Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lisa Kleypas

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Lisa Kleypas   Mar 27 Juil 2010 - 19:55

Au vu de la popularité de Lisa Kleypas, sa Grâce et moi-même avons décidé de l’adouber et de lui créer sa propre Chambre.



Lisa Kleypas est née aux Etats-Unis en 1964. C’est une ancienne Miss, elle a gagné en 1985 le titre de Miss Massachusetts et a participé au concours de Miss America. Elle vit au Texas avec son mari et ses deux enfants.
En même temps que ses études de Science Politique, Lisa Kleypas commence à écrire son 1er roman. Elle est publiée dès l’âge de 21 ans et décide de s’y consacrer à plein temps.

Lisa Kleypas est spécialiste des romans historiques jusqu’en 2007 où elle écrit son 1er contemporain, Sugar Daddy. Ses livres se placent régulièrement en tête des classements et se vendent à des millions d’exemplaire à travers le monde. Elle a été traduite dans 14 langues et a reçu plusieurs RITA de Romance Writers of America

Spoiler:
 


Romans
Love, Come to Me, 1988
Give Me Tonight, 1989
Stranger in My Arms, 1998 (L'imposteur, J'ai lu 2000)
Where Dreams Begin, 2000 (Frissons interdits, J'ai lu 2002)
Suddenly You, 2001 (Sous l'emprise du désir, J'ai lu 2002)
Again the Magic, 2004 (Les blessures du passé, J'ai lu 2005)
Mine Til Midnight, 2007

Séries
Berkley-Faulkner 1 - Where Passion Leads, 1987
Berkley-Faulkner 2 - Forever My Love, 1988
Bow-Street Runners 1 - Someone to Watch Over Me, 1999 (Courtisane d'un soir, J'ai lu 2001)
Bow-Street Runners 2 - Lady Sophia's Lover, 2002 (L'amant de Lady Sophia, J'ai lu 2003)
Bow-Street Runners 3 - Worth Any Price, 2003 (Libre à tout prix, J'ai lu 2004)
Capitol Théâtre 1 - Somewhere I'll Find You, 1996 (Un jour tu me reviendras, J'ai lu 1999)
Capitol Théâtre 2 - Because You're Mine, 1997 (Parce que tu m'appartiens, J'ai lu 1999)
Capitol Théâtre 3 - I Will, 2001 (dans l'anthologie Wish List)
Friday Harbor 1 - Christmas Eve at Friday Harbor, 2010
Friday Harbor 2 - Rainshadow road, 2011
Gamblers 1 - Then Came You, 1993 (Par pure provocation, J'ai lu 1995)
Gamblers 2 - Dreaming of You, 1994 (La loterie de l'amour, J'ai lu 1998)
Gamblers 3 - Against the Odds, 2003 (dans l'anthologie Where's My Hero)
Stokehurst 1 - Midnight Angel, 1995 (L'ange de minuit, J'ai lu 1995)
Stokehurst 2 - Prince of dreams, 1995 (Prince de l'éternité, J'ai lu 1997)
The Hathaways 1 - Mine Till Midnight, 2007
The Hathaways 2 - Seduce Me at Sunrise, 2008
The Hathaways 3 - A Hathaway Wedding, 2009
The Hathaways 4 - Tempt Me at Twilight, 2009
The Hathaways 5 - Married By Morning, 2010
The Hathaways 6 - Love In The Afternoon, 2010
Travis 1 - Sugar Daddy, 2007 (Mon nom est Liberty, J’ai Lu 2010)
Travis 2 - Blue Eyed Devil, 2008 (Bad Boy, J’ai Lu 2010)
Travis 3 - Smooth Talking Stranger, 2009
Vallerand 1 - Only in your arms, 1992
Vallerand 2 - Only with Your Love, 1992
Wallflower 1 - Secrets of a Summer Night, 2005 (Secrets d'une nuit d'été, J'ai lu 2009)
Wallflower 2 - It Happened One Autumn, 2005 (Parfum d'automne, J'ai lu 2009)
Wallflower 3 - Devil in Winter, 2006 (Un diable en hiver, J'ai lu 2010)
Wallflower 4 - Scandal in Spring, 2006 (Scandale au printemps, J’ai Lu 2010)
Wallflower 5 - A wallflower christmas, 2008

Nouvelles, Anthologies
Gifts of Love : Surrender, 1991
A Christmas Present : Surrender, 1994
Three Weddings and a Kiss : Promises, 1995
A Historical Christmas Present : I Will, 2008



Je vous recopie les avis que l’on peut trouver dans les différents topics, si jamais j’en ai oublié n’hésitez pas en me le dire

Suddenly You

lady Clare a écrit:
Hello la compagnie des lectrices!!!

je viens donc de lire et d'aimer mon premier livre de "romance" sur les conseils éclairés de Gaëlle & Ekat (qui en tremblait , je les remercie d'ailleurs toutes les deux et je remercie mon ange gardien April qui m'a commandé le livre en anglais, que je relirai donc bientôt). Il s'agit de Sous l'emprise du Désir/ Suddenly you de Lisa Kleypas, je vous dis d'emblée que je vais m'en tenir au titre original, je suis vraiment assez récalcitrante quant à la nunucherie du titre français (je soupçonne la traduction d'aller un peu dans le même sens, il me semble que l'anglais est bien plus subtil quand il s'agit de parler de certaines émotions ), d'autant qu'il ne résume pas du tout l'histoire... En effet, si l'on ne s'en tenait qu'à cela, on aurait vite fait le tour, ce qui est loin d'être le cas.

La quatrième de couverture nous donne la trame de l'histoire :

Citation :
Novembre 1836 : Amanda Briars va atteindre sa trentième année. Un cap décisif ! Si elle a depuis longtemps renoncé à trouver l'amour, elle est bien décidée à ne pas mourir vierge.
L'accueil enthousiaste que le public a réservé aux cinq romans qu'elle a publiés lui a valu une certaine notoriété. Amanda est pragmatique et n'a de compte à rendre à personne. Le plus simple est donc de s'offrir pour son anniversaire les services d'un gigolo...
L'homme qui sonne à sa porte ce soir-là semble légèrement décontenancé par son attitude. Mais il faudrait être fou pour refuser une telle invitation. Entre les bras de Jack, la jeune femme découvre un plaisir insoupçonné. Il est à la fois merveilleusement beau et d'une virilité irrésistible. Toutefois, sur le point d'accomplir son rêve, il se dérobe.
Quelque temps plus tard, au cours d'une soirée, Amanda, éperdue de confusion, reconnaît Jack Devlin, le célèbre éditeur.

Bon, à priori, on voit rapidement où l'on va, , et bien non, c'est beaucoup plus nuancé et subtil que cela.

Dans Suddenly you, nous sommes dans un réel contexte historique, notre héroïne, Amanda, est trop en avance sur son temps, elle travaille & gagne sa vie toute seule, ne dépend de personne, elle est en cela une femme respectable, mais souffre de solitude. Elle dénote aussi par sa façon de penser, comme Elizabeth Bennet, elle n'envisage même pas de se marier, car elle sait que tout ne sera que désillusion et désavantage pour elle après le grand saut. Elle ne voit pas d'homme qui pourrait lui convenir, et d'ailleurs les hommes (ces nigauds!! ) ont peur de cette femme trop forte, trop indépendante, et donc pas du tout malléable...
Elle a un côté terriblement touchant, car d'un côté elle a cette force, cette indépendance et d'un autre, elle est tellement peu sûre d'elle, de son physique, elle se trouve si imparfaite (procédé littéraire d'identification de la lectrice )... Le titre de son premier succès est d'ailleurs La Lady Imparfaite...et l'on sait qu'elle écrit sur ce qui la fait rêver ou sur ce qu'elle connaît...

Le héros, et bien, c'est le héros, beau (du swoon), riche (il est éditeur à succès), blessé dans son enfance (il est donc à conquérir pour qui sait y faire ), a l'expérience de la vie & des femmes (re-swoon, donc ), bref, le mec idéal,

Tout commence par une femme, madame B. qui tient une grande place dans la vie de nos héros, femme indépendante, elle aussi, qui va les comprendre mieux qu'ils ne se comprennent eux-mêmes et qui va les faire se rencontrer, j'ai beaucoup aimé ce personnage, elle est d'ailleurs toujours présente en filigrane dans le roman, notamment sous la forme d'un livre licencieux qu'elle a écrit.

Nous sommes aussi dans le Londres littéraire, contemporain de Charles Dickens, j'adore la description de la bibliothèque de Jack... rien pour ça, il est parfait Notre héroïne m'a fait aussi penser à l'héroïne de Angel de Elizabeth Taylor, il y a beaucoup de points communs entre les deux femmes, excepté le fait que Amanda est bien plus sympathique...

J'ai beaucoup aimé aussi que Lisa Kleypas soit très méticuleuse dans les détails historiques. Par exemple, dans le roman, Amanda se voit proposer un contrat en or pour publier sa Lady Imparfaite en feuilleton. En 1836, commence en effet la publication sous forme de feuilletons mensuels (monthly instalments), des Aventures de M. Pickwick de Charles Dickens, dont il est justement question dans le livre.

En conclusion, je dirai que j'ai beaucoup aimé cette lecture, c'est un livre qui peut se lire facilement d'une seule traite, tant les personnages sont touchants et attachants. Et puis, comme finalement
Spoiler:
 

April, j'attends ton avis avec impatience!!

April a écrit:
@Lady Clare : Mais de rien. Ravie de pouvoir te rendre service en te commandant des trucs sur internet.


Voici donc mon commentaire. Bon, au départ, je ne voyais pas bien ce que je pouvais ajouter de plus à l'excellent post de Lady Clare, qui a parfaitement analysé "Sous l'emprise du désir" de Lisa Keyplas.

Mais finalement, en dégustant (et finissant ) les délicieux biscuits qu'elle m'avait confectionnés (encore mille merci ), tout en écoutant l'excellente musique de Trevor Morris (BO des "Tudors"), j'ai eu un peu d'inspiration.

En ce qui concerne le titre, je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi les traducteurs s'acharnent à "démolir" le titre en VO pour en faire un en VF qui n'a plus rien à voir avec l'original. Je sais bien que l'on ne peut pas traduire une phrase mot à mot mais quand même, il y a une sacré différence entre ce que veut dire "Sous l'emprise du désir" et "Suddenly you". Ce dernier "résume" mieux l'histoire, c'est Jack qui débarque tout à coup dans la vie d'Amanda...

A propos de titre traduit "n'importe comment", je suis en train de lire un Harlequin "Historique". La VO est "Hers to desire" qui a été traduit en "Passion au donjon". Ca me fait doucement rigoler car pour le moment, j'en suis à la moitié du livre et je suis comme Soeur Anne : je ne vois toujours rien venir, pas de donjon en vue. C'est comme la couverture, les héros ne ressemblent pas du tout à ce qui est décrit dans le livre.

En ce qui concerne le livre de Lisa Kleypas, je préfère de loin la couverture actuelle que celle sortie avant.

Je suis parfaitement consciente que la VO est mieux à lire mais bon, si je ne comprends pas toutes les subtilités de l'histoire, ça va "m'énerver". Car bon, les scènes "hots" en VO, j'en ai déjà lu et ça, allez savoir pourquoi, j'ai quand même bien compris.

Bon, revenons à nos moutons, ou plutôt à Jack et Amanda, nos deux personnages principaux.

Ce que j'ai beaucoup apprécié dans l'histoire, c'est l'émancipation de la jeune femme. D'accord, elle a 30 ans, elle n'est pas mariée, n'a pas d'enfants et vit seule. Et alors ? Cela ne l'a pas empêchée d'avoir du succès dans sa vie professionnelle, même si cela a été au détriment de sa vie privée. Elle assume pleinement l'idée de s'offrir un "gigolo" pour son anniversaire. Comme Lady Clare, je n'aime pas trop ce mot. Je trouve que "prostitué" correspond mieux.

Le fait qu'Amanda fasse appel à ce genre de service ne me choque pas, même si cela devait être le cas à l'époque. Je ne trouve pas cela normal, les hommes ne se gênaient pas pour le faire, mais bon, ça se passait comme ça à l'époque et même encore aujourd'hui, on ne jugera pas une femme qui se "paie" un homme de la même façon qu'un homme se "paie" une femme.

J'ai également beaucoup aimé le milieu dans lequel l'auteur a situé son histoire, que le héros soit un éditeur car tout ce qui touche ce domaine m'intéresse et je suis passionnée par les livres. J'imaginais parfaitement les lieux, le bureau de Mr Devlin, le feu dans la cheminée, les livres de sa bibliothèque, etc.

Le personnage "torturé" à souhait par les malheurs de son enfance m'a touchée. J'ai toujours préféré, et cela depuis très longtemps, le héros qui a traversé pas mal d'épreuves à celui à qui tout réussi depuis le début et qui croit qu'il suffit d'un claquement de doigt pour que tout, y compris les femmes, tombe "tout cuit" dans ses mains. Plus le personnage s'est pris des "claques", plus je l'apprécie.

J'ai trouvé très intéressant le fait que le héros soit plus jeune que l'héroïne. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, je crois bien que ce livre était le premier que j'ai lu où l'homme était plus jeune que la femme. Cela m'a surprise, car j'imaginais le séduisant Mr Devlin (qui d'après l'auteur, est une véritable bombe sexuelle ) plus âgé que Miss Briars, qu'il avait en tout cas 35 ans. Lorsque j'ai appris qu'il en avait 25, soit 5 de moins qu'Amanda, cela m'a fait sourire, mais attention, sans moquerie de ma part, je me suis juste dit que ce n'était pas étonnant que le héros soit en "si grande forme".

Tout comme Lady Clare, j'ai beaucoup apprécié le personnage "secondaire" qu'est Gemma Bradshaw. Elle connaît mieux Amanda et Jack qu'eux-même. Lorsque je suis arrivée à la scène où Jack va voir Gemma et qu'ils ont une petite discussion, cela m'a fait tout de suite penser à une scène smilliaire dans "Autant en emporte le vent", lorsque Rhett va rendre une petite visite à Belle Watling. Il y a le même rapport de respect mutuel entre Jack et Gemma qu'entre Rhett et Belle. Ce n'est pas parce que les 2 femmes travaillent dans ce milieu que les 2 hommes les dénigrent et ne les jugent. Ce n'est pas parce que l'on est une maquerelle ou que l'on exerce le plus vieux métier du monde que l'on ne peut pas être "distinguées". Je les trouve même plus noble de coeur que certaines que l'on dit de la "bonne société".

Oscar Fretwell est touchant dans sa loyauté envers Jack, son employeur et ami avant tout lorsqu'il dit que sans ce dernier, lui et certains autres ne seraient plus de ce monde.

Un autre personnage que j'ai aimé, c'est Charles Hartley. Voilà un homme veuf, qui veut refaire sa vie et qui aime Amanda pour ce qu'elle est réellement. Cela lui est égal qu'elle porte l'enfant d'un autre, il ne la juge pas et ne la rejette pas. Je trouve que c'est un gentleman qui n'a qu'un seul défaut : celui de ne pas être aimé en retour de la même manière qu'il l'aime. Quelque part, il doit bien se douter que la jeune femme n'éprouve pas la même chose que lui, mais cela ne l'empêche pas qu'il veuille en faire son épouse légitime. Il n'est pas du tout en colère contre elle lorsqu'elle lui annonce tout à coup qu'elle va épouser Jack. Il préfère la voir heureuse dans les bras d'un autre.

Bien entendu, il y a un moment dans l'histoire où nos deux héros traversent une épreuve pénible avec
Spoiler:
 

Mais bien entendu, il faut tout de même une fin heureuse et le beau Jack et la délicieuse Amanda
Spoiler:
 

Juste une dernière chose pour finir. Je dois dire que j'adoooore littéralement l'exquise et délicieuse façon qu'à Jack Devlin de déguster les framboises.

Je ne vais plus jamais regarder une tarte aux framboises de la même façon...


Lady Clare, c'est quand tu veux qu'on recommence une "mini" lecture de groupe.

Ekat, je suis aussi partante pour une lecture à plusieurs.


L_Alex a écrit:
Bon je débarque un peu sur ce topic mais voilà sur les conseils de Lady Clare je viens de lire Lisa Kleypas "Suddenly you" honnêtement sceptique au départ j'ai littéralement dévoré ce livre je ne l'ai pas lâché (couchée à 4h00 du matin ) !

J'ai beaucoup aimé, adoré même, l'histoire, le style de l'écriture de l'auteur (qui me donne envie d'en lire d'autres) et franchement je ne pensais pas aimer du tout j'avais des préjugés très vite dissipés, je le reconnais!
J'ai trouvé de l'amour, de la passion et pleins d'autres sentiments mélangés que je n'avais jusqu'à maintenant jamais lu en tout cas décrit de cette manière , il faut une première fois à tout comme pour Amanda Briars et je suis contente d'avoir éprouvé autant d'intérêt, de suprises d'angouement en lisant ce livre !

Que dire d'autre après Lady Clare et April qui ont toutes deux très décrit les point essentiels de ce livre je ne saurais rajouter autre chose !
Alors merci pour cette découverte , ainsi que l'auteur mais surtout ce genre de littérature !! cheers


Natacha a écrit:
J'ai lu ce week-end Suddenly you de Lisa Kleypas. Le premier tiers m'a beaucoup plu, car les deux protagonistes sont assez atypiques, j'ai aimé leurs échanges et la façon dont ils s'apprivoisent et deviennent amis petit à petit. J'ai particulièrement apprécié le personnage d'Amanda, qui pour une fois n'est pas une jeune ingénue à la taille fine.
Spoiler:
 

Bref, pour le moment, côté romance historique, ce sont les livres de Judith MCNaught que je préfère!

Pandora Black a écrit:
A y est ! Moi aussi j'ai lu Suddenly You Very Happy (en passant, merci donc Gaëlle )

Et j'ai très très beaucoup aimé (et je dois avouer que malgré le fait que j'ai visualisé James d'Arcy en Jack drunken - grand, brun, m'en fout si la couleur des yeux correspond pas Razz - ben je préfère quand même toujours Jules Laughing ... bref...) !

J'ai aimé la situation de départ, le personnage d'Amanda, son caractère, son intelligence, et le contexte de l'histoire aussi, forcément, dans le milieu de l'édition et de l'écriture hein Wink

Par contre à avoir lu certains avis ici, je m'attendais à un livre rempli de bing bing et heu... sérieux sur 370 pages, le vrai bing bing commence qu'à la page 200 lol! (bon ok, après il font presque que bing binguer, mais sur une cinquantaine de pages, c'est pas énorme Razz)

Bon, c'est vrai que j'ai moins aimé les scènes de la fin, mais j'aime moins les fins de toutes façons, quasiment toujours, et puis les framboises euh Rolling Eyes c'est peut-être parce que je préfère les fraises Laughing mais vraiment, bof sur le coup tongue

Pour revenir à la fin d'ailleurs, j'avoue que
Spoiler:
 

C'est qu'un tout petit bémol vu que c'est à la fin, et que j'ai vraiment adoré tout le reste, et si Jack a pas pris la place de mon chouchou ^^ Amanda au contraire, je pense que c'est une héroïne que je n'oublierai pas Very Happy

nadia-fiennes a écrit:
Me voilà parmis vous !!

Hier aprés midi j'ai lu "Suddenly You" sur les conseils de L_Alex, qui était enchantée par sa lecture ! Et je le suis tout autant !!
J'ai vraiment dévoré ce livre ! Impossible de s'arrêter ^^
J'ai tout aimé, les personnages que l'on découvre petit à petit, le style d'écriture, le clin d'oeil à Dickens... Tout était parfait ! Aucune fausse note, même d'un point de vue historique !
Je suis vraiment ravie de cette lecture, et j'ai déjà acheté "Frissons interdits" Wink
Pour finir, j'aimerais dire : "Il y à une vie avant Jack Devlin I love you et une vie aprés "


L’amant de Lady Sophia/Lady Sophia’s lover

Galy a écrit:
Me voici me voilà!!

J'ai terminé Lady Sophia's lover de Lisa Kleypas, et autant dire que j'ai totalement oublié ce bon vieux Ross Geller (oui parce que voyez vous, on me dit Ross, je pense Friends!! Laughing).

J'ai beaucoup aimé ce roman, que j'ai trouvé bien écrit et palpitant! Les rebondissements se succèdent et Lisa Kleypas maitrise son histoire de bout en bout. Les personnages sont interessants, avec un passé construit et de belles casseroles!!!
Mon seul bémol revient aux scènes dites "de bing bing" qui se succèdent à partir de la moitié du roman et bon au bout d'un moment, euuuuh, ça m'ennuie... ça m'ennuie même sévère... pale
En fait, si je trouve le roman plutôt trèèèèès agréable à lire et bien écrit, j'ai trouvé les scènes olé olé assez euuuh vulgaires, enfin c'est peut être pas le terme adéquat... euuuh limite moisissure??? euuuh... la dernière j'en suis toujours pas remise Laughing



En dehors de ça, qui est un micro détail, c'était vraiment une très bonne lecture, j'ai passé un excellent moment et je ne l'ai pas laché!! Merci Gaelle et Ekat!!!



Then Came You/Par pure Provocation

ekaterin64 a écrit:
Ok message reçu Gaëlle lol!


Les filles c'est parce que vous n'avez pas lu Then Came You (Par pure Provocation). Le 1er Kleypas que j'ai lu et qui reste mon préféré malgré tout.

Citation :
Elle se promène dans tout Londres en tenue d’équitation couleur framboise. Son chapeau tombe dans la Tamise ? Elle se jette à l’eau pour le récupérer ! Son loisir favori ? Aller parier dans un club réservé aux hommes. Où, d’ailleurs, elle triche sans vergogne ! Excentrique, provocante... mais irrésistible., Lily a tous les hommes à ses pieds. Mais elle n’en veut aucun : les hommes ne l’intéressent pas, elle préfère sa liberté ! Et ce n’est pas Zachary qui la fera changer d’avis. Amoureux éploré de la soeur de Lily, il passe son temps à se lamenter : Pénélope est déjà fiancée à Alex Raiford, un homme arrogant et dur qui la rendra très malheureuse, c’est sûr ! Excédée par les plaintes incessantes de Zachary, Lily décide d’épouser elle-même le fameux Alex ! Voilà le problème réglé. Mais tout n’est pas si simple..
Source Blue-Moon
Juste un petit rectificatif à la fin du résumé qui spoile un poil. A aucun moment Liy ne veut épouser Alex. Par contre elle va tout faire pour contrecarrer le mariage de sa soeur.

Ce que j'aime chez Kleypas ce sont ses héros masculins, et là j'ai été servie. Alex Raiford a tout pour plaire. Le livre démarre comme un feu d'artifice avec les pitreries de Lily pour peu à peu basculer dans une note plus grave à mesure que l'on en apprend plus sur le secret de notre héroïne. Encore une fois un début de roman plus intéressant que la fin, quelques détails superflus (la scène de l'ours par exemple). Dans mes souvenirs les scènes blings blings sont justes là où il faut, ni trop ni pas assez. Je ne sais pas si c'est une question de traduction ou si Lisa Kleypas s'est complètement lâchée pour L'Amant de Lady Sophia.
Comme souvent les personnages secondaires sont biens construits, on y voit ainsi le héros de son prochain roman Derek Craven, Dreaming of You (La Loterie de l'Amour)

Citation :
Dissimulé derrière une tenture, Derek Craven observe la salle de jeu où se presse une foule élégante. Cette idée de donner un bal masqué était fameuse : il y a encore plus de monde que d’habitude ! Chaque soir, son casino draine les joueurs les plus acharnés de Londres - et les plus fortunés... Mais chaque soir, c’est lui le véritable gagnant ! Né dans le ruisseau, élevé par des prostituées et des voleurs à la tire, il est à présent l’un des hommes les plus riches d’Angleterre. Et l’un des plus solitaires... Soudain son regard accroche une silhouette féminine vêtue de velours bleu nuit. Du visage dissimulé par un masque, il n’aperçoit qu’une bouche pulpeuse, dont le sourire dévoile des dents parfaites. La chevelure auburn met en valeur un teint de lait et cascade sur des épaules nues. Le décolleté audacieux permet d’apprécier une poitrine irrésistible... Lorsque l’inconnue s’approche de l’endroit où il se cache, Derek ne peut s’empêcher de tendre la main pour l’attirer vers lui...
Source Blue-Moon

Autant Alex Craiford était la lumière, en plus il est blond^^ Autant Derek Craven (qui est brun) symbolise la nuit. Deux caractères complètements opposés, mais tous aussi intéressants l'un que l'autre. La relation qu'il entretient avec sa partenaire est elle aussi très différente de celle d'Alex/Lily. Plus douce, plus tendre. Sous ses dehors de fille naïve et candide, Sara a un regard très lucide et calmenent mais sûrement réussit a dompter la bête.


Les Wallflowers/la Ronde des saisons

Gaelle B. Cavill a écrit:


Pour commencer un peu de définition … Qu’est ce qu’une wallflower ? Comme le dit la traduction Fr, c’est une « laissée pour compte » … Une de ces demoiselles à marier qui n’attire l’attention d’aucun gentleman et qui reste immanquablement sur le bord de la piste de danse.

Ici nous suivons quatre de ces demoiselles, Annabelle Peyton, Lilian et Daisy Bowman et en enfin Evangeline Jenner. Si Annabelle est une superbe jeune femme, elle est aussi désargentée, n’ayant pas de dot, elle n’intéresse aucun bon parti. Lilian et Daisy, sont elles immensément riches mais ont l’immense défaut (la répétition est faite exprès) d’être américaines. Quant à Evangéline, elle est une douce jeune femme, très timide, touchée par un bégaiement qui lui ruine la vie et si l’on considère qu’elle est la fille d’un homme du peuple s’étant enrichit en exploitant un établissement de jeux, la pauve est tout sauf un bon parti (vous l’aurez compris, elle est ma préférée)

Je vais tenter de vous les présenter tout en vous disant que ma lecture remonte à un moment (sauf pour le 3) et que parfois mes souvenirs sont flous.

Le premier tome est l’histoire d’Annabelle :

Secrets d’une nuit d’été (Secrets Of A Summer Night)
Citation :
Résumé de l’éditeur :
Annabelle désespère de trouver l’homme riche et titré qui aidera sa famille à régler ses difficultés financières. Elle décide donc de s’allier avec trois jeunes filles : elles s’aideront mutuellement à décrocher le mari idéal, quitte à user de ruses et de stratagèmes.

Malheureusement et c’est difficile à dire pisqu’il s’agit du roman qui ouvre la série, il est aussi, à mon sens le moins bons des 4 notamment à cause de son héroïne que je trouve hautaine et que j’ai eu du mal à comprendre.
Elle passe son temps à repousser Simon Hunt, un riche homme d’affaire, à cause de sa « basse extraction », son manque de noblesse. Comme souvent chez Kleypas, nous avons à faire à un homme du peuple qui s’est élevé à force de travail.

Donc vous l’imaginez, un jeu de séduction à forte tension sexuelle, se met en place.

Malgré cet aspect, la série séduit de par l’amitié qui se met en place entre ces filles. Parti d’un pacte (celui de s’aider à trouver un mari), elles s’attachent les unes aux autres et l’on a envie de suivre leurs aventures…
La prochaine est Lilian dont le héros n’est autre que le puissant Comte de Westcliff, le Marcus d’Ekat (tention c’estsonsienqu’ellepartagepas ! Evil or Very Mad lol! )

Parfum d’automne (It happened one autumn)


Citation :
Résumé de l’éditeur
Désespérant de marier leur fille en Amérique, où la bonne société méprise les parvenus, les parents de Lillian Bowman comptent lui « acheter » un mari titré en Angleterre. Alors que la famille est invitée à séjourner chez le comte de Westcliff, le célibataire le plus convoité d’Angleterre, les relations se révèlent très tendues entre Lillian et ce dernier : elle le trouve froid, autoritaire et arrogant, et lui la considère comme vulgaire, effrontée, impertinente.
Entre l’héritière yankee et l’aristocrate britannique, l’hostilité paraît irrémédiable… jusqu’à ce que la magie s’en mêle, car Lillian a inventé un philtre d’amour…

Bon là j’ai peur de me planter, c’est le tome du chouchou d’Ekat …

Ici nous avons l’affrontement du feu et de la glace ! D’un côté Lilian, une américaine grande gueule (et tréééééés agaçante, j’ai des fois eu envie de la baffrer) et un anglais un peu pète sec (là je me sauuuuuve). Mais tout ceci n’est qu’apparence, Marcus n’est pas aussi froid qu’on le pense et Lilian plus fragile qu’on l’imagine.

Entre leurs duels amoureux se dresse pourtant une menace, celle de St Vincent (monmienàmoiqu’onytouchepascelui-là Evil or Very Mad lol! ) , pourtant ami de Marcus…

Ici, c’est une romance trééééés classique mais qui fonctionne de par les personnalités des héros. Et bien sûr la sensualité qu’y met Lisa Kleypas …
Le tome 3 est celui d’Evie (ma chouchoute) et du méchant St Vincent

Le Diable en hiver (Devil in winter)

Citation :

Résumé de l’éditeur :
Evangeline Jenner est sans doute la plus timide du groupe de jeunes femmes céliabtaires mais elle est sans doute celle qui sera la plus riche quand elle sera entrée en possession de son héritage. Et pour cela, elle doit échapper aux griffes de sa famille cupide et avide. C’est pour cela qu’elle prend la décision d’approcher le Vicomte de St. Vincent et qu’elle lui fait une proposition plus qu’outrageuse : le mariage !
La réputation de Sebastian est si mauvaise que trente secondes en sa compagnie suffit à ruiner le nom de n’importe quelle jeune femme. Pourtant, la délicate Evie n’hésite pas à apparaitre à sa porte, seule, sans chaperon et lui propose sa main. Un aristocrate habitué à la beauté féminine pouvait tomber plus mal.



J’ai délibérément coupé une partie du résumé qui en disait trop et ne laissait pas de place à la surprise.

Bon je ne risque pas d’être objective mais je crois (après relecture) que ce troisième tome est le meilleur. En effet, j’ai pu dire par le passé que j’avais été déçue la première fois mais je crois que j’en attendais trop. Je l’ai relu de façon plus posée et j’ai adoré.

C’est encore d’un classicisme confondant ! La rédemption du bad boy par l’amour mais pas que …On voit aussi, ici, éclore, une toute nouvelle Evie. En effet, la force de Kleypas, ici n’est pas de ne faire évoluer qu’un personnage mais les deux ! Elle oppose deux êtres que tous séparent, un « rake » pleins de charme, sûr de lui et une petite chose toute timide, voir apeurée. L’un et l’autre vont beaucoup apporter et recevoir de ce mariage, il faut le dire, voué à l’échec. St Vincent y trouvera une raison de vivre, de ne plus se vautrer dans l’oisiveté et en sortira grandit. Débarrassée de son encombrante et méchante famille, Evangéline prendra confiance en elle, se délestera d’une partie (une partie seulement de sa timidité) et deviendra femme.

Encore une fois la sensualité prend beaucoup de place ici, mais comme l’a fait remarqué Ekat, si elle peut être très graphique et explicite, elle est aussi toute en nuance.


Enfin nous arrivons au tome 4 qui met en scène Daisy Bowman et Matthew Swift.


Scandal in Spring

Citation :
After spending three London seasons searching for a husband, Daisy Bowman’s father has told her in no uncertain terms that she must find a husband. Now. And if Daisy can’t snare an appropriate suitor, she will marry the man he chooses-the ruthless and aloof Matthew Swift.
Daisy is horrified. A Bowman never admits defeat, and she decides to do whatever it takes to marry someone . . . anyone . . . other than Matthew. But she doesn’t count on Matthew’s unexpected charm . . . or the blazing sensuality that soon flares beyond both their control. And Daisy discovers that the man she has always hated just might turn out to be the man of her dreams.
But right at the moment of sweet surrender, a scandalous secret is uncovered . . . one that could destroy both Matthew and a love more passionate and irresistible than Daisy’s wildest fantasies.


Ici j’avoue mon impuissance parce que je ne m’en souviens plus du tout …


ekaterin64 a écrit:


Magnifique présentation Gaelle, merci. L'un des points fort de cette série, c'est l'amitié entre les personnages. Même si on apprécie les uns plus que les autres. Ce qui change un peu c'est que nous avons autant de scènes entre les héros qu'avec leurs amis. Et cele vaut autant pour les hommes que pour les femmes, puisque Hunt Marcus et Saint Vincent se connaissaient avant.
J'ai en mémoire nottemment les mises en garde de Marcus contre Anabelle quand Hunt la courtisait et comment Hunt se fait un malin plaisir de lui rendre la pareille quand il devient évident que Marcus est attiré par Lillian. Son discourt sur le nombre de fois où il est souhaitable d'honorer son épouse est assez drôle,
Spoiler:
 
J'aime la complicité qu'il y a entre les personnages. Le fait de les retrouver par la suite dans les autres volumes conforce ce côté là.

Je pussoie Gaëlle sur le côté glacial d'Annabelle. Mais après coup je me dis que c'est pas mal d'avoir pour uen fois une héroïne qui ne vive pas au pays des bisounours. En fait à part Evangéline qui est attendrissante, j'ai du mal avec Lillian la suffragette tête à claque et Daisy l'écervelé immature. Je n'ai pas trop aimé le personnage de Lillian, pourtant je reconnais que c'est tout à fait le contraire de Marcus et ne dit-on pas que les contraires s'attirent. Et puis j'aime bien quand il a raison et qu'il lui clout le bec à la péronnelle.

Il ne me reste plus qu'à lire l'histoire de Daisy, je lui souhaite bien du courage au monsieur qui devrait en hériter.
Spoiler:
 

Les filles je vous avise tout de suite qu'il serait un sacrilège de mettre en bannière Riri pour Marcus (qui est plutôt petit et trapu et pas décrit comme particulièrement beau) ou Saint Vincent (qui est un ange déchu blond) lol!
Il faudrait que je relise la description de Hunt, parce que je l'ai complètement oublié le pauvre garçon et pour Matthew je ne peut pas encore le dire.
Même si je le redis, Nadia tu es superbe Wink

ekaterin64 a écrit:
J'en profite ici pour donner mon avis sur le dernier Kleypas paru ce mois-ci. Je viens de finir Un Diable en Hiver, un des préféré de Gaëlle, et je l'ai trouvé très bien. Je ne vais pas en faire une présentation ici, puisqu'il fait parti d'une autre série à présenter... Gaëlle qui s'en charge ?
Juste pour précision Evangeline est la fille de Jenner, personnage concurrent de Craven dans La Loterie de l'Amour. Kleypas adore faire se croiser ses personnages et leur descendances dans ses différents romans. Bref tout ça pour dire qu'il est impossible de ne pas faire de comparaisons entre les deux. Elle utilise exactement le même schéma, à savoir que les pires vauriens repentis font les meilleurs époux.
Il me semble que Le Diable en Hiver est beaucoup plus long, de ce fait l'évolution entre Evangeline et Saint Vincent est mieux travaillée. J'ai aimé que l'on rentre à la fois dans la tête de la femme et de l'homme, on suit leurs pensées, leurs désirs. Saint Vincent est très attentionné, j'ai aimé tous les petits gestes intimes entre eux. Une mèche que l'onredresse,un manteau que l'on recouvre sur les épaules etc. Des petits détails par-ci par-là qui font que les héros ne sont pas figés.
Après comme je l'ai dit c'est une histoire banale, rien de nouveau sous le soleil. Mais c'est là que réside tout le talent de Kleypas, elle arrive quand même à faire de l'original avec du vieux.


Capitol

Eulalie12 a écrit:
Hello,
je reviens sur le topic pour faire mon rapport sur "I will" de Lisa Kleypas, la fameuse histoire du frère de Logan Scott, Andrew, qui n'a pas été traduit en français!!
@ Ekaterin Wink

La question de départ était: les fans de la série le Capitol de Kleypas ratent ils quelque chose en ne lisant pas cette histoire??

D'abord un petit résumé rapide:
Lord Andrew Drake, demi-frère du fameux acteur Logan Scott et fils du cynique et cruel Lord Rochester, mène une vie plus que dissolue à Londres. Lord Rochester, lassé des frasques de son fils qu'il prend pour un bon à rien et un égoïste, le déshérite. Pour remettre la main sur son héritage, Andrew est prêt à tout, même à faire un chantage odieux à l'honorable et très ordinaire Miss Caroline Hargreaves. Il la convainc de faire croire à la bonne société londonienne et Lord Rochester qu'ils sont fiancés et qu'Andrew est décidé à se ranger.


Alors, ca commence assez mal, Lord Andrew n'étant rien moins qu'un alcoolique et un libertin, et j'avoue que je me suis demandée comment Kleypas allait réussir à retourner la situation et nous faire apprécier son héros.
Assez facilement en fait. (C'est de ma faute, je venais de regarder The tenant of Wildfell Hall aussi). Mais c'était un peu naïf de ma part de douter des talents de Kleypas.
Le livre ne fait que 115 pages, lu en 2h30, plein d'ellipses, pas d'intrigue en soit.
Donc Kleypas s'est contenté de transformer son héros en deux pages, du débauché notoire, sale, mal rasé, empâté, alcoolique et cynique, il devient subitement sportif, propre, très beau et sobre.
Et amoureux. Et on y croit, parce que vraiment on ne s'attendait pas à autre chose.
Comme toujours Kleypas nous transporte, particulièrement mémorable
Spoiler:
 

Faut-il le lire?
En tant que suite de la série Capitol, non. Logan Scott et sa femme Madeline font une apparition mais n'ont rien à dire.

Mais c'est une nouvelle bien sympathique, très mignonne. Pas du grand Kleypas mais on passe un bon moment.
Je ne pense pas qu'ils le traduiront par contre, à moins de le sortir sous ce format omnibus.


Frissons Interdits

clinchamps a écrit:
J'ai fini "frissons interdits". J'ai moins aimé que "MrPerfect" (bien que ces romans ne soient pas vraiment comparables, mais c'est dans la Romance et je les ai lus à la suite Very Happy ) J'y ai retrouvé ce que je n'aime pas trop dans ce genre de roman : une histoire improbable qui ne sert qu'à nous donner des scènes disons "chaudes". Et comme il n'y a pas le ton décalé et humoristique de Howard, c'est un peu lourd. J'aimais bien la confrontation entre le héros et sa "gouvernante", mais c'est devenu vite répétitif. Le roman est daté de 1830 (ou 40) et j'avais tout le temps l'impression que c'était plus 1880 ou 1900,
Spoiler:
 
Mais peut-être que ce n'est pas son meilleur ! lol!

L_Alex a écrit:
Je viens de terminer "Frissons interdits" de Kleypas j'ai adoré j'ai beaucoup aimé cette histoire cette tension présente dans toute la première partie, Lady Holly va -t-elle succombé ou pas elle m'a fait penser un peu à Mme de Tourvel !! J'ai aimé ce Zachary Bronson son franc parlé mais aussi cet douleur qu'il a de perdre cette femme !!
Quelques moments émouvants notamment avec Rose et ce passage où Holly revient dans cette maison où elle pensait ne plus être la bienvenue !!!

Très différent "Suddenly you" mais cette histoire d'amour m'a émue et même terminé, je relis quelques passages du livre et on se dit j'en veux encore ... donc là je vais m'attaquer à la ronde des saisons très bientôt!!

Je vous remercie encore pour la découverte de ce genre littéraire ! C'est agréable et on se laisse emporter rapidement !!!


L'imposteur de Lisa Kleypas

nadia-fiennes a écrit:


Petit résumé : Lara perd son mari dans un naufrage sur les côtes Indiennes. Elle n'éprouve cependant pas de chagrin car son mariage n'a jamais été un mariage heureux. Mise dehors de sa demeure par les nouveaux héritiers, elle vit dans un petit cottage et consacre son temps aux bonnes œuvres jusqu'au jour où un homme prétend être son mari. Lara s'apprête à reprendre sa vie d'épouse mais elle ne peut s'empêcher de se poser des questions sur cet homme qui prétend être son époux, qui connait tout d'elle et qui la perturbe. Elle refuse cependant de le laisser à reprendre "tout" ses rôles d'épouse et s'étonne quand son mari accepte la situation.
Est-ce bien son mari ou est-ce un imposteur ?
Mon avis :

Je ne pensais pas dire ca un jour, mais j'ai trouvé un Kleypas mauvais ! Oui je sais honte sur moi ! Mais ce livre est trop sombre, et le lire après avoir lu (et adorer) beaucoup d'autres Kleypas, c'est dur Laughing
Je ne peux rien reprocher à l'héroïne, Lara est une femme qui, perturbait par un mariage malheureux, avait trouvé un havre de paix dans son petit cottage et qui, du jour au lendemain, doit reprendre la vie maritale avec un homme qui ne l'a jamais aimé et qui ne voyait en elle que la femme qui lui donnerait des héritiers. Elle a du mal à faire confiance à cet homme qui prétend être son mari, même s'il lui prouve plusieurs fois qu'il n'est plus le même homme.
Attention spoiler !! (oui je préfère prévenir lol)
Spoiler:
 
Pour un Kleypas je suis un peu déçue tout de même !
Very Happy


Vous pouvez vous lâcher maintenant lol!

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 8:21

Merci Ekat!!!!!!!!!!!!! cheers quel boulot!!! Nadia m'a prêté La Ronde des saisons, et puis j'ai d'autres titres en stock, Wink , je repasse très bientôt!!
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 10:12

Merci Lady Clare, mais Gaelle m'a bien aidé, heureusment sinon dans 10 ans ce topic n'était pas encore ouvert lol!

J'ai vraiment le temps
de rien faire en ce moment Rolling Eyes mais j'aimerai quand même arriver à poster mon avis sur Mon nom est Liberty et Bad Boy que je viens de finir.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 10:34

ekaterin64 a écrit:
Mon nom est Liberty et Bad Boy que je viens de finir.

J'arrive pas à me décider à le lire ... donnes des arguments qui me le feront ouvrir Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 10:37

C'est un défi alors lol!


Je te comprends, c'est l'exemple parfait du roman dont on n'arrête pas d'entendre parler et que l'on veut fuir comme la peste justement à cause de ça.
Franchement j'étais comme toi et je dois dire que pour une fois je n'ai pas été déçue

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 10:42

Ben j'ai essayé, les menaces (quoique celle de quitter le forum te fait réagir mais je peux pas l'utiliser à chaque fois tongue ) les suppliques, le harcèlement, j'essaie le défi Twisted Evil

Le pire avec ce livre, c'est que j'hésite toujours à le prendre pour le lire mais ma main se referme toujours sur un autre
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 10:46

Il ne faut jamais forcer la nature; l'envie te viendra à un moment ou à un autre

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
lila
Héritier de Hamley Hall


Nombre de messages : 471
Age : 60
Localisation : SARTROUVILLE
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 10:59

Bon, c'est dommage pour "l'imposteur" car je l'ai en anglais et je voulais le donner !!
Donc pas de preneur ?

Je me suis trompée, ce n'est pas celui là, c'est "only in your arms"
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 16:04

Only in your arms, tu me l'as donné Lila!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Mer 28 Juil 2010 - 17:18

Super ! Le topic est ouvert ! Merci les filles !

J'ai encore à lire "libre à tout prix" et les 2 tomes de "la saga des Travis" et je viens vous donner mon avis ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Ven 30 Juil 2010 - 11:01

J'ai commencé "Mon nom est Liberty Jones" (sorry Nadia je prends de l'avance car je ne pourrais lire pendant le we) et j'avoue que pour l'instant à 60 pages, je ne suis pas plus enthousiaste que ça. No Mais la romance m'enthousiasme pas énormément en ce moment ...
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Ven 30 Juil 2010 - 11:05

lol! Ouhh la tricheuse Very Happy

Je l'ai feuilleté hier soir, et l'utilisation de la 1ère personne ne m'enchante pas tellement.. Je le commence demain (enfin si j'en ai le courage, il va falloir me motiver Gaelle ! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 19:29

J’ai fini de lire il y a quelques temps les deux 1ers tomes de la saga des Travis, la 1ère incursion de Lisa Kleypas dans le contemporain. LK n’avait plus rien à prouver dans le domaine historique, les nombreuses récompenses qu’elle a reçu prouvent qu’elle en est même devenue une référence. Ainsi quand elle a annoncé qu’elle allait faire un essai dans le contemporain, vous pouvez croire qu’on l’a attendu au tournant.

En changeant d’époque, elle changeait ses codes du genre. Mais elle changeait aussi son style d’écriture, ce qui était à mon avis un exercice plus périlleux. L’originalité de cette nouvelle saga est l’utilisation du récit à la 1ère personne.
J’étais sceptique mais j’avoue que personnellement j’ai trouvé le pari réussi. Pourtant ce n’était pas gagné, vu qu’habituellement je n’aime pas les histoires écrites à la 1ère personne. D’une façon générale je trouve ce registre différent, dans le ton, dans les personnages, et surtout dans la narration.



Mon Nom est Liberty
Citation :
La vie lui a pris son père à quatre ans, sa mère à dix-sept, la laissant seule avec une petite sœur de deux ans. Pourtant, Liberty Jones s’accroche à ses rêves. De son village de mobil homes aux quartiers chics de Houston, d’épreuves en victoires, elle trace son chemin et croise celui d’un richissime homme d’affaires, nanti d’un fils aîné aussi glacial que séduisant. Ce dernier fera t-il oublier Hardy Cates, le garçon qui a marqué son cœur d’adolescente au fer rouge ?


Bad Boy
Citation :
Une rencontre brève, mais intense, avec un inconnu au regard inoubliable qui se révèle être Hardy Cates, l'ennemi de sa famille. Un mariage, contracté contre la volonté paternelle, qui vire au cauchemar. Un parcours semé d'embûches pour tenter de se reconstruire. Bien qu'héritière d'un richissime magnat du pétrole, Haven Travis a bu le calice jusqu'à la lie. Heureusement, l'existence offre parfois une seconde chance. Mais en misant sur Hardy Cates, le Bad Boy ambitieux, pour dompter ses démons, Haven joue peut-être un jeu dangereux. Car, sous ses dehors policés acquis au contact des puissants, cet homme est pareil à un fauve blessé, prêt à tout pour se protéger...

Les Travis sont une puissante famille de Houston. Elle se compose de Churchill la patriarche, des fils Gage Jack et Jo, et de la sœur Haven. Churchill est un homme d’affaire qui est parti de rien et qui s’est fait à la force du poignet. C’est un battant, il a transmis ces valeurs à sa famille. Dotés tous d’un fort caractère ils sont aussi très charismatiques, ils ont tendance à se mêler de la vie des autres. De quoi écraser facilement les pauvres oiseaux qui gravitent autour d’eux.

Un 1er tome étonnant, surprenant avec une histoire beaucoup moins classique que pour le 2ème. LK met en place le squelette de cette saga familiale en présentant ses acteurs à travers le regard de Liberty Jones. Une jeune femme pauvre et courageuse qui va se retrouver sans le vouloir le spectateur et le jouet innocent des Travis, une puissante et riche famille du Texas.
Un récit qui peut dérouter et pas forcément donner envie de lire la suite.
Spoiler:
 

Liberty Jones est à la fois une image stéréotype et une minorité du Texas. Elle incarnerait très bien la poupée sexy sans cervelle au service des cow-boys machos qui l’entourent, si ce n’est par ses origines mexicaines. Née de l’autre côté de la barrière (elle vit à Ploucville dans un caravaning), elle est pauvre et très typée. Elle aurait pu devenir une femme objet, se laisser entretenir comme sa mère l’avait fait toute sa vie, par des hommes qui la méprisent et la rabaissent. Malgré ses basses origines latines, Liberty attire. Elle est sensuelle, pulpeuse et très belle. Mais au-delà de cette image, Liberty est une coquille vide qui n’a jamais pu se lâcher avec un homme.
Liberty consacre toute sa vie, tout son amour à sa jeune sœur qu’elle a élevé comme sa fille. Elle est plus mère que femme. Une seule fois elle a baissée sa garde et à été prête à tout laisser tomber pour un homme. Hardy Cates est né pauvre comme elle, toute son enfance il a été son héros, son idole, son protecteur. Mais Hardy est ambitieux, malgré de forts sentiments pour Liberty, il n’est pas prêt à abandonner ses rêves pour elle.
Le ¾ du livre nous plonge dans le déroulement de la vie de l’héroïne depuis sa petite enfance. Je pense que c’est volontairement long et lent, on s’identifie facilement à ce personnage qui est somme toute banal. Liberty est attachante dans son amour pour sa sœur, malgré le fait que l’on ait plusieurs fois envie de la secouer et de lui déloger son aura de femme martyre^^ On pourrait aussi la qualifier de faible, elle se laisse facilement manipuler, d’abord par Hardy, ensuite par Churchill et à nouveau par Hardy. Au milieu de ces dictateurs, dont sa sœur, elle n’a pas de vie propre.
Non pas que j’avais des doutes sur la fin, je trouve quand même que LK a bien fait durer le suspens.
Spoiler:
 

Le reproche que je ferais à Bad Boy, c’est que l’image que nous avons de Hardy et d’Haven n’est pas vraiment la même que dans Mon Nom est Liberty.
Spoiler:
 
Dans Bad Boy, moins calculateur il est devenu presque trop policé. Je m’attendais à plus d’affrontement, à un homme plus rude… il est presque trop doux pour être honnête. Avec l’image qui nous avait été donné, à tout moment je m’attendais à une entourloupe.
Spoiler:
 
Idem pour Haven, dans le 1er tome elle avait tout de l’héritière rebelle, à la limite du Greenpeace qui était de toutes les luttes. Dans le 2ème, certes elle est en rupture avec sa famille qui n’approuve pas son mariage, mais on est loin de l’image de jeune fille libérée qu’on en avait.
Malgré tout c’est encore un beau portrait de femme que LK met en place. J’ai beaucoup aimé la 1ère partie où on la voit
Spoiler:
 
Là encore l’histoire du couple est secondaire, la fin est trop classique trop rapide...
Spoiler:
 

Au final ce sont des récits doux amers, acidulés. Familiers puisque l’on suit pas à pas la vie de ces femmes, le récit à la 1ère personne donne un ton plus intime. Des intrigues quasi absentes, ce sont plus des livres sur l’apprentissage et le reconstruction. Malgré tout on ne tombe jamais dans le mélodrame. L’auteur semble avoir privilégié l’atmosphère, les détails de vie, l’ambiance et les personnages secondaires au détriment des couples qui pourraient des fois paraitre plus expéditifs que d’habitude.
Le style contemporain se caractérise aussi il me semble par un côté sexuel plus atténué. Le bling bling entre les héros est beaucoup plus court et réduit que dans ses historiques. Ce n’est pas plus mal et cela cadre parfaitement avec l’ambiance générale.


_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 19:52

Ouahh ca valait la peine d'attendre dis donc! Même si je n'ai ouvert aucun spoiler parce que je n'ai pas encore lu.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 19:56

oui je sais c'est long, j'ai failli m'excuser pour la longueur d'ailleurs tu t'étonnes plus après que je mette trois plombe à écrire mes posts.


Insiste, il faut le voir comme un ensemble, un peu comme Virgin River. Et puis on ne peut pas parler de lassitude à ce niveau là, vu que son style est quand même différent.


A moins qu'on ne soit pas d'accord comme d'habitude, et donc abandonne toute de suite lol!

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 19:59

Promis j'essaierai de persévérer
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 20:53

Tu en es où ? Parce que finalement elle sort vite de Ploucville

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 21:10

Ben justement je suis plongée dans ploucville, j'ai encore

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 21:34

Je suis d'accord c'est pas forcément le plus intéressant. L'hisdtoire pein un peu à démarrer

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 21:36

Rassures moi ... j'ai un peu feuilleté le livre (je sais bouhhh pas bien) et je me pose une question
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 21:40

Pas à la fin mais à plus de la moitié c'est sûr. Et c'est en ça que j'ai trouvé original. C'est une des raisons qui pourrait laisser le doute sur la fin ?

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 21:43

Plus tu en dis moins j'ai envie de le lire, faut dire j'ai pas ouvert de romance depuis ma lecture du Garwood, Le maître chanteur, qui m'a passablement déçue. Et euhh je suis incapable de lire du Kleypas depuis au moins un an ....

Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 21:44

Ca fait plaisir lol!

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 39
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 21:47

J'ai dit que je retenterai je retenterai (je t'ai jamais rien promis qui ne soit pas suivi d'effet) mais j'aurais du écouter la voix de la raison qui me disait que Tish me l'avait prêté en vo y'a deux ans et que je l'ai jamais ouvert pale
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   Sam 7 Aoû 2010 - 21:50

je te force pas, on a suffisemment de choses à lire

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lisa Kleypas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lisa Kleypas
Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES HATHAWAY (Tome 1) LES AILES DE LA NUIT de Lisa Kleypas
» Lisa Kleypas
» LES BLESSURES DU PASSE de Lisa Kleypas
» [Lisa Kleypas] Les Ravenel, tome 2 : Une orchidée pour un parvenu
» Cupidon - Tome 2: Philtre d’amour [Malik & Cauvin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: La Romance et sa grande famille : Bit Lit, Chick Lit & Compagnie-
Sauter vers: