Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42  Suivant
AuteurMessage
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8818
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 2 Jan 2015 - 13:21


J'ai vu ce film au cinéma en début d'année dernière, et le temps ayant passé, mes impressions ne sont plus très précises. Après vérification je n'avais pas donné d'avis dans "Et si on allait au ciné ? "
Je me souviens cependant avoir bien aimé, impressionnée par l'ensemble, dont par tous les acteurs, et prise par le rythme et la très forte dimension psychologique. Le talent de Mathieu Amalric et de Karin Viard n'est plus à démontrer, et ils figurent parmi mes acteurs préférés, mais je les avais trouvés particulièrement convaincants dans deux rôles pas évidents, aux nombreuses ambiguités. Je te rejoins sur le caractère oppressant, et d'une certaine manière déroutant, du film, en partie dû au décor immaculé mais étouffant. On en vient à s'interroger sur la part cachée de chaque personnage. Sans rester sur ma faim, le film m'avait aussi laissé avec plusieurs interrogations (à cause notamment des ellipses dans les dialogues, que tu mentionnes), sans que je puisse me rappeler lesquelles. Il est certain que c'est le genre qui gagne à être revu et approfondi pour être mieux compris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 2 Jan 2015 - 21:34

@ Tatiana:

Hey! Merci beaucoup pour ton message: je ne pensais pas que quelqu'un l'aurait vu et j'ai été ravie de lire ton commentaire sur l'Amour est un Crime parfait. sunny


Citation :
J'ai vu ce film au cinéma en début d'année dernière (...)

Je suppose que, sur grand écran, les paysages solitaires, froids et enneigés où Marc se promène souvent en raquettes ou en skis doivent être absolument grandioses.

Citation :
Je me souviens cependant avoir bien aimé, impressionnée par l'ensemble, dont par tous les acteurs, et prise par le rythme et la très forte dimension psychologique.

Oui, le thriller a bien fonctionné sur moi aussi: j'avais envie d'en apprendre plus sur les personnage, de comprendre leurs motivations et, surtout, de découvrir ce qu'ils dissimulaient aux yeux de tous, spectateur compris. De ce point de vue-là, le film est réussi, je trouve.

Citation :
Le talent de Mathieu Amalric et de Karin Viard n'est plus à démontrer, et ils figurent parmi mes acteurs préférés, mais je les avais trouvés particulièrement convaincants dans deux rôles pas évidents, aux nombreuses ambiguités.

Oui, ce sont deux excellents acteurs en effet. De ceux qui peuvent tout jouer et qui sont toujours justes, toujours bons, toujours convaincants. Karin Viard est impressionnante, dans le rôle de Marianne, mais j'ai trouvé que le scénario ne faisait pas la part belle à son personnage, pourtant éminemment complexe.

Spoiler:
 

Citation :
Je te rejoins sur le caractère oppressant, et d'une certaine manière déroutant, du film, en partie dû au décor immaculé mais étouffant. On en vient à s'interroger sur la part cachée de chaque personnage. Sans rester sur ma faim, le film m'avait aussi laissé avec plusieurs interrogations (à cause notamment des ellipses dans les dialogues, que tu mentionnes), sans que je puisse me rappeler lesquelles.

Oui, tout à fait. Je partage l'ambivalence de ton sentiment sur de nombreux points du film. Je ne peux tous les évoquer mais j'en mentionnerai trois.

En revanche, pour le coup, que ceux qui souhaiteraient le visionner un jour évitent le spoiler ci-dessous car j'y dévoile des éléments centraux de l'histoire.

Spoiler:
 


Citation :
Il est certain que c'est le genre qui gagne à être revu et approfondi pour être mieux compris.

Oui, c'est vrai. Et je crois que, malgré mes réserves, il m'a bien remuée quand même. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8818
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Sam 3 Jan 2015 - 18:14


Je te rejoins sur les interrogations laissées sans réponse, nul doute volontairement.
Spoiler:
 

Au sujet de la fin, là encore mes souvenirs sont assez flous, mais elle m'avait plutôt surprise.
Spoiler:
 

Conclusion, un revisionnage s'impose pour cause de mémoire défaillante. J'espère en avoir l'occasion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Dim 4 Jan 2015 - 0:49

@ Tatiana:

Merci beaucoup pour ton message. Si tu as l'occasion de le regarder une deuxième fois un jour prochain, ton avis m'intéresse toujours, bien sûr. Wink



***



Je continue mon petit tour des films visionnés durant la pause de fin d'année pour vous parler ce soir d'une très, très belle oeuvre qui pourrait peut-être susciter l'intérêt de certains d'entre vous puisque le film réunit quelques atouts très lambtoniens: un réalisateur britannico-irlandais, une histoire totalement irlandaise sur fond de verts pâturages et deux excellents acteurs connus d'une bonne partie des participants de ce Forum.

Après le très français, très cérébral et très enneigé L'Amour est un Crime parfait, j'aimerais vous présenter Calvary, une oeuvre aux couleurs totalement différentes réalisée en 2014 par John Michael McDonagh et ayant, accumulé durant l'année passée, de nombreuses nominations et plusieurs prix largement mérités. Le film réunit un casting international avec, entre autres, l'Irandais Brendan Gleeson - dont vous avez sans doute entendu parler pour son rôle d'Alastor Maugrey dans la saga Harry Potter -, l'Anglaise Kelly Reily - interprète de Caroline Bingley dans l'adaptation d'Orgueil et Préjugés sortie en 2005 -, l'Ivoirien Isaach de Bankolé - qui a tourné de nombreux films en France depuis le début des années huitante - ou la franco-québécoise Marie-José Croze. Et ce n'est là qu'une infime partie d'un casting trois étoiles riche de talents.


Calvary de John Michael McDonagh, 2014.

L'intrigue tourne autour du Père James Lavelle (Brendan Gleeson), prêtre planté tel un chêne dans la terre d'un petit village irlandais de bord de mer écrasé par la récession économique, la misère humaine et les ravages, encore mal digérés, d'une Eglise catholique autrefois toute-puissante. Un jour, il reçoit en confession un homme qui lui annonce avoir été violé tous les jours de l'âge de 7 à 12 ans par le prêtre de sa paroisse et vouloir accomplir une vengeance destructrice en tuant ce qu'il appelle "un bon prêtre", soit un homme d'Eglise droit et juste. Il affirme que, 7 jours plus tard, il attendra le prêtre sur la plage qui borde le village pour l'exécuter d'une balle dans la tête et, ainsi, faire payer l'Eglise en lui ôtant non pas un ecclésiastique criminel mais un être bon et généreux.

Le film nous raconte les 7 jours qui séparent le Père Lavelle de la prédiction entendue dans l'anonymat du confessionnal et nous présente la vie quotidienne de cet homme solide et impénétrable, parcourant inlassablement les chemins de son village pour soutenir les uns et les autres, recueillir les confidences, éponger les désespoirs et supporter avec un stoïcisme sans mièvrerie, ni aveuglement le lot de misères infinies qui accablent ses concitoyens.

Nous le suivons donc dans les innombrables rencontres qui jalonnent son quotidien, entre sa fille issue d'un veuvage, suicidaire et mal dans sa peau, (Kelly Reily), une épouse nymphomane mal mariée (Orla O'Rourke), un médecin athée figeant son désespoir dans le formole d'un cynisme à froid (Aidan Gillen), un vieil écrivain malade obsédé par le suicide (Emmet Walsh), un mécanicien ivoirien que ses fréquentations féminines autant que sa couleur de peau rendent suspect aux yeux des villageois (Isaach de Bankolé), un jeune homme croyant trouver un exutoire à son désert sentimental dans l'armée (Killian Scott) ou un notable promenant un dandysme délétère dans une immense propriété, abandonné par toute sa famille, maîtresse comprise (Dylan Moran). Et j'en passe quelques uns qui ne manquent pas de couleurs non plus.


Brendan Gleeson alias le Père James Lavelle, personnage central de l'histoire.


Kelly Reily alias Fiona Lavelle, la fille du Père Lavelle, issue du mariage qui précéda sa prise de d'habit.


Orla O'Rourke alias Veronica Brennan, femme mal mariée qui court les histoires sexuelles les plus débridées.


Aidan Gillen alias le Dr Frank Harte, médecin cynique que sa pratique professionnelle éloigne de Dieu un peu plus chaque jour.


Emmet Walsh alias l'écrivain du village perclus de maladies.


Isaach de Bankolé alias Simon, l'étranger du village que l'histoire de son pays a mis en délicatesse avec l'Eglise catholique.


Killian Scott alias Milo Herlihy, un jeune homme en mal de relations sentimentales et sexuelles.


Dylan Moran alias Michael Fitzgerald, le notable isolé que seul semble passionner le goût de la provocation.

Entre les problèmes des uns, les non-dits des autres et le ressentiment général suscité par les exactions sexuelles et économiques de l'Eglise catholique irlandaise, le Père Lavelle tente de poursuivre son chemin cahin-caha, armé de sa soutane élimée, de sa voiture rouge sang et d'une lucidité obstinée se gardant aussi bien de l'angélisme du bénitier que d'un cynisme résigné. Avec, en ligne de mire, un improbable rendez-vous dominical avec la mort, sous l'aube d'une plage déserte.

Que dire? Ce film m'a soufflée.

Je l'ai trouvée brillant de bout en bout. Et d'abord, les acteurs sont tous magnifiques - avec une mention spéciale pour Brendan Gleeson que je ne connaissais pas et qui, dans ce rôle difficile de pêcheur d'âmes, s'avère criant de justesse et de simplicité. Ce que j'ai trouvé bluffant, c'est que, malgré un angle d'attaque très rabâché depuis l'explosion publiques des affaires de pédophilie ecclésiastique et une galerie de personnages moralement décharnés par le malheur, le film ne tombe à aucun moment dans le cliché - et Dieu sait (sans mauvais jeu de mot) si l'écueil était large comme la mythique 66. On imagine très bien ce qu'un tel assemblage d'intrigue et de créatures aurait pu donner de moralisme bon marché à l'américaine, de cynisme explosif trash se complaisant dans la déchéance ou d'images faciles, que ce soit en termes de sexualité, de violence physique ou d'envolées lyriques sur la bassesse des Eglises face aux crimes les plus odieux.

Mais dans Calvary, rien de tout cela.

Spoiler:
 

Et tout cela sans parler du fait que le scénario parvient à faire cohabiter le suspens d'un hypothétique rendez-vous final avec une passionnante galerie de portraits humains sans qu'aucun de ces deux tableaux, fort différents, n'empiète l'un sur l'autre ou ne perde en crédibilité. Un beau tour de force.

Cerise sur le gâteau et chose tout à fait inattendue, le film offre une très belle réflexion sur les rapports, ambigus, entre l'abandon de la foi à la volonté divine et le suicide pur et simple, qu'il soit moral ou physique. Où s'arrête la croyance sincère, où commence la pulsion de mort?

Je ne peux que recommander ce beau film triste et solaire irradiant d'un humanisme particulier qui, malgré un mal omniprésent, laisse étrangement rasséréné.

Et, comme de bien entendu, si certains d'entre vous ont déjà eu l'occasion de le voir, vos avis m'intéressent toujours. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dérinoé
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1084
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 9 Jan 2015 - 0:12

Avec ce dernier compte-rendu, je vais clore la petite série de trois films visionnés durant la pause silvestre, après L'Amour est un Crime parfait (2013) et Calvary (2014) présentés ici même il y a quelques jours.

Ce soir, je m'en viens donc vous parler de La Vénus à la Fourrure de Roman Polanski, sorti en 2013 et qui, l'année passée, a valu à son auteur une Sélection Officielle à Cannes ainsi qu'un César du meilleur Réalisateur.


La Vénus à la Fourrure de Roman Polanski, 2013.

De Roman Polanski, j'avais déjà un avis très favorable fondés sur les 5 films de lui que je connais et qui, tous, tant par leurs castings toujours impeccables que par leurs ambiances souvent très particulières, m'avaient beaucoup plu: Lune de fiel (1992) - inspiré par le roman éponyme (1981) de l'écrivain français Pascal Bruckner et pour lequel je nourris une affection particulière, malgré la mauvaise presse dont il jouit parmi les critiques -, La jeune Fille et la Mort (1994), La neuvième Porte (1999), Le Pianiste (2002) et The Ghost Writer (2010). J'étais donc très bien disposée à l'égard de cette Vénus à la Fourrure dont le thème - les rapports de force érotiques - et le traitement - la mise en abyme permise par la préparation d'une pièce de théâtre - me paraissaient très intéressants.

Ce film possède la double particularité d'une part de se dérouler dans un total huis-clos centré sur deux personnages uniquement - Thomas Novachek et Vanda Jourdain - et, d'autre part, de jouer avec 4 intrigues emboîtées les unes dans les autres à la manière de poupées russes. Et voici comment.

Thomas Novachek (Mathieu Amalric) est un auteur de pièces de théâtre qui vient d'adapter pour la scène le roman érotique allemand de Leopold von Sacher-Masoch intitulé La Vénus à la Fourrure (1870). (Rappelons que ce dernier a donné son nom au terme bien connu de "masochisme".) Alors qu'il boucle, dans un petit théâtre, une pénible journée d'auditions ratées, il voit débouler in extremis une actrice très belle et très trempée par la pluie, engoncée dans une minuscule robe noire largement décolletée, gouailleuse comme un titi et dotée d'un bagout, d'un chewing-gum et d'une vulgarité à toute épreuve. La jeune femme se nomme Vanda Jourdain (Emmanuelle Seigner) et veut absolument auditionner pour le rôle.

Excédé par ses auditions ratées et désireux de rentrer chez lui au plus vite, Thomas commence par éconduire l'insistante comédienne. Mais celle-ci parvient entre deux impairs gros comme une maison à le convaincre de l'excellence incontestable de son talent. Face à l'obstination de Vanda, il finit, de guerre lasse, par lui accorder quelques minutes d'audition, lesquelles vont bientôt se changer en heures.

Sa pièce, La Vénus à la Fourrure, met en scène la rencontre deux 2 personnages dans une auberge de la campagne austro-hongroise du 19ème s., à savoir de Wanda von Dunajew, une délicate et mystérieuse Comtesse en villégiature, et Severin von Kusiemski, un gentilhomme voyageur bien éduqué. Ce-dernier, frappé par la prestance et la beauté de la jeune femme, lui révèle un troublant souvenir d'enfance et lui propose dans la foulée de le dominer physiquement, sexuellement et moralement. Le premier récit est constitué par l'histoire de ces deux âmes bien nées qui ne vont pas tarder à entamer une relation érotique complexe et intense, faite d'attente, de dévotion et d'avilissement.


Le théâtre, lieu de l'audition où se déroule la totalité du film.

Le deuxième récit est constitué par les rapports psychologiques qui s'établissent entre le metteur en scène, Thomas, et la comédienne à l'essai, Vanda. Rapports durant lesquels le pouvoir ne cessera de changer de main au gré des scènes interprétées, des regards échangés, des frôlements d'épaule, des engueulades et des cafés en gobelet autour d'un coin de table. Je reviendrai plus longuement sur cet aspect, absolument central, un peu plus loin.


Le metteur en scène et la comédienne durant l'audition de Vanda.


Rapports de force tangents entre Thomas et Vanda.

Le troisième récit, sans doute le plus estompé dans l'économie de l'intrigue, repose sur la source biographique de la nouvelle érotique de Leopold von Sacher-Masoch. En effet, il semble que le texte original ait été inspiré à Sacher-Masoch par une expérience bien réelle dont l'ombre plane sur l'audition de Vanda durant tout le film.


Leopold Sacher-Masoch, auteur de la nouvelle érotique la Vierge à la Fourrure ayant inspiré Thomas, et Fanny Price, qui en inspira vraisemblablement l'héroïne.

Enfin, le quatrième et dernier récit qui, à l'exception de deux scènes mémorables, n'apparaît qu'en filigrane tout au long de l'histoire, nous renvoie à la lecture que Thomas, le metteur en scène, fait de sa propre adaptation qu'il considère comme une variation des Bacchantes (405 av. J.-C.) d'Euripide.

Pour faire bref, cette pièce-là raconte l'histoire de la vengeance exercée par le dieu Dionysos sur le Roi de Thèbes Penthée, ce-dernier ayant refusé de reconnaître et de pratiquer son culte. Pris au piège par Dionysos, Penthée est contraint de se déguiser en femme pour assister aux mystérieuses festivités religieuses appelées Bacchanales et finira haché-menu pilé par les Bacchantes, groupes de femmes déchaînées célébrant, lors de cultes secrets exclusivement féminin, le fameux Dyonisos en question - aussi appelé Bacchus, d'où les noms de "Bacchanales" et de "Bacchantes".


Représentation du massacre de Penthée par les Bacchantes d'après la pièce d'Euripide.

Alors que tout le film repose sur un seul duo d'acteurs, évoluant de surcroît durant plus d'une heure et demi dans un espace confiné - à savoir un petit théâtre plongé dans la pénombre d'un soir d'orage - l'intrigue, elle, joue et se joue de 4 récits simultanés qui se rencontrent, s'éloignent, s'entremêlent et se superposent avec virtuosité tout au long de l'histoire, dans une construction à la fois divertissante et très lisible pour le spectateur.

J'en viens maintenant au principal ressort du film, à savoir les glissements, certains tout à fait explicites, d'autre subtiles et ambigus, intervenant entre le premier récit - l'histoire de Severin et de Wanda - et le deuxième récit - la relation entre le metteur en scène Tom et la comédienne Vanda. Passant du texte de la pièce à des échanges spontanés, sautant en marche du réel pour replonger abruptement dans le scripte, mêlant les noms de la fiction aux états civils bien réels, échangeant à tour de main le rôle de dominant et celui de soumis, superposant de manière ambiguë les figures imposées et les sentiments authentiques, le film égare délibérément le spectateur dans un dédale d'interprétations ouvertes quant aux personnages de la pièce, aux personnages bien réels et à la mythologie. En bref, on ne sait jamais qui, de Wanda von Dunajew, de Severin von Kusiemski, de Thomas Novatchek et de Vanda Jourdain, parle et agit durant le film.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé ces incessantes allées et venues entre les deux premiers niveaux de l'histoire et les ai trouvées très réussies, essentiellement grâce au jeu des 2 excellents acteurs. Ces décrochements induisent un grand nombre de questions quant aux rapports de force, au jeu de séduction, au mensonge et à la vérité, à la manipulation plus ou moins consentie, aux jeux de rôle imposés par la répartition des sexes, du besoin, du désir, de la peur.

En outre, je dois ajouter que le film est d'une drôlerie assez mortelle, surtout dans le registre du contraste entre les personnages - Tom solennel, Vanda inculte et décomplexée, le noble humble et transi d'amour, la Comtesse hautaine et directive, Penthée avili et traqué et la Bacchante carnivore et toute-puissante - et d'un humour pince-sans-rire très décalé. Ce film, qui porte essentiellement sur les rapports de force amoureux, érotiques et plus généralement humains, parvient à intégrer de manière assez virtuose un humour tordant sans rien ôter aux tensions qui constituent le coeur du scénario. Or, dans la mesure où la galéjade n'est pas, a priori, l'amie la plus intime de l'érotisme, j'ai été très agréablement surprise par le mélange des genres.

Avec une fin franchement pharaonique, l'interprétation du film demeure ouverte et, si quelqu'un l'a déjà visionné, je serais très curieuse de lire vos avis à ce sujet. Wink


Dernière édition par Dérinoé le Ven 9 Jan 2015 - 14:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8818
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 9 Jan 2015 - 13:29


Merci Dérinoé pour ton avis sur ce film dont j'ai eu de très bons échos au moment de sa sortie au cinéma. Encore un que j'espère avoir l'occasion de voir, cette année ou plus tard.

De mon côté j'ai rempli un objectif que je m'étais fixée il y a longtemps maintenant, à savoir revoir Vincent, Paul, François, et les autres de Claude Sautet  I love you . Mon premier visionnage m'avait laissé déçue, surprise même de ne pas avoir aimé ce film emblématique de mon réalisateur préféré. Ce second essai a été le bon car j'ai retrouvé la patte de Claude Sautet, la sobriété de la trame, la plongée dans le quotidien de personnages très ordinaires et les dialogues percutants. J'ai beaucoup aimé les interactions entre les différents personnages, cette ambiance de copains qu'on retrouve dans certains films récents comme Les petits mouchoirs. C'est un film ancré dans son époque (comme souvent ceux de Sautet), le milieu des années 1970. La pléiade d'acteurs naviguent avec aisance dans les scènes de groupes ou de couples. Mention spéciale à Yves Montand qui tient le rôle principal, mais aussi à l'excellent Michel Piccoli dans un rôle grave gratifié d'une scène de colère (la fameuse scène du gigot, pour ceux qui connaîtraient) mémorable. On y retrouve aussi un jeune Gérard Depardieu tout en muscles, et Ludmila Mikaël à ses débuts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess


Nombre de messages : 17800
Age : 54
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 9 Jan 2015 - 16:35

Je l'ai vu il y a longtemps et ce film ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable Embarassed mais devant ta critique, je vais lui donner une seconde chance cheers
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 763
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 9 Jan 2015 - 18:21

J'ai vu Mulholland Drive. Film très troublant, à l'atmosphère envoûtante. J'ai du mal à trouver les mots pour décrire mes impressions après la vision de ce film.
Toujours est-il qu'il m'avait laissé tellement perplexe que j'ai lu peu après sur Internet toutes les analyses faites sur ce film.
En tout cas, c'est un film qui m'a marquée de par sa construction narrative très déconcertante.
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15360
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 30 Jan 2015 - 20:58

J'ai vu hier le film The Lake House/ Entre Deux Rives, avec Keanu Reeves (pas mal du tout dans ce film; le bon âge et le bon physique drunken ) et Sandra Bullock (que j'aime beaucoup comme actrice)! ce film m'a profondément marquée!! c'est le genre de film, profond et énigmatique qu'il faut revoir encore et encore pour en saisir toutes les nuances et significations!!
Je l'avais vu surtout parce que j'avais lu que Persuasion de J. Austen était mentionné dedans! Razz et ce n'est pas juste mentionné, Kate, l’héroïne, parle du roman au héros, Alex!!Razz non seulement, il y a ça, mais aussi une scène du film Notorious/ Les Enchainés, un de mes films préférés, est montrée dans le film!!!
Et puis, ça se passe à Chicago et dans les environs de Chicago, et on a un bel aperçu de l'architecture de cette ville, ça m'a fait tout drôle de revoir ces avenues, ces beaux immeuble, même si je ne suis restée dans cette ville qu'une semaine en 2004!!! cette maison du lac est vraiment très belle!! les acteurs sont très bien!
bref, j'ai passé un très bon moment!! un film bien intrigant! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8818
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Jeu 5 Mar 2015 - 13:05


Cléopatre, j'ai déplacé ton message sur La délicatesse dans le topic de David Foenkinos Smile par ici Arrow

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cléopatre
Healer


Nombre de messages : 6120
Age : 23
Localisation : Flying with Poe Dameron
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Jeu 5 Mar 2015 - 13:45

Merci Tatiana! J'ai cherché le bon topic sans le trouver hier Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
cléopatre
Healer


Nombre de messages : 6120
Age : 23
Localisation : Flying with Poe Dameron
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Lun 30 Mar 2015 - 1:47

J'ai vu le nouveau Godzilla, et mon dieu, quelle déception! No  Énorme déception! No  Je me suis rarement autant ennuyée devant un film du genre Rolling Eyes  Mon père s'est même endormi devant... Et à la fin du film, la seule pensée qui me soit venue à l'esprit c'est "tout ça pour ça?! affraid " C'est bien beau d'appeler un film Godzilla si c'est pour le faire apparaître 5 min
Spoiler:
 
Le seul point positif, c'est que contrairement à la version d'Emmerich
Spoiler:
 
 
Du coup, une seule question, qu'est-ce que Ken Watanabe est venu faire la dedans? Crying or Very sad
Conclusion : en dehors des vieux que j'aimerais voir, je m'en tiendrai à la version d'Emmerich et ses Jean-Jean!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9845
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Dim 26 Avr 2015 - 12:34

J'ai vu hier La famille Bélier, et même si j'ai bien aimé, je ne comprends pas trop tout le foin qu'on a pu faire autour de ce film scratch
Certes c'est un bon film, et les acteurs sont très bons, mais de là à avoir tout le succès qu'il a eu...
Enfin j'ai passé un bon moment, l'histoire est mignonne (même si j'ai eu du mal à me sentir concernée par les déboires de l'héroïne) et j'ai trouvé la réflexion sur la vie quotidienne des sourds-muets intéressante. D'ailleurs j'aimerais bien savoir ce que les personnes concernées ont pu en penser.
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15360
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Dim 26 Avr 2015 - 20:37

Pareil que toi, Ju, je l'ai vu avec Darcy ! j'ai passé un bon moment et même s'il y avait plein de moments mignons et assez émouvants ou alors très drôles, je ne dirais pas que c'est le film du siècle! scratch En fait, le film aurait très bien pu être un film de télé du même style que ceux qui passent des fois sur France 2 ou TF1 à 20h50! scratch

Je voulais surtout le voir pour la musique et cette histoire d'adolescente qui a des parents sourds et muets. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5847
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Dim 26 Avr 2015 - 22:23

marie21 a écrit:
En fait, le film aurait très bien pu être un film de télé du même style que ceux qui passent des fois sur France 2 ou TF1 à 20h50! scratch

J'ai eu la même impression, Marie. Embarassed Et comme Ju, j'ai eu du mal à me sentir concernée, après tout, ça fait longtemps que je ne suis plus une ado ! Après, j'ai trouvé quand même que les acteurs étaient excellents, surtout la petite Louane (quand elle chante, Je vole... j'en avais des frissons !) et Eric Elmosnino. Et il y avait quand même des passages bien émouvants. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9845
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Dim 26 Avr 2015 - 23:04

On est d'accord les filles, je suis rassurée Wink
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15360
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Lun 27 Avr 2015 - 19:12

Annwvyn a écrit:

Après, j'ai trouvé quand même que les acteurs étaient excellents, surtout la petite Louane (quand elle chante, Je vole... j'en avais des frissons !) et Eric Elmosnino. Et il y avait quand même des passages bien émouvants. Smile

oui, les acteurs étaient bons!! Darcy et moi étions émues (elle surtout Twisted Evil ) quand Louane se met à chanter à la fin!!!Smile
En fait, mes reproches reposent surtout sur le scénario ou l'histoire qui reste bien simple!!Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
cléopatre
Healer


Nombre de messages : 6120
Age : 23
Localisation : Flying with Poe Dameron
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Jeu 11 Juin 2015 - 1:28

J'ai vu Brief Encounter, et je l'ai aimé alors que je m'y attendais pas du tout! Shocked Je m'attendais à m'ennuyer (bon, c'est sur que c'est pas la grosse éclate... Laughing ) et d'ailleurs au début ce fut clairement le cas, mais ensuite je suis rentrée dans le film. Il faut dire qu'il est joliment filmé... Et les acteurs sont très bon... Ce film représente toute une époque (l'Angleterre d'après guerre) . Quand à la romance, je dois dire que même si au début elle parait peu probable, elle est belle. En plus ce que traverse ce couple, ce sont des sentiments qu'on a tous déjà plus ou moins vécu, donc on peut se mettre à leur place...
Tout ceci sur une musique de Rachmaninov, ça donne un joli film!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 12 Juin 2015 - 22:16

Je l'ai sur ma PAV celui-là il faudrait que je le visionne (j'attends un week end bien pluvieux où je n'aurais rien à faire Razz )

Sinon j'ai regardé Hapiness Therapy: le film est mignon je trouve et les personnages principaux attachants. Je n'ai pas du tout aimé le père qui est assez pathétique par contre. En revanche, l'oscar de la meilleure actrice pour Jennifer Lawrence me semble exagéré, elle jouait très bien et je l'adore mais au point d'avoir la récompense ultime non scratch
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5847
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Ven 12 Juin 2015 - 22:39

Nathy's, Jennifer Lawrence et David O'Russel ont leur topic, si tu veux parler de l'actrice, ou du film. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Sam 5 Sep 2015 - 15:03

Vus récemment:

- L'homme au pistolet d'or: un James Bond assez interessant, j'ai bien aimé les méchants du film et le côté psychédélique.

- On ne vit que deux fois: je l'avais déjà vu, un très bon Bond mais je dois avouer que sa transformation en chinois me fait mourir de rire, pas trop crédible^^

- Focus: avec Margot Robbie et Will Smith, sympa, notamment pour le côté psycho qui est très interessant. Il y a pas mal de retournements de situation, toujours improbables mais ça fait partie du charme du film.

- Matrix: je ne l'avais jamais vu! Alors c'est sympa mais de là à avoir eu l'engouement qu'il a eu scratch il faut remettre les choses dans le contexte, il est sorti dans les années 90 je crois, il a sans doute mal vieilli, en tout cas j'ai trouvé les effets secondaires parfois cheap.


Revenir en haut Aller en bas
MyleneS
Woodalchi lady


Nombre de messages : 10841
Age : 26
Localisation : In a k-drama*
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Mer 30 Sep 2015 - 2:21

Je viens de voir le film Maintenant c'est ma vie (ou "How I live now") avec Saoirse Ronan et George McKay (entre autres), sorti en 2013 et réalisé par Kevin McDonald. Le film est l'adaptation du roman du même nom écrit par Meg rosoff. Il raconte l'histoire d'une ado américaine qui est envoyée chez ses cousins dans la campagne anglaise alors que la 3ème guerre mondiale approche. Elle y vivra des jours heureux (enfin au début du moins), loin de son quotidien, et y développera des sentiments pour Edmund, l'ainé de la famille.

Alors je dois dire que je l'ai beaucoup aimé le film en tant que tel, mais pas en tant qu'adaptation. Je suis en train de lire le roman et comme je n'en suis qu'à la moitié environ, je ne peux juger de la fidélité que d'une partie du film. Et ce n'est pas du tout fidèle!! Déjà, au début, j'étais perdue au niveau des personnages. Le personnage masculin principal (Edmund/Eddie), dans le film, n'est pas du tout le même personnage que dans le roman puisqu'ici, il est un mélange de trois personnages du roman (faut suivre, franchement!). À part le personnage de Daisy (l'héroïne) qui est fidèle au livre, les autres ont complètement été métamorphosés. Les personnages sont différents, la relation qu'ils entretiennent avec l'héroïne l'est également (dans le livre, elle est très proche de sa petite cousine Piper, 8 ans, avec qui elle noue vraiment une relation fusionnelle alors que dans le film, elles se supportent à peine et passent franchement les 3/4 du temps à se disputer). L'histoire, bien que semblable dans le film, est traitée de manière très différente et les évènements s'enchaînent dans un ordre différent, des scènes sont ajoutées et presque en contradiction avec les passages du livre. L'ambiance est la même, certes, et heureusement!

Ce que j'ai aimé dans le film, c'est déjà que visuellement, il est magnifique! Les images sont superbes et la réalisation est très bonne ; c'est un film très esthétique, poétique même. Les jours heureux sont présentés avec des images superbes de la campagne anglaise, de jolies couleurs, de magnifiques paysages, une grande beauté et beaucoup de subtilité. Les jours de guerre sont beaucoup plus durs, avec des scènes parfois poignantes et intenses, mais avec une réalisation toujours très belle. La bande-son aussi, est très très bonne! J'ai beaucoup aimé le casting, avec une préférence pour l'interprète d'Edmund (George McKay). Saoirse Ronan est également très bonne, puisqu'elle arrive à rendre le personnage de Daisy aussi détestable que dans le roman Wink  Petite différence : j'ai trouvé le personnage de Daisy mieux exploité dans le roman, où on en sait plus sur son passé à New-York et sur ses problèmes d'anorexie, ce qui est franchement bâclé dans le film.

Donc pour résumé, j'ai trouvé que "Maintenant c'est ma vie" était un très bon film, mais une bien piètre adaptation du roman. Et quand je vois tout ce qui différencie déjà l'adaptation du roman alors que je n'en suis encore qu'à la moitié du bouquin... Rolling Eyes

Edit : Au final, on en sait bien peu sur cette guerre, sur les raisons de son existence mais aussi sur l'identité des envahisseurs. Dans le roman non plus, tout ça n'est pas explicité. En fait, "Maintenant c'est ma vie" n'est pas un film de guerre, bien que ce soit le thème du film. Ici on raconte l'histoire d'enfants et d'ados qui doivent se construire durant cette période, qui doivent vivre et survivre, en s'aidant et en s'aimant les uns les autres. On y parle d'amour, mais aussi d'espoir et de persévérance. C'est un drame, une romance, angoissant et émouvant à de nombreuses reprises. Mais pas un film de guerre à proprement parler.
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Dim 17 Jan 2016 - 21:31

Une femme est une femme de Godard...je l'ai trouvé globalement nul Embarassed Embarassed Si tous ses films sont dans ce style, je ne vais pas m'attarder plus sur lui.
Tout m'a semblé grossier (pas dans le sens vulgaire) et mal géré, la musique, les dialogues...les acteurs ne sont pas mauvais surtout Anna Karina mais pas grand chose d'autre que je sauverais dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Dim 17 Jan 2016 - 22:33

MyleneS a écrit:
Je viens de voir le film Maintenant c'est ma vie (ou "How I live now") avec Saoirse Ronan .

Merci pour ton commentaire. J'ai Brooklyn avec la même actrice, un film très émouvant et je cherchais un autre film avec elle!
Revenir en haut Aller en bas
cléopatre
Healer


Nombre de messages : 6120
Age : 23
Localisation : Flying with Poe Dameron
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Mer 30 Mar 2016 - 22:10

J'ai vu Avril et le mondre truqué, sur les conseils de Petit Faucon, dont je reposte l'avis ici
Petit Faucon a écrit:
De mon côté je suis allée voir Avril et le monde truqué, un dessin animé futuriste avec les personnages de Tardi, à mi-chemin entre Adèle et la Bête et les personnages de Jules Verne.

Nous sommes en 1941 et tous les scientifiques ont été kidnappés et ont disparu (Fermi, Einstein, Marconi, Pasteur) ; l'électricité est un phénomène peu connu et pas domestiqué, Napoléon V vient d'être couronné empereur en France, et les seules sources d'énergie sont le charbon, qui a été épuisé, et le charbon de bois (il n'y a plus un seul arbre). Un tramway aérien permet de relier Berlin à Paris en 82 heures de "voyage très confortable" !
Avril est orpheline, et elle cherche à retrouver la formule du "sérum ultime" que ses parents étaient en train de mettre au point quand ils ont été kidnappés.
De grands acteurs ont donné leurs voix aux personnages du film : Jean Rochefort (le grand-père), Marion Cotillard (Avril), Olivier Gourmet (le père), Philippe Katerine (Darwin), ...
J'ai beaucoup aimé ce film, très drôle et en même temps philosophique.

Je ne regrette pas du tout de l'avoir vu!! J'ai beaucoup aimé ce film (j'avais un peu de réticences au début parce que je ne suis pas une grande fan des dessins de Tardi), c'est un joli film cheers Bon, certaines ficelles scénaristiques m'ont vraiment fait tiquer, mais pour le reste on se laisse porter par cette histoire et ces personnages. Et rien que pour le plaisir d'entendre Jean Rochefort il faut voir le film Vraiment n'hésitez pas à le voir. Un joli message.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^   Aujourd'hui à 12:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 41 sur 42Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42  Suivant
 Sujets similaires
-
» Derniers films vus (orphelins de topic uniquement). Attention, modération dangereuse, lisez les règles!^^
» Vos derniers films vus au cinéma
» Vos derniers films vus en DVD
» derniers films visionnés
» Parlez-nous des derniers films d'animation (non Disney) que vous avez vus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: