Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Ven 7 Mai 2010 - 15:29

Hmmm... hmmmm..... (grattement de gorge embarrassé) ;

J'ouvre ce topic parce que j'arrive de celui qui s'intitule "offense à Jane Austen" et où, en fait, on en vient à parler de l'âge (soi-disant) de certaines lectures, et de la manière dont un best-seller peut faire vendre tout autre chose.

J'explique : un certain nombre de personnes apparemment se sont offusquées de voir vendre un classique comme Les hauts de hurlevent sous un "joli" bandeau rouge proclamant en grosses lettres "le livre préféré d'Edward et Bella".

Il est aussi question dans ce topic de "livres pour ados".

J'ai simplement pensé que ce sujet pouvait alimenter un topic à part (et si le titre ne vous parait pas explicite, ne vous gênez pas pour le changer, je ne savais pas trop comment formuler ça dans un minimum de mots).

Donc, je recopie déjà ici le post que j'avais laissé sur le topic susvisé (que j'éditerai ensuite) :

Je trouve très bien qu'entendre parler d'un auteur ou d'un ouvrage dans un autre puisse inciter à faire de nouvelles découvertes.

C'est même ainsi que j'ai commencé à découvrir Jane Austen, en découvrant ce site et en lisant vos commentaires.

Et franchement, ça m'agace prodigieusement qu'on catalogue les oeuvres ! "Ca c'est pour ados", "ça c'est pour les intellos", "ça c'est pour les gens qui sont branchés".... et j'en passe.

J'ai lu et adoré Twilight, et cela récemment, à 43 ans. Comme j'ai lu et adoré Hugo à 12 (je l'aime toujours, d'ailleurs). Il me semble que c'est Pennac qui a dit que "nous avons toujours l'âge de nos lectures".

Pour ma part j'ai des goûts très éclectiques en matière de lecture, je lis du classique, de la fantasy et beaucoup de livres dits "pour enfants" ou "pour ados", et même de ces livres dits "lectures de gare", et j'y trouve toujours mon compte. N'est-ce pas le plus important ?

Et euh... pour répondre à quelqu'un qui parlait également de "l'effet twilight", moi aussi j'ai lu Roméo et Juliette à cause de ce roman lol!

Certes, il peut paraître inélégant de se servir du succès d'un livre pour en faire vendre un autre, et je comprends aussi que l'on puisse en être agacé, comme si les gens qui aiment unbouquin et y trouvent une référence intéressante n'étaient pas assez malins pour le chercher sans qu'on leur mette une pub en rouge dessus....

C'est plutôt l'effet marketing qui est en cause, là, non ?



P.S. : pour info, je n'ai jamais lu Les hauts de hurlevent. J'y ai pensé aussi et toujours à cause de twilight, mais la médiathèque ne l'a pas et je ne veux pas l'acheter : pour ce que j'en sais, ce n'est pas un livre qui me plaira, trop sombre et trop glauque. Mais si j'ai l'occasion de l'emprunter à quelqu'un, je ferai sans doute un essai tongue Franchement, où est donc le mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20727
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Ven 7 Mai 2010 - 19:50

Very Happy Je ne cloisonne pas mes lectures non plus, j'aime ou pas, et quelquefois, je suis fort étonné de savoir que j'ai lu de la littérature pour adolescents... Pour Twilight j'étais avertie tout de même, étant donné le tapage médiatique.

Quant au livre les Hauts de Hurlevent lus par Bella, si cela fait lire certains tant mieux. lol! c'est commercial, tout est commercial. scratch
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah


Nombre de messages : 2324
Age : 55
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Ven 7 Mai 2010 - 20:09

Pour les hauts de Hurlevent, il y a aussi une forme de snobisme à refuser qu'une oeuvre classique entre dans le domaine "grand public" et je ne suis pas sûre que le rejet du matraquage publicitaire soit l'unique raison...
Je me rappelle des réactions à certains films d'opera ou même à la sortie du seigneur des anneaux qui étaient de la même veine lol!

Sinon, le cloisonnement, c'est aussi un problème commercial : essayer de vendre aux ados ou aux parents qui voudraient bien que leurs ados lisent...
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 8 Mai 2010 - 8:42

Réflexion intéressante Aislynn... j'avoue qu'avant de fréquenter ce forum, mes lectures étaient plutôt "cloisonnées", mais je pense que ce sont mes études littéraires et mes goûts personnels qui orientaient ces choix, et pas un quelconque abattage médiathique. Mais sans l'Auberge par exemple, je sais que je n'aurai pas abordé une collection telle que L'Ecole des Loisirs (que d'aucuns qualifieraient justement de lecture pour ados) par exemple, j'aurai pensé bêtement que ça ne me parlerait pas... Embarassed

Si je peux me permettre, concernant Les Hauts de Hurlevent, une de mes lectures les plus fortes et émouvantes, je te conseille, si tu peux l'emprunter, l'édition de la Pléiade, qui propose une excellentissime traduction. J'ai été transportée et j'ai complètement redécouvert cette oeuvre que j'avais pourtant déjà lue en édition de poche...
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 8 Mai 2010 - 9:41

Pour Les Hauts de Hurlevent et Twilight, ce que je trouve agaçant c'est qu'on dirait que le livre est réduit à n'être "que" le livre préféré d'Edward et Bella, comme si c'était son seul atout, le truc qui doive nous faire le lire, alors que c'est un très beau livre, déjà mondialement connu, qui se suffit à lui-même!! Après si ça amène plus de personnes à la lecture, tant mieux Rolling Eyes

Par exemple, quand JK Rowling dit que To kill a Modkingbird est son roman préféré, que Cat le lit et ouvre un topic dessus, que les avis positifs affluent, que je lis et que je découvre une merveille, je n'ai pas l'impression d'avoir été l'objet d'un marketing (juste un lobbying de gens enthousiastes Very Happy ) et je préfère! C'est pour ça que maintenant mes lectures sont très orientées en fonction des gouts de l'Auberge.

Sinon je pense vraiment qu'on peut lire presque n'importe quel livre à n'importe quel âge, les cloisonnements par âges c'est plus pour coller à la maturité d'une majorité de personnes....j'ai lu L'étrangeret David Copperfield à 10 ans et demi et à côté je me plongeais aussi dans les romans de l'Ecole des Loisirs. Je n'ai jamais cloisonné mes lectures par âge, mais plutot par genre: par exemple je n'ai jamais tenté la SF ou Fantasy (surtout parce que je ne sais pas comment l'aborder)
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8809
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 8 Mai 2010 - 10:42

Je plussoie, c'est une très bonne idée de topic ! Very Happy
Allez j'avoue, mes lectures ont tendance à être assez (voire très) cloisonnées... et se cantonnent en général aux roman historiques, classiques et biographies. Mais depuis je fréquente ce forum, vous m'avez sacrément donné envie de découvrir d'autres types de lectures, donc vive The inn ! cheers
Je n'ai pas lu Twilight, non pas parce que c'est soi disant un livre pour ados, mais parce que j'ai absolument horreur du fantastique et de la science fiction. Il faut que j'arrive à croire à ce que je lis (ou à ce que je vois car ça concerne aussi les films) et que ce soir réaliste sinon je n'y arrive pas. Par exemple, j'ai regardé le Twilight 1 mais uniquement parce que ma cousine m'avait dit que c'était une très belle histoire d'amour. J'ai bien aimé... jusqu'au moment où on découvre vraiment le côté vampire d'Edward... Mais bon c'est purement personnel, et je crois honnêtement que je n'arriverai jamais à lire du fantistique ou de la sf. Question de goût. Very Happy

De même, je n'achète jamais les grands succès ou les prix littéraire, mais là c'est parce que j'ai des apprioris. Je n'ai par exemple rien lu d'Anna Galvada, mais j'ai vu Ensemble c'est tout de Claude Berry que j'ai beaucoup aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 8 Mai 2010 - 14:42

Alors... que je réponde à tout le monde !

Déjà, je suis tout à fait d'accord pour dire que ce forum dans son ensemble est une merveilleuse incitation à découvrir en douceur de nouvelles lectures (je veux dire par là que vu le nombre d'oeuvres évoquées, chacun peut lire les commentaires ici et là et se laisser séduire chaque fois que cela semble lui parler).

Et peut-être même d'autres ! Je pense précisément aux Hauts de hurlevent, qui à priori ne m'attire vraiment pas du tout. Mais je dois dire qu'à force d'en entendre parler, j'aimerais me faire une opinion personnelle. Même si je pense que je ne suis pas encore tout à fait prête. Il est probable que je tenterai le coup dans quelques temps, quand l'idée aura fait son chemin.

Tout le contraire, en somme, d'un matraquage publicitaire qui finit par vous exéspérer tellement que vous rejetez tout en bloc lol!

Althéa :
Citation :
Sinon, le cloisonnement, c'est aussi un problème commercial : essayer de vendre aux ados ou aux parents qui voudraient bien que leurs ados lisent...

C'est vrai. "on" voudrait que les ados lisent, sans jamais les avoir amenés au plaisir de la lecture. Je ferais encore une fois allusion à Pennac qui, en tant que prof, déplore que la lecture soit imposée aux ados comme une détestable corvée, au lieu de rester avant toute chose un loisir, une évasion, une découverte. "Il faut lire pour sa culture"... quelle hérésie ! La lecture contribue à la culture, oui... je suis de ceux qui prétendent que là n'est pas sa vocation. La lecture doit être avant tout plaisir !

Nathy's :
Citation :
Pour Les Hauts de Hurlevent et Twilight, ce que je trouve agaçant c'est qu'on dirait que le livre est réduit à n'être "que" le livre préféré d'Edward et Bella, comme si c'était son seul atout, le truc qui doive nous faire le lire, alors que c'est un très beau livre, déjà mondialement connu, qui se suffit à lui-même!!

Oui, voilà pourquoi je disais que je pouvais comprendre que ça agace. J'imagine que s'il s'agissait de l'un de mes livres préférés, j'aurais tendance à dire aussi "mais enfin, c'est bien plus que ça !".
C'est aussi pour ça que je dis que le procédé est maladroit. Ceux qui sont intéressés par cette oeuvre parce que ils en ont entendu parler dans twilight sauront bien la trouver sans qu'on leur colle une étiquette fluo dessus. Et les autres, ben étiquette ou non, ça ne changera rien.


Nathy's :
Citation :
Sinon je pense vraiment qu'on peut lire presque n'importe quel livre à n'importe quel âge, les cloisonnements par âges c'est plus pour coller à la maturité d'une majorité de personnes....j'ai lu L'étrangeret David Copperfield à 10 ans et demi et à côté je me plongeais aussi dans les romans de l'Ecole des Loisirs. Je n'ai jamais cloisonné mes lectures par âge, mais plutot par genre: par exemple je n'ai jamais tenté la SF ou Fantasy (surtout parce que je ne sais pas comment l'aborder)

Voilà, tout à fait ! Et ça rejoint ce que je disais au-dessus. Le lecture doit rester un plaisir. A tel moment on a envie de lire telle chose, eh bien lisons-la ! Peu importe pourquoi on en a eu envie et où on en a entendu parler, du moment que ça éveille notre intérêt.


Tatiana :
Citation :
De même, je n'achète jamais les grands succès ou les prix littéraire, mais là c'est parce que j'ai des apprioris. Je n'ai par exemple rien lu d'Anna Galvada, mais j'ai vu Ensemble c'est tout de Claude Berry que j'ai beaucoup aimé.

Je suis assez d'accord avec ça. Je dis "assez" parce qu'il m'arrive de lire de grands succès (genre Harry Potter ou Twilight) et d'adorer. Sauf que je les ai lus parce que des proches m'en ont parlé, pas parce que ça a du succès, nuance !

Sinon, je dois avouer que j'ai une réticence envers les "prix littéraire", depuis que j'ai eu l'idée absurde de regarder les émissions à ce sujet : je n'y ai vu qu'un cercle de présomptueux qui prétendaient, justement, régenter la littérature : "ça c'est bien, ça c'est "populaire", ça ne mérite pas le nom de littérature".

Il n'en faut pas plus pour me faire faire demi tour et fuir en courant ! Non mais, qui sont-ils pour prétendre régenter les goûts des gens ?
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7176
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Dim 9 Mai 2010 - 0:28

Je reconnais que j'ai sursauté la première fois que j'ai vu ce bandeau sur Les Hauts de Hurlevent Mais si ça peut amener à le lire, pourquoi pas ? Je pense que tous les chemins sont bons pour arriver à un livre ! Personnellement je ne l'ai lu que récemment, pas grâce à Twilight que je n'ai jamais lu ( j'y viendrai peut-être un jour, mais j'ai tellement de livres sur ma PAL...) mais grâce à l'Auberge qui est une véritable mine d'or pour les idées de lecture. Et voici que Lady Clare me donne envie de le lire dans l'édition de la Pléîade !!!

Je pense que l'âge n'a pas grande importance. J'ai lu pratiquement tout Zola vers treize - quatorze ans, avant de m'en lasser brutalement. Et je découvre maintenant des livres de littérature jeunesse qui m'enchantent ! comme par exemple Miss Charity Ella l'ensorcelée ou Le journal d'un chat assassin :

Le lobbying existe à tous les niveaux ! J'ai lu Bridget Jones après Orgueil et Préjugés mais pour certains ce fut l'inverse.

Dans Northanger Abbey notre chère Jane nous incite à lire Les mystères d'Udolphe. Ceci dit, avec moi ça n'a pas encore marché ... lol!

Et depuis que J.K.Rowling a déclaré que son livre préféré était Le petit cheval blanc d'Elizabeth Goudge, ce classique de la littérature introuvable en français a été réédité sous un autre titre (Le secret de Moonacre) et on en a même fait un film ! J'espère que cela aura permis à des jeunes, et des moins jeunes, de découvrir ce roman que j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
majeanne
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1115
Age : 56
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Dim 9 Mai 2010 - 10:46

Lire pour son plaisir est essentiel mais lire pour sa culture n'est pas à rejeter non plus il me semble.

J'entendais hier Aznavour expliquer dans "La librairie francophone" qu'il était un autodidacte et voilà comment il a procédé : il a demandé à chacun de ses amis "cultivés" de lui donner une liste de 25 livres et il s'est mis à les lire. Certains n'étant pas faciles.

Moi aussi j'ai souvent beaucoup appris de livres que je n'aurais pas choisi par plaisir ou par goût et qui finalement m'ont beaucoup apporté et appris.
J'irai même plus loin : certains livres se méritent. Ils sont difficiles d'accès, demandent du courage mais sont tellement enrichissants pour finir.

D'un autre côté j'ai appris avec Pennac qu'il n'était pas sacrilège d'abandonner un livre en cours ou de sauter des pages. Ce qui m'a permis de lire Balzac (je saute systématiquement tout ce qui concerne l'argent et la finance et tant pis pour ma culture économique). Nous sommes des êtres faits de contradictions et ouverts à tous les possibles.

Alors bonne lecture à tous quelles que soient vos motivations.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Dim 9 Mai 2010 - 11:08

Je suis tout à fait d'accord sur la question du matraquage, Ayslinn, je crois que c'est le volume de la publicité plus que le canal lui-même qui pose problème et peut agacer.

Quant au catalogage, je ne suis moi non plus pas très fan. Que cela concerne les âges ou le type de littérature, d'ailleurs. Je me suis fait récemment cette réflexion en parcourant le catalogue "Bouquins" que j'ai pris au Salon du Livre. Je n'aime pas trop leur façon de classer certains auteurs dans la rubrique "Littérature et Poésie" et d'autres dans la rubrique "Littérature populaire, Aventures et Policiers". Dans cette deuxième catégorie on retrouve Boileau-Narcejac, Arthur Conan Doyle, Rudyard Kipling, Jack London, Daphné du Maurier ou Walter Scott, par exemple. La littérature populaire, d'aventure et les policiers, ce n'est pas de la littérature tout court? "Bouquins" a également une catégorie "Histoire et Essais", très bien, je n'ai rien à redire. Mais Taine, Thucydide et Renan, pour n'en citer que quelques-uns, en font partie alors que Montesquieu ou Nietzsche sont dans la catégorie "Littérature". Difficile de ne pas y voir de la subjectivité. scratch

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Amazing Needle Spirit


Nombre de messages : 3742
Age : 45
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Dim 9 Mai 2010 - 15:45

Aislynn a écrit:
Hmmm... hmmmm..... (grattement de gorge embarrassé) ;


En fait, le bandeau rouge sur WH dont tu parles, Aislynn, ni ne me choque, ni ne me réjouit. Ca ne me choque pas parce qu'on vit dans une société de consommation, même s'agissant de culture et que les éditeurs ont bien raison de sauter sur l'occasion pour "élargir" le lectorat d'Emily Brontë. C'est de bonne guerre et ce n'est pas spécifique à la saga Twilight et à ce livre. Lors de la sortie d'Un Long Dimanche de Fiançailles au ciné, d'un seul coup on a vu surgir des romans de Sébastien Japrisot même dans les bureaux de tabac! Et c'est d'ailleurs lors d'une rétrospective à cette occasion à la bibliothèque que j'ai découvert Les Mal Partis (fin du HS). Et là, personne n'a crié au scandale alors que c'est exactement la même chose... Un bandeau rouge qui dit "achetez-moi".

Ce qui ne me réjouit pas, c'est que les ados découvrent Emily Brontë à cette occasion. Je m'explique.
Je côtoie pas mal d'enfants en âge de lire, d'ados, de jeunes adultes, que ce soit dans ma famille, des enfants d'amis etc... avec qui je discute beaucoup entre autres choses de musique et de lectures. Et à chaque fois je suis effondrée par le peu de connaissances qu'ils ont dans le domaine de la littérature classique. J'ai par exemple une nièce qui est arrivée en 1ère littéraire (à 16 ans donc) sans jamais avoir entendu parler de Victor Hugo, ni de Balzac.

Alors que les écoliers de ma génération avaient des passages des grands classiques dans le livre de lecture qui donnaient ou pas l'envie de lire le livre, eux ont eu des photocopies de textes adaptés et "formatés" pour l'enseignement de la lecture. Ce n'est pas une critique, juste un constat. Celui que mes classiques et mes références ne sont pas les mêmes que celles des ados d'aujourd'hui. Petite fille, j'ai lu l'intégrale de la Comtesse de Ségur; elle a complètement disparu des rayonnages des librairies et des bibliothèques au profit de livres plus modernes et plus pédagogiques. A la bibliothèque (dans une petite ville de province), il n'y avait qu'un rayon jeunesse qui comportait beaucoup de grands classiques simplifiés. Mes enfants ont à leur disposition, dans un tout petit village, plus de 1500 titres récents estampillés littérature jeunesse. Il en va de même pour la littérature d'ado. Le revers de la médaille, c'est que la littérature classique se trouve reléguée dans le coin des "intellos" et ça m'agace. Alors oui, présenter WH comme "le livre préféré d'Edward et Bella" peut paraître réducteur, mais parce que ça ne s'adresse pas à vous ou à moi. Mais à des personnes (et pas forcément des ados... ) dont les références culturelles sont complètement différentes. Le but est toujours de dire "achetez-moi", ce n'est pas un commentaire de texte.


PS: j'ai lu la saga Twilight l'été dernier parce qu'une copine de mon fils voulait que je lui achète le tome 1 pour son anniversaire. Je lui ai dit qu'il fallait que je le lise avant pour savoir si oui ou non, l'histoire était bien à sa portée (elle a 10 ans). Et j'ai été happée par la série. Complètement addict... J'ai rejoint les Twilighteuses Anonymes et j'en suis à 8 mois d'abstinence. Une rechute lors de la sortie de New Moon, mais c'est tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Dim 9 Mai 2010 - 21:40

Citation :
il n'y avait qu'un rayon jeunesse qui comportait beaucoup de grands classiques simplifiés.


Et là, je trouve qu'on touche le fond de l'horreur !

Des générations d'enfants ou d'ados ont lu des classiques "entiers" en sautant simplement les passages qui ne les intéressaient pas, pourquoi ceux d'aujourd'hui seraient-ils plus bêtes ?
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Dim 9 Mai 2010 - 22:03

En fait, c'est pas si jeune que ça, les classiques "simplifiés", je me souviens avoir lu Notre-Dame de Paris, comme ça, enfant, dans la bibliothèque de ma grand-mère...

Pour l'école, je suis d'accord... en plus, on reviens aux extraits de romans dans les livres (au moins dès le CE2), et je me souviens que petite, j'adorais les vieux livres d'écoles (enfin, je les aime toujours) parce qu'ils me donnaient envie de lire les livres... enfin, les Lagarde et Michard aussi, je leur dois beaucoup de mon initiation littéraire.

Après, je suis un trèèèèèèèèèèèès mauvais exemple, parce que j'ai toujours lu, de la composition de la bouteille d'eau à la Divine Comédie (à 11 ans, en version bilingue... avec une reproduction énorme, magnifique, mit illustrations de Gustave Doré... bref).

Maintenant, personnellement, le marketing ne me dérange pas, mais j'avoue que parfois, je trouve ça réducteur... je 'ai pas lu Twilight, et je n'ai pas aimé (et donc fini) les Hauts de Hurlevent, j'avoue quand même que réduire le livre à ça, c'est moyen... mais c'est une technique marketing.

Pour ce qui est de la lecture, je pense comme Pennac... on peut sauter des passages, y revenir (dans Chagrins d'école, il explique sa triple lecture de Guerre et Paix ^^), et je suis personnellement contre le classement des livres, alors... mon frère a eu un déclic lecture au-delà de la BD, vers 13 ans, quand leur prof leur à fait découvrir la SF. Maintenant, alors qu'il est gestionnaire de formation, il est capable de me faire une dissertation sur Maupassant... Et l'autre jour, j'étais super-contente, parce qu'un élève qui refusait presque de lire autre chose aussi que de la BD (mais au moins il lisait) est venu me parler du roman jeunesse qu'il lisait... sur un petit garçon pas doué dans une école de chasseur de dragons, qui réussissait à se débarrasser d'un dragon... les livres, il faut aussi savoir les laisser venir à soi
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Fred
Amazing Needle Spirit


Nombre de messages : 3742
Age : 45
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Dim 9 Mai 2010 - 23:29

Kusanagi a écrit:
les livres, il faut aussi savoir les laisser venir à soi
Ils ne viennent pas forcément tout seuls non plus. Mon grand a eu le déclic tout petit (vers 6 ans) avec Harry Potter et a embrayé sur Le Seigneur des Anneaux. Le petit, lui, a mit beaucoup plus de temps pour trouver "son" truc, le truc qui lui a fait aimer la lecture. Et puis il a flashé sur les bouquins de Roald Dahl, et c'est parti... Là, il lit Un Conte de Noël de Dickens. Mais avant de trouver le bon, je ne sais pas combien il en a eu en main, combien je lui en ai mis entre les mains serait plus juste.

Aislynn a écrit:
Citation :

il n'y avait qu'un rayon jeunesse qui comportait beaucoup de grands classiques simplifiés.



Et là, je trouve qu'on touche le fond de l'horreur !

Des générations d'enfants ou d'ados ont lu des classiques "entiers" en sautant simplement les passages qui ne les intéressaient pas, pourquoi ceux d'aujourd'hui seraient-ils plus bêtes ?
Je me suis mal exprimée, c'était le choix que j'avais moi, petite fille dans ma bibliothèque municipale, Aislynn. C'est sans doute aussi pour ça que j'ai lu des romans "d'adulte" aussi jeune.
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Mer 12 Mai 2010 - 13:42

Aislynn a écrit :
Citation :
Le lecture doit rester un plaisir. A tel moment on a envie de lire telle chose, eh bien lisons-la ! Peu importe pourquoi on en a eu envie et où on en a entendu parler, du moment que ça éveille notre intérêt.

Je te rejoins totalement Aislynn. J'ai pour principe de ne pas avoir d'a priori avec les livres (du moins j'essaie...).
Aussi je lis de tout : romans classiques, contemporains, science-fiction, romance, littérature de jeunesse, têtes de gondoles. Bien sûr selon les genres, je n'en retire et n'en attends pas la même chose. Il faut être dans un certain état d'esprit pour lire certains genres. Mais j'y trouve mon comptant.
J'ai lu Twilight par curiosité à un moment où j'avais besoin d'une lecture facile, et j'ai passé un bon moment car cette histoire m'a permis de m'évader. Quand je lis de la littérature classique, l'évasion n'est pas la même, je savoure les phrases, les idées et je me laisse emporter par la poésie.
Quand je lis de la littérature de jeunesse (notamment les livres de Marie-Aude Murail), je sais que j'en ressortirai le sourire aux lèvres. J'adore ça et je n'ai pas honte de hanter les rayons "jeunesse" de ma médiathèque! lol!

Certains déplorent la disparition des "classiques" dans les rayons des écoles. Je comprends ce point de vue, mais il me semble que l'approche de la lecture dans le milieu scolaire, avec les lectures imposées d'ouvrages sombres (les classiques se terminent rarement bien), difficiles d'accès à un âge où on n'est pas forcément mature, dessert beaucoup la lecture. Personnellement, ce ne sont surtout pas ces livres, qu'il fallait lire à tout prix au collège, qui m'ont donné envie de lire!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Mer 12 Mai 2010 - 14:33

Natacha, j'ai failli citer une partie de ton post en m'exclamant "je plussoie" bounce , et finalement je n'ai pas pu choisir, je plussoie à tout. :doddy:

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Mer 12 Mai 2010 - 19:33

Vraiment rien à redire, Natacha, je partage ton sentiment sur tout, et notamment :

Citation :
Certains déplorent la disparition des "classiques" dans les rayons des écoles. Je comprends ce point de vue, mais il me semble que l'approche de la lecture dans le milieu scolaire, avec les lectures imposées d'ouvrages sombres (les classiques se terminent rarement bien), difficiles d'accès à un âge où on n'est pas forcément mature, dessert beaucoup la lecture. Personnellement, ce ne sont surtout pas ces livres, qu'il fallait lire à tout prix au collège, qui m'ont donné envie de lire!


Mais aussi sur le livre qui doit répondre à l'état d'esprit du moment. Comme la musique, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze


Nombre de messages : 3275
Age : 26
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 15 Mai 2010 - 10:35

Aislynn a écrit:

Mais aussi sur le livre qui doit répondre à l'état d'esprit du moment. Comme la musique, en fait.

Et moi je suis tout à fait d'accord avec cet avis! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Whahi
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 69
Age : 21
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 15 Mai 2010 - 22:42

Honnêtement je dois avouer que j'ai un peu de mal à comprendre qu vendre un livre sous un bandeau soit jugé si choquant par certains.
Le plus important c'est que cela permette à des jeunes qui n'ont pas l'habitude de s'aventurer vers le rayon "classique" de changer un peu de lecture! Je suis pour la diversité, le mélange des genres.

Personnellement si j'ai lu Jane Eyre c'est parce-que pour mes dix ans on m'avait offert Le journal d'une princesse, qui est classifié comme un livre pour ado voir pré-ado.
Et c'est à partir de là que j'ai commencé à lire des livres dits "adultes".
Revenir en haut Aller en bas
MeoOw
Riche célibataire


Nombre de messages : 137
Age : 20
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 11 Déc 2010 - 15:43

J'ai lu Twilight à 13 ans, et j'ai bien aimé. Je pense que les catégories "ados" "enfants" "jeunes adultes" se font en fonction de la moyenne, mais on a tous des goûts différents. C'est sûrement pour donner une direction pour les gens, il y a largement moins d'adultes par exemple qui ont aimé twilight comparé aux adolescentes, mais cela n'empêche pas de lire cette série. Forcément il y a toujours des pubs comparant telle oeuvre à une autre, et là ils ont sauté sur l'occasion pour vendre plus les hauts de hurlevent et d'ailleurs j'avoue ça marche (a) en tout cas ça aide pour les ventes. Après peut être que l'on a l'impression que cela dénigre l'oeuvre, mais si plus de gens le lise plus de gens comprenne donc vraiment l'oeuvre. Après ceux qui n'ont pas aimé passe tout simplement leur chemin avec une petite déception.
& oui je pense aussi qu'il y a un age de lecture, dans la mesure qu'un livre qu'on a adoré au collège ne nous plaît plus autant que d'autres (je cite Eragon pour mon cas), ou alors quand on relit un livre qu'on trouvait merveilleux on le trouve bien mais pas comme avant (Harry Potter pour moi). Et c'est plus simple pour quelqu'un de 12-13 ans d'aimer les livres jeunesse car les héros ont généralement le même âge qu'eux, ça permet de s'identifier et de rêver un peu.
Revenir en haut Aller en bas
willow
Innamoramento


Nombre de messages : 2784
Age : 36
Localisation : entre deux rayons de livres dans une librairie...
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 11 Déc 2010 - 17:11

pour continuer sur les livres "jeunesse", j'ai lu le premier Harry Potter quand le premier film est sorti, j'avais 21 ans. Je me suis toujours dit que j'aurais adoré livre ce genre de livres quand j'étais ado, et je trouvais que j'étais née 10 ans trop tôt Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://remembermilena.over-blog.fr
Miss Maureen
Regency Gown in the Wind


Nombre de messages : 3522
Age : 25
Localisation : Belgique, au pays de Tintin
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Sam 18 Déc 2010 - 17:32

Whahi a écrit:
Honnêtement je dois avouer que j'ai un peu de mal à comprendre qu vendre un livre sous un bandeau soit jugé si choquant par certains.
Le plus important c'est que cela permette à des jeunes qui n'ont pas l'habitude de s'aventurer vers le rayon "classique" de changer un peu de lecture! Je suis pour la diversité, le mélange des genres.

Quand j'ai vu ce fameux bandeau, j'ai eu un peu mal au coeur pour je ne sais quelle raison... mais là, le miracle est arrivé... ma soeur qui était avec moi a acheté le livre! Elle qui n'a rien lu d'autre que Twilight et quelques romans pour l'école (son loisir c'est la télé) commence à lire un classique anglais... victoire cheers Mais cela fait 2 mois qu'elle possède le livre et a lu 5 pages (le vocabulaire lui pose un peu problème...) pale
Je garde espoir... les vacances de Noël arrivent et puis, si pas, elle aura quand même découvert un autre "domaine littéraire".
Donc Wahi, cela rejoint ce que tu as dit (écrit).
Revenir en haut Aller en bas
http://lheureanglobelge.canalblog.com/
pouchkinet
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 551
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Lun 27 Déc 2010 - 12:28

Généralement, on a tendance à classifier les livres grossièrement : le héros est un enfant, donc on classe dans la catégorie enfant. C'est un adulte? On classe chez les adultes. Comme si, enfants, nous ne lisions pas d'histoires mettant en scène des adultes (et Moby Dick? Et Voyage au Centre de la Terre?), comme si, adultes, nous nous interdisions Oliver Twist et Le livre de la Jungle.
Heureusement, la catégorie "cross-age" vient décomplexer les "grands" qui raffolent de la littérature "pour ados" (moi je m'en fiche, je m'achète même des album à colorier, c'est mon fric après tout. lol! ).
C'est une nouvelle tendance : sortir du cloisonnement par âge (certains livres qui sortent avec des couvertures différentes pour coller au mieux à la sensibilité esthétique supposée du lectorat concerné, mais avec le même texte) pour aller vers un classement par genre : SF, bit-litt, réalisme...
On observe par ailleurs une "invasion" au rayon Jeunesse d'auteurs jusque-là estampillés "auteurs de polars à succès pour adultes", c'est bien la preuve que les lignes bougent.

Personnellement, je fais partie de ceux qui ont eu mal en voyant le bandeau rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?   Aujourd'hui à 10:42

Revenir en haut Aller en bas
 
D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'un livre à l'autre, et l'âge dans tout ça ?
» La part de l'autre-Eric-Emmanuel Schmitt
» Localiser un livre chez son libraire de quartier
» Merveilleuses poupées asiatiques : les BJD (et ma collection en même temps ^^)
» 30/11/2012: Aimeriez-vous vivre à une autre époque ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Le plaisir de la lecture-
Sauter vers: