Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Michel Tremblay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Michel Tremblay   Mar 13 Avr 2010 - 17:33

Pourquoi donc ouvrir un topic consacré à Michel Tremblay ?



1) Parce qu'il est assurément une de mes plus belles découvertes réalisée grâce à ce forum (en l'occurrence Miss Anne Elliott) Razz
2) Parce qu'il est grand temps que je mette un peu d'ordre dans le bazar sans nom qu'est devenu le topic fourre-tout consacré à la littérature canadienne francophone Embarassed

Bref, je ne vais pas m'étendre outre mesure, je précise juste que :
- Michel Tremblay est un auteur né en 1942,
- qu'il est canadien francophone,
- que son oeuvre est multiple (romans, pièces de théâtre, chansons, récits).

J'ai collecté ci-après tous les posts que nous avons échangé à ce jour dans le topic fourre-tout Wink en espérant que ce topic permettra au plus grand nombre de découvrir cet auteur qui ne cesse d'alimenter ma PAL Razz


Dernière édition par serendipity le Mar 13 Avr 2010 - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mar 13 Avr 2010 - 17:35

Pour commencer, quelques propos disparates sur "Un Ange Cornu" et d'autres oeuvres de Michel Tremblay ...

Anne Elliot a écrit:
J'ai lu l'année passée Un Ange cornu avec des ailes de tôle, roman autobiographique de Michel Tremblay, et j'ai bien aimé. En gros, c'est son enfance racontée à travers les livres qu'il a lu, notamment
-L'auberge de l'Ange-gardien par La Comptesse de Ségur
-Tintin au Congo par Hergé
-Les Enfants du Capitaine Grant par Jules Verne
-Bonheur d'occasion par Gabrielle Roy
-Vol de Nuit par Antoine de Saint-Exupéry

Est-ce que quelqu'un a lu / entendu parler?

lesezeichen a écrit:
Non je ne l'ai pas lu mais ce que tu en dis me donne envie de m'y mettre, moi aussi Laughing

Sinon, de Michel Tremblay j'aime bien Les Chroniques du Plateau Mont Royal, dont j'ai lu les deux premières parties, La grosse femme d'à côté est enceinte et Thérèse et Pierrette à l'école des Saints-Anges.

Mais attention, ce ne sont pas des livres qui vous tiennent exactement en haleine, ce qui fait leur charme, c'est l'atmosphère de quartier, le regard tendre que l'auteur porte sur ses personnages, les dialogues vivaces et le "joual" québécois...

serendipity a écrit:
Ce WE, une petite virée en librairie pour jeter un oeil aux livres de Michel Tremblay.

J'en suis ressortie avec "Un Ange cornu avec des ailes de tôle" que j'ai quasiment commencé illico, mettant de côté le polar que j'avais entamé la veille Sad

Donc un grand merci à Anne Eliott parce que :
1) je me régale à la lecture de ce livre Razz (magie de l'enfance, émotion et humour, un très beau mélange)
2) jamais je n'aurais lu ce livre sans ton conseil car le titre et la couverture ne m'auraient pas attirée Crying or Very sad

Sinon, j'ai vu en rayon la série des Cahiers (noir, rouge, bleu) et je pense qu'ils sont en piste pour figurer dans ma "liste de livres à lire un jour" Wink

Anne Elliot a écrit:
Contentes que tu aimes "Un Ange Cornu..." Jane. Smile N'oublie pas de nous faire part de tes impressions quand tu auras fini.

serendipity a écrit:
Pas de souci, je pense que j'aurai tellement envie d'en parler que je ne risque pas d'oublier de revenir poster ici Very Happy

Ce livre est tellement agréable que j'ai comme une envie de me refréner afin de ne pas le terminer trop vite scratch

Euh sinon, j'avais oublié de citer "Le Coeur Découvert" de Michel Tremblay qui figure aussi dans ma "liste de livres à lire un jour" !

serendipity a écrit:
Bon et bien voilà, j'approche de la fin d'un Ange Cornu Sad

(comme j'ai envie de faire durer le plaisir, je me suis gardé le dernier chapitre pour plus tard).

Ce livre est assurément un des livres que j'aurai préférés en 2007 cheers

Et pour ne pas me sevrer trop vite de la famille Tremblay, dont j'avais parfois l'impression de faire partie en tant que spectateur (dans le chapitre consacré à "Bonheur d'Occasion" de Gabrielle Roy, on a l'impression d'être avec eux, dans la voiture, en route pour la Gaspésie), je me suis procuré "Bonbons Assortis", un recueil de récits consacré à l'enfance de Michel Tremblay Razz

Quelqu'un l'a lu ?


Dernière édition par serendipity le Mer 29 Déc 2010 - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mar 13 Avr 2010 - 17:36

Sur "Bonbons Assortis" :


serendipity a écrit:
Premières impressions sur "Bonbons assortis" de Michel Tremblay alors que j'en suis à la moitié : c'est moins bien qu'un Ange Cornu Sad

Les récits sont inégaux Sad

Mais hier, je suis tombée sur une courte histoire qui m'a vraiment enchantée ("La preuve irréfutable de l'existence du père Noël").

Je pense que lire ce livre en prolongement de l'Ange Cornu est un erreur. inconsciemment, on en attend trop de choses (en gros qu'il soit un prolongement de l'Ange) alors que l'objet est légèrement différent.

De retour dans quelques jours quand je l'aurai terminé Very Happy

serendipity a écrit:
Obligée de faire un doublon pour revenir sur Bonbons Assortis de Michel Tremblay, maintenant que je l'ai terminé.

Dans l'ensemble, je confirme ce que j'ai écrit il y a quelques jours. J'ai trouvé les récits inégaux. Et dans l'ensemble, si j'ai été déçue par les récits qui ouvrent le livre, j'ai plutôt aimé les suivants (à partir de La Preuve irréfutable de l'Existence du Père Noël).

Anne : qu'est ce que ça veut dire précisément les bebelles ? ce sont des cadeaux ?

Anne Elliot a écrit:
Peut-être que Bonbons Assortis t'as seulement déçue car tu t'attendais à plus après Un Ange Cornu. Peut-être devrais tu aussi essayer des pièces de théatre de Michel Tremblay. Un professeur de français pour qui j'ai beaucoup d'estime les qualifiait de "version québécoise des films d'Almodovar." Je n'en ai pas encore lu personnellement, mails généralement elles sont très appréciées.

A propos des "bebelles", j'avoue que tu me poses une colle. Je sais bien ce que ça veut dire, c'est très utilisé, mais pour faire une définition, c'est un peu compliqué, mais je vais faire de mon mieux. C'est juste de petits objets inutiles, du genre "Made in China". Cela pourrait être n'importe quoi, généralement quelque chose avec quoi un enfant s'amuse.

serendipity a écrit:
Merci pour la définition des bebelles, je comprends mieux ce que cela veut dire cheers

Un autre mot qui m'avait intriguée chez Tremblay c'est "catin". Ici cela désigne une prostituée, mais j'ai cru comprendre que cela signifiait poupée au Québec scratch

Merci du conseil pour les pièces. Pour le moment, je ne suis plus du tout dans un trip théâtre (mais je note pour plus tard Wink ). Je pense que le prochain Tremblay sera "Le Coeur Découvert" ou alors "La Grosse Femme d'à côté est enceinte" ...


Dernière édition par serendipity le Mer 29 Déc 2010 - 12:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mar 13 Avr 2010 - 17:37

Sur "Les Vues Animées" et 2 ou 3 autres choses :

serendipity a écrit:
Je lis "Les Vues Animées" de Michel Tremblay, en alternance avec 2 ou 3 autres trucs (c'est tellement bien que j'ai envie de le laisser durer ce petit livre).

C'est un peu le pendant ciné d'"Un Ange Cornu ...", et c'est tout aussi savoureux. Il y a notamment un récit consacré à un film avec Laurel et Hardy dans lequel Tremblay raconte comment il a pris conscience -à la sortie de l'enfance- qu'il était homosexuel ... et la solitude qu'il en a ressenti. C'est de toute beauté et extrêmement émouvant ...

serendipity a écrit:
Coucou les filles Very Happy

Je suis tombée, presque par hasard, sur un documentaire diffusé sur TV5 monde intitulé "Entre les mains de Michel Tremblay". Si vous avez la possibilité de le voir sur vos TV5 respectifs (les programmes sont sensiblement différents entre les zones géographiques), je vous le recommande Razz

Malheureusement pour moi, j'ai pris ce docu en cours de route et je n'en ai vu que la moitié. A priori, il n'est pas rediffusé en France Sad

Anne Elliot a écrit:
Le documentaire sur Michel Tremblay a l'air vraiment intéressant, mais il semblerait que TV5 Canada ne le diffuse pas. Ce n'est pas sur leur grille horaire en ligne en tous cas... No

cecilou41 a écrit:


Je suis de retour de mon week-end Montréalais et j'ai ramené Contes pour buveurs attardés de Muichel Tremblay :-) Je finis Atonement, je me lance et je vous tiens au courant !

Rebecca a écrit:

J'ai lu ce livre il y a des années, j'étais adolescente! Il faudrait que je le relise, je ne me souviens pas de grand chose...


Dernière édition par serendipity le Mer 29 Déc 2010 - 12:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mar 13 Avr 2010 - 17:38

Sur "Un Ange Cornu avec des Ailes de Tôle" :

Miss Halcombe a écrit:
J'ai achevé hier soir la lecture d' " Un Ange Cornu avec des Ailes de Tôle " ( je sais maintenant d'où vient ce drôle de titre ! ) de Michel Tremblay, et je l'ai littéralement dévoré. J'ai beaucoup aimé cette histoire de la relation de l'auteur (et des autres membres de sa famille ) avec les livres et la lecture - depuis sa toute petite enfance jusqu'à ses débuts dans l'écriture -. Quelle saveur, en particulier , dans les échanges " littéraires "avec sa mère , ses relations avec les bibliothécaires !Je m'y suis souvent reconnue dans ses réflexions ou interrogations d'enfant sur ses lectures , dans beaucoup de livres évoqués dans chaque chapitre ( l'Auberge d e l'Ange Gardien, Tintin, Les Enfants du Capitaine Grant , Grimm ,
le premier contact avec les livres des éditions Rencontre ...).
Un vrai coup de coeur !
Puis-je me permettre de demander aux " spécialistes " l'explication de quelques mots que je n'ai pas bien compris ?

- émites : y'a toujours ben des émites !
- boutes : t'es niaiseux par boutes
- frette : l'eau frette
- balloney : j'adorais les tranches de balloney

serendipity a écrit:
Miss Halcombe, je suis heureuse que tu aies apprécié de concentré de petits bonheurs (je ne relis jamais les livres mais, celui-là, je le garde précieusement pour une relecture en cas de période de blues I love you ).

Ce qui en fait un livre attachant I love you , c'est qu'à mon avis, il est transgénérationnel. Je pense que Michel Tremblay rappelle à tous ses lecteurs, quel que soit leur âge, le jeune lecteur qu'ils ont été.

En ce qui concerne l'eau frette, j'avais compris que cela voulait dire eau froide scratch mais peut-être me suis-je trompée ...

Je laisse les spécialistes te répondre Wink

Miss Halcombe a écrit:
Ah, oui, je n'y avait pas pensé : eau frette = eau froide Surprised

Je suis de ton avis pour le côté transgénérationnel . Tout lecteur passionné peut se retrouver dans les anecdotes de Michel Tremblay.

MissAcacia a écrit:
Tiens, je viens de démarrer la lecture de ce livre (M. Tremblay, je précise), sur vos conseils, et pour le moment je suis assez emballée. Je reviendrai donc... Wink Ton avis m'incite à hâter le pas Miss Halcombe.

En attendant la réponse d'une spécialiste, voici un lien qui peut être utile pour certains mots ou expressions...Arrow

Anne Elliot a écrit:
cheers Je suis vraiment contente de voir que de nombreux membres ont apprécié leurs lectures québécoises. En plus ça m'amuse toujours autant de découvrir que certains mots que je n'aurais pas soupçonné d'être des québécismes le sont en réalité, et vice versa Very Happy

Miss Halcombe a écrit:

Puis-je me permettre de demander aux " spécialistes " l'explication de quelques mots que je n'ai pas bien compris ?

- émites : y'a toujours ben des émites !
- boutes : t'es niaiseux par boutes
- frette : l'eau frette
- balloney : j'adorais les tranches de balloney

- émites : scratch ??? Là je ne sais vraiment pas. Peut-être une contraction de limites?
- boutes : l'expression par boutes veut dire parfois ou par moments. On utilise aussi des fois, je ne sais pas si ça se dit en France. Ex : "T'es niaiseux des fois!"
- frette : Je confirme ce que Serendipity a dit, c'est simplement un synonyme de froid.
- balloney : Saucisses de Bologne. Le mot vient du terme populaire anglais.

Si quelqu'un d'autre a besoin d'aide pour comprendre toutes les nuances de la langue québécoise, n'hésitez pas.

MissAcacia a écrit:
Bon, juste pour dire que j'ai beaucoup aimé "un ange cornu avec des ailes de tôle" de Michel Tremblay. Je pense que beaucoup de grands lecteurs s'y retrouvent. L'ambiance est très savoureuse et le personnage de la mère particulièrement attachant et intéressant. J'ai eu envie de lire tous les romans qui marquent ses chapitres et de relire ceux que j'avais déjà lus en me disant, y avais-je vu ce qu'il décrit ? Et je me surprend à employer certaines expressions bien senties (j'aime beaucoup le mot "niaiseux").
Dès que mon compte en banque aura dépassé le point d'inflexion de ma pile de livre en souffrance, j'irai visiter le "petit" rayon de littérature québécoise de ma librairie favorite. Dès que... [soupir]

Merci pour ce conseil de lecture, je note les autres... enfin certains parce que la matière est beaucoup trop abondante pour mon faible temps disponible.


Dernière édition par serendipity le Mer 29 Déc 2010 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mar 13 Avr 2010 - 17:38

Sur les Chroniques du Plateau Mont-Royal :


serendipity a écrit:
J'ai commencé "La Grosse Femme d'à côté est enceinte" de Michel Tremblay.

Pour le moment (j'ai lu moins de 50 pages), je suis un peu déçue. Je crois qu'avec "Un Ange Cornu" et "Les Vues animées", j'ai commencé par le meilleur de Tremblay et que je le recherche dans ma lecture actuelle. J'essaie de changer de point de vue et de faire abstraction de mes lectures précédentes, mais ce n'est pas facile.

Je crois me souvenir que seule lesezeichen avait lu "La Grosse Femme ...", peux-tu me dire ce que tu avais pensé de ce livre, miss ?

lesezeichen a écrit:
A votre ordre, miss Very Happy

Bon il faut dire que, en ce qui concerne Michel Tremblay, je n'ai lu que les deux premiers tomes des Chroniques du Plateau Royal dont La grosse femme est le premier, donc je ne peux pas comparer avec ses autres romans, ni en genre ni en qualité. Mais tu me donnes certainement envie d'essayer les deux dont tu parles! cheers

Voici ce que j'ai pensé de la lecture de La grosse Femme:

C'est un livre que j'ai beaucoup aimé. Ceci dit il ne s'y passe pas grand chose et ce n'est pas un roman qui vous tient en haleine. Ce qui fait le charme de ce livre c'est la tendresse et l'humour avec lesquels l'auteur nous présente les personnages avec leurs faiblesses et maladresses et avec lesquels il réussit à reconstuire l'atmosphère du quartier en créant un microcosme animé et vivant.

Pour ce qui est le langage, j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur et quant aux passages en dialecte, en "joual", pas de problème pour comprendre et j'ai trouvé ça même d'une grande beauté.


Et puis j'aussi lu le deuxième volume, Thérèse et Pierrette à l'école des Saints-Anges:

La vie au quotidien de trois filles de 11 ans, leurs amis et familles et celle des religieuses qui les enseignent: amitié, hostilité, réveil à la sexualité... Tout comme dans le premier tome des Chroniques du Plateau Mont-Royal les différents fils de l'intrigue ne sont pas très concis: ce qui fait le charme de ses livres, c'est l'atmosphère du quartier, le regard tendre que l'auteur porte sur ses personnages et les dialogues vivaces.

Cette série à vite gagné mon coeur et je vais sûrement continuer!


Ce que je n'ai pas encore pas fait Embarassed J'espère que ça va s'arranger pour toi mais en même temps il est vrai que les événements ne se bousculent pas dans ces livres lol!

serendipity a écrit:
J'ai progressé dans ma lecture ce WE et, une fois ce petit problème de démarrage dépassé, j'ai réussi à me plonger dans l'univers décrit par Michel Tremblay et j'aime beaucoup ce que je lis Razz

(même si certaines saynètes sont moins réussies que d'autres scratch je pense notamment aux passages surréalistes avec lesquels j'ai un peu plus de mal, comme les 3 tricoteuses, mais surtout les aventures du chat Duplessis .... je n'ai pas pu m'empêcher de faire un lien avec ce que Tremblay écrivait sur le chat de Cendrillon dans "Les Vues Animées" ... il faudra que je retrouve et que je vous en reparle).

@ lesezeichen : j'ai l'impression qu'il n'est pas nécessaire de lire les divers tomes de ces chroniques d'affilée, que l'on peut laisser passer du temps entre ses lectures sans trop être perdu. Tu confirmes ?

(j'ai beau avoir le 2è tome dans ma PAL, j'ai d'autres lectures qui m'attendent, donc je crains de ne lire "Thérèse et Pierrette à l'école des Saints-Anges" que dans quelques mois seulement Wink )

Voici un article que j'ai trouvé intéressant sur les "Chroniques du Plateau Mont-Royal"

Un autre lien intéressant avec des commentaires de lecteurs enthousiastes des oeuvres de Michel Tremblay cheers

Rosalinde a écrit:
J'avais lu Le premier quartier de la lune qui constitue le tome 5 des Chroniques du Plateau Mont-Royal
Spoiler:
 

Mais je vais essayer de les lire, et dans l'ordre, cette fois ! Laughing car j'avais beaucoup aimé le personnage de la grosse femme. N'y avait-il pas aussi une Albertine ???

serendipity a écrit:
Oui, la grosse femme (inspirée de la mère de l'auteur) et sa belle-soeur Bartine (Albertine). Ce sont des personnages que l'on aperçoit également dans les récits de Michel Tremblay ("Un Ange Cornu", "Les Vues Animées", "Bonbons assortis") Razz

Rosalinde, sans le savoir, tu m'as spoilée Laughing

Spoiler:
 


Mais ce n'est pas grave pantoute Very Happy

lesezeichen a écrit:
serendipity a écrit:
J'ai progressé dans ma lecture ce WE et, une fois ce petit problème de démarrage dépassé, j'ai réussi à me plonger dans l'univers décrit par Michel Tremblay et j'aime beaucoup ce que je lis Razz
Yippieh, je suis contente cheers

serendipity a écrit:
lesezeichen : j'ai l'impression qu'il n'est pas nécessaire de lire les divers tomes de ces chroniques d'affilée, que l'on peut laisser passer du temps entre ses lectures sans trop être perdu. Tu confirmes ?
Je suis absolument d'accord avec toi, on peut espacer la lecture sans problème, le suspense n'y est pas insupportable Wink ... et d'autant plus qu'il est très facile de se mettre à jour maintentant et de se rappeler l'univers du plateau grâce au beaux liens que tu viens de trouver (merci pour ça) Very Happy

serendipity a écrit:
Rosalinde, il n'y a vraiment pas de problème, je t'assure Wink

Je n'ai plus que quelques pages à lire avant d'achever la lecture de ce premier tome des Chroniques et je peux confirmer que j'ai aimé cette lecture Razz

L'univers que décrit Michel Tremblay me fait penser à un film choral, on suit des personnages qui finissent par se croiser, se rassembler... c'est en toute fin de lecture que j'ai pensé au côté cinématographique de cette histoire... et j'ai très envie d'enchaîner sur la suite Rolling Eyes (et de relire certains passages des "Vues Animées" et de "Bonbons Assortis" Razz )

Et je dois ajouter qu'il y a des passages très drôles (les relations conjugales de certains couples, les réparties entre belles-mères et gendres ...)

serendipity a écrit:
Un double post pour avouer qu'hier j'ai craqué, j'ai acheté "12 coups de Théâtre" de Michel Tremblay (le pendant théâtral de "L'Ange Cornu")

... et j'ai déjà lu le premier récit dans lequel MT raconte son premier spectacle (Babar) à l'âge de 6 ans. Un pur délice Razz


Dernière édition par serendipity le Mer 29 Déc 2010 - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6276
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mer 14 Avr 2010 - 19:42

Quelle bonne idée que ce topic Serendipity, la littérature canadienne francophone méritait bien que l'on individualise ses habitants. J'ai toujours en vue la série de Michel Tremblay "Chronique du plateau Mont-Royal", tant j'avais aimé "l'ange cornu"... dès que ma PAL aura décru. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Jeu 15 Avr 2010 - 12:49

MissAcacia a écrit:
Quelle bonne idée que ce topic Serendipity, la littérature canadienne francophone méritait bien que l'on individualise ses habitants.

J'avais aussi pensé ouvrir un topic sur Gabrielle Roy qui le mérite amplement mais pour le moment, nous ne sommes que 3 (Anne Elliott, Lesezeichen et moi même) à avoir échangé sur ses livres Crying or Very sad
M'enfin je le ferai peut-être, sait-on jamais quelque brebis égarée qui viendrait se perdre sur ce topic et à qui nous donnerions envie Laughing
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Lun 1 Nov 2010 - 23:13

Remontage de topic pour vous parler de ma dernière lecture "Le Coeur Découvert" (publié en 1986), à propos duquel voici quelques lignes :

Citation :
Un professeur de lettres de 39 ans, Jean-Marc, vient de rompre avec Luc. Il rencontre dans un bar un acteur de 24 ans, Mathieu. Celui-ci s'est d'abord marié avant de découvrir son homosexualité, et il a un enfant de 4 ans, Sébastien. Mathieu et Jean-Marc vont se découvrir peu à peu et vivre ensemble. Jean-Marc devra s'habituer à Sébastien, l'enfant de Mathieu, et le couple devra faire face aux préjugés de leur entourage

J'ai eu quelques difficultés à entrer dans ce livre, je trouvais le narrateur et son entourage (les amies lesbiennes de Jean-Marc surnommées "la famille") peu attachants, ce qui est paradoxal car ce roman est très fortement inspiré de la vie de l'auteur.

Environ à la moitié du roman, à l'arrivée du petit Sébastien, je me suis rendue compte que j'étais tout à fait entrée dans ce roman et qu'il allait beaucoup me plaire. Je trouve la deuxième partie du livre beaucoup plus réussie, touchante et pleine d'humour.

A peine ma lecture achevée, je me suis lancée dans la suite, "Le Coeur Eclaté" (1993), qui est beaucoup plus sombre, mais tout aussi intense. Ce second volet se déroule 10 ans plus tard, après la séparation de Jean-Marc et Mathieu. JM quitte Montréal pour aller oublier sa peine à Key West. Ce second opus est marqué par les années sida (la maladie était présente en toile de fond du premier tome, qui se déroulait dans les années 80, mais elle était encore irréelle, dans le second volume, les malades sont présents et la mort rode).

J'en suis arrivée aux 2/3 de ma lecture et je la ralentis car j'appréhende un peu de quitter l'univers de Michel Tremblay pour cette fois-ci. Je me suis demandée ce qui me plaisait tant dans cet univers, outre la langue employée qui sent bon le Québec et les personnages qui sont généralement très attachants. L'écriture de Michel Tremblay a ceci de particulier qu'il me semble entendre la voix d'un ami qui me parlerait de sa vie, de ses sentiments mais tout en me parlant de moi également. Bref je suis fan I love you et j'ai déjà des idées de mes futures lectures Razz
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6276
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mer 29 Déc 2010 - 12:10

Je viens de terminer La traversée des sentiments, emprunté à la bibliothèque. C'est le deuxième ouvrage de Michel Tremblay que je lis.

L'histoire en deux mots: Une tranche de la vie de Maria, jeune veuve qui se démène en 1915 pour faire vivre ses enfants à Montréal. Enfin, deux de ses enfants, ceux qui vivent avec elle car elle en a deux autres qu'elle a été obligée de confier à ses parents tout là-bas dans le Saskatchewan (orthographe ?). Avec ses deux soeurs Teena et Tititte, qui ont fui comme elle leur province natale, elles décident de s'accorder une semaine de vacances dans la Gatineau, au coeur des Laurentides, pour oublier un peu ce quotidien qui leur pèse.

Un seul reproche à ce roman: il est beaucoup trop court !

Et je vais plussoyer ce qu'a dit Serendipity dans son post précédent: l'écriture de Michel Tremblay est tellement vivante, elle vous enveloppe et vous fait sentir la chaude réalité de ce qu'il raconte. J'ai suivi avec un très grand intérêt les pas de Rhéauna, dite Nana, la fille de Maria, qui s'interroge sur la drôle de mère qu'elle a tout en s'occupant de son petit frère Théo et en essayant de percer les mystères de la vie des adultes qui l'entourent. Ces femmes un peu coincées entre modernité et morale d'un autre siècle que la Grande Guerre fit voler en éclats. Sans oublier une terrible envie de découvrir les Laurentides (en été!) et de savourer un rôti de veau et porc à la Joséphine Desrosiers.
Avec un brin de fantastique pour mettre en bouche.
J'y reviendrai certainement (mais quand ?) et j'en ai offert un à Noël, à quelqu'un qui a eu la chance de visiter un peu le Québec. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mer 29 Déc 2010 - 12:22

Merci pour cet avis Miss Razz
Je ne connais pas ce livre, mais je vois que Michel Tremblay y évoque la vie de sa grand-mère et de sa mère (Rhéauna) Very Happy et ce que tu m'en dis là me laisse penser que ce livre devrait me plaire Very Happy
Quel livre de Michel Tremblay as-tu offert à Noël ? (j'ai pour ma part tenté à 2 reprises d'offrir "Un Ange cornu" mais je pense avoir fait 2 flops Sad )
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6276
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mer 29 Déc 2010 - 22:45

Merci pour ces précisions, je n'avais pas pris la peine de rechercher des éléments de contexte (et ma lecture de l'Ange cornu est un peu trop lointaine pour que je me souvienne de détails qui auraient dû me mettre la puce à l'oreille). A Noël, j'ai offert Les vues animées, qui m'a paru être construit sur le même principe que l'Ange Cornu mais dans lequel Michel Tremblay évoque sa découverte du cinéma.

J'ai toujours bien envie de me lancer dans les Chroniques du plateau Mont Royal, mais il faudra encore attendre une décrue de ma PAL (totalement utopique en cette fin d'année).
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mer 29 Déc 2010 - 22:53

J'espère que ton cadeau plaira, j'ai beaucoup aimé "Les Vues Animées" I love you
Tu m'as donné envie d'inscrire "La Traversée des Sentiments" sur ma liste 2011 Razz (Lesezeichen, autre copine de Tremblay, si tu nous lis, as-tu déjà lu ce livre ?)
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Ven 21 Oct 2011 - 15:19

Je fais remonter ce topic pour vous parler de ma dernière lecture "Pierrette et Thérèse à l'Ecole des St Anges".

Ce roman est le deuxième du cycle des "Chroniques du plateau Mont-Royal" de Michel Tremblay.

J'ai eu du mal à le sortir de ma PAL alors que j'avais bien aimé le premier ("La Grosse Femme d'à côté est enceinte" cf. ci-dessus). En effet, l'auteur se focalise ici sur trois fillettes, personnages secondaires du premier tome, et sur la communauté des religieuse de l'école des Saint Anges.

J'ai immédiatement aimé ce roman et notamment le portrait très vivant qui nous est fait de la communauté des St Anges et des passions qui les agitent : d'un côté, les fillettes avec des portraits pleins de vie des comparses de Thérèse, Pierrette et Simone (la petite Lucienne Bouleau, le pot de colle qui machouille ses nattes graisseuses) et d'autre part, les religieuses. C'est vraiment très savoureux, elles sont féroces (notamment la directrice) ou très pittoresques (Soeur Pied Botte, Soeur Philomène dont la vie ne tourne qu'autour des repas, Soeur Ste Catherine ...).

La première partie nous plonge dans cet univers très féminin. Puis, nous retrouvons l'ensemble des protagonistes (à quelques exceptions près) qui évoluaient dans le premier tome : Marcel et Duplessis, Albertine, le beau Gérard

Spoiler:
 

Bref, une fois de plus, un plaisir de lecture I love you un auteur que je déplore trop méconnu en Europe ... et pour moi, une furieuse envie d'enchaîner très vite avec le troisième tome (qui est déjà dans ma PAL) dont l'univers paraît une fois de plus radicalement différent Razz
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Lun 31 Oct 2011 - 13:11

Je remonte ce topic pour poster mon avis sur "La Duchesse et le Roturier", 3è chronique du plateau Mont-Royal.

Ce livre est plutôt consacré à Edouard, le beau-frère de la grosse femme, homosexuel, vendeur de chaussures le jour et fréquentant le music-hall de Montréal la nuit.

Je n'ai pas trop accroché à la première partie qui décrit ce milieu du music hall (il faudrait qu'une québécoise passe ici nous éclairer, mais il semble qu'une partie des personnages et artistes évoqués aient réellement existé ... comme La Poune par exemple). Ce milieu des cabarets et du music hall ne m'attire guère en général et j'ai donc eu du mal à m'intéresser à cette (grande) partie du roman.

Sinon, c'est avec plaisir que j'ai suivi les autres personnages : Marcel
Spoiler:
 
, la grosse femme, son petit dernier
Spoiler:
 
.

Il y a quand même des épisodes savoureux où nos personnages fraient avec de vrais acteurs de l'histoire : la rencontre avec Valéry Giscard d'Estaing (j'ignorais qu'il avait enseigné à Montréal) et avec Tino Rossi Wink

J'ai déjà acheté la suite "Des Nouvelles d'Edouard" et ne devrais pas tarder à m'y plonger (mais il me paraît très centré sur ce personnage là, qui n'est pas mon préféré ...m'enfin s'il faut en passer par là pour retrouver Marcel, La grosse femme et Albertine, j'en passerai volontiers par là lol! ).
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Lun 31 Oct 2011 - 15:35

Je n'ai jamais lu Michel Tremblay mais je viens de lire un peu ce topic et je dois dire que je suis très intéressée ! Je note le nom de cet auteur. Wink Je ne connais rien du tout à la littérature canadienne (mais Gabrielle Roy figure aussi sur ma liste d'auteurs à lire, depuis un moment Embarassed ) pourtant j'ai l'impression que ça pourrait me plaire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Lun 31 Oct 2011 - 15:45

Je ne peux que t'y encourager Esperluette (mais je sais que ta PAL est fournie, donc je saurais me montrer patiente).

C'est un auteur qui mérite d'être un peu plus connu chez nous assurément. En tout cas, il fait partie de mon panthéon personnel et cette découverte, je la dois à l'auberge Very Happy depuis, je n'ai de cesse de tenter de le faire découvrir à mon entourage Very Happy

Je serais absolument ravie d'avoir ton avis sur cet auteur Wink
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mer 2 Nov 2011 - 13:26

MissAcacia a écrit:
Je viens de terminer La traversée des sentiments, emprunté à la bibliothèque. C'est le deuxième ouvrage de Michel Tremblay que je lis.

MissAcacia, quelques recherches effectuées récemment sur la bibliographie de Michel Tremblay m'ont permis de constater que ce livre est le 3ème d'une trilogie ("La diaspora des Desrosiers") qui s'articulerait ainsi :
- La Traversée du Continent ;
- La Traversée de la Ville ;
- La Traversée des Sentiments.

Le savais-tu ?

Quant à moi, j'ai entamé avec délectation "Des Nouvelles d'Edouard" le 4è volet des chroniques et je me régale. Pourtant ce début est plutôt sombre (nous sommes en 1976 dans les bas fonds de Montréal peuplé de prostituées, de travestis et de transsexuels, mais je n'en dis pas plus sur ce qui fait de cette ouverture un moment sombre dans l'oeuvre de Tremblay pour ne pas vous spoiler). Pour le moment, je préfère ce tome au tome précédent Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6276
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mer 2 Nov 2011 - 21:58

Tu m'avais déjà dit que c'était un élément d'une série plus vaste mais je n'avais pas creusé plus avant. Mon carnet de bal est un peu rempli à ras bord d'ici à la fin de l'année (à vrai dire il déborde Wink) mais je pense replonger dans l'univers de Michel Tremblay l'année prochaine. Je l'ai plus négligé par manque de temps que par manque d'envie.
D'ailleurs ce pourrait être une idée d'organiser l'une des lectures de groupe autour des pays composant l'Inn (on a fortuitement "fait" la France cet été ; reste la Belgique, la Suisse et le Québec). Idée du mercredi soir alors que clignote encore un demi-neurone.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Lun 7 Nov 2011 - 13:15

MissAcacia a écrit:
Tu m'avais déjà dit que c'était un élément d'une série plus vaste mais je n'avais pas creusé plus avant.

Oops, je gatouille Embarassed désolée Embarassed

MissAcacia a écrit:
D'ailleurs ce pourrait être une idée d'organiser l'une des lectures de groupe autour des pays composant l'Inn (on a fortuitement "fait" la France cet été ; reste la Belgique, la Suisse et le Québec). Idée du mercredi soir alors que clignote encore un demi-neurone.

Ce serait une chouette idée en effet, mais je ne vois pas quand, en fait, le calendrier lambtonien étant surbooké même pour 2012 No


Je reviens ici poster mes impressions (très enthousiastes ) sur la 4è chronique, intitulée "Des Nouvelles d'Edouard".

Contre toutes attentes, j'ai adoré !! Je crois même que ce livre-là est mon préféré Razz
Contre toutes attentes, en effet, car ce livre est consacré à Edouard (et j'avais indiqué ci-dessus que ce n'est pas un de mes personnages préférés) et en plus, la majeure partie de l'action ne se déroule plus rue Fabre, mais à Paris affraid

Après un chapitre introductif qui se déroule à Montréal en 1976, et dont je ne dirais pas plus pour ne spoiler personne, le lecteur est entraîné dans un flash-back qui démarre là où le 3ème tome s'était achevé : Edouard quitte le Canada pour aller visiter Paris.

Une première partie de son récit est consacrée à la traversée de l'Atlantique sur le Liberté (des passages sont assez drôles, Edouard s'amusant à mener en bateau -sans mauvais jeu de mots- ses compagnons de voyage). Puis la seconde partie du récit se déroule en France : l'arrivée au Havre, la découverte de Paris (et des détails qui tuent comme les toilettes à la turque qui traumatisent notre pauvre Edouard Laughing ).

Et puis il y a les expressions d'Edouard qui ponctuent le récit "maudite marde", "maudit verrat", "gros épais" et j'en passe Laughing

Cela me donne envie de lire le suivant très très vite (mais le problème, c'est qu'il risque d'être difficile à trouver Rolling Eyes).
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Sam 3 Mar 2012 - 9:56

Pour celles que cela pourrait intéresser, et qui ne sont pas trop loin de la capitale, Michel Tremblay sera à Paris à compter du 10 mars pour des rencontres avec ses lecteurs cheers Arrow

Je jette un oeil pour voir s'il ne tournerait pas en régions (mais pour le moment, je n'ai rien trouvé Sad ).


Dernière édition par serendipity le Ven 9 Mar 2012 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Ven 9 Mar 2012 - 22:51

Je continue d'animer ce topic pour signaler une belle interview de Michel Tremblay dans l'émission "Le Rendez-vous" (France Culture ce jour) à l'occasion de son passage en Franceet de la sortie de son dernier livre "La Grande Mêlée"

le site des éditions Actes Sud a écrit:
"A la jonction de la Saga des Desrosiers et des Chroniques du Plateau Mont-Royal, Michel Tremblay célèbre en grande pompe le mariage de Nana et Gabriel. La fête de tous les dangers, bien au-dessus des moyens des deux familles en présence, point de rencontre culminant d’une foule de personnages plus attachants les uns que les autres. Où Tremblay clôt un cycle d’écriture de quarante-cinq ans. Avec toujours ce magistral talent de mêler, sans en avoir l’air, grand roman familial et engagement farouche."

Pour celles que cela intéresserait, l'émission sera réécoutable ici Arrow

Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6276
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Sam 10 Mar 2012 - 14:24

Merci pour l'information, il faut que je me mette aux Chroniques du plateau Mont-Royal, depuis le temps que je le dis.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Sam 10 Mar 2012 - 14:52

J'ai vu qu'il était aussi l'invité de l'émission "Cosmopolitaines" de Paula Jacques demain à 14h sur France Inter Razz
Quant aux Chroniques, MissAcacia, ben c'est un peu comme moi avec son autre cycle "La Traversée", il faut aussi que je m'y mette, d'autant que tu en avais dit beaucoup de bien Wink

Actuellement, je me régale avec "Douze Coups de Théâtre", son recueil de textes autobiographiques qui tourne autour de ses découvertes de jeunesse en matière de théâtre et d'opéra. Comme dans "Un Ange Cornu" (sur les livres) ou "Les Vues Animées" (sur les films), les oeuvres sont aussi un prétexte à de jolis souvenirs de jeunesse drunken

Je pense aussi relire "Bonbons Animés" prochainement Razz
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Mar 24 Avr 2012 - 10:23

J'ai lu La grosse femme d'à côté est enceinte et j'ai beaucoup aimé, c'est une jolie découverte pour moi et je ne vais pas en rester là avec cet auteur. Wink

Alors un grand merci à Serendipity et MissAcacia d'avoir régulièrement alimenté ce topic et donc attiré mon attention.

J'ai beaucoup aimé découvrir la vie des habitants du Plateau Mont Royal, Michel Tremblay réussit à nous raconter les petits drames d'une existence ordinaire en les transcendant, mais toujours avec humour. I love you Les personnages sont tous plus imparfaits les uns que les autres, et donc plus attachants (pour moi en tout cas !) : j'ai adoré la vieille Victoire, Albertine l'aigrie, la grosse femme (qui est loin d'être la seule femme enceinte du roman, la majorité des femmes du livre sont enceintes Laughing ), Edouard, Mercedes et Béatrice, et les enfants, Thérèse, Richard, Marcel...

Comme le disait Serendipity on n'accroche pas forcément à tous les passages (j'ai trouvé ceux avec Ti-Lou un peu inégaux, tout comme ceux avec le chat Duplessis, et j'étais parfois un peu perdue parmi les histoires de certains personnages secondaires).

Par contre j'ai beaucoup aimé les trois tricoteuses, qui amènent une touche de poésie un peu décalée. Elles m'ont fait penser aux trois Parques (j'ai retrouvé cette anayse sur Internet, pour une fois que je trouve une référence^^), mais en plus sympathiques.

Enfin, j'ai adoré tous les dialogues plein de termes propres au québécois, même quand je ne les comprenais pas. J'ai beaucoup ri en retrouvant le terme de "ruine-babines" pour désigner l'harmonica, je connaissais cette expression grâce à un de mes oncles (qui est allé au Québec ou connaît des québécois, je ne sais plus) et je la trouve géniale. Laughing


Dernière édition par esperluette le Jeu 27 Déc 2012 - 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Tremblay   Aujourd'hui à 16:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Tremblay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Michel Tremblay
» Michel Tremblay
» Denfert-Rochereau - Roland-Michel Tremblay.
» Michel TREMBLAY: Le cahier noir
» Michel TREMBLAY: Des nouvelles d'Edouard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: