Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Dim 29 Aoû 2010 - 23:54

J'ouvre une petite chambre pour une personne qui mérite doublement sa place ici, tant sur le plan artistique qu'humain I love you , j'ai nommé


Je ne vais pas pour l'instant parler de ses oeuvres, d'une, parce que je n'y connais pas grand chose en peinture Embarassed , et je suis sûre que d'autres personnes seront plus à même de parler du génie de Van Gogh ; et de deux, parce que je l'ai "rencontré" par un autre biais.


Pendant longtemps, ce cher Vincent n'a été pour moi que le-fou-qui-s'est-coupé-l'oreille-et-qui-peignait-des-trucs-jaunâtres ( Embarassed ) ... jusqu'à ce qu'en farfouillant dans la filmo de John Simm, je tombe sur The Yellow House, adapté du livre du même nom écrit par Martin Gayford, et qui relate la relation houleuse entre Van Gogh et Gauguin. Le téléfilm en lui même est assez moyen, et je l'ai encore moins aimé lors de mon revisionnage récent : trop axé sur le côté "thriller", avec musique hyper inquiétante et surtout omniprésente, acteurs pas convaincants du tout (excepté John Simm), personnages un chouya caricaturaux et pas sympathiques pour deux sous, et j'en passe ... Mais j'ai eu un véritable coup de coeur pour le "personnage" de Van Gogh (allez savoir pourquoi, parce qu'il a quand même un petit côté psychopathe mystique dedans affraid Razz ).

Coup de coeur, donc, qui n'a fait que se confirmer quand j'ai lu sa correspondance avec son frère Théo, de quatre ans son cadet, regroupée sous le titre Lettres à son frère Théo (L'imaginaire, Gallimard).

Citation :
Quatrième de couverture

La première lettre de Vincent Van Gogh à son frère Théo, datée d'août 1872, est envoyée de La Haye. Il a dix-neuf ans. Il ne sait pas qu'il va peindre. La dernière lettre, inachevée, Théo la trouve dans la poche de Vincent qui s'est tiré une balle dans la poitrine le 27 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise.
Durant dix-huit ans, Vincent a écrit à Théo à propos de tout, comme il lui envoie toutes ses toiles. Il lui montre ce qu'il peint comme ce qu'il est. Van Gogh n'est pas un peintre fou. Au contraire, solitaire, déchiré, malade, affamé, il ne cesse d'écrire, lucide, comme il traque la lumière.

Pendant de longs mois, ce recueil a été mon livre de chevet, je pense pouvoir dire sans me tromper que c'est le seul livre que j'ai pris le temps de savourer aussi lentement, tellement il m'a touchée, émue, fait (sou)rire et réfléchir ... C'est sans doute idiot à dire Embarassed , mais j'avais l'impression de parler à un ami, de l'écouter se plaindre et appeler à l'aide. D'être la confidente de ses états d'âmes, de ses coups de gueule comme de ses coups de coeur. D'être la spectatrice impuissante des multiples rejets qu'il a subis. Tout en étant consciente que le Vincent, il ne devait pas être super facile à supporter au quotidien Laughing

Loin de l'étiquette "artiste maudit" qui lui colle à la peau, j'ai découvert un homme éminemment cultivé et intelligent, qui parle couramment le français (je voudrais bien me lancer dans des réflexions métaphysiques de ce calibre dans une langue qui n'est pas ma langue maternelle Shocked . Parce que oui, il faut noter que les lettres rédigées en France sont toutes écrites en français bounce ).
Et j'ai surtout découvert un passionné de littérature, qui essaie à maintes reprises de convaincre son frère que

Citation :
l'amour des livres est aussi sacré que celui de Rembrandt, et même, je pense que les deux se complètent

et qui affirme :

Citation :
Veux-tu savoir ce qu'il y a de meilleur ? Comme si l'on était malade, on doit respirer l'air frais que dégage un livre.


Parmi les livres et auteurs qu'il recommande chaudement à son frère, on peut trouver : George Eliot, Dickens (Little Dorrit, Les temps difficiles ...), Balzac, Hugo, Zola ("je viens de relire encore Au bonheur des dames de Zola, et je le trouve de plus en plus beau"), ou encore un illustre inconnu du nom de Currer Bell ^^ :

Citation :
J'ignore si tu lis des livres anglais ; dans l'affirmative, je te recommande Shirley de Currer Bell, qui a encore un autre livre intitulé Jane Eyre à son actif. Cet ouvrage est aussi beau que les toiles de Millais, de Boughton ou d'Herkomer. Je l'ai déniché à Princehague et je l'ai dévoré en trois jours, bien qu'il soit assez volumineux.
Je souhaiterais que tout le monde ait la faculté que je commence à acquérir, de lire un livre en peu de temps et d'en garder une impression très nette. Il en va de la lecture comme de la contemplation d'un tableau, il faut en découvrir d'un trait les beautés, sans hésiter, et être sûr de son appréciation.
Je suis en train de remettre de l'ordre dans ma bibliothèque ; j'ai lu trop de livres pour ne pas continuer méthodiquement, je veux me tenir au courant de la littérature moderne.

Et vers qui se tourne t'il dans les périodes les plus sombres ?

Citation :
Mon Dieu, que cela est beau Shakespeare ! Qui est mystérieux comme lui ? Sa parole et sa manière de faire équivalent bien tel pinceau frémissant de fièvre et d'émotion. Mais il faut apprendre à lire, comme on doit apprendre à voir, et apprendre à vivre.


Je pense qu'il ne se serait pas senti dépaysé dans notre auberge, d'où le titre de ce topic sunny


Sans compter qu'il éprouvait aussi une tendresse toute particulière pour les crev... heu ... les artistes japonais, dont il collectionnait les estampes

Citation :
Si on étudie l'art japonais, alors on voit un homme incontestablement sage et philosophe et intelligent, qui passe son temps à quoi ? à étudier la distance de la terre à la lune ? non, à étudier la politique de Bismarck ? non, il étudie un seul brin d'herbe.
Mais ce brin d'herbe lui porte à dessiner toutes les plantes, ensuite les saisons, les grands aspects des paysages, enfin les animaux, puis la figure humaine. Il passe ainsi sa vie, et la vie est trop courte à faire le tout.
Voyons, cela n'est-ce pas presque une religion ce que nous enseignent ces Japonais si simples et qui vivent dans la nature comme si eux même étaient des fleurs.
Et on ne saurait étudier l'art japonais, il me semble, sans devenir beaucoup plus gai et plus heureux, et il nous faut revenir à la nature malgré notre éducation et notre travail dans un monde de convention.


... Et qu'il a voyagé dans le TARDIS
Bon, autant j'adore cet épisode de Doctor Who et l'interprétation de Tony Curran, qui ne manquent pas de me transformer en madeleine à chaque fois , autant sur le plan "chronologico-artistique", c'est du grand n'importe quoi wibbly-wobbly... timey wimey stuff dans toute sa splendeur, vu qu'ils ont fait un bon gros mélange au niveau des dates et des lieux (rien que le fait que l'église d'Auvers sur Oise se trouve en Provence, j'adooore lol! )


Plus sérieusement, à travers cette correspondance, j'ai découvert un Vincent Van Gogh troublant de sincérité, tour à tour peintre, poète ou philosophe. Mais par dessus tout, un Vincent Van Gogh humain et trèèèèès lucide, aussi bien sur lui même que sur le monde qui l'entoure.


Pour (presque) finir, un petit extrait que j'aime beaucoup I love you :

Citation :
Je suis ainsi toujours entre deux courants d'idées, les premières : les difficultés matérielles, se tourner et se retourner pour se créer une existence, et puis : l'étude de la couleur. J'ai toujours l'espoir de trouver quelque chose là-dedans. Exprimer l'amour de deux amoureux par un mariage de deux complémentaires, leur mélange et leurs oppositions, les vibrations mystérieuses des tons rapprochés. Exprimer la pensée d'un front par le rayonnement d'un ton clair sur un fond sombre.
Exprimer l'espérance par quelqu'étoile. L'ardeur d'un être par un rayonnement de soleil couchant. Ce n'est certes pas là du trompe l'oeil réaliste, mais n'est ce pas une chose réellement existante ?



J'ai vu la première heure du Van Gogh de Pialat (qui était offert avec le recueil), et j'ai arrêté les frais avant de m'endormir complètement Embarassed . Désolée pour les fans (je crois que tu aimes beaucoup ce film, Clinchamps ?), mais je n'ai pas eu l'impression de regarder un film sur Van Gogh. Le Van Gogh de Jacques Dutronc n'est pas le Van Gogh que j'ai perçu à travers ses écrits, et bizarrement, l'atmosphère du film m'a davantage fait penser aux années 1950 qu'aux années 1890. Bref, je n'ai pas du tout accroché Embarassed

J'ai aussi commencé à regarder Vincent & Theo, de R. Altman, avec Tim Roth et Paul Rhys dans les rôles principaux, et heuuu ... c'est assez space Laughing . Faut dire aussi que je ne comprends pas tous les dialogues, parce que je le regarde en vo et dans des conditions pas très idéales.
Mais une chose est sûre, la bo est vraiment atroce. Ce n'est pas parce que Vincent Van Gogh n'avait - parfois - pas toute sa tête qu'il fallait nous pondre une musique continuellement discordante affraid
Ceci dit, le film est intéressant dans le fait qu'il dresse un portrait en miroir des deux frères.
Affaire à suivre ...




Vi vi vi, je vous laisse la parole maintenant Embarassed silent


_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Lun 30 Aoû 2010 - 12:59

Mimidd, tu nous as caché des choses, c'est ça? C'est toi qui organise la prochaine grand expo sur Van Gogh?

Comme pour toi, Van Gogh n'a été pour moi, longtemps, que le type qui peint des trucs bizarre avec des cercles et qui représente le summum de l'artiste maudit
Jusqu'à ce que mon frère, fan des impressionnistes, me fasse découvrir la beauté des œuvres de Vincent ... et j'avoue que Van Gogh a en partie chyanger mon regard sur l'art et la représentation du monde

Mais sinon, j'ai pas grand chose à rajouter derrière toi... à part que je plussoie sur tout pour Doctor Who ^^ (oui, l'église d'Auvers sur Oise, en Provence, j'ai aimé aussi... ) et l'interprétation de Van Gogh, et je pleure aussi comme une madeleine c'est terrible...
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Lun 30 Aoû 2010 - 13:24

Très bel hommage Mimidd
J'avais commencé Lettres à son frère Théo que j'avais trouvé très émouvant et parfois assez dur par son réalisme.
C'est la souffrance d'un homme compelxe et toruturé présentée par lui-même, de l'intérieur.
Tu me donnes envie de m'y replonger, car je ne l'avais pas fini.
Pour le reste, je pense qu'Ekat sera plus en mesure que moi de compléter ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Mar 31 Aoû 2010 - 19:48

magnifique, que dis-je, sublime hommage Mimidd!!!!!!!! et la version avec Kirk Douglas, tu as déjà essayé????
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Mar 31 Aoû 2010 - 20:10

Mimidd je vais de ce pas commander les lettres de Vincent à son frère chez mon libraire !!!! pour ta présentation magnifique, je voudrais savoir exprimer ce que je ressens comme ça !!! C'est vrai que j'ai beaucoup aimé le film de Pialat quand je l'ai vu à sa sortie en salle, il y a donc déjà pas mal de temps. Mais je ne sais pas du tout si Pialat a "créé" son Van Gogh ou si il a utilisé les lettres pour mettre en scène Jacques Dutronc. Ce que tu me dis sur l'atmosphère des années 50 ne m'avait pas du tout apparu, au contraire, je trouvais que le travail au niveau des costumes, particulièrement les tissus, était assez remarquable, mais il faudrait que je le revoie. J'ai toujours aimé ce que j'ai vu de lui soit à Orsay, ou à l'Hermitage, et je savais qu'il avait beaucoup travaillé sur les estampes japonaises (j'avais vu un documentaires où on expliquait justement leur influence dans sa peinture, ainsi que l'admiration qu'il avait pour Millet, dont il a fait des interprétations de "l'angélus" et des "glaneuses" aussi je crois). j'ai vraiment vraiment envie de lire ces lettres, ces réflexions sur la littérature sont magistrales et profondément touchantes. Oui, je crois tout à fait que l'intitulé de ton topic est parfait !! cheers Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Mer 1 Sep 2010 - 9:14

Merci pour vos compliments Embarassed , mais ma présentation est bien loin de retranscrire à leurs justes valeurs les émotions que j'ai ressenties pendant ma lecture drunken

Les Yeux Noirs, je ne peux que t'encourager à continuer ta lecture, je pense que tu ne le regretteras pas Very Happy

Ravie de t'avoir donné envie de lire ces lettres, Clinchamps cheers . En ce qui concerne le film de Pialat, j'ai lu sur le net que le réalisateur avait mis beaucoup de lui dans le personnage de Van Gogh, et qu'il en avait fait son porte parole. C'est peut être de là que vient le "décalage" que j'ai ressenti scratch . Je pense que je donnerai une autre chance à ce film, mais peut être pas tout de suite Laughing

@ Lady Clare : non, je n'ai pas encore vu Lust for Life. Il semblerait que je regarde les biopics consacré à ce cher Vincent dans l'ordre antichronologique ^^ . Est ce que tu as vu ce film ? Je serai curieuse de lire des avis Very Happy

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16731
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Jeu 2 Sep 2010 - 12:26

Les yeux noirs a écrit:
Pour le reste, je pense qu'Ekat sera plus en mesure que moi de compléter ce topic
C'est beau l'amour Rolling Eyes désolée mais VVG est loin d'être mon peintre préféré Embarassed

J'ai lu les lettres en 1ère année de fac dans le cadre de mes cours, des extraits seulement. Je dois dire qu'avec une aussi belle présentation tu donnes envie de s'y replonger.
Je ne sais pas si c'est le fait de le voir partout, de l'avoir assez souvent en cours qui m'en a un peu écoeuré, mais quand je peux je le fuis^^ C'est pareil avec les Impressionnistes, Monet pour ne pas le citer. En puis j'ai détester le film de Pialat

Bref tout ça pour dire quand même que tu me donnes envie quand même et que le fait d'avoir vu les toiles en vrai au Musée d'Orsay il y a 3 ans m'ont fait changer d'avis. Il faut l'avouer que les couleurs sont assez exceptionnelle et que je comprends enfin l'engouement de ce peintre. Sur papier je n'ai rien ressenti, alors qu'en vrai j'ai été estomaquée, et ce malgré la hordre de japonnais devant Razz


_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Jeu 2 Sep 2010 - 20:20

ekaterin64 a écrit:
et ce malgré la hordre de japonnais devant Razz


Aaaah ce qu'on peut changer en 3 ans quand même! Aujourd'hui les hordes de Japonais devant seraient plutôt un plus! lol!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Jeu 2 Sep 2010 - 23:59

Les yeux noirs a écrit:
ekaterin64 a écrit:
et ce malgré la hordre de japonnais devant Razz


Aaaah ce qu'on peut changer en 3 ans quand même! Aujourd'hui les hordes de Japonais devant seraient plutôt un plus! lol!
Revenir en haut Aller en bas
marion65
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 62
Age : 27
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Mer 9 Nov 2011 - 22:17

si je peux relancer un peu le sujet, j'apporte mon avis d'un point de vue seulement artistique. En effet, je conseille à tout le monde si vous avez un jour la chance d'aller visiter Amsterdam, d'aller au Van Gogh Museum, qui regroupe la grande majorité de ses oeuvres, alors bien sur toute ne sont pas exposées en même temps, mais par roulement. Alors peut-être que vous verrez vos toiles préférées.
Le musée est très bien organisé en fonction de ses périodes artistiques. Ainsi j'ai pu voir ses tournesols et ses iris. Ainsi que la chambre de Van Gogh à Arles, et l'une de mes toiles favorites l'amandier en fleurs.

je n'ai encore jamais lu sa correspondance avec son frère, mais j'avoue que j'en ai très envie maintenant. Et cela fait maintenant parti de ma liste de livre à lire.
Revenir en haut Aller en bas
mélysia
Sophisticated Lady


Nombre de messages : 5780
Age : 37
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Jeu 10 Nov 2011 - 22:38



Je viens de tomber sur ce sujet consacré à Van Gogh, que dire sur cet artiste étonnant, torturé et pourtant génial...

Etant une amatrice d'art et notamment de peinture, je connais les grandes étapes de sa vie, son parcours, ses oeuvres...Un détail m'a toujours frappé, c'est le fait qu'il soit né un 30 mars, un an jour pour jour après la naissance de son frère mort-né, nommé lui aussi Vincent...Peut-être un signe du destin?

Je ne vais pas donner un cours d'art, mais son travail a complétement révolutionné l'art pictural de l'époque, si au début ses dessins sont uniquement en noir et blanc et à la mine de plomb, la découverte de la couleur va complétement changer sa vision de sa peinture...

C'est surtout lors de son séjour à Arles, et une brève et houleuse collaboration avec Gauguin qu'il va peindre le plus et surtout ses plus célèbres toiles: Les Tournesols bien sûr, La chambre de Vincent, La nuit étoilée, le semeur, les vieux souliers, ses différents autoportraits...

A cette époque Vincent est dans une telle fièvre créatrice, qu'il commande des toiles en quantité folle, ainsi que la peinture qu'il consomme en très grande quantité également (d'ailleurs il a peint certaines de ses toiles quasiment sans pinceau, au doigt, en pressant directement le tube sur la toile sans s'encombrer des règles de la peinture à l'huile)

J'ai vu le film de Minelli avec Kirk Douglas, et je trouve qu'il rend vraiment hommage à l'artiste, en nous présentant un Vincent tourmenté, écorché vif, assoiffé de reconnaissance et de tendresse, dévoré par sa passion pour son art...

Le musée d'Amsterdam doit être un sublime endroit à voir pour tout amateur de Van Gogh, Marion je t'envie d'y être allée...

Le musée d'Orsay regroupe également certaines de ses oeuvres...
Revenir en haut Aller en bas
Lapi-Lazuli
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 12
Age : 27
Localisation : A l'ombre d'une ombelle du Caucase
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Ven 20 Jan 2012 - 20:52

Je suis ravie de voir qu'il a de nombreux adeptes (comme moi). Moi je m'intéresse beaucoup à son style de peinture, et moins à sa vie, même s'il est indéniable qu'on retrouve tous ses tourments dans sa peinture.
Je rêve moi aussi de mieux le découvrir à Amsterdam (je suis sûre que ça se ferra un jour).

J'aime particulièrement deux de ses tableaux :


http://www.insecula.com/oeuvre/O0013529.html
http://www.grandspeintres.com/vangogh/tableau.php?tableau=cafe&id_peintre=4

Ils montrent bien sa touche, l'intensité des couleurs qu'il utilise, l'athmosphère vibrante qu'il donne à ses oeuvres et parce qu'on a vraiment l'impression de voir à travers ses yeux.

Moi il me donne toujours envie de dessiner car c'est la créativité à l'état pur. Il est complètement à contre courant, car il ne représente que sa propre vision des choses, sans subir l'influence de quiconque. Moi je trouve ça exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Mar 5 Mar 2013 - 10:44

Ce week-end je suis allée voir les expos croisées Van Gogh/Hiroshige à laPionacothèque de Paris.... et comme c'est sur le Japon et l'influence japonaise sur Van Gogh, j'ai crée un topic dans le Prawniverse Very Happy Arrow

cheers drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Miss Maureen
Regency Gown in the Wind


Nombre de messages : 3522
Age : 25
Localisation : Belgique, au pays de Tintin
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Jeu 2 Mai 2013 - 14:49

Je copie ce que j'ai posté dans le topic de l'impressionnisme. Wink

Le musée Van Gogh d'Amsterdam a ré-ouvert ses portes Arrow.

La version des "Tournesols" de la National Gallery de Londres y est exposé pour le moment! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://lheureanglobelge.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?   Aujourd'hui à 9:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Vincent Van Gogh, lambtonien de coeur ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moelleux au chocolat coeur à la banane
» coeur de boeuf aux carottes
» Le coeur de Chopin
» Le coeur au bord des larmes..
» [4x06] Coeur de loup-garou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Autres passions-
Sauter vers: