Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Littérature tout court

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Littérature tout court   Dim 31 Oct 2010 - 19:15

Je ne suis pas la seule à connaître des problèmes de classement, à première vue. lol! J'ai bien aimé cet article dans lequel la journaliste s'énerve un peu de devoir chercher les écrits d'Amin Maalouf ou ceux de Tahar Ben Jelloun au rayon littérature francophone ou littérature d'Afrique, c'est selon, alors que d'autres auteurs, pas plus français qu'eux, ont le droit d'accéder directement au rayon littérature "tout court".

Citation :
Le cas de Robert Solé suggère que certains, bien que de souche exogène, peuvent espérer accéder à la seconde catégorie après un passage au purgatoire francophone. L’affaire se complique lorsqu’on s’aperçoit qu’un certain nombre de ses confrères venus d’ailleurs ont droit au rayon noble depuis le début: Amélie Nothomb, Atiq Rahimi ou Yasmina Khadra sont-ils des pistonnés? Des assimilés? Des petits futés?
Laughing

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/8814bd5e-dfae-11df-945d-f8381de1788c|0

J'aime bien le passage sur la francophonie :
Citation :
Une vendeuse m’a éclairée en me dirigeant fièrement vers un nouveau rayon créé tout exprès cette année: celui des écrivains francophones. Francophones, comme Proust ou Clavel? Haha, soyons sérieux: francophones, comme ceux qui écrivent en français mais ne sont pas français «de souche», ainsi qu’on le dit aujourd’hui à Paris. Où l’on voit qu’au pied du mur de la bibliothèque, loin des politesses diplomatiques montreusiennes, le terme «francophone», conçu au départ pour dire «nous», ne signifie rien d’autre que son contraire: «eux», «les autres»*.

* La formulation est d’Amin Maalouf www.aminmaalouf.net

Je ne sais pas comment ça se passe dans les librairies françaises en général mais je dois dire que je comprends le coup de gueule, Payot ne se montre pas vraiment à la hauteur, là. No En tout cas cela m'a vraiment interpelée, surtout qu'on a beaucoup parlé de francophonie chez nous ces derniers temps à cause du sommet de Montreux.


Bon, là on parle de nationalité, mais on pourrait rencontrer le même problème en matière de genre (policier, fantasy, romance, etc). Dur, dur, d'entrer au cénacle de la littérature "tout court". pale

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8812
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Dim 31 Oct 2010 - 20:20

C'est un point très intéressant que tu soulèves, Cat. Il est vrai que la définition de "francophone" pour un auteur peut être ambigüe. Dans les librairies françaises, du moins celles que je connais, ce classement avec une rubrique consacrée à la littérature francophone apparaît souvent. Mais quel est le critère pour passer au "rayon noble" ? Le succès et le nombre de livres vendus sans doute...
Je ne suis pas non plus pour un classement ethnique, car tous les auteurs devraient figurer sur le même plan, s'ils écrivent dans la même langue. Après la lecture de l'article, je me suis dit que voilà encore un domaine où les Britanniques se montrent plus logiques que les pays francophones...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5345
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Dim 31 Oct 2010 - 20:50

Merci pour l'article Cat Very Happy

Je comprends que ces hésitations puissent énerver, mais je vais me faire l'avocat du diable quand même.

En fait, les libraires/bibliothécaires ne pensent très certainement pas à mal, et veulent à mon avis plutôt guider les lecteurs. Je ne connais pas des masses Tahar Ben Jelloun ou Michel Tremblay (je ne sais pas où on le met celui-là, mais j'y ai pensé et il est Québécois Laughing ), mais les réflexes des clients vont peut-être davantage aller vers la littérature francophone (c'est avec la même logique que j'explique la présence d'Amélie Nothomb, que j'apprécie, en littérature française, alors qu'elle relèverait plutôt du rayon francophone).
Ça peut aussi venir du fait que les libraires ne savent pas trop où mettre des auteurs qui sont à cheval sur plusieurs cultures : Beckett ? Nancy Huston ?
Dans tous les cas, c'est au pire maladroit, mais ça n'a à mon avis rien d'un jugement de valeur, et ce qui m'énerve est le fait que ces mêmes journalistes qui râlent sur ce genre de choses seraient sans doute les premiers à hurler s'ils voyaient des auteurs non français en littérature française, parce qu'ils ont de toute façon envie de râler.

On peut aussi voir là-dedans une certaine mise en valeur. Ça me fait penser au fait que les bibliothécaires sont souvent accusés de faire une distinction entre la "Littérature" et les "mauvais genres" en mettant la science-fiction, la fantasy etc sur des rayons à part. En fait, c'est surtout pour des raisons pratiques, puisque beaucoup de lecteurs sont exclusivement ou presque consommateurs de l'un ou de l'autre de ces domaines.

Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Dim 31 Oct 2010 - 23:26

Tu as tout à fait raison de soulever le point de l'information à donner au futur lecteur, Misshoneychurch. Et je suis persuadée que dans le cas présent, les libraires cherchent avant tout à rendre service. Et que les acheteurs sont très contents d'avoir un classement, même imparfait.

Je rappelle tout de même que là on parle de littérature "tout court" et non de littérature française, sans même ajouter le fait qu'on est en Suisse. ^^

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5345
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Lun 1 Nov 2010 - 0:04

Citation :
Par quoi il faut entendre, bien sûr, «Littérature française».

Toi peut-être, mais pas l'auteur de l'article Wink
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Lun 1 Nov 2010 - 0:10

Des aléas de l'interpétation. lol!

Moi quand je lis
Citation :
quittant les travées périphériques de la «Littérature d’Afrique», ses livres accèdent enfin aux beaux quartiers de la «Littérature» tout court. Par quoi il faut entendre, bien sûr, «Littérature française».

je comprends qu'il y avait un rayon étiqueté "Littérature", qu'Anne Lietti a bien dû interpréter comme signifiant littérature française, puisqu'il ne comprenait pas tous les ouvrages francophones. C'est la raison du "tout court" dans le tite de l'article, non? Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Lun 1 Nov 2010 - 0:29

J'ignorais qu'il y avait des rayons 'francophones' dans les librairies, je n'ai jamais dû faire attention. A priori ça ne me choque pas, mais je n'ai pas forcément saisi toutes les subtilités du classement. scratch
Malgré tout, à mon avis, c'est surtout s'énerver pour pas grand chose. Sleep

misshoneychurch a écrit:
Ça me fait penser au fait que les bibliothécaires sont souvent accusés de faire une distinction entre la "Littérature" et les "mauvais genres" en mettant la science-fiction, la fantasy etc sur des rayons à part. En fait, c'est surtout pour des raisons pratiques, puisque beaucoup de lecteurs sont exclusivement ou presque consommateurs de l'un ou de l'autre de ces domaines.

D'accord avec ça. Dans la bibliothèque où je vais, je suis contente que le rayon des 'policiers' soit à part. J'y vais directement, ça me permet de mieux me repérer, à la fois pour les ouvrages que je recherche mais également pour faire des découvertes. Idem en librairies.
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5345
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Lun 1 Nov 2010 - 0:46

En fait elle veut dire que Littérature = forcément les grands dignes d'être désignés comme français ? J'avais lu un peu rapidement Embarassed

Mais je reste assez perplexe. Je ne connais pas du tout la Suisse, mais ça ne me choquerait pas outre mesure de voir cette configuration en France. Ça veut dire que le fonds principal est la littérature française, que ça paraît logique, pas que seuls les gens dignes y ont droit. Ensuite, on fait des cases par pays, ou par ère linguistique pour organiser un peu mieux, c'est tout. Si je voyais une librairie anglaise mettant les ouvrages anglais dans "littérature", je n'y verrais pas directement un "Littérature, les autres sont d'origine un peu trop douteuse donc on l'indique". Pour moi il y a beaucoup de paranoïa là-dedans. Il y a sans doute de quoi discuter, mais Tahar Ben Jelloun et Amin Maalouf sont quand même des auteurs très connus, je ne pense pas que les libraires cherchent à les cacher. Il faudrait connaître les raisons de ce classement je pense.

Il y a des incohérences c'est sûr, et un "littérature française" serait sûrement mieux, mais à mon avis c'est voir le loup là où il n'est pas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Lun 1 Nov 2010 - 23:52

Merci pour le lien vers l'article Cat, je le lirai sous peu.

En tout cas, ce topic est intéressant : Michel Tremblay est effectivement classé au rayon littérature francophone de ma librairie .... tout comme Audrey Pulvar Shocked qui est française... Alors quand je découvre, en vous lisant, qu'Amélie Nothomb, qui est belge, est classée au rayon de la littérature française, je me dis que ces classements ne sont pas forcément très pertinents et que peut-être serait-il plus logique de classer la littérature en langue française par opposition à la littérature ayant été traduite, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Mar 2 Nov 2010 - 10:30

Ton classement semblerait logique Serendipity, cependant, tout comme Miss Honeychurch, je n'arrive pas à voir là quelque chose de péjoratif.
En effet, il est bien pratique quand on cherche un livre écrit par un écrivain francophone ( ce qui n'est pas pour moi une insulte ou un jugement de valeur lol! . francophone,signifie bien "qui parle français", et c'est donc bien le qualificatif qui correspond à des personnes qui ne sont pas de nationalité française mais qui parlent - ou écrivent- cette langue) mais qui n'est pas français, de le chercher dans le rayon de littérature francophone.
On est peut-être confronté ensuite à des maladresses de libraires (ou de maisons d'édition)
Si ça me semble logique de trouver Michel Tremblay et Tahar ben Jelloun dans un rayon littérature francophone alors on devrait effectivement y trouver aussi Yasmina Khadra et Amélie Nothomb.
Là ou je suis un peu plus perplexe, c'est sur la présence d'Audey pulvar (qui est martiniquaise) Shocked en littérature francophone. La Martinique c'est encore bien un département français non?
Il faudrait aller voir dans d'autres librairies...Je prêterai attention la prochaine fois.
Je ne pense pas qu'il faille voir la "Littérature" (tout court) comme une gage de qualité supérieure. Comme tu le dis Cat, tout est question d'interprétation, et il me semble que l'auteur de cet article en est déja au stade de l'interprétation. ce qu'il nous propose là n'est jamais que son interprétation personnelle (qui va un peu loin je trouve). Le fait qu'il voit dans ce classement une sorte de "ségrégation", de hiérarchisation n'engage qu'elle d'ailleurs. Cela ne signifie pas qu'elle existe dans la tête de ceux qui mettent en pratique ce classement.
Citation :
Le classement ethnique, c’est déjà nul en soi. Mais appliqué à la littérature, il relègue la langue d’écriture au rang d’ornement collatéral, ce qui n’est plus seulement méchant, mais bête, aussi.
Mais il est vrai que tout classement peut amener à des complexités et donc situations sources d'interprétation : par exemple, dans le cas d'un rayon littérature d'Afrique, o`u un auteur africain qui écrit en français sera-t-il classé?
L'idée de classement, de catégorisation en soi est risquée, mais pas d'intellectualisme vaseux poussé à l'extrême s'il vous plait! Combien de temps passerions nous dans une librairie qui ne possèderait qu'un rayon Littérature avec un grand L?
Concernant cet article, je suis cependant d'accord sur le fait que Payot a fait preuve d'une grande maladresse en changeant Robert Solé de catégorie. Ceci peut effectivement faire réfléchir. en effet si la catégorisation n'est pas synonyme de jugement de valeur, une fois un auteur classé, il le reste à jamais à moins d'un changement ( nationalité ou langue d'écriture...mais là, ce serait juste pour nous enquiquiner! )

En conclusion, je vis peut-être (définitivement) au pays des bisounours, et peut-être que cet article aura l'intéret de me faire ouvrir l'oeil... cyclops
Merci Cat de nous l'avoir proposé.

Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5345
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Littérature tout court   Mar 2 Nov 2010 - 14:34

Pour Audrey Pulvar, ça se discute. En fait, je sais qu'en fac il y a des cours sur la francophonie où l'on étudie des auteurs antillais et autres. Ca permet de mieux les mettre en valeur, parce qu'en littérature française on a tendance à penser métropole. Mais je suis d'accord pour dire que du coup auteurs francophones est un peu une catégorie qui se transforme en fourre tout, puisqu'elle est française. Il faudrait peut-être faire une catégorie "littérature d'outre-mer" comme on a des "auteurs régionaux" scratch

C'est compliqué tout ça lol!
Sinon, je suis entièrement d'accord avec toi Les yeux noirs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Littérature tout court   Aujourd'hui à 7:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Littérature tout court
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les héros et héroïnes de la littérature que vous n'aimez pas du tout du tout!
» Défi texte dans littérature érotique... sans adjectifs.
» Votez pour vos romans de littérature jeunesse préférés!
» BEOWULF : l'épopée fondamentale de la littérature anglaise.
» Littérature hispanophone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: