(e)s et la nature... C'est ce qui les rend si beau visuellement parlant aussi je crois, et si étranges/caractéristiques. ^^ Et pfui, Wiki il y va pas de main morte dans la comparaison avec Disney non plus je vois :
Citation :
Miyazaki dit se refuser à réaliser ses films en se laissant guider par un schéma préétabli et éprouvé ou un thème identique. Même si nombre de ses films présentent des récurrences au niveau des thèmes abordés, du scénario ou encore des personnages. Ces récurrences sont liées aux thématiques et valeurs universelles qui ont une place centrale dans le scénario. L'univers de Miyazaki (pédagogie, éveil de l'enfance et curiosité, animation à l'échelle de l'enfant, valeurs universelles et écologiques) est à l'opposé du choix des studios Disney (détourne les contes, enjeux de brevets, culturels, technologies animées au détriment des valeurs, humour d'adulte pour des animations d'enfants, des sujets de société absents et contournés).

Et puis ces films osent plus que les Disney, notamment en ce qui concernent le côté un peu gore, mais également sur certaines de nos phobies enfantines voire humaines (j'ai adoré le côté vieillissement du Château Ambulant, la peur de tout être humain incarnée ^^). Plus le fait aussi que Miyasaki soit un féministe et que la plupart de ses personnages soient des femmes (jeunes ou moins jeunes) indépendantes et fortes. Enfin, le côté profondément japonais et même asiatique avec l'importance de la famille et le respect de celle-ci ainsi que des aînés. Aînés d'ailleurs qui sont souvent des personnages importants dans les films, des guides. Il y a toujours des personnes âgées dans ses films, c'est vrai. Very Happy

Bref, je suis une grande fan, oui-oui...
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 22 Mai 2011 - 0:24

Minute papillon, c'est l'intervenante qui disait ça, je te conseille d'aller le récit de Sale Panda. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 22 Mai 2011 - 17:59

Personnellement, j'adore la bande annonce US de Princesse Mononoke, avec justement la grosse voix, la musique de Hisaishi, et la façon dont l'histoire est racontée... je crois que je la connais par cœur... lol!

D'ailleurs, je crois que j'en parle des 3 bandes annonces quelques pages plus avant ^^... et j'aime les 3, parce que chacune d'entre elles définissent assez bien la façon donc on attire les gens au cinéma, en fonction des cultures... l'US insiste sur le côté épique et bataille, la française sur le côté quête épique et la japonaise.... ben elle insiste plus sur la recherche spirituelle... ^^

(bon, et de les avoir revu me refile encore l'envie de revoir le film.... drunken drunken lol! )

Sinon, Mimmid, voui, continue l'exploration des Ghibli et des Miyazaki père et fils... mais je te conseille de te mettre vite au travail du père, dont les messages et l'impact des œuvres sont mieux gérés. J'avais beaucoup aimé Terremer ceci dit, et cela m'avait donné envie de lire les livres. J'ai d'ailleurs lu les 3 premiers suite au film, et j'avais beaucoup aimé (et c'est vrai que c'est bien d'avoir des précisions en plus ^^) cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 22 Mai 2011 - 19:06

J'ai "mes voisins les Yamada" qui viennent de débarquer chez moi, j'ai regardé un peu le début, et déjà je sens que ça va me plaire !!! Dès les premières images je suis tombée sur ça :
Spoiler:
 

et j'ai trouvé le clin d'œil génial !! Je pense que ce sera mon programme de ce soir !! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 22 Mai 2011 - 19:48

cheers cheers Gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Clinchamps, je ne peux qu'applaudir à ce programme ^^ cheers cheers drunken drunken
j'ai hâte d'avoir ton avis complet ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 22 Mai 2011 - 21:46

Ce soir, inspirée par Princesse Mononoké, je me laisse bercer par Hishaishi au piano.



D"ailleurs, Joe Hisaishi, le principal compositeur des musiques de Ghibli, donnera un concert de charité le 23 juin au Zénith de Paris.
A mon avis, il va falloir se battre pour avoir des places; elles ne sont pas encore en ligne.



Dernière édition par Darcy le Dim 22 Mai 2011 - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Dim 22 Mai 2011 - 22:23

Aujourd'hui j'ai revu Le Tombeau des Lucioles, et j'étais comme ça : Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

http://youtu.be/RbEyjUsWKZA

C'est sans doute l'un de mes films préférés tous genres confondus. Tellement prenant, poétique, terrible, triste...
Le relation frère-soeur est tellement forte et tellement belle... Vraiment, si j'ai des enfants plus tard, j'aimerais vraiment qu'ils soient aussi si proches et que l'aîné soit aussi protecteur...
Spoiler:
 

J'adore le rire de Setsuko. C'est la plus adorable petite fille de dessin-animée que j'ai vu... Sad

Je ne sais pas si ça avait déjà été posté ici :

La naissance du studio Ghibli (partie 1/2) par tetsukyoushin


La naissance du studio Ghibli (partie 2/2) par tetsukyoushin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli   Aujourd'hui à 8:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Animation japonaise, l'incontournable Studio Ghibli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» - top 5 - les meilleurs studios d'animation japonaise
» STUDIO GHIBLI / LIENS POUR COMMANDES ET PLUS. . .
» Images des dessins animés du Studio Ghibli
» Les films du studio ghibli
» [Actu] Ségolène Royal contre l'animation japonaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: