Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 9:57

Je suis d'accord avec la vision personnelle de Kusa. Razz D'accord pour le fait qu'elle décrit le milieu, à condition qu'on ne parle pas de société au sens large (mais de sentiments au sens large, là oui, je suis d'accord Very Happy ). Et d'ailleurs ce que j'apprécie le plus chez elle, ce sont ses analyses de caractères.

Et d'accord aussi avec Lady Clare sur la nécessité de bannir le côté négatif de la romance, ce que les anglo-saxons n'hésitent jamais à faire, eux. Very Happy J'ai toujours l'impression que c'est ce côté très rationaliste des français qui ressort lorsqu'on aborde ce sujet. Avouer s'intéresser à des histoires d'amour, ça passe souvent pour moins intellectuel qu'avouer s'intéresser à la philosophie ou à l'histoire, par exemple. Je me demande pourquoi. scratch

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Amazing Needle Spirit
avatar

Nombre de messages : 3742
Age : 47
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 10:33

Kusanagi a écrit:
Fred a écrit:

Kusanagi a écrit:
Pour ce qui est de Darcy et Lizzie, on a bien deux âmes d'élites
Une âme d'élite???? Qui m'explique? Je n'ai pas toutes vos références... Embarassed

Je parle socialement(faut aller jusqu'au bout de ma phrase ) . On va dire que c'est un raccourci poétique, ici "âme" est pris au sens de "personne". Et même si Lizzie est un cran en dessous, elle appartient bien à une élite sociale...
J'ai bien fait de demander, je n'avais pas compris ça du tout! Je pensais que tu/vous parliez d'"âmes d'élite" en pensant à des personnes avec une "beauté d'âme" de compétition par rapport au commun des mortels de leur entourage, ce qui n'est assurément le cas ni d'Elizabeth, ni de Darcy. (Je réprime mon éducation catholique mais elle revient à la charge quand on parle d'âme tongue)

cat47 a écrit:
D'accord pour le fait qu'elle décrit le milieu, à condition qu'on ne parle pas de société au sens large (mais de sentiments au sens large, là oui, je suis d'accord Very Happy ). Et d'ailleurs ce que j'apprécie le plus chez elle, ce sont ses analyses de caractères.

Analyses de caractères qui sont si justes et si fines qu'elles lui permettent de jouer au petit chimiste avec tous ses personnages dans leur microcosme...
"Voyons voir ce qui se passe si on ajoute une pincée de Jane Fairfax dans la vie d'Emma Woodhouse? Bof! Et si on rajoutait du Franck Churchill?" Je me plais à penser qu'elle a souhaité jouer à quelque chose de ce genre en écrivant ses romans.
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22268
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 10:37

Je suis pantoise, sous le charme et totalement admirative par ce débat si bien argumenté.

Jane Austen ne peut cependant pas être taxer d'auteur rose, elle suggère trop la caricature dans ses lignes.

Elle confronte Mr Darcy au silence hautain et au regard profond à un milieu mi-gentry, et bourgeois campagnard, à ce milieu si vulgaire pour lui et sa famille, ainsi, elle nous prépare à la condescendance aristocratique de Lady Catherine, en passant par le pompeux Mr Collins.


Elle force mon admiration justement, elle intègre sans mal dans son monde fictif tous les travers de la société qu'elle fréquente. Elle ne sépare pas le monde de la raison et celui de la folie, elle ne part pas en guerre contre le ridicule, elle se contente de le souligner, et par le biais de Darcy, puisque que vous le citez, elle met avec force dans la première déclaration de celui-ci, l'impact négatif sur les relations humaines au quotidien.

Cependant, Darcy, même s'il reconnaît que Jane est la plus belle, s'attarde bien trop à détailler Lizzie. Cela ne m'étonne guère, car il est déjà ami avec son contraire qui n'est pas issu de la même société que lui... il a déjà aboli une barrière, de là à continuer, il n'y a qu'un pas, mais c'est bien plus difficile, son éducation rigide le bride et son choix marital doit être calculé. Quoiqu'il en soit, je trouve qu'à partir du moment où il cherche à se trouver de très bonnes raisons pour ne pas danser avec Elisabeth Bennet, il est fichu. Il ne peu plus combattre déjà son penchant dès qu'il déclare "Pas mal ; mais pas assez belle pour me tenter..." (là je dis menteur)

J'ai tendance à trouver qu'il est complètement sous le charme, donc en proie au désir et se dirige allègrement vers la passion, d'où la première déclaration et son effet piteux... Jane Austen féministe ? un seul pas et je le franchis, nous ne sommes pas dans le roman à l'eau de rose ou les héros s'aiment dès la première seconde et chacun se pâmant et pensant du bien l'un de l'autre sans cesse jusqu'à l'envolée finale.... Barbara C fait ça très bien.

Jane Austen nous représente un héros inapte à produire un discours approprié aux circonstances et c'est irrésistible. Comment cet homme éduqué arrive-t-il à chuter de son piédestal ? Malicieuse Jane Austen ?

La folie subite de son héros nous incite à approuver Lizzie.

La supériorité masculine serait donc un leurre ! Il a fait des études poussées et s'enferre ardemment dans son amoureux respect et ses préjugés de classe alors que l'héroïne le contre fermement. Ici, Lizzie est à contre-rôle d'une héroïne de roman rose, elle n'amuse pas seulement le lecteur, elle s'inscrit dans un rôle de femme fortement influencée par sa libre éducation (ou non éducation paternelle celà revient au même) et raisonne. C'est une pure jeune fille, mais pas une agnelle prête à se sacrifier pour une proposition de mariage même avantageuse .

Dans le roman rose, elle accepte tout de suite.... enfin, je le pense.




Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 11:08

C'est amusant Fée Clochette, car je plussoie à 200% à ton analyse, mais quand même, je reste sur mes positions... rendeer
En fait, là, on est en train d'aller très loin dans le détail, je me contente d'avoir plus une vision d'ensemble des choses, plus (trop??) superficielle.
En ce qui concerne l'héroïne de romance faisant ceci ou cela, je pense qu'il y a pléthore de contre-exemples... pour reprendre ce point précis, non pas forcément, une héroïne de roman "à l'eau de rose" (je pense en particulier au genre historique régence) ne craque pas systématiquement d'emblée, on sait qu'elle va le faire, c'est une des conventions du genre, mais par contre ça peut durer un moment... lol!
J'aime à me dire que ce débat n'a pas de réelle issue, car encore une fois, tout dépend de la définition que l'on donne "à l'eau de rose"... & voilà qui prouve encore et toujours que l'oeuvre austienne (je dirai même que le chef d'oeuvre littéraire austinien, on sera tous d'accord là-dessus ) est toujours aussi vivante ...
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 11:14

Attention, je n'ai pas de regard dépréciateur pour ma part sur la romance.
Simplement, pour moi, la romance a comme moteur principal l'histoire d'amour, la relation entre deux êtres. Cela n'empêche pas du tout le livre d'être bien écrit, agréable à lire, bien construit... mettez ce que vous voulez pour en faire un bon bouquin

Par exemple, cet été, j'ai lu pas mal de romance historique(oui, j'ai beaucoup de challenge personnel en cours ). Et y'en a eu de très bien... même niveau style (enfin, le traducteur a pas été trop mauvais) et surtout niveau personnage et arrière-plan de l'histoire. Mais on sent bien que cet arrière-plan est un plus.
Quand je lis JA, je me rends bien compte que son ironie dans les descriptions, même des héros, est la chose mise en avant. Bien sûr Darcy et Elisabeth vont finir ensemble (parce que à mon humble avis, Jane est comme moi, elle n'aime pas les histoires qui finissent mal ) mais entre-temps, on a bien eu le temps de se rendre compte de tout l'environnement social

Si on va par là (parce qu'il faut que je le lise, il m'est revenu en mémoire), on peut prendre aussi en exemple Aurélien de Louis Aragon. L'histoire d'amour est au centre du livre, mais elle n'est qu'un prétexte. Pourtant, wiki le qualifie bien de roman d'amour... (et je suppose que si on dit "Oh, tiens, je lis Aurélien, d'Aragon", les gens vont pas vous regarder comme une pauvre chose qui s'adonne au sentimentalisme de bas-étage... la vie est injuste )

Sinon, ma Fée, désolée de te contredire... mais dans les romances/romans d'amour/à l'eau de rose/sentimentaux/loukoums ( Miss Accacia),j le couple phare commence toujours par se détester... officiellement. C'est d'ailleurs ce qui fait monter la pression, le côté "je t'aime, moi non plus"

(et moi aussi, j'aime bien ce débat constructif.... vais p'têt retrouver la force d'écrire constructif sur internet ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 11:15

Je plussoie totalement à ce que tu dis, Lady Clare.

Je voulais justement dire que "rose" est toujours relatif, ça dépend toujours avec quoi on compare. Par rapport à Emily Brontë, par exemple, Jane Austen est assez rose. Very Happy

Et pour les contre-exemples, c'est exactement cela. Je croyais même que le fait de ne pas s'aimer au premier regard (et même de se détester) était un des poncifs de la romance. Ce n'est pas vrai?

EDIT : oups, je vois que Kusa m'a devancée sur cette question.

EDIT 2 :
Kusanagi a écrit:
Quand je lis JA, je me rends bien compte que son ironie dans les descriptions, même des héros, est la chose mise en avant. Bien sûr Darcy et Elisabeth vont finir ensemble (parce que à mon humble avis, Jane est comme moi, elle n'aime pas les histoires qui finissent mal ) mais entre-temps, on a bien eu le temps de se rendre compte de tout l'environnement social


Mais on est d'accord que dans certains romans catalogués "romance" (et bien écrits), on peut aussi se rendre compte de l'environnement social, non?

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 11:31

Kusanagi a écrit:
Attention, je n'ai pas de regard dépréciateur pour ma part sur la romance.
Simplement, pour moi, la romance a comme moteur principal l'histoire d'amour, la relation entre deux êtres. Cela n'empêche pas du tout le livre d'être bien écrit, agréable à lire, bien construit... mettez ce que vous voulez pour en faire un bon bouquin

je n'en ai jamais douté Kusa! Wink

Citation :

Si on va par là (parce qu'il faut que je le lise, il m'est revenu en mémoire), on peut prendre aussi en exemple Aurélien de Louis Aragon. L'histoire d'amour est au centre du livre, mais elle n'est qu'un prétexte. Pourtant, wiki le qualifie bien de roman d'amour... (et je suppose que si on dit "Oh, tiens, je lis Aurélien, d'Aragon", les gens vont pas vous regarder comme une pauvre chose qui s'adonne au sentimentalisme de bas-étage... la vie est injuste )

Excellent exemple, le début du livre est d'ailleurs ce qu'on peut appeler un classique du genre, puisque le héros trouve que Bérénice est laide...j'aime beaucoup ce livre...

cat47 a écrit:
Je voulais justement dire que "rose" est toujours relatif, ça dépend toujours avec quoi on compare. Par rapport à Emily Brontë, par exemple, Jane Austen est assez rose.
c'est exactement ça Cat, cheers

Pour répondre à ta dernière question, il me semble bien que oui... il y a aussi, comme chez Jane des jeunes filles à marier, des histoires de dot & d'héritage, des jeunes filles nobles (ou de la gentry) pauvres qui doivent travailler par manque de moyens, c'est plutôt assez bien décrit & réaliste...(pour autant que j'ai pu en juger), cela dit chez Jane l'analyse est sans doute plus poussée, plus détaillée, plus mise en avant (mais est ce un critère suffisant pour cataloguer une oeuvre? rendeer )
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 11:44

Merci pour cette réponse, Lady Clare. Very Happy

Je continue donc à penser que ce qui distingue vraiment JA c'est tout d'abord d'avoir été une pionnière et ensuite et surtout d'avoir un style qui atteint les sommets.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 11:52

J'avais juré de ne plus intervenir ici mais ...

Dites un petite question ... Lady Clare tu dis :

Citation :
chez Jane l'analyse est sans doute plus poussée, plus détaillée, plus mise en avant (mais est ce un critère suffisant pour cataloguer une oeuvre? rendeer )

Elle écrivait sur son époque, c'était peut être plus facile non?? Wink

Citation :
Sinon, ma Fée, désolée de te contredire... mais dans les romances/romans d'amour/à l'eau de rose/sentimentaux/loukoums ( Miss Accacia),j le couple phare commence toujours par se détester... officiellement. C'est d'ailleurs ce qui fait monter la pression, le côté "je t'aime, moi non plus"

Et ben non ma Kusa, il existe des romances pardon des histoires à l'eau de rose, qui ne s'inscrivent pas dans ce schéma. Seulement, tu n'en as pas lu Wink

Enfin tout ça pour dire, quand une de mes collégues surprend P&P sur mon bureau et me dit "encore une de tes histoires d'amour", je suis la première à bondir pour lui expliquer par A+B que ce n'est pas le cas. J'ai lu tous le débat ici et si j'apprécie l'ouverture d'esprit, je me suis parfois sentie blessée.
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 11:58

Gaelle, tu as très bien fait d'intervenir. Tu sais que c'est toujours à toi que je pense lorsque j'exprime mes idées sur le sujet.

Je comprends que tu te sentes blessée parfois mais je trouve que tu ne devrais pas hésiter à dire pourquoi et comment. En fait c'est une discussion passionnante que nous pourrions avoir autour d'une table. Je crois que je vais organiser un jour une rencontre lambtonienne uniquement axée sur ce thème. sunny Il serait ainsi bien plus simple d'échanger nos avis, nos commentaires, nos questionnements sur le sujet sans commettre de maladresses. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:07

Elle écrivait sur le monde qui l'entourait, cela n'oblige en rien à en faire une analyse, à décrire les personnages comme elle le fait. C'est affaire de sensibilité... on peut tout à fait écrire sur un monde imaginaire et parler en même temps du monde qui nous entoure (cf. Le Disque Monde)

C'est pour cela que je cite Aurélien, car le livre est clairement un livre sur l'amour, qui décrit un monde qu'Aragon connait bien, une époque précise, mais qui, étant plus dans la mouvance surréaliste, n'a pas le même effet sur le lecteur.

Pour le côté "je t'aime moi non plus", je me suis plantée en écrivant, j'ai fait un raccourci Même si je n'ai pas tout lu, je sais parfaitement que ce n'est pas la base de la romance

Maintenant, ce n'est pas parce que je ne suis pas sûre que JA n'a pas écrit de romans sentimentaux que je dénigre la romance, ou que je pense que JA est supérieure à d'autres auteurs.
J'avoue très sincérement que l'histoire d'amour de P&P m'a tenue en haleine, mais si on prends S&S, ça m'a gavé (si Marianne était morte, ça m'aurait pas dérangée... ). Ce qui est assez drôle en fait, parce que S&S se termine pour une part, d'une façon très conventionnelle, rapport à l'époque (là, d'ailleurs, on en revient au mariage d'estime et de raison). Alors que P&P, ça fait un peu "Conte de fée" chez les élus de ce monde (je parle de la noblesse et de la gentry, hein ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:14

Kusanagi a écrit:
J'avoue très sincérement que l'histoire d'amour de P&P m'a tenue en haleine, mais si on prends S&S, ça m'a gavé (si Marianne était morte, ça m'aurait pas dérangée... ). Ce qui est assez drôle en fait, parce que S&S se termine pour une part, d'une façon très conventionnelle, rapport à l'époque (là, d'ailleurs, on en revient au mariage d'estime et de raison). Alors que P&P, ça fait un peu "Conte de fée" chez les élus de ce monde (je parle de la noblesse et de la gentry, hein ^^)

Je plussoie sur tout (ce qui n'est d'ailleurs pas très sympa pour les lambtoniennes qui se reconnaissent en Marianne). pale lol!

Marie, tu es avec nous? lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:21

Oui, bon d'accord, en fait, je suis pas très "romantisme et grand sentiments"
Vous avez peut-être dû vous en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22268
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:22

kusa a écrit:
Attention, je n'ai pas de regard dépréciateur pour ma part sur la romance.


Moi, j'adore lol! c'est pour cela que je ne classe pas Jane Austen dans le rose de chez rose scratch mais bien dans le roman anglais du début 19e... une pionnière de la nouvelle domestique finement caricaturale de la société qu'elle fréquente.

Mais ce que j’écris à propos d’Orgueil et préjugé s’applique à tous les romans de Jane Austen… elle y va par petites touches dans la caricature des femmes comme des hommes. Et ça ce n’est pas de la littérature « rose » même si comme le dit Kusa, les héros commencent toujours par se détester……………. Non : Mr Knigtley et Emma ne se détestent pas ! ils s'admirent, se comprennent, mais l'un à cause de son expérience de la vie se permet des remontrances qu'Emma accepte, il a toujours été son mentor... son évolution m'émeut.

Par contre que dire de Mrs Elton qui lors de la visite de présentation à Emma énumère les signes extérieurs de richesse de sa vie de jeune fille alors que le pasteur reste coi. Voilà un couple très caricatural qui justement est secondaire, mais fait rentrer de plein pied le livre dans la réalité vécu par presque tous les couples. D'emblée, nous comprenons que le Pasteur ne va pas avoir une vie de rêve, et je ricane ! bien fait mais j'ai tord. Il pourra être fort heureux aussi heureux que Mr Bennet, mais voilà il n'est pas Mr Bennet, il n'a pas son esprit et sa vie sera fort médiocre.

J'aime le vide de la conversation de Mrs Elton. Il nous renseigne fortement sur l’ "amour" qui lie le couple, il n’est qu’intérêt et nous pouvons les plaindre, car elle va devoir supporter la vie à la campagne en rêvant à l’élégance passée qu’elle a connu à Bath. Le nom est lâché : Bath ! Jane n’a pas aimé Bath et elle se moque de tous ces gens qui y courent dans Persuasion ou Mansfield Park et Emma. Dans un roman à " l'eau de rose ", je ne vois pas souvent de critiques aussi fines des personnages. Ils sont tranchés et d'un bloc. Les bons et les méchants. Certes vous pourrez rétorquer en me citant des "méchants" mais ils ne le sont pas tant que cela, Bexounet était même venu à leur secours. Ils ont des torts mais uniquement parce que la société du moment est plus rigide que la nôtre. Lynchez-moi ^^.

Mrs Elton et Emma se passent tellement de pommade que celà devient irrésistible de comique. Naturellement j'arrive à la proposition de Mrs Elton qui propose une introduction dans le milieu très select de Bath pour Emma que cela révulse... dans Orgueil et préjugé, le rôle de directeur est Sir Lucas ^^. Que des gens content d'eux sauf que Sir Lucas est un très brave homme.

Alors si Mrs Elton est aussi bécasse que ça, le Pasteur pour moi l’est tout autant. Si bien que j’en arrive à adorer Emma qui à priori m’énerve un peu pour souhaiter qu’enfin elle voit que celui qui lui est destiné est Mr Knigtley. Mais, le cheminement de Jane Austen n'est pas simple, elle met en scène tellement de personnes différentes, que nous devenons attentifs et voyeurs de sa vie, car j'aime à l'imaginer assise tous les matins, écrire à la fois son journal, et ses romans. J'aime à l'imaginer complexe et simple. J'aime à l'imaginer malicieuse et délicieusement méchante, enfin très sage, car ses romans sont tout aussi sages que complexes.

Et arrêter de dire que P&P est un conte de fée ! c'est hyper faux
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:31

Gaelle B. Cavill a écrit:
J'avais juré de ne plus intervenir ici mais ...

Dites un petite question ... Lady Clare tu dis :

Citation :
chez Jane l'analyse est sans doute plus poussée, plus détaillée, plus mise en avant (mais est ce un critère suffisant pour cataloguer une oeuvre? rendeer )

Elle écrivait sur son époque, c'était peut être plus facile non?? Wink



tout à fait Gaëlle tu as bien raison de le rappeler du reste! Wink ... plus "facile", je ne sais pas, son champ d'observation était quand même limité ... Elle écrivait simplement sur son univers et le monde qui était à sa portée... Wink
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:32

Mais Fée Clochette, les contes de fée ont leur part de cruauté, d'analyse et de valeurs universelles. Monsieur Bettelheim please, venez à mon secours.

Ah bon, tu voulais dire que ce n'est pas toi qui l'a écrit? lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22268
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:38

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil j'aurai bien aimé écrire comme Jane... mais voilà !

d'accord avec l'analyse finale des contes de fée, mais Orgueil et préjugé n'a pas la même portée sur moi que Trois noisettes pour Cendrillon ou la Belle au bois dormant, ou la Reine des neige et l'Oiseau Bleu.

Avec l'oeuvre de Jane, je suis plongée dans la dure et étonnante réalité de la société de Jane Austen... en fait elle est historienne du comportement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:43

Ou analyste, parce que les comportements qu'elle décrit, on peut encore les voir de nos jours. Seul le contexte a changé. sunny


EDIT : ce qui me fait penser que j'ai adoré ta métaphore chimique, Fred. cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22268
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:52

Cat a écrit:
Ou analyste, parce que les comportements qu'elle décrit, on peut encore les voir de nos jours. Seul le contexte a changé.
ce qui dans un conte de fée est à l'état larvaire est très développé chez elle, et des Bingley, des Knightley, des Darcy, des Elton des Colonels Brandon et Fitzwilliam, des Mrs Bennet ou Lady Cat, des Harriet ou des Miss Bates, nous en rencontrons assez souvent avec des variantes, mais comme c'est amusant lorsqu'on les rencontre modernisées
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:53

Fée clochette a écrit:
des Lady Cat

C'est moi, ça! lol! lol! lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 12:58

Eh, je parlais d'un final de conte de fée, dans l'acceptation populaire du terme (genre ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...)

Bien évidemment, j'ai jamais pris les romans de JA popur des contes de fée...

D'abord, parce qu'il en manque l'élément essentiel: le Merveilleux (d'où le véritable nom littéraire de conte merveilleux) et je ne suis pas sûr que ce soit le schéma narratif du conte: ici
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 17980
Age : 39
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 13:03

cat47 a écrit:


Je plussoie sur tout (ce qui n'est d'ailleurs pas très sympa pour les lambtoniennes qui se reconnaissent en Marianne). pale lol!

Marie, tu es avec nous? lol!
ouiii! lol! ce que dit Kusa sur Marianne m'a fait bondir bien sûr! lol! Mais bon, ce n'est pas le bon débat! Wink

Je suis votre débat avec beaucoup d'intérêt mais je n'ai pas encore d'avis très tranché, c'est pourquoi je n'ose pas intervenir dans la "conversation". Embarassed

Pour l'instant, je dirais que même si Pride and Prejudice pose les bases du schéma "au départ, ils se détestent, et finalement, ils vont apprendre à se connaître et vont tomber amoureux l'un de l'autre", schéma que l'on retrouve dans bon nombre de "romances" ou romans sentimentaux, les romans de Jane Austen ne sont pas à mes yeux des "romans à l'eau de rose".
Dans mon esprit, c'est très clair mais j'ai du mal à expliquer pourquoi et ce qui sépare vraiment les romans sentimentaux des romans de Jane Austen.
Est-ce une question de style d'écriture?
Beaucoup de personnes disent que Jane Austen est un auteur précurseur du réalisme (j'ai eu des cours sur P&P et c'est que je retiens concernant le style de J.A) C'est vrai que Jane Austen nous dépeint la société du début du 19ème siècle avec beaucoup de précision, de réalisme mais aussi d'ironie, ses personnages me semblent être décrits avec réalisme. ils ont aussi bien des qualités que des défauts. Il n'y a qu'à prendre Marianne ou Emma pour exemple. Elles ont beaucoup de défauts, mais au moins elles sont "entières".

Or, pour avoir lu pas mal de romances, je pourrais dire que beaucoup de héros et héroïnes sont très souvent décrits comme étant parfaits. Ils ont certes quelques défauts mais quand même très insignifiants par rapport à leurs qualités. Mais qu'en est-il de Darcy? N'est-il pas l'homme idéal? Et Wentworth? car, certes, au début, on dit de Darcy qu'il est arrogant, qu'il n'est pas vraiment sociable, bref, il n'est pas que beau et riche et a donc quelques gros défauts et finalement, on s'aperçoit qu'il peut se montrer tout à fait charmant.
Quant au style, j'ai lu quelques romances qui sont très bien écrites, surtout les romances historiques...
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 22268
Age : 73
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 13:03

Shocked et voilà que Cat se prend pour Lady Cat lol! peut-être avec le fouet Suspect misère, je file

Kusa a écrit:
genre ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants..
froid dans le dos, le beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 13:24

Fée clochette a écrit:
Kusa a écrit:
genre ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants..
froid dans le dos, le beaucoup

Euh moi aussi, hein...

Marie a écrit:
ouiii! ce que dit Kusa sur Marianne m'a fait bondir bien sûr! Mais bon, ce n'est pas le bon débat!

Oups! Je crois qu'on avait eu cette discussion d'ailleurs sur le topic dédié (ça avait du se terminer par 1 partout, la balle au centre )

En fait, ce qui est surtout difficile à définr, c'est bien le genre littéraire auxquel JA appartient, même dans le cadre d'un mouvement littéraire (elle n'est clairement pas une romantique, déjà )
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23639
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   Jeu 23 Sep 2010 - 19:09

Marie, j'aime bien ton raisonnement sur la question des personnages. Difficile de trancher, comme tu le dis, mais critère à prendre en compte.


Fée clochette a écrit:
Shocked et voilà que Cat se prend pour Lady Cat lol!

Ben oui! lol! Après tout, j'ai un avis très tranché sur la littérature alors que je ne l'ai pas vraiment étudiée. Digne de Lady Cat et de ses avis en matière de musique. Razz Vivement qu'on parle un peu plus d'économie dans ce forum, que je sois enfin crédible.


Kusanagi a écrit:
elle n'est clairement pas une romantique, déjà )
Au moins un point sur lequel il sera facile de mettre tout le monde d'accord.

Et j'ai même l'impression qu'il est très difficile de la rattacher à un courant quelconque. Bien sûr, il y a du réalisme dans ses romans, mais je pense qu'on ne peut pas la rattacher au mouvement réaliste en tant que tel. Ah, les défis de la catégorisation... tongue

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les romans de Jane Austen, des "romans à l'eau de rose" ?
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mélecture dans les romans de Jane Austen.
» Les Adaptations à l'écran des romans de Jane Austen : Esthétique et idéologie, de Lydia Martin.
» Les couvertures des romans de Jane Austen
» RAISONS & SENTIMENTS de Jane Austen
» Challenge Jane Austen 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Oeuvres et adaptations-
Sauter vers: