Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Avatar, de James Cameron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Avatar, de James Cameron   Dim 20 Déc 2009 - 19:07

Je suis allée voir Avatar cet après-midi et j'ai été plutôt agréablement surprise. Je pensais plutôt fuir le film après avoir vu le trailer mais quelques critiques auxquelles je ne m'attendais pas m'ont fait changer d'avis et je ne le regrette absolument pas.

Le scénario de James Cameron n'est clairement pas révolutionnaire. Les principaux rebondissements ainsi que certains dialogues donnent une impression de réchauffé mais le magnifique univers visuel (teinté parfois d'un peu de kitsch mais sans que cela soit jamais dérangeant) et l'aura des personnages donne à ce blockbuster annoncé (j'espère qu'il le sera) un petit air bien sympathique. Ca fait du bien de voir tant de bons sentiments traités avec une naïveté fort attachante, et puis surtout, Cameron sait réaliser un film, ce qui fait passer les nombreux clichés (qui sont à prendre en tant que seule touche d'humour - involontaire, j'imagine, mais c'est à voir. La palme dans ce domaine revient au chef des militaires mais aussi à Diane, campée par une Sigourney Weaver à mi-chemin entre Alien et Gorilles dans la brume). Laughing J'avais peur de trouver ces 2h40 interminables, mais non, je me suis finalement régalée. sunny

Et puis c'était très sympathique de retrouver Giovanni Ribisi. Very Happy

Ah, une dernière remarque constructive : je regrette simplement de ne pouvoir m'imaginer me glisser un jour dans la peau d'un de ces magnifiques Na'vi. Trop claustrophobe pour les caissons. Faune et flore de Pandora resteront définitivement pour moi des spectacles à n'admirer que sur écran.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Sam 6 Fév 2010 - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serenity
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1774
Age : 32
Localisation : in a galaxy far far away...
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Dim 20 Déc 2009 - 19:31

j'ai vu Avatar aussi ce weekend (deux fois Razz ) et j'ai été bluffée par les décors somptueux, les Na'vi et toutes les autres bébêtes sauvages !

ça a beau être des effets spéciaux, on se laisse totalement prendre dans l'histoire et à presque croire que ce sont des acteurs maquillés lol! merci la motion capture !!

effectivement les thèmes principaux ont été vus et revus (ça m'a un peu fait penser à Pocahontas version Seigneurs des Anneaux mais ça n'engage que moi Laughing ) mais comme tu le dis Cat, James Cameron maitrise son film du début à la fin, aucun plan ou scène n'est de trop et le temps passe trop vite !!

et moi aussi j'aimerais bien essayé le pilotage d'avatar bounce et partir voler avec les Ikran ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://bananasinthevoid.hautetfort.com/
rosetyler
Ready for a strike!


Nombre de messages : 963
Age : 35
Localisation : à bord du coeur en or avec marvin le robot dépressif
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Dim 20 Déc 2009 - 23:48

Moi aussi je suis allée voir AVATAR samedi. Comme d'habitude avec cameron, le monsieur n'a pas fait dans le minimalisme et dans le film d'auteur, toujours à en faire plus , à en mettre plein les yeux, à impressionner les spectateurs et à faire peur aux producteurs.

La bande annonce ne m'avait donc pas plus emballer que ça, mais j'avais entendu pas mal de très bonnes critiques, et je suis passée outre les 2h40 qui pourraient découragées;

On entre tout de suite dans l'univers visuel de Cameron. La planète Pandora est sublime à voir et les décors sont époustouflants; le travail sur la faune et la flore de la planète est vraiment impressionant, surtout la nuit, où tout prend une dimension magique; on a parfois l'impression de se retrouver en Lothlorien chez la Dame Galadriel, en plus coloré.

On en prend plein les yeux. Pour ce qui est des effets speciaux, ce n'est pas avec ce film que Cameron nous décevra; la technique de la motion capture a été parfaitement utilisée pour rendre les Avatars et les na'vi très crédibles dans leur émotions comme dans leur mouvements, on est bluffé. Les scènes de combats aériens sont eux aussi très bien rendues que ce soit entre les vaisseaux humains ou les Na'vi chevauchant leurs "dragons".

On ne voit pas passer les 2h40 non plus, il n'y a pas de longueurs ou de ralentissements dans l'action et dans l'intrigue. Les acteurs sont tous très bons, à commencer par Sam Worthington déjà vu dans Terminator Salvation, ou Zoé Saldana déjà vu dans Star trek; et puis surtout on a droit à Sigourney Weawer en scientifique et écologiste déterminée, toujours aussi excellente, ainsi qu'à quelques seconds rôles de luxes avec giovanni Ribisi, CCH Pounder ou Michelle Rodriguez.

Mais les points intéressants et positifs du film s'arrêtent là, ce qui n'est déjà pas si mal après tout. Parce que, pour ce qui est de l'histoire et du scénario, les choses ne sont pas aussi palpitantes et impressionnantes.

Cameron nous propose un univers très manichéen avec d'un côté les méchants militaires qui veulent détruire le jolie éco système pour pouvoir creuser les entrailles de Pandora afin d'en recueillir un minerais considérablement cher. Méchants, sans coeur, froids, ils ne sont décrits que comme des machines sans âmes, le rictus malsain aux lèvres, genre les méchants dans Nicki Larson, commandés par un colonel aussi caricatural qu'il est possible de l'être; d'un autre côté on a les scientifiques qui sont tombés amoureux de la planète et des Na'vi et qui feront tout pour les protéger.

Il y a aussi le contexte politique de la planète et des terriens; on ne sait rien de comment se déroulent les choses sur Terre, le film est un huis clos sur Pandora; du coup, on se demande qui commande et qui prend les décisions concernant Pandora; l'armée ne répond à personne, le représentant de la corporation qui veut exploiter le minerai est de mèche avec l'armée, et le seul qui semble prendre les décisions ici, n'est qu'un simple colonel, sans en référé à aucune autorité politique, c'est un peu l'anarchie. De ce côté là, je m'attendais à plus d'explication.

Les idées sur la nature, le bien, le mal, la protection de l'environnement, ne sont pas nouvelles ni originales, elles ne révolutionnent pas le genre, ni le déroulement de l'intrigue et l'enchainement des scènes
Spoiler:
 

Le film en met donc plein la vue, visuellement les images sont magnifiques, on a qu'une envie, se promener sur Pandora, et de préférence dans un corps Na'vi; mais question message et scénario, rien de révolutionnaire ou de vraiment marquant, du coup, là où le film aurait pu être cultissime, comme l'est pour moi Abyss par exemple, je le considère comme un très bon film, ce qui est déjà bien à un moment de l'année où les bons films ne sont pas aussi courant que ça.

cat47 a écrit:
blockbuster annoncé (j'espère qu'il le sera)
Blockbuster annoncé et il l'est, il a très très bien démarré au box office aussi bien aux Etats Unis qu'en France.
Revenir en haut Aller en bas
http://leschoixdetrillianabordducoeurenor.hautetfort.com
Chevalier Bayard
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1375
Age : 41
Localisation : secteur 2814
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Lun 21 Déc 2009 - 1:14

rosetyler a écrit:
le film est un huis clos sur Pandora; du coup, on se demande qui commande et qui prend les décisions concernant Pandora; l'armée ne répond à personne, le représentant de la corporation qui veut exploiter le minerai est de mèche avec l'armée, et le seul qui semble prendre les décisions ici, n'est qu'un simple colonel, sans en référé à aucune autorité politique, c'est un peu l'anarchie. De ce côté là, je m'attendais à plus d'explication.

Au tout début du film, alors que le héros débarque, il explique que tous les "soldats" sont des mercenaires. A priori cette opération n'est donc que le fait d'une corporation qui cherche le profit à tous prix, ce qui rejoint assez l'univers d'Aliens du même James Cameron où la compagnie qui emploie Ripley est aussi toute puissante sans compte à rendre à qui que ce soit...

Sinon je rejoins l'avis général sur la beauté de Pandora, même si le héros n'avait pas encore débarqué que mes yeux pleuraient déjà de l'inconfort de ces lunettes 3D qui ne m'a vraiment pas convaincu sur son côté immersif puisqu'on subit constamment le cadrage du réalisateur sans vraiment pouvoir se balader dans l'image...

Bref tout est très beau mais il ne manquait plus qu'une véritable histoire de SF (vous avez lu le 2ie tome du Cycle d'Ender par exemple ? Rolling Eyes ). C'est bien, très bien même, mais on est loin de la "révolution" annoncée...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.g2unit.com
Liewen
Stubborn creature


Nombre de messages : 2658
Age : 36
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Lun 21 Déc 2009 - 1:59

Je suis grosso modo plutôt d'accord avec tous les avis émis sur le film jusqu'à présent : Avatar est visuellement éblouissant, mais le scénario ne casse pas trois pattes à un canard.
J'ai été complètement happée par la civilisation Na'vi (je veux qu'ils m'adoptent !!) et ce n'est qu'en lisant ton message, Serenity, que j'ai réalisé que les Na'vi étaient en fait uniquement des effets spéciaux et pas des acteurs oui je sais je suis naïve des fois.


Je pense que je retournerai voir le film, ne serait-ce que pour le voir dans de bonnes conditions, car je m'en doutais un peu mais la 3-D m'a complètement gâché la séance : les lunettes par dessus les lunettes, ça ne tient pas en place deux secondes, ça fait mal au nez à cause du poids et, lorsqu'on trouve enfin LA position, on est obligé de rester prostré de peur que les sur-lunettes ne glissent, ce qui au bout d'un moment est un peu ankylosant. Et en plus les couleurs perdent de leur éclat. Non vraiment, je veux revoir Pandora dans de bonnes conditions ! No
Revenir en haut Aller en bas
Serenity
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1774
Age : 32
Localisation : in a galaxy far far away...
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Mar 29 Déc 2009 - 10:47

Liewen a écrit:
et ce n'est qu'en lisant ton message, Serenity, que j'ai réalisé que les Na'vi étaient en fait uniquement des effets spéciaux et pas des acteurs oui je sais je suis naïve des fois.

c'est là tout l'art de la motion capture Razz s'être "fait avoir" là dessus, où oublier totalement ce détail technique est pour moi une preuve de réussite de ce film !


Liewen a écrit:
Je pense que je retournerai voir le film, ne serait-ce que pour le voir dans de bonnes conditions, car je m'en doutais un peu mais la 3-D m'a complètement gâché la séance : les lunettes par dessus les lunettes, ça ne tient pas en place deux secondes, ça fait mal au nez à cause du poids et, lorsqu'on trouve enfin LA position, on est obligé de rester prostré de peur que les sur-lunettes ne glissent, ce qui au bout d'un moment est un peu ankylosant. Et en plus les couleurs perdent de leur éclat. Non vraiment, je veux revoir Pandora dans de bonnes conditions ! No

oui c'est vraiment désagréable (m'enfin ça m'a pas empêcher de le voir 2 fois en 3D XD) on a plus qu'à espérer que dans le futur ils innoveront dans ce domaine ^^ ou alors on revient au lunettes 3D en papier
Revenir en haut Aller en bas
http://bananasinthevoid.hautetfort.com/
Lempicka
Coléoptère d'Afrique


Nombre de messages : 285
Age : 26
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Mar 29 Déc 2009 - 14:09

Avatar : une bonne surprise en fait . Je voulais le voir mais juste pour voir la 3D, manque de chance la séance était complète.
Sans 3D le film vaut le coup aussi, certes le scénario n'est pas folichon mais on laisse emporter dans l'univers des Avatars donc ce n'est pas si grave. L'univers magnifique qu'on découvre en même temps que Jack rattrape le coup.
J'avais envie d'aller le revoir en 3D mais je n'avais pas pensé aux lunettes :/
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Mar 5 Jan 2010 - 16:56

Avatar
j'ai vraiment été très déçue, car j'attendais tellement mieux d'un film de James Cameron.
Sur le plan technique, c'est certainement bluffant pendant une demi-heure, et puis après, on se lasse, et ces lunettes sont très inconfortables pendant 2h50. De plus, pour les plans éloignés, la 3D ne sert à rien.
Esthétiquement, j'ai trouvé Pandora trop flashy, et le design de la faune et des Navis ne me plait guère. Rien à sauver de ce côté, j'ai déjà vu ça 100 fois dans des Bd ou des films de sf.

Mais ce qui m'a le plus agacée, c'est cette histoire vue et revue, aux rebondissements tellement prévisibles, les personnages aussi sont si caricaturaux. On sait d'avance tout ce qui va se passer...

De la part d'un autre réalisateur, j'aurais certainement trouvé le film pas mal, mais de la part de James Cameron, je trouve le film trop simpliste, pauvre dans son histoire, et j'estime que pour un budget de 500 M de dollars, il y avait largement assez pour payer de bons scénaristes.
Sans compter qu'en 12 ans, il aurait largement eu le temps de réviser sa copie...

Mais je comprends tout à fait qu'on y trouve tout de même son compte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura


Nombre de messages : 2525
Age : 41
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Sam 9 Jan 2010 - 21:30

Je suis allée voir Avatar en 3d le soir du réveillon. J'avoue que la bande annonce vue avant les vacances ne m'avait pas du tout tentée, au contraire même! Et puis une de mes soeurs l'a vu et en est sortie enchantée. Donc fin d'après-midi du 31 je me suis laissée convaincre par mon copain qui voulait tenter le 3D et je n'ai pas été décue!
L'histoire est simplette, avec les bons et les méchants, mais l'univers recréé est superbe et voir évoluer ces personnages longilignes d'arbres en arbres en 3D avec toute la végétation est assez impressionant. Bref un bon moment!

Autre bon moment, Tétro de Coppola. Très bon film, avec un noir et blanc superbe et les quelques passages couleurs me font penser au technicolor. L'histoire est simple mais puissante et très très bien interprétée. Je l'ai vu en VO et ça me semble indispensable vu qu'ils passent sans cesse de l'espagnol à l'anglais avec même un peu de français.

Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Lun 11 Jan 2010 - 9:37

c'est vrai que la bande-annonce est ratée!! et ne donne pas envie de le voir. Comment ont-ils fait pour rater une bande-annonce
Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Mer 13 Jan 2010 - 15:47

Je n'étais pas tentée du tout non plus par Avatar. Et puis voilà, moi aussi j'ai fini par me laisser convaincre, à force d'entendre mes amies en parler.

Je ne suis pas sortie déçue, comme le dit Nougatine c'est esthétiquement très beau (et pourtant, je ne l'ai pas vu en 3D, moi : mes yeux ne l'auraient pas supporté).

Bon, j'ai trouvé les personnages principaux attachants, mais il est certain que concernant l'histoire, euh.... le principal atout de ce film réside dans la beauté des images de Pandora et des Na'vis.
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Dim 17 Jan 2010 - 21:54

J'ai été voir Avatar aujourd'hui...au départ je 'nétais pas interessée mais avec tout le buzz médiatique et le bien que m'en disaient mes amis, je me suis dit que ce serait dommage de rater ça....et ben j'ai pas aimé! No

Déjà j'ai trouvé l'histoire vue et revue!! Franchement, aucune originalité: le peuple civilisé et "méchant" contre les "non civilisés" en harmonie avec la nature...bien sur un du groupe des méchants tombe amoureux de l'exotique et finit par se ranger de leur coté, après s'etre fait accepter, et n'oublions pas la fameuse guerre! Sur ce thème ou presque, y'a trois Disney qui ont déjà été faits : Pocahontas, Tarzan et Atlantide l'empire perdu et eux au moins n'avaient pas une telle prétention!

Ensuite au niveau de la 3D: A quoi cela servait? A quel moment ça a amélioré l'histoire? Perosnnellement j'ai trouvé que c'était inutile! Avant le film il y avait une pub Haribo en 3D où les bonbons nous venaient dessus et j'ai trouvé que c'était mieux utilisé que dans Avatar:c c'est ça que j'attendais, voir les gens, les objets nous foncer dessus, avoir l'impression de faire moi aussi partie de l'histoire....mais ça n'a pas marché.

Pour un film que James Cameron a mis 12 ans à faire, il y avait de quoi attendre mieux, je suis déçue.

Le point le plus positif du film pour moi c'est Jack I love you que j'ai trouvé super lol!

ah et dernière chose qui m'a énormément turlupinée lol! : pourquoi, alrs que le film se passe en 2154 et qu'ils disposent de la meilleure technologie qui soit, Jack a un fauteuil roulant manuel? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Lun 18 Jan 2010 - 0:14

C'est même assez scandaleux le scénario de AVATAR, que ce soit aussi prévisible.
Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Lun 18 Jan 2010 - 19:44

Ca... encore qu'au final j'ai globalement passé une bonne soirée, je ne vois pas de quoi crier au chef d'oeuvre.

SURTOUT PAS en ce qui concerne le scénario !

Même la partie consacrée aux ikrans est exactement calquée (jusques et y compris le look des bestioles) sur Dinotopia.
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Lun 18 Jan 2010 - 21:09

Ah je ne savais pas pour les Ikrans, dommage c'était l'un des points positifs pour moi, mais si c'est encore du recopiage....ça va faire encore un point à énoncer à mes amis qui me sont tombés dessus aujourd'hui parce qu'ils ont adorés lol!
Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Lun 18 Jan 2010 - 21:54

Je crois que j'aurais mieux fait de me taire silent

Désolée
Revenir en haut Aller en bas
Florizel
Riche célibataire


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Lun 18 Jan 2010 - 22:52

christelle a écrit:
C'est même assez scandaleux le scénario de AVATAR, que ce soit aussi prévisible.

Ah la la, mais je ne suis pas d'accord du tout, les amis ! Enfin dans l'ensemble, je trouve qu'on est très dur avec le scénario d'Avatar, en citant souvent Pocahontas, alors que ce qui fait l'intérêt d'Avatar, à mon humble avis, ce sont justement... les avatars (il n'y a pas d'avatars dans Pocahontas, n'est-ce pas ?).

En fait, j'ai trouvé le scénario du film très intéressant dans ce qui peut le séparer d'un autre grand succès de la science-fiction (que je déteste), à savoir Matrix. Dans Matrix, les humains utilisent les machines et la technologie pour dépasser les limites de leur corps, mais au fond, tout reste dans le virtuel. Dans le monde réel, les hommes sont des hommes. Ce n'est qu'une variante SF des paradis artificiels, finalement. Et on retombe dans le "syndrome de Frankenstein" honni par Asimov, avec des machines qui se rebellent, etc.

Dans Avatar, il y a toujours de la technologie, et cette technologie sert une fois encore à dépasser les limites du corps. En l'occurrence, pour notre héros, elle lui sert à ne plus souffrir son handicap. Et même plus que ça : son "avatar" lui offre non seulement un nouveau corps, mais aussi la possibilité de sentir le monde comme il ne l'a jamais fait jusqu'à présent. C'est à dire que la technologie devient un intermédiaire pour retrouver une vraie communion avec la nature. Dans Matrix, se "brancher" ne fait finalement que projeter les héros dans un jeu vidéo sophistiqué. Dans Avatar, ce branchement est beaucoup plus lourd de sens, dans une vision du monde panthéiste à la Spinoza... ou à la Miyazaki ! De fait, je pense qu'on fait fausse route en se focalisant sur l'histoire d'amour interraciale : le film est bien plus proche d'un Princesse Mononoke que de Pocahontas. Il a la force d'une vraie fable moderne, à mon sens.

Quant à la 3D, je trouve au contraire qu'elle est exploitée avec une vision de cinéaste, et pas, justement, avec celle d'un publicitaire. L'idée n'est pas de balancer des objets vers le spectateur, mais de jouer avec les volumes, la profondeur de champ, les perspectives, comme l'avait très bien fait le studio Pixar avec Là Haut. Et de ce côté là, je trouve ça impeccable : la 3D ne percera vraiment que si des cinéastes la manipulent comme des sculpteurs plutôt que comme des forains.

Enfin en gros, j'ai beaucoup aimé Avatar Wink
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Mar 19 Jan 2010 - 9:58

Bravo Florizel pour tes références à Miyazaki! C'est une évidence!

Dans Avatar il y a une véritable performance technologique et poètique mise au service d'une cause environnementale.
Mononoke et les avatars utilisent toutes les forces naturelles pour lutter contre l'industrie du fer et le forage détruisant la forêt.


Dernière édition par darcy le Mar 19 Jan 2010 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Florizel
Riche célibataire


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Mar 19 Jan 2010 - 11:02

darcy a écrit:
Bravo Maribel pour tes références à Miyazaki!

"Maribel"... tongue

Mais merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2980
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Jeu 21 Jan 2010 - 9:39

Citation :
christelle a écrit:
C'est même assez scandaleux le scénario de AVATAR, que ce soit aussi prévisible.


Ah la la, mais je ne suis pas d'accord du tout, les amis ! Enfin dans l'ensemble, je trouve qu'on est très dur avec le scénario d'Avatar, en citant souvent Pocahontas, alors que ce qui fait l'intérêt d'Avatar, à mon humble avis, ce sont justement... les avatars (il n'y a pas d'avatars dans Pocahontas, n'est-ce pas ?).

J'ai passé un bon moment devant Avatar mais je dois dire qu'au niveau scénario, je ne peux m'empêcher de rejoindre Christelle (pourtant j'adore des films avec des scénarii simples, ou plus compliqués mais bourrés de trous et d'incohérence). Le problème, ce n'est pas tant de savoir si l'inspiration vient de Pocahontas, de Miyazaki, ou si c'est une adaptation non-officielle de Call me Joe de Poul Anderson: le problème c'est que le côté totalement téléphoné m'a parfois fait sortir du film et coupait vraiment l'émotion.

Par exemple,
Spoiler:
 

En plus je n'aime pas du tout la deep ecology et le film se rapporte quand même énormément à cette vision de l'écologie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Jeu 21 Jan 2010 - 10:40

Exactement, Zakath Nath!!!

Florizel, le thème des avatars est vraiment effleuré. On en parle au début et à la fin, c'est tout. Il est juste là pour donner une raison scénaristique à l'absence du héros.
Spoiler:
 
La référence à Miyazaki est très claire pour tout le monde, mais personnellement, j'ai beaucoup plus pensé au Château dans le ciel qu'à Mononoke. Mononoke est un des mes films favoris de Miyazaki, voilà une histoire écologique traitée avec finesse et originalité. De plus, Mononoke Hime date de 1997, et que donc, Cameron a un peu de retard...
C'est très bien de citer Spinoza, Asimov etc. mais globalement, tu penserais la même chose de Arthur et les Minimoys? parce que c'est le même scénario...cyclops

Le thème de l'écologie est là abordé sans envergure: les hommes, la bureaucratie et leur industrie, c'est le Mal, et ceux qui vivent avec la nature, c'est le Bien. Waouuu: scoop!!! Rolling Eyes C'est de l'écologie niveau bébé, qui n'aboutit pas à des questionnements...

Simplicité du scénario: moi non plus la simplicité d'un scénario ne me dérange pas, mais comme Nath, c'est sa prévisibilité qui m'agace, quelques exemples qui manquent réellement de subtilités:
Spoiler:
 
Les personnages sont tous des stéréotypes, et pour les américains, la seule subversion du film, c'est Grace qui fume...Neutral

Sans parler des clichés du genre:
Spoiler:
 
Le fait que ce soit traité sans subtilité ajoute à la frustration.
Cela n'enlève rien à la prouesse technologique de la 3D.
Mais il me semble que la technologie devrait être au service d'une bonne histoire et pas le contraire.
J'y vais un peu avec mes gros sabots, mais j'ia vraiment été très déçue par le film.

Il me reste à souhaiter que Cameron prendra plus de risques dans le prochain(après avoir adapté le très attendu Gunnm), puisqu'il est assuré d'avoir un public et de bonnes critiques.
Revenir en haut Aller en bas
Florizel
Riche célibataire


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Jeu 21 Jan 2010 - 10:58

christelle a écrit:

Le thème de l'écologie est là abordé sans envergure: les hommes, la bureaucratie et leur industrie, c'est le Mal, et ceux qui vivent avec la nature, c'est le Bien. Waouuu: scoop!!! Rolling Eyes C'est de l'écologie niveau bébé, qui n'aboutit pas à des questionnements...

Eh bien justement, je ne pense pas que le film soit anti-progrès et anti-technologie. Il y a des personnages humains positifs (qui transmettent le savoir, etc), et finalement, la technologie a elle aussi un rôle positif, puisqu'elle permet au héros d'avoir une deuxième chance et surmonter un handicap. Je continue de penser qu'il y a de très belles trouvailles comme la phrase "Je te vois" qui, dans un monde où les gens ne font plus attention les uns les autres même quand ils sont voisins de palier, a beaucoup de sens. Pour ce qui est de l'aspect prévisible du scénario, je ne peux trop rien objecter, mais je crois que c'est pour le coup la mise en scène toute en force qui emporte le morceau. Il y a des ellipses quand il faut, des morceaux de bravoure quand ça s'impose. En clair, je trouve que ça un vrai souffle d'épopée. Mais je ne trouve pas que le thème des avatars ne soit qu'effleuré : on ressent vraiment la jouissance de Jake à profiter d'un nouveau corps.

Et non, je ne dirais pas ça d'Arthur et les Minimoys que je subis une fois par semaine du coin de l'oeil et de l'oreille, sans m'être jamais vraiment planté devant. Donc je n'ai pas d'avis sur la question ! Smile

Pour tout dire, il y a un truc que je trouve vraiment faible dans le film, c'est la musique. James Horner mérite clairement la prison. Pour le coup, là, les clichés sont abominables.
Enfin voilà pourquoi j'ai aimé, quoi Wink
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Jeu 21 Jan 2010 - 11:24

Ah non, mais je suis d'accord avec toi, à propos de la technologie, puisque j'ai plutôt employé le terme d'"industrie"!!!
Ce qui est à mon avis une très notable différence!!!

Quant à la phrase "je te vois", tu admettras tout de même qu'il est très facile de s'en moquer.
D'ailleurs, je ne me sens pas concernée, je connais tous les gens de mon palier et des autres étages, j'habite pourtant une tour de 31 étages en plein Paris. Razz
Par contre, je ne discute pas la qualité de la mise en scène. Cameron, sait tenir une caméra, ça c'est sur!! Je suis d'ailleurs une fan de ses films(ABYSS, surtout, que je revoie chaque année avec un énorme plaisir).

Oui, pareil pour la musique de James Horner. pffff!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
nephtis
Ethereal Wings on the Nile


Nombre de messages : 8181
Age : 52
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Jeu 21 Jan 2010 - 13:05

Il faut que je vous retrouve ça mais concernant la phrase " je te vois", il y a une tribu en Afrique du Sud qui emploit cette locution en guise de salut, j'ai lu ça dans un livre de Wilbur Smith ( si ma mémoire est bonne ...)

Et oui, la musique pour moi aussi est un ratage complet. Cela m'a m^me agacé pendant le film.
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Jeu 21 Jan 2010 - 14:37

lol! C'est vraiment un beau mélange qu'il a fait là! Plus je vous lis et moins j'aime le film, je suis tout à fait d'accord avec Christell sur ce qu'elle dit, notamment sur l'histoire qui est trop attendue, trop cliché: à un moment, quand tout le monde se bat, j'ai souhaité que la fille na'vi meure, je me suis dit que ce serait un peu plus original, mais meme pas Rolling Eyes

et pour la musique, mes amis m'avaient aussi dit qu'elle était trop belle, je n'ai meme pas fait gaffe, elle n'était pas marquante du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avatar, de James Cameron   Aujourd'hui à 3:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Avatar, de James Cameron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avatar de James Cameron
» Avatar - James Cameron
» Avatar (james cameron)
» Avatar - James Cameron
» Avatar - James Cameron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: