Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean-Christophe Rufin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Jean-Christophe Rufin   Dim 14 Nov 2010 - 13:35

J'étais persuadée que Rufin avait sa chambre à l'auberge mais apparemment non, donc je lui ouvre un topic. Wink

Médecin et écrivain, il est l'auteur des livres suivants :

L'Abyssin
Sauver Ispahan
Les Causes perdues
Rouge Brésil
Globalia
La Salamandre
Le Parfum d'Adam
Katiba

Cela fait un moment que ses livres m'intriguent, notamment Rouge Brésil que ma grand mère a beaucoup aimé et que je n'ai toujours pas lu Embarassed ou Le parfum d'Adam dont j'ai lu un extrait qui m'avait bien plu. Smile

Et là je viens de lire sur les conseils d'une amie La Salamandre.


Citation :
Catherine, dont la vie s'organisait autour du travail avec la haine des dimanches, le secours de la télévision, l'affection d'un chat et l'usage fréquent de somnifères, tourne le dos à la France pour s'installer au Brésil. Dépassant sa condition de touriste, elle quitte l'univers des agences de voyages pour celui des favelas. La violence avec laquelle les gens se traitent entre eux ne lui est alors plus épargnée. Dans ce récit d'un parcours absolu, Jean-Christophe Rufin livre une tragédie moderne, où l'héroïne semble soudain obéir à une loi profonde qui la pousse à se détruire et à s'accomplir en même temps. À travers ce portrait d'une femme qui se perd et se découvre, l'auteur reprend aussi un thème qui lui est cher, celui de la rencontre entre les Occidentaux et leur tiers-monde fantasmé. Loin de la vitrine exotique et du mythe révolutionnaire, il va au-delà de la vision idéalisée, tout au moins " idéologisée ", du tiers-monde, vers un monde ambivalent, fait à la fois de richesse et de violence, repoussant et attirant.

J'ai bien aimé ce livre mais je l'ai trouvé assez dur. J'ai parfois eu du mal à comprendre Catherine, mais son histoire est fascinante (apparemment c'est inspiré d'une histoire vraie).
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9837
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Dim 14 Nov 2010 - 13:47

Très bonne idée de topic Esperluette Wink

esperluette a écrit:

Cela fait un moment que ses livres m'intriguent, notamment Rouge Brésil que ma grand mère a beaucoup aimé et que je n'ai toujours pas lu Embarassed ou Le parfum d'Adam dont j'ai lu un extrait qui m'avait bien plu. Smile
Ce sont les deux seuls que j'ai lu de lui pour ma part!
Ma grand-mère m'avait conseillé de lire Le Parfum d'Adam alors que je n'avais plus aucun livre sous la main lors de vacances et j'ai bien aimé!
Quand à Rouge Brésil, je ne me rappelle plus trop des détails mais j'avais ADORE ce livre, je me rappelle!
Si tu as l'occasion lis les, n'hésite pas!

Sinon en y réfléchissant j'avais lu Globalia au collège il me semble, j'étais dans ma période roman d'anticipation et j'avais trouvé ca sympa mais sans plus (ca faisait terne à côté de Barjavel et Orwell je trouvais...)
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Lun 15 Nov 2010 - 13:35

esperluette a écrit:
J'étais persuadée que Rufin avait sa chambre à l'auberge mais apparemment non, donc je lui ouvre un topic. Wink

Moi aussi! J'étais même persuadée d'avoir posté mon avis scratch . J'ai du le rêver (à la réflexion, c'était sur un autre forum Razz )
Merci en tout cas Esperluette d'avoir créé ce topic sur un auteur que j'apprécie beaucoup.

De Jean-Christophe Ruffin, j'ai énormément aimé L'abyssin et sa suite intitulée Sauver Ispahan, des romans "historiques d'aventure". Je les ai lus il y a longtemps et serais donc bien en peine d'en dire plus...je me souviens juste que Sauver Ispahan m'avait un chouilla moins plu que le premier volet.
Rouge Brésil, est effectivement moins "facile" à lire, son intrigue est plus complexe. L'auteur s'est formidablement bien documenté sur l'époque. Il a d'ailleurs obtenu le prix Goncourt du premier roman en 2001.

J'ai également lu Globalia. On change cette fois-ci totalement d'époque car on se retrouve dans un roman d'anticipation à la George Orwell. L'auteur y dénonce l'excès d'individualisme de notre société mondialisée. C'est très différent de ses ouvrages précédents mais tout aussi passionnant. J'attends désespérément une suite mais je ne crois pas que ça soit dans les projets de Jean-Christophe Ruffin...

Avant de terminer, j'aurais aimé glisser quelques lignes sur l'auteur, dont le parcours est tout à fait atypique. Car, outre le fait qu'il soit membre de l'Académie française, il est médecin (comme l'a indiqué Esperluette) mais aussi diplomate et s'est fortement impliqué dans l'humanitaire (Médecins sans fontière, Action contre la faim). Il est également diplomé de Science-po Paris (il y donne des cours). Jusqu'en juin dernier, il était ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie. Espérons qu'il met à contribution son temps désormais disponible pour écrire un nouveau roman Razz .
Il a certes écrit des romans, mais il est aussi l'auteur de nombreux essais qui portent notamment sur les actions humanitaires et la géopolitique...
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Lun 15 Nov 2010 - 15:08

Merci d'avoir ouvert ce topic, Esperluette ! cheers

Natacha a écrit:
De Jean-Christophe Ruffin, j'ai énormément aimé L'abyssin et sa suite intitulée Sauver Ispahan, des romans "historiques d'aventure". Je les ai lus il y a longtemps et serais donc bien en peine d'en dire plus...
Tout pareil Embarassed

Sinon, j'ai également lu de lui Rouge Brésil, recommandé chaudement par mon prof d'histoire de prépa, et j'ai adoré

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=


Dernière édition par mimidd le Mar 16 Nov 2010 - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
paola
Préceptrice


Nombre de messages : 28
Age : 41
Localisation : la belle ville rose
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Lun 15 Nov 2010 - 21:48

Je partage l'avis de Ju sur l'aspect "terne" de Globalia en comparaison aux Barjavel.
Mon préféré de Rufin reste "Asmara et les causes perdues" : il traite sous une forme romanesque de la période 1985 (famine, exode), et aborde la responsabilité des grands nations étrangères. Il remet en cause me semble-t-il la neutralité de la suisse...(je ne veux pas trop m'aventurer car je l'ai lu, il y a un certains nombres d'années). Ensuite, il y a de fabuleux portraits sur ce magnifique territoire.
Ensuite, j'ai aimé ses deux romans d'aventures, avec une préférence pour le premier, tout comme toi mimidd, et j'ai d'ailleurs découvert cet auteur ainsi.
La salamandre : je l'ai dévoré, en une nuit, il m'a séduite, tant par sa brièveté et son rythme haletant que le portrait où fête, chaleur et fièvre m'ont tenu en éveil.
Je n'ai pas aimé "Le parfum d'Adam".

J'aime le parcours de l'homme et ses interrogations sur l'action humanitaire. J'ai assisté à une table ronde autour du thème de l'écrivain voyageur et j'avoue avoir été déçu par sa prestation. Peut être était-il fatigué ce jour là, surmené, mais il paraissait blasé par l'exploitation de ce thème et l'échange avec le public était décevant.
Du coup, je n'ai pas lu son dernier livre, apparemment autobiographique...
[b]
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Mer 17 Nov 2010 - 15:34

Merci pour ce topic, Esperluette. cheers

Le thème de La Salamandre semble très intéressant. Cela peut paraître bizarre mais lorsque je lis
Citation :
l'héroïne semble soudain obéir à une loi profonde qui la pousse à se détruire et à s'accomplir en même temps,
je pense tout de suite à A Passage to India ou dans une moindre mesure à Where Angels Fear to Tread.

Natacha a écrit:
esperluette a écrit:
J'étais persuadée que Rufin avait sa chambre à l'auberge mais apparemment non, donc je lui ouvre un topic. Wink

Moi aussi! J'étais même persuadée d'avoir posté mon avis scratch . J'ai du le rêver (à la réflexion, c'était sur un autre forum Razz ).

Je me souviens très bien avoir lu ton avis, Natacha. En fait je crois que c'était dans un topic général, peut-être celui intitulé "les meilleurs livres français". Vous comprenez mes réserves envers les topics généraux? lol!

Pour le reste, je crois que je vais devoir me contenter de plussoyer Mimidd, sauf que je n'ai toujours pas lu Rouge Brésil, qui m'a pourtant été également chaudement recommandé, pas par une prof mais par mon mari.




_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Ven 30 Déc 2011 - 10:46

Je viens poster mon avis sur Globalia, qu'une amie (la même qui m'avait prêté La salamandre^^) m'avait offert pour mon anniversaire et que j'ai fini il y a quelques jours. Smile


Citation :
La démocratie dans Globalia est universelle et parfaite, tous les citoyens ont droit au " minimum prospérité " à vie, la liberté d'expression est totale, et la température idéale. Les Globaliens jouissent d'un éternel présent et d'une jeunesse éternelle. Évitez cependant d'en sortir car les non-zones pullulent de terroristes et de mafieux. Évitez aussi d'être, comme Baïkal, atteint d'une funeste " pathologie de la liberté ", vous deviendriez vite l'ennemi public numéro un pour servir les objectifs d'une oligarchie vieillissante dont l'une des devises est : " Un bon
ennemi est la clef d'une société équilibrée. " Un grand roman d'aventures et d'amour où Rufin, tout
en s'interrogeant sur le sens d'une démocratie poussée aux limites de ses dangers et de la mondialisation, évoque la rencontre entre les civilisations et les malentendus, les espoirs et les violences qui en découlent.

J'ai trouvé ce roman d'anticipation tout à fait intéressant du point de vue du propos. Au niveau du style et de la construction, il a ses défauts et je comprends pourquoi Ju l'avait trouvé terne après Orwell. Wink J'ai lu 1984 il y a un bon moment donc la comparaison ne s'est pas trop faite dans mon esprit mais j'avais été très marquée par ce livre, et le roman de Rufin n'a pas la même force. Les personnages sont intéressants pour certains (en particulier Puig et Ron Altman, fascinant celui-là, on ne peut s'empêcher de l'admirer...). Mais les deux héros (Kate et Baïkal) sont peut-être un peu fades. De plus le récit manque un peu de souffle parfois, et le style est par moments maladroit.

Mais bon, même si j'ai noté ces défauts j'ai lu ce livre avec un grand intérêt. Il se lit facilement et on a envie de savoir la suite (du coup c'est un peu frustrant que l'histoire ne "décolle" pas vraiment)

Spoiler:
 

J'ai trouvé le monde que décrit Rufin tout à fait fascinant, et surtout inquiétant car il entre en résonnances avec des dérives de notre monde actuel. Globalia est une démocratie parfaite, mais plutôt une dictature en fait. Le monde est dirigé par des lobbies

Spoiler:
 

et le gouvernement n'est qu'apparent. Un langage du politiquement correct s'est imposé, par exemple on ne licencie plus quelqu'un, sa carrière est "fortement accélérée"... Les écrans sont partout, la consommation est le mot d'ordre d'une société dans laquelle l'humain est déshumanisé mais dans laquelle l'animal est surprotégé... Bref, des sujets d'actualité qui sont bien traités, j'ai trouvé que Rufin avait vraiment de bonnes idées. Smile

Ah oui, dernier bémol quand même : j'ai trouvé la postface de l'auteur un peu pompeuse. Embarassed


Dernière édition par esperluette le Sam 8 Déc 2012 - 9:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Jeu 5 Jan 2012 - 0:46

Hum, je dois dire que le thème m'intéresse beaucoup. Je note cette référence mais pour le moment je n'achète pas, mes bonnes résolution de contrôle de PAL n'ayant pas encore fondu au soleil. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8810
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Dim 21 Oct 2012 - 20:14


Je remonte ce topic pour signaler la parution, il y a plusieurs semaines déjà, du dernier roman de cet auteur, Le Grand Coeur, consacré à Jacques Coeur.


Citation :
Dans la chaleur d'une île grecque, un homme se cache pour échapper à ses poursuivants. Il évoque sa vie et tente de démêler l’écheveau de son incroyable destin. Fils d'un modeste pelletier, il est devenu l’homme le plus riche de France. Il a permis à Charles VII de terminer la Guerre de Cent ans. Il a changé le regard sur l'Orient, accompagnant le passage des Croisades au commerce, de la conquête à l’échange. Comme le palais auquel il a laissé son nom, château médiéval d’un côté et palais renaissance de l’autre, c’est un être à deux faces. Il a voyagé à travers tout le monde connu, aussi à l’aise dans la familiarité du pape que dans les plus humbles maisons. Parmi tous les attachements de sa vie, le plus bouleversant fut celui qui le lia à Agnès Sorel, la Dame de Beauté, première favorite royale de l’Histoire de France, disparue à vingt-quatre ans. Au faîte de sa gloire, il a connu la chute, le dénuement, la torture puis, de nouveau, la liberté et la fortune. Cet homme, c’est Jacques Coeur. Il faut tout oublier de ce que l'on sait sur le Moyen Âge et plonger dans la fraîcheur de ce livre. Il a la puissance d'un roman picaresque, la précision d’une biographie et le charme mélancolique des confessions.

Je n'ai encore rien lu de lui, et ce n'est pas faute d'en avoir entendu parler, en beaucoup de bien. Hier aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois j'ai eu la chance d'assister à un échange public entre Erik Orsenna et lui autour des écrivains et de l'Histoire. Ce fut très intéressant, et au final j'ai surtout retenu ce qu'a dit M. Rufin. Il a dit ne pas pouvoir écrire sur des personnages très connus, Napoléon par exemple, car il a besoin qu'il y ait des zones d'ombre dans leur vie pour être inspiré. De même, il ne peut écrire sur sa vie tous les jours. Il a besoin de voyager dans le temps et de faire travailler son imagination.

Voilà pas mal de temps que cet auteur m'intéresse, et je crois que je vais profiter de ce roman, qui a reçu le Grand Prix du roman historique décerné chaque année au cours de cette manifestation, pour découvrir sa plume.

Certains l'ont-ils lu, ou envisagent-ils de le lire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Absalon
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 52
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Dim 21 Oct 2012 - 20:33

J'ai lu L'Abyssin il y a quelques temps déjà. J'avais beaucoup aimé le début, les rebondissements sont bien menés et l'histoire est prenante mais parfois, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs et que vers le milieu, le roman s'essoufflait de temps à autres. C'est dommage parce que globalement, la narration m'avait paru très bien maîtrisée et orchestrée. J'en garde malgré tout un bon souvenir.

Globalia me tente assez, je vais essayer de le trouver !
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Dim 21 Oct 2012 - 20:51

Tatiana, je lirais ton avis avec beaucoup d'intérêt ! cheers Mais je pense que le prochain Rufin que je lirai sera Rouge brésil (que ma mère a emprunté à ma mamie depuis tellement longtemps que je croyais que le livre était à elle Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Dim 21 Oct 2012 - 21:29

Tatiana a écrit:
Certains l'ont-ils lu, ou envisagent-ils de le lire ?

Je l'ai mis sur ma PAS (pile à suivre rendeer ) il y a quelques semaines. J'attends qu'il sorte en poche pour le mettre sur ma PAL.
J'aime bien JC Rufin et j'ai toujours été intéressées par la trajectoire de Jacques Coeur, qui a tout pour me plaire (savant mélange d'économie et de politique avec ouverture sur le monde). cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress


Nombre de messages : 6219
Age : 39
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Sam 12 Jan 2013 - 11:50

Un grand coup de UP pour ce topic car j'ai découvert hier une nouvelle qui devrait ravir plus d'un lambtonien : Rouge Brésil a fait l'objet d'une adaptation qui sera diffusée sur France 2 les 22 et 23 janvier.


Au casting, on trouvera Stellan Skarsgard dans le rôle de Villegagnon, Sagamore Stevenin dans celui de Gonzagues et deux presque nouveaux venus dans les rôles de Just et Colombe : Théo Frilet et Juliette Lamboley. Egalement au casting : Bruno Wolkowitch, Didier Flamand et Agnès Soral.
Les premières images que j'ai vues hier m'ont paru superbes et je dois avouer que j'ai assez hâte de voir cette adaptation, étant donné que j'avais beaucoup aimé le roman d'origine. Alors, 2013 : une année où on va pouvoir se réjouir d'être devant la télé française ?
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9837
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Sam 12 Jan 2013 - 11:55

C'est une bonne nouvelle, je vais demander à mon père de me l'enregistrer!!
J'avais énormément aimé le roman, mais je dois avouer que je ne m'en souviens plus du tout Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Sam 12 Jan 2013 - 13:23

Super nouvelle Toxic ! cheers En plus y a Théo Frilet de Nos 18 ans I love you je me demandais si on allait le revoir un jour ^^

J'espère que je pourrais regarder, sinon je demanderais à mes parents d'enregistrer. Bon par contre je vais devoir abandonner mon principe "le livre d'abord", tant pis. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8810
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Sam 12 Jan 2013 - 13:39


Vais-je abandonner ce même principe, comme esperluette, that is the question scratch . J'aimerais vraiment lire le livre d'abord, surtout que je n'ai lu et entendu que du bien à son sujet. Espérons que l'adaptation soit bonne (parce qu'avec la télé française on ne sait jamais Neutral ).

En tout cas je suis contente que cet auteur soit adapté, car en lisant Le Grand Coeur il y a quelques semaines je me suis dit qu'il y a là matière à une adaptation.

Quelques mots sur ce dernier roman, que j'ai beaucoup aimé I love you et qui m'a permis de découvrir à la fois la prose de J-C. Rufin et le personnage de Jacques Coeur. Ces mémoires apocryphes évoquent tout de suite L'Allée du Roi car il s'agit bien d'un roman, très bien documenté.Sans aller jusqu'au magnifique style de Françoise Chandernagor, celui de Rufin m'a plu, il est fluide et agréable. J'avais entendu parler de Jacques Coeur sans savoir réellement quel avait été son rôle auprès de Charles VII, et j'ai découvert le parcours extraordinaire de ce natif de Bourges (comme l'auteur) qui gravit lentement mais sûrement les échelons du pouvoir - celui, redoutable, donné par l'argent, qu'il a eu en abondance. Un parcours à la Nicolas Fouquet, digne d'un roman. Je me suis attachée au personnage, et à Agnès Sorel également. On sait très peu de choses sur leurs rapports, la version de Rufin est peut-être loin de la réalité (encore qu'il a été l'exécuteur testamentaire de la favorite, ce qui prouve l'existence d'une forte confiance qu'on imagine mutuelle) mais c'est une belle histoire. Charles VII est dépeint comme intelligent mais méchant et calculateur, pas si loin finalement du caractère plus connu de son fils Louis XI. Une très belle lecture, qui me donne envie de lire d'autres romans du même auteur. J'ai acheté L'Abyssin il y a quelques jours, et Rouge Brésil me dit aussi bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15351
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Jeu 24 Jan 2013 - 21:06

je l'ai vue d'un œil avant hier soir, du coup, il faudrait que je revois la 1ère partie, je faisais vraiment autre chose et j'ai prêté plus d'attention à la 2ème partie!!! drunken
j'ai bien aimé dans l'ensemble!!! Wink dès la fin de la 1ère partie, j'avais assez hâte de voir la suite (en rentrant du boulot hier, je me suis dit.."je vais vite revoir mes cours, me doucher, etc..comme ça, je pourrai regarder la suite tout en finissant de manger." bref fin de 3615 My Life. lol! ).
les acteurs étaient assez bons, avec une belle présence les jeunes acteurs très beaux drunken très charismatiques et c'était intéressant de voir la culture des tribus indigènes mais aussi les antagonismes religieux entre Catholiques et Protestants (ceux qui suivent la doctrine de Calvin) même si on n'échappe pas aux caricatures ni aux clichés... Wink une belle musique, de beaux décors...
c'était vraiment agréable à suivre comme petit film de télé! Wink
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1555
Age : 43
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Jeu 12 Nov 2015 - 9:52

me voici après lecture du Grand Coeur.

JE lève le suspens de suite : J'ai beaucoup aimé
je ne connaissais pas l’œuvre de Rufin, n'avais qu'un vague souvenir de Jacques Coeur, et j'ai adoré l’ensemble.

Rufin parle à la première personne, à la place de Jacques Coeur qui raconte son parcours de sa naissance , à sa mort. Et il parvient magnifiquement bien à nous le dépeindre et à nous le rendre attachant.
Au travers de ce  personnage, qui devint marchand international, grand argentier du roi, détenteur d'une immense fortune, nous traversons un pan d'histoire de France: le règne de Charles VII et la fin de la guerre de cent ans, les amours avec Agnès Sorel, la maitresse du roi...  

C'est passionnant, car la vie de Jacques Coeur est passionnante, Rufin l'a romancé l'ensemble, avec quelques libertés sur l'Histoire. Rufin explique que sa motivation vient du fait qu'il a passé son enfance à Bourges, au pied du palais Jacques Coeur, ce palais construit par Jacques Coeur pour sa famille, bien que lui n'y ait pas vécu.

Ceci dit, il faut quand même apprécier le roman historique en général, car certains passages relatant l'Histoire, avec un grand H, peuvent paraitre un peu plombants. Le roman s'éloigne parfois  un peu au profits des descriptions historiques. Mais c'est le seul reproche que j 'ai à lui faire.
Une jolie lecture, mais une lecture exigeante aussi     j'irai même jusqu'à dire: une de mes meilleurs lectures de l'année ( Merci donc , à l'institutrice de ma fille qui m'a prêté le livre  Razz )

je continue sur la lancée, puisque je viens d’acquérir Rouge Bresil, du même auteur, et dans le thème, avec La dame de beauté (Agnès Sorel) de Jeanne Bourrin  cheers
et j'ai une envie folle d'aller visiter le palais Jacques Coeur à Bourges  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8810
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Jeu 12 Nov 2015 - 19:05


Je suis absolument ravie que ce très beau roman t'ait transporté Zoju cheers cheers le personnage est passionnant c'est vrai. Tu as raison de vouloir continuer sur ta lancée, j'aurais peut-être dû faire pareil parce que L'Abyssin acheté peu de temps après ma lecture il y a plus de 2 ans patiente toujours dans ma bibliothèque...

sur la visite du palais Jacques Cœur, d'ailleurs la fréquentation a sûrement augmenté depuis la parution du roman Smile .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5389
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Ven 13 Nov 2015 - 9:34

Merci zoju pour ton retour sur ce livre.
grace à toi je découvre qu'il existe un topic, plein de critiques enthousiastes, sur JC Rufin sunny 
Je note cet auteur sur ma liste de livres study
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1555
Age : 43
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Ven 13 Nov 2015 - 12:16

Et bien, ce topic va donc s'animer un peu , si nous nous mettons à quelques unes à lire Rufin cheers
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Mar 12 Jan 2016 - 0:36

Je viens de finir "le collier rouge", court roman situé en 1919, juste après la fin de la guerre. Le personnage central est un chien, mais le héros humain est en prison car, bien que décoré de la Légion d'Honneur sur le champ de bataille, il a commis un acte criminel, dont nous ne saurons ce en quoi il consiste qu'à la fin du roman, le second personnage étant l'officier (juge aux armées) qui vient l'interroger. On va petit à petit laisser tomber les faux-semblants, les gloires de carton-pâte pour découvrir le cœur humain, comment la guerre l'a blessé, et comment il retrouve les valeurs fondamentales. D'une écriture précise et forte, ce roman se lit très vite et je le recommande ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5389
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Mar 12 Jan 2016 - 9:04

Je ne connais JC Rufin que de nom, et j'ai toujours eu envie de lire un livre de lui.

Ce Collier rouge me plait, à la fois par son sujet, et aussi ... pour son épaisseur.
Merci clinchamps study
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46783
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Mar 12 Jan 2016 - 11:08

Petit Faucon a écrit:
Je ne connais JC Rufin que de nom, et j'ai toujours eu envie de lire un livre de lui.

Ce Collier rouge me plait, à la fois par son sujet, et aussi ... pour son épaisseur.
Merci clinchamps study

Avant même d'être un écrivain c'est un homme remarquable !
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8810
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Mer 13 Jan 2016 - 13:56


@ Petit Faucon : bien que n'ayant encore que peu de livres de JC Rufin à mon actif, ce roman me paraît idéal pour découvrir cet auteur. Je n'ai eu que des bons retours à son sujet, dernièrement d'une collègue à qui je l'ai offert. Elle qui ne lit d'ordinaire que des polars a été conquise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Christophe Rufin   Aujourd'hui à 12:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Christophe Rufin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» KATIBA de Jean-Christophe Rufin
» LE GRAND COEUR de Jean-Christophe Rufin
» Globalia [Jean-Christophe Rufin]
» Jean-Christophe RUFIN - La salamandre
» Jean-Christophe Rufin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: