Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 John LE CARRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9461
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 9 Fév 2012 - 20:21


cat47 a écrit:
Ah là là les filles, comme vous savez donner envie. drunken

merci pour vos commentaires. J'y vais demain soir, je saute déjà d'impatience bounce bounce bounce .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict
avatar

Nombre de messages : 3739
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 9 Fév 2012 - 20:24

Ahaha, je suis sure que vous allez aimer ! J'étais malade hier, mais j'étais tellement impatiente que j'ai bravé le froid et la maladie pour y aller quand même Laughing Laughing Et j'y retourne samedi, j'ai trop hâte lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
Satine
Flaming Eyes and Soul
avatar

Nombre de messages : 2885
Age : 27
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 9 Fév 2012 - 21:04

AHHHH Surprise, je viens de décider d'aller le voir maintenant :p Alors que j'avais prévu poir plus tard :p
J'ai très hâte ! Mais d'un côté j'ai très peur d'être déçu, surtout si il ressemble au film "The Constant Gardener" où je m'étais vraiment ennuyée, tellement que j'avais pensé à quitter la salle ... Alors j'ai peur, mais d'un côté je pense que j'aimerai ce fiilm. J'aiii trop hââââte cheers Bon ben je posterai mon avis dès que je rentre Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9461
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Sam 11 Fév 2012 - 13:52


Je suis sortie moins enthousiaste de La Taupe que je le pensais.

Pourtant l'ensemble m'a plu. L'intrigue est fluide malgré les flash-backs qui collent bien à l'enquête menée par Smiley, parce que les morceaux se mettent ensemble progressivement. Les acteurs sont impeccables, et d'abord Gary Oldman . Son personnage, si taciturne et imperturbable, pourrait être assez banal, mais il parvient à lui donner une présence incroyable grâce à ses silences et à ses regards. Du grand art vraiment. Les lunettes sont très bien trouvées. Les autres ne sont pas en reste, j'ai particulièrement aimé le personnage de Benedict Cumberbatch, qu'on voit beaucoup et qui a une belle relation de confiance avec Smiley. Ses collègues, on les voit peu, et c'est dommage, j'ai été frustrée des rares apparitions de Ciaran Hinds. J'aurais aimé que son personnage soit plus développé, comme celui de Colin Firth, même si j'ai conscience que dans une telle histoire centrée sur le mystère de chacun des suspects, ça aurait été difficile. J'ai eu l'impression de rester en surface, et par conséquent ai eu du mal à les saisir. Comme le dit Zakath Nath, la révélation du coupable est abordée rapidement sans emphase, et là encore j'aurais aimé des développements supplémentaires. Le coupable s'explique dans une des dernières scènes, mais le film s'achève trop rapidement après.

Le point négatif que je retiens, c'est la complexité de l'intrigue. Je m'attendais à ne pas tout comprendre, mais ma frustration est allée au-delà. Entre les différentes manipulations, les réseaux, les noms de code, les relations avec les Russes et l'explication de Tarr, j'ai eu l'impression d'être un peu perdue, et pourtant j'ai été attentive. Maintenant que j'ai lu les explications de Fauvette à la page précédente ( ) je saisis mieux les fils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Dim 12 Fév 2012 - 16:55

Je suis allée le voir vendredi. Tatiana me facilite les choses, parce que je peux plussoyer sur tous les points. J'ai beaucoup aimé, mais en même je suis un peu moins enthousiasmée que prévu.

C'est clairement un film d'acteurs, et de ce point de vue, aucune déception. Bien au contraire, ils étaient tous parfaits (pas étonnant avec ce cast exceptionnel). J'aurais cependant souhaité un petit plus du côté de la réalisation (peut-être quelque gros plans additionnels? scratch ) pour mieux les mettre en valeur. Gary Oldman tire son épingle du jeu avec son Smiley dont on cerne peu à peu la forte personnalité sous des dehors ternes. Le scénario prend l'option de l'ellipse pour sa relation conjugale, ce qui convient à merveille. Pour les autres, le meilleur traitement va selon moi à Jim Pridaux et Ricki Tarr.

Quant à la façon dont l'intrigue était menée, je trouve que le scénario s'en est pas mal sorti, même si j'étais contente que mes souvenirs de lecture soient encore assez frais. Je me suis sentie clairement avantagée pour la compréhension. lol! En particulier pour certains détails, importants pour la gestion du temps. Les flashbacks, par exemples, étaient faciles à suivre, pour autant qu'on ait compris que
Spoiler:
 
Donc, comme Tatiana, c'est peut-être du côté de la complexité de l'intrigue que je placerai mes petites réserves, ainsi que, partiellement, de la reconstitution des années 70. Je peux vous l'assurer, il y avait plus de couleurs à l'époque, sauf sur les bâtiments de Londres. Razz Mais d'un autre côté, cette ambiance de grisaille restituait parfaitement celle du livre, donc je ne peux que m'incliner. De même pour le rythme du film, dont la lenteur était gérée avec art. J'aime bien Spooks, mais je préfère quand l'espionnage est une question de cerveaux plus que de moyens techniques ou d'aptitudes sportives. Cool

Ah, un dernier point. J'ai beaucoup aimé la BO, touche finale de qualité dans cette atmosphère dense et lourde.


_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate
avatar

Nombre de messages : 4637
Age : 30
Localisation : In between places
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Dim 12 Fév 2012 - 17:35

J'ai été voir ce film aujourd'hui et je ne sais pas si j'ai loupé un élément, mais je n'ai pas trouvé l'intrigue difficile à suivre scratch Cela dit, comme Zakath Nath, j'avais remarqué les lunettes de Smiley, ce qui est une aide non négligeable pour les Flash Back. D'ailleurs, je rejoins son avis quant à la solitude qui émane des personnages de ce film, qu'il s'agisse de Smiley, Tarr, ou Peter Guillam qui est l'illustration parfaite de la vie d'un agent secret
Spoiler:
 
.

J'ai aimé l'esthétique, les vêtements (en fait, ils m'ont énervés, je rêve d'une veste à chevron, impossible à trouver et là il y en avait plein l'écran ) et la subtilité du film, qui veut que l'on s'intéresse plus aux dialogues qu'à l'action, les rares paroles : le jeu des acteurs prenait toute son ampleur ( ) . La pression savait être présente lorsqu'il le fallait
Spoiler:
 
. J'ai également aimé la fin, loin des grandes révélations grandiloquentes,
Spoiler:
 

Je suis très contente de ne pas avoir deviné qui était vraiment La Taupe : il y avait toujours des interrogations sur les personnages, des évidences trop « évidentes » pour que l'on ait envie de suivre cette voie, tout en se disant « mais, et si, quand même... ». J'ai également aimé le choix du réalisateur de s'arrêter au buste de « la taupe », histoire de frustrer le public un peu plus

Je n'en ressors pas aussi enthousiasmée que certains avis, mais j'en ressors tout à fait convaincue et contente d'avoir vu un film bien plus porté sur les acteurs que sur l'action.
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Yseult
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1199
Age : 36
Localisation : 49
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Dim 12 Fév 2012 - 21:34

je suis moi aussi allée voir le film cet après-midi.
De ce que j'en avais lu, je me l'imaginais être un au film d'espionnage ce que Drive est au film d'action Laughing Un film qui raconte le même genre d'histoire, mais dans un style tout à fait différent. ceci dit, je ne m'y connais pas assez en film d'espionnage (OSS117, ça ne compte pas, j'imagine ? Razz ) pour vraiment comparer.
Les films qui prennent le temps, ça ne me rebute pas, et le casting me faisait autant rêver que la plupart d'entre vous, donc, je ne voulais pas rater ce film.
Comme plusieurs d'entre vous, je l'ai trouvé un peu complexe, et pas toujours évident à suivre au début, même si j'ai vu le coup des lunettes de Smiley comme indicateur de temps. Au fur et à mesure que les éléments se mettent en place, ça va un peu mieux. Mais heureusement que Fauvette donne quelques explications pour éclairer le tout à ceux qui n'ont pas lu le livre.
Et j'ai vu pour la première fois en action Benedict Cumberbatch. L'es doué ce petit...
J'ai aussi beaucoup aimé quand Gary Oldman nous rejoue la scène de sa rencontre avec Karla Shocked
Quand on voit Smiley se baigner, j'ai cru un moment que l'un d'entre eux allait se mettre à chanter "tea for two" Embarassed

J'ai bien aimé, même si pour moi ce n'est tout de même pas le chef d’œuvre annoncé sur l'affiche. L'histoire est captivante, et la reconstitution plus vrai que nature. J'imagine que les vraies histoires d'espions sont plus proches de celle-ci que des aventures de James Bond.
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Flaming Eyes and Soul
avatar

Nombre de messages : 2885
Age : 27
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 1 Mar 2012 - 19:56

J'avais dit que je reviendrais aussi tôt que j'aurais regardé le film mais je n'ai pas pu venir tellement le film ne m'a pas emballé

'No'


Le cast est parfait ! Vraiment ! Mais à part cela, rien ne m'a emballé plus que ça dans le film ... Je ne me suis pas ennuyée non plus mais j'étais ravie quand ça s'est terminé ...
Je n'ai pas grand chose à dire, à part que je pense que pour aimer ce film, il faut vraiment aimer ce genre et les romans de John Le Carré ...
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6580
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 1 Mar 2012 - 23:22

Ben moi, j'ai bien aimé, et même beaucoup Very Happy . Je n'ai pas aimé tous les romans de John Le Carré que j'ai lus, mais la trilogie de Smiley (La taupe, Les gens de Smiley, Comme un collégien) fait partie de ceux que j'ai beaucoup aimés.
J'avais donc beaucoup aimé le livre, mais je ne me souvenais plus trop de l'histoire car ça commence à sérieusement dater. Je n'ai cependant pas eu de peine à suivre, la construction en flash-back se justifiant par le fait que chaque nouveau progrès ou contact de Smiley amène un morceau du puzzle issu du passé de façon assez logique.
Le casting est impeccable, la prestation de Gary Oldman vaut le détour et j'ai bien aimé la photo (notamment l'aspect un peu vieillot et le grain qui nous renvoient dans les années 70* aussi sûrement que la collection de voitures d'époque). Et puis j'avoue que j'ai été sensible au parti pris de faire sentir la lenteur et la solitude de Smiley ou son caractère très ordinaire, de même que ses compagnons, en intercalant les petites scènes de bain ou la scène dans la voiture quand ils chassent l'abeille ou la scène de rupture sans explication de Peter Guillam (il m'a bien plu dans ce rôle Benedict Cumberbatch*) ou les détails administratifs ou festifs (le père noël rouge Shocked Razz ).
J'ai retrouvé l'ambiance du livre (du moins l'impression qu'il m'a laissé). On est loin des espions "super-héros" ou même des Enchaînés.
Et la fin traitée sans emphase, trouve sa juste place IMO.
Spoiler:
 
Enfin, comme je ne savais pas à quoi m'attendre, puisque les critiques étaient mitigées, je n'ai pas été déçue.

@Panda: par veste à chevrons tu veux dire veste en tweed ? tu ne devrais pas avoir de problème à en trouver au Royaume-Uni... Wink

* il y avait des couleurs dans les années 70 comme le dit Cat, mais la photo du film rappelle celle des films de cette époque.
** cherchez pas, j'ai toujours envie de l'appeler cucumberbatch
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict
avatar

Nombre de messages : 3739
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Dim 25 Mar 2012 - 23:28

J'ai fini ce matin de lire la Taupe ! (je n'ai pas pu résister au livre quand je l'ai vu à la fnac avec la couverture du film I love you ). J'ai bien aimé, mais heureusement que j'ai vu le film avant en fait sinon je pense que je n'aurai pas compris grand chose au j'aurai mis 15 ans à savoir qui est qui Laughing

J'ai aimé cette lecture, j'ai trouvé le style agréable, même si on ne comprend pas forcément tout le vocabulaire d'espion, et très prenant malgré le fait que je connaissais déjà le fin mot de l'histoire !

Et je crois que ça m'a fait encore plus aimer le film parce que je me suis vraiment rendue compte du fait que le film n'est pas du tout un copier coller. Les caractères des personnages sont assez différents, tout comme certains événement. Du coup je trouve le film encore plus réussis car le scénario apporte vraiment quelque chose en plus, une vraie originalité ce qui est vraiment chouette sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7606
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 26 Avr 2012 - 17:01

Des exemplaires d'Un traître à notre goût sont à gagner en ce moment sur le site de la collection Points. Wink (Et aussi un iPad et une caméra, mais ça m'intéresse moins Laughing ).

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate
avatar

Nombre de messages : 4637
Age : 30
Localisation : In between places
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 26 Avr 2012 - 17:06

Merci pour cette information esperluette ! J'ai participé, nous verrons bien le résultat bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3394
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 26 Avr 2012 - 17:11

Merci esperluette ! J'ai participé moi aussi (bien que je trouve étrange de devoir répondre à des questions portant sur le contenu du livre à gagner Laughing), je croise les doigts !

_________________


Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9461
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Dim 25 Nov 2012 - 14:32


Pour celles et ceux qui comme moi souhaitent voir The Constant Gardener, bonne nouvelle, il est diffusé sur Arte ce mercredi 28 à 20h45 cheers .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9461
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 29 Nov 2012 - 18:28


J'ai regardé hier soir The Constant Gardener, que j'ai beaucoup aimé . Le film a le suspense d'une enquête policière. Ne connaissant pas le roman, j'ai été totalement prise par cette histoire difficile et bouleversante. L'Afrique est à l'honneur mais de quelle manière ! La construction est très réussie, les flash-backs conviennent très bien car on comprend petit à petit la relation entre Justin et Tessa ainsi que l'engagement de cette dernière. La distribution est royale, j'ai adoré Ralph Fiennes (mais n'est-il pas toujours excellent ?) et découvert Rachel Weisz que je ne crois pas avoir vue ailleurs. Par moment elle m'a énormément rappelée Kate Winslet, je leur trouve une ressemblance frappante. J'ai été aussi contente de revoir Bill Nighy dans un rôle dramatique. Ah, et j'ai enfin compris le titre du film et du roman qui m'intriguait beaucoup lol! . J'avais du mal à saisir le lien entre l'Afrique et le jardinage Laughing .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5478
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Ven 16 Aoû 2013 - 20:54

Le hasard a fait que je viens de regarder deux adaptations de John Le Carré en deux jours, et je suis tellement conquise que je compte bien lire un de ses livres très prochainement. Twisted Evil 

Alors, j'ai commencé par regarder La Taupe en raison d'une crise de Cumberbatchite aigüe  . Beaucoup de gens de mon entourage avaient été déçus par ce film, ça n'a pas du tout été mon cas. Évidemment, le casting est fabuleux, mais j'ai trouvé que le scénario était délicieusement oppressant et angoissant tout en prenant bien son temps. Je pense que c'est un film que je regarderai régulièrement avec plaisir.

Le deuxième film m'a permis de compenser une de mes grosses lacunes puisqu'il s'agit de The constant gardener. Je n'avais pas très envie de le voir depuis que j'en connaissais le sujet (j'avais peur que ce soit trop violent), mais je l'ai mis en bruit de fond hier et puis finalement j'ai été complètement happée par la quête de cet homme près à tout pour comprendre pourquoi sa femme est morte. Le sujet est très intéressant en fin de compte, et sans doute pas dénué de sens. Rachel Weisz et Ralph Fiennes sont excellents, et ça m'a fait rire de voir Kalinda de The Good Wife sans sa tenue de femme fatale.
Et puis, comme Tatiana, j'ai enfin compris le titre du film.lol! 
Revenir en haut Aller en bas
PapiSido
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 71
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Jeu 17 Juil 2014 - 11:49

Comme beaucoup apparemment, c'est The Constant Gardener récemment repassé sur Arte qui m'a donné envie de découvrir John Le Carré, que je connaissais de réputation mais sans avoir été attiré plus que cela.
Je vais donc commencer par celui là mais avez vous d'autres conseils pour aborder?
L'espionnage à la James Bond cela ne m'intéresse pas vraiment ( à lire du moins, en film c'est distrayant ) par contre une vraie histoire avec de vrais personnages et un contexte historico-politique crédible, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6580
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Mar 29 Juil 2014 - 19:06

Je viens de voir ton post, Papisido. Je n'ai pas lu toute l'oeuvre de John le Carre mais je peux te conseiller la trilogie d'espionnage La Taupe, Comme un collégien et Les gens de Smileys, qui peuvent à peu près se lire indépendamment les uns des autres. Je veux dire par là que si tu cales après la Taupe, tu ne seras pas pris dans un suspense haletant sans connaître la suite de l'histoire. Loin de l'espionnage à la James Bond (même si j'aime beaucoup les romans de Ian Fleming que j'ai lus), on est plutôt dans les arcanes d'un monde souterrain et trouble, où l'ami devient l'ennemi et où l'on ne gagne pas sans sacrifices ni sans conpromis plus ou moins sordides.

Il y a aussi Les chandelles noires, un petit roman policier assez atypique dans l'oeuvre de Le Carré, me suis-je laissé dire. On y retrouve Georges Smiley dans un cadre privé.

J'avais aussi lu L'espion qui venait du froid et la petite fille au tambour, qui met en scène le Mossad des années 80, que j'avais bien aimés.

Voilà  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
PapiSido
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 71
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Mar 29 Juil 2014 - 19:40

C'est noté, merci
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6580
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Mer 30 Juil 2014 - 14:04

J'ai oublié de dire que le contexte historico politique de la Trilogie de Smiley (La taupe, etc.), en pleine guerre froide est tout à fait crédible. Et le premier volet bénéficie d'une adaptation cinéma remarquable* avec Gary Oldman dans le rôle de Georges Smiley et toute un pléiade d'acteurs du même tonneau.

Le résumé du roman par Wikipédia (ben oui, je suis fainéante aujourd'hui...)

Citation :
Par une nuit pluvieuse à Londres dans les années 1970, des hauts fonctionnaires et ministres chargés des services secrets à Whitehall demandent à George Smiley, maître-espion mis à la retraite anticipée, de reprendre du service : ils ont désormais acquis la quasi-certitude que le Cirque – surnom du MI6 en raison de sa localisation à Cambridge Circus – a été pénétré au plus haut niveau par une taupe soviétique.

Avec l'aide de Peter Guillam, Smiley va enquêter sur l'échec d'une mission en Tchécoslovaquie qui a entraîné la disgrâce de Control, l'ancien directeur du Cirque. Le service est dorénavant placé sous la responsabilité de Percy Alleline, Bill Haydon, Toby Esterhase et Roy Bland, qui sont autant de suspects.

De dialogue avec les témoins d'un passé parfois lointain en consultations nocturnes des dossiers, Smiley poursuit à force de réminiscences douloureuses sa traque de la taupe – et de Karla, son "Graal noir", le maître-espion soviétique.

* mais peut-être un peu difficile à suivre quand on n'a pas lu le livre (histoire condensée + beaucoup de personnages).
Revenir en haut Aller en bas
Cats40
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1726
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Lun 22 Sep 2014 - 13:44

MissAcacia a écrit:
J'ai oublié de dire que le contexte historico politique de la Trilogie de Smiley (La taupe, etc.), en pleine guerre froide est tout à fait crédible. Et le premier volet bénéficie d'une adaptation cinéma remarquable* avec Gary Oldman dans le rôle de Georges Smiley et toute un pléiade d'acteurs du même tonneau.

L'adaptation cinématographique de La Taupe bénéficie en effet d'un casting "de luxe". C'est d'ailleurs en général le cas pour les adaptations ciné de John Le Carré.

Je viens de voir Un homme très recherché, où c'est encore le cas (dernier film de Philip Seymour Hoffman). Comme d'habitude, l'histoire est on-ne-peut-plus crédible et très bien documentée
Spoiler:
 
Les acteurs sont tous impeccables. Et la fin de l'histoire est aussi
Spoiler:
 
que celle du livre. Alors que la fin du film The constant gardener est enjolivée par rapport au livre
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3394
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Lun 6 Oct 2014 - 16:24

Merci pour ton avis sur Un homme très recherché, Cats40 ! Very Happy J'hésite encore un peu à aller voir le film car je n'ai pas beaucoup de temps pour aller au ciné en ce moment, mais j'espère qu'une occasion se présentera.

Je profite de ce message pour signaler qu'une adaptation au format mini-série de The Night Manager (Le Directeur de Nuit) a été annoncée aujourd'hui par la BBC Arrow Il n'y a pas encore beaucoup de détails à se mettre sous la dent, mais les rumeurs de casting vont déjà bon train, avec rien de moins que Hugh Laurie et Tom Hiddleston dans les rôles principaux ! cheers

_________________


Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Cats40
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1726
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Lun 6 Oct 2014 - 17:39

C'est annoncé également sur le site de Premiere :
http://series-tv.premiere.fr/News-Series/Hugh-Laurie-et-Tom-Hiddleston-en-duo-pour-une-mini-serie-de-la-BBC-4066652
Et c'est repris sur d'autres sites tels que Collider ou Insidetv.
ça a des chances d'être vrai... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9461
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Lun 6 Oct 2014 - 19:13


J'ai hésité à voir Un homme très recherché, ne serait-ce que pour le regretté Philip Seymour Hoffmann Sad mais n'en ai pas eu l'occasion (sans parler de la quantité de films sortis en ce moment, parmi lesquels il faut bien faire des choix). Merci pour ton avis Cats40.

Cette adaptation est une bonne nouvelle Fauvette, à suivre Smile .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6580
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: John LE CARRE   Mar 21 Avr 2015 - 13:38

Je viens de finir Chandelles Noires, un petit roman policier qui se déroule dans une public school et qui met en scène Georges Smiley, dans un rôle de détective amateur.

En deux mots: Stella Rode, la femme d'un professeur de Carne, public school prestigieuse, écrit à Miss Brimley, rédactrice d'une revue chrétienne pour lui faire part de ses craintes vis-à-vis de son mari. Celle-ci confie le cas à Georges Smiley, avec lequel elle a travaillé aux renseignements pendant la guerre. Ils apprennent alors que Stella vient d'être sauvagement assassinée.

L'histoire est assez linéaire malgré un retournement de situation dont je ne dirai rien. Ce livre vaut par l'ambiance que l'auteur arrive à créer. L'ambiance totalement consanguine des public school qui forment les élites de génération en génération. L'abîme qui séparent ce monde clos du reste de la société. L'esprit de caste qui resserre les rangs vis-à-vis du monde extérieur mais qui n'évite pas les déchirements internes. Le regard sur le système éducatif anglais de l'époque n'est pas tendre.
Et Georges Smiley, quadragénaire replet et en apparence inoffensif avec ses lunettes de myope, qui navigue entre ces divers univers.

Par ailleurs, j'ai vu il y a quelques temps l'adaptation TV de 1979 en sept parties de la Taupe (Tinker, soldier, tailor, spy) avec Alec Guinness dans le rôle de Smiley. C'est trèèès lent (il vaut mieux être en forme, je me suis endormie sur un ou deux épisodes, j'avoue), mais Alec Guinness est très convaincant dans le rôle de Smiley. Bien évidemment, l'histoire est moins raccourcie que dans le film de 2011 et on en comprend beaucoup mieux les méandres, notamment la stratégie de Smiley pour arriver à dénouer la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John LE CARRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
John LE CARRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Le Carre, John] Un traitre à notre gout
» John Le Carré
» Les gens de Smiley's de John Le Carré
» La Taupe de John Le Carré
» John Rambo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: