Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Litterature japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 20 Jan 2013 - 0:00

Mais si, mai si Noisettierspell !!! Very Happy On parle de Murakami Ryu ici, c'est MissAcacia qui l'a présenté et j'ai donné aussi un avis sur un de ces livres, tu trouveras tout ici :

the-inn-at-lambton.cultureforum.net/t3643p50-litterature-japonaise

Mais il n'a pas de topic personnel, donc ton post est le bienvenu, de plus il ne fait pas doublon, car tu parles d'autres titres !! Au lien ci dessus, tu pourras trouver ce qui a été dit sur "les bébés de la consigne automatique et de "Love&pop"
La trilogie que tu présentes me fait de l'œil chez mon libraire depuis quelques temps, mais j'ai trouvé la lecture des "bébés .... " assez rude, et j'hésite à retourner dans l'univers âpre de Ryu M. !! Very Happy
Par ailleurs, pour faire une recherche, tu vas en bas de la page, dernière ligne : recherche Google et tu trouves tout ce que tu veux !! c'est Bexounet qui nous a concocté ça et c'est bien plus efficace que le bouton "chercher" ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Noisetierspell
Subtil compliment


Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 20 Jan 2013 - 12:31

Ah oki! ^^ Bon bah tant mieux alors! Vu que j'en ai lu pas mal je pourrais vous parler des autres.
Franchement, les bébés de la consigne automatique, c'était long. Mais je vous conseille vivement cette trilogie car elle apporte un regard nouveau
sur des thèmes peu évoqués.
J'ai lu aussi Love&Pop très récemment et j'ai trouvé ça un peu bizarre. On se perd dans les protagonistes. On ne sait pas qui parle parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3145
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 2 Mai 2013 - 20:24

Première (ou presque) plongée pour moi dans l'aquarium lol!
Sans être totalement néophyte en ce qui concerne la culture asiatique, j'aimerais me lancer dans la littérature japonaise (ou autre pays asiatique) et aussi solliciter votre avis de spécialistes sur la question parce que je ne sais absolument pas par qui/quoi commencer scratch Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 2 Mai 2013 - 20:33

Tout d'abord bravo de te risquer à te mouiller les pieds .... cheers cheers cheers
Elianor, la littérature asiatique est immense ... personnellement je ne peux parler que des quelques romans japonais que j'ai lus, mais c'est bien peu par rapport au Japon, et je ne connais rien ni à la littérature Coréenne, ou chinoise, sans parler du Vietnam, et des autres pays d'Asie ... Mais si tu veux mettre un pied dans la littérature japonaise, je te conseillerai pour commencer un roman en 3 volumes (mais qui se lit très très facilement et très vite) : Ikebukuro West gate Park de ISHIDA Ira, les deux premiers chez Picquier poche et le troisième chez Picquier(mais peutêtre qu'il est aussi en poche maintenant ) ... C'est contemporain, très vivant, et assez rude parfois car cela se passe dans un quartier populaire de Tokyo où la vie n'est pas rose tous les jours ... Mais si tu veux n'en lire qu'un prend le premier ... Et puis ensuite tu peux aussi voir le drama (très bien) qui en a été tiré ... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3145
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 2 Mai 2013 - 21:15

C'est à cause de cette immensité, que je ne savais pas par où commencer Wink
Merci pour ta proposition Clinchamps, je vais me pencher sur ce roman, ou au moins sur le 1er tome cheers
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 3 Mai 2013 - 0:25

Quand tu auras lu le premier, je ne serais pas étonnée que tu aies envie de lire la suite !!! Twisted Evil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5361
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 3 Mai 2013 - 9:46

Elianor, il y a dans la littérature asiatique autant de sortes de littératures que dans la littérature occidentale Very Happy

Du policier :
=> Qiu Xiaolong : "mort d'une héroïne rouge", "la danseuse de Mao" : des polars chinois à tendance sociale, roman noir ; voir ici pour un article sur l'auteur
=> Tran-Nhut : "le temple de la grue écarlate", "l'ombre du prince" (c'est 2 soeurs vietnamiennes qui écrivent ensemble) ; c'est plutôt historique, un peu cruel.

De la littérature :
=> Kenzabouro Oe (prix Nobel) : "une existence tranquille", "une affaire personnelle"
et le lien Wiki - un peu dur mais très bien écrit
=> Haruki Murakami (très apprécié en ces lieux Very Happy ) : "la ballade de l'impossible", "au sud de la frontière, à l'ouest du soleil" - et son lien Wiki

Des histoires d'amour qui finissent bien ou mal :
=> Yukio Mishima : "la mer de la fertilité" (quatre romans qui vont ensemble)

Du roman "social" :
=> Yan Lianke : "le rêve du village des Ding" sur le scandale des dons de sang des paysans du Henan dans les années 90

Des classiques vieux de plusieurs siècles :
=> "le rêve dans le pavillon rouge"
=> "Au bord de l'eau" ; ce sont des pavés, mais leurs histoires et leurs thèmes irriguent toute la littérature asiatique (comme Don Quichotte ou le Roman de Renart ou Tristan et Iseult), et influencent encore les écrivains d'aujourd'hui.


J'espère que cela te donnera envie I love you

Et je demande pardon aux modératrices car j'ai empiété sur le sujet qui est réservé à la littérature japonaise ... je leur présente mes excuses

Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 3 Mai 2013 - 10:43

Petit Faucon, ton post répond très bien à la demande d'Elianor et je ne crois pas que les modos sortent le fouet tout de suite !!! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Romancière anglaise


Nombre de messages : 3145
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 3 Mai 2013 - 16:51

Merci beaucoup Petit Faucon, je vais étudier tes propositions !! lol!

clinchamps a écrit:
Petit Faucon, ton post répond très bien à la demande d'Elianor et je ne crois pas que les modos sortent le fouet tout de suite !!! lol! lol!
surtout que c'est moi qui ai dévié du sujet à la base Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6280
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Sam 4 Mai 2013 - 0:04

Pas de souci.

Pour ma part, j'ai débuté par un repérage des "monstres sacrés", prix nobels, références litérraires des XIX et XXème siècle, puis essayer de me faire une idée ce qui est en vogue à l'heure actuelle dans différents genres et j'ai pioché un peu dans les récits courts pour tester, avant de me lancer dans des romans plus ambitieux. La bibliothèque a été d'une aide précieuse.

Je plussoie Clinchamps pour Ishida Ira, cependant c'est assez cru.

Je ne pourrai pas mieux faire que Petit Faucon, d'autant que si j'ai deux ou trois faibles lumières en littérature japonaise, j'avoue ma plus totale ignorance pour la Chine, la Corée, le Vietnam etc...

Dans les "classiques" je citerai Sôseki (notamment Botchan ou les petits contes du printemps), Tanizaki Jun'ichiro (j'ai lu un peu au hasard, Le chat, son maître et ses deux maîtresses avant d'attaquer Quatre soeurs), Inoue Yasushi (Le fusil de chasse, par exemple), Kawabata Yasunari (La neige)

Je n'ai pas encore lu Oe.
Et il me manque aussi Edogawa Ranpo, un "classique" du roman policier.

Dans les auteurs contemporains, je rejoins Clinchamps pour recommander Ogawa Yoko, une auteure d'une grande finesse.

Bonne découverte en tous les cas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Illusions
Riche célibataire


Nombre de messages : 111
Age : 26
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 27 Juin 2013 - 12:32

Je viens vous parler de Shonagon Sei.
Petite bio :
Nationalité : Japon
Né(e) : 965
Mort(e) : 1010
Biographie :

Dame Sei Shōnagon est une femme de lettres japonaise qui a écrit vers l'an 1000 ce qui est considéré comme une des œuvres majeures de la littérature japonaise et mondiale et parfois comme la première forme romancée.

Son œuvre majeure s'intitule Notes de chevet (Makura no sōshi), un texte inclassable, annonçant, dans la littérature « moderne », le fragment. C'est une collection de listes, de poésies, de complaintes et d'observations glanées tout au long de son séjour à la cour durant l'Époque de Heian. Dans le Makura no sōshi, Sei Shōnagon inaugure un genre nouveau, une sorte de journal qui mélange anecdotes et réflexions où l'auteur donne libre cours à son esprit. Après la mort en couches de l'impératrice Sadako (1000), nous n'avons aucun détail sur sa vie, mais on estime que ses Notes de chevet ont été achevées entre 1001 et 1010.

Elle est également connue pour sa rivalité avec sa contemporaine Murasaki Shikibu, auteure du Dit du Genji. Son Makura no sōshi (Notes de chevet) constitue avec le Dit du Genji (Genji monogatari) l'un des chefs-d'œuvre de la littérature de l'époque Heian (IXe-XIIe siècles).

J'ai envie de lire Notes de Chevet .
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie


Nombre de messages : 5361
Age : 51
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 27 Juin 2013 - 16:33

Quelle bonne idée tu as eu de parler de ces Notes de chevet, Illusions !!!

C'est une lecture assez dépaysante, que j'avais beaucoup appréciée, tout en me disant souvent : "quand on pense que je lis ces mots qui ont été écrits il y a 1000 ans!" ; j'étais très impressionnée sunny
Il y a dans ce livre des descriptions merveilleuses de tissus dont je me souviens encore ...

J'ai connu ce livre grâce au film de Peter Greenaway, the Pillow Book car le livre de Sei Shonagon est presque le héros du film I love you
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 27 Juin 2013 - 17:41

Tout à fait intéressant, Illusions !!! je le note !! merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Illusions
Riche célibataire


Nombre de messages : 111
Age : 26
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 27 Juin 2013 - 20:57

J'ai connu Notes de Chevet en atelier d'écriture et j'ai aimé le style I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Dim 8 Déc 2013 - 0:27

Un gros UP!

Déjà pour dire que j'ai lu des extraits de Notes de Chevet, il y a un temps déjà.... merci (très en retard) pour ton post Illusion  
Je dois avouer que j'adore le genre épistolaire (quand ce sont de vraies lettres) et les journaux... (j'ai une collection assez sympathique, le Mercure de France doit bien m'aimer... ).
Je dois avoir un journal des Dames du temps jadis (un truc comme ça) de chez Picquier dans ma bibliothèque, va falloir que je retrouve.
je me souviens avoir beaucoup aimé, les description, on imaginait le mode de vie à la cour de Heian (qui n'était pas simple....) (à ce propos... on croise bien aussi la cour dans Onmyoji, le manga.... non je n'en fait pas la pub partout  )

Sinon, je reviens ausis vous aprler d'un livre que j'ai fini il y a un certain temps déjà...

La brocante Nakano, de Kawakami Hiromi.

Amazon (ou l'éditeur) a écrit:
A Tôkyô, la brocante Nakano n'est pas un repaire d'objets chers, mais plutôt originaux et incongrus, comme parfois les clients qui la fréquentent. Son propriétaire a un penchant très prononcé pour le sexe féminin, sa soeur Masayo fabrique des poupées, les jeunes Hitomi et Takeo viennent les aider. La boutique est comme une roue de la vie où se croisent, s'aiment et s'échangent les personnages, au gré de leurs attirances et de leur fantaisie. Avec délicatesse et sensualité, Kawakami évoque ces liens mystérieux qui se nouent entre les êtres, où l'on feint de jouer son amour aux dés et de prendre à la légère ce qui vous remue le coeur. Son roman résonne de mille petits bonheurs qui entrent en correspondance avec les hasards de la vie. Et le son qu'il en tire est léger et clair, telle la coupe offerte de la vie.
C'est un roman à la première personne. Celle qui raconte, c'est Hitomi, une jeune fille qui vient d'être engagée par Mr Nakano. Ce n'est pas un récit très suivi... c'est plutôt par petites touches, liées plus ou moins entre elles, un peu justement comme les éléments d'une brocante. On suit la vie de ces personnages autour de la brocante, dans un petit quartier de Tokyo... Cela peut faire penser parfois à du Kore-Eda... c'est cette façon de raconter des romans japonais, par touche, par impression...

J'ai beaucoup aimé... mais c'est le genre d'histoire que j'aime beaucoup, en livre, en film en drama... ces tranches de vie ^^

Sinon, j'ai décidé de me lancer aussi dans les classiques nipppons, et j'ai donc commencé Botchan, de Natsume Sôseki... cheers  et pour l'instant (10 pages), j'aime beaucoup aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 19 Déc 2013 - 8:55

J'avais raté ton post, Kusa, et "la brocante nakano" me tente bien aussi, car j'aime aussi ce genre d'histoire !! Very Happy Question de lire des classiques, il faudrait aussi que j'en lise au moins un de Mishima, mais le personnage me rebute tellement ...  Very Happy 
Bon, là je viens de lire "au col du mont Shiokari" de MIURA Ayako, qui m'a intéressée sans pour autant m'emballer. C'est un récit romancé biographique sur la vie d'un personnage réel, NAGANO Masao, et sur sa mort au col en question sur l'île de Hokkaido. Ce qui m'a intéressée c'est que cela se passe chez les chrétiens catholiques du Japon, et rien à voir avec nos chrétiens européens qui vont à la messe 3 fois par an sans trop savoir pourquoi, en fait ! Là, ce sont des croyants convaincus dont la foi gère toute l'existence. Le héros déteste les chrétiens, au départ, sentiment assez partagé d'ailleurs autour de lui, puis il va petit à petit découvrir et adopter le christianisme. Ce qui m'a intéressée c'est que cette histoire passant par le prisme de l'esprit japonais et de ce style délicat et minimaliste de leur écriture donne une vue originale et inattendue sur l'histoire et les personnages. Cependant je ne peux pas dire que cela m'ait passionnée, et le sacrifice final m'a laissée dubitative !
Là j'ai commencé Dogra Magra, de Yumeno Kyesaku, paraît-il une oeuvre maîtresse de la littérature japonaise, mais j'ai du mal, le début est assez indigeste (pour moi) pour le moment, car cela se passe dans l'univers psychiatrique et les théories me semblent assez fumeuses (il a été écrit en 1935 !) Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 19 Déc 2013 - 18:08

Cela se passe à quelle époque l'histoire de ton livre sur le christianisme au Japon Clinchamps? (Ceci dit, c'est classique... regarde chez nous, les gens qui font le chemin vers le bouddhisme vont plus s'interroger sur leur foi ... ^^)

De mon côté, j'ai lu Botchan de Natsume sôseki, grand classique du roman moderne japonais publié en 1906.

J'ai bien aimé, c'est un récit de forte inspiration autobiographique et un roman d'apprentissage, qui suis Botchan, jeune tokyoïte envoyé comme professeur dans un collège de province... et qui devra affronté ses collègues, ses élèves et la vie à la campagne.

Rien de triste dans tout cela, vu le caractère de tête à claque du héros, un parfait Edoko* (et manifestement un Edoko est un décalque parfait du Parisien, si vous voyez ce que je veux dire  lol! )

Je m'attendais à un style plus lourd, vu l'époque d'écriture, et en fait, ça se lit vite, c'est frais, c'est rapide...bref, je vais m'attaquer à la montagne Sôseki d'un peu plus près moi ^^.

*Un Edoko, c'est un habitant de Tokyo, anciennement Edo, qui est réputé vaniteux, à la fois dépensier et radin et grande gueule...  lol! (si vous regardez Tigre &Dragon le drama, ils en parlent souvent dans les histoires de rakugo ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 19 Déc 2013 - 18:22

Cela se passe fin XIXème, au début de l'ouverture du Japon. Ce qui est intéressant aussi c'est que le héros va habiter à Hokkaido, et que la différence entre la capitale et la haute province est assez remarquablement décrite. En passant il y a une belle histoire d'amour (pas cucu, hein ? Wink ) et c'est une femme qui l'a écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 19 Déc 2013 - 20:01

Merci ^^

Cela correspond aussi à la période de Botchan alors... où il y a aussi une sorte de thématique ville/campagne.... mais pas vraiment d'histoire d'amour ^^

Cela me fait penser aussi que dans Kenchin le vagabond, le manga, la thématique des religions au début de l'ère Meiji avait été traitée (mais plus ici autour des problèmes qu'avait eu le bouddhisme...)
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6280
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 19 Déc 2013 - 21:08

J'ai recopié ton avis sur Botchan dans le topic de Natsume Sôseki, Kusa, histoire de le faire remonter comme un bouchon.

Le style de Sôseki n'est effectivement pas lourd, pour autant que l'on puisse en juger au travers des traductions. Toi qui aimes les tranches de vie par petites touches, je te conseille les petits contes du printemps (comment ça je me répète Razz )...
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 20 Fév 2014 - 12:19

Eh bien, je fais un bon up parce que justement je viens de lire un petit livre de Sôseki (le premier pour moi) "Une journée de début d'automne" Very Happy 
Ce sont de couts textes, on ne peut parler de nouvelles, il ne s'y passe pas grand chose, tout est dans l'atmosphère et la légèreté du trait. On pense aussitôt à un sumi-e, ces dessins où l'auteur, en 3 coups de pinceau et une trace d'ancre de chine pose un oiseau vivant ou un poisson frétillant, un bouquet de bambou dans la brise ou un pin sur un rivage...     
J'aime particulièrement le récit : "le moineau au bec rose". il s'en dégage une extrême poésie en même temps qu'un réalisme teinté d'amertume sur la nature humaine... 131 pages, une approche délicate d'un auteur que j'ai envie d'explorer plus avant !   

Mais j'en ai découvert deux autres, d'auteurs que je veux explorer !
Medoruma Shun :
Présentation lapidaire de Wiki :
Citation :
Shun Medoruma 目取真俊 (né en 1960) est, avec Eiki Matayoshi, un des plus importants écrivains contemporains originaires d'Okinawa. Il a reçu le prix Akutagawa en 1997 pour sa nouvelle « Une goute d'eau »(Suiteki)1. Les thèmes centraux dans l’œuvre de Medoruma sont l'occupation japonaise et la suppression de la culture et de la langue d'Okinawa, ainsi que la présence de soldats américains sur les îles de l'archipel.
C'est le titre qui m'a attirée : "L'âme de Kotaro contemplait la mer" et ça se comprend ! Quel titre !!      Ce livre se compose de six nouvelles. La 4ème de couv le vend comme traitant du fantastique et de légendaire : faux !! Il y a bien une pincée de fantastique ici ou là, mais avant tout il y a les échos de l'enfance de l'auteur à Okinawa.
Moi, comme toute bonne européenne inculte, je pensais Okinawa = Japon, eh bien pas vraiment, non ! L'archipel (oui, Okinawa c'est un archipel) n'est japonais que depuis 1872 (à peu près, moi, les dates...) et n'a été "libérée" des Américains qu'en 1972 !! À travers les histoires de Meduroma transparaît une autre culture, d'autres mythes, et surtout une peinture expressive de l'enfance, de l'adolescence, de la famille, de la pauvreté, de la différence. Le trait est parfois cruel, le style (enfin en fonction de la traduction) est précis, limpide, souvent d'une poésie épurée. Et bien sûr maintenant, comme je voudrais découvrir Okinawa....    Very Happy 

Akira Yoshimura :
Toujours lapidaire, et toujours Wiki :
Citation :
Akira Yoshimura (吉村 昭, Yoshimura Akira?) est un auteur japonais, né en 1927 à Tokyo. Ses romans s'inspirent de légendes japonaises (Naufrages) ou bien encore de faits divers souvent liés à la Seconde Guerre mondiale (La guerre des jours lointains). Son style d'écriture souvent assez sombre est d'une remarquable précision, presque chirurgicale. Il est décédé le 31 juillet 2006.
Le roman Liberté conditionnelle a servi de base au film L'Anguille de Shōhei Imamura.

J'ai donc lu "la guerre des jours lointains" sur les conseils de Mimidd pour me faire une idée de ce que fut l'après-guerre au Japon, et approcher les problèmes de criminels de guerre et autres joyeusetés, par le biais du roman, parce que je n'aime pas lire les essais. rendeer   
Le personnage central, Takuya, un lieutenant, a décapité un prisonnier américain, il est donc recherché comme criminel de guerre après la reddition. Le roman raconte dans un style chirurgical (comme di Wiki, mais c'est très juste) la cavale de cet homme, et surtout nous fait plonger dans son esprit, dans les interrogations qu'il se pose, et surtout sur celles qu'il ne se pose pas. La misère profonde du Japon de ces années est en toile de fond, l'occupation américaine aussi. Jamais l'auteur ne nous donne l'occasion de prendre un parti quelconque, sauf celui de penser comme Prévert "quelle connerie la guerre !" Mais aussi quelle connerie que l'humanité... Bon ce n'est pas vraiment d'une gaîté folle, mais je n'ai pas pu le lâcher une fois commencé.

Voilà mon dernier bilan...  lol! 
Et cela m'a fait remonter "l'anguille" en haut de ma PàV où il dort depuis un moment, avec mon cher Tôji Yashuko, comme quoi toutélié !!!
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6280
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Jeu 20 Fév 2014 - 13:45

Clinchamps, j'ai recopié ton avis sur Une journée de début d'automne dans le topic dédié à Natsume Sôseki (Natsume qui orne ton look, n'est-il pas ?  lol! ).

Ce que tu dis de Yoshimura me donne envie de le découvrir (d'autant que l'Anguille est aussi dans ma PAV), je note la guerre des jours lointains.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Ven 21 Fév 2014 - 19:18

Oups ! pardon, MissA ! J'avais trois livres à commenter, je n'en ai fait qu'une poêlée, comme on dit dans le Perche, sans penser au topic dédié de Sôseki ! Heureusement ce n'était pas trop long ! Embarassed Embarassed 
Oui, c'est Natsume et Nyanko sensei sur mon look... I love you I love you 
J'ai vu l'anguille, depuis, et je vais aller en parler là où il faut !!  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Miriel
Gleaner of Books


Nombre de messages : 3092
Age : 57
Localisation : dans les jardins de Lorien
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 28 Avr 2014 - 20:03

Par hasard, dans un vide-grenier, je suis tombée sur ce roman dont le titre évocateur m'a immédiatement  séduite.

Il s'agit d'un roman de Abé Kôbô, La femme des sables


La quatrième de couverture

"La femme dormait parfaitement nue.
Dans son champ visuel tout embrumé de pleurs, la femme apparaissait comme une ombre flottante. Elle dormait à même la natte, couchée sur le dos, et, à l'exception du seul visage, le corps entier tout découvert. Le bas-ventre était ferme, tendu, avec, de chaque côté, un pli étranglé ; et la main gauche, si légèrement, y reposait. [...] Sur l'entière surface du corps, une couche de sable à fine texture posait, on eût dit, une tunique aussi fine et souple qu'une membrane. Noyant les détails, le sable détachait, en les forçant et en les magnifiant, les courbes où se révèle et s'offre l'éternité de la femme.A s'y méprendre, sous son placage de sable, la Femme des sables était, au regard, devenue Statue... "


Heurs et malheurs d'un homme qui, parti à la recherche d'un insecte des sables, échoue dans un petit village perdu au fond des dunes. Commence alors un étrange cauchemar...La Femme des sables est incontestablement l'un des plus grands romans de la littérature japonaise contemporaine. Traduit dans le monde entier, il a été couronné, au Japon, par le prix Akutagawa (1962) et, en France, par le prix du Meilleur Livre étranger (1967).

C'est une histoire étrange, un univers très kafkaïen.... un récit très prenant       . En même temps, il y a un véritable suspens sur le devenir de ce voyageur égaré.... Roman difficile à raconter  scratch : je ne peux que vous conseiller de le lire! cheers 

Plus que l'homme et la femme amenés à cohabiter, le véritable personnage de ce livre est le sable : après cette lecture, vous ne regarderez plus jamais une plage  de la même manière! Twisted Evil Twisted Evil  Twisted Evil  lol! 

Abé Kôbô est un auteur qui a remporté les trois" Goncourt" japonais. Pour vous dire que l'écriture -à travers le filtre de la traduction- est d'une grande qualité!  


Quelques éléments biographiques glanés sur un autre site:
 

Ce roman, La femme des Sables (Suna no Onna) , est considéré comme son roman le plus achevé et a fait l'objet d'une adaptation cinématographique en 1964, par Hiroshi Teshigahara.

Je partirai sans nul doute à la découverte de ses autres romans.... quand ma PAL aura un peu diminué....!!!!! lol!  lol!  lol!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46690
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Lun 28 Avr 2014 - 20:22

Merci, Miriel, justement ma PàL est très basse, en ce moment* donc je vais m'y intéresser, d'autant que j'ai croisé ce titre récemment et qu'il m'a interpellée...  Very Happy 

* c'est à dire que j'ai une étagère pleine de LàL mais qu'aucun ne me tente pour le moment...   lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Litterature japonaise   Aujourd'hui à 13:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Litterature japonaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Litterature japonaise
» Edogawa Ranpo (littérature policière japonaise)
» [video] Pliage de vêtement... à la japonaise !!!
» INFANTERIE DE MARINE JAPONAISE 1945
» Transformers Animated en version Japonaise Mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: