Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Virginia WOOLF

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Olivia
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 36
Localisation : Là où souffle l'Alizé...
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Lun 10 Mar 2008 - 19:15

Je vais rejoindre le rang des admirateurs de Virginia car moi aussi j'en suis une. Virginia est dans ma top list; je l'ai découverte à la fac avec "Vers le phare" ou "La promenade au phare". Ma prof de littérature comparée était une passionnée de Virginia et elle nous a communiqué toute la richesse de son oeuvre. J'ai été plutôt surprise au début car j'ai trouvé l'écriture énigmatique mais j'ai adoré cette façon de montrer la psychologie des personnages et le traitement du temps qui passe qui est vraiment particulier. L'atmosphère de ce roman est étrange avec des personnages qui son ancrés dans leur solitude mais ont besoin les uns des autres, une succession de pensées volages et solitaires. Virginia pour moi réussit à merveille à retranscrire des rêveries profondes et des moments d'évasion, avec parfois une impression de flou, comme si un voile recouvrait tout. D'ailleurs il me semble que Forster a dit que Virginia avait carrément poussé la langue anglaise dans les ténèbres où quelque chose du genre. Ensuite j'ai lu Kew Gardens une de ses nouvelles, dont j'ai aimé l'évocation poétique de la solitude encore une fois. Il y a quand même quelque chose de désespéré dans ses écrits et j'y ai vu une trace de son rapport intime avec la folie parce qu'il faut avouer que sa vie a été loins d'être drôle entre les présumés abus sexuels dont elle a été victime par un de ses frères il me semble, et la maladie dont elle a été victime tout au long de sa vie et qui l'a amenée à mettre fin à ses jours. D'ailleurs quand on regarde, parmi les écrivains les plus brillants nombreux ont eu maille à partir avec la folie: Gogol, Maupassant etc... Mrs Dalloway est une de mes oeuvres préférées et m'a beaucoup émue avec l'écriture de l'intime; elle réussit vraiment à susciter l'émotion. J'ai également adoré Les vagues, comme j'ai trouvé très intéressant sa correspondance (je me tate pour acheter un exemplaire en anglais car même si je me débrouille je ne suis pas bilingue!) ou encore son journal. D'ailleurs un des recueils de lettres se termine par sa dernière lettre jamais écrite à savoir celle adressée à son mari juste avant qu'elle ne se jette dans la rivière; alala je l'ai scannée et je ne vous raconte pas comment c'est poignant. Pour deux séminaires à la fac j'avais choisi de travailler sur trois des ses oeuvres et aussi sur sa correspondance avec Vita Sackville West (une autre grande dame avec qui elle a eu une relation sulfureuse) et j'ai été encore plus passionnée après tout ça. Alexandra Lemasson a réalisé une biographie sortie il n'y a pas très longtemps je crois. J'ai beaucoup aimé sa plume et sa façon de nous faire entrer dans l'intimité de Virginia.
Ah et puis dans mon édition 10 18 de P and P, la préface est une extrait de "The common reader" de Virginia! J'ai trouvé ça génial!
Bon j'ai trop écrit lol mais je voudrais juste aussi vous montrer une citation que j'adore et extraite de "L'art du roman" de Virginia: « Si nous pouvions bannir, quand nous lisons, toutes les idées préconçues, ce serait un admirable commencement. (…) Si dès l’abord vous reculez, si vous faites des réserves, des critiques, vous vous empêchez de tirer tout le profit possible de ce que vous lisez. Mais si vous ouvrez votre esprit aussi large que possible, des signes, des indices d’une finesse presque imperceptible dans le tour et le détour des premières phrases vont vous mettre en présence d’un être différent de tous les autres. Imprégnez-vous de cela, familiarisez-vous avec cela… » C'est je trouve, une magnifique description de la lecture idéale.
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Lun 10 Mar 2008 - 20:03

Ah, une fan de Virginia!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lise Bennet
Shanghai's Amber Dawn
avatar

Nombre de messages : 3261
Age : 25
Localisation : Lorraine or in a daydream...
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Dim 8 Juin 2008 - 14:54

Je viens de terminer Mrs Dalloway.
J'ai vu plusieurs fois le film The Hours et j'avais cherché sur Internet pour en savoir un peu plus sur Virginia Woolf, un personnage que je trouve d'ailleurs très intéressant. C'est le premier roman que je lis d'elle et j'avais choisi la VO. Ma mère ma dit que j'étais courageuse scratch.

J'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai aimé le style de Virginia Woolf, sa façon de décrire les personnages et leurs sentiments, leur passé. Plein de petits fragments assemblés.
Je ne sais pas pour vous mais certains passages du livre m'ont vraiment émue, surtout ceux qui concernent la relation entre Peter Walsh et Clarissa Dalloway. J'adore les dernières lignes.

Spoiler:
 
J'ai relu plusieurs fois pour savourer.

Je pense lire d'autres livres de Virgiana Woolf plus tard Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 34
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Dim 8 Juin 2008 - 15:42

@ Lise Bennet. Il va falloir que tu nous avoues ton âge pour de vrai ! Tu ne peux pas avoir regarder plein de fois The Hours, et lu Virginia Woolf (en vo en plus) à ton âge. C'est pas possible ! Ce film m'a touché quand j'étais en prépa et j'ai lu plein de romans de cette romancière à cette période.

Je plaisante à moitié Razz. Je suis vraiment surpris à chaque fois que je vois les livres que tu lis à ton âge. Tu dois être très mature.
Revenir en haut Aller en bas
Lise Bennet
Shanghai's Amber Dawn
avatar

Nombre de messages : 3261
Age : 25
Localisation : Lorraine or in a daydream...
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Dim 8 Juin 2008 - 17:02

@ Damien Tilney : lol! Je t'assure que j'ai vraiment 14 ans ^^.
Mais je pense que je lirais moins si Jane Austen ne m'avait pas conduite à The Inn Wink.
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5661
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Dim 8 Juin 2008 - 21:09

Je suis comme Damien, Lise Bennet Wink Je n'aurais jamais su apprécier ce livre à 14 ans (d'ailleurs à 20 non plus Razz ), alors en VO Suspect Mais tu me rappelles que ce livre est toujours dans ma bibliothèque et que j'ai bien l'intention de le finir un jour Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 35
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Lun 7 Juil 2008 - 11:14

Je viens de me rendre compte que je n'étais pas venue vous parler d'une biographie sur Virginia Woolf que j'ai lu il y a peu, écrite pas Alexandra Lemasson.
Après avoir lu "les heures" (que j'ai aimé, mais sans plus. En fait seul les passages sur Virginia m'ont vraiment intéressés), j'ai voulu en savoir plus sur Virginia. Et cette bio est vraiment très agréable à lire, le style est fluide et ce qui m'a plu, c'est que la bio écrite par Virginia elle même est souvent citée. Ca permet de vraiment voir comment elle même ressentait les choses. Et on apprend également beaucoup de choses sur les oeuvres de Virginia Woolf, par exemple l'aspect biographique de chacune.
Bref, je conseille fortement ce livre a tous ceux qui veulent en savoir plus sur la vie de Virginia Woolf, sur sa façon de voir les choses, sur sa façon d'écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Rebecca
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 39
Localisation : Quelque part au Québec...
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Lun 7 Juil 2008 - 14:46

J'aime beaucoup Virginia Woolf. C'est un auteur féminin à la finalité plutôt tragique... Le personnage m'intéresse beaucoup, de même que ses écrits. J'ai découvert Woolf avec Mrs Dalloway et il s'agit d'un de mes livres favoris. J'avais vu le film également, qui rend assez bien l'univers du livre je trouve.

Je vous conseille les Lettres illustrées de Virginia Woolf, un livre magnifique, difficile à trouver en français car épuisé, mais les bibliothèques en général l'ont.
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Dim 3 Aoû 2008 - 17:42

Ma meilleure amie m'a offert Mrs Dalloway il y a deux ans en raison de sa passion pour le roman. Elle m'en avait fait une telle éloge que je m'attendais à dévorer le livre d'une traite ! En fait, je l'ai trouvé sympa, sans plus... Embarassed Mes souvenirs sont assez vagues mais je me souviens d'avoir dû m'accrocher fortement pour ne pas abandonner ma lecture par moments. Je me souviens aussi de passages captivants. Mon avis n'est donc ni complètement négatif, ni complètement positif...
Par contre, j'ai beaucoup aimé The Hours qui m'a sans doute réconcilié avec Mrs Dalloway et Virginia Woolf.
La postface du roman a éveillé ma curiosité quant à la vie torturée de l'auteur et il y a longtemps que Le journal d'un écrivain fait partie de ma PAL... perdu au milieu de montagnes d'autres... lol!
Revenir en haut Aller en bas
lorelai59
Beautiful pianoforte
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Virginia WOOLF   Ven 8 Aoû 2008 - 18:00

Que d'enthousiasme pour Woolf! Je viens d'avoir Journal d'ado et Journal integral ( cadeau d'anniversaire de mon grumeau.) Je les ai feuilletés et j'ai vraiment hate de les lire. Suivre l'evolution de cette grande auteure doit être super interessant.
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Ven 17 Avr 2009 - 18:57

Viviane Forrester vient de sortir une biographie de Virginia Woolf , dans laquelle elle commence par parler de l’époux de celle-ci, Léonard, responsable de la légende créée de toutes pièces autour de Virginia. Homme brisé, écrivain châtré (dixit Viviane), il publié deux très beaux romans ((toujours selon elle – je n’ai rien lu de ce monsieur), lui permettant de se révéler dans sa misère sexuelle et dans le fait d’être juif et d’en souffrir. Il n’était a priori pas le pilier qu’il a déclarait être pour sa femme, la manipulait beaucoup tout comme il manipulait la vérité. Cette vérité justement, c’est ce que Forrester a voulu rétablir. Elle dit avoir toujours « vécu » avec V. Woolf, avoir « partager sa vie tout le temps » et très bien la connaître grâce aux 12 volumes de lettres et journaux intimes laissés par l’écrivain, mais aussi grâce à toutes les lettres de sa famille – documents jamais utilisés jusqu’à présent.

Selon la légende, Virginia était une femme frigide, contrairement à Léonard, homme plein de fougue. Tout cela est démenti par V. Forrester, qui consacre 1/3 de son livre à la sexualité de son idole. Elle la décrit comme une femme frustrée et inverse les rôles. En effet, Léonard détestait le corps des femmes, n’aimait pas le sexe. Forrester en veut pour preuve ces mots, écrits à un ami : « Vivantes, les femmes sont extraordinairement laides. Mortes, elles sont répugnantes ». Il a épousé Virginia alors qu’ils avaient 30 et 31 ans, considérant que c’était l’unique solution qui lui restait, même s’il était « épouvanté par l’horreur des préliminaires ».

Par ailleurs, Léonard parle des nombreuses crises de démence de sa femme, là encore une légende. Elle était certes très fragile, mais n’a connu que 3 grandes crises au cours de sa vie : à la mort de son père – qui lui a valu des hallucinations (telles qu’entendre des oiseaux parler grec ou le Roi Edward tenir des propos orduriers sous sa fenêtre), suite à son mariage et enfin lorsque Léonard a décidé qu’elle n’aurait pas d’enfants – il a couru les médecins jusqu’à en trouver qui affirment que Virginia était trop fragile (elle souffrait de violentes migraines à l’époque). Ce manque d’enfants a toujours constitué une très grande souffrance pour elle. Elle n’a été sujette à aucune crise au cours des 25 dernières années de sa vie.
C’était une femme féroce, désopilante, très drôle et antisémite, bien que mariée à un juif. « Je n’aime pas le rire juif, je n’aime pas la voix juive ». On a beaucoup caché son antisémitisme, hérité de sa famille. C’est un trait très étonnant de sa personnalité, car son œuvre est vierge de tout cliché, mais on retrouve absolument tous les clichés anti-juifs dans son antisémitisme mondain. Son couple figurait sur la liste noire des nazis et elle disait vouloir se suicider si Hitler envahissait l’Angleterre (elle décède en 1941, époque où cette invasion allemande est encore possible). Léonard lui a proposé de se suicider ensemble, au gaz, dans leur garage, en 1940. Elle accepte aussitôt mais écrit dans son journal : « je ne veux pas que le garage voit ma fin, je veux encore 10 ans et je veux finir mes livres ». Pourtant, un an plus tard, aimantée par l’eau comme elle l’a toujours été, elle met fin à ses jours.




Citation :
Issue d’une famille de la haute-bourgeoisie, Viviane Forrester (Dreyfus de son vrai nom) va connaître la guerre et l’exode vers l’Espagne en 1943, à l’âge de 18 ans, pour échapper aux rafles. Marquée par ce douloureux épisode, la Seconde Guerre mondiale sera systématiquement présente dans son œuvre. Elle débute sa carrière en tant que critique littéraire au Monde et au Nouvel Observateur, avant de devenir romancière. En 1970, elle publie Ainsi des exilés, premier ouvrage d’une œuvre romanesque régulièrement gratifiée. Lauréate du prix Femina en 1983 pour son livre Van Gogh ou l’enterrement dans les blés, elle deviendra elle-même membre du jury de ce prix.
Grande spécialiste de l’œuvre de Virginia Woolf, elle publie cette année une biographie consacrée à la vie de cet écrivain, féministe avant l’heure et au destin tragique. Ecrivain engagée politiquement, membre fondateur du collectif ATTAC, Viviane Forrester, est aussi l’auteur de plusieurs essais dans lesquels elle critique la globalisation de notre société. L’horreur économique, qui reçoit le prix Médicis en 1996 est l’un de ceux-là.

Virginia Woolf

Viviane Forrester
Ed. Albin-Michel, mars 2009
352 p. - 22 euros
http://www.france5.fr/la-grande-librairie/index.php?page=article&numsite=1403&id_article=8978&id_rubrique=1406
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 35
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Ven 17 Avr 2009 - 19:02

J'ai ce livre dans ma pal depuis quelques semaines déjà. Il va falloir que je le remonte un peu car, après la bio de Virginie Lemasson (si mes souvenirs sont bons), j'ai hâte de pouvoir en découvrir une autre.
Je n'ai jamais rien lu de Virginia Woolf, mais je suis curieuse de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23901
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Mar 21 Avr 2009 - 23:00

Je ne connaissais pas vraiment les détails de la vie de V. Woolf mais ce que tu en dis après cette lecture, Cécilou, fait un peu flipper, on comprend que la pauvre romancière ait songé à une fin aussi terrible. Je me pose simplement quelques questions : Madame Forrester n'a-t-elle pas songé à se faire mousser avec ces détails scabreux? Les sources dont elle s'est servie sont-elle vraiment nouvelles? Comment ce fait-il que les journaux intimes de la romancière, publiés depuis une certains temps déjà, ne laissent-ils pas présager de ces diverses informations?

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Mer 22 Avr 2009 - 7:12

C'est vrai que ce sont de bonnes questions Cat. Forrester a simplement dit que Woolf était manipulée par son mari. Je suppose donc qu'elle ne se rendait pas compte de tout cela et que c'est pour ça qu'elle n'en a pas fait mention dans ses journaux et lettres. Quant aux documents inédits, ils appartienent à la famille de Virginia a priori.
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5661
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Mer 22 Avr 2009 - 13:12

Je suis comme Cat, je m'interroge sur les raisons de cette nouvelle biographie, qui semble très polémique scratch Forrester est-elle la première à soutenir une telle thèse ? Ca casse vraiment la légende en tout cas, si c'est vrai... pale
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 34
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Jeu 23 Avr 2009 - 22:08

Je suis passé à de nombreuses reprises devant cette bio en me disant "encore une"... Je ne connaissais pas du tout son contenu polémique. C'est intéressant.

@ Cecilou. Est-ce que les hypothèses de la biographe sont plausibles ? Ou est-ce que c'est surtout pour faire vendre ?
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Ven 24 Avr 2009 - 6:15

A vrai dire Damien, je n'en sais trop rien, mais je suis portée à penser que tout est vrai dans cette nouvelle biographie. Forrester a l'air d'être très documentée et d'avoir vraiment utilisé des documents précieusement gardés par la famille de V. Woolf. Je pense que Forrester est une véritable fan de l'auteure et qu'elle a voulu rétablir la vérité, trop longtemps occultée, mais qui sait ??
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Ven 24 Avr 2009 - 11:14

Encore une biographie de Virginia, et sans doute toute auréolée de scandales pour se détacher des autres déjà écrites.

Attention à ne pas prendre aux mots toute nouvelle biographie, étoffée de nouveaux aspects...

Le côté antisémite de Virginia Woolf, je le crois égal à ceux de ses contemporains, ce qui ne l'a pas empêchée d'épouser Léonard.
réduire leur relation à une histoire de manipulation est très malhabile de la part du publicitaire ou de l'auteur... Sans oublier que Virginia a eu une sexualité brisée par ses frères incestueux.

Penser que tout est vrai dans une biographie est un peu naïf, il faut plutôt la voir comme une nouvelle vision de la personne, qui viendra se rajouter aux autres.
Forrester n'est pas la première à "détenir" la vérité sur Woolf, chaque nouveau biographe y va de son petit couplet. Je trouve ça très prétentieux de faire vendre une biographie en déclamant détenir "la vérité".

Mais c'est intéressant et c'est à présent sur ma PAL.
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5661
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Ven 24 Avr 2009 - 13:53

cecilou41 a écrit:
Je pense que Forrester est une véritable fan de l'auteure et qu'elle a voulu rétablir la vérité, trop longtemps occultée, mais qui sait ??

Cet argument me paraît pouvoir alimenter les deux positions. Quand on est fan d'un auteur, on peut avoir envie de montrer qu'il a été une victime et pas le taré qu'imaginent les gens. Je n'ai pas lu le livre, mais il me semble que Alabama Song joue aussi sur la diabolisation du mari, qui a spoilée le génie de son épouse. Effet de mode ? scratch
De plus, j'aimerais vraiment connaître les sources de l'auteur, et l'avis de spécialistes de Virginia Woolf sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Sam 9 Mai 2009 - 12:40

Heu en fait, Alabama Song n'est pas le premier livre à parler de l'emprise de FSF sur son épouse, toutes les biographies s'y accordent, en général...
fin de l'aparté.
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5661
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Sam 9 Mai 2009 - 19:23

Mais toutes n'ont pas eu le Goncourt et le succès qui va avec Wink

Je ne disais pas que Alabama Song était le premier livre à établir la dureté de FSF sur Zelda, je n'en ai lu aucune donc je n'en sais rien, mais que ce roman a eu un gros retentissement, et qu'il s'agit (d'après ce que j'en ai entendu dire, donc ça vaut ce que ça vaut) d'un livre qui est vraiment très dur contre Fitzgerald. Je ne sais pas si les biographies dont tu parles vont aussi loin Question
Le livre de Forrester est une biographie qui traite également d'une femme que l'on considère depuis toujours comme très fragile psychologiquement, et qui remet en cause le mari, c'est pourquoi j'ai fait un lien entre les deux livres.

Je dis cela sans aucun parti pris, mais en tant que simple observatrice. Je reconnais que parler d'effet de mode était peut-être exagéré, mais il me semble quand même que d'autres auteurs ont fait l'objet de traitements semblables, comme Sylvia Plath, qui elle aussi a eut un destin tragique, et un mari accusé d'en être responsable.
Je ne dis pas que c'est un mal, ou que c'est faux, il est nécessaire de tout envisager. Casser les mythes est une très bonne chose, mais quand c'est justifié. C'est pourquoi je voudrais vraiment connaître les sources de Forrester. Savoir s'il s'agit simplement d'un passage obligé de la recherche, réellement d'une découverte plus pertinente possible du personnage de Virginia Woolf, ou tout simplement une envie d'inscrire Virginia Woolf parmi les auteures brimées par leurs maris.
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 35
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Mar 12 Mai 2009 - 12:36

Le terme "brimée" est un peu fort.
Je suis en train de lire le livre en question, il ne me reste qu'une centaine de pages avant la fin et en le lisant je n'ai pas eu le sentiment que Léonard brimait Virginia. (ou alors j'ai lu trop vite et rien compris! Wink )
En fait, concernant Léonard, on découvre qu'en fait il s'est marié par intérêt, d'après les lettres qu'il écrivait à son ami Linton Strachey, et qu'effectivement il a un dégoût du corps des femmes. D'ou l'abstinence imposé à Virginia.
S'ajoute à ça le fait qu'après sa mort il ait accentué ses crises de démence, dont une dont personne ne se souvient!. Mais dans leur vie de tous les jours, ce côté brimé ne ressort pas. C'est plus lui qui s'en prenait plein la figure par Virginia et sa amis, et la société en général, d'être Juif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Mar 28 Juil 2009 - 11:19

Petit remontage de topic pour vous dire que le numéro d'été hors-série du magazine Muze intitulé "16 destins de femmes d'exception" consacre notamment un article à Virginia Woolf (qui fait aussi la une) et propose également un petit entretien avec Vivianne Forrester.
Je ne sais pas si quelqu'un en a déjà parlé de ce magazine ailleurs sur le forum mais comme cette bio semble assez controversée, y compris sur ce topic, je me suis dit que ça pourrait vous intéresser Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Mar 28 Juil 2009 - 12:17

Oh cool, je vais voir si je le trouve.
merci pour le tuyau!!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Stoïa
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   Mar 28 Juil 2009 - 15:06

Bonne nouvelle! Merci Chinchilla. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Virginia WOOLF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Virginia WOOLF
Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Virginia WOOLF
» Virginia Woolf
» Décembre 2006~Janvier 2007 : Mrs Dalloway - Virginia Woolf.
» Virginia WOOLF (Royaume-Uni)
» Des films et séries sur Virginia Woolf et le groupe Bloomsbury.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: