Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 21073
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 2 Juin 2010 - 14:02

Après avoir fouillé dans les diverses chambres de l'Inn of Lambton, surprise, je constate qu'un grand écrivain japonais manque vraiment... d'autres aussi, mais celui-ci tout particulièrement. Il évoque volontiers l'histoire du Japon et de la Chine, les thèmes contemporains et autobiographiques occupent aussi une part importante de son œuvre. Parallèlement à sa production romanesque, il a toujours publié des poèmes en vers libres. Mais je l'aimesurtout dans ses livres ou ils fait revivre des personnages historiques avec une minutie d'historien et chaque fois, prise dans l'histoire, je deviens le héros.

Son style brillant et léger nous entraîne dans des calvacades sans fin, des introspections aux accents shakespearien sur fond de batailles de châteaux incendiés, de terres conquises, de châtelaines vibrantes de passion derrière leur beauté sculptée et impassibles du masque Nô.

Passe aussi les saisons gracieuses comme des estampes ou lumière et harmonie cachent l'humeur belliqueuse des héros, ou les drapés des kimonos soyeux font oublier la guerre avec les armes redoutables, les armures aux pointes impressionnantes découvertes récemment dans certains sites ainsi que les chevaux souvent présents.

Il y a du souffle chez Inoue Yasushi, un souffle que l'on ne peut oublier, et que l'on a sans cesse envie de retrouver coûte que coûte, alors, lisez-le et vibrez vous aussi.

Inoue Yasushi est né en 1907 à Asahikawa dans le nord de l’ile d’Hokkaido, et mort en 1991 à Tokyo un 29 janvier.

Son père médecin dans l’armée et sa mère elle aussi issue d’une famille de docteurs considèrent que sa voie est toute tracé. Mais il échoue à l’examen d’entrée de l’école de médecine de l’université impériale de Kyushu… Nous n’allons pas nous en plaindre car il n’aurait certes pas été médecin longtemps.

C’est un des écrivain majeur de son temps.

Après avoir publié quelques poèmes et nouvelles dans des magazines littéraires, Il devient reporter à Osaka, puis réintègre après l’armée dans son magazine.

C’est à ce moment là qu’il écrit deux nouvelles : le fusil de chasse et combats de taureaux pour ce dernier il obtient le prix Akatugawa en 1949 ; Il déménage à Tokyo et commence une vraie carrière d’écrivain.

Le Fusil de chasse

Combat de taureaux

L'Amour, la mort et les vagues

Pluie d'orage

La Chasse dans les collines

Une Voix dans la nuit

Le sabre des Takeda

Le Château de Yodo

La Tuile de Tenpyō

La Geste des Sanada

Les Chemins du désert

Le Loup bleu (Le Roman de Gengis-Khan)

Kōsaku

Notes sur ceux qui prirent la mer en quête de la Terre Puredans Anthologie de nouvelles japonaises contemporaines tome I

Un Printemps dans les provinces du Nord dans Anthologie de nouvelles japonaises tome III

Kobandai dans Cahiers du Japon, numéro spécial 1985 : La littérature dans le Japon d'après-guerre.

[b]Vent et vagues (Le Roman de Kubilai-Khan)

La Favorite (Le Roman de Yang Kouei-fei)

Lou-lan
[/b
]
Rêves de Russie

Les Dimanches de Monsieur Ushioda

Nuages garance

Histoire de ma mère

La Rencontre arrangée

Confucius

Le Maître de thé

Comme vous le constatez, c'est un auteur prolixe si vous abordez par les titres que j'ai mis en bleu, je suis certaine que vous passerez des moments exaltants.... pour les autres aussi lol!
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 2 Juin 2010 - 21:44

Merci Fée Clochette , tu es une mine! Quelle présentation.... drunken
C'est absolument effrayant affraid , l'oeuvre de cet auteur peut constituer à lui seul une PAL d'honnête lecteur!
Heureusement que tu as pris la peine de nous conseiller ceux par lesquels tu pensais que nous devions commencer.
Merci merci...
Il n'y a plus qu'à.... study et encore study
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6390
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 2 Juin 2010 - 22:05

Merci pour cette présentation qui ouvre des perspectives. J'ai peiné sur Le maître de thé, auquel je n'ai pas vraiment accroché sans avoir de reproche concret à lui faire, mais je me laisserai certainement tenter par une autre oeuvre de cet auteur.


Dernière édition par MissAcacia le Mer 2 Juin 2010 - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 2 Juin 2010 - 22:06

Merci Fée Clochette pour le topic ! Je n'ai lu que le Fusil de chasse, mais j'avais vraiment beaucoup beaucoup beaucoup aimé, je pense que je vais piocher dans les titres que tu donnes ! Very Happy

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8824
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 2 Juin 2010 - 22:13

Le Maitre du thé, il n'a pas été adapté en film?

Sinon, le Loup Bleu me tente bien....
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 21073
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 2 Juin 2010 - 23:09

le film s'intitule "la mort d'un maître du thé" et Inoue Yasushi a participé au film, mais je ne le connais pas, ni le livre.

Le loup bleu est assez fantastique drunken drunken drunken je n'ai pas encore tout lu de ma liste, j'alterne. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 21073
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Jeu 3 Juin 2010 - 8:53

Pris sur le net * et pourquoi dire la même chose moins bien lol!

Le loup bleu

Citation :
Gengis-khan (1167-1227) — le « conquérant du monde », selon ses chroniqueurs — avait formé un empire démesuré allant de Pékin à la Volga. Yasushi Inoue raconte l'épopée de ces fils du « loup bleu et de la biche fauve », les chevauchées triomphantes, les butins fabuleux et les carnages qui entraînèrent les hordes mongoles en terre d'Islam et, au-delà de la Grande Muraille, dans la mythique Chine. Mais, de bataille en bataille, c'est à la découverte d'un homme énigmatique que nous convie l'écrivain : à partir des chroniques de l'Histoire secrète des Mongols, il reconstitue peu à peu le mystère de la vie de celui qui n'eut de cesse de devenir le légendaire Loup bleu.

Selon la légende, l'union d'une biche et d'un loup bleu a fondé le peuple mongol. Le petit Temüjin, lui, s'interroge sur ses origines : le sang du Loup bleu coule-t-il vraiment dans ses veines ? Pour oublier le viol de sa mère par le chef d'une tribu ennemie, Temüjin cherchera, toute sa vie, à devenir ce loup mythique, lui, le bâtard. Faisant preuve de génie militaire et politique, de patience et d'intuition, il écrasa Tatars, Kereyit, Jadarat et Merkit. Vengeant ainsi ses ancêtres, torturés jadis par ces peuples, la haine irascible des Mongols est omniprésente envers les Tatars.

À mi-chemin entre la fiction et le récit historique, ce roman fait revivre les aventures de Gengis-Khan, ajoutant au personnage, mieux connu pour ses massacres et ses conquêtes territoriales démesurées, une dimension beaucoup plus profonde. Yasushi Inoue lève un voile sur l'histoire méconnue des origines du peuple mongol et sur leur mode de vie fascinant. Des folles chevauchées dans le désert de Gobi à l'immensité des steppes parsemées de yourtes chaleureuses, du changement de campement saisonnier de ce peuple nomade.

L’auteur ne se contente pas de décrire des événements, il tente aussi d’éclaircir la personnalité du « Seigneur Tout-Puissant » et par là comprendre ses actes, son attachement viscéral, amour et haine mêlés, au peuple des Mongols, son désir de leur apporter une vie plus confortable tout en essayant de conserver traditions et croyances.

Comme dans La Favorite, Inoue fait partager l’émerveillement des guerriers face aux civilisations raffinées de Chine ou de Perse.


Vent et Vagues

Citation :
Kubilai (1215 - 1294), grand Khan des Mongols, petit-fils de Gengis Khan, empereur fondateur de la dynastie mongole de Chine, réalisa le rêve que son aïeul, avant lui, n'eut pas le temps d'accomplir : la conquête de la mythique Chine avec les fils du "loup bleu et de la biche fauve". Connu des Européens grâce aux récits de Marco Polo, son nom évoque, pour les Japonais, le fameux épisode des kamikaze ou "vents divins" qui protégèrent leur pays de l'invasion mongole.

C'est cette conquête du Japon, vue du côté coréen, que nous raconte Inoue, tandis que se dessine peu à peu la personnalité fascinante de Kubilai : monarque bienveillant et débonnaire, habile diplomate, oppresseur cruel et sans pitié. Les événements, décrits dans un ordre rigoureusement chronologique, sont entrecoupés par les interminables chevauchées des émissaires coréens et mongols. Par petites touches poétiques ou émouvantes, l'auteur nous dépeint l'Asie cruelle du XIIIème siècle et la beauté des paysages et des saisons.

Le lecteur songera longtemps à l'ombre envoûtante de Kubilai, au roi Wonjong rendu muet par l'horreur des épreuves imposées à son pays, ou au regard glacial du cruel général Hong Tagu, alter ego machiavélique de l'empereur mongol.

La Favorite
Citation :


L'histoire des tragiques amours de l'empereur Siuan-tsong et de Yang Kouei-fei est aussi célèbre en Chine que celle de Tristan et Yseult en Occident. Cet empereur de la dynastie T'ang a réellement existé : il régna sur la Chine de 712 à 756, accompagné seize ans durant par la «Précieuse épouse» Yang Kouei-fei.

Dans ce livre, qui se lit comme un roman d'aventures, c'est la Chine médiévale qui s'anime avec le talent d'Inoué, sur la toile de fond de la vie luxueuse et insouciante du palais et des intrigues autour de ministres sanguinaires, de généraux ambitieux, d'eunuques intrigants ou de concubines habiles. En arrière-plan des enjeux du pouvoir, les incursions barbares aux frontières cernent la Cour d'un danger toujours pressent qui se rapproche inexorablement jusqu'au dramatique dénouement.

Roman historique donc, où l'on reconnait, comme dans les autres œuvres d'Inoué, un constant souci d'exactitude et de vérité qui nous fait entrer de plain-pied dans un huitième siècle chinois d'une étonnante actualité.

Lou-Lan

Citation :
C'est aux confins du monde qu'Inoue nous convie une fois de plus : en Asie centrale, en Chine, au Japon, sur les traces de nomades anonymes, d'archéologues, vers des villes abandonnées, des tombeaux oubliés.

Une ville morte aux frontières de la Chine, le tombeau d'une princesse T'ang découvert par des archéologues invitent le lecteur à de surprenantes rencontres dans le passé de ces villes et de ces peuples, dans la mémoire de ces hommes qu'Inoue sait mieux que quiconque faire revivre avec talent. Simples chroniques du temps passé, biographies mystérieuses de quelques hommes égarés devant des lambeaux d'Histoire. Mais point d'épopée comme dans Le Loup bleu : Inoue traque pour nous ces personnages qui passent comme des fugitifs et dévoile, comme par effraction, le secret de quelques aventures humaines remarquables. Parce que, ces fragments d'existence, il peut les transformer pour nous en destins.
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Jeu 3 Juin 2010 - 12:25

Merci pour cette splendide présentation Fée Clochette cheers . Je ne connaissais cet auteur que de nom, mais je pense que je vais m'y intéresser d'un peu plus près study



petit aparté [mode modérateur on] : vu qu'on s'était mis d'accord avec Cat pour causer littérature japonaise dans l'aquarium, j'y déplacerai ton sujet pour qu'il retrouve ses petits camarades, et je mettrai un lien dans le topic "littérature japonaise : récapitulatif" qui se trouve dans cette partie ci du forum Wink

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 21073
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Jeu 3 Juin 2010 - 12:32

Very Happy mimidd, j'ai hésité à créer le sujet dans l'aquarium lol! mais oui, Inoue Yasushi se sentira plus à l'aise entre copains lol! (poste très constructif pour mes 8888 messages cheers cheers cheers quel joli chiffre j'adore)
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 47891
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Jeu 3 Juin 2010 - 12:46

Superbe présentation, Fée Clochette !!! "le loup bleu" va sûrement me dévorer un de ces quatre matins !! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 21073
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Jeu 3 Juin 2010 - 13:12

Very Happy Clinchamps, tu deviendras accro crois-moi. C'est comme Dumas, une fois gouté l'oeuvre, tu ne peux plus t'en passer cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Ven 3 Juin 2011 - 21:28

Uuuup

J'ai presque terminé Le loup bleu (il me reste une vingtaine de pages), et heuuuu ... je suis absolument navrée, Fée Clochette Embarassed , mais je me suis ennuyée comme un rat mort et je me force vraiment à le finir Neutral
Pas que le roman ne soit pas intéressant. Je veux dire, sur le plan historique/biographique, on apprend des choses, et j'ai bien aimé les passages traitant des mythes mongols (loulouuu I love you ), mais sur le plan "littéraire", lire 300 pages de batailles, de partages de butins et de femmes, d'installations de camps, de batailles, de partages de butins et de femmes, d'installations de camps, de batai... avec-des-noms-de-personnages-de-peuplades-et-de-lieux-impossibles-à-retenir, c'est pas super palpitant (enfin, je parle pour moi) Sleep


Je ne tourne pas définitivement le dos à Inoue Yasushi, vous en dites tellement de bien que j'ai l'impression d'être passée à côté de quelque chose No , mais peut être pas dans l'immédiat. Et sans doute pas un autre roman biographique Laughing

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 21073
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Ven 3 Juin 2011 - 21:36

Very Happy lol! Tu n'aime pas les batailles !!!! euh.... moi non plus mais celles-ci m'ont emportée au temps ou le Loup bleu se taillait son héritage et j'ai adoré Twisted Evil mais je conçois que cela ne puisse pas plaire... je déteste bien les policiers moâ affraid lol!
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Ven 3 Juin 2011 - 21:58

Si si, j'aime bien les batailles et tout ce qui tourne autour de la guerre (uniquement comme sujet d'étude hein ^^), mais j'ai trouvé très plate la façon dont Inoue Yasushi enchainait les récits de bataille. A ce compte là, autant lire un article d'encyclopédie, on se cultive tout autant, et c'est vachement moins long lol!
C'est difficile à expliquer, mais j'ai eu le sentiment que la facette littéraire et la facette historique de l'oeuvre peinaient à se mélanger harmonieusement. C'est très inconfortable comme situation scratch

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 21073
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Ven 3 Juin 2011 - 22:02

Wink par contre, je trouve ses histoires fascinantes, alors tu vois, les goûts et les couleurs sunny
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6390
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Ven 3 Juin 2011 - 22:16

Je viens d'emprunter Le fusil de chasse, mais il va devoir patienter un peu...
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6390
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Sam 11 Juin 2011 - 0:22

Double post pour la bonne cause. Finalement, il n'a pas patienté si longtemps.

Je recommande vivement ce court récit (106 pages à peine). Il est d'une concision incroyable. En trois lettres adressées à un même homme, on parcourt l'amour fou, la jalousie, la trahison, le dégoût, les regrets, l'amertume, le bonheur égoïste... Le tout dans un style qui m'a paru si beau (enfin, au travers de la traduction Rolling Eyes Smile ) même si certaines images ou paraboles (je ne sais pas si le terme est bon) sont demeurées un peu obscures.
Je ne suis pas arrivée au bout du Maître de Thé, mais j'ai dévoré Le fusil de Chasse.

Un petit extrait:
Citation :
Je puis encore me rappeler la beauté du mont Tennozan à Yamakazi, avec son feuillage rouge mouillé par les averses de l'automne finissant. Nous nous abritions de la pluie, sous l'auvent du vieux porche, à l'entrée de la fameuse maison de thé, devant la gare; nous levions les yeux vers la montagne qui s'élançait très droite, en arrière de la gare, et nous surplombait majestueusement; et, subjugués par sa beauté, nous retenions notre souffle.
Ce spectacle insolite était-il l'effet d'un caprice de ce soir de novembre peu à peu gagné par la pénombre ? Ou était-il l'effet du temps bizarre qu'il faisait ce jour-là, avec ces courtes averses qui s'étaient succédé tout au long de l'après-midi? En tout cas, la montagne offrait à nos yeux un luxe de couleurs qui nous retenait plutôt d'en entreprendre l'ascension. Treize ans ont passé depuis lors, mais je garde encore le souvenir ébloui de la magnificence du feuillage et de la façon dont il me fit venir les larmes aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3268
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 2 Avr 2014 - 21:52

Petit up ! Wink 
Je viens de finir Le fusil de Chasse et je plussoie ton poste Miss Accacia !
C'est un récit très court mais très dense comme tu le dis très bien ! Le fait que les trois lettres soient envoyées à la même personne par trois femmes différentes mais sur le même évènement, permet de décrire une palette très large de sentiments, d'émotions et de points de vue. C'est très intéressant de voir comment elles appréhendent chacune à leur tour ce qu'elles ont vécu.
J'ai beaucoup aimé aussi l'accroche qui introduit les lettres de manière assez originale ! Et puis j'ai trouvé l'écriture particulièrement poétique, avec notamment toutes les références à la nature, et je me dis qu'avec la traduction et ma connaissance toute relative de la culture japonaise j'ai dû loupé beaucoup d'allusions et de symboliques.
C'est donc une belle découverte ! Very Happy 
Je vais peut-être ajouter quelques titre à ma PàL ! study 
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 47891
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 2 Avr 2014 - 23:41

Hop ! sur ma liste !!!  cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9987
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Mer 11 Mar 2015 - 21:19

Je viens de terminer Le château de Yodo et j'ai beaucoup aimé cette première découverte de cet écrivain!

Présentation:
Citation :
Un roman historique qui se situe dans le Japon du XVIe siècle et qui se déroule comme une tragédie antique pleine de fureur shakespearienne, sur fond de batailles et de châteaux incendiés. Un magnifique portrait de femme, celui de la châtelaine de Yodo, dissimulant un cœur vibrant de passion derrière la beauté impassible d'un masque de nô, et qui devra, dans les flammes du château d'Ôsaka, faire face à son destin...

J'ai trouvé ce roman passionnant, sans bien être capable de comprendre pourquoi. En effet, il n'y a quasiment que des guerres tout le long (et ce n'est pas du tout mon truc) et les passages de paix sont très courts. Néanmoins j'ai vraiment accroché!
L'héroïne, assez passive pendant le premier tiers, devient de plus en plus intéressante à suivre (même si pas vraiment attachante, et beaucoup trop éloignée du genre de personnage que j'aime).
Le contexte historique est très bien reconstruit (mais j'ai eu beaucoup de mal tout le long à réussir à me repérer parmi les différents personnages. Il y en a beaucoup trop et leurs noms se ressemblent tous! Razz) et je suis contente d'en avoir appris un peu plus sur cette période de l'histoire nipponne Smile

Si j'en ai l'occasion, je me replongerai dans un autre roman de cet auteur car ce début est prometteur! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 47891
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Sam 11 Fév 2017 - 11:40

Ju a écrit:
Je viens de lire les deux romans autobiographiques de Inoue Yasushi  Shirobamba et Kosaku   (merci Annwvyn ) et j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture !
Rien de très palpitant, ce sont des successions de petites tranches de vie mais ça se lit très vite et ça fait du bien Smile
Autour du personnage de Kosaku gravite une galerie de personnages hauts en couleur (mention spéciale pour la femme qui l'a élevé, grand mère Onui)
Franchement je les conseille, entre deux gros livres c'est parfait pour se détendre et se retrouver l'espace de quelques heures au sein d'un petit village de la campagne japonaise

Clinchamps :
Ju a écrit:
J
Rien de très palpitant, ce sont des successions de petites tranches de vie mais ça se lit très vite et ça fait du bien Smile

C'est bien le style de cet auteur ! J'ai lu de lui "la geste des Sanada", "Le maître de thé" et "le fusil de chasse" trois tout petits livres au style fugace, léger et qui laisse cependant une impression durable ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 6061
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Dim 12 Fév 2017 - 13:55

Eh bien, Ju, à l'occasion je t'emprunterai ces deux romans. Very Happy Je les avais choisis un peu au hasard, mais tout en sachant que tu avais bien aimé Le château de Yodo, et que l'auteur était un classique assez apprécié ici. Je suis vraiment contente que ça t'ait plu, et d'autant plus si c'était une pause de douceur japonaise au milieu de ton quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9987
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Dim 12 Fév 2017 - 15:25

Oui c'est vraiment ça, une pause de douceur japonaise Smile
Je te les apporte samedi si tu veux Wink
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6390
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Lun 13 Fév 2017 - 21:44

Merci pour ton avis Ju, j'avais beaucoup aimé Kosaku. Il me semblait avoir posté un avis mais je ne le retrouve pas. Soit j'ai rêvé, soit je l'ai mis au mauvais endroit.

J'aime bien ces ouvrages japonais, qui saisissent l'instant fugace. C'est effectivement une pause de sérénité dans la journée Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9987
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   Lun 13 Fév 2017 - 22:06

J'ai lu ton avis avant de poster MissAcacia (je l'avais trouvé via la recherche google) mais tu l'avais mis sur le topic de littérature japonaise, c'est à mon avis ça qui m'a fait oublier le topic de l'auteur d'ailleurs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Du côté du Japon, un grand : INOUE YASUSHI
» Inoue Yasushi (Japon)
» INOUE, Yasushi
» Shirobamba de YAsushi Inoué
» [Inoue, Yasushi] Le fusil de chasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: