Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 J-dramas (récapitulatif)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 8:54

Vous trouverez dans ce topic un post par drama japonais, contenant le résumé, des photos/vidéos et les liens vers tous les avis postés dans le topic général par les membres qui ont visionné le drama en qestion.

Liste des dramas:
- Hana Yori Dango
- Nodame Cantabile
- Kimi wa petto
- Hana Kimi
- Zettai Kareshi
- Tatta hitotsu no koi
- Nobuta wo produce
- Proposal Daisakusen
- Kurosagi
- Densha Otoko
- Taiyou no Uta
- Dragon Zakura
- Yukan Club
- Love Shuffle
- Maou
- Kami no shizuku
- Waterboys
- Akihabara@Deep
- Last Friends
- My boss my hero
- Voice
- Stand Up!
- Buzzer Beat
- Majo Saiban
- Mei-chan No Shitsuji
- Ichi rittoru no namida
- Gokusen
- Bara no nai hanaya
- Koishite Akuma
- Chakushin Ari
- Tokyo Dogs
- Mr Brain
- Pride
- Smile
- Yamato Nadeshiko Shichi Henge
- Utahime
- Golden Bowl
- Sore wa totsuzen arashi no you
- Regatta
- Sunao ni narenakute
- Mother
- Yankee bokou ni kaeru
- Rookies
- Ikebukuro west gate park
- Code Blue
- Tiger and Dragon
- Kizarazu cat's eye
- Natsu no koi wa niji...
- Joker
- Tobo bengoshi
- Taiyou no kistetsu
- Othros no inu
- Mousou Shimai
- Atashinchi no danshi
- Mop Girl
- Hatchimitsu no clover
- Atami no sousakan
- Hammer Session!


Dernière édition par Galy le Lun 18 Oct 2010 - 10:26, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 9:02

Hana Yori Dango


Oui, je sais ça peut faire peur!!! Laughing

Année: 2005 (saison 1), 2007 (saison 2), 2008 (film)
Avec: Matsumoto Jun (Domyioji), Inoue Mao (Makino), Matsuda Shota (Sojiro)...

C’est un drama en deux saisons + un film. Le film clôt la série. Chacune des saisons se "termine".


Résumé:
Citation :
Tsukushi est étudiante dans la plus prestigieuse école du Japon. Ecole où tous les élèves sont des « fils/filles de » avec plein de sous et des sacs Vuitton. Sauf elle. Elle, elle est là à la force du poignet et parce que ses parents se saignent pour lui payer ses frais de scolarités (je ne vous raconte même pas le prix des études au Japon, c'est l'équivalent de beaucoup de paires de Louboutins pas soldées…) pour qu’elle trouve un riche mari.
L’école est « dirigée » par le F4 (rien à voir avec la touche F4 ! ni avec les L5, n’est ce pas Mademoiselle V !!! Wink), un groupe de 4 garçons richissimes (mais pas forcément bien faits de leur personne et na !!).
Il y a Rui (le mèché solitaire qui joue du violon et lit des livres, beaucoup de livres), Sojiro (héritier d’une société de thé) et Akira (papa est probablement un yakusa). Et il y a Domyoji Tsukasa, le leader. Violent, égocentrique et désagréable. Sauf qu’en fait, il est bien plus que l’image qu’il donne, même s’il a de très gros défauts.
Chuck Bass sans l’écharpe et plus agressif. En fait, beaucoup mieux que Chuck. En fait, en dehors de la thune rien à voir. Oubliez la comparaison !!
Le F4 distribue des « cartons rouges » aux gens qui leur déplaisent. En cas de carton rouge, la victime est mise au ban de l’école et humiliée par tous les moyens possibles (ils sont sympas dans les écoles japonaises…)
Le problème ? Tsukushi récolte un carton rouge après avoir tenu tête à Domyoji. Aïe. Sauf que la coquine va continuer de lui tenir tête et ça ben le Domdom il a du mal à l’encaisser ! Surtout quand, devant tout le monde, elle lui décoche un crochet du droit en pleine mâchoire.
Vous vous en doutez, ils se détestent et comme dans le Feu sur la glace, ça va changer.
Spoiler:
 

Avis:

C'est LE drama que je conseille pour débuter, et je pense pouvoir dire que tout le monde l'a apprécié +++!
Mimidd
Clinchamps
Les yeux noirs
Marie21
Norav
Lady Clare et là!
Miss Acacia et là!
MissHoneyChurch


Dernière édition par Galy le Lun 18 Oct 2010 - 9:27, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 9:21

Nodame Cantabile


Genre: comédie à thématique musique classique
Année: 2006 (drama), 2008 (SP)
Avec: Tamaki Hiroshi (Chiaki), Ueno Juri (Nodame), Eita (Ryutaro)

Citation :
Résumé:
Megumi Noda, or “Nodame” is a piano student at Momogaoka College of Music. An extremely talented pianist who wants to be a kindergarten teacher, she prefers playing by ear rather than reading the music score. She is messy and disorganized, takes baths several days apart and loves to eat, sometimes stealing her friend’s lunchbox when it is filled with delicacies.

Shinichi Chiaki, is Momogaoka’s top student. Born into a musical family, he is talented in piano and violin and has secret ambitions to become a conductor. An arrogant multi-lingual perfectionist who once lived abroad in the music capitals of the world as a young boy, he feels mired in Japan because of a childhood phobia.

They meet by accident. Nodame quickly falls in love, but it takes much longer for Chiaki to even begin to appreciate Nodame’s unusual qualities. Their relationship causes them both to develop and grow. Because of Nodame, Chiaki got the opportunity to lead a student orchestra and begins to have a broader appreciation of people's musical abilities. Because of Chiaki, Nodame faces her fears and enters a piano competition. Opportunities open up as both begin taking risks, stretching themselves far more than they ever thought possible.

Avis:
Mimidd
Clinchamps
Norav
Framboise


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 9:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 9:24

Kimi wa Petto


Genre: Romance à chien Laughing
Episodes: 10
Année: 2003
Avec: Matsumoto Jun (Momo/Takeshi), Koyuki (Sumire)

Résumé:
Citation :
Smart, successful and good-looking Iwaya Sumire works for a big newspaper. However, her boss asks her to leave for being too "perfect" a woman. Feeling angry and dejected Iwaya returns home depressed, and most of all lonely. However, when she finds an unconscious young man lying in a box out the front of her home and takes him in. He looks like a dog she used to own called Momo. She dubs him Momo and decides to "keep him as a pet." It's the start of an unexpected life together as they overcome obstacles and become quite attached to one another. But can love like this exist?


Avis:
Galy
Clinchamps
Norav


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 7:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 14:21

Hanazakari no Kimitachi e , aussi appelé Hana-Kimi
Présenté par Buttercup

Genre: Drama scolaire à tendance romaaaaance
Année: 2007
Episodes: 12 + 1 SP
Avec: Horikita Maki (Mizuki), Oguri Shun (Sano), Ikuta Toma (Nakatsu), Mizushima Hiro (Nanba Minami)


A la base, Hana-Kimi est un « shojo manga » (manga dit « pour filles ») en 23 volumes de Hisaya Nakajo. La série est intégralement disponible en France sous le titre Parmi Eux, je vous la conseille franchement, c'est un très bon manga, très divertissant, bien qu'il traîne un peu en longueur... C'est en lisant le manga que j'ai été amenée à m'intéresser à l'adaptation taiwanaise puis plus tard à la version japonaise... Mais pour l'instant je vous fais un petit speech pour vous situer ^^



Citation :
Mizuki Ashiya est une jeune lycéenne japonaise résidant aux Etats-Unis. Par hasard, elle tombe un jour sur une retransmission télé d'une compétition de saut en hauteur à laquelle participe le jeune japonais Izumi Sano. Elle devient alors une vraie fan, relevant tous les articles à son propos, suivant avec attention ses compétitions jusqu'au moment où celui-ci arrête tout du jour au lendemain. Bien décidée à rencontrer son idole et à lui faire reprendre le saut en hauteur, Mizuki décide de retourner au Japon et de s'inscrire dans le même lycée que lui. Un « léger » détail lui a pourtant échappée : il s'agit d'un lycée de garçons uniquement. Déterminée, elle n'hésite pas à se travestir pour pouvoir s'inscrire dans le même établissement que son idole...

Comme vous pouvez le voir, le scénario reprend le schéma classique de l'usurpation d'identité et du travestissement : Mizuki va devoir gérer un quotidien dans un lycée - et un pensionnat Razz - rempli de garçons et l'air de rien ce n'est pas si évident ! Heureusement, elle parviendra à mettre très vite dans la confidence le médecin de l'école, et un allié dans ces cas là, ce n'est pas de refus ! Wink L'idée de base est bien sûr un prétexte à toute une série de situations loufoques, de malentendus et amène aussi une certaine tension : si Mizuki est découverte comme étant une fille, elle sera irrémédiablement renvoyée... Le ton du manga se veut absolument léger et il s'agit avant tout d'une comédie aux airs de romance (Mizuki tombe évidemment amoureuse de Sano...), voie que vont suivre les deux adaptations.

Diffusée durant l'été 2007, le J-Drama compte 12 épisode et un spécial. Si je devais définir Hana Kimi, je ne dirais qu'une chose : fan-service. Ce drama est du fan-service du début jusqu'à la fin. Amatrices de la beauté à la japonaise, vous serez comblées ! lol! Imaginez... Des crevettes à pertes de vue, avec des coupes de cheveux improbables, et vous aurez une idée de ce qu'est Hana Kimi !

Plus sérieusement, la série donne le ton dès le début du tout premier épisode : c'est du grand délire et du grand n'importe quoi, mais ça assume totalement ! Là où la série taïwanaise se voulait un minimum crédible en montrant une école « réaliste », la série japonaise en a cure et fait du lycée Osaka (c'est comme ça qu'il s'appelle) un club de beaux gosses qui a ses groupies, etc... C'est franchement drôle si on le prend au second degré ! Tout cela fait que le scénario original du manga n'est pas trop respecté mais ça a le mérite d'apporter un peu de nouveauté (surtout après avoir lu le manga et vu le T-Drama, on commence à connaître l'histoire et ses ressorts). Les scénaristes s'en sont donnés à coeur joie en tout cas !

J'ai essayé de vous trouver une vidéo bien représentative et sans spoilers... Voilà, le générique de fin ! Very Happy

Spoiler:
 

Parlons du casting : Maki Horikita, vue notamment dans Nobuta wo Produce, interprète Mizuki, et je la trouve vraiment parfaite pour le rôle, aussi bien physiquement, que dans son jeu. Elle est assez crédible en garçon mais en même temps reste très jolie et garde un aspect féminin indispensable pour le rôle.
Shun Oguri incarne Sano. Personnellement, je ne suis pas fan de cet acteur (vu dans le rôle de Rui dans Hana Yori Dango), je le trouve assez mono-expressif, il se prend trop au sérieux (c'était déjà le cas dans Hana Yori) et c'est pas mon type du tout pale ...
Et enfin, Nakatsu est joué par Toma Okuta (vu plus tard dans Honey and Clover, une autre adaptation d'un manga). Lui, je l'aime beaucoup, il est très très drôle, encore plus que le personnage du manga, il est mignon, ce qui ne gâche rien et il y a une bonne alchimie avec l'actrice qui joue Mizuki.
Les autres garçons ne sont pas en reste et sont bien plus mis en avant que dans le T-Drama : ils sont tous très drôles et réservent de bons moments de délire !

Bref, pour conclure, c'est un J-Drama sympa, anti-morosité et pas prise de tête pour un sou, et qui a le mérite de cultiver le second degré...

Avis:

Les avis sont disséminés un peu partout dans ce topic, mais c'est 100% super positif!!!
Mimidd
Norav
Marie21
Framboise
Miss Acacia


Dernière édition par Galy le Lun 18 Oct 2010 - 9:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 14:44

Zettai Kareshi
Présenté par Buttercup


Genre: Romance mit technologie
Episodes: 11
Année: 2008
Avec: Hayami Mokomichi (Night), Mizushima Hiro (Soshi), Aibu Saki (Riiko)

Et comme Ellea, j'ai bien aimé ! C'était même une bonne surprise parce que je n'en attendais pas grand-chose (le manga original a beau être de Yuu Watase, il ne casse pas trois pattes à un canard). En fait, l'histoire n'a quasiment rien à voir avec celle du manga, mis à part le point de départ (le robot petit ami). Je n'ai pas encore vu le SP, je le regarderai sans doute ce soir et je donnerai mon avis plus tard !


Les + :

- C'est le drama anti-morosité par excellence, même si la fin est quand même bien gratinée Crying or Very sad Si vous cherchez une série pas prise de tête, pas de souci, vous pouvez y aller !
- Mokomichi (vu dans Gokusen 2 et You're under arrest) fait très très bien le robot Night ! Certaines situations sont vraiment drôles (les poses "est-ce que je suis sexy ?" me faisaient trop rire). Il a vraiment fait un travail mimique important et il ne faille pas un instant, bref, il est crédible.
- Tout comme Riiko, l'héroïne, on s'attache peu à peu à Night (personnellement, il a commencé à vraiment m'attendrir vers l'épisode 8). J'ai aimé que cet affection soit progressive, il ne pouvait pas en être autrement. Au début de la série, j'étais comme Riiko à dire "Qu'est-ce qu'il est chiant !" et vers la fin il me touchait de plus en plus !
- Je n'avais pas trop remarqué Mizushima Hiro dans Hana Kimi (il y joue le chef de dortoir) mais là, je l'ai remarqué ! D'ailleurs en ce qui concerne le triangle amoureux, j'étais à fond de son côté !! Bon il est trop maigre et trop androgyne à mon goût mais je lui reconnais un charme certain !

Les - :

- Si vous êtes tatillon niveau respect des lois de la robotique, passez votre chemin !
- Ce n'est clairement pas le scénario du siècle et certaines situations ont été vues et revues dans divers dramas, bref, il y a un certain manque d'originalité...
- L'héroïne peut être agaçante pour son manque de volonté (elle doit toujours être poussée par quelqu'un)...
- La fin est un petit peu rapide, mais je réserve mon jugement définitif quand j'aurai vu le SP !

Avis:
Galy
Norav


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 7:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 15:00

Tatta Hitotsu no koi


Genre: Romance dramatique No Razz
Episodes: 10
Année: 2006
Avec: Kaaaaaame (Hiroto), Hayase Haruka (Nao), Koki (Ko), Hiraoka Yuta (Ayuta)

Résumé:
Citation :
Elle est l’héritière d’une grande famille de joailliers, il a hérité d’une petite entreprise de réfection de bateaux. Ils se rencontrent par hasard et pif paf pastèque c’est l’amuuuuuuuuur. C’est très beau, tout en finesse. Leur histoire est très bien traitée, sans verser dans le nunuche à trois mille pour cents. Certaines scènes sont vraiment très touchantes, et j’ai écrasé ma larme plusieurs fois… C’est une histoire de premier amour qui malgré les problèmes (tain les parents j’vous jure…) va réussir à fonctionner…

Avis:

Un de mes dramas doudoux!! I love you I love you
Ekat
Mimidd


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 7:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 17:03

Nobuta Wo Produce

Genre: Drama scolaire
Episodes: 10
Année: 2005
Avec: Yamapi (Akira), Kame (Shuji), Horikita Maki (Nobuko)


Citation :
Kiritani Shuji is the popular guy who gets along with everyone, from the jerks to the nerds to the just plain weird. The one person Shuji cannot stand is Kusano Akira. To Shuji, Akira is just plain annoying. He laughs, talks and acts funny. Things heat up when a new student comes to school. Her name is Kotani Nobuko, a girl who has no self confidence at all and is content at being made fun of and bullied in school. Shuji and Akira come to an accord that in order to make use of their "youth" they will "produce" Nobuko as the next popular girl. One of the conditions, however, is that nobody should find out that they are working together as a team to make this concept possible. Unveiled here is the story of true friendship between three unlikely candidates who would not have been friends if not given the special circumstances.



C'était trooooooop bien!!


Les +:
- Ahem, Kame. Ma tortue est canonissime, je lui résiste pas même si son perso est quand même super énervant parfois... J'aime bien son côté pas parfait, vous voyez ce que je veux dire? Et il est excellent, et je suis objective si si j'vous jure!!!
- Ahem deuxième, Yamapi. Oh. Mon. Dieu. Est ce que ce gars a des défauts? Il est incroyablement beau. Nan mais vraiment. A chaque fois qu'il apparait c'est fou!
c'est très bizarre, il me fait le même effet que Johnny Depp. Pas preum's dans mon coeur, et pourtant dès qu'il apparait à l'écran pouf peux plus respirer tellement il est impressionant!
- L'histoire est géniale, c'est une belle histoire d'amitié. Je m'attendais un peu à Elle est trop bien je dois l'avouer! J'ai été très surprise par la qualité du scénario, les relations entre les persos sont très bien suivies, les dialogues sont beaux et émouvants.
- J'ai ri mais alors!! Le personnage de Yamapi, Akira est à crever de rire!!!
Il arrete pas de se blesser, fait n'importe quoi, et le Kon Kon je crois que ça va devenir culte pour moi!!


Les -:
- En fait il n'y en a qu'un, c'est la fin...
Spoiler:
 

Avis:
LYN
Clinchamps
Norav
Kusa


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 7:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 17:11

Proposal Daisakusen
Présenté par Buttercup

Genre: Romance
Episodes: 11 + 1 SP
Année: 2007
Avec: Yamapi (Ken), Nagasawa Masami (Rei), Hiraoka Yuta (Mikio)

avec Masami Nagasawa (que j'ai évoquée en parlant de Dragon Zakura) et... Yamapi !! santa Mais je reviendrai vous en parler plus longuement et plus tard sans doute, là je suis trop triste que mon message se soit effacé Crying or Very sad Je vous laisse avec un petite photo et un résumé glanés sur le net :







Résumé:
Citation :
Iwase Ken et Yoshida Rei sont amis depuis l'école primaire. Iwase Ken, est obstiné et peu qualifié en l'amour, mais il est tombé amoureux il y a bien longtemps de son amie d'enfance sans jamais rien lui dire . Mais Rei est sur le point de se marier à un autre homme. Tandis que Ken et d'autres amis de lycée assistent à la cérémonie de mariage, une fée apparaît et renvoie Ken dans temps, lui donnant une deuxième chance de gagner le coeur de la fille qu'il aime.

Avis:
Buttercup sur le SP
Galy
Clinchamps


Dernière édition par Galy le Dim 14 Fév 2010 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 17:16

Kurosagi


Genre: Action
Episodes: 11
Année: 2006
Avec: Yamapi (Kurosagi), Horikita Maki (Tsurara)

Citation :
Ce drama raconte l'histoire de Kurosaki, un jeune homme solitaire. Sa famille a été détruite par des escrocs. Depuis, il escroque les escrocs et rend l'argent volé aux victimes, tout en donnant les escrocs à la politzei. Je sais, ça fait beaucoup d'escroc, c'est pour qui les escrocs???
Il travaille en 'partenariat' avec Katsuragi, vieux monsieur pas vraiment sympa, genre vieux machiavélique muhahaha. pale
Il rencontre Tsurara jolie jeune fille dont l'oncle a été escroqué, et sa vie va changer. Enfin changer. doucement. sur 11 épisodes!!

Les +:
- On commence avec l'évident, Yamapi. Toujours aussi beau, mais définitivement très doué. Il est époustouflant parfois!
Je kiffe son air toujours renfrogné (toujours toujours, il doit sourire deux fois. Il a un complexe avec son sourire ou quoi? d'accord il a une supeeeerbe bouche mais quand même!!! ), et il y a plein de gros plans sur ses magnifiques yeux noirs. Je sais, je suis en mode Mamie Galy radotte, mais il a de magnifiques yeux.
- Horikita Maki est une actrice que j'aime beaucoup, je l'avais bcp aimé dans Hana Kimi et dans Nobuta. Elle est un peu froide, mais toute mignonne. Son perso est un peu molasson tout de même! [EDIT D'OCTOBRE 2010: Où l'on constate que j'aimerais un pylone éléctrique pourvu qu'il soit japonais... Rolling Eyes lol!)
- La meilleure copine de Tsurara, j'avais gravement envie de lui tordre le cou, c'est plutôt bien tourné!
- Les intrigues sont bien tournées, beaucoup de suspens, grande envie de savoir ce qui va se passer!
- C'est de temps en temps très drôle, mais la majeure partie du temps très touchant, j'ai écrasé ma larme plus d'une fois! mais ce n'est jamais mielleux ou nunuche!
- la fin est nickel
Spoiler:
 

Les -:
- Des fois, j'ai pas tout compris aux intrigues. Ni aux manipulations de Katsuragi. Mais c'est peut être pas un point négatif, vu que je suis quand même très trèèèès blonde!!
- La BO m'a souvent fait penser à celle d'HYD, et non c'est pas parce que je suis obsédée par Domdom

Une petite vidéo pour finir, un peu spoiler quand même, mais je n'arrive pas à en trouver une sans!!
Ah et attention, chanson nunuche!!



Avis:
Buttercup
Clinchamps
LYN


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 8:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 17:25

Taiyou no uta


Genre: drama drama drama... genre tu pleures ta mère...
Année: 2006
Episodes: 10
Avec: Yamada Takayuki (Koji), Sawajiri Erika (Kaoru Amane)

Résumé
Citation :
While working at a seaside inn with his high school buddies, Fujishiro Koji meets Kaoru Amane, a street musician. Kaoru is suffering from an incurable disease called XP (xeroderma pigmentosum), and can’t be exposed to the sun. Under the sun, the two would never have met. Still, destiny brings the two together. Since the day he suddenly lost his job, Koji has lost sight of his dreams. But when he meets Kaoru, who is making positive efforts to become a singer, Koji regains his long-forgotten passion for music.

Un des dramas qui m'ont fait le plus pleurer... Mon tout premier en plus c'est pas mimi ça?
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 17:32

Dragon zakura
Présenté par Buttercup



Genre: drama scolaire
Episodes: 11
Année: 2005
Avec: Abe Hiroshi (Sakuragi Kenji), Yamapi (Yusuke), Nagasawa Masami (Naomi), Koike Teppei (Hideki)

Voilà quelques années que je l'ai regardé mais je me souviens l'avoir adoré ! Very Happy Je vous mets le résumé (de notre ami wiki) :


Citation :
Le lycée de Ryuzan, le plus mauvais de Tōkyō, est couvert de dettes (le fait qu'il soit plein de cancres n'arrange pas les choses). C'est le début de l'année scolaire et la directrice, le cœur lourd, annonce à son équipe enseignante que le lycée devra fermer ses portes et qu'ils se retrouveront tous au chômage.

Sakuragi Kenji est l'avocat désigné pour officialiser la fermeture de l'établissement. Lorsqu'il arrive sur les lieux, il surprend une bagarre avec un des étudiant. De par son passé de délinquant et les difficultés qu'il a rencontrées pour arriver à la position qu'il occupe actuellement, il lui vient une idée qui semble incroyable aux enseignants de l'établissement : envoyer cinq étudiants à l'université la plus prestigieuse du Japon (Todai). Il va pour cela constituer une classe préparatoire spéciale comprenant des élèves qui étaient destinés à un avenir sombre, et par des méthodes d'enseignement... comment dire... spéciales, essayer de relancer sa carrière et par la même occasion sauver le lycée.

Réussira-t-il à relever le défi....?


Quelques mots sur le casting ? Yamapi (), Abe Hiroshi (dont le personnage a des faux airs à House ; il a joué il n'y a pas longtemps dans Still Walking), Teppei Koike (vu dans le très drôle Lovely Complex), Masami Nagasawa (vue dans... trop de dramas pour tous les citer !! Very Happy ), pour ne citer qu'eux, le reste du casting étant constitué aussi d'"habitués" des dramas. Bref, un très très bon casting qui sert une jolie histoire d'amitié I love you (et de bachotage, accessoirement lol! ).

Avis:
Mimidd
Clinchamps


Dernière édition par Galy le Dim 14 Fév 2010 - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 17:38

Densha Otoko
Présenté par Buttercup

Genre: comédie
Année: 2005
Episodes: 11
Avec:

Adapté d'un roman qui a aussi inspiré des mangas (oui, oui, plusieurs séries différentes, par différents mangakas), un film, etc... Bref, il s'agit de l'adaptation d'un des livres les mieux vendus au Japon, dont la légende veut qu'il soit inspiré d'une histoire vraie...


Citation :
Yamada Tsuyoshi, jeune homme de 23 ans, n'est pas le modèle de l'homme comblé. Chétif, plutôt malchanceux, charié par son patron et ses collègues de bureau, il a une vie épuisante et pour couronner le tout, c'est un otaku tout ce qu'il y a de plus véritable, ce qui n'est pas pour améliorer ses relations avec les "gens normaux". C'est dans ce contexte de vie plutôt misérable que va lui arriver l'événement de sa vie. Un soir dans le train, de retour d'Akihabara, quartier populaire de Tôkyô favori des otaku, il prend la défense d'une jeune femme qu'un vieil homme ivre agressait verbalement. Le pauvre jeune homme ne s'en sort pas sans un coup sur le nez et se fait voler la vedette par un salaryman (homme d'affaire) qui se débarrasse du vieil homme. Cela étant, la jeune femme, Saori, est touchée par son courage et prend son adresse pour lui faire parvenir un cadeau de remerciement.

Et c'est là qu'intervient un élément clef de cette série : le forum. Rentré chez lui, Tsuyoshi se connecte sur un forum pour célibataires "Aladdin Channel" qu'il n'avait fait, jusqu'à présent, que lire et commence à y narrer son histoire... La suite de cette série raconte donc comment toutes les personnes présentes sur le forum vont aider le jeune Tsuyoshi à conquérir le cœur de la douce Saori...

L'histoire de cet otaku pur jus (il faut voir ses amis otakus, ils sont à mourir de rire) qui essaie de conquérir rien de moins que la femme idéale est à la fois belle et drôle, ce drama constitue un de mes coups de coeurs d'il y a quelques années (eh oui, déjà !). La série alterne les moments hilarants (les délires d'otakus !) et les moments émouvants (l'amitié entre les personnes qui fréquentent le forum, les efforts immenses que fournit Tsuyochi pour conquérir la femme qu'il aime,...). Bref, j'ai eu une vraie bonne surprise en le découvrant !

Le générique pour vous donner une idée du délire "otakuesque" :



Je ne saurai trop vous le conseiller, par contre si vous cherchez du beau gosse, passez votre chemin, il n'y en a pas l'ombre d'une miette ! lol! Et je trouve ça parfait: j'ai également vu le film avec Takayuki Yamada ( ), et on ne peut pas dire qu'il soit à plaindre niveau bogossitude, du coup la crédibilité du film en prenait un coup (mais de toute façon le film en général n'est vraiment pas top). Dans la série, le héros est looooin des standards de beauté que l'on a l'habitude de voir (mis à part qu'il soit une crevette) et ce n'est pas plus mal ! On voit ainsi qu'il est diamétralement à l'opposé de l'élue de son coeur et on comprend alors mieux ses difficultés et ses doutes... Son couple avec la jolie Misaki Ito surprend au début puis peu à peu, je l'ai trouvé adorable ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 17:48

Yukan Club

Genre: comédie
Année: 2007
Episodes: 10
Avec: Akanishi Jin (Miroku), Yokoyama Yu (Seichiro), Taguchi Junnosuke (Bido Granmarie)



C'est donc l'histoire d'une bande de 6 copains de lycées tous très riches (qui dit riche, dit pas besoin de bosser et beaucoup de temps libre!) qui, pour s'occuper, résolvent les enquêtes qui leur tombe dessus.

Les +:
- Jin est canon. Son jeu est pas au top, il s'améliore un peu avec le temps, mais c'est quand même pas gégé tout ça mon pti bouchon...
M'enfin, on s'en fiche, il est super sexy et il a une voix à tomber

C'est comme pour Yamapi, j'ai gravement envie de lui arracher son uniforme avec les dents!! Laughing

- Junno est trop trop trop marrant en Bido Granmarie, blond décoloré et lentilles de contact bleues! Fils de l'ambassadeur de Suède, c'est un lover narcissique, la plupart de ses scènes sont super drôles!!

- Certaines scènes sont hilarantes! Notamment celle où ils sont déguisés en filles!!

Spoiler:
 

- L'épisode 7 devrait ravir certaines jeunes filles de ma connaissance, puisqu'on y retrouve un guest, et pas des moindres, j'ai nommé Mike He!!

Spoiler:
 

- Les persos sont tous très chouettes, avec des qualités bien spécifiques, un peu à la Agence tout risque! Ils sont très stéréotypés, mais c'est tourné à la rigolade donc ça passe très bien!

- J'ai vraiment adoré les deux derniers épisodes!!!


Les -:
- Si vous recherchez un truc super sérieux et crédible en tout point, passez votre chemin!!!
- Jin est vraaaaaaaaaaaaaaaiment pas très bon parfois... je me demande si il ne se prend pas un peu trop au sérieux de tps en tps... No
- les enquêtes sont un chouia simplistes! ce qui fait que parfois, on s'ennuie un brin quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 17:52

Love Shuffle
Présenté par Buttercup


Genre: romance
Année: 2009
Episodes: 10
Avec: Tamaki Hiroshi, Matsuda Shota

Citation :
Quatre voisins se retrouvent un jour coincés dans l'ascenseur pendant quelques heures. Ils en viennent à parler de tout et de rien et surtout de leurs relations amoureuses respectives qui sont loin d'être des modèles de perfection... L'un d'entre eux suggère alors d'organiser un « Love Shuffle » : chaque semaine, chacun aura des rendez-vous avec le petit ami ou la petite amie de l'un ou l'autre. Ainsi, ils seront amenés à s'interroger sur leurs relations et, pourquoi pas, trouver quelqu'un qui leur corresponde...

Eh oui, c'est donc le fameux drama qui parle d'échangisme et qui a fait peur à certaines d'entre vous !! lol! Je clarifie tout de suite les choses : c'est vraiment gentillet, en aucun cas sordide ! A partir de ce point de départ, l'histoire prend un tour vraiment intéressant et retient de plus en plus l'attention au fil des épisodes. Le scénario est vraiment un des points forts du drama : il y a des rebondissements inattendus, de très belles histoires d'amûûr crédibles et attachantes, des moments très émouvants et des personnages fouillés et tous très intéressants (ils n'ont pas la psychologie d'une huître, ça c'est sûr !).

Ce que j'ai apprécié dans ce drama, c'est que les personnages approchent la trentaine ou l'ont déjà, ça m'a un peu changé des amourettes lycéennes (que j'aime beaucoup malgré tout). Cela apporte une maturité bienvenue... Les problèmes que les personnages rencontrent sont loin d'être les mêmes que ceux d'une ado de 16 ans. Ici, ils sont tous « installés » dans leur vie, ont un background et il est donc plutôt question de remise en question... Certains thèmes évoqués dans cette série sont même sensibles et rarement traités dans les dramas (en tout cas ceux que j'ai vus..) !

L'autre gros point fort, c'est le casting : chacun est parfait dans son rôle, tous jouent très bien, j'ai été particulièrement épatée par Matsuda Shota (que je n'avais vu que dans HYD et que je n'appréciais pas plus que ça). En dehors des passages comiques, le jeu n'est jamais exagéré et toujours bien dosé, une fois de plus, reflet de la maturité du drama. Tamaki Hiroshi est également très bon, et a un vrai talent pour le comique lol! Et son rôle de looser indécis change un peu de celui du très classe Chiaki dans Nodame Cantabile. Par contre, vous allez dire que je suis monomaniaque, mais niveau capillaire y'a un gros souci Hiroshi !! La preuve en images :

Spoiler:
 

Voili voilou, j'ai été gentille aujourd'hui, je n'ai pas trop parlé de défauts... Peut-être manque-t-il juste un petit "je ne sais quoi" au niveau de l'atmosphère et de l'ambiance de la série...
Et la fin...

Spoiler:
 

Pour terminer, voici un petit spot TV pour la promo de la série :


Avis:
Clinchamps
LYN
Whahi
Kusa
Mimidd


Dernière édition par Galy le Lun 18 Oct 2010 - 8:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 18:21

Maou
Présenté par Mimidd


Genre: Suspense
Année: 2008
Episodes: 11
Avec: Ikuta Toma, Ohno Satoshi

Après tant d'amouuuuuuuuur et de bons sentiments, j'avais envie de changer un peu d'ambiance, et revoir Tomaaaaa dans HYD m'a donné envie d'explorer davantage sa filmo I love you , donc j'ai opté pour Maou . Nan, aucun rapport avec les , "maou" veut dire "diable".

Je continue à vous faire peur en vous mettant la tracklist de la bo ?


Spoiler:
 

Bon, contrairement à ce qu'on pourrait croire, il n'est pas question de trucs satanistes ou je ne sais quoi, mais plutôt de démons intérieurs Wink
Et pis y'a des chaussures pointues (bon, ok, un seul personnage en porte), des couchers de soleil, de la pluie, un peu d'amouuuur, beaucoup de larmes et de morts, des scènes de douche (pas avec Tomaaa, dommage Rolling Eyes ), un calin de dos (à l'initiative de la demoiselle pour changer ^^) et bien sûr, de la crevette cheers

Maou est un drama en 11 épisodes adapté d'un drama coréen, The Devil Twisted Evil (dans lequel joue Joo Ji Hoon, parce que toutélié, n'est ce pas Ekat ^^). Il raconte la confrontation entre Naruse Ryo (Ohno Satoshi), surnommé "l'avocat angélique" par la presse, mais qui dans l'ombre, ourdit une machination machiavélique pour venger le meurtre de son frère tué 11 ans plus tôt, et Serizawa Naoto (Tomaaaaa), jeune policier au sang chaud qui traine derrière lui un lourd secret ... bon, vous l'avez compris, c'est Naoto qui a tué le frère de Ryo Rolling Eyes (nan, c'est pas spoiler, c'est expliqué dès le début Laughing )

Voici le générique, chanté par Arashi :


Maou Opening - Arashi Truth
Vezi mai multe video din Film

y'a aussi la version clip en vostfr, mais je sais pas pourquoi, çà décrédibilise complètement l'aspect thriller du drama lol!

Spoiler:
 


Comme d'habitude, commençons par le plus constructif : Tomaaaaa . qui pleure beaucoup, le pauvre choupi (en même temps, y'a de quoi Shocked ). Mais qui court aussi beaucoup, les 3/4 du temps en fait Razz . Vous avez d'ailleurs une preuve de ses qualités athlétiques dans le générique I love you
J'imagine que le côté "bondissant" du personnage peut en agacer plus d'un, mais moi, je trouve qu'il court super bien
En plus, il court (presque) toujours à bon escient, pas comme certains Rolling Eyes . Par exemple, il court pour aller chercher sa voiture. C'est un malin ^^
C'est un rôle complètement à l'opposé de celui de Nakatsu, mais Tomaaaa est très convaincant dans le rôle d'un jeune homme qui se cherche, étranger dans sa propre famille, marqué à jamais par les événements survenus 11 ans plus tôt, qui essaie tant bien que mal de continuer à vivre, et qui voit son monde s'écrouler autour de lui sans qu'il puisse rien faire ...

En face, Ohno Satoshi. J'avais pas tilté tout de suite où j'avais déjà vu sa tête (en même temps, y'a pas beaucoup d'arc en ciel, de hauts de forme et de colombes dans Maou Laughing ); Je ne l'avais jamais vu jouer, mais d'après ce que j'ai compris, il n'avait pas vraiment convaincu les foules avec ses précédents rôles. Ben, je peux vous dire que dans Maou, il m'a totalement convaincue pale . Il joue un personnage très ambigü, qui fait froid dans le dos, mais qu'on ne peut s'empêcher de plaindre malgré tout. Un tueur en série qui ne se salit pas les mains, et qui s'en remet aux pulsions les plus sombres de l'être humain pour faire accomplir ses forfaits. Les personnages creusent leur propres tombes en fait. Lui ne fait que leur donner un petit coup de pouce pour le coup de pioche final Rolling Eyes
Ce qui donne une intrigue plutôt originale (même si c'est tiré d'un drama coréen ^^). Comme je l'ai dit, on sait déjà tout ou presque dès le premier épisode. Cà m'avait un peu étonnée/déçue sur le coup, mais finalement, une fois le côté "suspense" mis de côté, l'intrigue n'en est que plus resserrée sur les personnages, leurs motivations, leurs doutes, leur souffrance, et c'est tant mieux.
Ce que j'ai également aimé, c'est que personne n'est tout noir ou tout blanc. Ah si, le personnage de Shiori, une jeune médium qui aide la police et se lie d'amitié (et plus si affinités) avec Naruse est un peu nunuche candide. Mais bon, çà passe quand même, elle est tellement mimi ^^

D'ailleurs, une petite MV pour illustrer la relation entre Naruse et Shiori I love you (avec en prime le calin de dos ^^)




Pour la relation Naruse/Naoto, pas facile de trouver des vidéos qui ne soient pas spoiler ... Mais vous pouvez regarder les 3 premières minutes de celle ci. Au delà, c'est à vos risques et périls !!!!!!!!!!!


Bien sûr, tout n'est pas parfait, certains passages sont assez peu réalistes Rolling Eyes . Et les 50 000 plans au ralenti sur les yeux ou les chaussures (pointues) de Naruse finissent par agacer un tantinet Laughing (et c'est dans des cas comme çà qu'on regretterait presque Horatio Caine ^^), mais les défauts sont gommés par la qualité de l'intrigue et des personnages


Ca tient dans un mouchoir de poche, mais je pense que c'est le drama que je préfère pour l'instant, devant Nodame Cantabile et Hana Kimi scratch

Je vous laisse sur Live/Evil, le morceau de la bo que j'ai écouté une cinquantaine de fois depuis hier je préfère (désolée, l'image est fixe Rolling Eyes ... Bon, en même temps, hein ... I love you )


Avis:
Clinchamps: Arrow
Fofo: Arrow
Les Yeux Noirs: Arrow
Ekat: Arrow
Lady Clare


Dernière édition par Galy le Lun 18 Oct 2010 - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Mar 9 Fév 2010 - 18:48

Kami no Shizuku

Genre: bonne question... quête personnelle???
Episodes: 9
Année: 2009
Avec: Kaaaaaaaaaame, Tanabe Seiichi, Takenaka Naoto


Citation :
The story revolves around Kanzuki Shizuku, a young man who was estranged from his father, a world-famous wine critic. When his father passed away, he left behind a wine collection worth a fortune, but in order to inherit it, Shizuku must solve a series of puzzles left by his father to identify 6 wines. His competitor was Tomine Issei, a prominent wine critic, whom his father adopted before his death.
(wiki-drama)

Les +:
- as usual, constructif constructif... Kame. C'est pas parce que c'est mon chéri d'amour, mais je trouve qu'avec l'age, il s'améliore encore. Il est très bon aussi bien dans les scènes comiques que dramatiques, je l'ai déjà dit je radotte c'est l'age plus les insomnies.
En plus il est super mimi...

Pleure pas Chouchou, je suis là!!!
Et puis toutes ces cravates là, pfiouuuuuu!!!! (j'ai juste fait un petit combo, je voulais en mettre plus vu qu'il change approximativement quatre à cinq fois par épisode, mais bon... Laughing)

EDIT: eeeeeeeeeh il manque une phrase là!!
je disais donc, comment vous voulez qu'avec ma folle passion de la cravate et du costard, je résiste? surtout quand il est en costume trois pieces je fond lamentablement. Cherchez pas, je suis dingue

et puis y a ça:

Duffle cooooooooooooooooat!!!!

- Kame qui parle français c'est archi kawaï!!! il se débrouille même si des fois ça donne "melchi meuchieu" Laughing
mais pour dire "s'il vous plait", c'est parfait Wink

- la BO, une fois passé le premier épisode est plutôt très jolie! Je vais essayer de trouver quelques morceaux parce qu'elle est vraiment très agréable! et puis le générique de fin, c'est One Drop de Kat-tun, qui est loin d'être ma préférée, sans parler de cet horrible clip avec grosses voitures et fourrures, mais c'est toujours du Kat-tun!! Laughing

- Il n'y a pas de répétitions pourtant le côté 7 énigmes aurait pu être très lourd et ça passe tout seul. Les descriptions des vins sont très belles et le côté oenologie est bien traité! Je ne suis pas hyper calée donc sur le fond, je ne saurais pas dire, mais sur la forme c'est plutôt pas mal!

- Robert le pochtron, à savoir Takenaka Naoto also known as Stresemann est énorme!!! j'ai adoré le côté total décalé et la super moumoute de l'enfer!
Attention photo saignante lol!
Spoiler:
 

- J'ai adoré le personnage du vilain méchant adversaire pas si méchant que ça of course! les relations entre les persos sont bien développées, on sent un bon background!

Les -:

- l'actrice principale... déjà physiquement j'avoue avoir eu beaucoup de mal, je sais c'est complêtement idiot et absolument pas un véritable argument. Elle passe son temps à grimacer, vraiment, et même dans les scènes über importantes genre grande déclaration... le côté gaffeuse est assez drôle au début mais au bout de 9 épisodes, bon... je l'ai trouvé terriblement énervante...
Par contre, moi qui passe mon temps à faire des grimaces en tout genre, ça me laisse de l'espoir pour ma future grande carrière d'actrice de dramas!!! Laughing

- l'histoire est trèèès classique, bien foutue, mais parfois un peu balourde. Surtout la fin Rolling Eyes
Spoiler:
 

- la fin entre les nhéros est un peu foirée, ça va bien jusqu'aux trois dernières minutes, le reste de l'épisode est très très bon et puis pouf paf pastèque, Epilogue d'Harry Potter Effect,
Spoiler:
 

- les français qui parlent français comme des vaches espagnoles... ça m'éneeeeeerve purée!!! Me dites pas que sur les quelques centaines d'expat français, y en a pas un qui serait dispo pour jouer avec Kame!! (moi moi moi!!!! ok pas possible Laughing)

Voilàààà, un bon petit drama, un peu trop sérieux, mais sympatoche quand même. Enfin, si vous êtes pas fascinées ni par Kame, ni par le pinard en général (ce que la grande alcoolique que je suis aime Laughing), vous pouvez passer votre chemin je pense... Wink

EDIT2: je viens de me relire en entier. La prochaine fois que j'écris le mot "kawaï" tapez moi. On dirait une fangirl skybloggueuse de 12 ans!!! lol!

Avis:
Clinchamps: Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Dim 14 Fév 2010 - 17:39

Waterboys
Présenté par Buttercup

Genre: comédie sportive
Année: 2003 (saison 1), 2004 (saison 2)
Episodes: 11 (saison 1), 12 (saison 2)
Avec: Yamada Takayuki, Eita, Tamaki Hiroshi...


Waterboys, c'est quoi alors ? Eh bien, pour résumer grossièrement, Waterboys raconte l'histoire d'une bande de jeunes lycéens qui vont se lancer dans la natation... synchronisée ! Faites pas les gros yeux, c'est de la balle la natation synchro !


Mais commençons par le commencement... Septembre 2001. Il fait beau, le soleil brille, les vacances d'été sont finies mais pour prolonger tout ça un certain Shinobu Yaguchi sort son dernier film, qui s'appelle, je vous le donne en mille, Waterboys ! Le film prend pour point de départ la tristesse de Suzuki, jeune lycéen, qui a bien les boules d'être le seul membre de l'équipe de natation de son lycée. Mais tout ça ne risque pas de durer quand apparaît une nouvelle coach tellement charmante que la moitié des garçons du lycée décident de s'inscrire au club. Mais suite à un quiproquo, ils se rendent compte que la jeune coach ne compte pas former une équipe de natation classique, mais de natation synchronisée. Seuls cinq élèves n'ont pas la présence d'esprit de s'enfuir, y compris Suzuki, et se retrouvent donc bon gré mal gré embarqués dans cette aventure...

Le résultat est une jolie comédie un brin loufoque, en tout cas toujours très drôle, et qui prônent de belles valeurs comme le courage, l'amitié, et le dépassement de soi et le maillot moulant Arena. Snif, c'est beau, on se croirait dans un shonen ! Un film sans prétention aucune si ce n'est de divertir et le but est largement atteint !

Les personnages ne vont pas pousser bien loin dans leur psychologie (le leader timide, le rebelle de service, l'homo refoulé, etc...) mais néammoins ils sont tous bien interprétés et on se laisse facilement prendre au jeu ! Niveau casting, on retrouve des acteurs tels que Satoshi Tsumabuki (que l'on retrouve dans pleeeeeeein de dramas, de Lunch Queen -dont il faudra que je vous parle aussi- à Orange Days, en passant par IWGP et même Fast and Furious 3 ! XD), mais aussi...

Spoiler:
 

Mais on retrouve aussi une autre figure incontournable de Nodame Cantabile...



Alors, vous l'avez reconnu ? Mais c'est Hiroki bien sûr, alias Chiakiiii-sempaï ! Il joue le rebelle de service, je le trouve très très drôle dans ce film ! Very Happy


Bref, remettons-nous de nos émotions et passons à l'été 2003, pendant lequel a été diffusé la première saison de Waterboys. Eh oui, suite au succès du film, les producteurs télé, pas trop fous, se sont dit que ce serait peut-être une bonne idée d'en faire un drama. L'idée de base ne change pas, sauf qu'on change de casting et qu'on refait ça dans un autre lycée, le tout étalé sur 11 épisodes. Ca aurait pu être chiant et répétitif mais heureusement ce n'est pas le cas.

Et le casting, c'est un peu la folie :
- Yamada Takayuki, mon second chéri d'amour japonais qui n'a certes pas le meilleur jeu d'acteur qui soit (je le reconnais) mais qui est bien trop mimi et sympa pour qu'on lui en veuille (oui, je suis faible... -_-) ! Il tient ici le rôle principal, une sorte de Suzuki bis (le leader du film, vous suivez ?) pas bien sûr de lui...
- Eita, qui a joué entre autres Mine dans Nodame Cantabile (toutélié Wink ) et dans Tokyo Friends, Last Friends, Orange Days (toutélié bis), Lunch Queen (toutélié terce, d'autant plus que Takayuki jouait aussi dans Lunch Queen XD), etc, etc, je vous épargne sa filmo qui fait mon bras !
- Moriyama Mirai, que l'on a retrouvé dans l'adaptation ciné d'Un cri d'amour au centre du monde et dans quelques autres dramas, of course !
- Ishigaki Yuma alias le chef du dortoir C dans Hana Kimi (vous savez, le gars en kimono ), dans H2 (avec Takayuki, évidemment), Gokusen, et j'en passe !

Etc, etc... Pour résumer, je trouve que Waterboys saison 1 est un très bon drama, digne du film, bien qu'un peu moins délirant !


L'été suivant, une seconde saison a été diffusée. Elle reprend évidemment les mêmes recettes que la précédente tout en changeant le casting et l'environnement !

L'histoire commence avec l'arrivée d'un nouvel élève dans un ancien lycée pour filles ouvert depuis peu aux garçons. Autant dire que les filles sont largement majoritaires et les clubs de sports pour garçons sont proportionnellement négligés. Un des élèves, Yosuke, reprend espoir de fonder un club de natation quand il apprend que le nouvel élève faisait parti de l'équipe la plus prestigieuse du Japon dans son ancien lycée. Mais la réalité est bien différente de ce qu'il pensait... Un petit coup de théâtre par ci, une mésaventure pour là (ou comment faire croire que je n'ai pas oublié ce qu'il se passait ), les deux nouveaux amis se retrouvent à la tête d'un nouveau club de natation synchro qui s'étoffera peu à peu...

Dans le casting, on retrouve, entre autres Koike Teppei (avis aux amatrices !Wink ) mais aussi Kimura Ryo qui était déjà dans Hana Kimi (et qui jouait l'élève à fond sur Nanba, je ne me souviens plus son nom... scratch ) et le petit jeune qui jouait dans H2 avec... Takayuki ! D'ailleurs maintenant que j'y pense, il y a aussi la fille qui jouait dans H2 ! La télé japonaise, c'est une grande famille...

Cette saison ne vaut sans doute pas le film et la première saison mais prise à part, c'est un drama honnête, très drôle, et pendant lequel j'ai même écrasé ma larme, alors le contrat est rempli ! Bizarrement, le concept du "je reprends le même schéma pour faire saison sur saison à partir d'une idée qui marche" passe beaucoup mieux ici qu'avec Gokusen par exemple ! Néanmoins je reconnais qu'une troisième saison aurait été sans doute de trop...


Quoi, vous ne croyiez tout de même pas que c'était terminé ? lol! Quand j'ai dit "saga" au début, je n'exagérai pas ! Mais je vous rassure, il ne s'agit pas ici d'une saison mais d'un Special de deux heures (un téléfilm quoi) diffusé pendant l'été 2005.

La recette ne change pas et on rajoute au milieu un ancien (le personnage joué par Eita) histoire de tirer sur la corde de la nostalgie. Pour être tout à fait honnête, je n'ai strictement aucun souvenir de ce SP, ce n'est pas bon signe en général... Je pense qu'il est largement dispensable, surtout si vous avez tenu le coup pendant les deux saisons précédentes, pas la peine d'en rajouter une couche...

Pour terminer, je rajouterai juste que les chorégraphies imaginées pour le film et la série valent vraiment le coup d'oeil. Ce n'est pas du niveau des JO, hein, ne vous leurrez pas, mais je les trouve inventives et bien fichues et surtout agréables à regarder ! Si il n'y a que ça qui vous intéresse, allez direct au dernier épisode de chaque saison ! lol! Plus sérieusement, je vous conseille avant tout le film, après libre à vous de voir si vous avez envie ou non de vous lancer dans le drama...


Dernière édition par Galy le Dim 14 Fév 2010 - 17:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Dim 14 Fév 2010 - 17:42

Akihabara@Deep
Présenté par Buttercup et Mimidd

Genre: comédie
Année: 2006
Episodes: 11 + 1SP
Avec: Ikuta Toma, Kazama Shunsuke...


Buttercup:
Histoire de faire dans le constructif, je vous présente aujourd’hui un drama ! Il s’agit de Akihabara@Deep, drama qui, à la manière de Densha Otoko, a été inspiré d’un roman qui a aussi inspiré un manga, un film…


Citation :
"Akihabara. Bruyant, populaire, fanatique. C'est cependant un lieu excitant que l'on ne trouve absolument nulle par ailleurs. C'est notre terre sacrée, pour nous qui sommes appelés Otakus par les autres. Ici, personne ne nous ennuie, c'est le monde qui nous permet d'être accros à ce qui nous passionne, pour oublier nos vies sans intérêt. C'est un oasis dans le désert pour des gens incompétents tels que nous. Non. Peut-être que ce monde est en fait notre réalité. Ça peut paraître un peu dingue, mais ceci est un conte d'action dans Akihabara, une histoire d'aventure créée par des gens faibles... tels que nous."

Plusieurs Otakus isolés se trouvent réunis par l'intermédiaire d'un site d’aide individuelle. Ils forment une association et se chargent de régler les problèmes d'Akihabara.

Akihabara@Deep fait partie de ses dramas que l’on adore ou que l’on déteste. Les personnages y sont dessinés à très gros traits : entre le maniaque qui a peur des femmes, la fighteuse féministe, le bègue hyper timide, une hackeuse anti-sociale, un fou de cosplay et un mec qui se paralyse sous les flashs, je peux vous dire qu’ils ne sont pas d’une subtilité flagrante. Néammoins, leur caractères très différents et assez atypiques dans un drama apportent leur lot de situations cocasses ! En fait, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, ce sont tous des idiots à leur manière, autant dire qu'il y a de quoi se marrer !

Personnellement, je trouve que ce drama est l’un des plus drôles que j’ai eu la chance de voir, certains épisodes étant sans doute au dessus du lot (je suis traumatisée à vie par l’épisode « zombie » ) ! Mais il faut le regarder avec beaucoup de recul et de second degré, en se disant que l'on va assister à un gros délire "à la japonaise" . Et c’est encore mieux quand on a un petit bagage de culture otaku !

Et cadeau bonus, on a droit à Ikuta Toma en myso-phobique de la gente féminine ! ... C'est pas si mignon dit comme ça ! lol!

Spoiler:
 

Bref, vous l'aurez compris, je suis plutôt du côté des gens qui adorent ! (en même temps, je ne vous aurai pas présenté ce drama si cela n'avait pas été le cas !)

Voici le générique de début, pour vous donner une petite idée :

_________________________________________________________
Mimidd:

Akihabara@Deep (yosh, j'arrive à retenir le titre à présent ^^).
J'ai adoooooooré, je sens que ce drama va directement rejoindre mon top 5 (plus qu'un drama à visionner, et je pourrais établir mon top 5 dramas et crevettes ). Je comprends mieux à présent pourquoi Buttercup disait dans son post de présentation ( Arrow ) que soit on adorait, soit on détestait ce drama. L'humour est trèèèèèèès particulier, je comprends tout à fait que çà puisse déplaire, mais perso, j'adooooore . Bizarrement, j'ai trouvé que l'humour du drama se rapprochait beaucoup de celui de l'humour anglais, c'est d'autant plus flagrant dans l'épisode 7 sur les zombies, qui pourrait être décrit comme un Shaun of the dead of Japon . Cet épisode est vraiment excellent, pauvre Toma qui s'en prend plein la figure (au sens propre), mais sa tenue de rechange est trop mortelle

Spoiler:
 

Du reste, j'ai adoré tous les épisodes, sauf le 8ème, mais faut avouer que j'ai un peu de mal avec les cafés à hôtesses Embarassed , et quand çà vire au "porno" et à la prostitution, j'adhère encore moins pale
Je vous fais peur, hein ? Twisted Evil C'est parce que derrière l'humour au 13ème degré, Akihabara@Deep aborde des sujets de société trèèèèès sérieux, comme le viol, le suicide, les comportements sectaires, la drogue ou encore les violences physiques ... Ca a d'autant plus un effet "coup de poing" que ces sujets sont traités sur le mode comique, et donc sans aucun tabou. Je me suis retrouvée à plusieurs reprises en train de rire et de pleurer en même temps

Que dire des personnages, les 6 héros sont tous très attachants (vi, même Daruma Rolling Eyes ), le méchant est très méchant mais hilarant quand même (je ne me remettrais jamais de son rire Laughing ), la galerie de personnages secondaires est haute en couleur (j'avais rien vu venir du twist final concernant certains personnages Razz). Ils sont tous gravement déjantés, ce qui donne lieu à de nombreuses scène cultes, en vrac : la filature dans l'épisode 2 Laughing , l'attaque des zombies, la bombe, la bataille finale, et j'en passe et des meilleures ...
Il n'y a aucun temps mort (vu le rythme effrené, ce serait étonnant ^^), les intrigues sont toutes intéressantes bien que parfois débiles et souvent improbables Laughing (mais c'est justement ce qui fait l'intérêt du drama tongue ), la bo est très originale, mais tout à fait dans le ton du drama, donc j'adhère à 200 %. Sans parler du final en apothéose, émouvant et hilarant à la fois.

Il y a plein de références à l'univers des otakus, je n'en ai pas compris la moitié, mais çà n'empêche pas de rigoler quand même.
Bon, ayant lu Densha Otoko avant hier, çà m'a fait super plaisir de reconnaître l'allusion, surtout que je pense la même chose que Taiko ^^

En fait, c'est un peu difficile de parler de ce drama, je pense qu'il faut juger sur pièce, parce que les mots ne suffisent pas à le décrire Rolling Eyes , et que vous serez mieux à même de savoir si l'humour et l'univers d'Akihaba@Deep vous parlent Wink




Pour finir, Toma qui "court" , parce qu'il est booooo quand il court (même avec un bonnet, des gants, et un blouson vert piqué à Loulou), et parce que cette scène de poursuite me fait tripper



Le gros bémol, c'est que tous les épisodes n'ont pas été traduits en français (les 4 premiers je crois), mais les sous titres anglais existent ...

Avis:
Kusa


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 7:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Dim 14 Fév 2010 - 17:53

Last Friends
Présenté par Mimidd

Genre: drame
Année: 2008
Episodes 11
Avec: Eita, Nishikido Ryo, Ueno Juri


Ce drama suit les relations un chouya compliquées d'un groupe d'amis qui vivent en colocation.
Michiru (Nagasawa Masami), une jeune esthéticienne, a quitté l'appartement familial pour vivre avec Sosuke (Nishikido Ryo), son petit ami, qui sous ses dehors de gentil garçon BCBG propre sur lui et bossant à l'enfance maltraité, se révèle très violent (voire psychopathe). Michiru va trouver refuge chez sa meilleure amie, Ruka (Ueno Juri), championne de motocross, qui cache au plus profond d'elle même un lourd secret, et qui vit en colocation avec Takeru (Eita), maquilleur-coiffeur-barman de son état ^^ et Eri (Mizukawa Asami), une hotesse de l'air enjouée, toujours partante pour boire un petit coup faire la fête. A ce petit groupe s'ajoute également Ogurin (Yamazaki Shigenori), un collègue d'Eri, qui s'est enfui de chez lui après avoir vu sa femme s'afficher avec son amant ....

Je reposte l'opening parce que je l'adoooore, et que de cette façon, [mode maniaco-flemmarde on] tout sera dans le même post :


A noter qu'on retrouve également l'actrice qui jouait la copine de Makino (HYD) dans un rôle secondaire de méchante-mais-en-fait-pas-tant-que-çà


Ce drama aborde des thèmes assez difficiles et, je pense, assez peu traités habituellement, comme le problème des femmes battues, les abus sexuels, les troubles de l'identité sexuelle, l'homosexualité féminine ...vi, beaucoup de problèmes liés au sexe et à la sexualité, mais sans que ce soit tape à l'oeil ou vulgaire ... C'est traité avec beaucoup de finesse et de réalisme. Les acteurs sont vraiment excellents, voire méconnaissables (imaginez Nodame en championne de motocross torturée, vous comprendrez pourquoi je ne l'ai pas reconnue tout de suite Shocked Laughing ). Le personnage de Michiru peut paraitre assez neuneu incompréhensible, mais je pense qu'il reflète bien le cercle vicieux dans lequel sont enfermées les femmes battues, qui malgré ce qu'elles endurent, ne peuvent s'empêcher de retourner auprès de leur tortionnaire No . D'où l'extrême pertinence de l'opening, qui résume vraiment très bien les relations entre les personnages I love you
Eita est vraiment trop choupi (malgré sa coupe de cheveux), on rêverait d'avoir un ami comme lui , c'est le pilier qui soude le groupe, qui reste attentif aux problèmes des autres au détriment de sa propre souffrance et de ses propres sentiments ...
Rien à dire sur Ueno Juri à part : elle est vraiment excellente ...

Les personnages d'Eri et d'Ogurin sont un peu en retrait par rapport aux autres, mais apportent une touche d'humour non négligeable. J'aime énormément le traitement de leur relation.

Et le meilleur (le pire ?) pour la fin, Nishikido Ryo ... Je crois que je n'ai jamais autant haï, ni autant eu peur d'un personnage . Il est absolument terrifiant. Dans les deux sens du terme. Sa prestation d'acteur est vraiment hallucinante, et il fait super peur (rien qu'en voyant le bout de ses chaussures, on a peur, c'est tout dire). On ne sait jamais comment il va réagir. C'est rien qu'un gros sal**d. Mais il arrive quand même à nous faire pitié et à nous (me) faire pleurer . Attention, je n'excuse en rien les agissements de Sosuke, c'est trop horrible, mais on voit que le personnage souffre énormément lui aussi C'est compliqué la vie des grandes personnes
Petite pensée à Galy pendant une certaine scène sous la pluie, Ryo est vraiment choupinou I love you (le reste du temps, il est canooon ^^). Mais il ne faut pas se laisser attendrir, c'est rien qu'une grosse pourriture

La preuve (attention, c'est assez violent, mais çà vous donne une idée du personnage, et de la prestation de Ryo Shocked - je ne sais pas si cette vidéo va favoriser le lobbying Embarassed , mais je ne veux pas non plus vous mentir, certaines scènes sont très dures pale ) :

Spoiler:
 

En fait, il m'a un peu fait penser à Jonathan Rhys Meyer scratch . Le même regard de psychopathe, le même sentiment d'insécurité en sa présence ...

Mais parce qu'il y a quand même de l'amouuuuuuuur et des gens heureux de vivre dans ce drama, une petite vidéo plus positive sans spoiler majeur ^^ :

Spoiler:
 

Y'a un truc que j'ai bien, aimé, c'est le renversement des clichés ^^. Dans ce drama, c'est Ueno Juri qui tient de rôle de la crevette mouillée, soit qu'elle court sous la pluie, soit qu'elle prend une douche (habillée tongue )

En revanche, comme je l'ai dit, il y a un truc que je n'ai pas aimé : la fin (en gros, le dernier épisode et le SP). sans çà, je pense que ce drama aurait fini n°1 de mon top drama scratch
Pas que la fin soit mauvaise en elle même, mais je suis vraiment restée sur ma faim, j'ai l'impresion que le drama se termine sur une sorte de statu quo et que pas mal de choses n'ont pas été résolues No . Et vu à quel point je me suis attachée aux personnages, çà me désole un peu No

Et je vais m'éverver toute seule, parce qu'il ne faut absolument pas lire ce big spoiler qui concerne les derniers épisodes, mais

Spoiler:
 

Avis:
Clinchamps
Fofo
Galy


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Dim 14 Fév 2010 - 17:59

My Boss My Hero
Présenté par Mimidd

Genre: Comédie
Episodes: 10
Année: 2006
Avec: Nagase Tomoya, Tegoshi Yuya, Tanaka Koki...



J'ai commencé et fini My boss, my hero, j'ai vraiment beaucoup aimé, c'est complètement barré, j'ai adoré le mélange entre l'univers des lycéens et celui des yakuzas Razz . Et pis certaines scènes sont vraiment cultes, comme la course au flan

Mais il y a également beaucoup de passages émouvants, j'ai été agréablement surprise.


En revanche, j'ai moyennement aimé la fin, la première chose qui me soit venue à l'esprit, c'est "tout çà pour çà ?"

Spoiler:
 


Et accessoirement, qui c'est qui a raison de se méfier des gens qui sourient tout le temps tongue Razz . Le frérot me fichait vraiment les jetons pale

Mais bon, à part les points évoqués, j'ai vraiment aimé sunny
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Dim 14 Fév 2010 - 18:01

Voice
Présenté par Mimidd


Genre: Mystère mysterieux
Année: 2009
Episodes: 11
Avec: Ikuta Toma, Eita...

Et vous me connaissez, faut toujours que je fasse 2000 trucs en même temps Embarassed , donc j'ai également visionné Voice, un drama diffusé en début d'année, avec Toma et Eita en tête d'affiche, Ze casting de rêve

Dans ce drama, on suit les tribulations de 5 étudiants en médecine, qui au cours de leur 4ème année d'études, décident de suivre un séminaire de médecine légale. Le héros, Daiki (Eita) y va au départ un peu à contre coeur car il avait choisi un autre séminaire à la base, mais il va très vite se laisser porter par sa soif de réponses ("Doushite ????" ). A ses côtés, Ryosuke (Tomaaaa), qui cherche dans la médecine légale un échapatoire aux lourdes attentes de son père, qui souhaite le voir lui succéder à la tête de son hôpital privé ; Kuboaki Kanako alias Aki (Satomi Ihihara, vue notamment dans Kimi wa petto) , la seule fille du groupe, qui cache sous des dehors assez froids et "intellos" une profonde blessure ; Teppei (Yuya Endo), le fan hard core de CSI ( ), qui a choisi la voie de la médecine légale à cause de ... CSI ^^ ; et enfin Hanei (Sato Tomohito), l'ancien délinquant, qui a vu le cours de sa vie bouleversé grâce à un médecin légiste.

Ce n'est sans doute pas le drama du siècle, mais j'ai quand même aimé Embarassed . Voice se présente comme un procedural drama (une "enquête" par épisode), donc l'aspect "OMG-que-va-t-il-se-passer-je veux-trop-savoir-la-suite-quitte-à-passer-une-nuit-blanche" ne joue pas du tout Razz . Et chaque épisode est construit sur le même schéma, donc je comprends que çà puisse paraître répétitif.
Pour un drama médico légal, çà manque un peu de boyau et de sang, et pour des médecins légistes, nos héros partent vadrouiller sur le terrain trèèèèèès souvent ^^. Et apparemment, il n'y a que des gens hyper gentils qui meurent, et aucun crime ou presque n'est commis au Japon Rolling Eyes . Bref, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
Ce qui donne dans l'ensemble des épisodes assez lacrymaux. Sur les 11 épisodes, j'ai bien dû verser ma larme au moins 9 fois , mais je reconnais qu'ils auraient pu y aller plus mollo sur les violons ^^


Alors pourquoi j'ai quand même aimé :

Commençons par le constructif, vu qu'à la base, j'ai regardé ce drama pour Tomaaaa et Eita I love you . Je n'ai pas été déçue, ce n'est peut être pas son plus grand rôle, mais Toma en (futur) docteur est choupi , même si les doudounes bleues ou rouges à fourrure, c'est à proscrire à jamais de sa garde robe
Idem pour Eita, l'est trognon même si parfois tête à claques, mais lui au moins, il porte un duffle coat vert (vi, j'aime les duffle coats ^^)
Le reste du casting est également très bien, je dirais même que c'est la force de ce drama. Quand je pense à Voice, c'est "chaleur humaine" qui me vient à l'esprit. Plus que les enquêtes proprement dites, ce sont les relations entre les personnages qui retiennent l'attention : les cinq héros forment un groupe très soudé, et même s'ils aiment se charrier et chahuter, on sent bien les liens forts d'amitié et de respect qu'ils ont tissé au fil du temps
Bref, c'est le genre de personnages qu'on aimerait avoir pour amis dans la vie réelle Wink . Au fur et à mesure que leurs histoires personnelles sont dévoilées, ils deviennent tous très attachants, malgré (à cause de ?) quelques défauts, qui ne les rendent que plus humains ...

Je l'ai dit plus haut, les épisodes sont assez lacrymaux, mais ils ne sont pas du tout tristes rendeer . Il y a un bon équilibre entre les scènes d'émotion et les scènes plus drôles. On se sent plus léger, voire apaisé, après avoir vu un épisode (du moins c'est ce qui s'est passé avec moi ^^). C'est sans doute à mettre en relation avec le rythme tranquilou des épisodes, et le fait qu'il n'y ait pas de réel suspense.


Et pis grâce à Voice, j'ai appris à dire "pourquoi" en japonais : DOUSHITE



Une vidéo centrée sur le premier épisode, pour avoir un aperçu de l'ambiance de la série (il s'agit de la chanson du générique de fin) :



Et deux extraits, l'un sous titré en anglais, et l'autre en espagnol ^^ :

Spoiler:
 



En conclusion, si vous n'avez pas envie de vous prendre la tête, si vous avez besoin de voir la vie (et la mort tongue ) en rose, et qu'accessoirement, vous trouvez Toma et Eita trop choupinous, ce drama est fait pour vous



Avis:
Clinchamps
Kusa


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Dim 14 Fév 2010 - 18:11

Stand Up!


Genre: comédie sur les moeurs adolescentes masculines lol!
Année: 2003
Episodes: 11
Avec: Ninomiya Kazunari, Yamashita Tomohisa (Yamapi), Oguri Shun, Narimiya Hiroki

Citation :
Four schoolboys find themselves the last virgins left at school. During the summer holidays, a girl they knew as children 11 years ago, moves back to the neighborhood. Despite their childhood attraction to her, they realize she is a mere shadow of the "princess" they all thought they knew. This story of summer - love, friendship, school, family, the hypocrisy of adults, complications of life, experience and failure is set in an everyday shopping district and shows the clumsiness of children who have developed a little later than their peers. It's a bright romantic comedy that both young and old can appreciate.


Avis:
Je ne retrouve plus mon avis dans les topics, mais j'avais adoré!! grands grands fouriiiiires!! lol!
Mimidd
Clinchamps
Norav


Dernière édition par Galy le Dim 14 Fév 2010 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Dim 14 Fév 2010 - 18:29

Buzzer Beat



Genre: Romance sportive... très très sportive!
Année: 2009
Episodes: 11
Avec: Yamashita Tomohisa (Yamapi), Kitagawa Keiko, Ito Hideaki, Aibu Saki


Citation :
Kamiya Naoki is a young player from a professional basketball team. But due to his relatively smaller size and his tendency to crack under pressure, he is unable to show his true skills on the court. Meanwhile, Shirakawa Riko is a cheerful, strong-spirited music college graduate aiming to become a professional violinist. One day, Riko finds Naoki's lost cell phone on a bus, and their meeting begins a friendship that eventually turns into love. However, Naoki was already considering marriage with his current girlfriend. And it doesn't help matters that Naoki's coach has fallen in love at first sight with Riko

Avis:
Les avis sont répartis un peu partout dans ce topic, mais globalement, c'est archi méga positif!!
Pour des avis plus détaillés:
Les Yeux Noirs
Fofo
Marie


Dernière édition par Galy le Dim 10 Oct 2010 - 8:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Dim 14 Fév 2010 - 18:39

Majo Saiban
Présenté par Mimidd

Genre: Suuuuuuuuspense
Année: 2009
Episodes: 10
Avec Ikuta Toma

Et pis j'ai fini Majo Saiban, et heuuu ... je ne le conseille pas Rolling Eyes

C'est un drama policier/judicaire dans lequel on suit les aventures de Toru (Tomaaaaa), juré dans le procès de la "sorcière", une jeune femme accusée du meurtre de son (vieux) mari.
Assez rapidement, les jurés sont victimes de pressions et de chantages de la part d'un mystérieux groupe qui leur demande de voter "non coupable", sans quoi tous leurs petits secrets seront rendus publics.
Bien évidemment, Toru (qui paraissait la proie la plus facile car très sensible à l'argent et aux jolies filles - vi, çà fait bizarre de le voir reluquer des fesses Laughing ), ne va pas se laisser faire ...



Le seul point positif, en dehors de Toma, c'est que le drama illustre la nouvelle réforme du système judiciaire japonais, à savoir la mise en place de jurys populaires lors des affaires criminelles : Arrow
De ce point de vue, c'est assez intéressant de voir les particularités du système japonais. Après, y'a des trucs assez bizarres, mais je ne sais pas si c'est la réalité ou si c'est uniquement pour les besoins de l'intrigue. Par exemple, certains jurés ont des contacts avec l'accusée et/ou sa famille Suspect . A mon avis, çà doit pas être autorisé dans la réalité, parce que bon Rolling Eyes


Concernant le drama à proprement parler, je n'ai pas aimé la chanson du générique, et je ne me souviens pas de celles entendues pendant le drama. Mais apr dessus tout, j'ai trouvé la réalisation trèèèèèès tape à l'oeil et donc trèèèèèès insupportable Twisted Evil

Au niveau de l'intrigue, je ne sais pas si je suis la seule à avoir réagi comme çà, mais çà ne m'intéressait pas du tout de savoir si la sorcière était coupable ou pas, parce que quelle que soit la vérité, elle est coupable au minimum d'avoir exercé des pressions sur le jury. Et çà, c'est pas biiiiiiien tongue
La manipulation psychologique est plutôt bien faite, jusqu'au dernier moment, on ne sait pas si la sorcière est véritablement coupable, mais y'a quand même d'énooooormes trucs qui passent pas.

Par exemple, certains personnages sont vraiment caricaturaux, comme le chef des "méchants", qui a un rire de chacal méchamment diabolique Suspect . En plus, çà devient du n'importe quoi quand on apprend sa véritable identité

Spoiler:
 

De plus, les méchants disposent de moyens beaucoup trop high tech qui font tout sauf crédible scratch : modulateurs de voix, caméras et micros dans les moindres recoins du tribunal et même chez les jurés, etc etc.


Les autres acteurs/personnages ne m'ont pas laissé de souvenir impérissable ...
(accessoirement, si vous voyez "Matsumoto Jun" dans le casting, ce n'est pas Jun le spirituel, mais seulement une homonyme Laughing )


Bien sûr, Toma c'est Toma, j'adore sa coiffure, il porte de zolis T-shirts et de zolis bracelets Laughing , il couuuuurt, il sauve le monde (ou pas), il a des idées improbables, bref, c'est le n'héros de l'histoire


Il faut noter que c'est la première fois que Toma a une petite amie dans un drama, ils auraient pu en choisir une qui ne soit pas psychopathe

Spoiler:
 

Et comme Toma, c'est le mari boyfriend parfait, il lui pardonne tout et lui promet de rester à ses côtés pour toujours Suspect




Mais bon, c'est lui qui m'a fait tenir jusqu'à la fin, sans çà, je pense que je me serais arrêté au premier épisode Evil or Very Mad

Donc, même si y'a une grosse référence à Quentin Tarantino et à Reservoir Dogs (les jurés décident de garder leur anonymat et de s'appeler entre eux Mr Orange, Madame Pink, etc) , faut pas regarder ce drama, n'est ce pas Kusa ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J-dramas (récapitulatif)   Aujourd'hui à 19:05

Revenir en haut Aller en bas
 
J-dramas (récapitulatif)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» J-dramas (récapitulatif)
» K-dramas (récapitulatif)
» Period dramas anglais : récapitulatif
» Top 10 de vos dramas préférés
» Récapitulatif des auteurs : A à F

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: