Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gabrielle Roy (1909-1983)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 21 Avr 2010 - 14:19

Je continue mon ménage de printemps du topic fourre-tout "littérature canadienne francophone" pour vous parler de Gabrielle Roy, assurément une de mes découvertes les plus marquantes de ces 5 dernières années, dont j'ai eu la chance de pouvoir parler avec certaines d'entre vous.

Commençons la présentation par son visage que je trouve fascinant (un physique d'actrice hollywoodienne) :

Gabrielle Roy à 36ans :



38 ans




Et à 70 ans



Voici tout d'abord nos échanges sur ce sentiment si particulier que nous inspire Gabrielle Roy I love you :

serendipity a écrit:
Je ne sais pas vous, mais j'ai très envie de lire de nouveau Gabrielle Roy, son écriture a quelque chose de rare pour moi, j'ai l'impression de retrouver une amie à chaque fois que je la lis Razz

lesezeichen a écrit:
Mais dis donc moi ça me fait exactement la même chose, faudra bien que je m'y remette

Anne Elliot a écrit:
Je re-plussoie pour le style de Gabrielle Roy, c'est vrai qu'il est vraiment unique et on a l'impression qu'elle se confie à nous comme à de vieux amis.

Anne Elliot a écrit:


Pour ma part, je dirais que c'est quelque chose de vraiment unique à Gabrielle Roy. (...)Gabrielle Roy, elle, écrit comme à un membre de sa famille (je parle de son style dans La Détresse et l'Enchantement ). Par exemple, elle ne dit jamais "Dédette était ma sœur ainée, elle était entrée au couvent à tel âge..." Elle parle d'elle, tout simplement, comme si tout ce qui a trait à elle allait de soi, comme si on le savais déjà. Mais puisqu'on ne le sais pas, elle nous le fait découvrir petit à petit, en donnant presque l'impression que c'est "par accident". Je ne sais si tu vois ce que je veux dire? En tout cas, je crois que c'est vraiment à cause de cela que j'ai adoré D&E I love you

Il faut dire aussi que La Détresse et l'Enchantement et Un Ange Cornu sont à peu près les seules autobiographique que j'aie lu, donc je n'ai pas beaucoup de points de référence. J'espère bien découvrir un jour un autre auteur qui me fera le même effet, mais pour l'instant je dois dire que Gabrielle Roy est la seule à le faire.

lesezeichen a écrit:
Tout à fait d'accord avec toi! En fait dans ma note de lecture à propos de D&E j'ai écrit en 2006:

L'auteur nous parle comme à des amis et elle réussit à nous faire sentir très proche d'elle. Même à travers le livre on peut ressentir le charme qu'elle doit avoir exercé sur les gens qui l'ont connue et dont elle s'étonne elle-même à plusieurs reprises.

Mais tout comme toi je n'ai pas lu des tonnes de biographies et encore moins d'autobiographies donc mon avis est à prendre avec un grain de sel.

Ceci dit, outre Michel Tremblay il y a un autre auteur québécois qui me fait un effet particulier qui va un peu dans la même direction. Il s'agit de Jacques Poulin. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais ses livres me procurent un intense bien-être physique et je me sens très "légère" en les lisant. Bon ce n'est pas exactement la même chose mais c'est quand même spécial. Il est donc peu surprénant que Poulin soit fan de Gabrielle Roy. Dans son Volkswagen Blues il écrit:

Il aurait aimé lui dire que le titre du livre de Gabrielle Roy prenait une signification spéciale quand on savait que cette femme était très belle et vulnérable et que ses yeux verts étaient brillants comme des lumières. Il aurait voulu lui dire aussi de ne pas lire trop vite, parce que l'écriture de Gabrielle Roy était très personnelle et que par exemple, il était toujours intéressant de regarder à quel endroit dans la phrase elle plaçait ses adverbes.

Mais Ms. Roy reste un cas à part, je suis bien d'accord cheers


Son roman le plus connu, "Bonheur d'Occasion", qui fait l'objet du post suivant ;-)


Dernière édition par serendipity le Mer 21 Avr 2010 - 14:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 21 Avr 2010 - 14:20

"Bonheur d'Occasion (1945) est le roman le plus connu, il a notamment obtenu le prix Fémina en France :

Anne Elliot a écrit:
Personnellement, je suis en ce moment en plein milieu de Bonheur d'occasion. Il est évident que Gabrielle Roy a un énorme talent pour l'écriture, mais je dois avouer que parfois certains petits trucs m'agacent profondément, surtout les changements subits d'un style à l'autre. Je trouve toujours cela un peu étrange de voir un "C'est-y swell, hein!" à côté d'une de ses fantastiques descriptions. Enfin, c'est juste mon avis personnel.

serendipity a écrit:
Ca y est, j'ai achevé la lecture de Bonheur d'Occasion Very Happy

J'ai beaucoup aimé ce roman aux personnages si bien incarnés. Assurément, ça me donne envie de lire d'autres oeuvres de Gabrielle Roy Very Happy

Savez-vous si les personnages de Bonheur d'Occasion apparaissent dans d'autres romans ? (la fin étant relativement ouverte, on peut imaginer un retour de certains personnages dans un autre roman ... même si une rapide recherche sur le net me laisse penser le contraire ...).

J'ai lu qu'il y avait eu une adaptation ciné, l'avez-vous vue ?

Edit : c'est curieux comme histoire, un studio américain avait acheté les droits de ce roman dès sa sortie en 1945 .. il faudra pourtant attendre 1983 pour que Bonheur d'Occasion soit adapté au cinéma ... par des Québécois !

(Sinon, Anne Elliott, tu en es où de ta lecture ?)

PS: j'ai trouvé un bel article sur Bonheur d'Occasion, voir ici http://www.collectionscanada.gc.ca/roy/h7-514-f.html

lesezeichen a écrit:
Contente que tu aies aimé Very Happy

Et puis non pour tout ce que je sais les pesonnages de BDO n'apparaissent nulle part ailleurs Sad Au fait, j'aimerais beaucoup, beaucoup regarder l'adaptation dont tu parles, mais si il y a un DVD, il sera probablement en région 1 Sad

serendipity a écrit:
Je n'ai plus qu'à imaginer le destin de Florentine et de ceux qui partent à la guerre (Eugène, Emmanuel, Azarius et autres) ...

Par curiosité, je suis allée voir le casting de ce film sur wikipédia et les photos des acteurs jouant les rôles principaux :

Voici Mireille Deyglun, qui jouait Florentine :



Pierre Chanon, qui jouait Jean Levesque


Et Martin Neufeld qui jouait Emmanuel
http://tbn0.google.com/images?q=tbn:LVkOIi-38Rv81M:http://www.alchymed.com/auteur/img/750.jpg

Bon, ils ont tous 25 ans de plus maintenant mais ça donne une petite idée...


Dernière édition par serendipity le Mer 21 Avr 2010 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 21 Avr 2010 - 14:42

Les "récits autobiographiques" :
- La Détresse et l'Enchantement (1984)
- Le Temps qui m'a manqué (1997)


lesezeichen a écrit:
La Détresse et l'Enchantement de Gabrielle Roy

Je suis en même temps enchantée d'avoir lu ce livre et pleine de détresse de l'avoir déjà fini (désolée mais c'était trop tentant ;-)

Dans cette première partie de son autobiographie Gabrielle Roy, la grande dame de la littérature francophone canadienne, nous raconte les premières 30 années de sa vie: son enfance difficile- étant et pauvre et francophone - dans le Manitoba, ses liens étroits mais compliqués avec sa mère et ses soeurs, ses années d'institutrice, et puis son départ - toute seule et très courageuse pour l'époque, pour Paris et Londres, où elle se rend compte peu à peu de sa vocation d'écrivaine. Malgré tous les obstacles qu'elle rencontre elle ne se laisse jamais abattre - sa joie de vivre, son optimisme et son humour finiront toujours par prendre le dessus.

C'est un livre que j'ai beaucoupe aimé, au moins autant que mon roman préferé d'elle, Bonheur d'Occasion. L'auteur nous parle comme à des amis et elle réussit à nous faire sentir très proche d'elle. Même à travers le livre on peut ressentir le charme qu'elle doit avoir exercé sur les gens qui l'ont connue et dont elle s'étonne elle-même à plusieurs reprises. En plus j'adore son style qui est si sobre et si poétique à la fois, ou pour citer Jacques Poulin et son Volkswagen Blues:

Il aurait aimé lui dire que le titre du livre de Gabrielle Roy prenait une signification spéciale quand on savait que cette femme était très belle et vulnérable et que ses yeux verts étaient brillants comme des lumières. Il aurait voulu lui dire aussi de ne pas lire trop vite, parce que l'écriture de Gabrielle Roy était très personnelle et que par exemple, il était toujours intéressant de regarder à quel endroit dans la phrase elle plaçait ses adverbes.

En fait un tout petit b-mol quand même qui n'a rien à voir avec le livre comme tel: j'aurais bien aimé qu'il y ait quelques photos et peut-être une carte du Manitoba pour arrondir le tout.




serendipity a écrit:

(soit dit en passant, j'ai feuilleté le livre de Gabrielle Roy dont tu nous as parlé plus haut lesezeichen -je crois que le titre est "La détresse et l'enchantement" mais j'ai un doute soudainement- et j'y ai retrouvé tout ce que j'ai aimé chez Gabrielle Roy : son style, bien sûr, mais aussi un je ne sais quoi de magique et de chaleureux qui me donne l'impression de retrouver une amie ... si ce n'était la taille -impressionnante- de ce livre, je l'aurais lu sur le champ.. Crying or Very sad

serendipity a écrit:
Les filles, je me suis acheté "La Detresse et l'Enchantement" à la librairie québécoise de Paris (une super petite boutique très conviviale, mais aussi un affreux lieu de toutes les tentations où l'on doit lutter contre des pulsions d'achat à tout moment ... jusqu'à ce qu'on ait passé la porte Laughing )

Bref, le livre a officiellement fait son entrée dans ma PAL Razz

serendipity a écrit:
Les filles, "La Détresse et l'Enchantement" a enfin quitté ma PAL et j'ai décidé d'en commencer la lecture dès aujourd'hui Razz

La démarche ne fut pas simple, je me suis rendu compte que je gardais ce livre précieusement, comme un trésor, une promesse de bonheur de lecture, mais j'ai réalisé, à la réflexion, que mon envie de le lire risquait de s'étioler à ce rythme-là

(cf. mon topic qui m'a servi de catharsis en la matière Wink http://the-inn-at-lambton.cultureforum.net/le-plaisir-de-la-lecture-f15/cela-vous-est-il-deja-arrive-histoire-de-pal-t1534.htm )

serendipity a écrit:
Anne Elliot a écrit:
Serendipity, j'attends avec impatience tes impressions! Smile

J'en suis à peu près à la moitié du livre, et bien sûr, j'aime beaucoup study , c'est beau et triste à la fois (comme Bonheur d'Occasion et très bien écrit.

Je ne résiste pas à vous donner une citation que j'ai beaucoup aimée et qui devrait parler à beaucoup de personnes sur ce forum

Citation :
"Je suis arrivée à ma jeunesse tard, comme on y arrivait en ce temps là. A 15 ans, j'étais une petite vieille toujours fourrée dans mes livres."

Je crois que je vais la poster dans le topic sur nos citations préférées scratch

serendipity a écrit:
Est-ce que quelqu'un a lu "Le Temps qui m'a manqué" de Gabrielle Roy ?

Il semblerait que ce livre soit en quelque sorte la suite de "La Détresse et l'Enchantement" (D&E ci-après). Il n'est pas impossible que j'enchaîne avec celui-là dès que j'aurais terminé D&E Wink

Anne Elliott, tu penses te lancer dans D&E cet été (outre ta charge de modératrice du cercle de lecture du forum ?)

[quote="lesezeichen"]
serendipity a écrit:
Est-ce que quelqu'un a lu "Le Temps qui m'a manqué" de Gabrielle Roy ?

Oui madame! Very Happy

Voici ce que j'en ai pensé:

Il s'agit de la suite - restée inachevée - des mémoires de Gabrielle Roy, dont la première partie La Détresse et l'Enchantement, m'avait tant plu l'année passée. C'est la mort de l'auteur qui l'a empêchée de mettre à terme son projet. Ce petit livre d'une centaine de pages raconte, entre autre, la mort de la mère de Gabrielle, survenue au moment où elle commence à cueillir les premiers fruits de son activité d'écrivaine.

On replonge tout de suite dans l'atmosphère tant aimée de la première partie, mais évidemment ces quelques pages sont trop fragmentaires pour en recréer toute la magie, et on ressort avec un petit sentiment de "could have been". Comme j'aurais voulu que elle ait eu le temps d'achever ce travail! Mais comme c'est beau et enchantant quand même!


Contente que D&E te plaise Very Happy


serendipity a écrit:
Contente de te revoir parmi nous lesezeichen, tu me manquais Very Happy

Hum scratch vais-je craquer et enchaîner les deux ouvrages autobio ou bien me garder le second pour plus tard scratch je sens que je vais me tater un petit moment (j'ai encore une marge de réflexion dans la mesure où je n'en suis qu'à la moitié de D&E, je prends le temps de savourer Wink )



serendipity a écrit:
Anne, Lesezeichen Very Happy : je voulais vous faire part de mon petit bonheur d'hier soir quand je suis allée m'installer confortablement dans mon lit avec mon Gabrielle Roy, j'avais l'impression de me préparer à un RDV avec une amie !

Ce livre est un bonheur ! J'en suis à la période 1938/1939, quand elle vit à Londres. Les descriptions de la capitale britannique sont savoureuses. Elle y relate aussi sa première passion amoureuse, avec le mystérieux Stephen.

Ce soir, je passe à son installation à Epping, dans la forêt Razz (et il est possible que ce WE je succombe et j'aille acheter "Le Temps qui m'a Manqué")

serendipity a écrit:
Ca y est, j'ai terminé "La Détresse et l'Enchantement" Very Happy

J'ai bien aimé ce livre Very Happy

Le seul bémol, c'est que ma curiosité n'a pas été entièrement satisfaite. J'aurais aimé en savoir plus sur ce que deviennent certaines personnes (comme Stephen, le premier amour de Gabrielle Roy). J'aurais aimé savoir dans quelles circonstances elle rencontre son mari, les circonstances du décès de sa mère etc ....

Mais il est clair, dès le début, que ce projet d'autobiographie était un projet de longue haleine et que l'auteur a manqué de temps. Elle y fait constamment référence, se comparant à un derviche tourneur dans l'urgence de se raconter.

Anne : je ne sais pas s'il faut commencer à lire Gabrielle Roy par D&E, ou s'il ne vaut mieux pas avoir déjà lu un roman pour ensuite se tourner vers l'oeuvre plus personnelle de l'auteur cheers

En tout cas, cela m'a donné envie de lire "Le Temps qui m'a Manqué" et de parcourir une biographie de l'auteur pour combler les trous Wink


Anne Elliot a écrit:
serendipity a écrit:
Anne : je ne sais pas s'il faut commencer à lire Gabrielle Roy par D&E, ou s'il ne vaut mieux pas avoir déjà lu un roman pour ensuite se tourner vers l'oeuvre plus personnelle de l'auteur cheers

J'ai déjà lu Bonheur d'occasion Wink Je crois que tu voulais plutôt t'adresser à Lesezeichen.

Alors, je crois bien que je vais attaquer D&E dès cet été. cheers
Même si ce n'est pas tout à fait complet, je pourrai toujours en savoir d'avantage en lisant une autre biographie écrite par quelqu'un d'autre. Mais j'aimerais vraiment beaucoup lire sa vie racontée dans ses propres mots, quitte à n'en avoir qu'une partie.

serendipity a écrit:
Je suis en train de lire "le Temps qui m'a Manqué", c'est très émouvant Sad
(ce matin, j'avais les larmes aux yeux dans le métro)

Anne Elliot a écrit:
De mon côté j'ai enfin commencé La Détresse et l'Enchantement et pour l'instant j'aime énormément. C'est un récit plutôt doux-amer, mais pour une raison inexplicable, ça me rend vraiment heureuse de lire cette autobiographie. C'est d'autant plus intéressant que je remarque beaucoup de points communs entre l'univers de Bonheur D'occasion et la vraie vie de Gabrielle Roy.

Merci beaucoup Lesezeichen et Serendipity de m'avoir donné envie de lire ce livre

lesezeichen a écrit:
Sinon, bonne lecture pour La Détresse et l'Enchantement. cheers

J'espère, non je suis sûre, que tu aimeras. Et je suis d'accord avec toi: sa vie n'est pas toujours facile, mais grâce à son énorme courage (partir toute seule en Europe à cette époque là, c'est pas rien) et son amour de la vie presque invincible ce livre dégage un grand optimisme et moi aussi, ça ma rendue "vraiment heureuse". Wink

serendipity a écrit:
De mon côté, D et E m'a donné envie de lire une biographie de Gabrielle Roy (j'aimerais en savoir plus sur sa relation avec son mari). J'ai vu, à la librairie québécoise de Paris, qu'il en existait une qui fait référence ...
Mais ce n'est pas pour tout de suite ....

Anne Elliot a écrit:

Sinon, pour ma lecture j'aime toujours autant et, à ma grande surprise, j'avance très vite même si le livre est volumineux. En fait, le seul défaut que je lui trouve pour l'instant c'est d'être un peu lourd à trimbaler dans mon sac à main lol!

@ Serendipity: Dans le futur, je serais bien tentée d'en lire plus sur la vie de G.Roy moi aussi. De quelle biographie s'agit-il?

Anne Elliot a écrit:
Si, c'est bien l'édition poche de Boréal que j'ai, mais c'est quand même légèrement lourd. D'accord, c'est peut-être juste moi qui chiale pour rien parce que j'ai peur de briser une autre sacoche à force de mettre trop de trucs dedans. Rolling Eyes Laughing

En passant, j'avais aussi vu dans une bibliothèque la correspondance de G.Roy et son mari. Je ne sais pas si ce livre est disponible en France, mais si tu peux le trouver ça m'a l'air très intéressant.

Anne Elliot a écrit:
Je viens de finir La Détresse et l'enchantement, et je peux dire que j'ai adoré chaque phrase. Je suis tombée en amour avec Gabrielle Roy, et j'ai maintenant la ferme intention de lire non seulement Le Temps qui m'a manqué (que j'ai déjà commencé) mais aussi ses autres romans. Sa correspondance avec son mari a aussi l'air très intéressante. (Disponible aux éditions Boréal sous le titre Mon Cher Grand Fou : Lettres à Marcel Carbotte Arrow)

Dans mon accès d'enthousiasme, j'ai aussi trouvé un site internet très intéressant avec divers documents audio et vidéo de Gabrielle Roy. (par ici Arrow) Il s'agit d'un dossier qui lui est consacrée dans les archives de Radio-Canada. Je vous conseille vivement d'y jeter un coup d'oeil, on peut entre autres trouver des entrevues de Gabrielle et son discours lors de sa présentation à la Société Royale du Canada.

lesezeichen a écrit:
Contente que tu aies aimé, et à tel point Laughing

Je pense que j'ai un peu ressenti la même chose après ma lecture: on se sent proche d'elle, on croirait un peu être son "amie".

Et merci pour le lien: ce site a l'air tout à fait fascinant cheers

Anne Elliot a écrit:
J'ai fini Le Temps qui m'a manqué aussi il y a quelques temps. Bon, il n'y a pas grand-chose à rajouter à ce que vous avez déjà dit, c'est aussi bon et aussi émouvant que D&E mais c'est vrai que c'est trop court. No Ceci dit, je suis quand même contente de l'avoir lu, ne serait-ce que pour en savoir un peu plus sur la rédaction de Bonheur d'Occasion.


Dernière édition par serendipity le Mer 21 Avr 2010 - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 21 Avr 2010 - 14:46

Autres romans .... où nous parlons pêle-mêle de :

- La Petite Poule d'Eau (1950) ;
- Ces enfants de ma vie (1977) ;
- La Montagne secrète (1961) ;
- De Quoi t'ennuies-tu, Eveline? (1982)




lesezeichen a écrit:
Sinon pour les romans il y a La Petite Poule d'Eau ou encore la collection de nouvelles Ces enfants de la vie, dans lesquels elle nous raconte ses expériences en tant qu'institutrice. Perso je trouve que ces deux livres là ont un petit côté daté, mais il y a plein de gens qui les adorent exactement pour cette raison là...


J'ai bien aimé aussi La Montagne secrète, voici ma critique:

Ce beau livre peu spectaculaire retrace la vie du peintre Pierre qui passe une bonne partie de sa vie comme pêcheur, trappeur et chasseur dans le Grand Nord canadien, trouvant une riche inspiration pour son art dans la nature grandiose qui l'entoure. Un jour son talent est découvert par un missionaire, et avec le soutient de celui-ci, il s'embarque pour Paris un beau jour...

J'ai surtout aimé les premiers 2/3 du livre, ceux qui se déroulent au Canada. Dans cette partie du livre, les vraies vedettes sont la nature et les saisons, magistralement mises en scène par l'auteur. Et comme à chaque fois, j'aime beaucoup le style sobre et poétique à la fois de cette "grande dame" da la littérature francophone canadienne. Et si son chef d'oeuvre reste "Bonheur d'Occasion" on passe quand même un bon moment avec ce livre-ci.

Anne Elliot a écrit:
Petit remontage de ce topic un peu oublié à l'occasion du 100e anniversaire de naissance de Gabrielle Roy. (1909-2009)

En passant par la bibliothèque l'autre jour j'ai vu qu'ils avaient mis en étalage une collection de livres par et sur Gabrielle Roy pour l'occasion, et c'est comme ça que je me suis décidée à commencer De Quoi t'ennuies-tu, Eveline? C'est un court récit qui raconte le voyage d'une très vieille dame pour aller retrouver son frère en Californie.

Est-ce que quelqu'un l'a lu? Moi pour l'instant j'en suis à peu près à la moitié, et honnêtement, je trouve ça assez ennuyeux et répétitif (je n'aurais jamais pensé un jour dire ça d'un livre de Gabrielle Roy Embarassed )

serendipity a écrit:
Merci Anne de nous rappeler le centenaire de cette grande dame trop méconnue en France (en dépit de notre lobbying acharné) Wink
(et merci pour le remontage de topic)

Je n'ai pas lu ce livre (le titre ne m'accroche pas). Et je suis aussi surprise de lire ton commentaire sur Gabrielle Roy (mais tous les grands écrivains ont produit des oeuvres inégales).

Ou peut-être ce récit parlera-t-il plus aux plus âgées d'entre nous ?

Anne Elliot a écrit:
Juste une petite mise à jour... j'ai finalement abandonné "De quoi t'ennuies-tu, Éveline?" No

Par contre, j'ai bien l'intention de renouer avec Gabrielle Roy en lisant un autre de ses romans. cheers Est-ce que par hasard une de vous a lu ses autres œuvres (mis à part Bonheur d'Occasion et La Détresse et l'enchantement)? Parce que je me demande par quoi contuiner... En ce moment il y a La Petite Poule d'Eau et aussi La Montagne Secrète qui me tentent mais je ne sais pas lequel des deux en vaut le plus la peine.


lesezeichen a écrit:
Coucou Anne, ça m'étonne pas que tu aies abandonné ton livre, avec un tel titre No

Sinon j'ai bien lu les deux autres livres dont tu parles et je les ai bien aimés tous les deux, pas au même point que BDO our LDEE mais ce sont quand même de très belles livres.

Pour La Petite Poule d'Eau ça fait longtemps j'ai le souvenir d'un livre d'un grand charme, simple, épisodique peut-être un peu lent. Tu trouveras quelques jolies critiques ici.

Et pour La Montagne secrète voici ma note de lecture sur librarything.

Tiens, tu me donnes envie de les relire cheers

Anne Elliot a écrit:
Merci beaucoup Lesezeichen pour les liens et pour ton avis Les deux me semblent tout aussi bons, mais je crois quand même que je vais commencer par La Petite Poule d'eau. Very Happy

Rosalinde a écrit:

De Gabrielle Roy je n'ai lu que la petite poule d'eau, dont je ne puis que te recommander la lecture. J'ai beaucoup aimé ce récit tout simple de la vie d'une famille très unie. La mère est une femme de caractère, qui a décidé de donner de l'instruction à ses cinq enfants. Mais comment faire quand on vit à l'écart de tout ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 21 Avr 2010 - 14:48

Les recueils d'articles

serendipity a écrit:

En me baladant en librairie, j'ai vu qu'un nouveau livre de Gabrielle Roy était sorti en France courant janvier. Il s'agit d'un recueil de textes publiés pendant la Seconde Guerre Mondiale http://www.editionsboreal.qc.ca/fr-result_isbn.php?id=1536... que je pense lire bientôt en 2008 Wink

lesezeichen a écrit:
serendipity a écrit:
En me baladant en librairie, j'ai vu qu'un nouveau livre de Gabrielle Roy était sorti en France courant janvier. Il s'agit d'un recueil de textes publiés pendant la Seconde Guerre Mondiale http://www.editionsboreal.qc.ca/fr-result_isbn.php?id=1536... que je pense lire bientôt en 2008 Wink

Hiiiiiiiiiiiiiiii, quelle bonne nouvelle, ça a l'air bien, merci! cheers

Je ne savais pas que ce livre existait, par contre je pense me souvenir avoir entendu parler des ces articles-là (dans ses mémoires je suppose)...

serendipity a écrit:
Oui, ça a l'air très bien.

J'ai bien failli le prendre ... mais j'ai résisté à la tentation en pensant à la taille de ma PAL Embarassed mais j'ai bien l'intention de me faire ce plaisir avant cet été Wink

serendipity a écrit:
Hier, de passage en librairie, j'ai craqué et acheté "Heureux les nomades et autres reportages" de Gabrielle Roy.



Ce livre me faisait de l'oeil depuis des mois, mais je me réfrénais de l'acheter, sachant pertinemment que je n'aurais pas le temps de le lire avant longtemps. Ce qui est certain, mais il vient de rejoindre ma PAL.

Je ne sais pas vous, mais j'ai très envie de lire de nouveau Gabrielle Roy, son écriture a quelque chose de rare pour moi, j'ai l'impression de retrouver une amie à chaque fois que je la lis Razz

Revenir en haut Aller en bas
lesezeichen
Riche célibataire


Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 21 Avr 2010 - 17:34

Merci serendipity d'avoir ouvert un topic dédié à notre amie Gaby, elle l'a bien mérité cheers

Ma foi, comme elle était belle Shocked
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 21 Avr 2010 - 17:44

Belle et talentueuse Razz

Franchement si je n'étais pas une admiratrice de ses livres, je la détesterais presque Laughing

As-tu prévu de lire du Gabrielle Roy cette année ?

(sinon, j'ai aussi ouvert un topic dédié à notre copain Mimi (Tremblay) Wink )
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 21 Avr 2010 - 18:54

Merci pour ce topic, Serendipity. cheers Quel travail pour rassembler tous ces posts. affraid Mais maintenant qu'on a une récapitulation claire, j'espère que cela incitera de nombreux lambtoniens à découvrir cet auteur (j'ai remarqué que c'était Gabrielle mais je suis incapable d'écrire auteure, désolée Embarassed ).

Comment l'avais-tu découverte? Parce que tu t'intéressais particulièrement à la littérature canadienne? Désolée si tu l'as déjà dit, je n'ai pas pris le temps de tout relire en détail. Embarassed

C'est vrai qu'elle a un beau visage. Cool

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Jeu 22 Avr 2010 - 12:56

cat47 a écrit:
Comment l'avais-tu découverte? Parce que tu t'intéressais particulièrement à la littérature canadienne? Désolée si tu l'as déjà dit, je n'ai pas pris le temps de tout relire en détail. Embarassed

Je n'en ai jamais parlé, car je ne pensais pas que cela pouvait intéresser quelqu'un. J'étais au musée des civilisations d'Ottawa il y a de cela quelques années et une salle est dédiée aux grands hommes et aux grandes femmes qui ont construit le Canada.

Un panneau était consacré à Gabrielle Roy et j'ai été attirée de très loin par la force de son regard. Le titre du roman "Bonheur d'Occasion" m'a également attirée et la lecture de la quatrième de couverture a fini de me ferrer, j'ai donc acheté ce roman au cours de mon voyage et je l'ai lu à mon retour en France Razz

Voici la trame du roman :

Citation :
Florentine Lacasse, une jeune femme de 19 ans qui aide ses parents à subsister en travaillant comme serveuse au restaurant le Quinze Cents et qui rêve d'une vie meilleure, tombe amoureuse de Jean Lévesque.
Spoiler:
 
Or, l'attirance de Florentine envers Jean aura d'importantes conséquences sur sa vie. Parallèlement, l'histoire présente Rose-Anna et Azarius, les parents de Florentine, et leur vie de famille difficile en raison de leur pauvreté.


Le reste de mes découvertes, je les dois aux conversations sur ce forum avec Lesezeichen et Anne Elliott Razz
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Jeu 22 Avr 2010 - 13:15

Merci! sunny C'est clair que ça m'intéresse, et plutôt deux fois qu'une. Very Happy En encore plus quand je vois que cette découverte s'est faite dans un cadre aussi "exotique". cheers J'avoue m'intéresser ou m'attacher aux auteurs dans certains cas pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la littérature (cf mon histoire avec Pierre Loti). Ce qui fait que j'aime bien connaître la genèse de vos coups de coeur. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Jeu 22 Avr 2010 - 20:17

Merci pour ce topic, Serendipity, je ne connais pas du tout Gabrielle Roy mais ça fait un petit moment que j'ai envie de découvrir son oeuvre, en particulier Bonheur d'occasion. Smile Et c'est vrai qu'elle était superbe ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Ven 23 Avr 2010 - 10:16

Esperluette, comment as-tu entendu parler de ce roman ?
(je suis comme Cat, j'aime bien savoir par quels chemins nous arrivons aux livres Wink )
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Ven 23 Avr 2010 - 10:28

Complètement par hasard ! Laughing Il y a deux ou trois blogs de lectrices que je suis assez régulièrement, et j'ai lu sur l'un d'entre eux un avis sur Bonheur d'occasion qui m'a donné très envie de découvrir ce livre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Mer 23 Mar 2011 - 13:30

Pour celles et ceux qui s'intéressent à Gabrielle Roy (ou qui s'y intéresseront, car j'ai décidé de rester optimiste), mes recherches sur le net m'ont amenée à découvrir un mémoire fort intéressant Le dernier souffle autobiographique : J.-J. Rousseau et Gabrielle Roy
Par Amélie Desruisseaux-Talbot


Cette lecture m'a appris pas mal de choses autour de l'oeuvre de GR, et notamment autour de "La Détresse et l'Enchantement", oeuvre que GR rédigea également pour rectifier l'image piteuse que véhiculait sa soeur ainée à travers ses écrits.




Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Sam 3 Mar 2012 - 12:37

Je fais remonter ce topic pour vous parler de "Ces Enfants de ma Vie". Une lecture que j'avais programmée avec un objectif clairement "doudou"... et bien pour le moment, mes attentes ne sont pas vraiment satisfaites Sad

Lesezeichen est la seule membre du forum qui en ait déjà parlé, alors je la cite :

lesezeichen a écrit:

Sinon pour les romans il y a La Petite Poule d'Eau ou encore la collection de nouvelles Ces enfants de la vie, dans lesquels elle nous raconte ses expériences en tant qu'institutrice. Perso je trouve que ces deux livres là ont un petit côté daté, mais il y a plein de gens qui les adorent exactement pour cette raison là...

De mon côté, je ne sais pas si c'est ce côté daté qui fait que le charme opère moins, il doit y avoir de cela. Les enfants des nouvelles sont à des années lumières de ce que les enseignantes actuelles doivent rencontrer aujourd'hui. Gabrielle Roy enseigne dans une école modeste, les enfants sont souvent des enfants pauvres ou de familles migrantes (italiens, ukrainiens). Ces récits ont un côté intéressant pour le lecteur français du XXIè siècle qui ne connait pas les conditions de vi des migrants installés au Canada dans l'entre deux guerres. L'écriture est comme toujours très belle. Mais j'ai un peu de mal avec ces enfants modèles, toujours très appliqués et qui manquent un peu de vie (on est loin du Petit Nicolas lol! ).

Je suis loin d'avoir lu tous les récits de ce court ouvrage, mais ma lecture risque de s'étaler sur plusieurs mois, je pense la poursuivre entre deux romans...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabrielle Roy (1909-1983)   Aujourd'hui à 1:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabrielle Roy (1909-1983)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gabrielle Roy (1909-1983)
» Passengers de Gabrielle Muccino
» Nos Loisirs n° 37, 39 et 40 de 1909
» 1983 camaro imsa (course)fini
» Delly : Gabrielle et son mystère ; Les demoiselles Ortolan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: