Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Litterature japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 2 Aoû 2015 - 10:39

En flânant dans un magasin d'occasion, je suis tombée sur un livre d'anticipation écrit par Komatsu Sakyo : La submersion du Japon.
Il a été publié en 1973 (ce qui m'a bien étonnée, je ne m'étais pas rendue compte au début que le livre était si ancien)

Cela raconte donc la submersion totale du Japon, due à un enchainement de tremblements de terre, raz de marées, etc... et l'évacuation nécessaire de millions de japonais dans un laps de temps réduit, sans que la population cède à la panique.

Autant dire que j'ai trouvé ça passionnant, mêlant faits scientifiques, discours politiques et vie privée des personnages. Ca fait même franchement peur en y réfléchissant: la disparition complète d'un pays tout entier, le Japon est ici comparé plusieurs fois à l'Atlantide.

Une très bonne lecture, intéressante et qui fait réfléchir, j'ai beaucoup aimé! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50702
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 2 Aoû 2015 - 11:06

Tu donnes envie de lelire !! Ily a eu au moins deux films tirés du roman, un en 1973, l'autre en 2006 ! Very Happy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sinking_of_Japan_%28film,_2006%29
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 2 Aoû 2015 - 11:12

Oui j'ai vu ça, il faudra voir si j'arrive à me les procurer, ça pourrait être intéressant. Même si je trouve que le livre se suffit bien à lui-même, sûrement moins spectaculaire qu'en film, mais ouvrant plus à la réflexion Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 6 Sep 2015 - 21:04

Je viens de terminer Les 7 roses de Tokyo d'Inoue Hasashi.

J'ai énormément aimé, c'était particulièrement passionnant! C'est le journal tenu par un japonais d'avril 1945 à avril 1946, dans lequel il décrit son quotidien, la guerre, les privations, le marché noir, l'occupation ensuite...
On connait peu ce côté de l'histoire et c'est vraiment intéressant de ce point de vue là.

La toute fin est un peu abrupte mais j'ai trouvé ce roman excellent, je le conseille à qui veut en savoir un peu plus sur cette période.
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 28 Déc 2015 - 11:10

J’ai profité du week-end prolongé et des fêtes pour lire les nouvelles d’Akutagawa Ryunosuke que j’ai reçu pour les fêtes : Rashomon et La vie d'un idiot (et plusieurs autres nouvelles).
J’ai bien aimé, c’est très bien écrit et on a l’impression d’y être et de voir le récit se dérouler sous nos yeux.
Mais par contre, les thèmes sont carrément plombant : l’ambiance est très sombre voire malsaine et je me suis sentie mal à l’aise plusieurs fois lors de ma lecture. En connaissant le contexte de leur rédaction (publiées de manière posthume, après le suicide de l’auteur), ça éclaire un peu mais ça reste assez dur et marquant à lire…
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 16 Jan 2016 - 17:44

J'ai terminé ce matin Mémoires d'une geisha d'Inoue Yuki, à ne pas confondre avec son homonyme le roman d'Arthur Golden.

J'ai trouvé ce récit biographique très intéressant, beaucoup plus réaliste que le roman Geisha.
On entre vraiment dans la vie d'une okiya (maison de geishas) de l'adoption d'une nouvelle recrue, on suit son apprentissage jusqu'à son "initiation" ou mizuage ( pale ), leur vie en tant que geisha et les possibilités qu'elles ont ensuite (dans le cas de la geisha que l'on suit, Kinu, elle devient elle-même patronne d'une maison de geishas)

Cette vie est loin de faire rêver, mais j'ai été très intéressée et ai appris plein de choses sur cette vie dont on entend tout et son contraire. Heureusement qu'avec le temps, leurs conditions ont un peu évolué affraid

Et puis l'histoire se passe à Kanazawa et parle de plein d'endroits que j'ai visité et ça c'est juste trop bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 28 Jan 2016 - 21:22

J'ai l'impression de monopoliser ce topic Embarassed lol!

Depuis ma lecture coup de cœur d'Hideyoshi seigneur singe de Ryotaro Shiba, mon objectif était de lire Le dernier shogun du même auteur, pour découvrir cette autre période charnière grâce à une plume que j'avais autant apprécié.
C'est chose faite ! Comme il est en rupture en français, je l'ai acheté et lu en anglais.
Et je suis plutôt déçue... Je ne sais pas si c'est parce que la lecture de l'anglais est moins fluide que le français, ou que la traduction laisse à désirer ou que j'en attendais tout simplement beaucoup trop mais je n'ai pas tant savouré ma lecture que ça.
Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire, ni à m'intéresser au personnage de Tokugawa Yoshinobu (ce qui est bien dommage car c'est vraiment un grand personnage !). L'histoire est assez compliquée, peut-être plus factuelle que dans le roman sur Hideyoshi...
Après ça demeure intéressant (même si je ne suis pas sûre d'avoir tout compris à 100%, ça permet toujours de clarifier un peu les idées).

Voilà cet avis peut faire peur mais globalement ce livre est bien, je pense vraiment que j'en attendais beaucoup trop (en même temps ça faisait 6 mois que je passais mon temps à vouloir le lire sans me le procurer plus tôt)
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50702
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 13 Mai 2016 - 13:08

Je suis arrivée à bout du pavé de Jirô OSARAGI : "les quarante-sept rônins" dont la plus grande difficulté était de naviguer dans le labyrinthe des noms, surnoms et titres des personnages (à peu près comme quand on se lance dans "Guerre et paix"... lol! )

Ceci dit, on finit par s'y retrouver, et la plongée dans la mentalité japonaise de l'époque, la voie du Guerrier, le code d'honneur des samourais confronté à la modernisation du pays qui le rend peu à peu dépassé, la psychologie des personnages confrontés à leur mort inéluctable et leur façon personnelle de réagir en fait un roman tout à fait passionnant.

Tout le monde connaît l'histoire : (Babelio)
Citation :
L'histoire des 47 rônins est une légende nationale au Japon, l'histoire vraie de 47 samouraïs qui, au XVIIIe siècle, vengèrent leur maître au mépris de la mort, un acte d'honneur et de loyauté absolus selon les codes guerriers du Bushidô. Pendant presque deux ans, ils préparèrent mûrement leur vengeance, plongeant dans la clandestinité, menant en apparence une vie relâchée dans les maisons de jeu et de plaisir, avant de prendre d'assaut la demeure de Kira Yoshinaka, responsable de la mort de leur seigneur, de lui couper la tête et de l'apporter sur la tombe de leur maître. Le shôgun les condamna à se faire seppuku, le suicide rituel des samouraïs, châtiment autant qu'hommage à ces hommes fidèles jusqu'au sacrifice à la Voie des guerriers. De cet épisode qui a donné lieu à d'innombrables ouvrages, pièces de théâtre, séries et films au Japon, Osaragi Jirô a tiré un roman dont l'originalité est de suivre le point de vue d'un fils de nobles déchus, devenu espion au service de Kira Yoshinaka. Aux côtés du voleur Jinjûrô l'Araignée, il est l'œil secret observant la conjuration. Tout autour de lui, une multitude de personnages campent une vision très fouillée de cette époque prospère du Japon, où la vengeance des samouraïs va éclater comme un coup de tonnerre dans un ciel trompeusement serein. Un grand roman de cape et d'épée, remarquablement écrit, qui vous tient en haleine jusqu'à la dernière page.

Je suis assez d'accord avec ce texte, sauf "tenir en haleine" que je trouve un peu fort !!  Laughing C'est surtout le personnage de Kuranosuke, l'intendant du seigneur qu'il faut venger, qui est le pivot de l'histoire, son but est clair, mais le chemin pour y arriver lui fait s'interroger sur la signification de la vie, de l'honneur, sur les liens familiaux, et la façon dont il gère la troupe de rônins (
 au départ pour être seulement  ans après) donne l'image d'un homme intelligent et fin psychologue. Il est à remarquer que les personnages essentiels ne sont pas les nobles, les daimyos, mais les intendants des Maisons qui vouent leur vie à leur service d'une façon absolue et totale.

Il faut déjà aimer le Japon, et vouloir en savoir toujours plus sur son âme profonde pour plonger dans ce roman de plus de  pages, mais ça en vaut vraiment la peine. cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6460
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 13 Mai 2016 - 13:32

Je me laisserai volontiers tenter, un jour que j'aurai plus de temps à consacrer à la lecture ... mais cette histoire qui est un classique m'a toujours interessée.
Et ton compte-rendu me donne plus envie, merci sunny
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6167
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 13 Mai 2016 - 13:36

Merci Clinchamps pour ton avis. Very Happy Nous avions vu avec Ju un petit temple bouddique à Tokyo (non loin du quartier d'Odaiba), où se trouvent les tombes (urnes ?) des 47 rônins. C'était un matin assez tôt, il faisait un temps radieux, de l'encens montait doucement dans l'air, et des gens étaient là pour prier en mémoire du courage de ces guerriers. Cet endroit m'a laissé une impression forte.
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 13 Mai 2016 - 15:03

Hop dans ma PAL !
Depuis que tu l’as acheté, il m’intéresse donc ton avis ne fait que me confirmer dans mon souhait de le lire Smile
Il faut déjà que je finisse La pierre et le sabre et sa suite d’Eiji Yoshikawa, et ça va me prendre un moment Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 10 Juin 2016 - 16:37

Ju a écrit:
Il faut déjà que je finisse La pierre et le sabre et sa suite d’Eiji Yoshikawa, et ça va me prendre un moment Wink
Je m'autocite^^ pour dire que j'ai terminé La pierre et le sabre, et que j'ai énormément aimé !
Je suis contente de l'avoir fini car ça faisait un moment que je le traînais (mais comme je vais enchaîner sur la suite, je vais à peine m'en rendre compte^^)
Après un commencement assez difficile (au début, le héros est vraiment tête à claques), je suis vite rentrée dedans et le roman se révèle passionnant : batailles, amitiés, ennemis, amours, personnages variés et hauts en couleur, promenade dans le Japon de l'époque...
J'ai vu qu'il y avait un drama sur le personnage de Miyamoto Musashi avec Kimura Takuya, ça peut être une idée quand j'aurai terminé le deuxième tome Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 24 Juin 2016 - 14:25

J’ai totalement zappé de poster mon avis sur le deuxième tome : Une parfaite lumière.
(en même temps, comme il n’y a que moi sur ce topic, ça ne change pas grand-chose^^)
J’ai beaucoup aimé et je l’ai lu beaucoup plus vite que le premier ! (mon contexte de lecture s’y prêtait bien Wink )
J’ai passé de très bons moments lors de cette lecture, à suivre Miyamoto Musashi Smile
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 1 Déc 2016 - 12:12

Je viens de voir passer une ba du prochain film de Martin Scorsese au casting plus qu'alléchant. Je ne sais pas si on en a déjà parlé par ici, et si oui je m'en excuse. Il s'agit de l'adaptation du roman du même nom Silence écrit en 1966 par Shūsaku Endō, un écrivain catholique japonais. Le roman a déjà été adapté en 1971 par Masahiro Shinoda. D'après Allociné, le Silence du titre évoque le silence de Dieu face aux souffrances vécues en son nom.

Voici le résumé du livre
Citation :
Japon, 1614. Le shogun formule un édit d'expulsion de tous les missionnaires catholiques. En dépit des persécutions, ces derniers poursuivent leur apostolat. Jusqu'à ce qu'une rumeur enfle à Rome : Christophe Ferreira, missionnaire tenu en haute estime, aurait renié sa foi. Trois jeunes prêtres partent au Japon pour enquêter et poursuivre l'oeuvre évangélisatrice... Dans ce roman encensé par la critique internationale, Shûsaku Endô éclaire une part méconnue de l'histoire de son pays. Ce roman d'aventures se fait réflexion sur le caractère universel des religions et le sens véritable de la charité chrétienne, témoignage étonnant des relations complexes entre Japon et Occident.




Avec Andrew Garfield, Liam Neeson, Adam Driver et Ciarán Hinds.



_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50702
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 1 Déc 2016 - 13:11

Merci Ekat !!! je lirai sûrement le livre !cheers Le film c'est moins sûr ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6167
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 1 Déc 2016 - 15:00

Merci Ekat ! Very Happy J'avais vu la bande annonce moi aussi. Apparemment, c'est LE film que Scorsese veut monter depuis plus de 20 ans (il avait déjà prévu deux distributions, mais les projets n'ont jamais vu le jour).

Personnellement, je suis intéressée par le roman, mais aussi par le film. Déjà, la seule présence d'acteurs japonais au casting (et non pas les traditionnels acteurs "on-met-des-chinois-les-spectateurs-n'y-verront-que-du-feu-et-tant-pis-s'ils-ne-parlent-pas-japonais" Rolling Eyes qu'on a trop souvent) est très encourageante. Et je n'ai rien contre les trois têtes d'affiche. Donc j'irai peut-être le voir ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
ekaterin64
Queen of Nanars
avatar

Nombre de messages : 17275
Age : 44
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 1 Déc 2016 - 15:26

Personnellement comme c'est la ba qui m'a d'abord attiré, je pense d'abord voir le film et ensuite on verra pour le livre. J'aime beaucoup Adam Driver et aussi voir Liam Neeson dans un rôle intéressant, cela ne lui était plus arrivé depuis des lustres.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50702
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 1 Déc 2016 - 16:22

La seule chose que je ne supporte pas au cinéma ce sont les scènes de torture, or Hideyoshi et Tokugawa n'ont pas été gentils-gentils avec les chrétiens !! No No

Edit : Oh c'est avec Asano Tadanobu et Ryo Kaze (notre petite sœur et Outrage... )Et Scorsese aux manettes quand même...mais "les affranchis"... et Casino... No No dur dur !!
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6746
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 1 Déc 2016 - 20:53

Oui, vu le sujet et le réalisateur, il y a moyen de s'accrocher à ses boyaux devant ce film. Et puis, s'il était possible de le trouver, je pencherai plutôt vers Shinoda, il y a beaucoup à attendre de ses films sur l'ère Tokugawa, la guerre des espions est une pure merveille. Merci pour l'info en tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 3672
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 15 Jan 2017 - 14:06

Je viens de terminer Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa (je ne trouve pas ce titre particulièrement adapté, le titre original convient beaucoup mieux, à mon sens Rolling Eyes  ). Je n'ai pas trouvé de topic particulier à l'auteur, j'espère que je ne l'ai pas loupé lol!

J'ai lu ce livre presque d'une traite et je me suis totalement laissée embarquer par l’histoire (ce qui aurait pu être dangereux, vu que j'étais dans le train Laughing ). J'ai trouvé que c'était un texte simple mais très poétique et un peu philosophique aussi. J'ai également trouvé les personnages très attachants. Ce n'est pas une histoire particulièrement joyeuse, notamment en ce qui concerne le passé de Tokue, mais à aucun moment le récit ne sombre dans la tristesse. Je dirai qu'on reste dans une sorte de résignation optimiste et quand même pleine d'espoir lol! Le personnage de Tokue m'a d'ailleurs fait penser à la formule Carpe diem Smile
Ce roman m'a également permis de découvrir un peu l'histoire du Japon et notamment un aspect assez horrible que je ne soupçonnais même pas No
Par contre, ça ne m'a pas forcément donné envie de manger de dorayaki Rolling Eyes j'ai eu l'impression d'en être saturé en lisant ce livre  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6167
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 15 Jan 2017 - 14:12

Merci de ton retour sur ce livre, Elianor. Very Happy J'ignorais qu'il existait ! Laughing Je te recommande vivement le film de Naomi Kawase, sorti en 2015. Nous sommes plusieurs à l'avoir vu ici, et le film a fait l'unanimité. Je comprends donc assez bien ce que tu entends par "Je dirai qu'on reste dans une sorte de résignation optimiste et quand même pleine d'espoir". Je trouve que c'est un état d'esprit vraiment récurrent dans la mentalité japonaise telle que je la perçois (littérature, cinéma, dramas).

En revanche, le film m'avait donné envie de manger des dorayakis ! lol! (j'en ai mangé depuis d'ailleurs, et c'était très bon !).
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 3672
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 15 Jan 2017 - 14:51

Merci pour ta recommandation Very Happy je sais qu'il existe un film mais je n'avais pas eu d'avis plus enthousiastes que ça (je n'ai pas dû suivre le topic ad hoc sur le forum lors de sa sortie Laughing ), je le rajoute donc aux films que je veux voir. Wink Mais je vais attendre un peu, ma lecture est trop récente Wink

Annwvyn a écrit:
Je trouve que c'est un état d'esprit vraiment récurrent dans la mentalité japonaise telle que je la perçois (littérature, cinéma, dramas).
C'est mon ressenti aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50702
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 15 Jan 2017 - 16:46

Ah le film a pourtant eu d'excellentes critiques et ceux que je connais qui l'ont vu l'ont adoré (dont moi ! Wink ) Si tu as aimé le roman, tu peux y aller sans crainte, car j'ai l'impression, d'après ce que tu en dis, que le film ne l'a pas trahi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10357
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 11 Fév 2017 - 9:30

Je viens de lire les deux romans autobiographiques de Inoue Yasushi Shirobamba et Kosaku (merci Annwvyn ) et j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture !
Rien de très palpitant, ce sont des successions de petites tranches de vie mais ça se lit très vite et ça fait du bien Smile
Autour du personnage de Kosaku gravite une galerie de personnages hauts en couleur (mention spéciale pour la femme qui l'a élevé, grand mère Onui)
Franchement je les conseille, entre deux gros livres c'est parfait pour se détendre et se retrouver l'espace de quelques heures au sein d'un petit village de la campagne japonaise
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50702
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 11 Fév 2017 - 10:38

Ju a écrit:
J
Rien de très palpitant, ce sont des successions de petites tranches de vie mais ça se lit très vite et ça fait du bien Smile

C'est bien le style de cet auteur ! J'ai lu de lui "la geste des Sanada", "Le maître de thé" et "le fusil de chasse" trois tout petits livres au style fugace, léger et qui laisse cependant une impression durable ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Litterature japonaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Litterature japonaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Litterature japonaise
» Edogawa Ranpo (littérature policière japonaise)
» [video] Pliage de vêtement... à la japonaise !!!
» INFANTERIE DE MARINE JAPONAISE 1945
» Transformers Animated doublé en version Japonaise - TakaraTomy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: