Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 K-dramas (récapitulatif)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Ven 23 Juil 2010 - 21:38

THE DEVIL



présenté par mimidd



Genre : thriller, drame, romance
Episodes : 20
Année : 2007
avec : Uhm Tae Woong, Joo Ji Hoon, Shin Min Ah
drama en relation : Maou (J-drama)



The Devil (ou Mawang en vo) est un K-drama de 20 épisodes, qui a inspiré le désormais célèbre Maou ^^


Niveau synopsis, pas de surprise, c'est la même histoire que Maou : Kang Oh Soo (Uhm Tae Woong) est un jeune policier au sang chaud. Au cours d'une enquête impliquant de mystérieuses cartes de tarot, il est amené à collaborer avec Seo Hae In (Shin Min Ah), une jeune bibliothécaire qui a le pouvoir de "lire" les objets (là tout de suite, le nom français m'échappe, mais en anglais c'est "psychometry" ).
Le hasard (ou autre) leur fait croiser la route d'Oh Seung Ha (Joo Ji Hoon), brillant avocat de son état ...


Le générique I love you :




Et quelques images

Spoiler:
 

Voilà j'espère ne pas vous avoir fait peur avec ce très très long post et si le cœur vous en dit, c'est un drama à voir, même si on retrouve certaines situations communes à d'autres dramas.


Avis :

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Sam 9 Avr 2011 - 18:57

KING GEUNCHOGO



présenté par Lady Livia



Genre : historique
Episodes : 70
Année : 2010 - en cours
avec : Kam Woo Sung, Kim Ji Soo, Lee Jong Won, Lee Ji Hoon, Ahn Jae Mo, Lee Se Eun





Sinon, en sageuk, actuellement en cours de diffusion, je conseille King Geunchogo. Je n'ai vu que les 4 premiers épisodes, mais il a vraiment tous les ingrédients majeurs que l'on attend d'une série historique !


Le casting : Kam Woo Sung (vu au cinéma dans Le Roi et le Clown et dont le dernier drama, Alone in Love, datait de 2006), Kim Ji Soo (Women of the sun), Lee Jong Won (The Kingdom of the wind, Kim Soo Ro, dernièrement dans Gloria), Lee Ji Hoon (You're my destiny), Ahn Jae Mo (dernièrement dans Freedom Fighter), Yoon Seung Won ou encore Lee Se Eun (Fly high).

L'histoire :
Spoiler:
 

Avis :
La série fait le choix d'un démarrage rapide, sans longue exposition préalable. Le téléspectateur y retrouve condensés tous les ingrédients familiers du genre, que l'on s'attend légitimement à retrouver dans un sageuk. Sur ce point, la série fait quasiment figure de modèle du genre, parfaite pour permettre à un profane d'en découvrir les rouages.

Les premiers épisodes laissent ainsi une bonne place à l'action, permettant de dynamiser l'ensemble avec son lot de combats et de maniement d'armes en tout genre. En toile de fond, se découpent déjà des intrigues de cour fatales, se rapprochant plus des complots successoraux traditionnels que des guerres politiques internes entre factions, ce qui a l'avantage de permettre de rapidement discerner les différents camps en présence. Le tout s'accompagne d'une dimension humaine permettant de toucher le téléspectateur et l'invitant donc à s'investir dans l'histoire. Le thème central de ces débuts reste le désamour d'un père pour ce fils prodigue qui est pourtant sans doute le plus apte à mener leur nation dans la guerre. Enfin, l'ensemble est saupoudré d'un soupçon de romance potentiel, teintée de raisons d'état, aux allures d'amour impossible.

En résumé, à défaut de prise de risque narratif ou d'un effort d'originalité, la série a le mérite de présenter un cahier des charges classique dûment rempli et, ce qui est sans doute le plus important, des plus efficacement exploité. La narration est rythmée, les oppositions sont nettement soulignées et les rebondissements ne se font pas attendre. Si bien que l'attention du téléspectateur ne sera jamais prise en défaut au cours de ces trois premiers épisodes, où sont perceptibles tant ce parfum caractéristique de l'invitation à suivre des aventures mouvementées que ce souffle épique de l'Histoire avec un H majuscule qui menace de tout emporter. Sont donc posées des fondations solides sur lesquelles un scénario, riche en intervenants et en retournements de situations, devrait pouvoir efficacement se développer.

La seule réserve que je formulerais après ces débuts concerne sans doute la dimension humaine de la série qui demeure perfectible. En effet, les différents personnages, au-delà du seul héros, restent encore à humaniser et à individualiser, de façon à pouvoir présenter une galerie homogène de protagonistes auxquels le téléspectateur pourra s'attacher, afin de se sentir concerné par leur sort éventuel. Pour proposer une fiction pleine, il faudra donc non seulement poursuivre l'exploration de la personnalité de Yeogu, qui manifestement tient plus que tout à obtenir l'assentiment de son père, mais aussi prendre le temps de s'arrêter sur les autres intervenants, alliés ou ennemis, qui apparaissent pour le moment trop unidimensionnels. Mais la série n'étant pas pressée et ayant manifestement choisi de poser prioritairement l'action, le temps devrait naturellement conduire le drama à corriger cet aspect.

Solide sur le fond, King Geunchogo se révèle également soignée sur la forme, avec une réalisation plutôt travaillée qui passe notamment par des combats mis en scène et chorégraphiés de manière convaincante. La photographie est assez belle et sait mettre en valeur les couleurs des costumes comme des décors. Ne manque donc à ce drama qu'à se forger une réelle identité musicale, la bande-son étant trop peu présente à mon goût pour le moment.

Bilan : Proposant des débuts convaincants, King Geunchogo rassemble et exploite efficacement les ingrédients narratifs classiques du sageuk, esquissant déjà par instant le souffle épique caractéristique de la fresque historique que la série envisage de nous relater. Si la dimension humaine reste à mieux développer, pour s'assurer de l'investissement affectif du téléspectateur, le drama se charge de nous faire immédiatement entrer dans une histoire dont on cerne rapidement tant l'importance des enjeux en cause, que les camps en présence.

Quelques screen-captures :
Spoiler:
 

La bande-annonce :
Spoiler:
 

C'est parti pour 70 épisodes !


Avis :

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Sam 9 Avr 2011 - 20:06

MY PRINCESS



présenté par Galy



Genre : comédie, romance
Episodes : 16
Année : 2011
avec : Song Seung Hun, Kim Tae Hee, Park Ye Jin, Ryu Soo Young



Résumé:
Citation :
Lee Seol est une étudiante folle amuuuureuse de son professeur. Elle rencontre par hasard le petit fils héritier du groupe Daehan, Park Hae Young. Après moults rebondissements, elle découvre... qu'elle est princesse héritière du royaume de Corée, que le gouvernement, avec référendum populaire à l'appui essaie de remettre en place. Park Hae Young est pas content pour de sombres raisons spoilers et lui mets plus ou moins des batons dans les escarpins (qui ne sont pas des vrais Louboutins, trust me)...

Au vu du résumé, je n'attendais pas grand chose de ce drama, en me disant que ce serait encore un conte de fée à la noix, blaaaaaaaaah... et puis non! C'est charmant, frais et drôle, un vrai bonbon qui remonte le moral et donne le sourire! Bon, je vais être directe, c'est pas encore celui là qui va révolutionner l'histoire du drama! Les personnages sont classiques, lui très très riche, elle pas franchement du même monde, il y a bel et bien une vile morue botoxée, les retournements de situations et autres méprises vus et revus. Il ne fera probablement pas partie de mon Top 10. Pourtant, l'alchimie entre les deux acteurs principaux fonctionne plutôt bien, elle est adorable et drôle, lui est graouuu à souhait (en plus il met des costumes cravaaaates!!!), il me rappelle un Wu Chun qui aurait vieilli (j'ai tendance à oublier que Wu Chun est pas si jeune qu'il en a l'air, vous me direz! Laughing), je ne sais absolument pas pourquoi... scratch Laughing

Les images parlent d'elles même! Rick Astley powaaaa!!! lol!




Ce qui me plait jusqu'ici (épisode 6), c'est le fait qu'à partir du moment où elle apprend qu'elle est princesse, tout ne tombe pas tout cuit. Le relooking foire pour cause de chaussures trop grandes et elle ne devient pas brillante comme ça pif paf pastèque. D'ailleurs, au début, elle n'en veut pas de son diadème... Le fait que toute l'histoire soit basée sur un programme politique et que ça ne sorte pas de nulle part joue aussi énormément. Wink

Autre argument pro? Une scène de douche dans l'épisode 4 je crois comme on les aime, avec prise de tête et regard de cocker (bon c'est pas Lee Min Ho hein? Personne ne lui arrive à la cheville en terme de douche effect!!!)...
Spoiler:
 

Bref, il va compter 16 épisodes et je ne vais pas m'emballer avant d'avoir vu au moins la moité, mais ça démarre plutôt bien! Ça bounce et c'est bien fait, c'est tout ce que je demande d'une comédie romantique sans prétentions! Wink

------

Voili voilou, My Princess, c'est fini... Fini le kawaï et la tendresse hebdomadaire, snif snif... (enfin si, il reste encore un épisode de Dream High, mais après, terminé patates!! No)

Je me suis bien amusée avec ce drama, je pense que je ne suis pas la seule ici Wink! Un petit drama sans prétention et très agréable à suivre! Il y a eu de grands, de très très grands moments de comédie, profondément drôles. Plus le fait que le couple principal roule tout seul et qu'il soit difficile de ne pas cheerleader pour eux tellement ils sont adorables. C'est dommage que le reste n'est pas suivi... No
Sans plus attendre lol!

Les +:
- L'est beau Song Seung Hun
ça m'a rassurée qu'Ellea pense la même chose que moi rapport à Wu Chun Laughing Laughing Il porte très très bien la cravate et le costume trois pièces. Il a un sourire à tomber et des yeux magnifiques I love you. Je ne le connaissais pas avant (j'ai capté après que c'était lui sur les affiches du remake de Ghost qu'il y avait partout ici en septembre!), et en tout cas dans ce rôle là je l'ai trouvé plutôt convaincant.

- Kim Tae Hee est trop mimi!!

comme je n'ai pas vu IRIS je ne la connaissais pas non plus! Elle est parfaite dans son rôle de jeune femme naïve et qui n'en fait qu'à sa tête.

- Leur couple je l'ai dit est trop mignon!!! ils sont kikis tous les deux! Il y a une alchimie évidente entre eux, ce qui fait que leur couple est crédible et adorable. Leur relation est équilibrée et les dialogues sont drôles et fins! Il y a de jolies scènes mit papillons tout plein de fois!!
Notamment
Spoiler:
 

- Ryu Soo Young, dans le rôle du professeur est über graouuuu.
Ce n'est que mon opinion, mais dès qu'il sourit, ohlala!! Son personnage ne m'a, en revanche, pas passionnée, ce qui fait que le triangle amoureux de départ bof bof (même si à mon avis, le triangle n'était pas prévu d'emblée pour durer)

- c'est drôle, c'est drôle, c'est drôle!! J'ai piqué de jolis fous rires, principalement dans les premiers épisodes (même si parfois, j'en ai raaas la casquette de la diarrhée et des vomissements Suspect). La scène de l'oignon et du poivron qui est sur l'avatar de Nettie me fait mourir de rire à chaque fois et je l'ai reregardée tout plein de fois! Jusqu'au bout ils arrivent à garder ce ton enjoué et léger (malgré une baisse de régime vers la moitié du drama) et c'est ce qui fait que ça tourne.

- Les tenues vestimentaires de Lee Seol sont super chouettes!!!! La même chose avec des jupes plus longues et je porte sans problème!!! Laughing
Spoiler:
 

- La fin est super super super!!! Les dernières minutes sont absolument parfaites et suivent la ligne "enjouée" du reste du drama I love you

Les -:
- le scénario. Mon dieu il ne se passe rien pendant 16 épisodes!! ce qui fait que globalement ça passe, c'est les +, mais sans rire, 5 ou 6 épisodes sur une conférence de presse qui finalement se passe n'importe comment blaaah... Ce qui est dommage parce que ça démarrait très très bien! L'histoire de la famille de l'empereur (et les cameos!!! Laughing) est parfaite, c'est la suite qui l'est moins...

- l'OST hors chansons est atroce . C'est un mélange de musique d'ascenseur et de bontempi. Il vaudrait mieux sans musique, qu'avec ce genre de morceaux qui n'ont jamais vu un instrument! No C'est le genre de gâchis qui me donne des envies de meurtre

- J'ai, une fois sur deux, absolument rien compris aux motivations des personnages, principalement les méchants, et donc, rien compris aux quelques revirements de situation... Y a que moi qui ai ce ressenti là sur la construction des personnages? c'est pas toujours très cohérent tout ça ou c'est moi qui yoyote? scratch

- La méchante, justement, puisqu'on en parle... moi qui voulait investir dans une jolie étole en fourrure (fausse, n'est ce pas) je vais abandonner, parce que si là, on a pas compris que la moumoute est l'emblème des méchants, ben voilà quoi. Laughing Ou alors, si, vu que je suis qu'un suppôt de Satan, j'vais peut être investir en fait. Sa garde robe est clairement utilisée pour la différencier de la gentille Lee Seol et ses jupettes en tulle, avec force tailleurs à épaulettes et chaines en métal... Comme d'hab vous me direz, oui, sauf que:
Elle est absolument transparente, sans profondeur (elle est pas grise, elle est noire, noire) et ses motivations totalement incompréhensibles. Verdict, le fait qu'elle finisse par faire un truc bien ou carrément par être heureuse happily ever after, pffffiout frankly my dear, I don't give a damn, pour citer ce bon vieux Rhett. Laughing

- Personne leur a dit que c'était pas trop la bonne période pour aller en Egypte??? lol!

J'ai passé un bon moment, je me suis bien amusée, mais il ne restera pas, pour moi, dans les annales! Le drama tient essentiellement sur le couple principal, et ça m'a largement suffit, mais pour l'avenir, je ne suis pas sûre que je m'en rappellerais encore dans qq années! Laughing

A vous les studios!! Laughing



Avis :

- Ellea
- Nettie

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Sam 9 Avr 2011 - 20:22

HWANG JIN YI



présenté par Nettie



Genre : historique
Episodes : 24
Année : 2006
avec : Ha Ji Won, Kim Jae Won, Kim Young Ae, Wang Bit Na, Ryu Tae Joon, Jang Geun Suk



C'est dommage car j'avais beaucoup aimé Ha Ji Won dans Hwang Jin Yi, où elle avait un rôle qui lui allait beaucoup mieux. Au passage, je vous conseille beaucoup ce drama qui présente le parcours de la fameuse Gisaeng Hwang Jin Yi (équivalent de la geisha japonaise si l'on peut dire). C'était mon tout premier drama coréen (*souvenirs, souvenirs*) Razz . La photographie est superbe, les images aussi et que dire de la musique, que j'écoute souvent . Une véritable ouverture sur la culture coréenne. Et en cadeau, j'ai découvert JSG tout jeune et tout mignon. Le seul point faible c'est sa deuxième partie qui traîne un peu en longueur. Mais ça vaut le détour!

Le générique d'ouverture
Spoiler:
 

Avis :

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Sam 9 Avr 2011 - 20:58

DREAM HIGH



présenté par Galy



Genre : comédie, romance, school drama
Episodes : 16
Année : 2011
avec : Suzy, Kim Soo Hyun, Taecyeon, Ham Eun Jung, Chipmunk Wooyoung, IU




Et j'ai commencé Dream High, étant donné qu'une des chansons est interprétée par deux des membres de 2AM (cf le topic musiques de dramas Wink ), je me suis dit why not?
J'ai regardé les 4 premiers et bon... vous voyez un dos tres? ben là ça donne Hana, doul, set!! lol!
C'est donc l'histoire de six étudiants dans une super célèbre école d'art de Seoul, sachant que dès le début, on sait qu'un des six (mais qui?) gagnera un Grammy Award en 2018. (J'y crooooois sauf que ce sera Choupinou bien sûr!! Laughing)


J'ai beaucoup de mal à entrer dedans, déjà parce que l'héroïne (interprétée par Suzy, du geurlz band Miss A) est à claquer, et ça ne s'arrange toujours pas arrivé au quatrième épisode. Ne perdons pas espoir!! Wink Laughing
Il y a du beau gosse en veux tu en voilà, deux membres de 2PM notamment (Taecyon et Wooyon), bref, tout ça c'est pas dégueu à regarder bien que beaucoup trop jeune Laughing
Au final, difficile au bout de 4 épisodes de cheerleader pour le triangle amoureux central dont je me tape royalement jusqu'ici malgré le côté tout mimi d'un des héros (le campagnard mal coiffé qui n'est jamais venu à la ville) et le côté archi graouuuu du second (Taecyon).
En revanche, la chanteuse IU interprète une étudiante assez forte (alors qu'IU doit faire 30 kilos toute mouillée!) et son histoire bien qu'elle n'ait pas eu beaucoup de temps d'antenne depuis le début me touche beaucoup plus que le reste! I love you
Le vrai point positif du drama, c'est la BO, qui est carrément léchée à mort, vu que le drama est une co-prod JYP Entertainment (d'ailleurs Park Jin Young, chanteur et fondateur de la boite de prod en question joue un des profs dans le drama)
Petit exemple rapidou avec une chanson de Park Jin Young justement:
Et dans les trucs rigolos, il y a un chouette cameo de Kim Hyun Joong dans le premier épisode Wink

Voilà, je vais quand même regarder la suite parce que je suis pas du genre à abandonner, mais je suis pas über convaincue! Wink

EDIT post moitié d'épisode 5 et là je suis déjà un chouïa plus convaincue, toujours grâce au personnage d'IU et de Wooyon qui lors d'un exercice de chant, interprètent rapidement... du 2AM!!! Laughing Laughing
RE EDIT:
LOLZ!!! lol!

RE RE EDIT avec re major lolz!! lol!

C'est à 4.25, spécial kassdédi à BOF!!
Les deux épisodes 5 et 6 sont déjà meilleurs que les quatre premiers, même si l'héroïne est toujours casse pied, c'est plus drôle!

-------------------

Bon, vu que le drama est terminé il est temps de parler de Dream High en entier!

Comme j'ai pas mal posté dessus, vous avez suivi en direct live l'évolution de mon avis, de « mouais bof » à « vivement la suite » Laughing Embarassed

Le web s'est carrément super emballé pour Dream High. Que ce soit sur dramabeans, soompi, tumblr et autres LJ, les avis sont gravement dithyrambiques... c'est pas forcément mon cas. Je le trouve loin d'être parfait!
Pourtant, pourtant il y a un truc qui fait que chaque semaine, j'attendais avec impatience la suite, qui fait que je me suis beaucoup amusée avec ce drama. L'ensemble était très agréable, drôle, sans prise de tête. J'ai mis du temps à entrer dedans et à lâcher mes vieux préjugés Un Dos Tres, mais une fois la tête sous l'eau, c'était parti mon kiki. (L'école est très crédible, surtout vu le contexte de la production coréenne, où les idoles sont préparées à leur futur boulot. Pas comme dans Un Dos Tres où ils faisaient tout et n'importe quoi genre 8h-9h poterie 9h-10h mannequinat 10-11 théatre...)
C'est pour ça que je suis très partagée, à la limite de la schizophrénie... J'ai trouvé ça géant sur plein d'éléments, mon petit couple va me manquer, et à côté, blaaaah... No

Mon souci? Les quatre personnages principaux (Hye Mi, Baek Hee, Sam Dong et Jin Gook), j'en avais rien à secouer Embarassed . Ils pouvaient finir sous un tramway, ça me passait à dix milles pieds... Je ne veux pas dire que j'attendais qui leur arrive des horreurs parce qu'ils me saoulaient, non. C'est juste qu'ils me laissent indifférente, et leur sort avec. Même si parfois, la Hye Mi j'avais sérieusement envie de la Joowoniser (pour mémoire: 2 baffes, placard, lumière, à ne pas confondre avec Edwardiser, où là c'est 2 baffes, décapitation, placard, lumière Laughing ).
J'ai commencé vraiment à m'y intéresser dans les 3 ou 4 derniers épisodes. Ce qui est tard, très très tard les poussins... Mais je pense que ça vient de moi, je dois yoyoter de la crinière grave.


De haut en bas de gauche à droite: Jin Guk, Baek Hee, Sam Dong, Hye Mi, Jason, PilSook

Un peu de plus et un peu de moins...

- la BO est géniale! I love you Oui, une fois n'est pas coutume, je commence pas par du bo gosse!!C'est le top du top de la crème de la K-Pop actuelle, version JYPE. De solides ballades, de la bonne pop comme ils savent si bien la faire. Rien à enlever, rien à ajouter! J'ai récupéré quelques unes des chansons qu'ils chantent en dehors de la BO officielle, c'est un bonheur! (du 2AM, voir un peu plus bas et une très jolie reprise d'Only Hope de Mandy Moore à la fin) Encore une fois, c'est une BO qui globalement, me donne le sourire dès que je l'entends!

- PilSook (interprétée par IU) rocks mes chaussettes... dès sa première apparition dans son costume de sushi géant, impossible de ne pas craquer pour ce petit bout de femme absolument adorable avec sa bouille d'ange et sa petite voix. Quand dans l'épisode 2 elle passe l'audition et qu'une fois réussie, elle sort sa photo de Kim Hyun Joong et saute dans tous les sens en l'embrassant « oppa j'ai réussi » le tout dans le sus nommé costume de sushi comment ne pas fondre? Laughing
Au début, je me demandais où son personnage allait aller. Carrément ronde (dans les 80 kilos), je voyais le coup classique arriver, à savoir make over et réussite... que nenni. Oui, il y a bien un make over, mais les raisons pour lesquelles elle décide de se prendre en main, puis son évolution sont crédibles et pas trop clichés. Elle ne se laisse pas marcher dessus et dit ce qu'elle a à dire! IU est très très trèèèès jolie et en plus elle chante incroyablement bien. Je serais atrocement jalouse si elle était pas si kiki.

- Jason (alias Chipmunk, copyright Dramabeans!) rocks mes soquettes. Il est trop kawaï. Dès sa euh deuxième apparition et les deux minutes de danse sur fond de Ne-Yo genre j'me la pète j'me prends pour Justin Timberlake (épisode 2), j'étais grillée. Je la remets parce que je m'en lasse pas... *honte
J'aime son côté über sur de lui et nonchalant au début, qui parle anglais tout le temps (plutôt bien!!) puis, à côtoyer Pilsook et les autres membres du groupe ( et après quelques baffes virtuelles), il évolue et se remet en question. Ce qui ne l'empêche pas de rester passablement égocentrique! WooYoung est plutôt très mignon, mais pas de swoon à l'horizon (il est très jeune et ça se voit. Je veux dire, on voit bien qu'il a 22 ans, il fait clairement son âge). M'enfin pour l'instant, il occupe la place de crush annuel même si en l'occurrence je pense que le crush provient du perso et pas de WooYoung.

- PilSook + Jason. Environ 5 minutes de temps d'antenne par épisode. Soit des clopinettes. Ben ça m'a suffit... leur couple est tellement adorable que ça a suffit à m'accrocher pour 16 épisodes. Voire plus, si plus il devait y avoir eu que ma phrase elle est pas française. Ils sont archi kiki sans tomber dans le trop. Peut être que c'est dû au fait qu'on ne les voit pas beaucoup mais je pense sincèrement que leur histoire est bien traitée et que tout ça se tient. Même si j'aurais aimé les voir un peu plus et un peu mieux comprendre le pourquoi du comment des sentiments de Jason à l'égard de PilSook. J'aime beaucoup la fin du drama s'agissant de leur couple, toujours aussi kikis et in luv
Spoiler vidéo sans spoiler ^^
Spoiler:
 
Spoiler vidéo avec spoilers!!
Spoiler:
 

- Pilsook + Jason qui chantent du 2AM!!!
Ils chantent aussi bien l'un que l'autre, et en plus, c'est une de mes chansons préférées!!

- Le personnage de la prof, Kyung Jin, absolument méchaaaante et froide et dure et cassante au début qui devient complètement tarée tendance kawaï au fur et à mesure est génial!

- JYP est super drôle!! Je ne le savais pas aussi doué en tant qu'acteur comique! Je ne le connaissais que dans son rôle de producteur/chanteur dans la vraie vie, je crois d'ailleurs que c'est un de ses premiers dramas, si c'est pas le premier. Je me suis beaucoup amusée aux dépens de son personnage, qui est un peu tordu et vraiment très drôle, avec un réel sens de l'auto-dérision (régulièrement, la bande son utilise ses propres chansons dans un cadre comique).

- Le drama présente une belle galerie de personnages, bien construits et cohérents dans leurs actions et leurs motivations. Côté secondaires, certains un peu moins intéressants que d'autres (le président de l'école, bof bof, les autres élèves sont totalement transparents...), mais l'ensemble est sympatoche comme tout.

- Beaucoup de fous rires, il y a des scènes très drôles, plein de cameos (Kim Hyun Joong, 2PM, Super Junior..., ça fait limite placement de produits parfois quand même...)
Une scène très drôle où, pour un concours de danse, ils sont tombés sur le sujet « oiseau »
Et je ne reparle même pas de la « parodie » de Girls Generation ou de celle de BOF, lorsque le personnage de Sam Dong avoue aux autres avoir menti à sa mère en se faisant passer pour le king de l'école tendance Goo Jun Pyo! Laughing
Et je ne parle même pas de
Spoiler:
 

- J'ai apprécié le fait qu'en pleine période de scandales dans le milieu de la production musicale coréenne (chanteuses qui se barrent aka KARA, chanteurs qui se font virer aka deux membres de U-Kiss, dénonciation du harcèlement sexuel à la télé), ils n'hésitent pas à parler de ces fameux scandales en mettant en scène
Spoiler:
 

- En terme de prod générale, le tout est plutôt bien ficelé. L'histoire est assez approfondie avec de bons revirements de situation, cohérents, maitrisés et sans temps morts. Seul bémol sur la photo qui dans l'ensemble ne m'a pas frappée comme superbe. Mais il y a quelques scènes de danse bien filmées et où la lumière est jolie.

- J'ai énoooormément aimé le dernier épisode! Plein de revirements (attention c'est über spoiler, hein? Donc à part Nettie et Ellea, on n'ouvre pas!!!)
Spoiler:
 
Le fait que le dernier épisode soit si bon est assez rare pour être souligné et re souligné. En général, les derniers épisodes sont moins efficaces que le reste et là ça n'arrête pas!! Du suspense, de l'émotion, de la surprise, bref parfaitement maitrisé!

Les Moins:
- comme je l'ai dit, je n'ai pas du tout accroché aux personnages principaux. Que ce soit la vile morue qui n'en est pas une mais un peu quand même que finalement non, ou que ce soit l'héroine, même si elle évolue dans la bonne direction et devient un brin adorkabeul dans les derniers épisodes. J'ai trouvé, tout comme Nettie, que Suzy jouait un peu avec ses pieds, surtout au début.
Je n'ai pas non plus accroché aux deux premiers rôles masculins. Beaux gosses, certes, mais j'ai encore dû rater un truc qui fait que. En conséquence, le triangle amoureux ne m'a pas touchée en dehors de quelques scènes clés assez classiques au demeurant et qui donnent forcément quelques papillons dans l'estomac et un piti peu le coeur dans un étau. Pour quelques secondes. Pas de larmes, pas de Oh mon dieu non pas çaaaaa. Jusqu'aux tous derniers épisodes, où là je me suis aperçue que mine de rien, je m'étais attachée au perso de Sam Dong... m'enfin pas des masses quand même car...

- L'élément
Spoiler:
 
C'est peut être moi la vile morue au final... Laughing

- l'ensemble de ces éléments négatifs fait que l'histoire de fond à savoir qui est le fameux K qui gagne un Grammy en 2018 m'est un peu passée très très loin... jusqu'au dernier épisode où là j'avais quand même trèèès envie de savoir!!! mais entre temps, j'avais un peu perdu de vue le point de départ du drama. Je me demande dans quelle mesure c'est pas voulu. Les persos sont mis en avant, bien plus que ne l'est le pitch de base. Je me dis que ce qui est important c'est leur amitié, et pas le fait de savoir vraiment qui est devenu quoi! Wink

- Mr Winter Sonata en personne joue le directeur de l'école. Ben heureusement qu'il est là qu'au début du drama parce qu'il me fait sérieusement flipper. pale
J'vous jure! Je sais pas si c'est le botox, ou le fait qu'il ait probablement le même chirurgien esthétique que les membres de SS501, mais son visage ne bouge pas et est éclairé comme le visage de Nikki dans un épisode des Feux de l'Amour. Vous voyez ce rendu hyper poudré, vachement lumineux, limite plastifié? Ben voilà...

affraid affraid affraid

- Je sais pas quelle température il fait dans leur école, mais régulièrement, quand ils se parlent, il y a de la vapeur. Et quand je dis vapeur c'est méga vapeur, genre on est au pôle nord!! Pour une super école très connue et hype, ne pas payer ses factures de chauffage, c'est mal. Laughing

Je le redis, je pense sincèrement que j'ai raté un truc. Je n'ai pas été emballée par l'histoire principale (qui prend, logiquement, pas mal de place et de temps), mais par tout le reste ou presque. C'est fou que ce drama me rende complètement schizo. D'un côté, je trouve ça assez moyen sur tout un pan de l'histoire et de l'autre, je souris bêtement rien que d'y penser...
Ce qui fait que je suis en train d'écrire que l'histoire principale ne m'a pas emballée mais en même temps je me dis « tu vas pas écrire ça, c'était vraiment bien »... J'en suis arrivée à la conclusion, après mûre réflexion, que le drama avait mis du temps "to grow on me". Je ne trouve pas le mot en français donc je ne sais pas si c'est clair. Laughing ça se traduit par « plaire de plus en plus », mais il manque la notion de pousser, grandir, vous voyez ce que je veux dire? Ok c'est pas forcément le lieu pour débattre de questions de traduction Laughing

Donc ça reste un excellent drama que je conseille si vous aimez les dramas scolaires, si vous aimez la K-Pop et si vous avez envie de regarder du pas prise de tête fort fort sympathique. En cherchant les vidéos sur Youtube, j'ai reregardé des petits bouts et c'est souvent la franche rigolade! Laughing
Plus le fait que rien que pour le couple Jason/Pilsook, ça vaut le visionnage. Mais je suis pas très objective. Je les adore. Quoi, c'était pas clair? Laughing

Voilààà j'arrête de vous saouler et je pars me planquer



Avis :

- Nettie
- Ellea

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Sam 9 Avr 2011 - 21:32

QUEEN OF REVERSALS



présenté par Scarlett



Genre : romance, comédie
Episodes : 31
Année : 2010-2011
avec : Kim Nam Joo, Park Shi Hoo, Jeong Joon Ho, Chae Jeong An
drama en relation : Queen of housewives






Une petite présentation s' impose vu que je vous ai saoûlé avec ce drama Embarassed et sur la suggestion de Mimidd, je m' y colle mais soyez indulgente, c' est ma 1ére présentation de drama affraid


Synopsis source Hancinema
A romantic comedy that revolves around the life of a thrifty housewife who overcomes the setbacks in her life. She once believed that marrying a man she loved would bring all the happiness she could ever want in life. However, after facing a string of obstacles just to marry her boyfriend, she finds that married life is not a bowl of cherries. Nothing in life turns out the way she imagined it would. All she wanted was a steady paycheck, a reasonable mortgage that she and her husband could afford, happy children, and a devoted husband. But life has a way of throwing curve balls at you and so it goes. Unexpected events in her life push her and her family to the brink. But after hitting the pits, she rises to emerge stronger than ever.

Les personnages principaux:
Hwang Tae Hee (Kim Nam-joo) est responsable d'équipe dans la société Queens . Lorsqu'elle y rencontre Bong Joon So et Baek Yeo Jin, le premier devient sont amoureux et la seconde sa rivale.
Elle doit non seulement gérer sa situation de travail, mais elle doit en plus aider son patron et le chef de son département, Goo Yong Shik (PSH), à passer d'un je-m'en-foutiste insensible à un excellent leader. Goo Yong Shik est le fils du président de la socièté. Son demi-frère ainé n' appréçie pas du tout son retour et va tout faire pour lui gâcher sa vie professionnelle, familiale et amoureuse aidée d' une haute responsable avide de pouvoir et machiavélique…. Une rivalité s' installe entre 2 équipes au sujet d' un projet commun et celle de Goo Yong Shik (PSH) doit faire ses preuves s' il veut accéder aux plus hautes fonctions. Dans ce drama beaucoup de drames, de trahisons, de coups bas mais aussi beaucoup d' humour, d' émotion et de swoon. Les personnages évoluent ensemble et les seconds rôles ne sont pas en reste.

Ce qui est original dans ce drama , c' est que tout le1er épisode se concentre sur tout ce qui se passe dans un drama de 16 épisode Laughing la rencontre de l’ héroine avec l’ élu de son cœur et une rivale dans le travail mais aussi en amour quelques petites hésitations et petits tracas et hop son mariage vite fait bien fait, et on se dit on va où maintenant?... vont-ils vivre heureux et avoir pleins d’ enfants ? lol! Pas si sûr !!! lol!

Le fond de l' histoire, c' est aussi celle de trentenaires qui ont du mal à gérer leurs vies professionnelles et leurs vies personnelles et ce qui est aussi original dans ce drama, c' est la relation qui s' installe entre un jeune homme et une femme beaucoup plus agée que lui et elle est trés bien traitée.

L' héroïne qui ne me plaisait pas trop au début mais qui s' avère être quelqu' un de vraiment trés attachant!
Spoiler:
 
Il y a a encore beaucoup d' autres personnages haut en couleur dans ce drama en particilier le secrétaire de Goo Yong Shik (PSH) qui le reprend quand il le mérite mais il sera vite dépassé Razz et on entendra souvent cette phrase célèbre dans tous les Kdramas "mes ancêtres ont dû trahir leur pays..." lol!
Spoiler:
 
J' ai beaucoup aussi le membre de la team de l' équipe de Goo Yong Shik (PSH) avec qui celui nouera une relation presque père/fils trés émouvante et trés drôle.
Spoiler:
 
Outre les videos que j' ai postées dans le topic adhoc, voiçi l' ost partie1



Et pour finir le meilleur parce-qu' à la base, c' est à cause de lui que je me suis jetée lançée sur ces 31 épisodes !!! lol! lol! lol!
Spoiler:
 
A bientôt de lire vos avis!!! Wink
Spoiler:
 


Avis :

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=


Dernière édition par mimidd le Sam 9 Avr 2011 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Sam 9 Avr 2011 - 21:57

LIFE IS BEAUTIFUL



présenté par mimidd



Genre : drama familial, romance, crevettes gay ^^
Episodes : 63
Année : 2010
avec : Kim Yong Rim, Choi Jung Hoon, Kim Young Chul, Kim Hae Sook, Kim Sang Joong, Yoon Da Hoon, Song Chang Ui, Lee Sang Yoon, Nam Gyu Ri



Comme promis, une petite présentation de Life is Beautiful, aka le k-drama de 63 épisodes diffusé en 2010 qui a eu raison de mon appréhension envers les-dramas-qui-ont-beaucoup-beaucoup-beaucoup-d'épisodes Laughing


That child is my heart, my everything ...


De quoi çà cause ? Le drama raconte tout bêtement le quotidien d'une famille de Jeju Island. On entre de plain pied dans leurs vies, et on en sort de la même façon (çà m'a un peu surprise d'ailleurs, mais avec du recul, je me dis que çà ne pouvait finir que comme çà sunny ). Il ne se passe rien de vraiment extraordinaire, mais çà n'empêche qu'on s'attache très rapidement à tout ce petit monde et on ne s'ennuie pas un seul instant.

alooors, pour l'album de famille :


Byung Tae et sa femme Min Jae, qui ont la soixantaine, et qui sont mariés depuis 30 ans. Lui est maraicher et tient une pension de famille, et elle est prof de cuisine.


Leur fils ainé, Tae Sub (34/35 ans), est médecin. Il est issu du premier mariage de Byung Tae (sa mère est décédée). C'est un peu beaucoup pour lui que j'ai commencé à regarder ce drama I love you . Parce que l'une des storylines de LIB s'attache à Mr Puppy Eyes et à ses problèmes sentimentaux un peu compliqués ... parce que sa famille cherche à le caser avec toutes les jeunes filles à marier de la région, alors que son coeur n'est plus à prendre, car il l'a déjà été par ...


... Kyung Soo, photographe de son état. La famille de ce dernier accepte très mal son homosexualité, en particulier sa mère aka la vile morue de ce drama (même si c'est plus compliqué que çà ^^). Car il faut savoir que Kyung Soo est divorcé, et père d'une petite fille cro choupi-meugnonne, Soo Na, donc ses proches ne comprennent pas pourquoi il ne peut pas se sacrifier et continuer à vivre en faisant semblant ( )


La fille aînée, Ji Hye, 34/35 ans également (issue du premier mariage de Min Jae) et son époux, Soo In. Ils ont une fille, Ji Na, toute choupi trognonne elle aussi. Sur le papier, le couple parfait, mais le caractère intransigeant de Ji Hye va finir par avoir raison de l'obéissance de son cher et tendre.


Ho Sub, le fils cadet, moniteur de plongée. Ce grand gaillard enjoué de ... heuuu ... je sais plus son âge, mais il doit avoir dans les 27-30 ans, va perdre le sourire en voyant débarquer ...


... Yeon Joo, la nouvelle assistante assez revêche de sa mère.


Enfin, le "bébé" de la famille, Cho Rong (la petite vingtaine ?), insouciante, espiègle, qui ne pense qu'à attirer dans ses filets un gros poisson ...


... et qui en attendant, dicte ses 4 volontés à choupi Dong Gun I love you , un camarade de classe qui n'a d'yeux que pour elle.


Sans oublier les oncles célibataires (aka les frères de Byung Tae) :


Byung Joon (47 ans), l'oncle qui a un balai dans le *** , pour qui le devoir et les responsabilités passent avant tout. C'est donc sans surprise que sa rencontre avec ...


... sa nouvelle boss japonaise (qui est à moitié cinglée et qui se comporte comme une gamine de 12 ans) va faire quelques étincelles. Acessoirement, la dite boss se trouve aussi être la cousine de la "petite amie" de Tae Sub au début du drama, Chae Young, dont j'ai oublié de faire une cap Rolling Eyes


Byung Gul (42 ans), aka l'oncle ronchon qui dit tout ce qui lui passe par la tête, même et surtout si ce sont des choses désagréables. Accessoirement, c'est mon personnage préféré du drama ^^


Et enfin (oui, çà y est, j'en ai presque fini avec la présentation des personnages principaux Laughing )


la grand mère, que même si j'écrivais une thèse sur elle, ce serait pas suffisant pour dire combien elle est géniale


et le grand père, aka le méga boulet. Au début du drama, on assiste à son retour au bercail après une absence de 30 ans. Car oui, monsieur, conformément à une coutume de Jeju Island (dû au fait qu'après je ne sais plus quelle insurrection sur l'île, il y avait eu une pénurie d'hommes) avait décidé en son temps de pratiquer la polygamie. Sauf qu'il a un peu outrepassé ses droits en convolant successivement avec une demi douzaine de femmes. Inutile de vous dire que la grand mère (aka la femme n°1) était un peu beaucoup furax et l'avait rayé de sa vie.
Manque de pot, les boulets, surtout ceux qui sentent que la fin est proche, c'est tenace ...



Je vous conseille ce drama :

- si vous en avez assez de la vraie vie des dramas. Ici les gens appuient sur le bouton off de leurs téléphones pour les éteindre. Ils utilisent des voitures pour se rendre d'un endroit à l'autre, et s'ils sont bourrés, ils appellent un taxi ou un chauffeur. La course à pied, c'est seulement le matin, en guise d'exercice physique.
D'ailleurs, j'adore quand les personnages disent : "nan, mais tu te crois dans un drama, là ?" Laughing
Idem pour les secrets de famille, les quiproquo et autres maletendus. Comme aiment à le répéter les personnages, dans cette famille, quand il se passe un truc, tout le monde est au courant dans la demi heure Razz
- si vous voulez vraiment voir bosser/étudier des gens qui sont sensés bosser/étudier ^^
- si les méchantes belles mères vous saoulent Twisted Evil
- si vous en avez ras la casquette des chansons qui reviennent en boucle et des flashes back à répétition. Y'en a pas du tout dans ce drama Laughing
- si les paysages de Jeju vous font rêver drunken
- si çà vous amuse de voir des gens se gameller (çà arrive à chaque fin d'épisode)
- si vous avez envie de saliver devant votre écran parce qu'il y a plein de scènes de repas


mais aussi et surtout :

- si vous aimez les histoires qui font pleurer, mais qui vous laissent un grand sourire sur le visage à la fin de chaque épisode sunny sunny sunny . je ne vais pas vous cacher que certains épisodes sont assez difficiles émotionnellement parlant, je me suis retrouvée à sangloter comme une grosse baleine à plusieurs reprises, mais c'est un drama qui est foncièrement optimiste et qui vous apportera plein d'ondes positives cheers
- si vous aimez les crevettes gays . Je l'avais déjà dit, mais c'est l'un des rares (voire le seul ?) drama familial à dresser un portrait positif de l'homosexualité. Ce qui est une gageure en Corée. Certains passages du drama ont d'ailleurs été censurés, et des associations de mères de familles "bien pensantes" avaient crié au scandale
Que dire à part que je shippe à mort le couple Tae Sub-Kyung Soo . Ils sont adorables ensemble, c'est un crève coeur de se dire qu'ils ne peuvent pas s'aimer au grand jour . Je pense en particulier aux scènes où ils se balladent dans la rue, et qu'ils font semblant d'être saouls, parce que c'est le seul moyen pour eux de s'enlacer/de se tenir côte à côte sans se faire remarquer et sans récolter des réactions de dégoût. C'est triiiiiiiiiiiste
Bref, ce drama donne de très belles leçons de tolérance et d'ouverture, qui ne sont malheusement pas inutiles, vu les préjugés qui ont encore cours, en particulier en Corée Evil or Very Mad

Je reposte la vidéo que j'avais déjà postée I love you :


- si vous aimez les personnages complexes. C'est clair qu'en 63 épisodes, la psychologie des personnages est très approfondie, et on a droit à de jolies évolutions. Il n'y a pas de manichéisme, les personnages ne sont jamais ni tout blancs ni tout noirs. La mère de Kyung Soo est assez horrible, ce n'est pas Galy qui dira le contraire, mais en même temps, c'est quand même la seule de sa famille qui garde contact avec son fils.
Et j'ai eu une période de désamour par rapport à Byung Gul. J'ai adoré ce personnage dès le début, avec sa franchise, son humour, son côté enfantin, sa facette plus sérieuse, voire angoissée, mais sa réaction après le coming out de Tae Sub m'a horriblement déçue. Sauf que j'ai tout oublié lors de LA scène de l'épisode 24, son désarroi, sa déclaration d'amour m'ont émotionnée à un point que je ne saurai décrire .
Bref, ce sont des personnages humains, avec leurs courages et leurs lâchetés.
- si vous vous intéressez à la vie que peuvent mener des coréens "normaux". On est d'accord, c'est un drama, pas un documentaire ^^, mais c'est quand même vachement intéressant culturellement parlant. Surtout qu'on a des personnages de différentes générations, et qui ont donc forcément des visions différentes de la vie.
- si vous aimez les caliiiiins belles déclarations d'amour (pas obligatoirement amoureuses, hein, même si y'en a de très belles dans ce drama. Mais je pense aussi à l'amour entre parents/enfants, belle mère/belle fille etc)



Je vais m'arrêter là parce que je ne voudrais pas vous spoiler ni vous saouler, mais j'ai énormément aimé ce drama I love you , les 63 épisodes m'ont paru très courts, j'aurais bien signé pour 63 épisodes supplémentaires . Bref je ne regrette absolument pas d'y avoir jeté un oeil cheers cheers cheers



Avis :

- avis sur les premiers épisodes (Galy et Fauvette) et ici et . et pis là aussi

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Sam 9 Avr 2011 - 22:32

ATHENA : GODDESS OF WAR



présenté par Nettie



Genre : action, thriller, romance
Episodes : 20
Année : 2010
avec : Jung Woo Sung, Cha Seung Won, Soo Ae, Lee Ji Ah, Kim Min Jong, Choi Si Won
drama en relation : IRIS


Maintenant voici du lourd, loin des histoires romantiques, j'ai nommé Athena: Goddess of War. On en avait déjà parlé un peu, je crois.


L'histoire
Citation :
Un groupe terroriste nommé "Athena" et mené d'une main de fer par le machiavélique Son Hyuk (Cha Seung Won) menace la Corée du Sud et le monde. Lee Jung Woo (Jung Woo Sung), l'agent de la National Security Agency est chargé de déjouer leur complot. Le drama débute lorsque la fille du président est enlevée en Italie. Jung Woo et son équipe est alors chargé de la retrouver et de la ramener saine et sauve au pays.
Mon avis

Amateurs de course poursuite, d'histoires d'espions et de complots, vous allez être servi! On assiste à des scènes d'actions à couper le souffle! Cascades, explosions...
Si les premiers épisodes m'avaient beaucoup enthousiasmés (surtout la partie en Italie avec de superbes images des Alpes transalpines), je reste un peu sceptique sur le fond de l'histoire... En fait, si j'ai bien compris, il s'agit d'un complot visant à récupérer les secrets de l'énergie nucléaire de la Corée du Sud... Le traitement de l'histoire est assez compliqué avec quelques longueurs (surtout les réunions à la Maison Bleue Sleep ).

Les +

- Cha Seung Won est imposant et effrayant par certains aspects, il se déshumanise au fil des épisodes pour devenir un être sans pitié... *Mode fangirl On*: quelle prestance, il est tout simplement magnifique dans ses costards!

- Les scènes d'actions qui m'ont coupé le souffle, un seul mot "wouah!" Shocked

- Les paysages: magnifiques paysages italiens et entendre nos héros parler un petit peu italien m'a fait sourire

- Le suspens (mais pas pour tous les épisodes)

- Des acteurs confirmés: Cha Seung Won (The City Hall), Jung Woo Sung (Le bon, la brute et le cinglé), Lee Ji Ah (Beethoven Virus)

Les -


- Les relations amoureuses: j'aurais que ça soit un peu plus exploité, je reste sur ma faim No . Lee Jung Woo est un peu trop vite amoureux, n'arrête pas de sourire comme un grand bêtat (au début) et n'arrête pas de coller Hye In (ah! les rencontres du hasard!). Un autre exemple:
Spoiler:
 
- L'histoire: Comme je l'ai dit, l'histoire comporte certaines longueurs inutiles (l'apparition de la chanteuse Boa, j'ai toujours pas compris ce qu'elle faisait là...) et au final, il y a des passages que je n'ai vraiment pas compris... (les enjeux politiques, ce n'est pas tellement pas ma tasse de thé).

- Trop de flashback tue le flashback: tout est dans le titre!

- Un peu trop de violence gratuite: notamment la scène finale, était-ce vraiment nécessaire? Suis-je trop sensible peut-être?

Pour finir, la série a un peu du mal à se trouver entre l'histoire d'espionnage et l'histoire personnelle des personnages. On a du mal à ressentir de véritables sentiments pour eux, vu que leur psychologie est souvent effleurée sans être vraiment approfondie.

Au final, je m'aperçois que j'ai quand même écrit plus de points négatifs que positifs. C'est une série qui vaut néanmoins le coup d'œil, car cela change un peu des traditionnelles comédies romantiques...

Pour finir quelques images
Spoiler:
 



Avis :

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   Sam 9 Avr 2011 - 23:04

HELLO MISS



présenté par Scarlett



Genre : romance, comédie
Episodes : 16
Année : 2007
avec : Lee Ji Hoon, Lee Da Hae, Ha Suk Jin, Yun mi Joo




je me suis lançée dans Hello Miss (aka Hello baby, aka Hello My lady!) que je vais présenter un peu plus longuement vu que je crois personne ne l’a jamais vu içi Wink Je dois dire que je trouve le titre un peu nul mais bon ça ne m' a pas empêchée d' appréçier le drama Very Happy Ce drama est basé d' aprés un roman "Kimchi Mandu" mais je ne connais pas l' auteur.


C’ est l’ histoire de Lee Su-ha (joué par Lee Da-hae l’ actrice qui joue dans My Girl et que j' aime beaucoup) 38éme héritière du clan Jae Ahn Lee et nommée par les anciens du clan propriétaire du domaine ancestral de Hwa Ahn Dang. Quand une entreprise veut acheter le domaine, elle s’ y oppose farouchement. Le mandataire Hwang Dong-kyu (joué par Lee Ji-hoon), qui n’ est autre que le petit–fils et héritier du président de l’ entreprise se fait carrément jeté et il en verra de toutes les couleurs toutes les fois qu’ il recidivera ce qui donnera des situations plus ou moins comiques. Notre héroïne devra trouver une solution pour garder son domaine et trouver des fonds pour l’ entretenir. Cela va la conduire jusqu’ à Séoul où elle sera confrontée à la vie moderne. Tout va se compliquer par la suite….
-Lee JI-Hoon qui joue le héros
Spoiler:
 
-Ha Seok-Jin qui joue le cousin
Spoiler:
 
-Lee Da-Hae qui joue l' héroïne
Spoiler:
 

C’ est une comédie très amusante qui oscille entre le moderne et l’ ancien temps, on se croirait dans un drama historique par moments avec costunes d’ époques et châpeaux et c’ est ce mélange qui m’a plu ! les personnages secondaires sont très intéressants , il y a l’ autre petit-fils qui lorgne sur l’ héritage de l’ entreprise ainsi que sur l' héroïne et l’ acteur est très mignon ! il y a aussi plusieurs morues mais pas trop méchantes. Le grand-père est assez génial bien que vers la fin, je l’ ai trouvé un peu trop capricieux ! Alors le domaine sera-t-il vendu pour devenir un centre d’ attraction ou pas ??? Pour le savoir, regardez ce drama qui ne se prend pas la tête et même si j' ai deviné de suite avec qui l’ héroïne va finir Laughing je me suis bien amusée à le regarder, il y a des moments de swoons drunken des scènes très déjantées lol! et j’ ai oublié de dire que la copine de l’ héroïne est complétement farfelue! lol!


Le premier opening ..tout un programme lol!

Et un autre
Spoiler:
 



Avis :

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: K-dramas (récapitulatif)   

Revenir en haut Aller en bas
 
K-dramas (récapitulatif)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» J-dramas (récapitulatif)
» K-dramas (récapitulatif)
» Period dramas anglais : récapitulatif
» Récapitulatif des auteurs : A à F
» Récapitulatif propositions Codex Squat 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: