Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean Cocteau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle


Nombre de messages : 7733
Age : 24
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Jean Cocteau   Dim 22 Aoû 2010 - 20:18

Sur une idée de Cat, j'ouvre donc un topic sur ce poète aux multiples talents :
Jean Cocteau

Voici ce que dit un : site de l'académie française
Citation :
Né à Maisons-Laffitte, le 5 juillet 1889, Jean Cocteau est issu d’une famille de la grande bourgeoisie parisienne. Il fit ses études au lycée Condorcet à Paris.

Esprit artiste, esthète au tempérament de dandy, il publia ses premiers poèmes dès 1909 et devint une des figures à la mode du Tout-Paris et des salons que fréquentaient les Daudet, la comtesse de Noailles, Marcel Proust. En 1913, la création par Diaghilev du Sacre du Printemps de Stravinski fut pour lui une véritable révélation, qui devait influencer l’ensemble de son œuvre protéiforme.

Engagé comme ambulancier pendant la Première Guerre mondiale, il se lia d’amitié avec Apollinaire.

L’entre-deux-guerres devait être pour Jean Cocteau, au faîte de sa gloire, une période d’intense créativité, placée sous le signe de l’avant-garde. Il collabora avec des musiciens tels Érik Satie (Parade, 1917) et Darius Milhaud, comme avec des peintres célèbres.

Il témoigna dans son écriture d’une égale curiosité, s’essayant à la poésie d’inspiration futuriste, dadaïste ou cubiste : Le Cap de Bonne Espérance (1919), au roman poétique : Le Potomac (1919), Thomas l’imposteur (1923), Les Enfants terribles (1929).

Il occupa également une grand place dans le théâtre, avec Les Mariés de la tour Eiffel (1924), La Voix humaine (1930), La Machine infernale (1934), Les Parents terribles (1938), Les Monstres sacrés (1940), La Machine à écrire (1941), L’Aigle à deux têtes (1946), Bacchus (1952).

Enfin, le cinéma devait à son tour attirer Jean Cocteau, qui donna au septième art des films et des scénarios marquants, parmi lesquels on citera Le Sang d’un poète (1930), L’Éternel retour (1943), La Belle et la Bête (1945)
,
Les Parents terribles (1949), Orphée (1950)

, Le Testament d’Orphée (1960).

Il convient d’ajouter encore à la palette variée de ses talents celui de dessinateur et de peintre. On lui doit, outre des albums, la décoration des chapelles de Villefranche-sur-Mer et Milly-la-Forêt.
Génial « touche-à-tout », passé maître dans l’art du sortilège, ce créateur que son originalité empêche d’enfermer dans telle ou telle mouvance littéraire ou artistique ne se voua qu’à un seul maître : l’étonnement — le sien comme celui des autres.

Jean Cocteau fut élu à l’Académie française le 3 mars 1955 au fauteuil de Jérôme Tharaud, par 17 voix contre 11 à Jérôme Carcopino. Se présentait également un inconnu, le vicomte de Venel, qui rédigeait en vers de mirliton ses lettres de candidatures, renouvelées plus de trente fois.

Reçu le 20 octobre 1955 par André Maurois, Cocteau décrivait la Coupole comme « quelque grotte sous-marine, une lumière quasi surnaturelle d’aquarium et sur des gradins en demi-cercle, quarante sirènes à queues vertes et à voix mélodieuses ».

Il est mort le 11 octobre 1963.


Je ne connais que La Belle et la Bête , découvert récemment. J'ai trouvé l'atmosphère réellement féerique, fidèle au conte ( le palais, le jardin, la chambre de la Belle... ) et les effets spéciaux sont très impressionnants pour l'époque ( les mains qui portent les chandelles, Belle qui voyage grâce au gant ) ! Shocked J'ai été rassurée par la Belle qui a quand même du caractère ( ayant l'image de la Belle de Disney qui est loin d'être cruche, j'avais peur mais ça va ! Very Happy ) et la Bête est plutôt bien sauf que.... je n'ai pas du tout accroché à la voix de Jean Marais ! De plus, certaines scènes sont vraiment trop sur-jouées et ça m'a dérangé... J'ai été déçue par la manière dont la Belle tombe amoureuse de la Bête aussi : du jour au lendemain elle espère le voir au dîner, lui dit qu'elle aime lui donner à boire... j'ai trouvé que c'était trop brusque. Néanmoins, la fin est très jolie et le couple Josette Day / Jean Marais fonctionne très bien ^^ Mais bon, peut-être que si j'avais découvert le film plus jeune, les défauts que j'ai relevé ne m'auraient pas trop choqué mais là, j'ai trouvé que le film avait bien vieilli ( pas au niveau des effets spéciaux, au contraire, je trouve qu'ils donnent tout son charme au film, mais au niveau de l'interprétation que j'ai trouvé sur-jouée )Donc, ma préférence va au dessin-animé Disney ( que j'ai même du mal à voir comme un dessin-animé tellement il fait film )J' y vois mieux l'évolution des rapports entre Belle et la Bête, leur amour, etc... ( ne me balancez pas de tomates please ! lol! )
Mais la base du conte reste la même et c'est pour cela que je ne veux pas être trop critique avec le film : l'histoire est belle, Cocteau a bien su la retranscrire et malgré tout, je me suis laissée prendre par le film Smile

Je pense que beaucoup d'entre vous connaissent mieux ses œuvres et seront à même de faire vivre ce topic Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Dim 22 Aoû 2010 - 22:21

MJB merveilleuse idée et très belle présentation!! drunken

Un poète et un artiste complet! Je suis fan!! En particulier La Belle et la Bête & comme pièce La Machine Infernale que j'avais adorée!

Je viens d'apprendre il y a quelques jours sur RFI que l'on peut à présent visiter sa maison qui est devenue musée, c'est en région parisienne

http://www.jeancocteau.net/prehome.php
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mer 25 Aoû 2010 - 16:22

Merci pour l'ouverture de ce topic, MarianneJustineBrandon! cheers

Si je t'ai poussée à te lancer, ce n'était pas innocent, La Belle et la Bête est un coup de coeur cinématographique qui remonte à mon adolescence, et c'est resté un de mes films préférés. I love you

Je connais peu l'oeuvre littéraire de Cocteau mais je me souviens d'avoir apprécié L'Aigle à deux tête ainsi que son adaptation cinématographique (avec Jean Marais également, acteur fétiche de Cocteau).

Et aussi et surtout L'éternel retour, de Jean Delanoy, dont il a écrit le scénario. drunken

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Rose Bleue
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jeu 26 Aoû 2010 - 23:29

De Jean Cocteau je ne connais que La Belle et la Bête que j'aime énormément. C'est un film d'une très grande poésie, avec une atmosphère vraiment féerique grâce notamment aux effets spéciaux et à la musique. J'aime beaucoup le couple Jean Marais ( qui est un des acteurs de mon enfance que je préfère) et Josette Day. Je trouve aussi le maquillage de Jean Marais pour le rôle de la Bête impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis
Clever Smiling Sweetness


Nombre de messages : 2729
Age : 30
Localisation : De passage au 221B Baker Street
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Ven 27 Aoû 2010 - 8:06

Un immense merci pour ce topic ! cheers La Belle et la Bête est pour moi un chef d'œuvre absolu de poésie !!! C'est mon film préféré J'aime l'atmosphère qui s'en dégage, les lumières, les idées géniales et ce château vivant (mains pour les chandeliers qui s'animent, visage vivant sur les montants de la cheminée, porte et objets qui parlent), les costumes sont superbes... drunken

J'ai également énormément apprécié Orphée... Je reviendrai en parler (là je dois partir au boulot Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
http://curieuseartemis.over-blog.com
Desperetaly romantic
Subtil compliment


Nombre de messages : 197
Age : 27
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Ven 27 Aoû 2010 - 21:27

Ah, Cocteau ! L'une de mes idoles !

Comme beaucoup d'entre vous, je l'ai découvert assez jeune, avec La Belle et la Bête. Je ne devais pas avoir plus d'une dizaine d'années, et je me le passais en boucle ! J'étais mi-effrayée, mi-émerveillée par les trucages, géniaux pour l'époque, et le noir et blanc. Pour moi, ça restera la version de la Belle et la Bête. Plus que la version de Disney. Que j'aimais aussi beaucoup à l'époque, mais que je voyais comme un simple dessin animé.

Et puis, le véritable coup de foudre a eu lieu en seconde, quand on a étudié La Machine Infernale. J'ai adoré cette pièce ! Quelle modernité ! Quelle intelligence dans la modernisation du mythe ! Et notre professeur de français avait eu la bonne idée de nous montrer Orphée... Je ne me souviens pas dans les détails de l'intrigue, mais il me semblait que l'on oscillait entre rêve et réalité. Finalement, Inception n'est pas si novateur...

Depuis, je n'ai pas eu le temps de me plonger dans d'autres de ses oeuvres, mais je sens qu'avec ce topic, ma PAL va s'agrandir...
Revenir en haut Aller en bas
Artemis
Clever Smiling Sweetness


Nombre de messages : 2729
Age : 30
Localisation : De passage au 221B Baker Street
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Dim 29 Aoû 2010 - 20:34

Comme promis, je reviens vous parler d'Orphée de Jean Cocteau. Very Happy
Datant de 1950, c'est une lecture du mythe antique d'Orphée et d'Eurydice. Je vais reprendre les notes que j'avais postées sur mon blog (pardon pour la longueur, mais ce film est tellement complexe à raconter ! Embarassed )


Ce film n'est pas racontable; il faut le voir, le regarder, se laisser porter et emporter par lui, accepter le voyage qu'il nous propose.

Tout commence par une voix parlant sur cette image


Citation :
On connaît la légende d'Orphée. Dans la mythologie grecque, Orphée était le chantre de Thrace. Il charmait même les bêtes. Ses chants le distrayaient de sa femme, Eurydice. La mort la lui enleva. Il descendit aux Enfers, les charma, et obtint de revenir avec elle, sous condition de ne jamais la regarder. Mais il la regarda et fut déchiré par les Bacchantes. Où se passe notre histoire ? Et à quelle époque ? C'est le privilège des légendes d'être sans âge..., comme il vous plaira.

Orphée, c'est Jean Marais qui lui donne vie. Bel homme, poète de profession, marié à Eurydice, il m'apparaît comme assez égoïste, se faisant passer avant tout. Ses oeuvres ont du succès, il est reconnu. D'ailleurs, cela provoque des tensions dans le village près duquel il vit.



Sa femme, Eurydice, apparait sous les traits de Marie Déa. Elle est aimante, aimable, attentive aux autres. Je l'ai trouvé attachante.



L'équilibre de ce couple est cependant très vite remis en cause par la rencontre d'Orphée avec une femme très msytérieuse (Maria Casarès, majestueuse), la Princesse la surnomme-t-on.



La première fois qu'Orphée pose les yeux sur elle, il est attablé à un café. L'homme avec lequel il parle lui indique que cette inconnue commandite une revue littéraire. Orphée feuillette alors l'exemplaire de cette revue ...



Citation :
ORPHEE : Je ne vois que des pages blanches.
L'HOMME : Cela s'appelle "Nudisme" [c'est le titre de la revue]
ORPHEE : Mais c'est ridicule
L'HOMME : Moins ridicule que si ces pages étaient couvertes de textes ridicules. Aucun excès n'est ridicule... Orphée, votre plus grand défaut est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin.
ORPHEE : Le public m'aime.
L'HOMME : Il est bien le seul.

C'est alors que Jacques Cégeste, jeune poète de 18 ans, qui était accompagné par cette inconnue, se fait renverser par deux motards qui prennent la fuite. Il est mort. Cette image, où l'on voit ce corps, tête ballante, être transporté, est très forte, marquante, et rend mal à l'aise.



Le pensant blessé, la mystérieuse inconnue le prend dans sa voiture avec chauffeur. Je ne vous ai pas encore présenté le chauffeur de la princesse ! C'est Heurtebise (François Perier). Un personnage que j'ai trouvé très attachant. J'ai beaucoup aimé la gentillesse dont il fait preuve. Il est très sympathique. D'ailleurs, la scène de rencontre entre Heurtebise et Eurydice est magnifique.



Heurtebise ramène Orphée chez lui.
(J'adore cette image où Cocteau fait de la statue un personnage pour le spectateur, même si Orphée et Heurtebise n'ont pas un regard pour elle. Dans tout ce film, les effets, les lumières et les plans sont ingénieux, poétiques, fascinants...)



Dans la voiture d'Heurtebise, Orphée tombe sur une radio qui le fascine. Et il semble que cette fréquence, il ne puisse la trouver que dans la voiture d'Heurtebise. Cette radio devient pour lui une sorte d'obsession...



... Pour Orphée, cette radio est fascinante, des phrases semblent être prononcées de manière aléatoire comme "Les miroirs feraient bien de réfléchir davantage", phrases qu'il recopie soigneusement. Mais la radio n'est pas la seule obsession d'Orphée. Cette femme mystérieuse qu'il a rencontré le fascine profondément...



Onirique, mystérieux, poétique, ce film joue avec nos rêves, nos peurs, nos fantasmes. Voyage entre l'inconscient, la vie, la mort, le destin, le temps, ce film est unique.
Revenir en haut Aller en bas
http://curieuseartemis.over-blog.com
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mer 1 Sep 2010 - 15:40

Intéressant ce topic, ça me donne envie de me pencher sur l'oeuvre de Cocteau. Wink

Je dois avouer que le seul de ses films que j'ai vu est La belle et la bête, quand j'avais une dizaine d'années, et j'avais été très déçue. Embarassed J'adorais pourtant le dessin animé, et cette histoire, mais la magie n'avait pas opérée avec moi... (A la même époque j'ai vu Peau d'âne et pareil, je n'avais pas du tout été emballée...) Mais vous me donnez envie de le revoir.

Je n'ai rien lu de lui non plus, mais il fait partie des auteurs que je me promets de lire depuis des années. Smile
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah


Nombre de messages : 2324
Age : 55
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mer 1 Sep 2010 - 22:17

Magnifique présentation d'Orphée Artemis. cheers
Ce que j'aime beaucoup dans les films ou les scénarios de Cocteau c'est cette dimension à la fois poétique et tragique, entre rêve et réalité, qu'on retrouve aussi dans Les enfants terribles (réalisé par Melville) et dans le magnifique Eternel retour
Et puis, Orphée, La belle et la bête sont aussi des films d'un peintre et sculpteur: il y a beaucoup de scènes qui marquent visuellement: je n'ai pas vu le film depuis très longtemps mais les images du chateau de la bête restent fixées dans ma mémoire tout comme la première apparition de Maria Casarès dans Orphée

Esperluette, tu devrais redonner une chance à la belle et la bête lol!

Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mer 27 Oct 2010 - 13:11

J'ai revu hier soir La belle et la bête (la dernière fois, je devais avoir une dizaine d'années Razz ) et je suis tombée sous le charme de cette oeuvre de Cocteau.
ça se regarde comme un tableau et ça s'écoute comme de la poésie. En tout cas, ça ne se regarde pas comme un film.

L'atmosphère est féérique, en dépit du manque de moyens de l'époque (en plus le film a été tourné en 1945 dans un France à peine libérée). Cocteau s'est montré incroyablement imaginatif.




La beauté de certaines images est envoûtante, je pense notamment à la première entrée de Belle dans le château de la Bête, qui se fait au ralenti, et qui est magnifique (la lumière et les mouvements de la robe de la Belle quand elle court, le vent dans les voilages):

Revenir en haut Aller en bas
Artemis
Clever Smiling Sweetness


Nombre de messages : 2729
Age : 30
Localisation : De passage au 221B Baker Street
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mer 27 Oct 2010 - 15:07

Natacha !!!! Ravie de lire que tu as aimé ce film cheers cheers cheers
Moi aussi j'adore l'extrait que tu nous proposes, c'est tellement beau drunken drunken drunken Je trouve qu'il y a vraiment un superbe travail sur les costumes et les décors dans ce film, car quels effets cela rend à l'écran !

@ Althea
: merci ! Je ne connais pas Les Enfants Terribles ni Eternel Retour, mais tu me donnes bien envie de les découvrir également, après les coups de coeur que j'ai eu pour La Belle et la Bête et pour Orphée ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://curieuseartemis.over-blog.com
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mer 27 Oct 2010 - 17:31

Ah Cocteau, le réalisateur fétiche de mes jeunes années...Je connais de lui ses dessins


La belle et la bête, l'éternel retour et Orphée.
Revenir en haut Aller en bas
Hercule Poirot
Riche célibataire


Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jeu 10 Fév 2011 - 9:40

Une interview (lien) de Cocteau à la Télévision Suisse Romande, en 1959, au sujet des difficultés de production du Testament d'Orphée. Éclairant et fascinant (et aussi par le style et l'intelligence de l'intervieweuse, qu'on ne voit plus beaucoup de nos jours).
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jeu 10 Fév 2011 - 17:29

Merci pour le lien, Hercule Poirot. L'interview est effectivement très intéressante. Very Happy

Et dire que c'est un détective belge qui me fait découvrir les richesses des archives de la TSR. lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Hercule Poirot
Riche célibataire


Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Dim 13 Fév 2011 - 8:32

cat47 a écrit:
Et dire que c'est un détective belge qui me fait découvrir les richesses des archives de la TSR.
Je reçois TSRinfo, France24 et la BBC sur mon iPad sans compter Le Monde, The New York Times et La Libre Belgique of course.

(Beaucoup de papier en moins, et je n'ai pas la télévision. Vive les tablettes numériques !)
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: cocteau   Lun 14 Fév 2011 - 19:22

Je viens de voir "la belle et la bête", quel chez d'oeuvre, intemporel, plus de 50 ans et ce film ne prend pas une ride, je vais essayer de louer Orphée
J'ai même préféré à Peau d'Ane de Demy.

Jean Marais est décidemment l'acteur français qui me touche le plus.

Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46763
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Lun 14 Fév 2011 - 20:07

Plus de 60 ans, Emily !!! il est de 1946, c'est le premier film que j'aie vu, je n'avais pas 6 ans, et j'en ai gardé un souvenir si merveilleux que j'ai longtemps refusé de le revoir par peur d'en perdre la magie. Depuis je m'y suis décidée, et j'ai tout retrouvé, et naturellement j'ai le DVD, qui a mis très longtemps à sortir. Le noir et blanc de ce film est superbe, d'une délicatesse extraordinaire. Je me souviens particulièrement des scènes dans le jardin, quand les draps sont à sécher, et celles du parc du château, et bien sûr l'intérieur, avec les rideaux flottants dans le couloir. Jacques Demy disait qu'il avait fait "peau d'âne" en hommage à ce chef d'œuvre. Il voulait absolument jean Marais pour cette raison. Peau d'âne est très beau et poétique aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: jean cocteau   Lun 14 Fév 2011 - 21:32

Oui Peau d'Ane est un film fantastique aussi.
C'est vrai que maintenant que j'ai vu La Belle et la Bête, je trouve beaucoup de similitudes entre les deux films, qui se ressemblent énormement, et tu as raison, le noir et blanc du film est magnifique, pas seulement noir et blanc, on dirait qu'une mince couche de couleur sale recouvre la pélicule.

Enfait de la belle et la bête je ne conaissait que le disney que je l'avoue je n'aime pas du tout, je sais que je vais me faire lyncher, il faudrait peut être que je le revoit, et j'ai été tellement heureuse de me réconcilier avec ce comte !
Ce qui m'a frappé c'est la scène de la fin, Quand la bête dit quelque chose comme "mais les bêtes qui veulent prouver leur amour ne savent que tomber à terre et mourir..." quelle poésie. Et puis après il se transforme en Jean Marais si séduisant avec sa voix qui lui ai propre (mon père est passé derière, il n'avait pas vu une seule image du film qu'il a dit "ah ! Ya Jean Marais par-là !) . Quelle magie ! J'avoue que j'ai retrouvé la scène sur youtube et que je me la visionne depuis hier Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Queen Margaret
Knight in white muslin


Nombre de messages : 6937
Age : 32
Localisation : A la gare avec John Thornton.
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: pro   Sam 1 Oct 2011 - 22:11

Je viens de regarder La belle et la bête de Jean Cocteau, un classqiue que j'ai vu petite mais dont je ne me souvenais plus mis à part la scène où les soeurs frottent des oignons sur leurs yeux, ça m'a marqué Shocked Evidemment, Jean Marais, il en jette lol! Parfois, j'ai eu l'impression d'entendre Francis Huster scratch Ils ont le même timbre de voix. J'ai bien aimé, Josette Day qui jouait Belle, était très gracieuse Very Happy et je trouve que pour l'époque, les effets spéciaux étaient bien faits, y compris le maquillage de la bête.
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3146
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Lun 30 Sep 2013 - 19:21

Petit up de topic ! cheers  Je ne sais pas si quelqu'un en a parlé ailleurs, mais du 2 au 22 octobre il y a une exposition sur Cocteau à la cinémathèque française, à l'occasion du cinquantenaire de sa mort
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves


Nombre de messages : 14136
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mar 1 Oct 2013 - 11:05

Merci pour l'info Elianor.

Autre info, Arte va diffuser La belle et la bête le dimanche 13 octobre cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5380
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mar 1 Oct 2013 - 11:29

Et pour être tout à fait complet sur La Belle et la Bête, le film est ressorti en salles mercredi 25/09 en version restaurée, et est réédité en DVD édition prestige le 09 octobre prochain.

C'est un très beau film, féerique, j'ai le souvenir enfant d'avoir été fascinée par les mains qui tiennent les flambeaux dans le couloir du château de la Bête I love you  .
C'est aussi une performance de tournage car les moyens accordés au film à la sortie de la guerre était très faibles ...
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3146
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Mar 1 Oct 2013 - 13:04

Oui c'est un film vraiment magnifique, un des premiers que j'ai vu d'ailleurs, et qui m'a toujours marqué !Very Happy 

Et moi aussi j'étais fascinée par les mains Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Aujourd'hui à 21:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Cocteau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cocteau, Jean] La Machine infernale
» Jean Cocteau.
» Jean Cocteau
» [Cocteau, Jean] Les parents terribles
» Exposition à la maison de la culture d'Arlon : SCENES DE MAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: