Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lewis Carroll (1832-1898)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
toxicangel
Snails Huntress
avatar

Nombre de messages : 6230
Age : 41
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Lewis Carroll (1832-1898)   Ven 26 Avr 2013 - 22:58

J'aime bien ton raisonnement Freudien sur le Chapelier, Miss Acacia, surtout que je suis assez d'accord lol!
Après, s'ils prennent la version étendue De l'autre côté du miroir, je trouve que le Cavalier blanc serait un meilleur choix : un bon lifting, quelques cours d'équitation et le tour serait joué Razz

Concernant la version de Burton, mon problème c'est d'abord que je l'ai trouvé excessivement laide et ensuite que je fais vraiment une overdose du duo Depp / Burton (j'adore les deux séparément, j'aime leurs collaborations passées mais depuis Charlie et la chocolaterie, je sature silent ).
Mais je confirme que la version Syfy était sympa.

Sinon, ton interprétation sur le sourire du chat me confirme que j'ai lu Alice de façon trop superficielle et que je suis passée à côté de plein de détails Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7138
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Lewis Carroll (1832-1898)   Lun 6 Mai 2013 - 20:12

toxicangel a écrit:
Concernant la version de Burton, mon problème c'est d'abord que je l'ai trouvé excessivement laide et ensuite que je fais vraiment une overdose du duo Depp / Burton (j'adore les deux séparément, j'aime leurs collaborations passées mais depuis Charlie et la chocolaterie, je sature silent ).

Je suis d'accord, je n'aime pas le Wonka de Johnny Depp et je n'aime pas non plus son Chapelier Fou.

Pour Alice, ça fourmille tellement de détails dans tous les coins que c'est un peu compliqué de tout retenir Wink .

Pour ce qui est du Chevalier Blanc comme possible prétendant à une Ailce qui ne relèverait plus du détournement de mineure, Syfy a effleuré la possibilité mais reculé, certainement en constatant l'ampleur du chantier pour en faire un prétendant "acceptable" comme tu le soulignes.
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 19164
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Lewis Carroll (1832-1898)   Lun 6 Juin 2016 - 11:00

Je suis allée voir Alice de l'autre côté du miroir.

J'ai bien aimé le film et vraiment passé un bon moment. Contrairement à d'autres, j'avais beaucoup aimé le premier opus et je partais avec une certaine réserve voir celui-ci.

Avec un super casting et une histoire assez prenante, le film est très agréable à suivre. Very Happy

Mais c'est surtout les second rôles qui m'ont interpellée avec une quantité d'acteurs lambtonniens impressionnate, avec entre autres Hattie Morahan, Rhys Ifans, Andrew Scott et... Richard Armitage. Wink
Revenir en haut Aller en bas
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 8046
Age : 26
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Lewis Carroll (1832-1898)   Lun 6 Juin 2016 - 11:31

Ludi, je partage tout à fait ton avis (excepté que je n'avais pas aimé le premier film Wink ) cheers
Je suis allée voir le film hier en 3D et j'ai passé un très bon moment ! Very Happy Les décors et les costumes sont merveilleux, les musiques toujours aussi belles (et j'aime beaucoup la chanson de Pink pour le générique ), les acteurs sont excellents et comme tu le dis, quel beau casting lambtonien ! Shocked  J'ai aimé les petites touches d'humour, le fait qu'on en sache plus sur la rivalité entre les deux sœurs (Anne Hathaway et Helena Bonham-Carter sont super ), le rôle du Temps et le tempérament d'Alice, très affirmé Smile
Bref, je le reverrai avec plaisir Very Happy
Bon, à la fin, j'avoue avoir versé une petite larme pour la dédicace à Alan Rickman Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 19164
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Lewis Carroll (1832-1898)   Lun 6 Juin 2016 - 11:41

Je m'étais préparée pour Alan Rickman, j'avais vu la bande annonce au cinéma avec sa voix
Revenir en haut Aller en bas
dupuis
Subtil compliment


Nombre de messages : 156
Age : 66
Date d'inscription : 13/05/2013

MessageSujet: hgfgfdg   Mar 7 Juin 2016 - 8:42

désolée pour le dérangement si je me suis encore trompée de coin, je suis allée voir Alice de l'autre côté du miroir, et en voyant Mia Wasikova;en commandant de vaisseau, je me suis imaginée qu'elle pourrait être au côté de' notre "Flint" préféré en tant que pirate au féminin, ça me semblerait drôle de voir cote à cote, Mr Rochester 2006, et Jane Eyre 2011. Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lewis Carroll (1832-1898)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lewis Carroll (1832-1898)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Lewis Carroll (1832-1898)
» Lewis Carroll
» Alice - Lewis Carroll.
» Lewis CARROLL (Royaume-Uni)
» Qu'avez-vous lu de Lewis Carroll?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: