Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Amin Maalouf, un conteur oriental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Susan
Extensive reading


Nombre de messages : 216
Localisation : Pas très loin de la ville lumière..
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Amin Maalouf, un conteur oriental   Sam 14 Oct 2006 - 23:21

Amin MAALOUF : Samarcande

Je ne peux pas vraiment expliquer cette fascination pour l'Orient qui m'habite depuis toujours ; je n'ai pourtant pas de sang oriental dans les veines, mais j'ai souvent l'impression que peut-être..dans une vie antérieure...
Elle est un peu romanesque cette fascination, je l'avoue, mais tout de même un peu réelle.. je l'ai rencontrée cet Orient (si si), au cours de certains voyages, dans certains souks poussiéreux, dans certains paysages. Je le retrouve dans les romans d'Amin Maalouf, et particulièrement dans celui-ci.
Samarcande est l'histoire d'un manuscrit, de sa naissance sous la plume d'un poète persan, Omar Khayyam, au XIe siècle, et de son voyage à travers le temps, jusqu'au XXe siècle. C'est un voyage extraordinaire, plein de poésie et de sagesse, de cruauté aussi.
On est un peu déstabilisé par les premières pages, tant nos repères d'écriture classique sont balayés, tant notre culture occidentale et chrétienne semble partie en poussière. Mais si ce roman raconte l'aventure d'un manuscrit, il raconte aussi une aventure humaine d'une actualité contemporaine par moment très frappante, voire effrayante.. mais toujours phylosophique.
Alors pour peu que vous aimiez vous laisser bercer par des belles histoires, à l'ombre d'un figuier, en sirotant un thé à la menthe bien sucré, et bien brulant..alors cette histoire va surement vous transporter .. enfin, en tout cas, je vous le souhaite...

-<>

Susan study
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Lun 16 Oct 2006 - 19:06

J'ai beaucoup aimé ce livre moi aussi, Susan. J'ai parlé dans d'autres rubriques de mon intérêt particulier pour l'Asie centrale, et je dois dire que ce bouquin a contribué pour beaucoup à cette fascination. Le simple mot de Samarcande m'a toujours fait rêver, je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que c'est une région qui était en partie oubliée, surtout avant la chute de l'URSS. Toujours est-il qu'en lisant ce livre, j'ai eu envie d'en savoir plus et que c'est à partir de là que j'ai beaucoup lu sur la Transoxiane (encore un mot qui fait rêver) et les autres Empires d'Asie centrale. Je suis reconaissante à Maalouf de m'avoir donné envie de découvrir l'histoire passionnante de cette région.

Dans la même veine, je conseillerais Les jardins de lumière, également d'Amin Maalouf, inspiré par la vie de Mani, humaniste, philsophe et médecin, qui vécut au IIIème siècle dans l'Empire sassanide et dont la pensée fut à l'origine de la religion manichéenne et donc également de l'hérésie cathare (autre sujet historique qui me passionne). Ce livre parle du destin tragique d'un homme qui cherchait surtout à faire une synthèse des principales idées qui inspiraient les civilisations de l'époque, mais dont la tolérance même était considérée comme dangereuse.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Susan
Extensive reading


Nombre de messages : 216
Localisation : Pas très loin de la ville lumière..
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Lun 16 Oct 2006 - 21:36

Heureuse de partager cette fascination !! j'ai lu TOUS les livres d'Amin Maalouf, et mes deux coups de coeur restent "Samarcande" et "Léon l'Africain" ; j'avais d'ailleurs l'intention de faire aussi un petit résumé (totalement subjectif aussi) de ce dernier..
Amin Maalouf a transcendé ma fascination pour cette région, et pour l'Orient en général... et pour cet empire oublié, berceau de la civilisation arabo-musulmane ; ça m'a permis de découvrir cet impressionnant développement des sciences à cette époque (l'astronomie, la médecine..) et de me rendre compte que l'Occident n'a rien inventé ! quelle leçon !
Je ne sais pas si tu as eu l'occasion d'aller voir la superbe exposition à l'Institut du Monde Arabe à Paris l'année dernière (et début d'année) c'était merveilleux : pouvoir VOIR en chair et en os un astrolabe.. quel bonheur..

Susan
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Sam 15 Jan 2011 - 21:31

Je cherchais à créer, sur le conseil de Cat, un forum sur Amin Maalouf et quelle fut ma surprise de tomber sur celui-ci Very Happy
La présentation de Susan est très attractive et je m'étonne qu'il n'y est pas eu de réactions. Pourtant Amin Maalouf n'est pas méconnu des lecteurs français et il est fort apprécié. Ces romans et essais rencontrent de grands succès.
Je suis entièrement d'accord avec vous Susan et Cat. Samarcande est fascinant et digne des Mille et une nuit. Retrouver également la trace de Omar Khayyam, poète persan mathématicien et philosophe en quelque sorte, est plus que délectable!. Ayant la chance de pouvoir lire et apprécier la littérature arabe, j'ai beaucoup aimé les quatrains ou "Rubayate" de Omar Khayyam. Chantés par la célèbre diva égyptienne "Oum Khalthoum" ce poème à pris une dimension d'une rare beauté. Les différentes traductions en français font perdre beaucoup à la beauté de ce poème. Je trouve la traduction en anglais plus proche du contexte! Désolée, Je ne me rappelle pas les noms des auteurs que je retrouverais parmi mes livres avec un peu de patience!
Pour revenir à Amin Maalouf, j'apprécie chez lui ce lien entre l'orient et l'occident dont il a le secret. Libanais de naissance, il est aussi francophone. On est fasciné par sa connaissance et l'aisance avec laquelle il navigue entre les cultures des deux bords.
Ces livres sont une source de richesses historique, géographique et culturelle.
Si vous avez aimé Samarcande, vous aimerez surement "Le Périple de Baldassre". En 1665 et à 4 mois de l’Apocalypse révélée par Saint Jean, il avait vendu l'unique manuscrit capable de sauver le monde! Ce manuscrit contiendrait le centième nom d'Allah. Il décide alors d'entreprendre un voyage à travers le monde à fin de le retrouver. Un voyage initiatique ou il croisera le chemin de nombreux personnages, liera amitié avec certains d'entre eux, frôlera de graves dangers et surtout vivra le contexte chargé d'évènements historiques et de guerre de religion. Il retrouvera également son amour de jeunesse, Marta.
Baldassare est aussi un personnage d'une belle nature, naïf, et ses réflexions sur la nature humaine face à la corruption, à l’intolérance, aux croyances, qu'il va vivre au cours de son périple, sont d'une rare sagesse. C'est un peu le Candide de Voltaire.
Bref, entre histoire et fiction, c'est un voyage chargé de philosophie de la vie, de questionnements, d'aventures... Un régal!


Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 16 Jan 2011 - 1:07

Damned, j'avais totalement oublié l'existence de ce topic. Embarassed Embarassed Embarassed Bon, il n'a plus bougé depuis 2006, tout de même, j'ai quelques excuses.

Merci Ysabelle de l'avoir ravivé. Merci pour ta présentation du Périple de Baldassre. Ce personnage semble avoir une certaine ressemblance avec le héros des Jardins de lumière. Et en plus il aime voyager. Tu me tentes, tu me tentes beaucoup. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 16 Jan 2011 - 22:44

Excusée Cat, 2006 c'est loin! Je ne m'en suis pas aperçue! Embarassed Embarassed Les années ne sont pas visibles sur les messages. Du moins, moi je ne les vois pas. Est-ce normal?

"Les jardins de lumière" est celui dont je me souviens le moins. Pourtant je les ai tous lu. Mon mari et moi nous achètons tout ce qui sort de Amin Maalouf! Je dois l'avoir et tu me tentes aussi. Je pense le mettre un peu plus haut sur ma pal, déjà chargée Razz
S'agissant du topic, j'ai peur qu'il ne soit pas visible pour les autres, car il faut vraiment chercher ou alors, avoir déjà posté un message. J'ai cru comprendre qu'on a au moins deux copines : Ju et Clinchamps, si ma mémoire et bonne!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 16 Jan 2011 - 22:59

Maintenant que tu l'as fait remonter, ce topic sera plus visible. sunny Espérons que quelques lambtoniens amateurs de Maalouf le maintiennent en vie.

Pour que les années apparaissent sur les messages, il faut que tu modifies tes préférences dans ton profil. C'est dans l'onglet Préférences, Format de la date (presque tout en bas). Wink

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Framboise
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 557
Age : 32
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 16 Jan 2011 - 23:05

Si si, le topic est visible !! Very Happy
J'ai lu il y a déjà quelques année Le premier siècle après Béatrice, que j'avais adoré! Une histoire racontant avec brio ce qui se passe dans un monde où il ne naît plus que des garçons (ben oui, ils sont plus rentables au travail que les filles, et coûtent moins cher en dot Rolling Eyes )

Je sais que j'ai lu ensuite Le rocher de Tanios, mais j'en ai au final peu de souvenirs...
Ce topic me donne envie de faire remonter Samarcande sur ma PAL... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 16 Jan 2011 - 23:15

Merci Cat, pour la date : Que serais-je sans toi...

Et Framboise tu ne vas pas le regretter, parole de scout
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Jeu 23 Juin 2011 - 20:49

Je remonte ce topic car ce Monsieur s'est fait elire à l'académie française pour remplacer Claude Lévi-Strauss. Very Happy

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110623.OBS5755/academie-francaise-amin-maalouf-succede-a-levi-strauss.html
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 19 Aoû 2012 - 18:27

A mon tour de remonter le topic, pour poster quelques impressions de lecture sur Le périple de Baldassare, avant que les détails ne se soient estompés.

Je tiens d'abord à remercier Ysabelle, qui a su attirer mon attention sur ce livre en parlant de voyages, de questionnements et du contexte historique et géographique. Des ingrédients qui ne pouvaient manquer d'exercer leur charme sur moi. Et donc pour les voyages, on peut dire que Baldassare a très bon goût (même s'il ne choisit pas toujours les destinations lol! ), puisqu'il nous emmène de Giblet (l'actuelle Byblos, au Liban) à Contantinople cheerscheerscheers, de Chio cheers à Gêne cheers et même jusqu'à
Spoiler:
 
De quoi fantasmer sur ces destinations magiques. drunken

Au départ de ce périple, un livre, quoi de plus beau? Cool Et en route, l'amour, l'aventure, le retour aux sources, la découverte, la peur, l'apaisement, le doute, l'amitié. Quoi de plus riche? sunny sunny sunny Un récit raconté dans une langue simple et déliée et derrière lequel transparaît une érudition jamais ennuyeuse.

Le personnage de Baldassare est très attachant. Voilà un homme qui se contente de sa situation (très confortable au demeurant) et qui ne s'arrache à son petit bien-être que par hasard. Et qui fait la plupart du temps preuve de bon sens, même si ses capacités d'adaptation sont parfois mises à rude épreuve, confronté qu'il est aux superstitions et folies du monde. J'aime bien sa façon de se remettre en question, d'écouter les avis, des plus sage aux plus fous, avant de se faire une idée. Voilà un homme pragmatique, mais qui ne refuse pas l'ouverture à la fantaisie et à la spéculation (au sens intellectuel du terme, même s'il est également un excellent marchand Wink ).

Mon seul bémol sera pour la fin, qui est quand même assez frustrante.
Spoiler:
 

EDIT : pour terminer sur une note plus positive (enfin, si on peut se dire que c'est positif de parler de questionnements face à la mort lol! ), j'ajoute une petite citation, pour illustrer le thème général du livre :
Citation :
Je rêve d'éternité quand ma tombe est déjà creusée, en confiant pieusement mon âme à celui qui s'apprête à me l'arracher. A la naissance quelques années me séparaient de la mort. aujourd'hui m'en séparent quelques heures peut-être ; mais au regard de l'éternité, qu'est-ce qu'une année ? qu'est-ce qu'une journée ? qu'est-ce qu'une heure ? qu'est-ce qu'une seconde ? Ces mesures n'ont de sens que pour un coeur qui bat.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Mer 20 Fév 2013 - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 19 Aoû 2012 - 19:58

Cat, je suis très contente que tu aies pu apprécier cette lecture que j'ai trouvé très enrichissante! Concernant la fin, je ne me souviens pas avoir été contrariée? Pourquoi? Je ne saurais le dire car je ne m'en souviens pas. Embarassed scratch Voila une bonne motivation pour relire ce livre. Cela n'est il as lié à leur culture? Le fatalisme en fait partie, même si comme tu l'as si bien évoqué, Baldassare sait faire preuve d'ouverture et n'hésite pas à sacrifier une situation confortable. Martha se plie aux circonstances et les écoute peut-être plus qu'elle n'écoute son cœur? Il va falloir que je relise ce livre pour en parler, car je ne me souviens pas de ce passage. Dire que je voulais plutôt relire Samarcande! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5386
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mar 12 Fév 2013 - 9:30

Ahhh, je suis très heureuse d'avoir trouvé ici un sujet sur cet écrivain merveilleux qu'est Amin Maalouf sunny

Je viens de commencer le périple de Baldassare reçu à mon anniversaire, et je suis totalement en phase avec les commentaires de Cat et Ysabelle ci-dessus ... je trouve que A Maalouf donne de l'empathie aux personnages qu'il crée, et j'apprécie énormément l'humanité qui se dégage de ses personnages, en particulier de ce Baldassare.

Je reviendrais poster mon compte-rendu lorsque j'aurais terminé le livre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mer 13 Fév 2013 - 21:32

Petit Faucon, ravie de savoir qu'une admiratrice de Amin Maalouf se joigne au cercle. Nous attendons donc tes commentaires de pied ferme sunny
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5386
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mer 20 Fév 2013 - 18:06

Me voici donc, encore dans l'éblouissement de la lecture du Périple de Baldassare de Amin Maalouf.

J'ai vraiment aimé l'atmosphère du livre, ce personnage à la Sancho Pança en apparence, bedonnant, attaché à son petit confort, à son magasin, à ses objets qu'il chine, et qui devient à son corps défendant un voyageur qui chemine sur des routes peu sûres et sur des navires de pirates, qui poursuit une chimère, et qui va (enfin, à près de 40 ans) à la rencontre de la VIE.

J'ai aimé qu'il croise des personnages : Maïmoun, Marta, Domenico, Georg, Bess, le chapelain, dont on se demande après ce qu'ils sont devenus ; parce que dans la vraie vie c'est comme ça : la vie est faite de rencontres inattendues et de séparations pour toujours, qui nous laissent des regrets et des souvenirs.

J'ai aimé aussi la profonde humanité qui émane de ce Baldassare, plein de doutes, de craintes, et plein de courage aussi, qui suit son étoile sans la voir ; j'ai aimé les discussions philosophiques, les courants religieux extrêmes (musulmans, juifs, protestants, catholiques : chacun a sa poussée d'intégrisme) dans lesquels Baldassare essaie de mener sa barque en évitant le pire. Il échoue, mais il recommence, et finalement il accepte les évenements qu'il ne peut pas changer :
Spoiler:
 

J'ai aimé aussi la fin, qui est une fin possible, mais qui aurait pu être autre.

Très bon livre, très bien écrit, je vais lire d'autres livres de A Maalouf sunny

Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Jeu 21 Fév 2013 - 13:42

Merci pour ton commentaire qui ravive de vieux souvenirs et le plaisir que j'ai eu à m'embarquer dans l'aventure de Baldassare. Si tu dois en lire un, il faut que ce soit Samarcande! Il est inoubliable et aussi chargé en voyages, connaissances et émotions. Les autres livres de MAALOUF ne déméritent pas, mais ces deux là sont les meilleurs!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 24 Fév 2013 - 16:07

Ravie que tu aies aimé, Petite Faucon. C'est un de mes beaux souvenirs de lecture de l'année dernière.


Je plussoie Ysabelle pour Samarcande. Et Les Jardins de Lumière sont très bien aussi.



_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5386
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mar 26 Fév 2013 - 11:09

Merci pour vos conseils !!! je note Samarcande car d'une part le nom de cette ville m'a toujours fait rêver, en plus mes parents y sont allés quand j'étais enfant, au temps des soviétiques, et ils en avaient ramené de très belles diapos Cool , et en plus les voyages sur la route de la Soie parlent à mon imaginaire sunny


Edit du 13/03 : je vais revenir poster ici sur Samarcande, que je viens d'emprunter I love you ; dès que je l'ai terminé je viens ici vous donner mes impressions ...
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3146
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Dim 17 Mar 2013 - 22:42

Je viens de finir Le Premier Siècle après Béatrice. C'est le 1er roman que je lis de cet auteur. Si j'ai choisi celui-ci en particulier c'est que c'était le seul de disponible à la bibliothèque Rolling Eyes .Au début j'avais l'intention de commencer par Samarcande, mais bon ...

Citation :
Il existe sur les marchés d'orient des "fèves" mystérieuses auxquelles d'antiques superstitions prêtent le pouvoir de favoriser la naissance d'enfants mâles. un peu partout, en effet, les naissances féminines vont se raréfier ; les "fèves" en seraient-elles la cause ? A travers une enquête à rebondissements qui les entraîne jusqu'à l'équateur, un savant français, spécialiste des scarabées, et sa compagne cherchent une explication.ce roman d'amin maalouf se prête à plus d'une lecture. Roman de l'amour "maternel" d'un père envers sa fille, roman d'un homme attaché à "la féminité du monde", roman du partage de notre planète entre un sud qui dépérit et un nord qui s'exaspère, roman de l'effrayante rencontre entre les perversions de l'archaïsme et celles de la modernité... mais peut-être est-ce avant tout un conte philosophique, celui de notre fin de siècle déconcertante, et aussi, un regard inquiet vers le vingt et unième, si présent déjà, et que l'auteur appelle, énigmatiquement, "le premier siècle après Béatrice".

J'ai beaucoup aimé cette lecture !!!! Le style d'écriture d'Amin Maalouf est très prenant : à la fois très vif, mais tout en douceur.
C'est un récit à la 1ère personne et le personnage du narrateur est très attachant, ce besoin qu’il a d'avoir une fille, sa passion pour les insectes, sa sérénité et sa lucidité sur le monde. J'ai bien aimé son astuce pour reconnaitre les personnes : comme il a du mal à se souvenir des gens qu'il a rencontré il les compare à des insectes pour se les remémorer !!!

Le roman traite d'un sujet d'actualité : la dénatalité des filles. Il décrit la lente prise de conscience des politiques, des médias et de la population sur ce problème et le grand ascendant qu’ont les médias sur l’opinion publique. Il montre aussi d'une manière claire les différences de réactions des pays dit du "Nord" et ceux du "Sud", les enjeux éthiques, scientifiques et politiques, les croyances, etc.
J'ai été étonnée de découvrir que le roman avait été publiée en 1992, tant le sujet est actuel!

Amin Maalouf pousse le lecteur à réflexion. On ne peut rester indifférent aux enjeux que soumet ce roman. On a d’ailleurs souvent l’impression de ne pas lire un roman, mais des descriptions de ce qui pourrait réellement se passer. C’est un peu étrange, en fait !!!! Suspect

Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5386
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mar 26 Mar 2013 - 15:14

Voilà, j'ai terminé Samarcande de Amin Maalouf.

Ce livre m'a beaucoup plu, et j'ai définitivement fait entrer Amin Maalouf dans mon cercle d'auteurs préférés, ceux dont je suis sûre d'aimer un nouveau livre les yeux fermés I love you

Double coup de coeur pour moi avec Samarcande :
= on y parle d'Omar Khayyam, dont je lis la poésie depuis plus de 30 ans, et que j'adore
= l'histoire se déroule dans l'actuel Iran, pays que j'ai toujours eu envie de connaître malgré les sombres heures que connait ce pays depuis que j'ai l'âge de visiter par moi-même ...

Donc le livre se scinde en 2 parties : la genèse de la rédaction des Robayat (les quatrains) par Omar Khayyam au tournant du 12e siècle, histoire truculente entre deux dynasties, celle des Abassides (perses) et celle des Seldjoukides (turcomans), où l'on croise le cadi de Samarcande Abou-Taher, le vizir Nizam al Molk d'Ispahan, le tourmenté Hassan Sabbah fondateur de la secte des Assassins (le premier terroriste, en somme). Toute cette partie est foisonnante, pleine de péripéties, et (avec mon goût pour les contes des 1001 Nuits), c'est celle que j'ai préférée sunny
Le deuxième partie conte l'histoire de Benjamin Omar Lesage, au début du 20e siècle, qui cherche le livre des Quatrains d'Omar Khayyam, disparu depuis le 13e siècle, et qui se met à le poursuivre, un peu malgré lui (comme notre Baldassare, je dirais).
Et là nous nous trouvons au coeur de la révolution à Tabriz, sur les barricades, dans une ville affamée, et Maalouf devient un écrivain qui pose les questions essentielles des conditions de l'indépendance d'un pays (les relations avec l'empire russe, le Royaume-Uni, la France, les Etats-unis), et c'est vraiment passionnant, brûlant d'actualité.

La fin se termine par une pirouette, comme une oasis qui disparait dans le désert, et le narrateur se retrouve seul.

J'ai apprécié aussi que ce livre d'errances soit pourvu d'une carte, sur laquelle figurent les noms des villes traversées.

Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mar 26 Mar 2013 - 17:21

Petit Faucon, je suis très heureuse de te compter parmi les admirateurs d Amin Maalouf!!!
Copine de moi aussi pour les Roubaïates de Omar Khayam que je lis et relis souvent depuis mon adolescence. C'est d'une rare beauté! J'apprécie énormément ce questionnement, ce dialogue avec le divin qu'il ne cesse d'interroger sur le sens de tant de beauté créée mais dont il nous interdit l'essentiel. Il faut comprendre que Omar Khayam croyant est aussi un grand amateur de femmes, de vin et toutes sortes de plaisirs ici bas.
Ton analyse est très bien structurée et nous éclaire sur pas mal de points. Raison de plus pour remonter ce livre dans ma PAL depuis un moment.
Edit:
Voici un site qui propose une traduction acceptable des quatrains d'Omar Khayam sunny
Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5386
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mer 27 Mar 2013 - 8:58

Merci beaucoup Ysabelle, pour ton enthousiasme I love you

Je suis allée sur le lien que tu indiques, mais il ne trouve pas la page, alors je me permets de corriger le lien : Arrow

J'ai commencé ma lecture, et je vais déguster à petites gorgées ...

pour ma part j'ai ses poèmes dans une édition Librio tout petit format achetée dans les années 80.

Il y a sur Biblioweb un article un peu érudit sur les innombrables traductions françaises des Roubayates : c'est ici
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries


Nombre de messages : 13061
Age : 54
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mer 27 Mar 2013 - 13:57

Merci Petit Faucon pour cette page très riche en informations. Very Happy Pour ma part, j'ai des versions en langues française, anglaise et arabe. Acquis ça et là en Égypte, Algérie, et à l'Institut du Monde Arabe. Elle ne sont malheureusement pas à portée de ma main car rangées chez mes beaux parents faute de place. C'est frustrant. Heureusement qu'il y a Internet Laughing
Fin du HS car là il s'agit de Amin Maalouf et non de Omar Khyyam. Et comme les admirateurs ne sont pas nombreux, on ne peut ouvrir un topic là dessus. J'ai proposé son poème dans le topic ad hoc mais il n'y a eu aucune réaction lol!
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3146
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Mer 27 Mar 2013 - 14:05

Merci pour ton avis Petit Faucon, ça me conforte dans mon envie de le lire très bientôt ! Very Happy

Merci pour vos liens, je ne connais, malheureusement, Omar Khayyam que de nom. Je vais aussi essayer de combler cette lacune ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Jeu 28 Mar 2013 - 19:05

Merci pour vos commentaires, Elianor et Petit Faucon. Maalouf semble faireson petit bout de chemin à l'auberge, ça fait plaisir. Il me semble que je l'avais découvert avec Samarcande, et depuis lors, l'attrait pour cette région ne m'a plus lâchée. Le premier siècle après Béatrice a l'air intéressant lui aussi, je le note pour une future lecture. cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amin Maalouf, un conteur oriental   Aujourd'hui à 15:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Amin Maalouf, un conteur oriental
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amin Maalouf, un conteur oriental
» Amin Maalouf
» Amin MAALOUF
» Amin Maalouf - Léon l'Africain
» Juin 2011 : Samarcande d'Amin Maalouf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: