Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Litterature japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 12 Mar 2012 - 11:26

Citation :
Le roman, assez court (une centaine de pages) raconte l'histoire de Gimpei personnage louche aux pieds hideux et simiesques qui suit des jeunes filles dans la rue, en rêvant parfois de les assassiner. Sympa, oui, je sais.
Gimpei est obsédé par la beauté, celle des autres et surtout celle absente de ses pieds. c'est en tentant de compenser cette absence qu'il est perpétuellement en quête de beauté.

Je peux pas commenter sur Pays de Neige, qui prend la poussière sur ma PAL Embarassed , mais ce que tu dis du Lac, Galy, me fait fortement penser au Pavillon d'or de Yukio Mishima Shocked (me reste le dernier chapitre à finir). Je viens de vérifier, les deux livres sont sortis à peu près à la même période (milieu des années 50), ceci explique peut être cela, les deux romans reflètent sans doute les préoccupations de l'époque ^^
En tout cas, çà m'intéresse Wink

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 12 Mar 2012 - 11:49

C'était trop des mecs funs tous les deux. Je pense qu'ils devaient faire le tour des bars de Roppongi pour se mettre le compte à coup d'Asahi Super Dry et aller danser jusqu'au petit matin (ah on me dit dans mon oreillette que ça c'est Ryo qui fait ça. Au temps pour moi Laughing). lol! lol!

Je n'ai pas encore lu de Mishima mais le Pavillon d'Or prend la poussière aussi Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 12 Mar 2012 - 12:26

J'ai les "Romans et nouvelles" de Kawabata qui prend également la poussière sur ma PàL. C'est ma sœur qui me l'a donné (elle est fan de la littérature japonaise, et je n'y suis pour rien Very Happy ) C'est un gros bouquin (la Pochothèque, Classiques Modernes du Livre de Poche) et j'ai fait la bêtise de vouloir lire les œuvres à la suite !! j'ai lu "La danseuse d'Izu", "Une page folle" et j'ai canné au milieu du "Pourvoyeur de cadavres" !! Je ne pourrai en dire quoi que ce soit, il y a trop longtemps que j'ai lâché, mais je vais l'emporter et j'en lirai un de temps en temps (les textes sont courts) Tout ce dont je me souviens, c'est de l'atmosphère désenchantée, si dense par moment que difficilement supportable (enfin, par moi ! Very Happy ) Mais je n'ai lu que 130 pages sur les 1500 du bouquin !!! Very Happy Peut-être que dans 10 ans je l'aurais fini ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 12 Mar 2012 - 12:37

@ Galy :

@ Clinchamps : hmmm ... "le pourvoyeur de cadavres" ... çà a l'air vachement gai tout çà Razz

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 12 Mar 2012 - 12:41

Ah oui, Kawabata les uns à la suite des autres... ça doit être quelque chose (un peu comme enchaîner tous les 8000 m les uns derrières les autres sans respirer ou avaler méthodiquement tout le contenu de la vitrine d'un pâtissier viennois en commençant par la gauche).

D'accord je suis avec Galy, la relecture n'est souvent pas de trop mais je n'ai lu que Pays de Neige (dont j'ai relu plusieurs passages. Ta présentation du Lac me tente bien Very Happy.

Mais si Mimidd, comme le dit Galy, ce fut un joyeux boute-en-train Razz
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2986
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 12 Mar 2012 - 13:36

Galy a écrit:
Je viens de capter que Natacha tu avais posté ton avis sur Pays de Neige. Je suis désolée que cela ne t'ait pas trop plu Embarassed Le style de Kawabata est très particulier, je me demande dans quelle mesure cela ne nécessite pas une seconde lecture scratch

Oh non Galy , ne pense pas que cette lecture ne "m'a pas trop plu" . Elle m'a avant tout décontenancée! Mais le moment de lecture a été très agréable à vrai dire, car c'est poétique et imagé. J'ai par contre le sentiment d'être passée à côté du sens de cette histoire. Comme tu le dis, une relecture est probablement nécessaire!
J'ai moi aussi Le pavillon d'or sur ma PAV depuis heu...5 ou 6 ans Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 12 Mar 2012 - 14:10

mimidd a écrit:
@ Galy :

@ Clinchamps : hmmm ... "le pourvoyeur de cadavres" ... çà a l'air vachement gai tout çà Razz

Il faut que je le reprenne du début, mais il y est question d'une jeune femme qui se suicide, puis de son autopsie ..... et de sa crémation ... rien que de la bonne humeur !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 28 Avr 2012 - 16:52

J'ai fait une petite pause dans 'Je suis un chat' de Sôseki pour avaler goulûment le premier tome de 'Ikebukuro West Gate Park' d'Ishida Ira. Ce roman, ou plutôt ces chroniques, se boi(ven)t comme du petit lait. Avec un rien de dynamite dedans. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi cru par endroits (même en ayant vu le drama qui est beaucoup plus allusif, et pour cause). Ishida Ira n'y va pas avec le dos de la main morte dans ces moments là... m'enfin c'est Ikebukuro, pas Cranford ^^.
Bref, l'ambiance est bien présente, le petit monde de Majima Makoto, bien prenant, même si Masa est un peu absent de la fin du roman... et kana un peu trop présente ;-).
Je pense que je lirai la suite cet été, les doigts de pied en éventail puisqu'on se quitte en été. Là, vu le temps qu'on a, je n'ai eu aucun mal à m'imaginer la saison des pluies...

Pour comparer avec le drama (dont j'ai revu quelques morceaux... Nagase Tomaya toujours aussi bon, Perfect Makoto), je n'ai pas regretté qu'Ikaru disparaisse assez vite et qu'on passe à autre chose. Par contre j'ai regretté que Mama-makoto ne fasse que de la figuration et j'ai eu du mal à reconnaître le charmant Tsumabuki Satoshi dans la description du "singe" Saito Fujiô, du clan des Hazawa.

See you...
Revenir en haut Aller en bas
Lady A
The Lady of Shalott


Nombre de messages : 2079
Localisation : France
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 2 Aoû 2012 - 10:37

Je me permets de proposer des auteurs/oeuvres que je ne crois pas voir vu dans votre discussion :
- Akutagawa Ryônosuke : Rashômon, entre autres ^^
- Sakaguchi Ango : L'idiote
- Pour Kawabata je vous conseille également : Kyôto, Les belles endormies et les Récits de la paume de la main. Et je me permets au passage de dire ce que je pense de Kawabata et de son style : cet univers toujours à cheval entre le rêve et la réalité est quelque chose de typiquement japonais dans la littérature de cette époque je trouve. L'on retrouve un peu cela chez Akutagawa par exemple ou même chez Ogawa dans une autre mesure. Donc on peut relire le texte mais ça n'apporte pas grand chose en plus à part peut-être le risque d'être encore plus perdu Very Happy et c'est ce qui fait le charme de la littérature japonaise selon moi.
- Mori Ogai : La danseuse, entre autres puis qu'on aime ou pas ce qu'il fait, c'était un tel personnage que c'est à lire je crois (j'parle aussi pour moi qui n'ai lu que des extraits xD).
- Tanizaki Junichirô : La Clef, Pont flottant des songes etc !
Revenir en haut Aller en bas
http://lesreinventions.wix.com/lesreinventions
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 2 Aoû 2012 - 11:06

Merci de tous ces conseils, Lady A. J'ai lu Kyoto de Kawabata, et j'ai adoré parce que je venais juste de rentrer de Japon et que ce roman est que la ville est le personnage principal du roman, selon moi !! Ce qui me déroute toujours c'est qu'on reste comme suspendu au dessus du vide au moment où le livre se termine, de la même façon dans Pays de neige , comme si Kawabata nous mettait sur une route que nous devons terminer seul.
J'ai Le pont flottant des songes de Tanizaki sur ma table de nuit ... il attend son tour ... Very Happy Je retiens tes suggestions ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lady A
The Lady of Shalott


Nombre de messages : 2079
Localisation : France
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 2 Aoû 2012 - 12:14

Je suis tout à fait d'accord en ce qui concerne Kyôto. C'est un peu comme un guide de la ville romancé Very Happy
Citation :
comme si Kawabata nous mettait sur une route que nous devons terminer seul.
C'est un peu ça ! Lui n'a pas trouvé son chemin je crois...

Bonne lecture de Tanizaki ! Celui-là est bien malsain j'ai trouvé mais très beau.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesreinventions.wix.com/lesreinventions
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 23 Aoû 2012 - 10:13

Pour ceux que ça intéresserait, France culture diffusait la semaine dernière dans son émission "Un été de lectures" ( D'un continent à l'autre, chaque semaine, la fiction de France Culture propose un choix de rediffusions de grands textes du patrimoine littéraire mondial. ) une semaine consacrée au Japon
Citation :
Cinq écrivains majeurs de la littérature japonaise du XXème siècle, dont deux femmes, nous permettront d’évoquer un pays à la singularité bien marquée aussi bien en Asie qu’ailleurs. Une histoire à part qui a donné naissance à une littérature empreinte tout à la fois de lyrisme et de simplicité.
Il ont présenté :
- Fumiko Enchi, L'envoûtement lu par Guy Tréjean
- Ango Sakaguchi, L'Idiote lu par Raymond Jérôme.
- Yukio Mishima, Patriotisme, lu par Bernard Lanneau
- Taeko Kono, La chair des os.
- Kenzaburo Oê, Tribu bêlante lu par Robert Rimbaud.

Vous pouvez encore écouter ou podcaster toutes ces émissions sur le site de la radio.



Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 23 Aoû 2012 - 10:21

Merci pour l'info, LYN, et cela fait bien plaisir de te recroiser !!! cheers cheers cheers Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 20 Sep 2012 - 1:03

Je dévore "Hideyoshi, seigneur Singe" de Shiba Ryôtarô, avec l'immense regret qu'il n'y ait que deux livres de lui traduits en français : celui-ci et "le dernier shogun" qui raconte l'avènement de l'ère moderne, un genre "dernier samourai" !!!
Je reviendrai en parler plus longuement quand je l'aurai fini !! Very Happy

Edit : En fait il y a aussi "Tokugawa Ieyasu, shogun suprême aux éditions du Rocher... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 24 Sep 2012 - 18:18

Double (et même triple) post pour la toujours bonne cause : venir parler de mon dernier livre lu : "Hideyoshi, seigneur Singe"

Un mot de l'auteur :


SHIBA Ryotaro (Telichi Fukuda) né à Osaka en 1923, décédé en 1996, un des auteurs les plus populaire du Japon pour ses romans historiques. Il devient célèbre en 1959 avec "le château de la Chouette". Un musée et un mémorial lui sont consacrés.

Le livre :



Je suis tombée par hasard sur l'un de ses rares livres traduits en français "Hideyoshi, seigneur singe" et je l'ai acquis car le nom de Toyotomi Hideyoshi, je l'ai croisé bien des fois en particulier dans la Pierre et le sabre, et au musée du château d'Osaka. Je me suis dit "roman historique, c'est pour moi !" Je l'ai positivement dévoré !! Bon, quand même, il faut savoir que si l'Histoire du Japon au XVIème siècle ne vous passionne pas plus que ça, il vaut mieux laisser tomber ... Mais si vous voulez en savoir plus sur cette période charnière fondamentale de l'unification de ce pays et sur les trois figures majeures de cette époque (Oda Nobunaga, Hidyoshi Toyotomi et Tokugawa Ieyasu) c'est le livre qu'il vous faut !! cheers
Plus qu'un roman, c'est un récit, l'auteur nous raconte l'histoire incroyable d'un gamin, serf, mendiant, de l'extraction la plus basse, qui par son génie, sa finesse et sa perception incroyable de la nature humaine a fini ses jours "grand rapporteur" soit le personnage qui vient juste après l'Empereur.
Depuis sa prime jeunesse il sait qu'il a en lui des capacités immenses, et il a l'intelligence de réussir à se faire engager comme serviteur de Oda Nobunaga parce qu'il sent tout de suite que c'est là et nulle part ailleurs qu'il pourra assumer son destin. La symbiose qui se crée entre le maître et le serviteur est incroyable, chacun utilisant l'autre, tirant de l'autre le meilleur avec du côté de Hideyoshi un dévouement sans limite, une fidélité à toute épreuve. Il est très laid, tout petit (moins d'un mètre cinquante) mais doté d'une brillante intelligence, il sait utiliser son physique et sa bonne humeur pour désarmer l'adversaire. La nature du maître et du serviteur se complètent parfaitement et Hideyoshi sait magnifiquement déjouer tous les codes sociaux qui le séparent de ses ambitions.
Le Destin de cet homme est si parfait qu'au moment même où il commence à sentir qu'il lui faudra se séparer de son maître celui-ci meurt brutalement, le libérant en quelque sorte. Au plus haut de sa réussite, il lui faut alors se mesurer avec un autre adversaire à sa mesure : Ieyasu Tokugawa, celui qui fondera la maison dynastique shogunale qui règnera sur le Japon jusqu'à la fin du XIXème siècle.
L'auteur nous fait partager toutes les ruses, toutes les manœuvres de ce chemin vers le sommet dans un style vif, très parlant. Il faut savoir que ce livre fut publié en feuilleton, ce qui explique que de temps en temps on a comme de petits résumés des épisodes précédents, et c'est bien commode, surtout que les personnages changent de nom souvent !!!
Je me suis aussitôt commandé "Ieyasu Tokugawa, shogun suprême" qui en est en quelque sorte la suite.


Je croyais que ces trois hommes s'étaient succédé mais en fait ils étaient contemporains, Oda Nobunaga et Tokugawa étaient alliés et Toyotomi appartenait à la maison Oda.
Ce livre a été une excellente surprise !! Je l'ai acquis en version poche chez Picquier autrement ils sont tous deux aux éditions du Rocher.

Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 24 Sep 2012 - 18:28

En fait, tu n'as pas tort Clinchamps, les trois hommes se sont bien succédé, hein... Oda a lancé la réunification (pour faire ch**r le monde à la base... ) et les Tokugawa se sont retrouvés alliés/vassaux finalement (parce que c'était des malins et qu'il faut toujours être du côté du plus fort) et Toyotomi doit son ascension sociale à Oda en effet (qui se battait des convenances comme de son premier kimono, accessoirement... alors si un type était doué, samourai ou pas, pouf, il était haut-gradé, non mais ).

Ce sont les circonstances de la mort de Nobunaga qui ont fait de Toyotomi son "successeur" ... et la bataille de Sekigahara qui a vu le clan Tokugawa le remporté ensuite après la disparition d'Hideyoshi.

Bref, tout ça pour dire, que tes livres, ils me font graaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaave envie, aprce que c'est juste un peu ma période favorite de l'histoire japonaise I love you I love you I love you I love you I love you drunken drunken drunken drunken cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Acubens
Ville du Nord...


Nombre de messages : 773
Age : 45
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 24 Sep 2012 - 19:54

Ca a vraiment l'air passionnant, Clinchamps !

C'est un gros bouquin ? Comment est l'écriture, c'est pas trop complexe, ça se lit bien ? J'hésite encore à me lancer dans la littérature japonaise, bien que le "Dit du Genji" continue à me faire de l’œil (j'en avais lu une présentation passionnante ici, c'était de toi ?).

Et Kusa, merci pour les détails historiques, c'est super intéressant ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 24 Sep 2012 - 20:50

Le bouquin "poche" 810 pages mais c'est d'un style narratif très simple, facile à suivre enfin je n'ai eu aucun mal alors que le dit du Genji est en rade ..... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Acubens
Ville du Nord...


Nombre de messages : 773
Age : 45
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 24 Sep 2012 - 21:13

Bon bon bon, ça a l'air d'être à ma portée alors. Very Happy

Et je me réserve le Dit du Genji pour, disons, ma prochaine incarnation... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lady A
The Lady of Shalott


Nombre de messages : 2079
Localisation : France
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 29 Sep 2012 - 21:17

Merci clinchamps ! Quand ma pile aura baissée un peu, alors peut-être je le lirais haha !
Revenir en haut Aller en bas
http://lesreinventions.wix.com/lesreinventions
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 7 Déc 2012 - 23:59

J'ai lu il y a quelque temps, deux courts romans autobiographiques de Takashi Kitano.

La vie en gris et rose retrace son enfance de gamin pauvre dans le Japon des années 50 et début soixante. Asakusa kid narre ses débuts au théatre à Tokio, dans un quartier de divertissement en plein déclin au début des années 70. C'est en gros la galère d'avant le succès et la naissance des Two Beats, sous la férule d'un maître de l'improvisation comique, Senzaburo Fukami, entre deux numéros de danseuses nues.

Le récit dans les deux cas est en style parlé, très direct, sans fioritures. Pas de grands effets de style mais un intérêt documentaire indéniable. J'ai bien aimé l'atmosphère d'Asakusa kid.

Sinon, je termine Kôsaku, un court roman de Yasushi Inoue (l'auteur du Fusil de chasse) et je suis fan. Ce livre raconte simplement l'histoire d'un jeune garçon, Kôsaku, qui grandit dans un village au milieu des montagnes au début du XXème siècle. Il est élevé par une ancienne maîtresse de son arrière grand-père et ses relations avec sa vraie famille sont plutôt complexes. Au gré des semaines on le voit entrer dans l'adolescence et quitter le monde innocent de l'enfance. Là aussi, c'est assez autobiographique. C'est simple et vrai, fait de petits évènements du quotidien sans importance formant trame et chaîne: une bagarre, un concours de rédaction, un voyage à la mer, l'arrivée du bus, des nouveaux voisins, une course dans la montagne.... Une "tranche de vie" comme je les aime.
Je garde Shirobamba , du même auteur, en ligne de mire. J'ai lu qu'on y retrouvait un Kôsaku plus jeune et sa "grand-mère" Onui.


Dernière édition par MissAcacia le Sam 8 Déc 2012 - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 8 Déc 2012 - 10:28

Merci MissA !!! Kôsaku m'intéresse, (ainsi que celui de Takashi Kitano) mais j'avoue que Kôsaku semble être exactement ce que j'aime dans ce que je découvre de la littérature (ou du cinéma) japonais !!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 8 Déc 2012 - 12:43

A dire vrai Clinchamps, j'ai pensé à toi en écrivant ce post. Je pense que Kôsaku devrait te plaire, je serai assez surprise du contraire Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46699
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 8 Déc 2012 - 13:01

Je l'ai commandé au Père Noël !!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Noisetierspell
Subtil compliment


Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 19 Jan 2013 - 14:51

Je poste ici car même en faisant des recherches, j'ai pas envie qu'on me verouille mon topic si jamais on en a parlé. Je voulais vous parler d'un auteur japonais qui me tient particulièrement à coeur : Ryû Murakami.
C'est mon auteur préféré. Ses romans sont très psychologiques. On pénètre vraiment dans les pensées des personnages qui sont attachants...ou pas. Il y a des passages durs dans le sens où il y a des scènes de violence, de crimes et de sexes. Et là, vous vous dites : "Mais c'est horrible!" Non car la littérature japonaise arrive à amener ce genre de choses de tel sorte qu'on est happé par la fiction et qu'on ne peut s'arrêter de lire. C'est à se demander si l'auteur ne s'inspire pas de sa vie personnelle.
Dans toute sa bibliographie, je voulais vous citer une trilogie à la fois intéressante, captivante et surprenante :
- Ecstasy, Melancholia et Thanatos
Dans Ecstasy, c'est un jeune homme qui tombe sous le charme de Keiko, au téléphone. Elle lui raconte son histoire avec Yazaki. Une histoire d'amour, de sexe, de drogue et de sadomasochisme. Il faut savoir que le SM au Japon est différent de ce qu'on entend nous, Occidentaux.
Dans Mélancholia, c'est une jeune journaliste qui trouve Yazaki pour l'interviewer. Il va parler de son triangle amoureux entre Keiko et Reiko.
Dans Thanatos, c'est une photographe japonais qui rencontre Reiko à Cuba et qui va lui raconter sa version de l'histoire.
Ce qui est fascinant dans cette trilogie est que même si c'est la même histoire, elle est racontée de trois versions différentes avec des détails qui n'étaient pas visibles dans les tomes précédents. Si les thèmes évoqués vous paraissent bizarres, ils ne sont pas aussi dérangeants qu'on pourrait le croire et l'histoire en fait quelque chose d'unique. A découvrir, lire, ou relire!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Aujourd'hui à 21:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Litterature japonaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Litterature japonaise
» Edogawa Ranpo (littérature policière japonaise)
» [video] Pliage de vêtement... à la japonaise !!!
» INFANTERIE DE MARINE JAPONAISE 1945
» Transformers Animated en version Japonaise Mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: