Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Les yeux noirs
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2800
Age : 42
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 07 Nov 2010, 21:45

Je suis assez tentée par Le gang de la clef à molette , merci Miss Acacia! Je le note dans mon petit calepin (indispensable quand on fréquente ce forum! lol! )

En farfouilant, je suis tombée sur ces pépites (enfin, pour moi, cela va sans dire! lol! )


La Russie à cheval | Dimitri Pechkov et Thomas Stevens - Récits croisés d'un cosaque et d'un reporter (1889-1890)

Traduit de l'allemand et du russe par Carole Ferret
Préface de : Jean-Louis Gouraud
Genre : Europe
Collection : Voyageurs Payot


Les deux documents qui forment ce livre s'emboîtent l'un dans l'autre comme des poupées russes et s'entrecroisent comme les chemins du cosaque D.N. Pechkov et du reporter T. Stevens. Aussi nous offrent-ils deux regards, l'un russe, l'autre américain, sur la Russie de la fin du siècle dernier. En 1889, le sotnik Pechkov (chef d'un escadron de cosaques) entreprend un voyage de neuf mille kilomètres sur un petit cheval mandchou. Parti des rives du fleuve Amour, il arrive à Saint Pétersbourg moins de deux cents jours plus tard. C'est un exploit équestre inouï. De son journal de voyage nous avons conservé le témoignage d'un soldat sur son pays et sa découverte de la société industrielle naissante (à Tioumen, il voit un chemin de fer pour la première fois de sa vie). Le récit de l'Américain Stevens, qui, en 1890, croise le sotnik en allant, lui, de Saint Pétersbourg jusqu'en Crimée sur un cheval hongrois baptisé Texas, constitue la seconde partie, la plus volumineuse, de ce livre. Ici, la performance équestre s'efface devant la peinture des moeurs russes. Pour le reporter, le cheval est «le meilleur moyen d'entrer en contact avec le vrai peuple russe». Mais pas seulement le peuple car, au passage, il rencontre le grand Tolstoï... A travers ce double regard sur la Russie impériale de la fin du XIXe siècle, c'est une question plus générale qui est posée : dans quelle mesure faut-il avoir assimilé une culture pour bien la dépeindre ?
Ces documents sont présentés par Jean-Louis Gouraud, auteur lui-même d'un raid équestre Paris-Moscou réalisé... un siècle plus tard, en 1990.



Ainsi que (pour changer un peu de thème lol! )


Voyage au pays de toutes les Russies | Olivier Weber
Préface de : Emmanuel Carrère
Genre : Europe
Collection : Petite Bibliothèque Payot/Voyageurs

"Voyage au pays de toutes les Russies date de 1992, c'est-à-dire qu'il raconte le début du postcommunisme. À Moscou ce que les correspondants étrangers appellent avec nostalgie les années rock'n roll, en province la déroute, le démantèlement, l'enlisement. Comment une parano nouvelle remplace l'ancienne. Ce livre qui a plus de dix ans tient le coup, alors qu'il s'est passé des choses, Dieu sait, dans ces coins-là au cours années. Cela tient à ce qu'Olivier Weber n'a pas de thèse, juste un regard et de l'appétit pour les gens. A ce qu'il n'aime ni prophétiser ni juger, seulement raconter, et à ce que les récits, au contraire des tribunes libres et des débats d'opinion, se bonifient en vieillissant. Cela tient à sa qualité d'homme. On se dit qu'on prendrait bien le Transcaucasien avec lui."

Sûr que je le prendrai bien le transcaucasien...avec ou sans lui! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 38
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 07 Nov 2010, 23:05

Pépites pour moi aussi qui rêve de la Russie à fond les ballons. Merci pour les références. Si je peux tomber dessus un jour, je n'hésiterais pas une seule seconde. J'aime qu'on me parle de ce pays que j'aimerais tant visiter un jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdeseverine.over-blog.com/
Framboise
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 34
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Mer 10 Nov 2010, 10:26

Merci les yeux noirs, tu me fais penser que j'ai Voyage au pays de toutes les Russies caché dans un recoin de ma PAL.
Il va faire une remontée fulgurante dans cette même PAL!! (mais pourquoi y est il resté si longtemps... là est la vraie question!?) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Mer 10 Nov 2010, 14:17

Merci pour ces pépites, LYN! J'avais déjà entendu parler de la première, que j'ai fermement l'intention de m'approprier un jour (et tant pis pour les autres chercheurs d'or Razz ). lol! Je ne connaissais pas la deuxième, ça a l'air très bien. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5647
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Lun 15 Nov 2010, 14:55

L'émission "Une vie, une oeuvre" a consacré une émission à Lawrence Durrell, dont le podcast est disponible si certains sont intéressés : http://www.franceculture.com/emission-une-vie-une-oeuvre.html
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2800
Age : 42
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 28 Nov 2010, 00:13

Suite à la visite de la magnifique exposition sur les mammouths retrouvés congelés en Sibérie du musée du Puy en Velay cet été (avec le corps de Khroma le bébé mammouth le plus vieux du monde découvert en 2009)
http://mammouths.lepuyenvelay.fr/khroma.php
dont j'ai parlé dans le topic "Nos musées préférés", j'ai emprunté ce magnifique canet de voyage à la bibliothèque


Présentation de l'éditeur
Si le mammouth Jarkov est aujourd'hui célèbre, c'est que l'histoire de sa découverte est extraordinaire à plus d'un titre. Il a surgi du sol gelé de Sibérie, avec ses poils et ses défenses, grâce à la ténacité d'un homme qui a remué ciel et terre pour l'arracher à la glace et aux outrages du temps.
Bernard Buigues écume les pôles depuis des années, il aime l'Arctique et la Sibérie, mais il est également passionné de préhistoire, de mammouths et, au-delà, d'explorations associant aventure humaine et recherche scientifique.
Bernard Buigues poursuivait une idée fixe : faire dire à Jarkov ce qu'il savait de son époque en analysant les pollens qu'il avait emportés dans sa fourrure, et reconstituer sa chaîne ADN, dans la perspective, un peu folle celle-là, de le cloner. Afin que les caméras et les appareils photo ne témoignent pas seuls au risque de déformer ou de réduire la vie quotidienne des campagnes Mammuthus en Sibérie, il a voulu qu'un illustrateur saisisse cette réalité. Il imaginait qu'un artiste la restituerait de manière plus sensible, plus profonde et plus chaleureuse aussi. Il pensait aussi qu'art et science allaient bien ensemble. Là encore, il avait rudement raison, ce livre en témoigne.
Ce livre est donc celui de Benjamin Flao, car c'est dans ses pas, à travers ses yeux écarquillés, sa main qui jamais ne pose le crayon, ses sensations et ses états d'âme, que nous découvrons à notre tour le fameux Jarkov, « Indiana Buigues », les nomades dolganes et la Sibérie.
Sorte de Tintin reporter un rien déjanté, Benjamin est le héros-narrateur d'une aventure aux pays des mammouths qu'il est impossible d'abandonner avant la dernière page. La beauté, l'humour et la poésie de ses dessins nous révèlent la Sibérie et la recherche des mammouths d'une toute autre manière que celles des films ou des livres antérieurs, et ils nous permettent sans doute mieux encore de partager le rêve éveillé de Bernard Buigues.

Biographie de l'auteur
Benjamin Flao est né à Nantes en 1975. Il est très tôt influencé par la BD (Franquin, Mœbius, Pratt) et quitte le cursus scolaire traditionnel à 14 ans pour s'inscrire à l'école d'arts graphiques de Saint-Luc-de-Tournai, en Belgique. Après y avoir effectué deux années d'études, il rejoint l'école de graphisme publicitaire de Nantes. En 1994, il intègre l'école Émile Colh, à Lyon, pour apprendre enfin la BD, le dessin animé et l'illustration. Il y rencontre Yannick Chambon. Ils deviendront Hekel & Jekel et réaliseront toutes sortes de travaux : graffs, illustrations, peintures murales, caricatures de rue, et créeront le fanzine Braktabank. Après une traversée de l'Atlantique (en convoyage), il réalise des carnets qui feront l'objet de sa première exposition. En 1998, il rapporte des dizaines de dessins d'un voyage en moto à travers le Burkina Faso. En 2000 et 2001, Bernard Buigues lui propose de rejoindre son équipe en Sibérie pour réaliser des carnets autour des expéditions Mammuthus.
À l'université déjà, Bernard Buigues avait le goût des voyages et le sens de l'interactivité entre les disciplines : il s'est intéressé aussi bien à la médecine qu'à la philosophie et à l'histoire de l'art. Les pôles et la mer l'attirent. Dès 1979, il participe, avec JeanLouis Étienne et Titouan Lamazou, à une expédition au Groenland alliant voile et montagne. De 1988 à 1991, il prépare puis coordonne l'expédition Transantarctica de Jean-Louis Étienne. En 1992, il organise le premier voyage touristique au pôle Nord, par la voie russe. Il rencontre alors les Dolganes, un peuple dont une partie nomadise en péninsule du Taïmyr en Russie. Spécialiste incontournable des pôles, il est depuis sollicité par de nombreuses expéditions scientifiques ou sportives. En 1998, Bernard Buigues met en place le programme de recherches Mammuthus. L'année suivante, l'éleveur de rennes dolgane Genady Jarkov découvre dans la toundra sibérienne un mammouth congelé auquel il léguera son nom. Après avoir extrait le mammouth Jarkov du permafrost, Bernard Buigues a poursuivi les campagnes d'exploration en péninsule de Taïmyr et un Institut international d'Études Polaires a été créé. Des scientifiques du monde entier étudient les mammouths découverts en Sibérie et leurs travaux éclairent déjà d'un jour nouveau les temps préhistoriques. Bernard Buigues a consacré deux ouvrages à la découverte du mammouth Jarkov : un récit, Sur la piste du mammouth (Laffont et Pocket), et, en collaboration avec Francis Latreille, un livre de photos, Mammouth (Laffont).

Ce livre est vraiment extraordinaire avec de très belles illustrations,complétées par quelques mots de l'auteur qui nous livre ses impressions ou trace le fil conducteur de cette expédition.

Encore un beau voyage drunken
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Sam 26 Fév 2011, 22:58


J'ai eu le plaisir de découvrir hier soir un film inspiré très librement d'un livre qui se trouve sur ma PAL, A marche forcée : A pied du Cercle polaire à l'Himalaya, de Slavomir Rawicz). C'est Cécilou, que je salue au passage si elle passe par ici , qui, connaissant ma passion l'Asie centrale, m'avait vivement conseillé le livre dont est tiré ce scénario. Il s'agit du récit d'un périple extraordinaire, celui d'un groupe de prisonniers échappé du Goulag soviétique durant la Seconde Guerre mondiale. Ils tentent l'impossible, sans grande préparation, pour passer de Sibérie à l'Inde britannique, en comptant uniquement sur leur courage, leur débrouillardise et la chance.




Dans ce contexte, on pourrait s'attendre à grand film d'aventure ou à une ode à la nature sauvage ou à un manuel de survie en milieu hostile. Eh bien non, Peter Weir (Master and Commanders, The Truman Show, Green Card, Dead Poets Society, jolie filmo ) a décidé de donner une autre direction à son film. Ici la dureté du voyage n'est qu'un prétexte, rendre hommage à l'homme dans ce qu'il a de meilleur mais confronté à un environnement hostile. Amateurs de grands espaces et d'action, passez votre chemin. Malgré la Sibérie, le Baïkal, la Mongolie, le Tibet et l'Inde, qui lui offrent un cadre de rêve, quoique filmé parfois maladroitement (trop de scènes filmées en studio, et ça se voit Neutral ), on reste étonnamment dans l'intime. C'est le fonctionnement d'un groupe qui est montré, parfois de manière une peu stéréotypée (le jeune sage positif, le vieux sage négatif, l'artiste, l'humoriste, la femme fragile, le prêtre à la conscience déchirée, le faible) mais le résultat sonne vrai. Je dois dire que je me suis laissé prendre au jeu assez facilement après un début un peu long et décevant. Dès que les personnages commencent vraiment à interagir, le jeu des acteurs et la sobriété de la réalisation parviennent à créer une véritable tension. Le groupe recrée peu à peu une société en miniature, difficile de pas accrocher si on s'intéresse à la question. rendeer




Il ne faut ni compter sur une adaptation très fidèle du livre (je ne l'ai pas encore lu mais d'après les résumés, je pense qu'il diffère du scénario du film sur bien des points) ni sur une restitution historique ou géographique exacte. On est là uniquement dans le symbole. Dépassement de soi, solidarité et confiance sont les maîtres mots. Après avoir vu ce film, plus besoin d'aller à l'église, le prêche est fait. Et je vous jure que je ne persifle pas, là. Le livre est basée sur une histoire vraie, il a connu un beau succès éditorial depuis sa publication en 1956. Récemment, la véracité des propos de son auteur a été mise en doute, tant certains détails de son histoire sont improbables. scratch Je le savais en allant voir le film et je n'ai pas pu m'empêcher de penser que c'était un détail accessoire. Le doute scientifique profite à l'accusé humaniste. Razz On a envie de croire en cette histoire, d'avoir la foi, parce qu'elle nous permet d'avoir une vision positive de la dynamique de groupe, donc de l'humanité. Nous sommes différents mais si nous mettons en communs nos diverses caractéristiques, nous sommes meilleurs. cheers C'est peut-être un peu ringard pour certains, mais il me semble que le succès du film, malgré une promotion discrète, donne raison aux optimistes.^^






A mettre également au crédit du film des acteurs au meilleur de leur forme : Jim Sturgess (note à moi-même : filmo à explorer et à suivre drunken ), Saoirse Ronan (pas besoin d'en dire plus Cool ), Ed Harris (un MISTER Smith, désolée totally private joke, je l'aimais déjà beaucoup, maintenant je l'idolâtre ), Colin Farrell (mauvais garçon pas séduisant du tout, excellent comme presque toujours ) et Mark Strong (encore une fois dans un petit rôle, je ne l'ai même pas reconnu ).

Je reviens une fois le livre lu.


_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Dim 27 Fév 2011, 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
avatar

Nombre de messages : 7167
Age : 36
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 27 Fév 2011, 11:18

Oh ça donne envie ! bounce (et puis je suis assez faible devant Colin Farrell, et totalement très très très faible devant Ed Harris drunken )

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 27 Fév 2011, 12:18

Nan mais ça suffit de venir marcher sur mes plate-bandes, Pando Tu ne vas pas encore me piquer Colin (je croyais que j'en avais l'exclusivité moi, vu sa mauvaise réputation ) et Ed (si discret que personne n'en parle, là encore je pensais avoir une sérieuse option ).

Donc si tu vas voir le film (ça me fait plaisir de t'avoir donné envie ), interdiction de poser un regard trop amoureux sur eux deux, ni sur personne d'ailleurs.

J'ai oublié de mentionner dans mon post à quel point j'avais été impressionnée par la capacité de Jim Sturgess, Colin Farrell, Saoirse Ronan et Mark Strong à rendre des accents slaves tout à fait plausibles. Sur Imdb, certains parviennent à s'en plaindre, j'espère au moins qu'ils sont slaves eux-même sinon je désespère de l'humanité. Rolling Eyes

Pas d'accent par contre pour Ed Harris, qui joue un Américain. Very Happy Je ne me souviens plus si tu es fan d'Abyss, Pando. scratch Avec quel film Ed t'a-t-il séduite? rabbit

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10430
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 27 Fév 2011, 13:29


Merci pour ce beau compte rendu Cat, un vrai plaisir pour les yeux cheers J'avais l'intention de le voir, d'avantage pour Peter Weir dont d'apprécie beaucoup le travail, et pour les paysages que pour les acteurs (alors que d'habitude c'est plutôt le contraire scratch ) mais il ne passe plus en VO dans ma ville donc j'attendrai le DVD, même si j'imagine que c'est le genre de film moins séduisant sur un petit écran...

Par contre j'ignorais totalement qu'il s'agit d'une adaptation, à rajouter sur me PAL virtuelle Question Je me laisserai peut-être tenter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
avatar

Nombre de messages : 7167
Age : 36
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 27 Fév 2011, 13:59

Cat, il va falloir régler cette rivalité ça devient grave tongue (tu viens d'ailleurs de recevoir un mp fort constructif et décousu, je te laisserai le choix des armes éventuellement tongue)

Pour Ed je pense que ça remonte effectivement à Abyss, et sa présence dans 2 adaptations (réussies) de 2 de mes Stephen King favoris (Bazaar et le Fléau) ont dû jouer aussi Razz

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 27 Fév 2011, 18:08

Euh, hop, hop... pour Colin, j'étais là avant... zut, alors, moi aussi, je comptais sur sa mauvaise réputation (et sa perruque dans Alexandre... Laughing )

(Nan, mais Cat, pour calmer Pando, tu lui envoie Josh Brolin.... lol! lol! )
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9891
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 27 Fév 2011, 18:41

Cat, excellent!!!! J'adore ta présentation!! C'est amusant pour moi, car j'en ai parlé cette semaine, avec mon facteur!! Razz Il venait de le voir et était sous le charme...
En tout cas, ça donne envie!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7019
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 27 Fév 2011, 22:56

Ta présentation donne envie Cat, pour le film et pour le livre (même si apparemment il y a un doute sur l'absolue véracité du récit).

Et pour Ed Harris... pour moi ce sera toujours L'étoffe des Héros et l'incarnation des officier-astronautes pionniers du programme Mercury. Wink
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Lun 28 Fév 2011, 12:15

Ton facteur a très bon goût, Lady Clare! lol!

Ah oui, MissA, Ed Harris dans l'étoffe des héros, c'est quelque chose. cheers

Kusa, j'ai renoncé à l'idée de calmer Pando depuis que j'ai vu son résultat au petit test proposé par Mag l'autre jour. scratch Razz

Je suis contente de vous avoir donné envie. J'espère qu'on aura droit à quelques commentaires sur le topic, que ce soit pour le livre ou pour le film. cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 13 Mar 2011, 21:54

Pour continuer dans l'aventure et les grands espaces sauvages, j'ai vu Loup, de Nicolas Vanier.

Ce n'est clairement pas un chef-d'oeuvre du septième art, soyons lucides, mais si on aime les animaux, la Sibérie, les romans d'apprentissages et les belles images, il y a de quoi passer un bon moment. Le trailer, pour se faire une idée :


Je ne sais pas exactement où ça a été tournée, mais question payages et nature sauvage, c'est nettement plus authentique que Les chemins de la liberté.

Le scénario est quant à lui moyen, on enfonce un peu des portes ouvertes. Et puis ça fait vraiment bizarre de voir des Evennes parler continuellement français. lol!

Mais bon, difficile de résister à ça. drunken














_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Mar 05 Avr 2011, 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 38
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Ven 01 Avr 2011, 14:54

J'ai découvert complètement par hasard dans les rayonnages de ma bibliothèque municipale, aux côtés des guides de voyage pour les Etats-Unis, un petit trésor : Une anglaise au Far West, Voyage d'une femme aux montagnes rocheuses d'Isabella Lucy Bird (A lady's life in the Rocky Mountains)
Je vous copie la 4e de couverture :
Citation :
Rien ne prédiposait Isabella Bird (1831-1904) à voyager. Cette fille de pasteur anglais était de santé fragile et traînait sa neurasthénie de fauteuil en sofa, jusqu'à ce qu'un médecin perspicace lui prescrive le voyage pour remède. Ce fut une révélation : elle découvrit en solitaire Australie, Hawaii, Nouvelle-Zélande, Etats-Unis, Maroc, Tibet, Chine, Corée et Japon. Ses séjours en Asie lui valurent en 1892 d'être la première femme à entrer à la Royal Geographical Society de Londres.
En 1873, elle s'en va explorer les Rocheuses dans son "costume hawaïen" (une longue jupe qui lui permet de monter à cheval à califourchon). Elle va demeurer quatre mois dans ce Colorado qui n'est pas encore un Etat, partageant le quotidien rude des colons et parcourant à cheval ces centaines de kilomètres en compagnie de desperados tels que Moutain Jim, dont elle tombe follement amoureuse
Ce livre est un assembage des lettres qu'elle écrivait à sa soeur restée en Grande Bretagne, qu'elle a remis en forme et publié à son retour.
Au début, je me suis demandé ce qu'était cet ovni, car les premières pages sont essentiellement des descriptions lyriques de paysages...qui à la longue, deviennent un peu lassantes. Et puis au fur et à mesure, on se rend compte que cette femme est vraiment une tête brûlée! D'ailleurs, les journaux de l'époque parlent d'elle comme d'un phénomène. Elle part seule à dos de cheval dans des contrées quasi inexplorées au fin fond des rocheuses, alors que l'hiver commence. Elle est hébergée par les colons, partageant la simplicité (et surtout la rudesse) de leur vie : nuits à la belle étoile, ou dans des cabanes de rondins qui manquent du confort le plus élémentaire (le thermomètre descend souvent à -20°c. Le vent et la neige s'engoufrent la nuit dans les cabanes où Isabella passe la nuit. Il n'est pas rare qu'elle se réveille couverte de neige!), rationnement des vivres, etc. Elle sympathise avec un homme étrange : c'est un "desperados" qui vit non loin de Estes Park où elle passera plusieurs semaines. Cet homme, qu'elle décrit comme "très beau" mais qui est a été à moitié défiguré par un ours, a tout du héros romantique. James Nugent, alias "Rocky Mountain Jim", va fasciner Isabella. Bad boy invétéré (ivrogne, briseur de coeurs, bandit), il se conduira toujours comme un vrai gentleman vis à vis d'elle en l'accompagnant dans quelques unes de ses explorations. Au fur et à mesure, entre les lignes qu'elle écrit à sa soeur, on sent qu'une relation particulière se noue entre lui et Isabella.
En décembre 1873, elle repart pourtant en Angleterre, et
Spoiler:
 
C'est donc un formidable témoignage historique du temps des westerns, des cow-boys et des Indiens. Mais là rien n'est romancé, tout est absolument vrai et ça donne le vertige.

Ce livre serait une base formidable pour le scenario d'un film I love you .

J'ai fait quelques recherches sur cette femme incroyable dont j'ai peine à croire "la santé fragile" décrite en quatrième de couverture!
Pour ceux que ça intéressent, voici quelques infos :

D'abord, des photos :
Spoiler:
 

Sa biographie :

Spoiler:
 

Ses publications:
Spoiler:
 

J'ai très envie de lire ses autres récits de voyage, seul un autre livre d'Isabella Bird a été traduit en français, c'est Chez les Tibétains
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7939
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Ven 01 Avr 2011, 18:59

Tu donnes envie de découvrir ce livre Natacha ! sunny

En voyant remonter ce topic ça me fait penser que j'ai écouté mercredi soir une interview d'Ella Maillart sur France Inter, j'ai voulu poster l'info ici car je sais que Cat notamment apprécie ses livres, mais évidemment Internet m'a lâchée à ce moment-là. Rolling Eyes Mais peut-être qu'on peut réécouter l'émission sur leur site. Wink C'était très intéressant en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 38
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Ven 01 Avr 2011, 19:25

Ah tiens, c'est marrant Natacha, lors de ma dernière visite en bibliothèque, j'avais hésité entre le livre que tu nous présente et un autre livre et c'est l'autre livre que j'ai pris au final...
Je vais le réserver pour la prochaine visite, vu que ta présentation et ce que j'en avais feuilleté me donne bien envie.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdeseverine.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Dim 03 Avr 2011, 18:23

esperluette a écrit:
Mais peut-être qu'on peut réécouter l'émission sur leur site. Wink C'était très intéressant en tout cas !

Merci Esperluette. cheers On peut effectivement retrouver l'émission, il y a un lien sur une très intéressante page consacrée par France Inter à Ella Maillart. Arrow Je suis en train de l'écouter. bounce

Natacha, je savais déjà en lisant ton message sur Que lisez-vous en ce moment? que tu allais me tenter. Very Happy Je vais m'intéresser à Isabella Lucy Bird de plus près. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 38
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Lun 04 Avr 2011, 13:17

J'espère que vous n'allez pas être déçues par ce conseil de lecture. A vrai dire, je lis très rarement ce genre de littérature, je manque donc d'expérience en la matière pour jauger de la qualité des oeuvres d'Isabella Bird!
En faisant une petite recherche, je suis tombée sur cette page Arrow assez intéressante de wiki intitulée "Travel literature" (désolée, elle n'existe pas en français), qui donne des tas d'idées de lecture sur le sujet, mais qui reste incomplète car on n'y retrouve pas tous les auteurs évoqués ici.
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7939
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Lun 04 Avr 2011, 17:02

Je suis contente que tu aies pu écouter l'émission Cat ! Very Happy En tout cas ça m'a donné envie de découvrir ses livres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 943
Age : 51
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Mar 05 Avr 2011, 20:31

Voilà un petit bijou de topic, dites donc sunny

Je suis bien contente d'y avoir trouvé le titre exact du livre d'Alexandra David-Néel, que j'ai envie de lire depuis longtemps


Et ravie aussi des quelques images postées du film Loup Je ne l'ai pas vu, mais son visionnage vient de devenir une priorité Des loups, une histoire d'amitié, des images magnifiques ...
Spoiler:
 

Quant à Isabella Bird, elle arrive à point nommé pour que j'enchaîne sur les deux seuls livres que j'ai lu sur ce sujet. Pour compenser, j'ai adoré les deux, mais surtout le premier, à savoir Aventurières en crinolines, de Christel MOUCHARD.

Spoiler:
 

C'est un livre qui m'a tout simplement captivée et que je relis régulièrement. C'est là aussi que j'ai entendu parler d'Alexandra David Néel, mais son histoire n'y est pas relatée.

On y parle d'Isabella Bird, de Mary Seacole, d'Alexine Tinne, d'Ida Pfeiffer et de May Sheldon. Ainsi décrites dans l'introduction : "Qui sont-elles, ces aventurières du XIXème siècle ? Des marginales qui se moquent du mariage bourgeois et des fourneaux de la ménagère ? Qui revêtent la djellaba des nomades ou le pantalon du soldat pour mieux accomplir le destin qu'elles ont se sont choisi ? Non. Elles ne sont ni des rebelles ni des excentriques. Elles voyagent avec leurs jupes et leurs corsets, et tous leurs préjugés. De tels carcans, loin d'ôter du sel au récit de leur vie, ajoutent encore à l'invraisemblance de leur histoire ; image absurde que celle d'une robe gonflée de jupons, alourdie par la pluie et par la boue, qui s'accroche aux épines d'une jungle encore vierge."

Bien sûr, comme c'est un recueil, l'auteur a volontairement choisi des histoires très différentes. Je passe sur Isabella Bird, la fausse malade, puisqu'il a été question d'elle plus haut.

Vient ensuite Mary Seacole, une Antillaisse au fort tempérament ayant le handicap d'avoir la peau noire et de voiloir faire fortune en Europe.... (nous sommes dans les années 1800). Et pourtant, elle va devenir un véritable "personnage", en devenant cantinière dans l'armée anglaise lors de ses campagnes lointaines, où elle sera adorée des soldats pour son courage et sa gentillesse -oui, c'est une histoire vraie-

Alexinne Tinne, aristocrate Hollandaise, a affronté le Sahara avec une suite impensable, son argenterie, ses porcelaines, etc. Elle n'en est jamais revenue, victime des Touaregs, mais quand même, c'est impressionnant !

Ida Pfeiffer : houlà, houlà ! Une bourgeoise Autrichienne qui a voyagé en Indonésie, au milieu des cannibales et des guerres tribales, avec comme le dit l'intro "tous ses préjugés", et elle en avait beaucoup ! C'était le genre à voir des "sauvages" arriérés et pouilleux partout, mais ça n'enlève rien à ses performances de voyageuse.

May Sheldon "la reine blanche du Kilimandjaro" : une Américaine qui elle non plus n'avait pas froid aux yeux et qui a voyagé à travers l'Afrique en faisant du troc avec les habitants, et revêtant un incroyable costume de princesse guerrière pour impressionner son monde (pas tout le temps, juste pour les rencontres).

Un livre envoûtant !

Et le second est lui beaucoup plus moderne. J'ai beaucoup aimé cependant, c'est Mange, prie, aime, d'Elisabeth Gilbert. Son récit rejoint ce que disait Cat dans son post d'intro, puisque cette voyageuse des temps modernes est partie durant un an en quête de spiritualité, en Italie, aux Indes puis en Indonésie. J'ai dévoré ce bouquin !

Spoiler:
 






Dernière édition par Aislynn le Mer 06 Avr 2011, 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23862
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Mar 05 Avr 2011, 21:14

Aislynn a écrit:
Spoiler:
 
Spoiler:
 


Merci pour la présentation d'Aventurières en crinolines, je le note dans ma liste à garder en mémoire. cheers


Citation :
Et le second est lui beaucoup plus moderne. J'ai beaucoup aimé cependant, c'est Mange, prie, aime, d'Elisabeth Gilbert.
Ce livre (ainsi que son adaptation datant de l'année dernière, avec Julia Roberts) a son topic à Lambton, c'est par ici. Arrow


EDIT : je remarque que Christel Mouchard, l'auteur d'Aventurières en crinolines, est également co-auteur de Elles ont conquis le monde, Les grandes aventurières 1850-1950, livre que j'ai reçu il y a deux ou trois ans et que j'ai dévoré. On y parle de Mary Seacole, Ida Pfeiffer, May Sheldon, Isabella Bird et Alexine Tinne, mais aussi d'Alexandra David-Néel, Ella Maillart, Margaret Mead, Karen Blixen, Isabelle Eberhadt et de bien d'autres femmes hors du commun. Mais aussi d'Aphra Bend, qui en plus d'être une grande voyageuse était romancière (auteur du premier roman anglais écrit par une femme, Orokoono, 1688), poète et auteur dramatique, et de Fanny Stevenson, épouse du célèbre auteur de L'Ile au Trésor. Très richement illustré et magnifiquement mis en pages, ce livre est un vrai bijou. I love you

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17469
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   Mar 05 Avr 2011, 22:57

cat47 a écrit:
Merci pour la présentation d'Aventurières en crinolines, je le note dans ma liste à garder en mémoire. cheers
C'est marrant que vous parliez de ce livre, je me rappelle l'avoir lu au lycée. Et je viens juste de me le dénicher chez un bouquiniste.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aventuriers, explorateurs et autres baroudeurs
» Chers aventuriers !
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» Contes (Perrault et autres)
» Shinobi, le jeu : discussions et autres blablas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: On revient à la réalité^^-
Sauter vers: