Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Joyce Carol Oates

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7888
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 25 Sep 2017 - 19:02

J'ai commencé le recueil le week-end dernier et pour l'instant je suis très perturbée car j'ai du mal à me plonger dedans. Alors que normalement, avec chaque livre de JCO que j'ai lu, c'étaient de vraies lectures en immersion, difficiles à quitter, etc...

Là, même si je lis sans déplaisir, je ne suis pas happée. Neutral Je retrouve les personnages un peu borderline que j'aime chez JCO, tout cabossés, mais il me manque quelque chose, je me sens à distance. J'ai un peu les mêmes impressions que lorsque je lis des nouvelles d'Alice Munro. J'ai lu un recueil et demi de cette dernière, et j'ai toujours du mal à dire ce que j'en pense, mais j'y reviens.

Ceci dit j'en suis toujours à la première partie (j'ai commencé "Physique") donc ton post me rassure Petit Faucon. Je vais voir si la suite me convainc plus. Mais c'est vrai que là je lis plusieurs livres en même temps et pour l'instant ce n'est pas celui-ci qui me passionne le plus... et ça m'énerve. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5557
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 25 Sep 2017 - 23:11

Esperluette je partage assez tes idées. Les nouvelles de Joyce Carol Oates sont plus communes que ses romans. J'avais eu un peu cette impression pour _Viol une histoire d'amour_ que j'avais pourtant lu sans ennui, mais ce n'est pas la JCO que je préfère. Je pense que l'épaisseur et la pâte de ses romans est le milieu indispensable de sa dimension d'étrangeté, pas pour rien que je suis une inconditionnelle de _Bellefleur_. Dans la pâte et l'épaisseur... c'est ainsi qu'elle est unique.
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 18426
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 28 Sep 2017 - 10:42

J'avance plutôt lentement dans ce recueil. Je n'arrive pas à me passionner pour les histoires qui s'y trouvent. Certaines sont pas mal, mais d'autres me paraissent... inabouties, dans le sens où elles présentent une matière assez riche pour faire un roman, mais se contentent d'être développées sur quelques pages. D'autres encore développent une idée intéressante, mais l'histoire est bancale, sans réelle conclusion.

Bref, je ne suis pas emballée... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7083
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 28 Sep 2017 - 18:09

J'ai fini le livre, et moi aussi je suis un peu déçue.
Globalement, j'y trouve les défauts que vous avez mentionnés : textes trop courts pour que JCO y développe son style, situations borderline

Sur les 21 nouvelles, j'ai vraiment aimé :
= Laide (Ugly) dont nous avons parlé sur la page précédente
= Sans foi (Faithless) ; cette histoire est à la fois forte, bien construite, et avec une chute qui en est une.
= Secrète, Silencieuse (Secret silent) : celle-ci je l'ai trouvée très vraie et elle m'a vraiment parlée.
Celles de la 3e partie m'ont un moins plues, même si j'ai aimé la violence de Un amour d'adolescent (qui est vraiment atroce).

Dans l'ensemble, j'ai été frappée par le portrait très critique des Etats-Unis, blancs, puritains, coincés, consommateurs à outrance de drogues licites ou non, et d'armes à feu ; du coup, je lui ai trouvé des résonances avec des écrivains sud-africains comme Nadine Gordimer (L'arme domestique, par exemple).
Donc bilan en demi-teinte, et comme esperluette et selenh, je pense que la forme plus longue du roman lui convient mieux.

J'édite mon message car je me trouve un peu sévère.
Ce que je veux dire, c'est que d'un point de vue de lectrice, j'ai été un peu déçue et je n'ai pas été soulevée ou balayée par les textes, à quelques exceptions près. Mais d'un point de vue du sens et du fond, ce sont des textes très forts, très violents, très caustiques sur la société américaine des années 60 à nos jours, qui ne font pas dans la dentelle.
On ne peut pas dire non plus que JCO exagère (c'est que j'avais commencé à me dire en disant "Copland", mais quand on lit les faits-divers quotidiens d'américains désarmés abattus à bout portant par des flics survoltés, ou les réactions de Trump et autres aux sportifs noirs qui posent un genou à terre pendant l'hymne national, je me dis que JCO ne fait que capter l'ambiance et la restituer).
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5557
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Ven 29 Sep 2017 - 21:51

Je me retrouve bien dans ce que tu dis, Petit Faucon.

Capricieuse comme toujours j'ai commencé un autre bouquin au lieu de continuer sur nos nouvelles, et ce sont... des nouvelles de JCO ; ne cherchez pas la logique.
Eh bien celles-ci nuancent encore mon avis précédent : absurdes, oniriques, fantastiques et pétries d'humour noir, j'y trouve une ambiance globalement hitchcockienne... J'adore ! Il s'agit du recueil : Vallée de la mort
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10361
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mer 4 Oct 2017 - 12:31


Avis aux amateurs, la romancière est l'invitée en ce moment de l'émission "La grande table" sur France Culture Arrow

_________________
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7888
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 5 Oct 2017 - 19:14

J'avance très peu dans Infidèle, une ou deux nouvelles par semaine, j'ai à peine fini la première partie. Je ne lâche pas l'affaire, mais cela risque de devenir une lecture au long cours dans laquelle j'irai piocher de temps en temps.

Je suis d'accord avec toi Petit Faucon sur les thématiques qui sont puissantes, mais justement je trouve que JCO n'en fait pas grand-chose dans ce recueil. Embarassed Il y a une superficialité dans ces nouvelles, un manque de corps, qui me déroutent venant d'elle (mais ce n'est que mon ressenti).

Selenh a écrit:
Je pense que l'épaisseur et la pâte de ses romans est le milieu indispensable de sa dimension d'étrangeté, pas pour rien que je suis une inconditionnelle de _Bellefleur_. Dans la pâte et l'épaisseur... c'est ainsi qu'elle est unique.

J'allais plussoyer cette partie de ton post, et puis j'ai vu ce que tu as écrit sur Vallée de la mort et me voilà intriguée. Laughing

Selenh a écrit:
Capricieuse comme toujours j'ai commencé un autre bouquin au lieu de continuer sur nos nouvelles

J'étais tellement perturbée par mon peu d'intérêt pour ces nouvelles que j'ai failli faire pareil, mais attaquer un de ses romans. Razz Et il n'est pas impossible que je le fasse dans les semaines qui viennent, histoire de renouer avec la JCO qui sait me captiver.

Merci pour le lien Tatiana ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 18426
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Ven 6 Oct 2017 - 11:01

J'ai presque fini le recueil mais je cale à trois nouvelles de la fin. Je vais essayer de le reprendre, mais c'est pas gagné Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9045
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Ven 6 Oct 2017 - 13:04

Je ne suis pas repassée poster mais je vous ai lues Wink

Je vais restituer le recueil à la médiathèque en toute bonne conscience au vu de vos avis Wink

J'ai lu "Le Foulard" sur les conseils de Petit Faucon et en effet, j'ai bien aimé Very Happy

esperluette a écrit:
cela risque de devenir une lecture au long cours dans laquelle j'irai piocher de temps en temps.

Tout à fait d'accord avec ta conception des choses Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5557
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Ven 6 Oct 2017 - 19:39

Ben moi ça va mieux. J'ai pris un rythme de croisière. Et
puis peut-être que c'était de lire sur papier qui me donnait de la peine et que je me suis réhabituée.
Je pense aussi que la cure de JCO que je me suis envoyée récemment  fait que je suis tout de suite au contact de ses racines, même quand il n'y a qu'une nouvelle qui dépasse en surface. Souvent le ton me rappelle celui de _Maryah_ si vous voyez ce que je veux dire. Je connais l'arrière-plan de certains personnages, de certaines situations, même s'ils ne sont pas décrits dans la nouvelle, donc ma propre lecture ajoute cette profondeur et je ne suis pas dépaysée.

Moi aussi j'ai beaucoup aimé _Le foulard_, cette espèce de vérité profonde qui nous est déjà familière en tant que femmes.

Là j'en suis à l'histoire de la femme qui s'endort n'importe où : _Mais alors, quelle aurait été ma vie ?_ que l'ayant terminée je trouve très "oate'sienne" avec en particulier ce thème du viol ; ou de l'agression sexuelle de la fillette impubère, qui revient souvent (Maryah, Petit oiseau du ciel) au point que l'on pense quand même à un souvenir ou un fantasme fondamental dans la psychologie de l'auteure.

Je recommande vraiment _Petit oiseau du ciel_, au fait. Avec une fin qui résout tout, qui va au fond des choses, (ce n'est pas toujours le cas chez elle : l'implicite domine, et la tension ne peut se résoudre, souvent) et très jouissive au sens propre comme au sens figuré, enfin, pour moi...

Ouais, décidément ce bouquin commence à sérieusement me plaire. En tout cas la cohérence de la deuxième partie me saute aux yeux et je me sens en pays connu, Oates : les filles y perdent des plumes fondamentales mais elles s'en sortent par elles-mêmes et  au-delà même des lésions premières (littéralement le fameux : "ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort" ;
l'histoire de ma vie et de celle de bien des femmes je suppose. C'est le sens du titre _Mais alors quelle aurait été ma vie ?_ (voir la chute de cette nouvelle).


Dernière édition par Selenh le Dim 17 Juin 2018 - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9045
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 16 Oct 2017 - 11:59

Cette semaine, deux émissions de La Compagnie des Auteurs (France Culture) seront consacrées à JC Oates Wink
C'est mercredi 18 et jeudi 19 (semaine partagée avec Carson McCullers Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5557
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 16 Oct 2017 - 19:44


Bon à savoir, merci Sep. Ça en fait des émissions à elle consacrées en peu de temps, vous savez la raison ?


Ah, et puis j'ai terminé Infidèle, et j'ai bien aimé, globalement, même si c'est plus superficiel que ses romans.
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7888
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Ven 17 Nov 2017 - 14:37

J'ai pris le temps d'écouter La grande table, c'était intéressant. J'ai podcasté aussi La compagnie des auteurs, merci de l'avoir signalé Serendipity. Very Happy

Le meilleur moment de l'émission, c'est quand on lui demande quel personnage historique elle aurait aimé être : "Emily Dickinson". Et quel homme écrivain ? "Emily Dickinson". Razz

Selenh a écrit:
Bon à savoir, merci Sep. Ça en fait des émissions à elle consacrées en peu de temps, vous savez la raison ?

Un mois après, je réponds. Laughing Je pense que c'est tout simplement la parution en français de ses souvenirs d'enfance (Paysage perdu) et d'un recueil de nouvelles qui nous ont valu ces émissions.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5557
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Sam 18 Nov 2017 - 19:19

Merci Esperluette ! sunny

Quant à moi je retire humblement mon jugement selon lequel Oates ne serait pas « taillée » pour la nouvelle, ou plutôt le format de la nouvelle pas taillé pour elle car j'ai récemment passé une journée de lecture à ne pas pouvoir décrocher du recueil Étouffements, que je vous recommande vivement.

La nouvelle La Chute m'a particulièrement fascinée, au delà de l'histoire, par sa perfection de format et d'écriture (très classiques d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7083
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Dim 19 Nov 2017 - 12:59

Je suis ravie que tu aies passé un moment fort de lecture avec ce recueil.
Je note le titre précieusement !!!
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5557
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Dim 19 Nov 2017 - 14:04

Je me ferais un plaisir de le prêter à celles qui ont une liseuse, bien sûr ! Actuellement je lis Blonde, très addictif aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Poiesis
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 12 Mar 2018 - 10:04



La première fois que j'ai ouvert un livre de Joyce Carol Oates (Blonde) c'était il y a six ans, alors que j'étais encore à l'université et que je lisais presque exclusivement des classiques, et j'ai reçu une claque monumentale. Je pourrais même parler de choc littéraire tant sa vision m'a bousculée et a par la suite influencé mon rapport à la lecture, à l'écriture. Je n'avais jamais rien lu de semblable et, pour moi, réellement, il y eut un avant et un après Blonde et Nous étions les Mulvaney (dévoré dans la foulée et qui demeure peut-être à ce jour mon préféré). Vous l'aurez donc compris, j'ai une profonde admiration pour cette grande dame de Lettres, j'ai l'impression même de lui devoir quelque chose (mais je pourrais probablement dire cela de tous les écrivains que j'aime) et c'est une réelle joie pour moi que de continuer l'aventure de la lire.
Par chance, sa production est considérable et si tous ses livres ne sont pas aboutis au même point, je trouve cela plutôt normal et rassurant dans la mesure où le contraire ne serait pas humain !


Pour vous résumer mes lectures :

Blonde :
Nous étions les Mulvaney : 
Fille noire, fille blanche : I love you  I love you I love you
Marya une vie : Neutral
Confession d'un gang de filles : I love you  I love you
Nulle et grande gueule : I love you  I love you
Un endroit où se cacher :  
Sexy : (je ne m'en souviens plus)  scratch
Le mystérieux Mr Kidder : I love you  I love you I love you
La légende de Bloodsmoor : à lire
La fille du fossoyeur : I love you
Premier amour : I love you  I love you
Journal : 1973-1982 : I love you
J'ai réussi à rester en vie : (à ne pas mettre entre les mains de tous) I love you  I love you I love you
Cette saveur amère de l'amour : I love you
Petite soeur, mon amour : à lire
Les chutes :
Paysage perdu : 
Carthage : à lire
Ce que j'ai oublié de te dire : à lire
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7083
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 13 Mar 2018 - 13:34

Chouette ! une nouvelle fan de JCO I love you I love you I love you  !

Tu as effectivement pas mal exploré sa bibliographie ! à part peut-être les recueils de nouvelles il me semble.

Parmi ceux que tu as lus, j'ai adoré moi aussi Les chutes.
Je te recommande également Carthage, paru récemment, et qui est formidable ; j'en ai parlé un peu plus haut dans le topic.
Revenir en haut Aller en bas
Poiesis
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 13 Mar 2018 - 14:36

OUI ! Carthage a l'air excellent ! J'ai lu ton avis justement et je me languis de le découvrir !  
Il est vrai que je n'aime pas beaucoup lire des nouvelles, ce qui explique sans doute que je n'ai encore découvert aucun de ses recueils. Mais il faudra y remédier bien sûr.  

Je ne sais pas si tu as lu Paysage perdu, paru en fin d'année, toutefois je ne peux que le conseiller. Je sais qu'on a dit que Joyce Carol Oates avait rassemblé ses fonds de tiroir pour faire ce livre de souvenirs mais... cela me fait doucement rire parce que je trouve que c'est un de ses livres les plus beaux. Il y a des pages absolument magnifiques et, tous le long, je me sentie en connexion avec elle. Je connais les dernières lignes par cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7083
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mer 14 Mar 2018 - 8:45

Merci pour Paysage perdu ! je ne connaissais pas du tout ce titre, je le note.
A l'occasion je le prendrai à la médiathèque.
Merci pour tes recommandations !
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7888
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mer 14 Mar 2018 - 15:05

Ravie de lire ton post enthousiaste Poiesis ! Plusieurs de tes coups de coeur figurent dans ma PAL (Blonde, Nous étions les Mulvaney). J'ai lu très peu de ses livres par rapport à toi mais te rejoins sur le fait qu'il y a un avant et un après JCO, c'est une auteure réellement marquante. Wink

Apparemment tu as moins aimé Marya une vie ? Il me semble que c'est un de ses romans gothiques dans la veine de Bellefleur non ? Je ne me suis pas encore attaqué à cette partie de son oeuvre (elle écrit trop, je n'aurais jamais le temps de rattraper mon retard Rolling Eyes Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Poiesis
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mer 14 Mar 2018 - 16:05

Non du tout. Marya : une vie est un récit que je qualifierais plutôt d'initiatique. Ce livre reste intéressant à lire. On y retrouve toute la noirceur et les thèmes chers de l'auteure mais, oui, je ne l'ai pas trouvé marquant ou abouti comme d'autres livres peuvent l'être dans sa bibliographie. Et il n'est certainement pas représentatif du talent de JCO.
Comme toi, je n'ai pas encore lu ses livres gothiques mais je n'ai entendu que du très bon de Bellefleur et de La légende de Bloodsmoor. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5557
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mer 14 Mar 2018 - 23:04

Euh... il y a beaucoup de personnes qui sont rebutées par Bellefleur. C'est mon premier, et quelle aventure exceptionnelle, mais j'ai du mal à convaincre le concernant. La légende de Bloodsmoor, c'est pas vraiment le même niveau. Pas un de ses grands, à mon avis.

Depuis la dernière fois que je suis passée j'ai seulement lu Blonde et Les Chutes, (deux beaux poids lourds, c'est vrai) je crois, sans doute un recueil de nouvelles aussi. Comme c'est de l'acide qui peut continuer à creuser bien après la première coulée, JCO, j'ai des remontées de Petit oiseau du ciel. Je le mettrais au même niveau que les Mulvaney, je dirais.
Revenir en haut Aller en bas
Poiesis
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 15 Mar 2018 - 7:16

C'est intéressant. Je sais que Bellefleur peut impressionner et décourager à la lecture mais reconnaissons que c'est aussi le propre des grands livres. Personnellement, j'ai préféré acheter La légende de Bloodsmoor parce que, oui, je n'ai jamais eu que des retours positifs au travail sur ce livre et parce qu'il est vrai que celui-ci me semblait, justement, plus accessible pour commencer à découvrir ce pan de sa production.
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7888
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 15 Mar 2018 - 10:49

Poiesis a écrit:
Non du tout. Marya : une vie est un récit que je qualifierais plutôt d'initiatique.

Ok, j'avais tout faux, je ne sais pas pourquoi je le classais parmi les récits gothiques. Embarassed Laughing

Je note de privilégier Bellefleur à La légende de Bloodsmoor pour découvrir cet aspect de son oeuvre alors (autant lire les meilleurs). Mais d'abord il faut que je lise ceux que j'ai sur ma PAL... (d'ailleurs j'ai aussi Carthage en attente Poiesis, si tu étais tentée par une petite lecture en duo !).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyce Carol Oates
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joyce Carol Oates
» Joyce Carol Oates (*)
» Joyce Carol Oates alias Rosamond Smith.
» Nulle & Grande Gueule - Joyce Carol Oates
» Hudson River - Joyce Carol Oates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: