Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Mer 7 Nov 2012 - 13:49

Alors un gros gros UP... pour accueillir en retard d'autres fans de ce cher commissaire... Lorenzina, je suis tout à fait d'accord avec toi concernant les adaptations allemandes de Donna Léon... (en plus pour Venise comme je connais plus que bien... ça aide pas lol! )

Cat contente que Mr Cat aime ^^ aussi... vui on a souvent des éclats de rire.

Sinon cette année, la RAI avait fait un préquel aux Montalbano en mettant sur pied Il giovanne Montalbano, avec Michele Riondino dans le rôle titre... une série qui reprenais plus les histoires issues des nouvelles, et qui se situe dans les jeunes années du commisaire. D'ailleurs, le premier épisode reprenais tout simplement l'histoire de La première enquête de Montalbano.

Que dire à part que j'ai totalement craqué sur ce jeune Montalbano, parce que déjà physiquement, il est... I love you I love you I love you
Spoiler:
 
Et aussi parce que les intrigues, qui se passent à la fin des années 80 - début des années 90 respectent bien plus les nouvelles (certaines intrigues avait déjà été adapté dans la série d'origine) et la réalisation est bien plus rugueuse, bien plus sobre... et on va peu à peu y rencontrer tout nos protagonistes habituels... Mimi, Fazio, Livia... la maison de Montalbano I love you )


Voilà... sinon cet été j'ai continué ausi mes lecture... et Una lama di luce, l'avant-dernier sorti, c'était juste un peu Crying or Very sad à la fin....
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 24078
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Mer 7 Nov 2012 - 17:10

Merci pour cette info très intéressante, Kusa. Il est effectivement pas mal du tout, ce jeune commissaire. drunken J'espère qu'on aura l'occasion de le voir par chez nous. Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Mer 7 Nov 2012 - 17:40

Je viens de finir "le coup de filet", paraît-il son dernier roman, qui se passes dans le milieu de la Télévision (rayon journal) et la politique ... C'est fort grinçant et assez cynique, on sent que l'auteur est plutôt désabusé ... Cela se sentait déjà dans les Montalbano, mais il y avait l'humour, la langue et .... Catarella qui faisait passer tout cela avec plus de facilité, sans compter les nombreuses recettes de cuisine ... Je relisais "le tout de la bouée" à l'hôpital, où la nourriture est, disons, spartiate et parfois carrément franchement beeuuuurrrkkk !! et toutes ces pâtes à l'encre de seiche et autres rougets de roches grillés m'ont aidée psychologiquement à retrouver la simple envie de manger ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 8 Nov 2012 - 0:06

Tiens Clinchamps, tu vas pouvoir m'aider... j'ai chercher le Coup de filet en version italienne et je n'ai pas trouvé à quel livre il correspond scratch study (ni sur wiki, ni sur amazon.it... ) Tu pourrais me donner son titre italien? sunny

Sinon hors Monatalbano, de Camilleri j'ai aussi lu ses petits récits quotidiens (très très drôles, que je vous conseille ^^) j'ai vu d'ailleurs qu'il avait sorti un autre recueil de chroniques pour l'année 2008-2009... m'enfin ils ont l'air d'être plus désabusés.... (c'est déprimant l'Italie en ce moment... No )

Et j'avais lu son récit sur la période sicilienne du Caravage... et je vous le conseille aussi . On n'y retrouve pas la langue et la verve des Montalbano, mais c'est une fort belle langue qui est utilisée... et j'aime le titre "La couleur du soleil" drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 8 Nov 2012 - 11:42

À ton service, Kusa sensei : "La rizzagliatta" est le titre italien du "coup de filet"... Very Happy et les petits récits quotidiens me tentent beaucoup ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 8 Nov 2012 - 12:16

Merci Ma Clinchamps! Après recherche, c'est une nouvelle de 2008 à la base, publiée en Espagne dans un concours sous le titre La Muerte de Amelia Sacerdote (elle a gangé le prix d'ailleurs ^^) et publié en 2009 en Italie cheers cheers cheers

Les petits récits quotidiens, voici les titres des recueils ^^:
2001 : Racconti quotidiani, Libreria dell'Orso. Petits Récits au jour le jour (Fayard, 2008)
2009 : Un inverno italiano. Cronache con rabbia 2008-2009, avec Saverio Lodato, Chiarelettere. (non traduit encore en français, il semble...) (il faut savoir que ces chroniques là ont été publié dans le journal L'Unità ... Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 8 Nov 2012 - 12:25

Justement je manque de lecture (enfin rien de ce qui est sur mon étagère PàL ne me tente ... Laughing ) je vais m'acheter "les petits récits au jour le jour" ... Merci pour les références ... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 4 Juin 2015 - 15:57

Je ranime un peu ce topic, car je m'aperçois que je ne suis jamais venue dire que j'aime vraiment beaucoup les enquêtes de Montalbano, que je ne connais que par les adaptations TV de la RAI, et que j'apprécie énormément.
J'aime l'ambiance, la mer, l'équipe du commissariat avec Catarella, Mimi, Fazio, et les gestes qu'ils font tous avec leurs mains quand ils parlent. J'aime aussi le ton des enquêtes, qui est souvent doux-amer, et avec beaucoup d'humanité.

Et enfin, je viens de lire mon premier livre de Andrea Camilleri : Les enquêtes du commissaire Collura, une séries de huit petites histoires parues d'abord de façon hebdomadaire dans la Stampa, puis réunies en un petit livre (110 pages).
Ce commissaire Cecè Collura est en congé de la police pour quelques mois, après une blessure par balle ; il est commissaire de bord sur un paquebot de croisière sur la Méditerranée (genre le Costa Concordia), et il a un adjoint qu'il appelle "le Triestin".
Les enquêtes ne sont pas des enquêtes criminelles, c'est plutôt des petits mystères, à résoudre sur 10-15 pages, un peu à la Sherlock Holmes (comme dans La ligue des rouquins par exemple) ; la présentation parle d'une filiation à la Agatha Christie, je n'ai pas tellement trouvé, sinon que ça se passe dans un milieu de croisiéristes. Les histoires se lisent dans le sens chronologique, et certains personnages se retrouvent dans plusieurs histoires.
J'ai bien aimé, c'est agréable à lire, quoiqu'un peu court, mais c'est le format qui veut ça.

Je vais certainement me lancer dans la lecture de certains Montalbano, car j'ai vu que ma bibliothèque en possède quelques uns ... study
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 4 Juin 2015 - 22:52

Tu devrais aimer, Petit Faucon, car Camillieri parle très bien le français et travaille de concert avec son traducteur pour restituer au mieux le parler sicilien... C'est plein d'un humour souvent corrosif et on sent que même s'il aime la Sicile iln'en est pas moins lucide !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Mar 7 Juil 2015 - 17:57

Me revoilà, après avoir lu successivement Le tour de la bouée / il giro di boa et L'âge du doute / l'eta del dubbio, qui sont la 9e et la 17e enquête de Montalbano.

J'ai beaucoup apprécié ces 2 livres, avec une préférence pour l'âge du doute car je je connaissais pas l'histoire ; pour le tour de la bouée, je l'avais vu en adaptation TV avant de lire le livre, ce qui m'a permis de constater que les adaptations avec Luca Zingaretti dans le rôle de Montalbano sont très fidèles aux livres, et à l'esprit des personnages.

Ce que j'apprécie particulièrement, c'est l'attention portée à l'humain qui prime sur tout le reste, la galerie des habitants du commissariat, les petits plats de Adelina, et la mer.
J'ai eu quand même du mal avec la traduction, que je trouve parfois lourde, ou maladroite ex : "Montalbano je suis", mais je comprends que c'est la quadrature du cercle pour rendre la saveur de la langue de Camilleri.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Mar 22 Sep 2015 - 14:06

Depuis mon dernier post j'ai lu encore 2 autres enquêtes de Montalbano : La piste de sable et La lune de carton, toutes les deux très bien, sachant que j'ai préféré La lune de carton, qui remue les secrets de famille.

Et dans un autre genre, j'ai lu La pension Eva, un roman qui n'a rien de policier, mais qui fait remonter plein de souvenirs de l'Italie des années 40.

Voici le résumé par l'éditeur (Métaillé) :
Citation :
Dans la Sicile des années 40, tout minot qu’il est, Nenè s’interroge : que vont faire les hommes dans cette belle maison près du port, où habitent tant de femmes nues ? Bientôt, au fond d’un grenier, une cousine entreprenante l’éclairera sur le sujet. En grandissant, il deviendra familier de ces dames et bien vite découvrira chez elles, au-delà de la sensualité, des trésors de récits.
Autour de la table présidée par l’austère Signura, avec ses amis Jacolino et Ciccio, il perçoit le caractère étrangement sacré de ce bordel et les miracles qui s’y déroulent. La guerre gronde dans le ciel, les bombes américaines dévastent la ville, les armées allemandes quittent les lieux, mais à la Pension Eva, un vieux noble retrouve sa virilité, un ange descend nu en parachute, le portrait de Staline a des effets inattendus sur un résistant communiste, le saint patron local rend visite à l’une de ces dames. Et puis des couples fixes se forment avant de connaître une fin terrible ou bien heureuse.
Mêlant le dur récit documentaire et l’allégresse rêveuse du réalisme magique, ce roman d’apprentissage par temps d’apocalypse, que l’auteur lui-même présente comme un moment très spécial dans son œuvre, nous fait découvrir une nouvelle facette du grand romancier Andrea Camilleri.
Le héros est un adolescent, qu'on suit de la fin des années 30 jusqu'en 1945 ; il s'interroge sur la vie, l'amour, et le récit est plein d'anecdotes oniriques, comiques, tragiques. L'aspect réaliste existe, mais le récit est plus axé sur le bonheur de découvrir la vie.
J'ai trouvé cette lecture très agréable et dépaysante sunny
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Mar 22 Sep 2015 - 16:22

Merci, Petit Faucon, pour ces commentaires, que je partage pour la plupart ! cheers "La pension Eva me fait bien envie !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Mar 22 Sep 2015 - 16:29

En fait j'ai découvert Embarassed  que Camilleri a beaucoup écrit en dehors de son commissaire Montalbano, et que ma bibliothèque possède également quelques livres de lui qui ne sont pas des policiers ... donc je vais en profiter !

Et la Pension Eva ne fait que 130 pages I love you
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Mar 22 Sep 2015 - 16:43

Oh oui, Camillieri est très prolifique, il a fait aussi des scenariis, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 26 Nov 2015 - 17:52

Je continue à étoffer ma bibliothèque avec Camilleri, et j'ai lu récemment :

Le tailleur gris :
Le récit commence au premier jour de retraite du personnage de ce roman, dont le nom n’apparaît jamais.

Directeur d’une banque, il a épousé en secondes noces une veuve bien plus jeune que lui, Adele, dont on découvre peu à peu la double personnalité. Affamée de reconnaissance sociale et parangon de respectabilité, elle est aussi dotée d’un appétit sexuel sans bornes et sans morale, au point d’imposer à son vieil époux la présence d’un jeune cousin qui sait la satisfaire.
Est-elle totalement insensible ou aime-t-elle en réalité son mari plus que tout ?

Tandis que pointe la maladie terminale, le vieil homme creuse l’énigme. Tout en perçant à jour les faux-semblants d’une société bourgeoise qui affecte la bienfaisance et pratique le compromis mafieux tout en acceptant sa déchéance contre quelques moments de bonheur sensuel, il découvre des facettes contradictoires d’Adele, incroyable figure féminine, en attendant le jour où elle revêtira le tailleur gris, signe de mort imminente…

Ce roman m'a fait penser à Simenon, avec une ambiance assez sombre, pas tellement sicilienne ; la mort rode et les faux-semblants sont nombreux. Une autre facette de Camilleri, que j'ai bien appréciée aussi.
Mais roman beaucoup moins solaire que La pension Eva, lu précédemment.


et une enquête de Montalbano : La danse de la mouette qui fait suite à L'âge du doute, lu juste avant :
Le brigadier Fazio, pilier du commissariat de Vigàta a disparu.

Montalbano découvre que son homme enquêtait sur des trafics dans le port de pêche avant d'avoir été entraîné dans un lieu ou des puits asséchés servent de cimetière sauvage.

Tandis que l'angoisse croît, une image obsède le commissaire : celle de la danse d'une mouette à l'agonie, qu'il a observée sur sa plage.

J'ai beaucoup aimé cette enquête, dure, mais dont le fonds est toujours aussi percutant


Dernière édition par Petit Faucon le Ven 27 Nov 2015 - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 26 Nov 2015 - 23:12

J'ai lu et beaucoup aimé "la danse de la mouette", et je partage ton avis, Petit Faucon ! ça me fait penser qu'il y a un moment que je n'ai rien lu de Camillieri, il faut que je voie s'il y a de nouveaux titres pour compléter ma collection de Montalbano ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 28 Juil 2016 - 18:12

Un samedi entre amis / un sabato, con gli amici - publié en 2009.

C'est une histoire assez dure, construite par flashback comme un puzzle, avec 7 personnages principaux :
Fabio magistrat
Giulia avocate
Andrea médecin
Rena sa femme
Matteo homme d'affaires
Anna sa femme
Gianni, homme politique

On rencontre d'abord ces personnages tout enfant, entre 3 et 6 ans, et ils vivent ou sont spectateurs chacun de situations traumatiques plus ou moins violentes.
On les retrouve ensuite vers 35-40 ans, et l'un d'entre eux est victime d'une mort violente, dont les autres sont plus ou moins responsables à des degrés divers. C'est malsain et assez dur, et le livre donne à réflechir sur les blessures de la toute petite enfance, et les solutions/comportements qui en résultent à l'age adulte, et aussi sur la notion de responsabilité et de culpabilité.

Un livre qui ne laisse pas indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9340
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 1 Juin 2017 - 15:02

Pour les admirateurs et admiratrices d'Andrea Camilleri, je signale son prochain passage à Paris les 14 Arrow et 15 juin Arrow , avec notamment une rencontre à l'institut culturel italien Cool
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 54402
Age : 75
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Jeu 1 Juin 2017 - 15:06

Merci Serendipity ! Je ne pourrai pas être à Paris, mais je vais le signaler à qui de droit !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   Ven 2 Juin 2017 - 8:42

Merci serendipity pour l'info ! c'est vrai que c'est l'occasion de le voir, et il faut en profiter car il a plus de 90 ans ... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Andrea Camilleri, Montalbano et la Sicile
» Andrea CAMILLERI (Italie)
» [Andrea Camilleri] La couleur du soleil
» [Camilleri, Andrea] Le grelot
» La Sicile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: