Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Joyce Carol Oates

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Poiesis
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 15 Mar 2018 - 15:42

esperluette a écrit:
Poiesis a écrit:
Non du tout. Marya : une vie est un récit que je qualifierais plutôt d'initiatique.

Ok, j'avais tout faux, je ne sais pas pourquoi je le classais parmi les récits gothiques. Embarassed Laughing

Je note de privilégier Bellefleur à La légende de Bloodsmoor pour découvrir cet aspect de son oeuvre alors (autant lire les meilleurs). Mais d'abord il faut que je lise ceux que j'ai sur ma PAL... (d'ailleurs j'ai aussi Carthage en attente Poiesis, si tu étais tentée par une petite lecture en duo !).

Il n'y a pas de souci Smile

Avec plaisir ! (Je souhaitais justement sortir Carthage de ma PAL avant l'été.)
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7226
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 15 Mar 2018 - 15:53

@ Selenh : j'aime bien ton expression sur l'acide, qui est très juste et imagée.

Moi j'utilise l'expression "à libération prolongée" ce qui est beaucoup plus moche et médical, mais ça signifie la même chose, la petite musique persistante qu'un livre laisse en moi, comme des répliques de séismes.

JCO appartient complètement à cette catégorie d'auteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5626
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 15 Mar 2018 - 22:25

Comment dire ? Je ne voudrais pas être lourde mais cette expression de "gothique" appliquée à cette série de romans de JCO rapproche trompeusement Bellefleur de romans d'une facture somme toute classique qui lui sont incomparables. Bellefleur est un livre monde, il est à part, c'est tout.
Pour le moment je le considère comme son chef-d'œuvre. Au niveau de l'architecture c'est du labyrinthe selon Borges appliqué @ du roman-fleuve. Ce qui se rapproche le plus de sa construction c'est Game of Thrones, et pourtant le résultat est complètement différent.
Revenir en haut Aller en bas
Poiesis
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Ven 16 Mar 2018 - 7:47

Au contraire, merci beaucoup de préciser ! Cela donne vraiment envie de le découvrir ! Je me rappelle que JCO a évoqué en détail l'écriture de ce livre dans son journal et il pourrait aussi être intéressant de relire en quels termes elle en parle.
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7993
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Ven 16 Mar 2018 - 12:16

Poiesis a écrit:
Avec plaisir ! (Je souhaitais justement sortir Carthage de ma PAL avant l'été.)

Chouette ! sunny

Selenh a écrit:
Comment dire ? Je ne voudrais pas être lourde mais cette expression de "gothique" appliquée à cette série de romans de JCO rapproche trompeusement Bellefleur de romans d'une facture somme toute classique qui lui sont incomparables. Bellefleur est un livre monde, il est à part, c'est tout.
Pour le moment je le considère comme son chef-d'œuvre. Au niveau de l'architecture c'est du labyrinthe selon Borges appliqué @ du roman-fleuve. Ce qui se rapproche le plus de sa construction c'est Game of Thrones, et pourtant le résultat est complètement différent.

Je plussoie Poiesis, tes précisions sont très intéressantes à lire. Wink J'utilise abusivement l'expression "roman gothique" pour différencier ces titres de sa veine réaliste, tout en ayant conscience qu'il ne s'agit pas de romans gothiques classiques. Ta référence à Borges m'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5626
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Ven 16 Mar 2018 - 20:05

Ce n'est pas toi qui l'utilises abusivement, Esperluette, c'est ce qu'a fait la "vente", une de ces stratégies simplificatrices... Tant qu'à simplifier j'aurais plutôt donné pour point commun à ces romans leur aspect "réalisme magique".

Ma référence à Borges est très subjective : j'ai ressenti des choses en lisant Bellefleur similaires à ce que j'ai ressenti avec Borges (en particulier dans cette nouvelle où le labyrinthe suprême est le désert) et qui ne sont pas forcément les mêmes que ce toi tu as ressenti ?...
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7993
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 19 Mar 2018 - 9:44

Je n'ai pas encore lu Bellefleur (mais c'est prévu Wink ), mais le peu que j'ai lu de Borges (la première partie de Fictions) m'a beaucoup impressionnée et ne ressemblait à rien de ce que j'avais lu auparavant. Suis donc curieuse de voir si je ressentirais la même parenté que toi entre ces deux auteurs !

Ces discussions m'ont donné envie de replonger dans JCO, et malgré mes deux lectures en cours, j'ai attaqué les Mulvaney ce weekend. study
Revenir en haut Aller en bas
Poiesis
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 26 Mar 2018 - 18:20

esperluette a écrit:
Ces discussions m'ont donné envie de replonger dans JCO, et malgré mes deux lectures en cours, j'ai attaqué les Mulvaney ce weekend. study

Oh, chouette ! Si tu ne l'as pas déjà terminée, j'espère que tu apprécies ta lecture ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7993
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mer 28 Mar 2018 - 10:40

Je retrouve avec plaisir la plume de JCO. I love you Et ne suis pas étonnée que ce titre soit considéré comme l'un de ses meilleurs.

Seul bémol, je risque de devoir mettre ma lecture en pause car je pars en vacances la semaine prochaine et il est trop sévèrement attaqué (plus de la moitié) pour que je l'emmène. Laughing
(Déjà que je m'éparpille en ce moment, je vais apparemment commencer un 4ème livre... Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5626
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Sam 2 Juin 2018 - 13:39

Je viens d'achever Le département de musique, que JCO a publié sous le nom de « Rosamond Smith », si bien que, comme je l'ai réalisé tardivement, elle le considère comme un de ses polars. J'irais même jusqu'à « thriller ».



Comme je suis devenu anti-présentation d'un livre ou d'un film depuis que j'ai découvert le plaisir violent de prendre l’œuvre en pleine figure, je ne vais pas m'étendre sur l'intrigue. Et je vous déconseille, si vous avez envie de vous plonger dedans de chercher plus d'informations sur internet : elles spolient bien trop, effectivement.
J'échappe à ce phénomène parce que j'ouvre  un peu au hasard des livres entassés dans ma liseuse depuis bien longtemps. Même si je les ai choisis en connaissance de cause à l'époque j'ai oublié ce qui a suscité mon intérêt a priori, si bien que je me régale d'autant plus que je ne sais absolument pas dans quoi je vais tomber.

En l’occurrence avec mon auteure favorite je ne risque guère de me fourvoyer... Mais je fais ça avec d'autres bouquins aussi, quitte, si vraiment je sens qu'ils vont me tomber des mains, à aller chercher quelques critiques pour me re-stimuler.
Me voilà embarquée encore à conseiller mes techniques de lectrice plus qu'à parler du roman lui-même !

Alors posons quelques éléments qui n'impliquent rien et qui vont peut-être vous intéresser... Comme le laisse pressentir le titre, cela se passe dans un milieu universitaire (précisément sur un campus pas très loin de New York, à la fin des années 80) dans la société composée des élèves et enseignants/artistes du département de musique.
On commence par découvrir Maggie, un personnage principal qui n'est pas fascinant : il faut se laisser aller et dépasser ce genre de ressenti, cela fait partie de la qualité du roman. Après tout avec JCO ce n'est pas comme si on n'avait pas l'habitude d'un texte un peu « résistant ». Il faut être patient au départ, sachant que cette résistance, chez cet auteur, est cela-même qui procurera une plus-value à terme.

On entre dans la vie, réglée « comme du papier à musique » of course, d'un personnage scrupuleux, un brin inhibé socialement. Un début qui n'est pas trépidant, mais il n'y a pas de longueur.
Maggie, donc  : fille de procureur, une sage célibataire ayant passé la trentaine, genre grande nordique au physique et au contact un peu froids. Directrice administrative du département de formation musicale pour étudiants avancés, professeure estimée et bonne pianiste soliste de récitals classiques. Une valeur sûre dans son travail, appréciée par ses collègue et les étudiants.  Elle est un peu amoureuse, secrètement, de son président d'université et vieil ami, mais c'est un homme marié.

citation 1 :
 
C'est tout ce que je vous dirais. À vous de voir maintenant si vous avez envie de vous plonger dans ce contexte et de faire un petit bout de chemin avec Maggie lorsqu'elle est amenée à gérer une « ténébreuse affaire »...

citation 2 :
 

J'ai lu maintenant (a postériori donc) quelques présentations et critiques. Un amateur de polars écrivait que ce roman valait plus par son arrière plan que par l'énigme policière. Je ne la trouve pas si mal que ça, moi, cette énigme, mais il est vrai qu'elle est plutôt au service du roman socio-psychologique que l'inverse. Dans l'ensemble on ne risque pas de s'identifier aux protagonistes d'une façon bouleversante, ce n'est pas le but, mais j'ai ressenti de l'intérêt et de la sympathie.

En tout état de cause, un titre que je recommande.


Dernière édition par Selenh le Sam 2 Juin 2018 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7226
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Sam 2 Juin 2018 - 18:13

Merci de cette chaleureuse anti-présentation I love you
Je crois que j'aime tout chez JCO donc je note le titre précieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5626
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Sam 2 Juin 2018 - 21:56

Yep, you're welcomed Little Hawk. Smile Ah, oui, j'oubliais : je peux le passer à qui possède une liseuse.

Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Dim 17 Juin 2018 - 19:36

Merci pour la présentation Selenh cheers je te l'emprunterai un de ces jours puisque tu le proposes si gentiment.

Je viens de finir Nous étions les Mulvaney et je suis encore sous le choc, et sous le charme.

Pas le temps de développer, mais cette première lecture de JCO m'a enthousiasmée, et je vais poursuivre ma découverte.

Peut-être avec Bloodsmor que tu m'avais recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5626
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Dim 17 Juin 2018 - 22:26

Bloodsmor, oui, dans l'absolu ; mais c'est encore autre chose, franchement différent. La veine dite gothique de JCO. 
Si tu veux rester un peu dans le monde des Mulvaney, c'est _Petit oiseau du ciel_ peut-être, qu'il faudrait que tu attaques. (Revoir mes posts antérieurs il m'a vraiment laissé une très durable
 impression...) Ah et puis toujours dans cette veine là _Les chutes_ qui est plus ou moins considéré comme son premier très grand roman, un sacré voyage.
Et j'ai tous ceux dont je parle sous forme numérique bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7226
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 19 Juin 2018 - 13:30

Chic ! une nouvelle adepte de JCOates !!!!
Je suis ravie que tu sois tombée sous le charme, Rosalind !
Si je peux me permettre, je te conseille également Les chutes, qui a été un gros coup de coeur quand je l'ai lu (récemment), tu peux parcourir le topic pour te faire quelques idées ou glaner des suggestions de titres ...
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyce Carol Oates
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Joyce Carol Oates
» Joyce Carol Oates (*)
» Joyce Carol Oates alias Rosamond Smith.
» Nulle & Grande Gueule - Joyce Carol Oates
» Hudson River - Joyce Carol Oates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: